Planète Web Sémantique

December 02, 2020

Karl Dubost

activisme quoté en bourse

Goéland mort sur la plage Tsujido, Japon, 23 novembre 2020

La technique évolue plus vite que les cultures.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Est-il possible pour un conglomérat capitaliste d'avoir un message social positif (et même engagé) ? Une publicité récente au Japon pour la marque Nike fait beaucoup de bruits. Appelons un chat, un chat. C'est bien une publicité pour Nike.

Les images condensent le parcours de trois jeunes femmes dont une coréenne au Japon, une autre mixte japonaise et noire. Elles sont victimes de harcèlement et de racisme. La vidéo joue sur les ressorts affectifs habituels et fonctionnent bien avec les gens déjà convaincus du problème ? Et en effet génère de la couverture de presse et de la discussion.

Les commentaires sur YouTube et sur twitter montrent bien le problème de la société japonaise face à la diversité et au harcèlement. Certains approuvent le message, d'autres la tête dans le sable ignorent en disant que cela donne une mauvaise image du Japon, d'autres encore disent que le harcèlement n'existe pas au Japon. — Pourquoi tu tousses tonton ? J'envoie un ami qui répond en autre :

Mais c’est une putain de multinationale qui fait un message de culture pour vendre des godasses.

Oui exactement. Mais l'idée a continué à me trotter dans la tête pendant la soirée. Est-il possible pour un conglomérat capitaliste d'avoir un message social positif (et même engagé) ? Et si ce n'est pas possible quel est alors le chemin pour ces entreprises ? Des affaires sans scrupules où elles doivent assumer le rôle du méchant ou bien disparaître ? Cette question se répète souvent. Google, Apple, etc.

Le faux activisme des marques est un argument commercial comme un autre.

In fact, a 2018 survey found that 64 per cent of consumers would reward brands that partake in some form of activism, so it stands to reason that there’s now a huge cash incentive for brands to be seen as politically engaged. But how do we tell the difference between brands who are actively trying to use their platforms for good, and those who are purely virtue signalling to boost their own profits?

Donc il y a bien de l'argent à gagner dans le message. Mais soit pourquoi pas, car nous l'avons dit au départ de toutes façons, ce sont des conglomérats capitalistes de grande envergure et donc abusif par leur nature et structure même.

However, even Nike are not without criticism. It was revealed in in 2019 that less than 10 per cent of Nike’s 300-plus vice-presidents worldwide were black. The difference, is that unlike other brands who are sometimes quick to shirk responsibility, Nike responded openly and have since taken accountability by issuing its annual Nike Impact Report in which they fully disclose their progress. This willingness to accept criticism and work to rectify situations is what sets Nike apart from other brands — systematic racism isn’t something which can be fixed overnight, so brands need to be transparent and accepting of their own failures and how they plan to move forward. Mistakes happen, but it is how brands handle the fallout that matters the most.

Et on revient à la discussion sur la lenteur des changements et des contextes de ces changements.

Pas d'illusions sur la démarche commerciale, mais le message peut avoir un impact sur la discussion. C'est un début, pas une solution. L'enjeu probablement est que souvent ces campagnes dans le même temps réduisent la complexité du débat à un format défini par l'annonce.

Un jour, je vais devoir parler du marketing de Mozilla.

sur le bord du chemin

  • Faire pousser la viande

    Cultured meat, produced in bioreactors without the slaughter of an animal, has been approved for sale by a regulatory authority for the first time.

    Et pour le marché de l'horreur de notre sur-consommation humaine.

    Dozens of firms are developing cultivated chicken, beef and pork, with a view to slashing the impact of industrial livestock production on the climate and nature crises, as well as providing cleaner, drug-free and cruelty-free meat. Currently, about 130 million chickens are slaughtered every day for meat, and 4 million pigs. Of all the mammals on Earth, 60% are livestock, 36% are humans and only 4% are wild.

    Donc 36% des mammifères mangent 60% des mammifères tout en détruisant l'écosystème du 4% restant.

  • Emmanuel recommence à écrire plus régulièrement et c'est bien !

  • Scraping is not a crime

December 02, 2020 02:59 PM

December 01, 2020

Karl Dubost

lentement le bouillon du quotidien

Boite aux lettres rouillée Kamakura, Japon, 28 novembre 2020

Chaque jour apporte sa nouveauté technique et le lot d'obsolescences et de caducités qui l'accompagne inévitablement : obsolescence des techniques existantes ainsi dépassées, caducité des situations sociales qu'elles avaient rendues possibles : hommes, régions, professions, savoirs, patrimoines de toutes natures qui doivent s'adapter ou disparaître.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

David dans Contre-société

Lire de relativement vieux ouvrages a cet inconvénient de donner le sentiment d’être dans un monde qui n’évolue que très lentement. Les espérances et utopies d’aujourd’hui étaient déjà celles d’hier et d’avant-hier. Comment continuer à y croire ?

Thomas répond :

Un jour j’ai arrêté de me dire “mais à quoi bon ?”, quand j’ai arrêté d’avoir “l’attente d’un monde meilleur”. Quand j’ai arrêté de vouloir le changer à un niveau qui me dépasse. Quand je me suis focalisé sur ce que je donne autour de moi (géographiquement parlant), et comment ce bout s’intègre dans d’autres mille-feuilles (administratif, historico-culturel). Quand j’ai commencé à dédier du temps et de l’argent à des choses qui ont trait à la vie, au vivant.

Et il poursuit avec :

Choisir son combat est aussi un truc bourgeois — au sens où j’en ai le choix, que je n’en hérite pas, et qu’y mettre de l’énergie m’emmènera peut-être “plus loin dans ma vie”. Un combat qui n’est pas choisi permet à peine de s’en dépêtrer. C’est celui que je vis avec la catastrophe écologique de notre société.

Devons-nous sentir une forme de découragement face à la lenteur ? Et sans lenteur, et avec le pouvoir d'aligner le monde à nos croyances, nous nous précipitons dans chute autoritaire, celle de la dérive de la pensée rigide, celle du couteau, de la bombe, de la coupe blanche.

Bien sûr, ce n'est pas là le fil de pensée de David.

Changer le monde sans le détruire prend beaucoup de temps.

Le potier dans son geste répété façonne la terre pour lui donner forme. La haie plantée prendra plusieurs années à quelques dizaines d'années pour que les champs soient protégés des vents, que la belette y trouve son espace intime, et que le rouge gorge y définisse un refuge. Et alors la haie est plus grande que nous. Elle n'est plus ce que nous avons créé. Elle devient le témoin de ces générations qu'elle engendre. La haie n'est plus le patrimoine du domaine, mais nous devenons membre de l'écosystème de la haie au même titre que tous les animaux et végétaux qui la cotoîe.

Alors moi-même, je me demande ce qui compte. Est-ce bien de changer le monde ou d'adopter des gestes, de malaxer les moments d'abandon pour y créer non pas du croire, mais pour se donner à la forme du participer en éveillant nos sens au monde. Nous composons avec chaque chose et avec nos propres contraintes individuelles. Nous n'existons pas dans la vacuité mais bien dans le bouillonnement du parfum de l'humus et les trajectoires désordonnées de la pluie.

Et cet ordinateur…

sur le bord du chemin

  • polices de caractères sur le Web. Comment cela fonctionne-t-il ?

  • Why is Apple’s M1 Chip So Fast?

  • Progrès social

    Unilever said all 81 staff members at its offices across New Zealand will be able to participate in the trial, which starts next week and will run for 12 months until December next year.

    Quand je travaillais à l'IUFM de Paris, j'avais négocié quelque chose un peu similaire. La différence de travailler 4 jours par semaine à la place de cinq est énorme en termes de qualité et de bien être (à condition bien sûr d'avoir un salaire décent, mais cela existe quelque soit le nombre de jours travaillés.)

  • Intéressant ?. A decentralized app for code collaboration. Une explication plus complète dans la documentation.

    The network is powered by a peer-to-peer replication protocol built on Git, called Radicle Link. Radicle Link extends Git with peer-to-peer discovery by disseminating data via a process called gossip. That is, participants in the network share and spread data they are "interested" in by keeping redundant copies locally and sharing, otherwise known as "replicating", their local data with selected peers. By leveraging Git's smart transfer protocol, Radicle Link keeps Git's efficiency when it comes to data replication while offering global decentralized repository storage through the peer-to-peer networking layer.

  • Whitewashing the Great Depression

    What’s my point? Each of the subjects in each of these pictures, produced by Farm Security Administration photographers, appears to be white. Although the photographers who worked for the FSA took many pictures of people of color—in the streets, in the fields, out of work—the Great Depression’s main victims, as Americans came to visualize them, were white. And this collective portrait has contributed to the misbegotten idea, still current, that the soul of America, the real American type, is rural and white.

December 01, 2020 02:59 PM

David Larlet

Compréhension

Un monde d’incompréhensions.

Contre-société

Les « Directives pour un manifeste personnaliste » (1935), « Le progrès contre l’homme » (1936), « Le sentiment de la nature, force révolutionnaire » (1937) et « An deux mille » (1945) réunis ici proposent un diagnostic sur les transformations fondamentales à l’œuvre dans les sociétés industrielles. […] Les quatre textes de ce recueil articulent très clairement le noyau dur de la pensée écologique : proposer un projet révolutionnaire qui ne passe pas par la prise de pouvoir, mais par l’affirmation d’un « style de vie » et la constitution d’une contre-société à partir de multiples communautés disséminées qui font sécession et affirment d’autres valeurs, privilégient d’autres pratiques, cultivent d’autres rapports humains […].

Nous sommes des révolutionnaires malgré nous, Bernard Charbonneau et Jacques Ellul

Lire de relativement vieux ouvrages a cet inconvénient de donner le sentiment d’être dans un monde qui n’évolue que très lentement. Les espérances et utopies d’aujourd’hui étaient déjà celles d’hier et d’avant-hier. Comment continuer à y croire ?

Chaque route que l’on suit exactement jusqu’au bout ne conduit exactement à rien. Escaladez la montagne pour voir si c’est bien une montagne. Quand vous serez au sommet de la montagne, vous ne pourrez plus voir la montagne.

Proverbe bene gesserit extrait de Muad’Dib, commentaires de famille, par la Princesse Irulan (Dune)

Consensus

Lorsque nous rejoignons un groupe, nous souscrivons à sa réalité consensuelle dans le cadre d’une compréhension commune de ce qui est vrai. S’identifier à un groupe ce n’est pas seulement déterminer notre place dans le monde, c’est choisir et affirmer le monde lui-même. C’est rendre le monde réel. En période de grande incertitude, notre besoin de rendre le monde réel et de savoir ce qui est vrai devient bien plus urgent… Pour satisfaire ce besoin, nous avons tendance alors à nous immerger dans des groupes offrant un consensus clair et faisant autorité.

Naviguer dans les ruines de la réalité consensuelle (cache)

Superbe article de Hubert Guillaud autour de nos croyances et (r)attachements en période de crise. Pouvoir décortiquer tout cela est d’une grande valeur pour ma compréhension (mon interprétation ?) des dynamiques en cours.

Discrédit

En fait c’est très simple : pourquoi les paroles institutionnelles s’effondrent-elles ? Parce que, dans le temps même où elles présidaient au délabrement de la société, elles auront, chacune dans leur genre, ou trop menti, ou trop couvert, ou trop laissé passer, ou trop regardé ailleurs, ou trop léché, que ça s’est trop vu, et qu’à un moment, ça se paye. Le complotisme en roue libre, c’est le moment de l’addition. Il faut vraiment être journaliste, ou expert de Conspiracy Watch pour ne pas voir ça. Trente ans de ruine à petit feu de l’autorité institutionnelle, et puis un beau jour, l’immeuble entier qui s’effondre : le discrédit. Mais normalement on sait ça : le crédit détruit, ne se reconstruit pas rapidement. Maintenant, il y a les ruines, et il va falloir faire au milieu des gravats pour un moment.

Paniques anticomplotistes (cache)

Un délire collectif est en train de se construire sur ces ruines et ils semblent avoir de quoi attirer pas mal de monde. C’est de plus en plus flippant cette histoire finalement.

Voisins

Eh bien ! non. Entre ses voleurs et ses bourreaux, il a des préférences, et il vote pour les plus rapaces et les plus féroces. Il a voté hier, il votera demain, il votera toujours. Les moutons vont à l’abattoir. Ils ne se disent rien, eux, et ils n’espèrent rien. Mais du moins ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera, et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que les bêtes, plus moutonnier que les moutons, l’électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des Révolutions pour conquérir ce droit.

La grève des électeurs, Octave Mirbeau, 1888

L’observation des seuls voisins du Canada ne cesse de me sidérer. Je serais quand même rassuré s’ils étaient un peu plus loin…

Bourgeoisie

Ces approches (joggeurs comme lecteurs) sont des activités de classe. De classe bourgeoise. Il y a toujours, toujours, dans nos postures, une dimension de classe. Qui n’est pas la seule perspective d’analyse et de compréhension possible mais qui ne doit pas pour autant être ignorée. Ceux qui courent sont des bourgeois. Ils l’ont toujours majoritairement été et le sont encore. Ceux qui lisent sont des bourgeois. Ils l’ont toujours majoritairement été. Et le sont encore. Il n’est essentiel de courir et de lire que quand tant d’autres essentiels ont été épuisés et comblés.

La bataille des livres, la bataille du jogging, la bataille des restaurants aussi, sont des batailles bourgeoises. L’essentiel des batailles médiatiques des confinements sont l’écho d’une société bourgeoise qui se regarde courant, se restaurant et lisant.

Du jogging et des livres. Les confinements de Maslow (cache)

J’aime me faire reprendre de la sorte dans mes privilèges. Cette pandémie aura eue au moins un avantage : rendre visibles les inégalités. On sait qu’elles existent, mais là difficile de nier avec le nez dessus. On a beau mettre des masques, ils ne cachent pas tout. Surtout pas notre attitude honteuse.

Cybernétique

Il faut bien un monde empoisonné pour réaliser ce nouveau rapport social. Pour qu’existe la monade cybernétique, il faut que chaque individu ne soit plus qu’un point de passage ou de retransmission de l’information centralisée. Ainsi la société devient cet ensemble de points qui ne communiquent pas, séparés par un environnement inhabitable mais tenus entre eux par l’informatique.

Le nouveau monde (cache)

Il est rare que je tombe sur une publication en appréciant autant la forme que le fond. Véloce en fait partie. J’ai particulièrement apprécié les thèses sur l’informatique et la poésie. J’apprécie (et j’envie) l’intemporalité des publications.

La confiance du peuple en son défenseur est toujours déçue mais toujours renouvelée. Peu importe les échecs manifestes du pouvoir : le problème, c’est que la population est encore trop libre, et l’État pas assez fort. Alors, comme le mal se cache dans ses rangs, elle se retourne contre elle-même, se soumet dignement et endure de bonne grâce les nouvelles restrictions qui accompagnent chaque défaite de son protecteur. Mais les états d’urgence n’y font rien. L’ennemi revient toujours.

Vivre dans la peur (cache)

Bide Sur

Chaque version de macOS me pousse un peu plus vers la sortie et c’est une bonne chose ! Ce coup-ci, c’est le lissage qui n’est plus disponible en passant par les préférences système. Il suffit d’ouvrir un terminal, de taper defaults -currentHost write -g AppleFontSmoothing -int 0, de fermer/rouvrir sa session et on se retrouve avec un écran 4K moins empâté. Moins iOS-isé en fait.

Je me réjouis qu’il existe des outils de montage vidéo qui soient disponible sur plusieurs plateformes. Une paire de menottes en moins.

Religion

Le caractère social a une fonction significative autre que celle de fournir à la société le type de caractère dont elle a besoin et de satisfaire la partie du comportement des individus conditionné par le caractère : le caractère social doit encore satisfaire les besoins religieux inhérents à tous les êtres humains. Pour que les choses soient claires, je précise que le mot « religion », tel que je l’emploie ici, ne se réfère pas à un système nécessairement en relation avec un concept de Dieu ou avec des idoles, ni même avec un système perçu comme religion, mais à n’importe quel système de pensée et d’action commun à un groupe, qui offre aux individus un cadre d’orientation et un objet de dévotion. En effet, dans ce sens large du mot, aucune culture du passé ou du présent et, semble-t-il, aucune culture de l’avenir, ne peut être considérée comme étant sans religion.

Avoir ou être, Erich Fromm

Cette formulation me pousse à me re-questionner là-dessus. À tenter d’identifier des patterns qui pourraient être les religions des cultures que je côtoie. À quoi est-ce que je me dévoue ? Quel cadre conduit mes pas ? Vers quelle étagère ¿

Une religion donnée, pourvu qu’elle motive efficacement le comportement, n’est pas une somme de doctrines et de croyances ; elle est enracinée dans une structure de caractère spécifique de l’individu et, en tant que religion de groupe, dans le caractère social. Ainsi, notre attitude religieuse peut être considérée comme un aspect de notre structure de caractère, car nous sommes ce à quoi nous nous vouons et c’est ce à quoi nous nous vouons qui motive notre conduite.

Ibid.

Experiences

Over the coming weeks I’ll be sharing opinions and stories from when a software decision backfired - or when one really paid off - so that you can keep them in your back pocket when the next time a similar decision has to be made. I’ll reflect on teams that I’ve worked on that have executed efficiently, and teams who have got bogged down in process, and everything inbetween. Think of this as a series where I share my experiences so that you can take them and use them to inform your decisions. There’s no lecturing here.

Learning from mistakes (cache)

Je parle beaucoup d’expériences en ce moment autour de moi et je sens qu’il y a des choses à transmettre. Profiter d’être isolés pour explorer de nouvelles formes de partage. J’aimerais tenter des choses et cela fera peut-être partie de mes motivations/intentions 2021.

Enseignement

La Discussion Agile n’est ni un débat, ni une réunion de paroles, ni une simple conversation. C’est un cercle de discussion pour résoudre un problème, approfondir une thématique, apprendre la lecture analytique.

Méthode Harkness, Spider Web Discussion, & Discussion Agile (cache)

Christian den Hartigh est en train de rédiger pas mal d’articles au sujet de l’enseignement qui sont inspirants et qui me donnent envie de faire des dessins de toile d’araignée en dehors de la salle de classe. J’aimerais voir ce que cela pourrait donner sur l’étude d’une session de visio-conférence par exemple. Peut-être que l’outil (me) permettrait de mieux identifier — de manière à la fois visuelle et analytique — les déséquilibres qu’il peut y avoir dans un groupe de parole. Un tournevis de plus dans ma caisse à outil de la prise de soin.

En fait, cette situation a surtout été nouvelle et déstabilisante pour moi, car je n’ai jamais vécu une telle qualité d’écoute dans une réunion avec des adultes. De plus, j’ai découvert encore une fois, comme l’écrit si bien Alexis Wiggins, que je ne suis pas si indispensable tout le temps dans la salle de cours au milieu des élèves. J’ai conscience que cet outil pédagogique ne peut pas être adapté à une enseignante/un enseignant qui ne pratique pas la pédagogie pendant ses cours. Dans cette situation, comme le dit si justement Katherine Kadwell, je suis payé pour apprendre et non plus pour enseigner.

Ibid.

Faire mes propres expérimentations dans le domaine me manque.

Apprendre

Moi j’apprends tout en ne parvenant pas, mais j’apprends quand même ☝️

Antoine sur mastodon

Cette petite phrase d’Antoine me hante depuis quelques jours tout en étant admiratif.

Je me rends bien compte que je suis incapable d’avoir cette démarche. Lorsque j’apprends un truc (au hasard la vidéo), je passe des jours et des jours à regarder des tutoriels, à choisir le meilleur matériel, à y penser la nuit, à tester ici et là, à vouloir partager des choses, etc. Mon refus de parvenir ne tient qu’un temps, je finis par céder à l’acceptation de parvenir.

Avec un relent d’amertume et de culpabilité.

À l’intention des autres, nous pouvons dire ici que Muad’Dib apprit aussi rapidement parce que le premier enseignement qu’il eût reçu était de savoir apprendre. Et la leçon première de cet enseignement était la certitude qu’il pouvait apprendre. Il est troublant de découvrir combien de gens pensent qu’ils ne peuvent apprendre et combien plus encore croient que c’est la chose difficile. Muad’Dib savait que chaque expérience porte en elle sa leçon.

Extrait de L’Humanité de Muad’Dib, par la Princesse Irulan (Dune)

Daylight

J’ai publié une nouvelle vidéo intitulée Daylight, j’aime réussir à publier des choses que je trouve inachevée durant mon apprentissage. Je ne sais pas encore combien de temps cela va durer et j’en profite. Il s’agissait surtout de découvrir une nouvelle façon de monter en utilisant DaVinci Resolve, principalement pour la partie correction colorimétrique.

Ce sont des morceaux de vidéos issus d’un autre projet que j’ai ensuite assemblés sur une musique de Max Richter (dont je suis fan et pas sûr que ça lui fasse vraiment honneur). Je n’ai toujours pas de micro décent mais ça s’en vient et puis j’ai plein d’idées à ce sujet.

Aussi, un trépied ça change la vie pour faire des prises un peu stables !


Réagir ?

December 01, 2020 11:00 AM

November 30, 2020

Karl Dubost

silence numérique

Feuille et soleil Kamakura, Japon, 28 novembre 2020

Toute la question est de savoir si une belle distribution, où la technique ne se tiendrait que d'un côté, n'étant pas elle-même constitutive de l'individuation, ne reste pas elle-même « métaphysique. »
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Lundi est l'éveil. Nous sommes peu à Mozilla. Ceux qui travaillent du côté où le soleil se lève. Sur la côte normande, le soleil était un flirt du soir vers l'horizon humide. À Tsujido au Japon, le soleil est une attente de la révélation de l'océan. Le soleil émerge, flotte quelques secondes et laborieusement s'élève en effaçant les étoiles sur sa trajectoire.

Derrière mon clavier, il y a le silence numérique du monde. Tous les autres bureaux dorment encore ou sont encore dans le week-end. J'aime les lundis avant le brouhaha des échanges de code, une longue marée hebdomadaire.

sur le bord du chemin

  • Non colonial
    Small technology is made by humans for humans. They are not built by designers and developers for users. They are not built by Western companies for people in African countries. If our tools specifically target a certain demographic, we must ensure that our development teams reflect that demographic. If not, we must ensure people from a different demographic can take what we make and specialise it for their needs.
  • In Need of a Film About Romantic Possibility? Try ‘In the Mood for Love’
    Wong is less interested in settled incident than in keeping possibilities open. Nothing Mr. Chow and Mrs. Chan do is ever definitive, and their relationship, like Wong’s filmmaking, is based on steadily established rituals.
  • Une chose que je remarque. Je commence par les prises de notes dans « sur le bord du chemin » et si la note s'étend, je la remonte dans un article principal. Et c'est peut-être bien car quand je commence ici, il n'y a aucune pression d'être complet ou articulé. Les notes sont justes des réflexions, des idées courtes. Leur accumulation parfois révèlent un élément plus conséquent, comme hier.
  • Absurdité du jour : Le site Web de la marque Monoprix « n'est pas accessible depuis l'étranger », confirmé par le service client de Monoprix. Nous vivons une époque moderne et formidable.
  • pourquoi faut-il lire pas

November 30, 2020 02:59 PM

November 29, 2020

Karl Dubost

travail à distance, télétravail, travail alocalisé

Toris dans un sanctuaire Kamakura, Japon, 28 novembre 2020

Si la compréhension actuelle de la technique est encore largement déterminée par les catégories de fin et de moyen, dès la Révolution industrielle et les profonds changements sociaux qui l'accompagnent, la technique conquiert, avec l'évolution brutale qu'elle y amorce, une opacité nouvelle, dont les grandes partitions du savoir auront de plus en plus de mal à en rendre compte.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Éric publie un billet sur le télétravail qui est exact et dans la veine de la présentation de Paris Web 2018. Je commence par un élément de sa conclusion.

Bref, critiquer les entre­prises qui ne font pas leur révo­lu­tion en un claque­ment de doigts c’est espé­rer que ces entre­prises jouent aux appren­tis sorciers.

Exactement. Cela s'apprend.

  1. Apprendre
  2. Progressivement mettre en place
  3. Mesurer les progrès

Parfois les entre­prises ne savent simple­ment pas encore tout, et en ont conscience. Passer du présen­tiel au télé­tra­vail c’est quand même une sacré révo­lu­tion.

Oui, un des gros enjeux est de savoir travailler en mode alocalisé. Comme tout problème de ce genre cela peut se résoudre en investissant dans l'apprentissage. Il est probable qu'il soit nécessaire d'être accompagné, mais ce n'est pas obligatoire. Mais, et c'est une bonne nouvelle, le télétravail peut s'apprendre en présentiel. On peut transformer son entreprise progressivement en ayant tout le monde sur place. Le télétravail n'est pas une question de lieu (c'est bien pour cela que je n'aime pas le mot télétravail), c'est une technique d'échange et de gestion de l'information au sein d'une entreprise.

Et surtout l'objectif ne doit pas être le travail en équipe distribuée. L'objectif est de permettre à une entreprise de mieux travailler autour de la gestion de ses processus et ses communications qui la rende indépendante de la localisation de ces employés. Une fois que ce but est atteint, le télétravail va se déployer naturellement (quand l'activité même de l'entreprise le permet).

Et la question essentielle est une fois les techniques apprises et l'entreprise prête : Quel est le désir des employés face à cette technique de travail ? Certains voudront partir, certains voudront joindre.

sur le bord du chemin

  • commutative diagram editor for the web

    Commutative diagrams are a diagrammatic tool in mathematics used to express complex relationships between mathematical structures: in particular, commutative diagrams are used prolifically, and to great effect, in the field of category theory.

  • Le point de vue du grutier

  • No Jedi.

    I don’t know about other senior developers, but I can tell you about me. I have decades of experience and an amount of wisdom. I’ve written some bad, some good, and a couple great apps over the years. But I’m no Jedi.

    I can only say that I agree…

  • Automatic Syntax Error Recovery

    Programming is the best antidote to arrogance I've come across — I make so many errors that I am continually reminded of my own fallibility. Broadly speaking, I think of errors as severe or minor. Severe errors are where I have fundamentally misunderstood something about the system I am creating. Each severe error is a bespoke problem, often requiring custom tooling to understand and fix it. Minor errors, in contrast, are repetitive and quickly fixed. However, they’re also much more numerous than severe errors: even shaving a couple of seconds off of the time it takes a programmer to fix a class of minor errors is worthwhile when you consider how often they occur.

  • Comment penser son morceau de code JavaScript?

    I suspect it might be because my primary perspective for writing JS is that of a library author, where I do not control the host environment, whereas for most developers, their primary perspective is that of writing JS for a specific app or website.

    J'aime cette perspective. Nous pourrions la pousser un peu plus loin. Et si le code que nous écrivons, nous le considérions comme un outil pour le lecteur. Si je construis un vélo et que la personne est incapable de réaliser quelques réparations élémentaires c'est un problème. Beaucoup de développeurs Web prennent trop souvent l'optique que les lecteurs viennent chez eux pour utiliser le site Web, plutôt que le site Web est envoyé chez le lecteur qui le lira à loisir dans ses propres termes.

November 29, 2020 02:59 PM

November 28, 2020

Karl Dubost

trois sur le chemin

Chemin de forêt Kamakura, Japon, 28 novembre 2020

De là naît la technocratie, non pas le pourvoir des techniciens que les techniciens au service du pouvoir, le pouvoir par la technique à la fois comme efficience et source de légitimité, en tant que la technique est devenue indissociable des sciences, où l'efficience et les fins se confondent.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Je reprends le chemin « dans le nous ». Une version plus courte en se rapprochant du point de départ avec les vélos pour aller prendre le monorail de Enoshima à Fukasawa afin qu'il puisse marcher avec nous. De mes 16 km, nous réduisons cela à 8 km. Juste avant le départ du chemin de forêt, à Fukasawa, je découvre par hasard dans une ruelle un magasin de bagel : bagel montréal. Nous entrons.

Magasin de bagel Kamakura, Japon, 28 novembre 2020

La propriétaire du magasin a vécu à Montréal, rue Saint-Viateur, à une 100m d'où nous vivions. Elle a appris à cuisiner les bagels pendant son séjour à Montréal. Nous en avons acheté trois. Et révélations, oui, c'est bien le goût de Montréal qui se voit transporter à Kamakura.

Cette fois-ci le chemin est sec. Le soleil joue avec les nuages. Nous avons acheté des onigiris et des bagels que nous mangeons assis sur le bord du chemin.

Chemin sur le haut des collines Kamakura, Japon, 28 novembre 2020

Nous avons croisé peut-être dix personnes à la place d'aucune mercredi dernier. Sur le chemin, sous les gouttes des fougères et des bambous dégoulinants, je maudissais ce monde où une femme seule n'aurait pas la tranquilité d'esprit nécessaire à explorer ce chemin. Être une cible en permanence est épuisant.

Près de Kamakura, la ville, nous marchons sur les feuilles de gingko or.

Feuilles de Ginkgo Kamakura, Japon, 28 novembre 2020

sur le bord du chemin

  • Formidable illusion d'optique, même en plaçant une règle sur l'écran, l'illusion est visible pour les autres directions.

  • Artisans Japonais « sans frontières »

  • travailleur malléable. à propos de la fabrication des armées de robots qui s'engouffrent dans les bureaux du Japon pour la vie.

    Businesses employing regular workers right out of school like to argue, he said, that “we’re not hiring people with specialized knowledge and experience, but we’re hiring human capital that can be formed.” “They fear that somebody from the outside won’t be able to adjust to their particular company’s way of doing things even though, functionally speaking, it might not be that different,” he added.

    Et de la différence de statut social que cela entraîne pour ceux qui sont des employés en CDD.

    Regular workers, known as seishain, receive two annual bonuses, each typically worth at least one month’s salary and sometimes much more. They have benefits, which can include housing. They are nearly impossible to fire. And they get a generous pension plan. By contrast, nonregular workers can be fired much more easily. They are paid less, and employers are not required to provide them with the same level of benefits that their regularly employed colleagues receive.

  • Building a basic HTTP Server from scratch in Python

    This blog post shows how to build a barebones HTTP server from scratch and it is based on an exercise I gave to my MSc students. The only pre-requisite is a basic understanding of Python 3.

    simpliste, mais peut aider certaines personnes à comprendre HTTP/1.0. À noter que nous sommes déjà sur les rivages de HTTP/3.0 et que c'est beaucoup plus complexes.

November 28, 2020 02:59 PM

November 27, 2020

Karl Dubost

téléphone

Téléphone public vert Fujisawa, Japon, 27 novembre 2020

La rationalisation est un phénomène d'extension irrésistible des domaines de la société soumis aux critères de la décision rationnelle, et d'industrialisation corrélative du travail. Elle caractérise le capitalisme. Marcuse ajoute à cette idée que la rationalisation est en fait un système caché de domination.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

À chaque fois que je vois un de ces téléphones publics japonais dans un lieu public, sur le quai d'une gare, je me dis que tout n'a pas encore disparu.

sur le bord du chemin

November 27, 2020 02:59 PM

David Larlet

Perles

Vivre avec un enfant. Sept ans.

OK Google

[Un matin après avoir traîné dans le lit]
— OK Google, lève-toi !
— Gni ?!

Ce matin là, j’ai appris que les enfants de six ans canadiens ne jouent plus à « Jacques à dit ».

Je ne m’en suis toujours pas remis…

Empathie

— Tu vois si tu m’expliques ça me permet d’avoir de l’empathie pour toi.
— C’est quoi l’empathie ?
— C’est essayer de ressentir ce que ressentent les autres.
[Lâche un gros pet.]
— Mais c’est pour t’aider papa !

:facepalm:

Consentement

[Discussion après avoir vu un clip d’Angèle chez des amis, en particulier cette partie]
— Mais alors dans La Belle au Bois Dormant, le Prince il devrait demander à la Princesse avant de l’embrasser ?

#BalanceTonDisney

(Il n’a jamais vu le dessin animé, on le lui a raconté.)

Imagination

— C’est quoi un figurant ?
[Longue explication à base de films.]
— J’ai pas tout compris mais t’as l’air de bien t’éclater avec ton imagination Papa.

Un bon rappel que la réalité est notre réalité. Que l’imagination est importante. Que le rire est communicatif.

Et qu’un enfant m’est nécessaire.

Haine

[Discussion autour des commentaires suite à un gazouillis de la mairesse.]
— Il y a beaucoup de haine à Montréal en ce moment.
[Part en courant dans le salon pour vérifier un truc et revient aussi vite.]
— Mais non Papa, il n’y a qu’un « n » à Montréal !

Il y a un « m » dans humour.

Adieu

[Juste avant de partir dans la forêt.]
— Adieu Papa.
— Ah ?!
— Bin oui, je t’aime bien mais vu que tu vas aller en prison quand la police va te trouver dans la forêt…

La pression, quelle pression ?

Liberté

[Après lui avoir demandé de faire un truc.]
— Je suis libre, je ne suis pas un chien en laisse, je suis un loup !

Comment ne pas saccager l’innocence de l’enfance ? Comment partager le fait que l’autonomie est un moyen de couper la laisse ?

Modestie

— Pourquoi tu veux tout savoir tout le temps ?
— Parce que je veux être le maître du monde et pour ça il faut tout savoir.

C’est beau l’enfance. #EnTouteModestie

Raide

[En arrivant à un point de vue.]
— C’est vraiment raide ici.
— …
— Mais non c’est pas rouge !

Ta première blague bilingue :’)

Impatience

[En mangeant.]
J’ai hâte de savoir ce que je vais faire dans ma vie.

Parfois, la prise de recul est assez vertigineuse.


Réagir ?

November 27, 2020 11:00 AM

November 26, 2020

Karl Dubost

histoire de muscles

bambous debouts et coupés Kamakura, Japon, 25 novembre 2020

Parce que le produit technique n7est pas un être naturel, il n'a pas de cause finale en soi. La cause finale, apparaissant extérieure au produit, est située dans le producteur, qui devient, toute en étant cause efficiente, porteur de la cause finale, doté de la fin—l'objet n'étant plus que les moyens.
Or, en tant que production (poiésis), la technique est un « mode du dévoilement ». Comme poiésis, elle fait être ce qui n'est pas. — La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Le jour après la marche, les muscles vous racontent l'effort, dans leurs fibres, leurs lignes, la consistance des chairs. La mémoire se définit par l'existence de la courbature.

sur le bord du chemin

  • Une position plus sensée de Robin Berjon à propos de la position dominante de la Privacy Sandbox. Robin travaille en ce moment au journal New York Times (Ex W3C aussi).
  • En parlant d'analyses sur les thèmes des abus de la collection de données personnelles sur le Web : The Markup
  • TIL: Dans un Makefile pour associer une variable avec le contenu d'une commande bash il faut utiliser $(shell …). Dans mon cas je voulais créer une variable $DATE, donc DATE = $(shell date "+%Y-%m-%d").
  • La DSP2 telle qu'elle est implémentée en France est une barrière. Il est nécessaire d'avoir un numéro de téléphone mobile qui peut recevoir des SMS pour pouvoir activer/valider les services. Sans numéro de mobile, vous êtes coincés et ne pouvez plus accéder à vos comptes. L'authentification forte pas de problèmes, mais l'authentification forte par SMS non merci. Paypal France exige un numéro de mobile, ma banque, etc.
  • D'ailleurs si vous avez des idées de banques en ligne qui pratique l'authentification forte sans SMS, je suis à l'écoute. Je suis de plus en plus motivé à changer de banque.

November 26, 2020 02:59 PM

November 25, 2020

Karl Dubost

de tsujido à kamakura

Chaussures Tsujido, Japon, 25 novembre 2020

le Dasein, « étant que nous sommes nous-mêmes », est le répondant de l'être en sa temporalité, qui est aussi sa vérité comme l'histoire de l'être. Quatre traits le caractérisent : temporalité, historialité, compréhension de soi et facticité.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

7:30 Départ de la maison à Tsujido. Je tourne le dos au Mont Fuji et je me dirige vers l'est. Il pleut. 10ºC. J'accélère le pas pour réchauffer le corps.

La destination ? Kamakura. Environ 12km sans compter les détours.

maison de bois, arbre d'automne Kamakura, Japon, 25 novembre 2020

Après un mélange d'urbain froid et gris, et de forêts humides et ennivrantes, je suis arrivé à la gare de Kamakura à 11h.

champ et yuzu Kamakura, Japon, 25 novembre 2020

Ce que j'aime en dehors du parcours, des pensées spontanées, des chemins barrés parce qu'il n'existe plus ou ne sont plus entretenus et des poésies de l'inutile, ce que l'on utilise pas mais qui pourtant existe dans le cœur des marcheurs de la poussière, est la suspension de la précipitation, de l'urgence, de l'immédiateté.

chemin en forêt Kamakura, Japon, 25 novembre 2020

En marchant, nous découvrons que ce qui nous semblait loin est finalement très proche. Trois heures de marches pour aller à Kamakura au rythme des libres penseurs du chèvrefeuille, alors que les moyens de transports locaux prennent entre 42 min et 1h, ce n'est pratiquement rien. Nominalement, cette marche en prenant les grandes axes routiers prendraient un tout petit peu plus de deux heures pour dix kilomètres.

Homme au parapluie dans un tunnel Kamakura, Japon, 25 novembre 2020

La seule différence, la sublime fatigue de l'effort, les yeux éblouis du voyage, la douceur des rêves à poursuivre. Car on ne voyage jamais qu'une seule fois, l'expérience éveille vos rêveries et vos pensées pour les jours à venir.

sur le bord du chemin

  • Tatsuya Tanaka est connu pour son calendrier miniature avec une scène par jour. Aujourd'hui. Sur YouTube, on peut aussi voir son atelier (impressionnant).

  • J'ai ri. Marketers for an Open Web (MOW). Les agences de pub n'ont pas peur du ridicule.

    The group, which is badging itself as Marketers for an Open Web (MOW), says it’s comprised of “businesses in the online ecosystem who share a concern that Google is threatening the open web model that is vital to the functioning of a free and competitive media and online economy”.

  • Dagster semble intéressant. Il s'agit d'un framework d'orchestration des données qui utilise Python.

  • Flaubert, confiné via Liliane.

    Achille étant parti en Italie et mon père ne voulant pas laisser faire sa visite par cette canaille de Leudet, nous voilà confinés pr deux mois dans cette huître de Rouen.

    J'aime beaucoup ce « huître de Rouen » voilà un qualificatif à redécouvrir pour ma ville normande. Le terme me fait penser à Lecuanet et toute la bourgeoisie des grenouilles de bénitier qui défilait dans les rues piétonnes de la ville.

  • Victor Hugo dans Solitude de M. Bienvenu. « Il restait seul comme un hibou, Toujours confiné dans son trou »

  • Ces sites Web que l'on cultive

    Growing—that’s a word I want to employ when talking about my personal sites online. Like a garden, I’m constantly puttering around in them. Sometimes I plow and sow a whole new feature for a site. Sometimes I just pick weeds. And sometimes I gather fertilizer (a.k.a. horse shit) from others online and try to grow something with it. My websites are my garden: a place to grow and experiment, to cultivate and nurture—the projects themselves, but also myself.

November 25, 2020 02:59 PM

November 24, 2020

Karl Dubost

yuzu

Yuzu Tsujido, Japon, 24 novembre 2020

La technicisation par le calcul engage le savoir occidental dans la voie d'un oubli de son origine qui est aussi l'oubli de sa vérité.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Marcher dans les rues de Tsujido juste avant l'aurore, ensemble, pour mieux écrire nos parcours.

Les orangers, citronniers, yuzu, pamplemousse sont chargés de fruits lourds dans les rues de Tsujido. Je m'étonne toujours de voir les agrumes en automne et en hiver. 11ºC et pour moi les agrumes sont le souvenir des saveurs des pays chauds. Une orange au moment de Noël, c'était le nord de l'Afrique qui s'invitait à table.

Elle partage avec moi les lieux de son enfance et les déserts qui n'ont plus le goût dont on se souvenait. La recette a-t-elle changé ou bien son goût a-t-il changé ? L'éclair au chocolat était presque inmangeable.

sur le bord du chemin

November 24, 2020 02:59 PM

November 23, 2020

Karl Dubost

comprendre les carottes

Carottes Tsujido, Japon, 23 novembre 2020

La technicisation de la science est son aveuglement eidétique. Comme projet de mathésis universalis, le déplacement de sens qui en résulte donnera lieu à une élaboration métaphysique méthodique.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Dans le jardin, il a tiré les carottes de la terre. Il a soulevé la botte au dessus de son rire, loin dans le ciel bleu. Nous les avons nettoyées. Nous les avons mangées cuites dans le beurre.

De la graine à la bouche, un voyage, une compréhension.

Carottes Tsujido, Japon, 23 novembre 2020

sur le bord du chemin

November 23, 2020 02:59 PM

November 22, 2020

Karl Dubost

lire avec un crayon

Lecture annotée Tsujido, Japon, 22 novembre 2020

C'est parce que la matière reçoit accidentellement la marque d'une activité vitale qu'une série d'objets fabriqués à travers le temps témoigne d'une évolution, et l'étant technique appartient essentiellement à la mécanique, témoignant sans plus du comportement vital dont il n'est qu'une trace dénuée d'épaisseur.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

La lecteur de « La technique et le temps » est dense et ardue. Je le lis avec un crayon et en recherchant les mots de vocabulaire qui me manque ou que je veus être sûr de comprendre dans le contexte dans lequel ils sont employés.

Mais je ne vois là que l'apprentissage d'un nouveau langage tout comme on le fait au début de l'apprentissage d'un langage de programmation. Au début, on accroche sur les termes et les concepts et petit à petit, en se familiarisant avec l'articulation des concepts, on peut de nouveau développer sa pensée.

sur le bord du chemin

  • I Traced My Covid-19 Bubble and It’s Enormous. L'ami de mon ami porte peut-être le virus. Et la question devient finalement quel est le proche que je vais contaminer et mettre en péril plutôt que de se mettre en péril soi-même.

November 22, 2020 02:59 PM

November 21, 2020

Karl Dubost

sur le chemin

Chemin dans la forêt Fujisawa, Japon, 21 novembre 2020

L'objet de cette ouvrage est la technique appréhendée comme horizon de toute possibilité à venir et de toute possibilité d'avenir.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Dans la forêt, nous avons pris les chemins entre les sanctuaires et les camphriers, noble est la nature. Au dessus des racines, nos pas ont soulevé nos rêves et fatigué nos frustrations. Ici, vit notre respiration, dans le mouvement de nos corps comblés de rires et de beauté.

sur le bord du chemin

  • Kimchi Making at Home Was Going Out of Style. Rural Towns to the Rescue.
    Four years ago, a villager made a suggestion: Why not lead a kimjang workshop to give the village’s rapidly aging population extra income during the agricultural off-season and to help those who want to learn the art of making kimchi?
  • Coup d'état en cours aux États-Unis
    There’s a ticking bomb at the heart of your democracy now. Your government, the very idea of governance is fatally wounded. Chaos has been planted at its heart. I don’t know what this chaos will grow into, but I can promise you this. It won’t be good.
  • More people should write
    I have a selfish reason for my demand: I have a lot of friends who are thoughtful, but keep their thoughts to themselves. I imagine finding notebooks under their bed, tens of composition books packed with little print. I think about what sort of a treasure that would be.
  • Tentative de lecture. Je débute « La technique et le temps » Voyons si nous pouvons absorber les 876 pages.

November 21, 2020 02:59 PM

November 20, 2020

Karl Dubost

les mots qui piquent

mur et porte Fujisawa, Japon, 19 novembre 2020

Un être humain peut ressembler à l'impression qu'il se fait d'une petite partie de lui.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Que disent les mots ? Qu'entends je des mots ? Les pensées effilées, les brins débouclés, l'ébauche ne tient pas. Au travail de nouveau, reconstruire une trame solide, agiter la navette et tasser vigoureusement les lignes, il n'existe que cela. La fabrication est essentielle à la compréhension. Ainsi cent fois sur le métier, remettre l'ouvrage. L'épinceteuse retirera les chardons et la paille de cette histoire à bout de fil. Tissons.

sur le bord du chemin

  • Comment archiver un radio télescope

    they are under threat if the telescope structure collapses. That would bring the 900-ton instrument platform, suspended 137 meters above the 305-meter-wide dish, crashing down. Flailing cables could damage other buildings on the site, as could the three support towers if they fell, too. “There is a serious risk of an unexpected and uncontrolled collapse,” Gaume said. “A controlled decommissioning gives us the opportunity to preserve valuable assets that the observatory has.”

    D'une certaine façon, cela me fait penser à Fukushima. Impossible à réparer, difficile à démonter. Et je suppose que la décision de démonter Arecibo est aussi relative au coût d'entretien : « NSF now spends $8 million a year to run Arecibo, with NASA pitching in another $3.6 million. »

    Engineers are now working to quickly formulate a plan to demolish the telescope before it collapses on its own. Arecibo’s demise is a different fate than astronomers are used to. Hardware of all sorts ages and breaks—Hubble, another famed telescope, is operating with fewer working parts than it launched with 30 years ago. But it is unusual to wreck an observatory because you have no other choice, and so unexpectedly too.

  • Bureaux vides pour cause de pandémie

    She’s been reentering deserted offices and showing them to potential subtenants, and encountering some nasty vestiges of office life past. There’s the rotten milk in office fridges, half-eaten and now rotting snacks on desks, and moldy coffee cups, as well as sad tableaux of dead plants, disheveled desks, and paperwork abandoned mid-completion.

    Je vois là une opportunité de projets photographiques et archéologiques.

  • Réflexions sur l'enseignement. Bien souvent il manque le contexte historique de la science. Ne pas seulement expliquer pourquoi ceci et cela, mais comprendre par quels chemins nous sommes arrivés à cette loi, cette propriété, cette découverte. Cela permet aussi de comprendre que la science est un voyage et non pas un aboutissement.

  • Leaders' Pledge for Nature

    Political leaders participating in the United Nations Summit on Biodiversity in September 2020, representing 79 countries from all regions and the European Union, have committed to reversing biodiversity loss by 2030. By doing so, these leaders are sending a united signal to step up global ambition and encourage others to match their collective ambition for nature, climate and people with the scale of the crisis at hand.

  • Digital Garden. Chaque fois que je lis quelquechose à propos des bases de connaissances, j'en reviens toujours à l'idée que j'aimerais que l'OS me propose depuis son interface me permette de lier directement les objets entre eux. Reçu un email ? Pourquoi ne pas surligner une partie du texte pour le lier à un autre document, une photo, un texte, un contact dans le carnet d'adresse etc. Je ne veux pas recopier, je veux lier.

  • It's made of people. (Soylent Green)

    It is sometimes said that technology is the connective tissue that binds people. For example we are all able to gather here today because of tools like Zoom and Slack. At the same time people are the connective tissue that bind technologies.

November 20, 2020 02:59 PM

November 19, 2020

Karl Dubost

oralité et écrit

mur et herbe Fujisawa, Japon, 19 novembre 2020

Je vous le dis : il n'y a pas assez d'amour.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Oralité et écrit. C'est un bon rappel de Stéphane sur les différences de modalités de communication entre personnes.

Certaines pensées étaient en gestation depuis un moment, mais l’obligation pour tout le monde de ne pas se voir m’a fait avancer sur le chemin. Je me suis rendu compte comme jamais avant que pour certaines personnes l’écrit et la distance sont des freins à l’expression et à la compréhension, personnes pour qui le moyen de communication « naturel » est plutôt oral.

Je suis définitivement une personne de l'écrit bien plus que de l'oralité (sauf en mode présentation dans une conférence).

Et comme je travaille depuis des années en non-présentiel, je dois réaliser un effort supplémentaire pour ne pas oublier que certaines personnes préfèrent communiquer de vive voix. Il y a ceux aussi à l'écrit comme à l'oral qui sont terses (elle dirait « ce n'est pas un causeux. ») et d'autres qui sont absolument volubiles, parfois pour exprimer exactement la même chose, mais avec deux habitudes. Pour les volubiles, le contexte affectif est important. Pour les terses, le contexte éxecutable est important.

No one solution to the myriad ways of living is the way. Each is an approach to the problem.

sur le bord du chemin

November 19, 2020 02:59 PM

November 18, 2020

Karl Dubost

désobéissance

Autocollant Enoshima, Japon, 14 novembre 2020

— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Désobéir. Du fascisme des parents à celui des écoles, à celui des institutions gouvernementales, à celui de l'entreprise, chaque résistance, chaque autorité nous habite, nous bouscule. Un jour, sentiment d'être victime d'une logique autoritaire, un jour, sentiment d'être le principal instigateur de cette logique. Le fil est tendu. L'équilibre est précaire. Le souffle et le recul sont nécessaires pour mieux appréhender nos propres manquements à accepter l'autorité ou à commettre l'autorité.

Quand doit on briser les chaînes qui nous oppressent ? Quand doit on poser les limites du raisonnable ?

Jusqu'où ? Dans quelles proportions ?

sur le bord du chemin

  • iOS et « hackabilité » comprenant cette citation :

    What’s worse is that with Apple keep pushing into education market with iPad, the younger generation will no longer have a device that they can go in depth and explore behind the scene stuff… The hacking culture that makes computer fun is fading away quickly.

    La possibilité du bricolage, de la transformation est clé du développement créatif et de la construction du monde. Il en va de même des graines dans un jardin, de la possibilité de remixer la musique, de réinventer un texte publié.

  • Histoire d'une marque de craie. Des craies multicolorées.

    She said she wasn’t exactly sure how Hagoromo had become so beloved outside Japan. “I guess people who came to Japan just kept on bringing the chalk back to their home countries,” she said. “When my father was still running the company, he did not know about this huge following.”

  • Think Joe Biden's victory marks the end of rightwing populism? Think again

    We’ve heard this one before. In 2017, when Emmanuel Macron defeated Marine Le Pen in France and Mark Rutte defeated Geert Wilders in the Netherlands within the space of a few months, many a thinkpiece was written asking: are populism’s days numbered? I think we all know the answer to that, as do the likes of Narendra Modi in India, Viktor Orbán in Hungary and Jair Bolsonaro in Brazil.

  • COVID-19 and Walking Japan

    One odd dissonance is that I’ve noticed a few restaurants are taking names and phone numbers to help with contract tracing. (But why these few? And mandated by whom? And is this legal?) And yet, they pack the counter seats, no social distancing, plopping customers just inches apart from one another. I walked out of one because they insisted I sit at a packed counter because I was alone. No thanks.

    Similarly dissonant: Bicyclists wear masks on totally empty streets, folks strolling deserted outdoor shopping malls are tightly nose-and-mouth masked. But then you’ll look inside of the one hopping izakaya in town and there’ll be 50 people squished into a 30-square-meter space, nary a mask in sight, the chef with a plastic chin guard on as if that would make all the difference.

November 18, 2020 02:59 PM

November 17, 2020

Karl Dubost

pagode

Plafond peint et bois sculpté Enoshima, Japon, 14 novembre 2020

Le silence a aussi son bruit.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

S'allonger sous la pagode. Sentir les pierres plates et froides sous les omoplates. Clore les sons et se lancer vers le plafond bleu. Là dans les instants ébahis largement ouverts sur le silence des mots, là le flottement du monde existe. Et puis une mélodie assoupie ferme mes paupières, le vent dans les cils, je sens l'écorce, les feuilles et la mousse.

sur le bord du chemin

  • Have a Look at the Fabled Honey Forest

  • À propos du mentorat

    We’ve had positive experiences, too, mostly on the mentee side and in times long past. This made us more conscious of our own latent needs to be mentored. If we take the number of years as a shorthand for experience, 10-15 years is long enough to be considered “senior” in the industry. But for the longevity and health of our winding professional journeys, we will always be pursuing new directions in which we are inherently “junior”. Holding both postures in one body is a balancing act, especially when our primary professional role as consultants demands that we embody high-levels of expertise.

    Mentor était l'ami d'Ulysse dans l'Odyssée et le précepteur de Télémaque. La formalisation et la recherche de la relation avec un mentor est un trait que je vois beaucoup dans certaines cultures (par exemple, dans le milieu anglo-saxon), mais que je vois peu en France.

    La relation maître-apprenti est beaucoup plus contrainte par une forme de hiérarchie. Existe-t-il une notion (pas un mot) équivalente dans les comportements culturels en France qui ressemble à une forme de « mentorat » libre où la relation est construite sur l'échange et le respect de l'expérience d'un autre pour devenir libre soi-même sans tomber dans la panade du « coaching. »

    Et si cette situation n'existe pas en France que révèle-t-elle de nos transmissions de savoir ?

  • Art of Chording, soit apprendre la sténographie.

    Stenography is the fastest way to write on a computer. Court reporters have used machine stenography since the late 1800s to create written records of human speech in real-time.

  • La politique de gestion de crise japonaise face à l'épidémie de Covid-19 : un équilibre délicat entre liberté et sécurité

    En comparaison des politiques de lutte contre le virus, intrusives dans le domaine des droits et des libertés individuelles, la politique japonaise de gestion de crise sanitaire actuelle repose sur un équilibre délicat entre liberté et sécurité. Ce paradigme devient vulnérable dès que l’équilibre des responsabilités se détériore en conséquence de l’érosion de la capacité des institutions à absorber les risques.

  • Comprendre le code python. Cette série de billets sur la structure du code python est très intéressante. Brett Cannon décompile le code et nous permet de mieux comprendre ce qui se passe au niveau du code C.

November 17, 2020 02:59 PM

November 16, 2020

Karl Dubost

petites choses

Lumière sur la table Tsujido, Japon, 16 novembre 2020

Des rêves qui semblaient se figer, qui disparaissaient dans les rêves d'un autre.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Les petites choses, les moments insignifiants et essentiels qui ne durent que quelques secondes prennent toute la largeur des espaces de rêverie. Je déplie les frustrations chiffonnées et les ferraillent de la chaleur des tout petits riens.

sur le bord du chemin

  • J'ai croisé, ce matin, à vélo des queues dans tous les bureaux de poste.. Elles se déroulent dans la rue en longues lassitudes. Probablement entre une heure et deux heures d'attentes. Que se passe-t-il ? Je lui demande. Il s'agit d'un catalogue de coupons pour la ville de Fujisawa afin de relancer la consommation dans les commerces. Quelle tristesse. Que ce soit par manque de produits essentiels pendant les périodes de guerre ou bien dans ce cas pour l'empire de la sur-consommation capitaliste, les gens font la queue.
  • Comment sont faits les uniformes de vol de SpaceX Dragon ? Soichi Noguchi, l'un des astronautes de la mission d'aujourd'hui est de la ville de Chigasaki, juste à côté de Tsujido. La communauté local est en émoi.
  • An earth system model shows self-sustained melting of permafrost even if all man-made GHG emissions stop in 2020
    The possibility of points-of-no-return in the climate system has been discussed for two decades. A point-of-no-return can be seen as a threshold which, once surpassed, fundamentally changes the dynamics of the climate system. For example, by triggering irreversible processes like melting of the permafrost, drying of the rainforests, or acidification of surface waters. Recently, Lenton et al. summarized the global situation and warned that thresholds may be closer in time than commonly believed.
  • Beaucoup de personnes ne comprennent pas la notion de fils de discussions dans les logiciels comme Slack. Est-ce un problème de UI ou un problème de personnes ?

November 16, 2020 02:59 PM

November 15, 2020

Karl Dubost

ciel ouvert

Façade de commerce de laverie Penang, Malaisie, 29 mai 2008

Le chaos te frôle. Liberté totale.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Ah Tong Tailor, une maison à Penang. Un couple (David Hagerman, un photographe et Robyn Eckhardt, une journaliste) achète une vieille maison chinoise de commerce de Penang, probablement construite entre 1840 et 1890. Leur périple commence par la visite en septembre 2010.

But our house features some of the same elements, the most important of which is the interior airwell, a large rectangle in the center of the house, bordered by one wall, that’s cut from floor through the roof. It is this feature, more than any other, that endeared us to George Town’s shop houses. For us it’s an amazing thing to have the interior of your house open to the sky, to the elements, to air and to sun and to rain. Imagine having it rain inside your house.

La pluie dans la cour d'une maison est une fluidité de l'espace nécessaire. Les cours intérieures donnent l'espace confiné et aérien des méditations lentes. La résidence Cheong Fatt Tze à Penang a une de ses ouvertures sur les pensées qui flottent.

Cours intérieure d'une maison Penang, Malaisie, 29 mai 2008

Ils ont commencé à rénover la maison sur le long terme. Entre le moment où ils reviennent pour les travaux et la première fois qu'ils y sont rentrés environ 11 mois ont passé. Cette fin de semaine, le toit de la maison au dessus de mon bureau était refait. Et le soir, j'ai un peu discuté avec l'architecte en lui montrant des photos de La Grange originale dans son lieu initial avant qu'elle soit transportée dans la forêt. Entre le moment où mes parents ont acheté La Grange et le moment où nous y avons habité, environ dix années ont passé. J'ai la patine des rénovations longues. Je sens leurs marques en creux.

En 2018, ils décident de mettre la maison en vente. Je ne pense pas qu'elle soit déjà vendue car elle est disponible également sur AirBnb.

sur le bord du chemin

  • En dehors des grandes villes

    The next few blogs will look 'outside the large cities' at the demographic, economic and political and administrative importance of the tens of thousands of urban centres that are not large cities, and that include the very small – for instance those with a few thousand inhabitants.

    Tableau de répartition des villes entre continents

  • Ressources sur le patrimoine de Penang

November 15, 2020 02:59 PM

November 14, 2020

Karl Dubost

immense fuji

Fuji et horizon Tsujido, Japon, 14 novembre 2020

Qui ne rêvait pas d'être pur.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Depuis le sommet de Enoshima, le Fuji semble toujours plus petit et pourtant il est massif au dessus des montagnes posé sur l'horizon.

sur le bord du chemin

  • Europa’s Mysterious Glow
    The glow arises from the special nature of Europa’s cosmic home. Jupiter’s magnetic field is the largest of any other planet in the solar system, and the radiation within its boundaries is many millions of times more intense than the radiation near Earth. The high-energy particles constantly bombard Europa, a world slightly smaller than our moon, with a wispy atmosphere. And when those particles strike the moon’s ice-covered surface, a quirk of chemistry could make it glow in the dark.

November 14, 2020 02:59 PM

November 13, 2020

Karl Dubost

okura

Okura Tsujido, Japon, 11 novembre 2020

Une apathie qui me déchirait le corps car c'était ma propre voix.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Un. Unique fruit du labeur. Dans le jardin, des graines plantées pour les okura, plusieurs plants ont germés et fleurit. Mais un seul a vraiment donné un tout petit okura.

Le métier d'agriculteur s'apprend dans l'assistance. Une mauvaise récolte est synonyme de famine, si nous n'avons pas de stock. Et je me demande soudainement si de là viennent les notions d'héritages et de transmission. L'agriculture est différente du glanage car elle demande la planification. Et si l'on ne peut plus glaner, on dépend du succès de la récolte en cours… à moins d'avoir thésauriser pour les jours plus sombres.

sur le bord du chemin

  • Travail à distance taxable

    Economists at Deutsche Bank have proposed making staff pay a 5% tax for each day they choose to work remotely. They argue it would leave the average employee no worse off because of savings made by not commuting and not buying lunch on-the-go and fewer purchases of work clothing. Alternatively, the report suggests the tax could be paid by employers who do not provide their workforce with a permanent desk.

    Je ne suis pas sûr de comprendre la logique dans cette proposition d'impôts. L'achat de vêtements me fait bien rire notamment. Je m'habille pareil à la maison et au bureau quand j'y allais.

  • Il semble que j'ai parlé trop vite, puisque le nombre d'infections au Japon est en cours d'explosion.

    On Wednesday, Japan reported a near-record 1,547 cases nationwide, the highest level since early August, amid signs of what some health experts say is a "third wave" of infections as cooler temperatures arrive and people spend more time indoors without adequate ventilation.

  • Expressions, mots et photographies de Gabrielle Roy par François Bon, toujours à la recherche des vibrations subtiles du monde.

  • Toujours François, Baudelaire : « tous les photographes ont des manies ridicules »

    Rouvrir le livre sur l’histoire des fantômes au XIXe siècle de Daniel Sangsue : pour Nerval, Gautier, Baudelaire et les autres, l’image photographique matérialise et emporte une instance réelle de ce qui est notre totalité visuelle. Distendu et démultiplié par toutes les symétries de l’image, l’ovale indistinct du visage de Mme Aupick sur sa terrasse n’en est pas moins dépositaire d’une part de sa véritable matérialité, une attestation de réalité.

  • macOS Big Sur n'est pas totalement prêt. Il y a de nombreuses choses qui ne fonctionnent plus correctement. Je suppose que les correctifs vont venir, mais c'est quand même délicat pour certaines choses.

November 13, 2020 02:59 PM

November 12, 2020

Karl Dubost

ce que l'on cache

Pile de pneus de vélo Tsujido, Japon, 11 novembre 2020

Il tourna ma tête vers le récif noir et je vis qu'il grouillait de serpents.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Derrière un magasin de vélo, des vieux pneus et des chambres à air s'accumulent en tas. Seront-ils recyclés ? Il y a tout ce que l'on oublie vite, tous ces mécanismes qui cachent la montagne d'immondices que nous créons au quotidien.

sur le bord du chemin

  • Opportunités de carrières
  • WikiSync
    WikiSync is a Google Docs Add-on which allows you to extract Markdown and simple HTML in order to store the content in a more permanent location.

November 12, 2020 02:59 PM

November 11, 2020

Karl Dubost

mémoire de béton

Entrée d'un immeuble Tsujido, Japon, 11 novembre 2020

Qui es-tu ? Je ne sais plus.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

J'ai une affection particulière pour l'esthétique des cités d'immeubles. Elles font partie de mon histoire, de ma mémoire.

sur le bord du chemin

  • Présidence. Les rôles d'autorité devraient en effet être définis par les responsabilités définies par la société. Être au dessus de certaines lois n'est pas un bon départ.
  • Monde (devenu) absurde : Lufthansa qui, tous les mois, m'envoie ma quantité de « Miles »

November 11, 2020 02:59 PM

November 10, 2020

Karl Dubost

structure d'une connaissance

Livre et petit déjeuner Tsujido, Japon, 31 octobre 2020

Nous entrons et sortons à travers les rêves et les désirs à moitié commencés de notre vie.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Continuons une partie du chemin découvert hier, Boris me fait découvrir indirectement evergreen notes. L'auteur d'ailleurs compare evergreen et Zettelkasten. Le site de Andy est une mine d'information sur l'organisation de la connaissance bien plus que l'accumulation de la connaissance.

In terms of technology, what matters is not “computer-support note-taking” but “computer supported thinking.”

Le Daily Working log ressemble beaucoup à mon « sur le bord du chemin » mais que je ne concrétise pas plus tard sous forme de notes plus précises. Je n'en sens pas non plus la nécessité. Et je sens qu'il y a une certaine forme de coût humain à vouloir le transformer de nouveau en matière plus concrète.

Mais j'aime beaucoup cette partie

But I’m sharing them publicly as an experiment (Work with the garage door up). If a note seems confusing or under-explained, it’s probably because I didn’t write it for you! Sorry—that’s sort of an essential tension of this experiment.

sur le bord du chemin

  • Generators vs lists

    The problem is that a list is evaluated as soon as it is created (opposite to lazy evaluation). Thus, if it's a list of method calls, all the calls will be performed.

    Mais avec un generator

    (call(user_email) for call in calls) evaluates to a generator (not a fully built list), which is then used by any. any(...) will iterate over the generator elements evaluating one at a time.

  • Un outil pour écrire des tweets en nombre

November 10, 2020 02:59 PM

November 09, 2020

Karl Dubost

structure de l'écrit

Repas du soir Tsujido, Japon, 9 novembre 2020

Mais le langage continue à naître tant que nous vivons.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Catégoriser le temps ou le sujet.

Les digital gardens… semblent être un nouveau terme pour un espace personnel sur le Web mais orienté plus sur la structure des wikis ? L'original

Cunningham en 2015 a réécrit son wiki.

After twenty years of service I'm pleased to announce a complete rewrite of wiki as a single page application with a distributed database which will last us for at least 20 years, maybe 200.

Le nouveau service cependant… ne fonctionne plus. Le projet s'est éteint.

Les derniers messages sur le projet. Ah Peut-être about.fed.wiki. Oui celui-ci fonctionne.

Mais ma re-découverte a commencé dans ce thread. En fait ce n'est pas tout à fait exact, plutôt dans la citation de Jeremy vers l'article du MIT.

Cristaliser les pages par sujets et non pas uniquement par jour est intéressant. Probablement la personne qui <del>fait</del> faisait ça le mieux est Rui Carmo. Ah non il le fait encore, certaines de ces pages sont à la fois une page référence avec des liens vers les billets qui mentionnent ces pages.

David un peu dans le même esprit avait tenté une expérience sur l'aggrégation par sujet sous la forme d'un lexique.

Il y a probablement quelque chose très similaire au zettelkasten avec une couche d'hypertexte. La méthode a été appropriée Ad Nauseam par les gourous de l'efficacité et de la productivité. Malheureusement. Une introduction détaillée pour mieux comprendre le système. Certains ont implémenté des systèmes similaires pour VSCode.

sur le bord du chemin

  • Système médiatique loin du peuple
    The shock of 2016 and the trauma of the past four years has intensified a belated anxiety about the crumbling state of American democracy; it has raised an alarm that is decades overdue. Too many voters looked at Trump and did not see a wicked man, they saw a man willing to break the rules of a broken system. For as long as that doesn’t fundamentally change, there is more wickedness in store.

November 09, 2020 02:59 PM

November 08, 2020

Karl Dubost

tori océanique

Kayak sous un tori Najima, Japon, 8 novembre 2020

Durant mon long silence, nos pensées avaient pris deux chemins différents.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

De la plage de 葉山 (Hayama) à 菜島 (Najima), nous avons pris les kayaks avec un ami. Nous avons déjeuné sur les rochers sous le tori et nous sommes rentrés dans l'après-midi. L'océan, la navigation entre les rochers qui affleurent dans le creux des vagues, les cormorans qui flottent plus facilement au dessus de l'océan, les nombreuses personnes pratiquant le stand-up paddle, d'autres amateurs de kayaks ici et là et quelques pêcheurs dans des bateaux à rames.

Les épaules douloureuses, le goût du sel sur les lèvres, les conversations sur l'eau, les silences mutuels se laissant porter à la dérive du courant. Que de délicatesse.

sur le bord du chemin

  • CSVs: The good, the bad, and the ugly

    A great many people seem to produce and consume CSVs without using a real CSV library. This is because the format of CSVs is so seductively simple, many people don’t realize it has escaping and quoting rules. Many people seem to generate their CSVs with file.write(",".join(fields)) which generates an unparsable mess when one of the fields contains a quote or a comma.

  • How are Unix pipes implemented?

    Unfortunately, the source code for the 3E kernel is no longer available, and although we do have the C source code for a version of the Fourth edition Unix kernel from November 1973, it predates the official release by a few months, and is missing the pipe implementation. It is sad that the origin of such an iconic Unix feature is lost to us, perhaps forever.

    Le code perdu.

November 08, 2020 02:59 PM

November 07, 2020

Karl Dubost

chou du cosmos

Chou Endo, Japon, 7 novembre 2020

Qui avait jamais vu la liberté ?
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Près du champ de cosmos où tous cœuillaient des fleurs, il y avait un champ de choux que personne ne regardait. J'aurais voulu un immense vase pour y mettre un grand bouquet de feuilles vertes et épaisses sentant le souvenir de la soupe.

sur le bord du chemin

  • Burst of radio waves in Milky Way probably came from neutron star
    The latest discovery came on 28 April when the Chime telescope detected a millisecond-long FRB coming from a region of the sky where a magnetar called SGR1935+2154 lurks. A second, less sophisticated telescope – made from metal poles and cake tins – known as the Survey for Transient Astronomical Radio Emission 2, or Stare2, swiftly confirmed the sighting, along with an outburst of x-rays from the same source.
  • Shimokita par Hitonari Tsuji

November 07, 2020 02:59 PM

November 06, 2020

Karl Dubost

voir

Tokyo, Japon, 4 novembre 2020

Nous étions des travailleurs et nous cessions d'exister quand le travail était terminé pour la soirée. On posait pour principe que nous n'avions pas de passé.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Il me dit « As-tu vu ? »

Qu'ai-je manqué ? Il me tire la main pour revenir en arrière et il pointe du doigt le sol, je remarque une jolie peinture de poisson en face d'un restaurant coréen sur le béton. « Non, ça » et il pointe deux ondulations de la lumière du soleil sur le béton. Quel étrange pinceau de lumière. Quelle délicatesse dans l'ombre de la rue.

sur le bord du chemin

November 06, 2020 02:59 PM

November 05, 2020

Karl Dubost

lieu

femme accrochant le linge sur son balcon Tokyo, Japon, 4 novembre 2020

Douceur de sentir les changements en nous, de voir notre corps grandir et nos pensées changer de direction !
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Le choix d'un lieu de vie n'a jamais été aussi trouble et clair dans les circonstances d'une catastrophe écologique naissante et d'une situation sanitaire délicate.

Tant de questions sur le soi et le nous.

sur le bord du chemin

What’s less known about the election of 1800 is the way the Electoral College succeeded, which is to say that it operated as one might have expected, based on its embrace of the three-fifths compromise. The South’s baked-in advantages—the bonus electoral votes it received for maintaining slaves, all while not allowing those slaves to vote—made the difference in the election outcome. It gave the slaveholder Jefferson an edge over his opponent, the incumbent president and abolitionist John Adams. To quote Yale Law’s Akhil Reed Amar, the third president “metaphorically rode into the executive mansion on the backs of slaves.” That election continued an almost uninterrupted trend of southern slaveholders and their doughfaced sympathizers winning the White House that lasted until Abraham Lincoln’s victory in 1860.

November 05, 2020 02:59 PM

November 04, 2020

Karl Dubost

voyage à Tokyo

coucher de soleil, Fuji Tokyo, Japon, 4 novembre 2020

Nous avons besoin de liberté, pas d'esclavage.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Premier voyage à Tokyo depuis le mois de mars. La vie continue dans les rues et les trains. Et pourtant. Aucune différence, si ce n'est que tout le monde porte un masque. Tout le monde. Les commerces sont ouverts. Les restaurants et les cafés sont ouverts. Aucune différence, si ce n'est que tout le monde lave leurs mains. Les groupes sont dans la rue. Aucune différence, si ce n'est que les gens ne se s'embrassent pas, ne se touchent pas.

sur le bord du chemin

  • Modern Test-Driven Development in Python
  • Partir de Tokyo
    In September, 30,644 people moved out of Tokyo, up 12.5% year-on-year, while the number moving in fell 11.7% to 27,006, the data showed. It was the third straight month those moving out outnumbered those moving in, the longest run on record, led by people in their 20s and 30s.

November 04, 2020 02:59 PM

November 03, 2020

Karl Dubost

bric et brac

Mur Tsujido, Japon, 2 novembre 2020

J'étais debout sur un rocher et entre nous l'air était lourd. Mais à côté, le monde vivait dans toute sa liberté.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Semaine de suspension, semaine d'apnée. Quand le monde obsessivement regarde vers un pays dysfonctionnel. De bric et de brac, de spectacle, de croyances et de connaissances, de confiance arrogante et ignorante, voilà les étranges diversités de notre monde.

sur le bord du chemin

November 03, 2020 02:59 PM

November 02, 2020

Karl Dubost

vaisselle de plage

Vaisselle près pour la poubelle Tsujido, Japon, 2 novembre 2020

Il ne faisait pas un avec la nature. À chaque pas, il prenait ses distances avec elle.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Ce matin, en passant près des poubelles prêtes à être emportées d'un quartier d'immeubles, j'aperçois des assiettes, des verres et des plats empilés. Tout a été soigneusement ligoté et aligné. C'est probablement le dernier moment de leur intégrité. Dans quelques heures ou quelques minutes, un camion poubelle passera et il en sera fini de leur existence, jeté, brisé et envoyé aux remblais. Un peu de sursis, le papier dit que la personne a oublié de mettre la vaisselle dans un sac poubelle rose dédié.

Au Japon, la foire à tout ne fait pas vraiment partie de la culture. Tant de choses pourtant pourraîent être récupérées et circulées de nouveau dans le système.

Un jour peut-être un fragment usé par l'océan, poli par les vagues, échouera dans le sable de la plage. Un enfant se penchera. De sa main, il prendre l'éclat arrondi et doux. Il le posera le trésor dans sa poche.

sur le bord du chemin

November 02, 2020 02:59 PM

November 01, 2020

Karl Dubost

règles

Jardin maison et panneaux Kuala-Lumpur, Malaisie, 7 juin 2008

C'était un mot nouveau. Il se faufilait dans la fente entre tous les autres mots que j'avais entendus, tout ce que j'avais écouté, que j'avai nié.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Ce soir nous discutons des règles, de celles qui nous sont imposées, de celles qui nous voulons comprendre, de celles qui ne sont qu'intermédiaires pour permettre de progresser, de celles qui sont arbitraires, de celles qui se comprennent et ne se comprennent pas, de celles qui structurent la connaissance, de celles qui doivent être changées, de celles qui ne changent qu'en se plaçant dans la marge.

sur le bord du chemin

  • Indes Galantes, Philippe Béziat, Documentaire. Forêts paisibles.
    C’est une première pour 30 danseurs de hip-hop, krump, break, voguing… Une première pour le metteur en scène Clément Cogitore et pour la chorégraphe Bintou Dembélé. Et une première pour l’Opéra de Paris. En faisant dialoguer danse urbaine et chant lyrique, ils réinventent ensemble le chef-d’œuvre baroque de Jean-Philippe Rameau, Les Indes Galantes. Des répétitions aux représentations publiques, c’est une aventure humaine et une rencontre aux enjeux politiques que nous suivons : une nouvelle génération d’artistes peut-elle aujourd’hui prendre la Bastille ?
  • Bonus Track. Aménagement urbain au dessus de la voie maintenant enterrée de la ligne Odakyu à Shimokita.
  • 9 m² une vie à l'étroit
  • Californie : ma vie dans 3m²
  • hors jeu
    Au Japon depuis si longtemps, je suis tout à fait hors jeu. Je suis hors jeu en France car je n’y vis plus, et je suis hors jeu au Japon car j’y suis un étranger biologique.
    Se mettre hors jeu n’est pas si mal, on décide de s’éloigner du bruit et des rituels du monde, on se renferme sur soi, tout celà pour continuer son propre chemin.

November 01, 2020 02:59 PM

October 31, 2020

Karl Dubost

effleurer la disparition

écorce Tsujido, Japon, 31 octobre 2020

Nous étions sérieux comme des cèdres, lourds comme des navires surchargés dans la tempête, nous étions muets comme le désert sous la chaleur de midi.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

L'or flotte à la surface de l'ombre. Le regard vers la cime des pins, je cherche le dernier rayon de soleil de la journée sur la plus haute branche du jardin. L'abandon du jour effleure les secondes. Le miel sublimé, l'encre peut s'écouler. Les heures lentes abondent.

sur le bord du chemin

  • Irezumi

  • Existential Troopers - The Mandalorian

  • Anti-Nostalgie

    Until we call out the ridiculousness when it appears, until we recognize exactly how broken things are we may be falling into the trap of longing for nostalgia. For a past we can return to where the problems we have didn’t exist. Or, we can recognize that nostalgia is fed from exactly the dynamic that got us to this thorny moment in the first place: the denial of our broken social contract, and institutions and rituals that were performatively there, the way the debate was, but no longer providing the function that was the stated reason for their existence in the first place.

  • Five Nonobvious Remote Work Techniques

    At Stack Overflow many teams hang out together in a videoconference even when not having a meeting. This is in addition to their regular text chat room. People just stay connected to the video chat, often with audio muted, and silently work independently. They unmute for quick questions or to consult on an idea. People drop out if they have another meeting, need to be alone, or need to focus.

    Intéressant. À réfléchir sur les conséquences et la modification des habitudes prises dans le travail de chez soi. Le « soi » se comporte différemment en public et en privé. Quand personne ne regarde notre gestuelle, nos expressions changent beaucoup. Réintroduire le regard doit probablement créer un effet différent. Pour ma part, cela revient probablement au même, puisque je suis décalé de tout le reste de l'équipe avec qui je travaille à l'exception de l'Europe.

  • Technotes comme partie du code source

    This makes it easy to keep it up-to-date but also allows you to easily keep a history of the documentation. The GitHub wiki does this as well, but it's actually a separate git repo. By storing it in the source code repository of your software, the documenation are always in sync with the version at any point of the development stage.

  • Planètes en roue libre.

    The tricky part is figuring out whether rogue planets are, in fact, rogue. The stars whose light they bend can’t be their parent stars because they’re simply too far away. And even if a parent star were closer by, it would be impossible to see through the luminous star’s glare. Astronomers must wait years, usually a decade, for the luminous star to move before they can check for a parent star. If no such star appears, the planet is probably going solo. The process takes long enough that scientists haven’t reached this milestone for any of the dozen rogue-planet candidates, including the latest, tiniest addition.

October 31, 2020 02:59 PM

October 30, 2020

Karl Dubost

gyoza dans la paume

Plat de gyoza frits Tsujido, Japon, 30 octobre 2020

Ici tous les rêves avaient été rêvés, puis envoyés sur le désert et les plaines. Ici se trouvait la source de notre histoire, de nos fêtes et de notre quotidien.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Elle dit : « J'aime ce moment où nous mangeons du gyoza tous ensemble. »

Je lui réponds que moi aussi, j'aime beaucoup ce moment où tous les trois nous préparons ensemble la farce, puis assis à table, nous les fabriquons, peaux de gyozas dans une paume, farce dans l'autre main. Les gyozas sont alignés petit à petit sur la planche. Ce soir porc, et oignons verts d'un côté à frire. Crevettes au gingembre de l'autre à la vapeur. Trois personnes, trois façons de plier, un délice partagé.

Une histoire de famille se construit dans les gestes que nous partageons ensemble, dans les discussions et les rires, au rythme des mains laborieuses.

Plat de gyoza à la vapeur Tsujido, Japon, 30 octobre 2020

sur le bord du chemin

October 30, 2020 02:59 PM

October 29, 2020

Karl Dubost

rémouleur

Rémouleur au travail Tsujido, Japon, 29 octobre 2020

Il est des êtres qui éclairent un paysage. Qui lui donne l'ombre, la fraîcheur.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Dans un supermarché local, un rémouleur s'est installé pendant 3 jours pour aiguiser les couteaux des clients qui en avaient besoin : couteaux, ciseaux, entre 1000 et 1500 yens. Je me souviens à Montréal, de ce rémouleur et de son camion qui passait de temps en temps dans le quartier du Mile-End. Les métiers ambulants où la compétence vient s'offrir à la proximité plutôt que d'avoir à parcourir de longues distances. Une proximité pratique en permettant aux gens qui font leurs courses d'avoir leurs couteaux aiguisés. Quel bonheur de le voir travailler sur la pierre la lame.

sur le bord du chemin

  • Rêves et réalités aux États-Unis.

    The idea that we all were eager to help our fellow humans didn’t ring true anymore. In fact, that sort of rhetoric embarrassed people and made them feel bad, because it spoke of a compassion that they knew they didn’t feel. America’s addiction to believing in its own goodness was quietly fading away, and the old words that President Kennedy used had become increasingly nauseating to a lot of people. People were not inspired, people were not breathing in self-esteem, when they heard the old phrases.

  • France, confinement

    Les frontières intérieures à l’espace européen demeureront ouvertes et sauf exception, les frontières extérieures resteront fermées. Des tests rapides obligatoires du Covid-19 seront déployés pour toutes les arrivées dans les ports, les aéroports, et pour les déplacements internationaux.

    aussi « Les cimetières resteront ouverts. »

October 29, 2020 02:59 PM

October 28, 2020

Karl Dubost

enoshima

Ruelle la nuit Enoshima, Japon, 28 octobre 2020

Le vent traversa la cime des arbres telle la culpabilité.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Les ruelles d'Enoshima pendant la nuit sont désertes. Alors que pendant la journée, l'afflût de personnes et les commerces donnent une impression d'exploitation commerciale du lieu touristique, la nuit est un délice.

sur le bord du chemin

October 28, 2020 02:59 PM

David Larlet

Chaos

Des explications relatives à cette vidéo.

Contexte

L’ennui ne me fait aucune peur. Il y a morsure plus douloureuse : le chagrin de ne pas partager avec un être aimé la beauté des moments vécus. La solitude : ce que les autres perdent à n’être pas auprès de celui qui l’éprouve.

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson

Nouvelle sortie dans les bois avec l’envie de partager des choses en vidéo. Je ne sais pas encore trop quoi ni comment transmettre des ambiances et émotions par ce biais là. Et c’est aussi ce qui me motive : apprendre de nouvelles pratiques.

En arrivant, il fait 1°C comme toute la durée du séjour mais surtout il y a de la neige, une première neige très humide qui est tombée dans la nuit et qui continue de me mouiller à chaque petit coup de vent.

C’est la saison de la chasse et j’ai choisi d’aller à un endroit que je connais relativement bien, au moins pour passer en sifflotant devant les affûts…

Mise en scène

Les hommes qui ressentent douloureusement la fuite du temps ne supportent pas la sédentarité. En mouvement, il s’apaisent. Le défilement de l’espace leur donne l’illusion du ralentissement du temps, leur vie prend l’allure d’une danse de Saint-Guy. Ils s’agitent.
L’alternative c’est l’ermitage.

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson

Une première chose que j’ai du mal à gérer, c’est la mise en scène de ma propre personne. Difficile de faire plus mégalo et en même temps je sens bien qu’en enchaînant des séquences de plans — aussi enneigés soient-ils — ça risque d’être assez plate (fade en français).

À force de regarder des personnes dans les bois sur Youtube, j’ai un peu la théorie, je ne sais pas si j’ai envie d’aller jusqu’à partager la vie de camp. Encore moins de parler à une caméra au milieu de la forêt !

Le bon côté du matériel basique que j’emporte, c’est de ne pas avoir le loisir de vérifier les prises de vue et de les multiplier. Une seule prise, si elle est mauvaise elle ne sera pas sélectionnée en post-production.

L’avantage de partir sans fil rouge, c’est de ne pas s’étrangler avec.

Matériel

La contemplation, c’est le mot que les gens malins donnent à la paresse pour la justifier aux yeux des sourcilleux qui veillent à ce que « chacun trouve sa place dans la société active ».

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson

Je voulais essayer de m’en tenir à mon téléphone pour les prises de vue, de toute façon je suis obligé de l’avoir avec moi donc autant qu’il serve. En accessoires, j’avais aussi une gimbal, un mini-trépied qui s’accroche (aux arbres), des objectifs (je n’ai utilisé que le grand angle) et un filtre à densité neutre qui m’a bien servi pour ne pas cramer les plans enneigés.

Ma principale frustration n’a pas été la batterie car j’avais de quoi recharger mais la capacité de stockage restante sur l’appareil. J’ai pris environ 37 minutes de vidéos au cours des deux jours et ça m’a pris… 36 Go en bonne qualité 4K !

Le capteur montre aussi ses limites dans la dernière scène avec un bruit important, je ne sais pas si c’était une erreur de réglage de mon côté (il était tôt) ou si le téléphone avait un peu trop froid.

Son

La cabane est le lieu du pas de côté. Le havre de vide où l’on n’est pas forcé de réagir à tout. Comment mesurer le confort de ces jours libérés de la mise en demeure de répondre aux questions ? Je sais à présent le caractère agressif d’une conversation. Prétendant s’intéresser à vous, un interlocuteur fracasse le halo du silence, s’immisce sur la rive du temps et vous somme de répondre à ce qu’il vous demande. Tout dialogue est une lutte.

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson

Une autre frustration, c’est la captation du son, notamment lorsqu’il y a du vent. C’est aussi la raison pour laquelle il me faut un fond sonore pour pallier la médiocrité du micro natif de mon téléphone. J’envisage peut-être d’avoir un outil externe pour cela, il pourrait aussi me servir à conserver et partager des sons en bonne qualité.

J’ai choisi une reprise de Pomme car je l’avais en tête toute la durée du séjour. Ironie, la vidéo n’est plus accessible depuis le Canada, heureusement que je l’avais sauvegardée avec youtube-dl. :troll:

J’ai d’autres pistes à explorer comme la voix off ou faire ma propre musique. Je ne voudrais pas non plus m’ajouter trop de contraintes avant de pouvoir publier.

Inattention

Je suis incapable de prendre la moindre photo. Ce serait double injure : je pêcherais par inattention ; j’insulterais l’instant.

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson

Il y a un moment qui n’a pas été saisi en vidéo entre les deux ponts que je traverse et qui eux étaient vraiment critiques. La même configuration mais avec moins de fond et j’ai glissé pour me retrouver avec les deux pieds dans l’eau gelée jusqu’aux genoux. La sensation a été brutale avec les deux chaussures immédiatement remplies, j’ai passé toute une après-midi à tenter de faire sécher le pantalon, les chaussettes et les chaussures…

Je ne voulais pas hypothéquer sur ma nuit en utilisant ma paire de chaussettes de rechange mais j’aurais au moins dû mettre mon collant car au fil de la journée, l’humidité ambiante n’aidant pas, je me suis pas mal refroidi. Le plus frustrant est d’avoir eu des guêtres. Au fond du sac.

Difficile de savoir si cette inattention était liée au fait que j’avais un téléphone à la main et/ou mes pensées déjà tournées vers le prochain pont. En tout cas j’ai eu le temps de méditer sur l’importance d’être dans le présent, même pour le partager.

Épilogue

Le courage serait de regarder les choses en face : ma vie, mon époque et les autres. La nostalgie, la mélancolie, la rêverie donnent aux âmes romantiques l’illusion d’une échappée vertueuse. Elles passent pour d’esthétiques moyens de résistance à la laideur mais ne sont que le cache-sexe de la lâcheté. Que suis-je ? Un pleutre, affolé par le monde, reclus dans une cabane, au fond des bois. Un couard qui s’alcoolise en silence pour ne pas risquer d’assister au spectacle de son temps ni de croiser sa conscience faisant les cent pas sur la grève.

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson

Je ne sais pas s’il y en aura d’autres, je mesure mieux la difficulté à être en capacité de transmettre tout en profitant du moment. En fait, je retrouve les travers de la photo mais à une autre échelle. J’espère que cette publication — dont je ne vois plus que les défauts — saura vous embarquer pour un petit bout de chemin avec moi dans la forêt québécoise.

Ma silhouette devant un lac Promis pour la prochaine vidéo je fais un embed correct.

Réagir ?

October 28, 2020 11:00 AM

October 27, 2020

Karl Dubost

émeraude

Plante blottie dans du goudron Tsujido, Japon, 24 octobre 2020

J'aime être dans l'obscurité pour penser. Il y a tellement plus de choses dans l'obscurité. Ce qu'on veut et aussi, bien sûr, une part de ce qu'on ne veut pas.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Dans les fractures sombres de nos rues, des étincelles éblouissent le chemin. Ce sont ces flambeaux là que j'aime suivre le long des errances involontaires et aléatoires. La brèche improbable ouvre le désir exhubérant de la biologie, l'envie du trésor. Arrêtons l'industrie des écraseurs motorisés de rêves, et c'est l'abondance qui transformera nos routes en de longues rivières émeraude.

sur le bord du chemin

  • Confineurs, unissons-nous

  • Changez le travail (pour ceux qui peuvent)

    This year, the proportion of Americans working from home like Kaper has skyrocketed – from 8% in February to 35% in May. Most countries have experienced a similar jump during the pandemic, as remote working has gone from a fringe benefit to a necessity. Analysis suggests roughly 28% of jobs in Italy, France, Germany, Spain, Sweden and the UK can be carried out remotely, and as many as 37% in the US.

    Mais cela va également créer de nouvelles inégalités ou plutôt les déplacer. La nouvelle banlieue de ceux qui peuvent.

    The exodus of wealthy, often white professionals from major cities could also lead to gentrification and displacement in the places they move to, making those communities more expensive and unequal. (The oft-stated climate benefits of telecommuting are likely to be negligible once offset against increasing car trips.)

  • D'où viens-tu ?, la question avec tant de ramifications.

    At last I’ll say, “I was born in the United States, but my parents are from China.” They nod, pleased to confirm their suspicion that my family isn’t from here, that Asian-Americans are perpetual foreigners. They don’t realize they’re asking a question even my father couldn’t have answered.

    À partir de combien de générations sommes nous du lieu que nous mentionnons ? Est-ce même important de définir d'où venons-nous ? Est-ce le lieu de naissance ou le lieu de vie de son enfance qui définit ce que nous sommes ? J'ai toujours un peu de mal à répondre. Je suis né à Paris à l'hôpital où ma mère était étudiante, mais je n'ai vécu que 3 semaines à Paris. Nous sommes allés vivre à Rouen les dix premières années de ma vie. Ma famille directe grands-parents vivaient tous dans l'agglomération Elbeuvienne, mais venaient eux-même d'autres parties de Normandie. Ma réponse souvent est je suis de Normandie et si on me demande plus précisément, je dis Rouen. Mais j'ai vêcu pour l'instant près de 22 ans hors de France (~45% de mon existence).

    Peut-être devrions-nous dire : quel a été ton chemin ?

  • Attaque des drones

    Nous venons de déposer un nouveau recours devant le tribunal administratif de Paris, en urgence, pour que la préfecture de police cesse sa surveillance par drones des manifestations. Alors que le Conseil d’État était clair en mai dernier et déclarait illégale l’utilisation des drones par la police parisienne, celle-ci fait depuis mine de ne rien voir et continue aujourd’hui de déployer, à chaque manifestation, son arsenal de surveillance par drones.

  • Timbré

  • Vieilles Villes

    Before independence in 1947, Karachi’s population was only 450,000; it is now over 15 million. The city’s sewage system mostly consisted of underground earthenware pipes, and sewage biologically treated at the gutter baghicha (gutter garden). The treated effluent was used for growing vegetables, flowers for religious ceremonies and fruit trees. The gutter garden covered just over 1,000 acres (404.7 hectares).

October 27, 2020 02:59 PM

October 26, 2020

Karl Dubost

laksa

Laksa de Singapour Tsujido, Japon, 25 octobre 2020

Mais le temps, ici, dans le désert où je me penche sur la lumière de mon passé, objet de mes tentations, est un concept vide de sens.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Manger un laksa de Singapour.
Rêver d'un laksa de Penang.
Si proche et si loin.

sur le bord du chemin

  • fx, Command-line JSON processing tool

  • L'Arctique dans un musée. Quand une région entière du globe devient le sujet de préservation. Cette exposition m'en rappelle une autre (décembre 2013) : Carbon 14: Climate is Culture.

  • Climat, Politique et législations (aux États-Unis)

  • Data For The Ages, Take Two

    The biggest hassle? Actually printing the documents out. Even when I had the right fonts installed, generating decent PDFs involved a lot of fiddling about and tuning the printer settings.

    Une des raisons pour lesquelles j'aime les formats mail, html, markdown. Ils sont simples, utilisables la plupart du temps sans styles associés, même les mails sont souvent des fichiers en base64 parce que les serveurs smtp ne pouvaient traiter que les caractères ASCII en 7 bits. Et ce format est facilement convertible à nouveau.

      >>> from email.message import EmailMessage
      >>> message = EmailMessage()
      >>> sender = "karl@la-grange.net"
      >>> message['From'] = sender
      >>> message['Subject'] = 'Les éléphants'
      >>> message.set_content('Les éléphants aussitôt endormis sur les nuages.')
      >>> print(message)
      From: karl@la-grange.net
      Subject: Les éléphants
      Content-Type: text/plain; charset="utf-8"
      Content-Transfer-Encoding: base64
      MIME-Version: 1.0
    
      TGVzIMOpbMOpcGhhbnRzIGF1c3NpdMO0dCBlbmRvcm1pcyBzdXIgbGVzIG51YWdlcy4K
    
      >>>
      >>> import base64
      >>> base64.b64decode('TGVzIMOpbMOpcGhhbnRzIGF1c3NpdMO0dCBlbmRvcm1pcyBzdXIgbGVzIG51YWdlcy4K').decode('utf-8')
      'Les éléphants aussitôt endormis sur les nuages.\n'
    
  • Sur le site Web du Monde, il y a de nombreuses icônes jaune signifiant les articles réservés aux membres. Je devrais me créer une extension Web qui cache tous ces articles qui sont de toutes façons innaccessibles

      var premium_list = document.getElementsByClassName('icon__premium');
      for (let article of premium_list) {
      article.parentElement.style['display'] = 'none'
      }
    

    Au moins cela fait du ménage… et c'est plus représentatif de la réalité.

    Copie d'écran du monde avant/après le script

  • Parcours du combattant pour rentrer au Japon.

October 26, 2020 02:59 PM

October 25, 2020

Karl Dubost

malaxer le quotidien

pieds dans une course Tsujido, Japon, 25 octobre 2020

Notre mémoire est faite de grands espaces vides.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Le soleil chauffait les mollets et le cou. Les ombres s'allongeaient dans les rires et les encouragements. Les yeux plissés pour accompagner la joie des enfants qui courent et dansent, nous accentuons nos rides dans les journées heureuses. Nous fabriquons, les doigts dans la pâte de la journée, les fragments de nos vies racontées.

Le soir, un album photo posé sur les genous, showah 11 (1936), les photos en noir et blanc sont commentées dans l'oubli et le questionnement. Nous devrions peut-être toujours documenté les histoires des photographies de nos ancêtres pendant que c'est encore possible. Ou plutôt ne pas cesser de raconter et noter le quotidien sur les photographies afin qu'elles deviennent un jour histoires de familles, et parfois légendes.

sur le bord du chemin

  • Travailler dans les parcs

  • Mettre en ligne, c'est à dire rendre accessible un service uniquement par l'entremise d'une communication électronique est déjà une discrimination technique et culturelle.

    Nos productions techniques sont pleines de biais et il suffit parfois d’une seule personne dans l’équipe pour pousser vers une écriture épicène ou considérer des minorités qui étaient complètement dans notre/mon angle mort. C’est un travail quotidien.

    Et la question est toujours difficile à résoudre car les transitions sont toujours des bouleversements et parfois des catastrophes individuelles pour les plus démunis (que ce soit économiquement, intellectuellement, culturellement, socialement). Ce qui parfois aide est le soutien, le lien social et familial, mais ceci est aussi ténu dans certaines circonstances.

  • Voiture à Montréal

    J’ai encore un peu de mal à l’accepter mais on a fini par acheter une voiture. Il y a de la résignation dans cet acte et aussi l’espoir de quitter la ville. J’aurais l’occasion d’en reparler mais je voulais consigner cet achat ici pour future référence.

    Une des raisons pour lesquelles nous sommes revenus vivre au Japon (après 5 ans à Montréal) est l'absence de transports en commun. Dans le centre ville, le réseau de transport est plutôt bien, mais dès qu'il s'agit de s'écarter du centre de la ville de Montréal sur les bords de l'île ou dans une autre province comme les Laurentides, cela devient un cauchemar sans aucune voiture. En revanche, le transport en commun au Japon est dense, fréquent et ponctuel. Bien qu'en ce moment, dans l'ère Covid-19, les transports en commun… sont beaucoup moins attractifs.

October 25, 2020 02:59 PM

October 24, 2020

Karl Dubost

pluie de pin

graines de pin Kugenuma, Japon, 24 octobre 2020

Seulement, je le croyais tout en parcourant le pays ; mes pas me faisaient tourner en rond, alors que j'allais toujours vers l'avenir. D'homme en homme, au-delà des façades, des visages. Je croyais marcher à l'intérieur de leurs méandres et de leurs dédales obscurs alors que j'allais à la rencontre de mon propre visage.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Est-ce la pluie ? Non. Un écureuil mange des pommes de pin au dessus de nos têtes. Un parc sous les pins, un parc qui sent l'automne près de la rivière Sakai, un parc avec des canards qui grignotte incessamment, un parc où nous rions, courrons, rêvons tous les trois ensemble.

Tronc de pin Kugenuma, Japon, 24 octobre 2020

Il est 16h30. Vite, nous serons en retard pour acheter du shirasu chez 浜野水産 (Hamanosuisan) pêché avec le 湘南丸 (shonan maru). On le mange cru ou cuit à la vapeur.

Et le soir, nous chevauchons à la poursuite du Soleil. Il vient de manquer l'horizon, il n'a pas sur s'arrêter. Peut-être derrière Myojingatake et le Fuji.

Coucher de soleil et fuji Kugenuma, Japon, 24 octobre 2020

sur le bord du chemin

  • [Strand Bookstore, NYC](https://www.theguardian.com/us-news/2020/oct/24/the-strand-bookstore-new-york-plea-for-help

) > “We’ve survived just about everything for 93 years,” proprietor Nancy Bass-Wyden said in a statement, of the store her grandfather founded in 1927. “The Great Depression, two world wars, big box bookstores, ebooks and online behemoths. We are the last of the 48 bookstores still standing from 4th Avenue’s famous Book Row.

Je pense y être allé à chacune de mes visites à New-York à l'époque ancienne où l'on pouvait voyager.
  • Moins de gland, plus d'ours chez les humains à Ishikawa.

  • Elle partage avec moi une vue avec un drône de cours enfoncées. Je cherche. Il s'agit de Sanmenxia city dans la province du Henan.

    Trains from Luoyang Longmen station to Sanmenxia South train station can be booked for 19.8 RMB

    Narita vers Dalian Zhoushuizi International Airport DLC puis Guangzhou Baiyun International Airport CAN puis Luoyang Beijiao Airport LYA. En regardant les villages de près on découvre en effet des structures carrées de maison ainsi que des grands cercles creusées dans le sol. Certains terrains semblent abandonnés.

October 24, 2020 02:59 PM

October 23, 2020

Karl Dubost

carottes

trait de fracture sur une vitre Kugenuma, Japon, 21 octobre 2020

Action et passivité. Sommeil et veille. La lumière des étoiles baigne mon visage levé.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Des fragments, voilà ce que nous apprenons dans le geste sur le long cours. Un éclat dans notre nuit, un scintillement de la perception de mieux comprendre les feuilles et les racines.

Tout le monde sait que la Terre n'est pas bleue comme une orange, mais plutôt que la terre est bleue comme une carotte.

Les carottes serrées, trop serrées, devenues bonsais, révèlent le long chemin de l'apprentissage. Jardiner demande de l'horizontalité dans l'espace et de la verticalité dans le temps. Une autre saison pour ne pas abandonner permettra d'améliorer ce que nous avons appris pendant la première.

sur le bord du chemin

October 23, 2020 02:59 PM

October 22, 2020

Karl Dubost

transformation

Papillon Tsujido, Japon, 22 octobre 2020

Le voyage se ferait bien en dessous de son silence.
— Une odeur humaine - Esther Tellermann, urn:isbn:2-84490-137-9

De parme à noir.

sur le bord du chemin

  • TIL: Pour sélectionner une valeur dans un attribut class comprenant plusieurs valeurs avec XPath. //div[@class='title'] ne fonctionne pas dans l'exemple suivant car il faut une valeur exacte.

      <div class="title poesie">un peu</div>
      <div class="title mots">pourquoi</div>
    

    Mais il y a la possibilité d'utiliser contains() avec //div[contains(@class, 'title')] cependant celui a un autre défaut car il va renvoyer un résultat sur title et titlecase.

    La solution est donc //div[contains(concat(' ',normalize-space(@class),' '),' title ')] permettant de contraindre la recherche sur title uniquement.

  • Laptev Sea Ice. Siberian Arctic

October 22, 2020 02:59 PM

David Larlet

Grand-écart

À la limite de la déchirure.

Post vitam

(Désolé pour les latinistes, si vous avez mieux pour l’inverse d’un post mortem…)

Six mois après la mise en ligne, le gouvernement français considère enfin notre travail et se met à communiquer dessus. Je n’ai pas de fierté mais j’avais des frustrations et je vais tenter de les exprimer ci-dessous, probablement avec maladresse.

Le service est apprécié. Je ne m’en remet toujours pas mais on a plus de 90 % d’avis positifs de manière relativement constante dans le temps. Associée à cette mesure, on a les messages envoyés qui sont apaisés et aidants (presque aimants parfois !). Lorsque j’observe ce qui se passe côté TousAntiStopCovid, je me dis qu’un tel accueil est plutôt rare. Ou que ce produit est vraiment utile.

Le site est léger. Au fil du temps on adapte, on enrichit, on arbitre mais on reste sur une approche économique en terme de bande passante et de ressources, surtout pour une page qui doit rester utilisable sans connexion. Sachant que le site est utilisé à plus de 80 % sur des terminaux mobiles, cela me semble être critique pour une bonne adoption.

Les données sont protégées. Principalement car on a fait le choix de ne pas les collecter. Tout reste dans le navigateur et peut être effacé en un clic/touch. C’est une contrainte forte et c’est aussi un moyen de nous protéger d’une éventuelle récupération de ces données à des fins moins vertueuses. Le modèle de menace pouvant être externe et/ou interne.

Les contenus sont statiques. L’effet Capital est toujours là mais il est tout de même bien amoindri lorsque on sert quelques fichiers HTML/CSS/JS sans aucun travail côté serveur. Les statistiques sont collectés avec Plausible que l’on a installé chez nous et que l’on appelle avec du code compréhensible.

Le code est ouvert. Cela permet aux citoyens de faire un audit (sécurité, respect de la vie privée, etc) et de participer pour pallier nos failles/oublis. Cela permet aussi aux médecins de proposer des mise en conformité à la doctrine gouvernementale directement sur les contenus qui sont en Markdown.

Alors voilà, c’est aujourd’hui devenu un peu moins confidentiel et je m’en réjouis car c’est notre petit caillou pour informer dans une situation atypique et anxiogène.

Jugements

Le problème, estime Ruha Benjamin, c’est que les concepteurs encodent des jugements dans des systèmes techniques, mais prétendent que les résultats racistes et discriminatoires de leurs conceptions sont entièrement extérieurs au processus qu’ils mettent en place. Pour elle, nous sommes confrontés à un « déni numérique » alors que nous devrions considérer les choix des industries privées comme des décisions politiques.

De l’automatisation de la discrimination (cache)

Nos productions techniques sont pleines de biais et il suffit parfois d’une seule personne dans l’équipe pour pousser vers une écriture épicène ou considérer des minorités qui étaient complètement dans notre/mon angle mort. C’est un travail quotidien.

Les choix exprimés plus haut sont-ils techniques ou politiques ? Les deux. D’autres personnes auraient fait d’autres choix qui auraient aboutis à un autre produit. Je crois que la question n’est pas de savoir s’il aurait été techniquement meilleur ou pas, mais de la direction qu’il invite à prendre en donnant un exemple de futur possible.

Hurler

Nous avions un trimestre. J’ai envie de hurler parce qu’on n’a rien préparé à part de jolis discours pour dire qu’on était prêts.

J’ai envie de hurler mais je préfère me concen­trer sur l’avenir. Nous avons encore du temps, plein de temps, trop de temps en fait parce que la situa­tion risque de durer. Ce temps il serait bien de l’uti­li­ser à autre chose que déli­miter ce qu’on inter­dit au fur et à mesure de la propa­ga­tion.

Nous avons encore du temps, trop de temps (cache)

J’ai envie de hurler aussi lorsque je vois les décisions qui sont prises et les erreurs grossières de communication en temps de crise. Par contre, je suis moins optimiste sur le temps qu’il nous reste. J’ai l’impression que ça craque de partout et qu’il ne manque pas grand chose pour que ça déborde avec violence.

Là où les gouvernements ont eu du mal à gérer une séquence de catastrophes, je les imagine difficilement appréhender un empilement d’évènements de manière systémique sans être — au mieux — contre-productifs. Et là où il y a un déficit de confiance et d’espoir, un vide se crée qui laisse la place à des orientations pas toujours enviables.

Délire collectif

QAnon, qui était probablement une blague au départ, joue désormais un rôle important dans la campagne électorale américaine. Il met en difficulté les administrateurs des grands réseaux sociaux et il est devenu un réseau mondial à part entière, voire même une secte, comme il est de plus en plus définit.

[…]

Dans les études sur le conspirationnisme, les chercheurs ont inventé le néologisme conspirituality — conspiration + spiritualité.

Conspiration et fantasmagorie à l’ère de Trump et du Covid [1/2] (cache)

Je ne m’étais pas intéressé plus que ça à ce qu’il y avait derrière l’étiquette QAnon et d’une certaine manière — après la sidération/tristesse — il y a un côté rassurant. J’ai parfois la nécessité de me rassurer sur ma santé mentale lorsque je me dis que la situation actuelle ne peut déboucher que sur un renouveau de la Croyance (conspiritualité en français c’est encore mieux). Tous les éléments sont réunis et je m’attendais à un leader charismatique mais en fait un phénomène diffus et décentralisé pourrait être encore plus puissant.

Mais il ne s’agit pas ici de la liberté d’expression ou de culte d’une minorité persécutée. Nous parlons d’une secte réelle (QAnon) qui croit en l’existence d’une secte imaginaire (la Cabale), invente des calomnies impressionnantes, déchaîne ses adeptes dans des lynchages virtuels et rêve d’extermination, bien que – pour le moment du moins – ils comptent sur un pouvoir putschiste pour la réaliser. Tout cela en vénérant un milliardaire, Donald Trump, qui est aussi l’homme politique le plus puissant de la planète.

[…]

Je choisis les fantasmagories du complot parce que, par rapport à l’analyse de classe de la société et à la critique de l’économie politique, ils sont moins contraignants et plus confortables.

Conspiration et fantasmagorie à l’ère de Trump et du Covid [2/2] (cache)

Je trouve cela fascinant de pouvoir observer les mécanismes au sein de telles communautés. Les potins d’une cours de récréation à la dimension du web. Il y a un enfant de 7 ans à la maison qui nous rapporte que son ami à trouvé un diamant dans son jardin. Je crois qu’il s’agit du même schéma d’auto-persuasion collective qui est à l’œuvre… à une toute autre échelle.

Pofigisme

En Russie, pour signifier qu’on s’en fout, on dit mnie po figou. Et on appelle « pofigisme » l’accueil résigné de toute chose. Les Russes se vantent d’opposer leur pofigisme intérieur aux convulsions de l’Histoire, aux soubresauts du climat, à la vilénie de leurs chefs. Le pofigisme n’emprunte ni à la résignation des stoïciens ni au détachement des bouddhistes. Il n’ambitionne pas de mener l’homme à la vertu sénéquienne ne de dispenser des mérites karmiques. Les Russes demandent simplement qu’on les laisse vider une bouteille aujourd’hui parce que demain sera pire qu’hier. Le pofigisme est un état de passivité intérieure corrigée par une force vitale. Le profond mépris envers toute espérance n’empêche pas le pofigiste de rafler le plus de saveur possible à la journée qui passe.

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson

J’ai encore un peu de mal à l’accepter mais on a fini par acheter une voiture. Il y a de la résignation dans cet acte et aussi l’espoir de quitter la ville. J’aurais l’occasion d’en reparler mais je voulais consigner cet achat ici pour future référence.

Dettes

You’re probably going to die with some debt to your name. Most people do. In fact, 73% of consumers had outstanding debt when they were reported as dead, according to December 2016 data provided to Credit.com by credit bureau Experian. Those consumers carried an average total balance of $61,554, including mortgage debt. Without home loans, the average balance was $12,875.

Americans Are Dying With an Average of $62K of Debt (cache)

Trois états-uniens sur quatre meurent en étant toujours endettés. Au moment où je m’interroge à ce sujet, cette statistique est assez terrifiante. Tout est fait pour vivre à crédit en Amérique du Nord et il est très difficile d’y échapper, ne serait-ce que pour être crédit…ble lorsqu’on cherche à louer un logement. C’est assez contre-intuitif pour ma culture qui interprète l’endettement comme un discrédit justement. N’est-il pas suffisant de vivre avec ce que l’on a déjà « acquis » ?

Probablement à rapprocher d’une culture colonisatrice et insatiable.

Ornithophile

On doit le diagnostique de cet effondrement à des scientifiques aussi bien qu’à des amateurs — il y entre en effet une sorte d’amitié pour les oiseaux, quelque chose que chacun peut éprouver pour son compte. Fabienne Raphoz, qui écrit depuis longtemps, essais et poèmes, sur les oiseaux, se dit ainsi « ornithophile » : ni ornithologue, ni méthodique birdwatcher, mais ornithophile, mue par l’amour des oiseaux et le plaisir pris à leur existence.

Ornithophilie : joie que les oiseaux soient là, surprise qu’ils existent et qu’ils soient tels, plaisir pris à la forme de leur présence, à la manière dont ils peuplent le ciel et ouvrent au-devant de nous un monde de lignes et de chants. Mais aussi, et surtout, vigilance quant à leur sort, et tristesse devant leur disparition.

[…]

Le disparition progressive du chant des oiseaux est la mesure sonore de ce qui arrive à notre environnement tout entier : de ce qui nous arrive. C’est son poème criant, son élégie, le long lamento, troué de pépiements, de l’anthropocène.

Nos cabanes, Marielle Macé

Je crois qu’avec mes jumelles je me retrouve beaucoup dans cette description. Je ne sais plus où je lisais, il y a quelques mois, une réflexion poétique sur des survivants de dinosaures qui nous chanteraient depuis toujours des avertissements/témoignages quant aux conséquences d’une extinction de masse. Depuis, je n’écoute plus les oiseaux de la même manière.

L’écologie aujourd’hui ne saurait être seulement une affaire d’accroissement des connaissances et des maîtrises, ni même de préservation ou de réparation. Il doit y entrer quelque chose d’une philia : une amitié pour la vie elle-même et pour la multitude de ses phrasés, un concernement, un souci, un attachement à l’existence d’autres formes de vie et un désir de s’y relier vraiment.

Ibid.

Reflet

L’amour vrai ne serait-il pas d’aimer ce qui nous est irrémédiablement différent ? Non pas un mammifère ou un oiseau, qui sont encore trop proches de notre humanité, mais un insecte, une paramécie. Il y a dans l’humanisme un parfum de corporatisme reposant sur l’impératif d’aimer ce qui nous ressemble. L’homme se doit d’aimer l’homme comme le chirurgien-dentiste aime les autres chirurgiens-dentistes. Dans la clairière, j’inverse la proposition et tente d’aimer les bêtes avec une intensité proportionnelle au degré d’éloignement biologique qu’elles entretiennent avec moi. Aimer c’est reconnaître la valeur de ce qu’on ne pourra jamais connaître. Et non pas célébrer son propre reflet dans le visage d’un semblable.

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson

Je redécouvre ces extraits, recopiés il y a quelques mois, sans toujours me souvenir de la raison pour laquelle j’ai été interpellé à l’époque. Alors je ré-interprète mon propre cheminement de pensée. Je deviens mon propre reflet. En perdant la mémoire, reconnait-on la valeur de ce que l’on a déjà connu ? Pari gagnant.

Le reflet offre à l’homme de contempler deux fois la splendeur. […] Les montagnes jouent à front renversé. Les reflets sont plus beaux que la réalité. L’eau féconde l’image de sa profondeur, de son mystère. La vibration à la surface situe la vision aux lisières du rêve.

Ibid.

Impatience

[En mangeant.]
J’ai hâte de savoir ce que je vais faire dans ma vie.

Parfois, la prise de recul est assez vertigineuse.


Réagir ?

October 22, 2020 11:00 AM

October 21, 2020

Karl Dubost

derrière le camphrier

Maison et arbres Kugenuma, Japon, 18 octobre 2020

Car que sommes-nous qu'une sorte d'ébauche sinon à être visibles en continuum ?
— Une odeur humaine - Esther Tellermann, urn:isbn:2-84490-137-9

Dimanche matin, j'ai fait une de mes balades aléatoires à vélo où la géographie intime décide de la direction pour moi. Une route en lacets, une colline, un chemin étroit avec de nombreux arbres ? Je m'engage et me laisse porter jusqu'au prochain croisement. Aucun objectif. Uniquement le désir d'être surpris par le secret des rues non connues. J'y ai découvert une maison abandonnée avec un beau jardin et un camphrier majestueux. Depuis la rue sur la pointe des pieds je regarde le jardin au dessus des bambous.

Cet après-midi, j'avais besoin de soleil et de poésie. Alors je reprends mes balades aléatoires. Heureux hasard, je croise de nouveau la maison en arrivant par une route différente. Je m'arrête de nouveau. Je vois une personne en uniforme en train de prendre des photos dans le jardin. Je commence déjà à imaginer le scénario catastrophe de la pelleteuse détruisant la maison et le jardin, coupant les arbres pour y construire 3 ou 4 pavillons.

Un homme qui était dans la rue, pas très loin, s'approche de moi. Il me dit bonjour. Il me regarde prendre une photo du camphrier. Il me dit « Voulez-vous prendre des photos dans le jardin ? Je suis le propriétaire. » Joie, je le remercie et nous entrons dans le jardin ensemble. Je lui dis que j'étais déjà venu il y a 3 jours et que j'avais peur que la maison soit détruite, que je la trouve très belle. Il me dit qu'il vit à Tokyo et qu'il commence des travaux de rénovation, que la maison ne sera pas détruite. Il me dit qu'il a vécu là quand il était enfant. Son enfant de 7 ans était derrière lui.

Je discute aussi avec l'un des techniciens de l'agence de rénovation. Je lui montre une photographie de La Grange et je tente d'expliquer la rénovation avec le torchis.

Je félicite le propriétaire pour entreprendre des rénovations et que cela me fait très plaisir. Tant de maisons sont détruites au Japon. En repartant, je me rends compte que je n'ai presque pas pris de photos. J'ai oublié de lui dire mon nom.

Une bien belle rencontre, je repasserai. Peut-être sera-t-il là ?

Camphrier Kugenuma, Japon, 21 octobre 2020

sur le bord du chemin

  • Tokyo + Documentaires. Plusieurs documentaires sur le racisme, les marginaux, les manifs, covid au Japon.
  • L'industrie désespérée de l'aviation a poussé il y a quelques jours une étude comme quoi voyager en avion était relativement anodin pour le covid. Pas si vite papillon. Une des scientifiques de l'étude n'est pas d'accord avec la conclusion.
  • Au Sénégal, le prélude d’une mission de la NASA
    La campagne a été menée depuis le sol sénégalais dans la région de Fatick et Kaolack, dans l’ouest du pays, avec l’appui de 14 télescopes mobiles de 20 centimètres de diamètre envoyés par la NASA. Des astronomes sénégalais, belges et français issus de plusieurs instituts et universités ont joint leurs forces pour observer une occultation stellaire par (15094) Polymèle, le plus petit des six astéroïdes troyens de Jupiter, qui sera survolé par la mission Lucy en 2027.
  • Observation d’une occultation stellaire par l’astéroïde Polymèle depuis le Sénégal
    La nuit du 23 au 24 septembre, des chercheurs ont réussi à observer une occultation stellaire par (15094), Polymèle, le plus petit des six astéroïdes, et qui sera survolé par la mission Lucy en 2027. Parrainée par la NASA et confiée à l’Association sénégalaise pour la Promotion de l’astronomie (ASPA) par Marc Buie (Southwest Research Institute), cette observation a mobilisé une quarantaine de chercheurs, avec le soutien de l’IRD et du CNRS. Quatorze télescopes ont été déployés sur différents sites d’observation dans la région de Fatick et Kaolack, au Sénégal.
  • L'Astronomie Afrique
    En ce 13 octobre 2020, période durant laquelle la planète Mars est au plus proche de la Terre, je suis très heureux d’annoncer le lancement de cette nouvelle revue web l’Astronomie Afrique, gratuite, trimestrielle et ouverte à tous. C’est là une très belle occasion de promouvoir l’activité astronomique dans la communauté africaine et de permettre aux jeunes de trouver des carrières dans ce domaine que nous aimons tellement.
  • Poisson Rouge dans un sac. Le titre exact est Bag (Self-portrait), Mexico. 2017 par Tania Franco Klein.
    “Philosopher Byung-Chul Han says that we live in an era of exhaustion and fatigue, caused by an incessant compulsion to perform. We have left behind the immunological era, and now experience the neuronal era—characterized by neuropsychiatric disorders such as depression, attention deficit hyperactivity disorder, burnout syndrome, and bipolar disorder. My work centers this premise at the core of fragmented, cinematic, and vivid photographs, which exist in multilayered narrative installations. My female characters exist almost anonymously, melting in places, vanishing into them, constantly looking for any possibility of escape. They find themselves alone, desperate and exhausted.”
  • Où est l'allumeur de réverbère ?. Nasa Osiris-Rex spacecraft lands on asteroid Bennu in mission to collect dust

October 21, 2020 02:59 PM

October 20, 2020

Karl Dubost

cours de vie

Héron Tsujido, Japon, 18 octobre 2020

Comme le voyageur ne sait rien d'autre que trouver l'attention au rythme du vent, …
— Une odeur humaine - Esther Tellermann, urn:isbn:2-84490-137-9

Seine, Risle, Robec, Eure, Oison, Rio Iguaçu, Senegal, Casamance, Saint-Laurent, Hudson, fleuve Rouge, Song Sai Gon, Chao Phraya, Sumida, Kitazawa, Hikichi, Sakai

sur le bord du chemin

October 20, 2020 02:59 PM

October 19, 2020

Karl Dubost

Fuji

Fuji Tsujido, Japon, 18 octobre 2020

L'on sait mieux voyager à mesure que l'étape s'impose non plus en fonction du jour mais d'un but imaginaire qui nous fait progresser vers lui comme on irait à la rencontre de nos chagrins. Oui un paysage nous repose d'une ascension difficile, nous soulage de l'appel d'un corps illusoire, ou des doctrines, ou de l'ascèse qui est une réponse à notre recherche farouche du bonheur.
— Une odeur humaine - Esther Tellermann, urn:isbn:2-84490-137-9

Je poursuis inlassablement ma collection des 100 vues du Mont Fuji, celles de notre ère, débarassées de toute image d'Épinal. Le Fuji est là, beau, massif, occulté par l'urbanité industrielle.

sur le bord du chemin

  • Mémoires de Web

  • Nokia va construire un réseau téléphonique sur la lune.

    Nokia Bell Labs’ pioneering innovations will be used to build and deploy the first ultra-compact, low-power, space-hardened, end-to-end LTE solution on the lunar surface in late 2022. Nokia is partnering with Intuitive Machines for this mission to integrate this groundbreaking network into their lunar lander and deliver it to the lunar surface. The network will self-configure upon deployment and establish the first LTE communications system on the Moon.

    Le réseau va être déployé avant l'arrivée des humains sur la lune.

  • World smallest office suite

    data:text/html,<html contenteditable>

    ❤️

October 19, 2020 02:59 PM

October 18, 2020

Karl Dubost

lieu du tofu

Extérieur du Magasin de Tofu Kugenuma, Japon, 18 octobre 2020

Car le réel malgré son tangible, ses obstacles naturels, nous confronte à la mesure humaine.
— Une odeur humaine - Esther Tellermann, urn:isbn:2-84490-137-9

Il existe une qualité intrinsèque à certains corps de métier. Le métier est proche de la rue. Le fabricant local de tatami et le marchand de tofu font partie de ces magasins qui donnent le métier à voir. La boutique et l'atelier partagent le même espace. La production est de même humanisée. Pour les personnes du voisinage, une réification s'installe au quotidien. Elle donne la compréhension de la fabrication, du temps, de la passion. Il ne s'agit pas là d'aligner une ligne de chiffres en bourse, mais bien d'engager dans une transaction commerciale portant la valeur de la manufacture.

Intérieur du Magasin de Tofu Kugenuma, Japon, 18 octobre 2020

sur le bord du chemin

  • The secret world of diary hunters
    I recently purchased a handful of diaries from eBay to experience the phenomenon first hand. I could smell two from the late 1940s as soon as I opened the package.

October 18, 2020 02:59 PM

October 17, 2020

Karl Dubost

reflet

Sundubu Tsujido, Japon, 17 octobre 2020

Comme le voyageur imagine son escale grise ainsi qu'un lit longtemps attendu, une journée peut-être plus sereine qu'une ombre du plein été, oui plus suffisante qu'une preuve, moins martyrisée qu'une chair glorieuse, moins vêtue mais plus temporelle, inquiète, toujours déjà dépassée par l'expérience singulière du pois.
— Une odeur humaine - Esther Tellermann, urn:isbn:2-84490-137-9

Jour de pluie, goût du sundubu.

Je ne suis que l'éclat de ma cuillère avant la première bouchée, un reflet indistinct de l'envie du goût. Épices. Tofu. Légumes et champignons. La peau froide, la gorge brûlante, la pièce se réchauffe.

sur le bord du chemin

  • How Much Do You Really Miss Going to the Movies?. Pas du tout.

  • Le parc comme redécouverte du dialogue public.

    Whitman saw public spaces as critical elements of the new American democracy. They were spaces to celebrate individuality and build collective identity. Public parks, he argued, could help weave a greater, more egalitarian “we.”

  • Non-linear workdays

    Next, we’re embracing what we call “non-linear workdays.” We’re setting core collaboration hours with overlap between time zones, and encouraging employees to design their own schedules beyond that. As our workforce grows more distributed, this will help balance collaboration with needs for individual focus. We want to prioritize impact and results instead of hours worked.

    Avec mes nouvelles contraintes de réunions, soit tôt le matin ou tard le soir. J'organise ma journée un peu différemment. Je commence à 5h30 et je fais une grosse coupure dans l'après-midi.

October 17, 2020 02:59 PM

October 16, 2020

Karl Dubost

mains sales

Racines Tsujido, Japon, 16 octobre 2020

On ne devrait pas attendre de réponse, simplement se sentir déposé au-dedans de soi dans une place déjà offerte.
— Une odeur humaine - Esther Tellermann, urn:isbn:2-84490-137-9

Je plonge les doigts dans la terre pour découvrir les grains qui noircissent les ongles et abritent les larves. J'y découvre les racines, l'humidité et la chaleur d'automne. La terre est un futon. Tout s'y blottit contre l'hiver. Les ongles un peu cassés, la main de Jean guide la main de Liliane qui guide la main de Karl. Les cultures sont de gestes, de souvenirs et de cœurs. Ma main guide celle de mon enfant dans l'amour des profondeurs. Nous regardons dans nos mains sales l'histoire d'une famille.

sur le bord du chemin

cific taxa) of vascular plants from the continental United States and Canada have gone extinct or possibly extinct since European settlement (33 GX and 32 GH). Based on 1565 as the date of first European settlement and that the native flora of the study area is about 15,882 taxa (USDA PLANTS Database 2020), the extinction rate was 0.14 taxa/year or 1.4 per decade. The extinct flora represented 0.4% of the total flora and included 5 small trees, 8 shrubs, 37 perennial herbs, and 15 annual herbs.

  • The world’s fastest growing cities
    The scale of their population increment is astonishing: Delhi getting an average of 730,000 new residents a year over these 20 years; Shanghai with 641,000; Dhaka with 536,000; Beijing with 509,000 per year; Sao Paulo with a slow population growth rate (1.4% a year over 20 years) yet still with a quarter of a million more persons a year.
  • Minorités de React mais avec un mégaphone. Ne pas succomber au fascisme du tout JavaScript.

October 16, 2020 02:59 PM

October 15, 2020

Karl Dubost

quatre côtés

Haricots verts Tsujido, Japon, 15 octobre 2020

viens marche, engage-toi avec le même soulagement que celui qui nous restituerait le souffle, nous enleverait le goût amer, circonscrirait l'étendue jusqu'à la cime.
— Une odeur humaine - Esther Tellermann, urn:isbn:2-84490-137-9

Le haricot quatre côtés (四角豆) est délicieux, simple, fondant et délicat. Découverte des sens, élévation des envies.

sur le bord du chemin

October 15, 2020 02:59 PM

October 14, 2020

Karl Dubost

kaki

Kaki Fujisawa, Japon, 11 octobre 2020

Il se présentait en oblique, s'habillait naïvement d'un vêtement de vieux voyageur, usé, beige, effacé par le soleil, soulignait sa disparition par un panama logiquement propre à assurer son maintien aigre.
— Une odeur humaine - Esther Tellermann, urn:isbn:2-84490-137-9

J'aime le kaki sur les branches d'automne. Rudimentaire et brut, il accompagne les pensées sauvages des matins frais, des soleils oubliés sur les branches.

Mais je ne le décroche jamais de l'arbre. Son goût est une fuite.

sur le bord du chemin

  • Modern JS is amazing. Modern JS is trash.
    I was building something using tools and approaches I actively avoid in my professional life. And I was doing it because it’s what’s expected. So it felt like an utter slog to get through, and everything I built, I hated.
  • Beurre à la main. Quand on remplace les humains par les machines, il ne se passe plus rien dans le cœur.

October 14, 2020 02:59 PM

October 13, 2020

Karl Dubost

amer

Shirasu Tsujido, Japon, 13 octobre 2020

Peut-être rêvait-il les paysages qu'il s'obstinait à effacer.
— Une odeur humaine - Esther Tellermann, urn:isbn:2-84490-137-9

Le goût frais s'éveille avec l'amertume fraîche.

sur le bord du chemin

  • Chine-Taiwan. Toujours dans ces situations… « Quand plus tard est trop tard ? »
    China quickly dismissed Tsai's outreach. Hours after her speech, CCTV released a two-minute 30-second video and report of a "multidimensional" drill off China's southeastern coast featuring amphibious landing craft, attack helicopters and land-based missiles. The segment was the most extensive in a recent string of Chinese propaganda videos, featuring stirring music and quick cuts, warning that the military could attack if Tsai's Democratic Progressive Party (DPP) did not recognize a diplomatic formulation that regards China and Taiwan as part of a single country or if Taipei deepened its relationship with its military and diplomatic backer, the United States.
  • Documentation intentionnelle. Ne pas essayer de couvrir tout l'univers. Juste documenter ce dont vous avez besoin dans le moment présent et étendre au fur et à mesure. Ainsi la prise de notes sur un sujet quelconque peut donner l'objet d'une documentation si mentalement on se prépare à ce que la prise de notes soit justement quelque chose d'intéressant pour le futur. Au risque de faire hurler certains, cela ressemble beaucoup au wiki pour moi.
  • Japan Times aujourd'hui.

De nombreux articles consacrés à la guerre, aux armées et aux conflits entre le Japon, la Corée, Taiwan et la Chine. Qui nourrit cette abondance de propagande et de discours politique belliqueux ? Dans quel but ? Quels sont les Think Tanks derrière tout cela ? japan times copie d'écran du jour

October 13, 2020 02:59 PM

October 12, 2020

Karl Dubost

extase du doute

Chemin et maison Fujisawa, Japon, 11 octobre 2020

C'est écrit, les premiers voyageurs ont évité la mer figurée par votre sourire pour les teintes subsitantes de la nuit.
— Une odeur humaine - Esther Tellermann, urn:isbn:2-84490-137-9

Quand le chemin est étroit, les pensées sont larges. À chaque pas, la découverte se déploie dans les plis du relief. Un buisson ciselé, un mur humide, un lierre qui s'abandonne, des bambous languissants et des creux, des angles morts, des escaliers inattendus, tout a été placé pour créer l'extase du doute, la plénitude du flou.

sur le bord du chemin

  • Ne pas être complice par l'inaction. #ActiveBystander
  • Community-led futures is a radical act
    Communities will come under even greater pressure. Many will be marginalised and forgotten, with terrible repercussions for livelihoods, health and wellbeing. But creating thriving, resilient, powerful communities could be the starting point for a reconfiguration of the way things work. An economy driven by locally-owned and locally-run enterprises rather than wealth-concentrating international banks and big business, and a politics rooted in community participation and radically decentralised decision making, rather than over-centralised policymaking. Such a system, rich with the local social infrastructure that underpins relationships, connections and trust, would have a better chance of creating the conditions for people to lead fulfilling lives, and regenerating the natural world.
  • A Portrait of a Market in India Run Solely by Women
    The kingdom was often at war with its hostile neighbors, and, to keep them at bay, able-bodied men served the monarchy. In their absence, women took care of both households and trade. Around 1580, the monarch established an exclusive trading center for women called Nupi Keithel, or Women’s Market, in Imphal, what is now the capital of Manipur.
  • Ateliers d'écriture : Nanowrimo. Outils du roman par François Bon.
  • SpeakHer.
    Your online resource for finding female speakers in Japan
  • L'appel de Nemonte Nenquimo, habitante de l'Amazone
    My name is Nemonte Nenquimo. I am a Waorani woman, a mother, and a leader of my people. The Amazon rainforest is my home. I am writing you this letter because the fires are raging still. Because the corporations are spilling oil in our rivers. Because the miners are stealing gold (as they have been for 500 years), and leaving behind open pits and toxins. Because the land grabbers are cutting down primary forest so that the cattle can graze, plantations can be grown and the white man can eat. Because our elders are dying from coronavirus, while you are planning your next moves to cut up our lands to stimulate an economy that has never benefited us. Because, as Indigenous peoples, we are fighting to protect what we love – our way of life, our rivers, the animals, our forests, life on Earth – and it’s time that you listened to us.

October 12, 2020 02:59 PM

October 11, 2020

Karl Dubost

brèche

Fenêtre et plante Fujisawa, Japon, 11 octobre 2020

La vie n'est qu'un phénomène marginal, dégrise-toi.
— Une odeur humaine - Esther Tellermann, urn:isbn:2-84490-137-9

Dans la brèche, mon regard se pose. La feuille s'écrit dans l'épaisseur du temps qui végète à l'abandon des précipitations. Les humains dissimulent leur silence. À l'effroi du bouillonnement, ils se cachent. Ils ne le savent pas. Pas tout à fait encore. Ils seront avalés par les cormophytes. Ils seront submergés par les phéophycées. La chlorine n'a pas de maître, juste le temps, l'onde fluide et le soleil.

sur le bord du chemin

October 11, 2020 02:59 PM

October 10, 2020

Karl Dubost

entre deux

Ochazuke et livre Tsujido, Japon, 10 octobre 2020

L'essentiel est de rester intact sous l'empoisonnante absurdité des mots.
— Une odeur humaine - Esther Tellermann, urn:isbn:2-84490-137-9

Commencer la journée avec le goût d'un ochazuke. La finir avec un parfum de dashi dans l'oden.

Entre deux saveurs, l'automne est bien là.

Plat de Oden Tsujido, Japon, 10 octobre 2020

sur le bord du chemin

  • Terasology
    The Terasology project was born from a Minecraft-inspired tech demo and is becoming a stable platform for various types of gameplay settings in a voxel world.
  • Keep an Eye on Taiwan
    From Beijing’s perspective, Taiwan is also drifting in the “wrong” direction—away from China. The belief that Taiwan should at some point reunify with the mainland was once widely held on the island, and the notion of becoming a fully separate country was highly contentious. But in outlook and in sentiment, Taiwan society is more and more intent on charting its own course, with a greater number of its citizens supporting independence, and identifying themselves as Taiwanese, as opposed to Chinese. This spirit has filtered into Taiwan’s politics. President Tsai Ing-wen, now in her second term, has sought to build support for Taiwan around the world, and decrease the island’s reliance on, and vulnerability to, the Chinese economy. She is also striving for a closer relationship with the U.S.: Wu said his government would like to pursue a trade agreement with Washington.
  • Arbres dans les villes
    “We’re talking about trees that are very vulnerable,” says Navé Strauss, the head of street-tree planting for New York City. His team manages the planting of new trees on streets and public rights of way; there are more than 666,000 street trees in the city, and the team plants about 16,000 new ones annually. […] American cities are host to 3.8 billion trees—on sidewalks, in parks, in our front yards and backyards, outside houses of worship and office complexes.

October 10, 2020 02:59 PM

October 09, 2020

Karl Dubost

neuf

Neuf peint sur un store Tsujido, Japon, 5 octobre 2020

J'avais la vitesse du souffle, je donnais à ma vie l'impératif de l'urgence
— Une odeur humaine - Esther Tellermann, urn:isbn:2-84490-137-9

Il pleut. STS 2014, Chan-hom, progresse lentement le long de la côte. Jours de grisaille, jours de mitraille, la terre fait peau neuve. Alors, de temps en temps, je ferme les yeux et j'écoute. Le son de la pluie s'est arrêté. Même les typhons respirent. Neuf secondes, le neuf octobre 2020. Le temps de deux inspirations. Je remplis mes poumons de l'air salin du Pacifique poussé par la tempête du sud. J'envisage l'asymptote, je dévisage la proximité du bouleversement. Uniquement les gouttes lourdes tombent dans une ligne droite. J'observe. Le reste se fraie un chemin aléatoire. La lumière dans l'épais vide du typhon donne la liquidité des pensées vite dissipées. Je suis neuf.

sur le bord du chemin

  • 'If Bond moves again, it's armageddon': seven experts on the future of the film industry

    Young people are in some strange way quite hopeful – they come from a different visual world, I think, where it doesn’t matter so much exactly where or how you see something. There’s a hope that cinemas will continue to exist, but I just meet people all the time who are buying home projectors. The book-club-style communal screening has taken off, where lots of people sit at home and watch a film together, and tweet and talk to each other on Instagram afterwards.

    L'industrie du cinéma a depuis longtemps été dans le caniveau. La fermeture des multiplex ne me fait pas verser de larmes (j'ai été un avide consommateur de films dans ces salles ainsi que dans les salles indépendantes, surtout quand je vivais à Montréal et à Paris).

    Je vois autour de moi de nombreuses personnes « binge watching » sur leur laptop et leur téléphone portable. De même je regarde des films sur le grand écran de mon ordinateur ou bien avec le video projecteur portable.

  • étrange chenille

  • Penrose, l'un des récents récipendiaires du prix Nobel de physique, pour son travail théorique sur la possibilité des trous noirs, a également une théorie à propos des univers cycliques.

  • Python et timezone. Finalement.

  • Sayaka Murata: 'I acted how I thought a cute woman should act - it was horrible'. La prison existentielle de la femme au Japon.

    Now 42, Murata’s decision to reject the life of her friends seems prescient. “I was shocked when I was in university and people told me I had to search for a rich marriage partner and think about having children. If that’s all university was for, what was the point of getting qualifications? I looked at my friends and wondered what to do. Society seemed against us.” Her married friends now depend on their husbands because jobs for women rarely pay enough to raise children, she says. If the marriage falls apart, they are trapped. “I thought when I was this age women and men would be equal, but that’s not how it has worked out.”

October 09, 2020 02:59 PM

October 08, 2020

Karl Dubost

aspérités

Magasin fermé Ofuna, Japon, 3 octobre 2020

vivre est une débauche
— Une odeur humaine - Esther Tellermann, urn:isbn:2-84490-137-9

Cette année ressemble déjà à cet abandon. Souvenez-vous des espoirs d'un nouveau mode de vie et de ses conséquences, d'une bouffée d'activités à la maison, d'une renaissance du soi. Le quotidien vient engager ses routines. Elles sont différentes mais toujours des routines. En partie, motivées par le découpage en série de sept jours de notre année.

C'est pour cela que je continue à explorer les poussières de la rue, les étincelles dans les livres et les grains de sable dans le vent. Ils ont tendance à dépôlir le quotidien, à créer les aspérités de mes pensées.

sur le bord du chemin

  • Un billet essentiel de David qui touche en ce moment de façon pertinente à mes réflexions quotidiennes sur mon rôle (intérimaire ?).
  • Développer pour le Web sémantique. Il est tout de même plaisant de voir que la technologie vibre encore un peu. Et même si cela ne touchera que quelques personnes, il en est de même de la plupart des projets opensource publiés ici et là.
  • Des choses intéressantes pour reconfigurer son ordi. J'aime bien le thème Sonho avec la police Cartograph à chasse fixe. D'autres choses sont beaucoup plus cucu.
  • Un exemple d'utilisation de CSS Grid.

October 08, 2020 02:59 PM

David Larlet

Parvenir

Tenter de refuser.

Refus

Le refus de parvenir n’implique ni de manquer d’ambition ni de bouder la réussite. Juste de réaliser à quel point ces deux notions gagneraient à davantage de singularité : elles sont aujourd’hui normées par des codes sociaux qui n’ont que peu en commun avec les aspirations individuelles, ni d’ailleurs avec l’intérêt collectif.

[…]

La notion de refus de parvenir, jusqu’ici s’est essentiellement développée dans les milieux anarchistes et libertaires. Pour ce courant de pensée, refuser de parvenir signifiait avant tout ne jamais collaborer avec l’État ni plus largement participer à l’exercice d’un pouvoir corrupteur qui ne peut se maintenir que par l’oppression. L’ascension sociale, les honneurs et les privilèges individuels y sont perçus comme des trahisons de classe au bénéfice d’un système qui cherche à capter les éléments les plus brillants de la population ouvrière pour les mettre à son service. Le refus de parvenir a donc la visée à la fois égalitaire et solidaire : celle de rester à sa place pour y poursuivre la lutte en compagnie de ses compagnons de combat et de misère. Albert Thierry, instituteur envoyé au front, écrivait ainsi dans son Essai de morale révolutionnaire : « Refuser de parvenir, ce n’est ni refuser d’agir, ni refuser de vivre : c’est refuser de vivre et d’agir pour soi et aux fins de soi. »

Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce, Corinne Morel Darleux

Ce passage gratte pas mal sur un plaie ouverte. Si on a la possibilité de grimper dans l’ascenseur social, vaut-il mieux le décliner ou tenter de faire monter le plus de personnes possible avec soi ? Ce qui est certain, c’est qu’à avoir une position entre les deux on finit par se retrouver à l’endroit où ça fait mal.

Le refus de parvenir revêt enfin un autre intérêt collectif aujourd’hui, celui de la lutte contre l’hubris et la démesure qui sont en train de détruire les conditions d’habitabilité de la planète. Il s’agit aujourd’hui de cesser de nuire.

Ibid.

À rapprocher de cette volonté de faire le moins de dégâts possibles qui m’a été grandement inspirée par une intervention de Christian den Hartigh.

Aujourd’hui, je n’ai nui à aucun être vivant de cette planète. Ne pas nuire. Étrange que les anachorètes du désert n’avancent jamais ce beau souci dans les explications de leur retraite. Pacôme, Antoine, Rancé évoquent leur haine du siècle, leur combat contre les démons, leur brûlure intérieure, leur soif de pureté, leur impatience à gagner le Royaume céleste, mais jamais l’idée de vivre sans faire de mal à personne. Ne pas nuire. Après une journée dans la cabane des Cèdres du Nord, on peut se le dire en se regardant dans les glaces.

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson

Technique

Alors ouais, je vais continuer à aller lire les petits sites pourris perso des copains, parce que eux, au moins, respectent leurs lecteurs et leurs lectrices.

Je suis un vieux con (cache)

Et je vais continuer à faire des liens vers eux car j’ai les mêmes frustrations. Et je crois que cela est lié à cette notion de refus de parvenir, il y a un moment où ce n’est pas parce que l’on peut faire une chose que l’on doit faire cette chose.

Ainsi l’action de l’esprit, créant furieusement, et comme dans l’emportement le plus aveugle, des moyens matériels de grande puissance, a engendré d’énormes évènements, d’échelle mondiale, et ces modifications du monde humain se sont imposés sans ordre, sans plan préconçu et, surtout, sans égard à la nature vivante, à sa lenteur d’adaptation et d’évolution, à ses limites originelles. On peut dire que tout ce que nous savons, c’est-à-dire tout ce que nous pouvons, a fini par s’opposer à ce que nous sommes.

Le Bilan de l’intelligence, Paul Valéry

Ce n’est pas parce que je suis techniquement capable de produire une solution au seuil de mes capacités qu’il s’agit pour autant d’un produit qui s’avère être pertinent pour autre chose que la démonstration de mon propre pouvoir. Ce n’est pas parce que je peux ajouter des fonctionnalités (cache) que je dois le faire. On en revient à cette notion d’Ellul de non-puissance technique.

Peut-être à rapprocher de ce que j’ai produit :

Mais, peut-être plus que toute autre chose, la possession de biens matériels porte à son comble la soif d’immortalité, et c’est pour cette raison que l’orientation avoir a pris tant de force. Si mon moi est constitué de ce que j’ai, alors, je suis immortel si les objets que j’ai sont indestructibles.

Avoir ou être, Erich Fromm

Grand soir

Que l’on cesse seulement d’obéir ou que l’on désobéisse franchement, que l’on cesse de se soumettre ou que l’on résiste ouvertement, il y a une chose que l’Histoire nous apprend : il ne faut rien attendre du Grand Soir. Vous l’attendrez très longtemps, il y a de fortes chances pour qu’il ne vienne jamais ou qu’il donne naissance à une nouvelle tyrannie.

Après avoir soutenu la stratégie de la « propagande par le fait » qui devait amener au fameux Grand Soir, Errico Malatesta s’était ravisé et avait alors proposé une nouvelle stratégie, fondée sur le gradualisme révolutionnaire. Je ne sais pas s’il avait raison ou non, mais ce qu’il a écrit m’anime chaque jour : « Il ne s’agit pas de faire l’anarchie aujourd’hui, demain ou dans dix siècle, mais d’avancer vers l’anarchie, aujourd’hui, demain, toujours. »

Comment je suis devenue anarchiste, Isabelle Attard

De manière cohérente, ce chemin ne peut se faire que localement (cache) et je salue ce départ avec tristesse car physiquement éloigné mais aussi avec inspiration et espoir en me disant que je ne serai motivé pour faire partie d’un essaim qu’à force d’en voir d’autres se créer ici et là.

Cela m’inspire aussi pour m’éloigner des réseaux sociaux afin de prendre le temps de creuser davantage la cristallisation de cet espace.

Dispersion

Overdispersion should also inform our contact-tracing efforts. In fact, we may need to turn them upside down. Right now, many states and nations engage in what is called forward or prospective contact tracing. Once an infected person is identified, we try to find out with whom they interacted afterward so that we can warn, test, isolate, and quarantine these potential exposures. But that’s not the only way to trace contacts. And, because of overdispersion, it’s not necessarily where the most bang for the buck lies. Instead, in many cases, we should try to work backwards to see who first infected the subject.

K: The Overlooked Variable That’s Driving the Pandemic (cache)

Voilà une hypothèse intéressante en terme de propagation du virus qui pourrait expliquer le difficilement explicable et faire évoluer notre façon de nous protéger. Pas de solution miracle mais tout de même des pistes de réflexion pour inverser la tendance.

In an overdispersed regime, identifying transmission events (someone infected someone else) is more important than identifying infected individuals.

Ibid.

Se concentrer sur les flèches du graphe plus que sur les nœuds. Il me semble qu’un certain réseau social est plutôt bon pour retracer ce genre d’interactions…

Jeux

Every major game platform defines achievements similarly, whether it is PlayStation, Steam, Xbox, or one of the other new cloud-gaming platforms operated by Google, Amazon, and Nvidia. This ubiquitous implementation of “achievements” — data about players’ behavior and skill that is not contained to the game itself — reflects how games have been gamified: Achievements and rewards reduce the heterogeneous experience of different players playing different games to a common currency, allowing platforms to gather and compare data across all the games their systems can run. This data can then be used for ends that have little to do with the games themselves

The Gamification of Games (cache)

Si vous pensiez naïvement pouvoir jouer tranquille. Désolé.

Allumage

Une chose qui me marque avec l’usage des jumelles, c’est le fait de ne pas avoir à les allumer. J’avais presque oublié cette barrière à l’entrée de nos objets du quotidien. Et je repense à cette partie de la définition d’un outil convivial :

elle ne suscite ni esclave, ni maître ;

Ni mise à jour de firmwares, ni écoute permanente, ni consommation plus ou moins diffuse d’énergie. Quels outils n’ont pas besoin d’esclaves énergétiques ? Quelles sont mes possessions que je pourrais qualifier de grises ?

Mes dîners du Baïkal contiennent un faible rayonnement d’énergie grise. L’énergie grise explose quand la valeur calorifique des aliments est inférieure à la dépense énergétique nécessaire à leur production et à leur acheminement. […] L’énergie grise, c’est l’ombre du karma : le décompte de nos péchés. Un jour, nous serons sommés de les payer.

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson

Raide

[En arrivant à un point de vue.]
— C’est vraiment raide ici.
— …
— Mais non c’est pas rouge !

Ta première blague bilingue :’)


Réagir ?

October 08, 2020 11:00 AM

October 07, 2020

Karl Dubost

marcher les abysses

Objet en Transparence dans une fenêtre Tsujido, Japon, 5 octobre 2020

Qui irait concevoir de photographier où tout bascule ?
— Une odeur humaine - Esther Tellermann, urn:isbn:2-84490-137-9

Derrière le regard, l'existence fébrile s'imagine. Chaque effleurement du monde dévoile les profonds abysses de nos rêveries. Dans une rue, l'odeur du métal et l'huile construit le souvenir d'une benne où des rejets de coupe industrielle attirait mes jeux d'enfants.

Derrière le regard, il y a l'inépuisable randonnée de la mémoire. Alors, je marche.

sur le bord du chemin

October 07, 2020 02:59 PM

October 06, 2020

Karl Dubost

seconde peau

Scann en coupe du crane Tsujido, Japon, 5 avril 2020

Vérifie ta prose, elle est un présent éternel. Tu me serrais trop voulant réduire l'irrémédiable marge de la voix humaine.
— Une odeur humaine - Esther Tellermann, urn:isbn:2-84490-137-9

Déjà 6 mois. Le 6 avril 2020, je suis allongé. Ils enlèvent la mandarine dans ma tête. Le bistouri laisse place à une seconde peau. Le côté gauche de mon corps, plus particulièrement l'épaule et le bras semble avoir une couche supplémentaire. C'est une sensation étrange. La sensation me dit des choses que les muscles ne me disent pas. Parfois la sensation d'un engourdissement qui n'existe pas dans la réalité du mouvement, ni dans la précision, ni dans sa force. Alors je dois parler à mon corps, à ma peau et à mes muscles. La seconde peau est une nouvelle habitude, une nouvelle présence, un nouveau raisonnement. Les jours de fatigue, les jours de stress, la seconde peau est plus serrée, plus présente. Nous nous connaissons depuis 6 mois seulement, nous devons encore nous découvrir, nous connaître.

Ciel avec nuage Tsujido, Japon, 6 octobre 2020

Alors aujourd'hui pour jubiler du souffle de la Terre, pour sentir les vibrations de l'Univers, je m'allonge dans le sable. Je regard la peau de lait qui s'étale dans le ciel d'automne. Je suis présent à l'instant. Je m'étends dans ce moment. L'immensité m'est singulière. Tout ce qui brûle. Tout ce qui disparaît. Tout ce qui commence.

sur le bord du chemin

  • Les cinémas ferment

    The plight of the entertainment industry deepened on Monday as the British company Cineworld, which owns Regal Cinemas in the United States, said it would temporarily close all 663 of its movie theaters in the United States and Britain. The move was expected to affect 40,000 employees in the United States and 5,000 in Britain.

  • Le collège électoral aux États-Unis est un mystère, une anomalie, pour moi.

  • GitHub eating the world

    This year, Apple would like to push WebKit’s source code management off of Subversion and onto git. Our rationale for this is the rest of the industry has settled on git as their source code management solution. We’re also interested in moving to a hosted Git solution (namely, GitHub) to make it easier for new contributors to interact with the project. I would like to outline our plan so far, and solicit feedback from our contributors about some of the pieces we’re still discussing.

    aussi, est-ce que lists.webkit.org pourrait ajouter pre {white-space: line-wrap;} à leur feuille de style.

    Dans ce message, il est aussi fait mention d'utiliser GitHub Issue tracker.

    The last part of transitioning away from Subversion is to re-evaluate our bug tracker. Bugzilla has served us well, but seems to be an impediment to engaging with the open source community. We are interested in moving away from Bugzilla and to GitHub Issues, allowing new developers to work with a system they are likely already familiar with and to allow us closer integration with repositories managed by W3C.

    Encore une fois « convenience beats perfection » comme dans de nombreux autres domaines. Bugzilla est bien plus complet pour la gestion de bugs mais GitHub est plus abordable à la diversité et l'expertise des développeurs. Ce n'est pas la première fois. Il y a eu sourceforge, puis Google Code. Microsoft en rachetant GitHub se donne le service qu'il n'avait pas su étendre avec CodePlex. Et pour une alternative à GitHub, il existe GitLab.

    Finalement, il est important de comprendre, que GitHub est principalement un réseau social. @karlcow est un outil de communication inter-projets. Et j'attends le moment où Microsoft GitHub décidera de permettre la messagerie directe (et non privée) entre personnes.

  • [Quand les journalistes quittent leur institution] pour plus de liberté éditoriale.

    Cockburn was among a crop of journalists during the mid-20th century who turned their back on traditional media and used the mimeograph to go directly to their readers. If that sounds familiar, it's because we’ve lately seen the rise of staff-journalists-turned-newsletter-writers, such as Emily Atkin (formerly of The New Republic, now Heated), Judd Legum (formerly of ThinkProgress, now Popular Information), and, most recently, Casey Newton (formerly of the Verge, now Platformer). These writers have leveraged paid subscriptions on personal platforms to report and write full-time for a private audience. Many publications are hailing our arrival at this moment of Peak Newsletter. But they’re forgetting Cockburn and his colleagues.

  • Enfants, éducation et coronavirus

    The biggest challenge was not technological. No one made sure that Shemar logged on to his daily class or completed the assignments that were piling up in his Google Classroom account. His grandmother, who is in her seventies, is a steady presence, but she attended little school while growing up, in a sharecropping family in South Carolina. She was also losing her eyesight. One day, she explained to me the family’s struggles to assist Shemar: though three of his four older siblings lived in the house, too, they had jobs or attended vocational school, and one of them had a baby to care for; Shemar’s mother was often absent; and his great-uncle, who also lived in the house, had dropped out of school in South Carolina around the age of eight, and was illiterate.

  • À propos de Mapo Tofu

October 06, 2020 02:59 PM

October 05, 2020

Karl Dubost

chasser l'humain

Vélo rouge et Spider Lily Tsujido, Japon, 5 octobre 2020

Cher ami. Il y a eu une épouvantable tempête. Je me demande si ce n'était pas un typhon. — Écolière - Osamu Dazai, urn:isbn:979-10-9507-125-9

Ce ne sont pas tant les tempêtes qui sont catastrophiques. Elles sont juste le rappel que l'humain est un invité comme les autres d'un système beaucoup plus grand que lui et que le sédentarisme s'accomode mal des bouleversements locaux du milieu. Ces nouvelles là sont régulières au Japon. Comment déplace-t-on une ville ? Et à chaque abandon, quelle empreinte laissons nous dans la traîne de nos migrations ? Combien de temps faudra-t-il aux éléments climatiques à effacer notre présence ? Et combien de catastrophes pour nous exclure de lieux autrefois envahis par les humains. Il y a une tendance à montrer que les zones d'exclusions des sites de catastrophes nucléaires sont une opportunité pour la nature. Elles démontrent surtout que l'humain et son activité est le plus grand frein à la bio-diversité.

sur le bord du chemin

  • Blue sky thinking: is it time to stop work taking over our lives?
    Our understanding of work as a means to an end has been so derailed it often feels as though we never stop working. We work for free and monetise our hobbies. We work on our bodies, our relationships, our selves. For many of us, maybe more than might like to admit it, work may be our primary identity. […] The necessity – not to mention, moral good – of hard work was a cultural mantra that became hardwired over time, and persisted even as the driver switched from survival to financial capital. The emergence of cities 8,000 years ago created a whole new kind of work driven not by our material needs – those were met by farmers – but by desires: for status, pleasure, wealth and power. “Greed became institutionalised with cities,” says Suzman. Our new physical proximity to wealth also exacerbated our anxiety over scarcity, focusing our minds on how we were lacking. “Suddenly there was now this confrontation, this contrast in wealth, and I think that began to shape people. It created this melancholy of constant aspiration.”
  • La chenille noire est probablement une Theretra oldenlandiae
  • étapes à respecter pour le retour des États-Unis au Japon en passant par Taipei.
  • Comprendre le changement climatique avec le chocolat

October 05, 2020 02:59 PM

October 04, 2020

Karl Dubost

chenille Kandisky

Chenille noire Tsujido, Japon, 4 octobre 2020

J'ai caressé le tronc d'un pin. C'était tiède, on aurait dit que du sang circulait, que le tronc était vivant. Accroupi, je me suis étonné de la puissance odorante de l'herbe sous mes pieds, j'ai pris de la terre de mes deux mains. J'ai été impressionné par son poids d'humidité.
— Écolière - Osamu Dazai, urn:isbn:979-10-9507-125-9

Hier, une chenille parme, aujourd'hui une chenille noire. Les mains dans la terre, les rêves dans les racines, les illusions sur les pétales, je prends la branche sur laquelle elle voyage. Une voie lactée au dessus de ses pieds et la carte d'un système planétaire sur le corps. Kandinsky jubilerait.

sur le bord du chemin

October 04, 2020 02:59 PM

October 03, 2020

Karl Dubost

entretiens de jardin

Chenille parme Tsujido, Japon, 3 octobre 2020

Je suis un flux d'eau vive. Mon flux caresse toute plage. J'aime tout.
— Écolière - Osamu Dazai, urn:isbn:979-10-9507-125-9

Je travaille dans le jardin. J'arrache certaines herbes sauvages. Pas toutes. Je sélectionne les espèces. Depuis 6 ans, je vois les essences évoluer au gré de mes entretiens. C'est une longue conversation entre ma main et la terre. Certaines espèces sont résilientes. D'autres laissent la place à de nouvelles. C'est aussi le moment de découvrir des insectes, des larves, des araignées et aujourd'hui une chenille parme. Papillon de jour ou papillon de nuit. Tentons de nouveau l'expérience.

sur le bord du chemin

  • What is happening to our digital archives?
    One of the problems with archiving digital specimens is the technology used to make them, and the platforms – the browsers and devices – on which they are intended to be used. It all moves so fast! New frameworks and technologies spring up to try and cope with the speed of change. More and more ways to build and release things faster and cheaper becomes the norm. And, the more this happens, the more we deviate from standards: good ol' HTML and CSS.
  • Python return statement
  • Web Apps Are Not A Thing, Please Stop
    Anyway, when building web apps I keep hearing that we don’t need to care about responsive design or accessibility and it troubles me. It’s like saying the “mobile web,” it’s an excuse to be lazy. The thinking goes in most companies that “we don’t need to care about responsive design because we’ll just build an app” but really I hear that as just another excuse to do a bad job, too.

October 03, 2020 02:59 PM

October 02, 2020

Karl Dubost

arbres de kugenuma

Cloture découpée autour de l'arbre Kugenuma, Japon, 29 septembre 2020

Aimer et être aimé, on dirait le bruissement des feuilles des arbres dans le vent de mai.
— Écolière - Osamu Dazai, urn:isbn:979-10-9507-125-9

Dans les rues, au cycle lent des roues, presque un équilibre entre l'absence et le mouvement, le regard prend le temps de l'érosion. Est-ce ma lenteur qui construit les souvenirs sereins ?

Quand l'urbanité s'accomode des arbres, j'ai la folie d'un espoir qu'une harmonie est possible entre le vivant et nos désirs de béton.

Dans mon souvenir, l'arbre pousse toujours au milieu de la cuisine.

Cloture découpée autour de l'arbre Kugenuma, Japon, 29 septembre 2020
Cloture découpée autour de l'arbre Kugenuma, Japon, 29 septembre 2020

sur le bord du chemin

October 02, 2020 02:59 PM

October 01, 2020

Karl Dubost

sous les étoiles

Fenêtre avec lierre Kugenuma, Japon, 29 septembre 2020

Le bonheur arrive avec une nuit de retard.
— Écolière - Osamu Dazai, urn:isbn:979-10-9507-125-9

Ensemble, le soir autour du feu, nous créons nos souvenirs, les étoiles au dessus des rêves, le parfum des cendres sur les doigts.

sur le bord du chemin

  • Pas beaucoup de typhons cette année. La saison approche à sa fin et seulement 6, alors que d'habitude c'est autour de 20.
  • Human rights lawyers sue Trump administration for 'silencing' them. Pour réinterpréter un slogan de Mai 68. US - SS
    As a result of the order in June threatening “serious consequences” for anyone giving support to the work of the international criminal court (ICC) in The Hague, the lawyers say they have had to cancel speeches and presentations, end research, abandon writing ICC-related articles and dispensing advice and assistance to victims of atrocities. […]
    The executive order was followed in September by the imposition of sanctions – originally designed to be used for drug traffickers and terrorists – against the ICC chief prosecutor, Fatou Bensouda, and another senior ICC official.
  • At the Edge of Time, a Litter of Galactic Puppies
    Astronomers announced on Thursday that they had discovered a giant black hole surrounded by a litter of young protogalaxies that date to the early universe — the beginning of time. The black hole, which powers a quasar known as SDSS J1030+0524, weighed in at a billion solar masses when the universe was only 900 million years old. It and its brood, the astronomers said, represented the infant core of what became a vast cluster of galaxies millions of light years across and encompassing a trillion suns worth of matter.
  • This Overlooked Variable Is the Key to the Pandemic
    Perhaps one of the most interesting cases has been Japan, a country with middling luck that got hit early on and followed what appeared to be an unconventional model, not deploying mass testing and never fully shutting down. By the end of March, influential economists were publishing reports with dire warnings, predicting overloads in the hospital system and huge spikes in deaths. The predicted catastrophe never came to be, however, and although the country faced some future waves, there was never a large spike in deaths despite its aging population, uninterrupted use of mass transportation, dense cities, and lack of a formal lockdown.

October 01, 2020 02:59 PM

September 30, 2020

Karl Dubost

abandon

Semi-abandon de garage Kugenuma, Japon, 29 septembre 2020

J'étais attirée, mais je ne pouvais que regarder, simplement.
— Écolière - Osamu Dazai, urn:isbn:979-10-9507-125-9

sur le bord du chemin

L'abandon s'entretient avec soins. Les oublis se préparent méticuleusement. La sérénité douce qui accompagne la révélation d'une érosion appaise la marque des années, accentue les rides autour des yeux d'un sourire invisible que l'on donne à son bonheur.

September 30, 2020 02:59 PM

September 29, 2020

Karl Dubost

histoire de dalles

Patwork de carrelage Kugenuma, Japon, 29 septembre 2020

Sortie du bain, je ne sais pas pourquoi, les étoiles, ce soir, me préoccupent. Je sors dans le jardin les voir. On dirait qu'il en pleut.
— Écolière - Osamu Dazai, urn:isbn:979-10-9507-125-9

Je regarde au sol à la sortie de ce petit supermarché de kugenuma. En face du magasin, l'aire est une zone de stationnement pour les vélos. Le carrelage a vécu. Il témoigne de son histoire, de sa patine et de ses multiples réparations à différentes époques. Il y a cette dale en béton peinte en vert, mais d'un vert légèrement différent. Les traces du motif initial ont été placées pour l'harmonie avec le reste des dalles. Elle est cassée. Je me demande s'ils vont remplacer la réparation avec une plus moderne. Et puis il y a eu les réparations des zones blanches, en béton également. Elles étaient probablement peintes en blanc à l'origine, mais la peinture apparemment tient moins bien que les sur les dalles initiales. Et finalement, la dernière génération de réparation où le donneur d'ordre ou l'ouvrier ne s'est pas donné le souci de refaire le motif original, ni la peinture de la zone concernée. Peut-être que la direction a changé, que les personnes ont vieilli et que le désir de maintenir une continuité esthétique et culturelle s'est échappé.

Cela illustre assez bien les projets informatiques.

sur le bord du chemin

September 29, 2020 02:59 PM

September 28, 2020

Karl Dubost

ne pas se moquer

ramen Tsujido, Japon, 28 septembre 2020

Je crois que je veux vivre dans la beauté.
— Écolière - Osamu Dazai, urn:isbn:979-10-9507-125-9

Parfois il suffit d'un article pour réaliser ce que nous n'avions pas su comprendre complètement. Je me souviens de ce jour au lycée en cours de gymnastique où pour monter son corps au dessus de la barre fixe, il était nécessaire de balancer son corps avec son torse en avant pour créer l'impulsion nécessaire. Une fois que cette position fût comprise, le mouvement semblait tellement facile et naturel, sans effort.

Mock en python

Et bien il y a quelques jours, c'est un article à propos des « mocks » en python. Les mocks en python sont une façon de créer un placebo de code pour exécuter un test. Il est mieux d'éviter de les utiliser car ils ont la fâcheuse tendance à permettre à la suite de tests de continuer à passer alors que le programme sous-jacent a changé. Mais parfois, ils sont nécessaires, comme par exemple dans le cas où le test doit exécuter un appel à un service en ligne. C'est mieux de ne pas rendre les tests dépendents de requêtes variables ou de conditions externes, d'où l'utilisation des mocks.

Le déclic sur les mocks

La phrase clé est toute simple.

Second, the attribute you tried to access has now been created inside the object and accessing it returns the same mock object as before.

Appel d'une méthode non existente

Mais revenons un peu en arrière et reprenons ce que dit l'article avec un exemple :

>>> class Ramen():
...     def ingredients():
...         print('nouilles')
...
>>> repas = Ramen()
>>> dir(repas)
['__class__', '__delattr__', '__dict__', '__dir__', '__doc__', '__eq__', '__format__', '__ge__', '__getattribute__', '__gt__', '__hash__', '__init__', '__init_subclass__', '__le__', '__lt__', '__module__', '__ne__', '__new__', '__reduce__', '__reduce_ex__', '__repr__', '__setattr__', '__sizeof__', '__str__', '__subclasshook__', '__weakref__', 'ingredients']

J'ai créé une class appelé Ramen avec une méthode ingredients. Ensuite, j'initialise une instance avec repas et j'affiche les méthodes associées à cette instance. dir est la fonction pour exposer les méthodes d'un objet en python. La méthode ingredients existe bien et j'obtiens le résultat escompté si je l'appelle.

>>> repas.ingredients()
nouilles

Appelons maintenant, une méthode qui n'existe pas.

>>> repas.recette()
Traceback (most recent call last):
  File "<stdin>", line 1, in <module>
AttributeError: 'Ramen' object has no attribute 'recette'

La réponse AttributeError est normale, puisqu'en effet cette méthode n'existe pas dans la classe Ramen. Pour l'instant, rien de bien sorcier, tout fonctionne normalement.

Appel sur un mock

Passons maintenant au mock. Créons une instance de mock avec repas_mock et inspectons ses propriétés.

>>> from unittest.mock import Mock
>>> repas_mock = Mock()
>>> dir(repas_mock)
['assert_any_call', 'assert_called', 'assert_called_once', 'assert_called_once_with', 'assert_called_with', 'assert_has_calls', 'assert_not_called', 'attach_mock', 'call_args', 'call_args_list', 'call_count', 'called', 'configure_mock', 'method_calls', 'mock_add_spec', 'mock_calls', 'reset_mock', 'return_value', 'side_effect']

Cette fois-ci nous allons de nouveau appeler recette sur repas_mock.

>>> repas_mock.recette()
<Mock name='mock.recette()' id='4496325168'>

Oh ! Python ne sort pas d'AttributeError. Que s'est-il passé ? Oui, je vous sens fébrile et impatient. Inspectons de nouveau les méthodes sur repas_mock.

>>> dir(repas_mock)
['assert_any_call', 'assert_called', 'assert_called_once', 'assert_called_once_with', 'assert_called_with', 'assert_has_calls', 'assert_not_called', 'attach_mock', 'call_args', 'call_args_list', 'call_count', 'called', 'configure_mock', 'method_calls', 'mock_add_spec', 'mock_calls', 'recette', 'reset_mock', 'return_value', 'side_effect']

Il y a maintenant une méthode recette sur repas_mock. Le déclic est là. Mock est une classe caméléon, qui dès qu'une méthode est appelée, non seulement ne renvoie pas d'erreur, mais crée dynamiquement la méthode au moment de l'appel. C'est tout à la fois pratique et dangereux.

Le danger vient quand notre programme évolue et que notre test appelle toujours une méthode qui a été enlevée de l'objet initial. Comme Mock crée dynamiquement les méthodes, le test continuera à fonctionner mais il ne veut rien dire.

Se prémunir des effets Placebo involontaires

Un placebo fonctionne uniquement si on sait exactement ce que l'on fait. Il existe un moyen de limiter la casse d'un mock un peu trop fluide. On peut utiliser spec en spécifiant sur quel objet on veut modeler son mock. Nous allons utiliser Ramen et inspecter les méthodes.

>>> repas_mock = Mock(spec=Ramen)
>>> dir(repas_mock)
['__class__', '__delattr__', '__dict__', '__dir__', '__doc__', '__eq__', '__format__', '__ge__', '__getattribute__', '__gt__', '__hash__', '__init__', '__init_subclass__', '__le__', '__lt__', '__module__', '__ne__', '__new__', '__reduce__', '__reduce_ex__', '__repr__', '__setattr__', '__sizeof__', '__str__', '__subclasshook__', '__weakref__', 'assert_any_call', 'assert_called', 'assert_called_once', 'assert_called_once_with', 'assert_called_with', 'assert_has_calls', 'assert_not_called', 'attach_mock', 'call_args', 'call_args_list', 'call_count', 'called', 'configure_mock', 'ingredients', 'method_calls', 'mock_add_spec', 'mock_calls', 'reset_mock', 'return_value', 'side_effect']

En effet, ingredients existe maintenant avant même de l'avoir appelé et quand on l'appelle on obtient la réponse caméléon du mock.

>>> repas_mock.ingredients()
<Mock name='mock.ingredients()' id='4506005360'>

Tentons maintenant d'appeler une méthode qui n'existe pas.

>>> repas_mock.recette()
Traceback (most recent call last):
  File "<stdin>", line 1, in <module>
  File "/usr/local/Cellar/python@3.8/3.8.5/Frameworks/Python.framework/Versions/3.8/lib/python3.8/unittest/mock.py", line 637, in __getattr__
    raise AttributeError("Mock object has no attribute %r" % name)
AttributeError: Mock object has no attribute 'recette'

Et voilà finalement, le mock se comporte « comme » l'objet initial et renvoie une erreur lorsque l'on appelle une méthode qui n'existe pas.

sur le bord du chemin

  • Gérontocratie
    In 1995, Judge Richard Posner referred to the federal judiciary as “the nation’s premier geriatric occupation.” That label could now apply to the upper reaches of the entire U.S. government. Never before have the elderly wielded so much power across the three branches. Donald Trump, who in 2017 became the oldest man ever inaugurated president, is 74; his challenger, Joe Biden, is nearly three years older. House Speaker Nancy Pelosi is 80, as are her two top lieutenants in the Democratic caucus. Senate Majority Leader Mitch McConnell is 78.
  • Vu. On Happiness Road
  • Coût de l'information et pourquoi les abonnements annuels ne font pas de sens dans un environnement où l'information est largement accessible. Payer à l'article n'est pas proposé par de nombreux organes de presse. Je peux également imaginer un système, où toutes les semaines tous les articles payés, face l'objet d'une impression papier que l'on reçoit chez soi en archive et/ou sur une sorte d'archive numérique locale.
  • Wordpress 0 - 1 Craft CMS
    As the W3C has embarked on a full web property rebuild, its vendor (Studio24) indirectly announced earlier this month that it had dropped WordPress from consideration as a CMS.
  • W3C Drops WordPress from Consideration for Redesign, Narrows CMS Shortlist to Statamic and Craft
    W3C Is Prioritizing Accessibility Over Its Open Source Licensing Preferences
  • On not choosing WordPress for the W3C redesign project
    For us, and the requirements from W3C, the delivery of accessible HTML/CSS pages that meet user needs is the most important part of this project - and where we are focussing our time.
  • [“W3C Is Prioritizing Accessibility Over Its Open Source Licensing Preferences”. Why is that a bad thing again?]. Spoiler : It's not.
    Open source as a rule, (and FLOSS in particular, from Stallman on down), continues to consider accessibility one of those things that should be left up to the choice of the developer instead of something that should be implemented so that everyone can enjoy the freedoms granted by the GPL and other licenses. […] So it’s kind of nice to see the W3C flip tables over this. […] I hope that the W3C’s decision will convince WordPress’s leadership to prioritize accessibility at a higher level. But hope is not a strategy, and I don’t think organizations or individuals should be expected to stick with something that clearly isn’t meeting their needs or is even causing problems for the sake of their devotion to FLOSS.

September 28, 2020 02:59 PM

September 27, 2020

Karl Dubost

marque page

maison bleue Kugenuma, Japon, 26 septembre 2020

« Maintenant » est un moment intéressant. Maintenant, maintenant, maintenant, pendant que je mets le doigt dessus, maintenant, il s'envole au loin, et un nouveau « maintenant » arrive.
— Écolière - Osamu Dazai, urn:isbn:979-10-9507-125-9

Le marque page existe dans le futur de ma lecture, encore quelques pages. Dans un moment. Je vais le retrouver. Une borne aléatoire sans prédisposition, sans rondeur. C'est un chemin sans précipitation au rythme des mots, des inattentions, des distractions. Une asymptote qui se défile à son approche. Quand j'atteint le marque page, et que le futur est encore grand, je déplace le marque page et le place un peu plus loin. Dans le livre de Osamu Dazai, j'utilise la couverture du papier d'arménie, un témoin du passé, d'un souvenir qui revient régulièrement dans un futur désorganisé, imprévisible. Quand la lecture s'achève car il est temps de bouger le corps, le marque page rejoint le lieu d'une transition. Un paragraphe, un chapitre, un basculement de l'histoire.


À quoi sert la longueur de mes bras quand je ne peux les entourer autour d'une personne qui a besoin de réconfort, à quoi sert la chaleur de mon corps et le battement de mon cœur quand ils ne peuvent pas assoupir la douleur d'une personne distante.

sur le bord du chemin

  • Telepath is a new, kinder social network

    The rules of the new social network Telepath are simple: Be kind. Don't be mean. No harassment, and no fake news. The existential question for Telepath will be whether that's easier said than done.

    Plenty of social networks have gone down the path of raising venture capital while things were hot before struggling to grow. There were the days of Secret and Yik Yak, which both found audiences before falling apart and going under. Ello, a similar interest-based network, launched in 2014 with the promise of an invite-only, ad-free social network, but failed to gain traction. Even more-established communities like Reddit and Quora have struggled to find a path toward making money.

    Le problème est en partie là. Un réseau social pour être rentable (économiquement) doit se compter en millions de personnes. Un réseau social pour être bénéfique à ses utilisateurs doit se compter en dizaines.

September 27, 2020 02:59 PM

September 26, 2020

Karl Dubost

océan

océan Kugenuma, Japon, 26 septembre 2020

Ensuite, je prends l'allée du bois sacré. C'est un raccourci que j'ai, moi-même, découvert. Tout en marchant dans l'allée du bois, j'aperçois, par hasard, ici et là, du blé qui a poussé d'envion six centimètres.
— Écolière - Osamu Dazai, urn:isbn:979-10-9507-125-9

L'océan et l'immensité en partage, l'eau sauvage pour les rivages sans oublis, les pensées profondes pour la sérénité.

sur le bord du chemin

  • My Python testing style guide
  • Participatory Art in the time of a Pandemic: The Little Old Cooking Club That Could
    Browsing for fresh produce, preparing and cooking a delicious meal, sharing it with friends and loved ones over warm conversation and laughter – these rituals of hospitality, intimacy and connection have been enacted and re-enacted since time immemorial, the world over. And inasmuch as art is, after all, an imitation of life itself, it is hardly surprising that food has long featured prominently in art. As explored in a previous article, the history of food in art is both varied and imaginative, extending beyond the representational imagery of food to its deployment in other experimental and non-mimetic ways by contemporary artists in the last several decades.

September 26, 2020 02:59 PM

September 25, 2020

Karl Dubost

automne

Maison et jardin Tsujido, Japon, 7 juin 2020

Ensuite, à la saison des feuilles vertes, j'irai prendre un repas dans un restaurant parisien.
— Écolière - Osamu Dazai, urn:isbn:979-10-9507-125-9

J'aimais regarder cette maison. Un jardin, de vieux bâtiments et une maison ancienne. Il n'y avait plus beaucoup d'activités dans la propriété, probablement une ancienne ferme.

Et puis un jour, ils ont mis ce panneau pour annoncer le permis de construire. Alors j'ai compris. Cinq maisons sont annoncées sur la parcelle pour remplacer la maison.

Panneau de permis de construire Tsujido, Japon, 13 juin 2020

Je suis repassé devant la maison, cette semaine. Tristesse.

Maison détruite Tsujido, Japon, 20 septembre 2020

Toutes les maisons anciennes disparaissent petit à petit. À chaque fois que les vieux disparaissent, les propriétés sont vendues aux promoteurs immobiliers. Une à une. Shonan est le Deauville de Tokyo.

sur le bord du chemin

  • ugit: DIY Git in Python

  • Rules on buying farmland eased in rural Hiroshima amid depopulation

    They also rented a field of about 70 square meters in the backyard from one of their neighbors. Their plan is to grow herbs there and eventually refurbish the house with a view toward launching a restaurant business.

    It’s agricultural amateurs like the Okazakis that Onomichi is seeking to lure in a bid to spur demand for its struggling vacant house bank initiative and, ultimately, combat depopulation.

    Régulièrement les articles de retour à la terre sont publiés dans Japan Times. Combattre la dépopulation, retourner vers des valeurs plus essentielles, s'échapper de l'enfer des villes.

    Mais dans les zones proches de Tokyo, les vieilles propriétés et les champs sont vendus pour créer des cages à lapin modernes, les maisons individuelles vite faites.

September 25, 2020 02:59 PM

September 24, 2020

Karl Dubost

papier d'arménie

Papier d'arménie Tsujido, Japon, 24 septembre 2020

Tout est brouillé, comme dans un rêve, ou une image vue à la dérobée, c'est merveilleux.
— Écolière - Osamu Dazai, urn:isbn:979-10-9507-125-9

Ensemble, nous allumons le papier d'arménie.

Il regarde la fumée. Il aime le parfum. Il construit un souvenir.

Je regarde la fumée. J'aime le parfum. Je me souviens de mon enfance.

sur le bord du chemin

September 24, 2020 02:59 PM

September 23, 2020

Karl Dubost

paléontologie

béton sur la plage Kugenuma, Japon, 22 septembre 2020

Se réveiller le matin est une expérience intéressante.
— Écolière - Osamu Dazai, urn:isbn:979-10-9507-125-9

Je me demande souvent si le béton dans quelques millions d'années sera les squelettes de dinosaures de notre civilisation depuis longtemps disparue. Souvent nous oublions que nous ne sommes que quelques pages dans l'histoire de la Terre, un souffle discret dans le vent.

sur le bord du chemin

  • Les mauvais choix dans l'industrie techno (humour)

  • J'ai toujours eu besoin d'un visage dans les nuages. Et voici la proposition officielle de l'emoji. Et voici le processus officiel pour proposer de nouveaux emojis.

  • Yakutia

  • Through Matt Webb, I discovered this quote.

    A thing from art school that helped my drawing/comics practice a lot is I took a ceramics course. It taught me a lot about disposability.

    Les enfants sont aussi un bon rappel que la casse et les erreurs ne sont pas si importantes, mais l'acquisition de la pratique est clé.

  • Japon : Entrée acceptée mais pas les touristes avec tout de même une restriction qui ne me semble pas gérable.

    Around 1,000 foreign visitors would be allowed into Japan daily under the eased restrictions

    Une liste d'attente va-t-elle être créée ?

  • Ouch

September 23, 2020 02:59 PM

September 22, 2020

Karl Dubost

à lire

Signe de sortie Kugenuma, Japon, 22 septembre 2020

I have a feeling we'll never see them again, neither one of them. I can feel it by the way they were waving us good-bye.
— Orpheus Emerged - Jack Kerouack, urn:isbn:0-7434-3483-6

Je suis allé sur la plage grise. Le vent invisible dans les cheveux et les rêves flottants au dessus du sable, j'ai lu les dernières lignes du livre de Jack Kerouack. Demain, je vais en débuter un autre… mais quoi ? Alors ce soir, je parcourais la pile de « livres à lire » sur le… Quelle expression étrange « livres à lire » comme s'il y avait des livres à ne pas lire. Quoique oui, il y a bien des livres dont on ne voudrait pas commencer le moindre mot. Il y aussi ces livres qui nous accompagnent depuis des années et qui ne sont jamais lus. Peut-être faut-il s'en débarasser, les donner car après plus de 10 ans dans cette pile, ils n'étaient pas assez désirés pour passer à l'acte de lecture. Et puis enlever ces livres non lus pour les donner à d'autres qui voudront les lire laissera la place à ce que l'on a envie de lire sans culpabilité. Ils me disent déjà au-revoir, je le sens bien.

En revenant de la plage, le vent s'engouffrait sous mon t-shirt. La fraîcheur de l'automne libère les mouvements. Le long de la rivière, je m'envole avec de larges ailes au dessus du courant. Un héron cendré me dépasse sur son vélo. Il rentrait chez lui. Je retournais vers mon nid.

sur le bord du chemin

  • Fétichisation de la femme activiste de gauche au Japon à condition qu'elle ne soit pas dangereuse ou qu'elle ne remette pas en cause le status quo.
    Rather, the problem lies in the idolisation: it is reductionist, sweeping aside the complexity of the movement and its campaign to focus on sensational, human aspects (a young woman’s arrest). Placing a female activist — or any individual in a movement — on a pedestal ignores the fact that social movements comprise diverse memberships and forces, as Tominaga Kyōko recently argued in a reflexive article in the Mainichi Shimbun exploring the Japanese media representation of Chow. More seriously, the veneration not only ignores but arguably exemplifies the persistent sexism and harassment prevalent in social movements in Japan (and of course, elsewhere), something that sadly has a well-established precedent even among the the New Left during the Long Sixties, and which spurred the Women’s Lib movement locally.
  • Créer sa propre police de caractères écrite à la main. Un exemple de police également anamorphique monospace
  • Comment maintenir un Changelog
  • Découverte de Kinopio chez Jeremy. Mon processus est similaire, j'utilise seulement des cartes de bibliothèque que je peux réorganiser physiquement devant mes yeux. La surface est importante, mais je pourrais essayer kinopio probablement.
    Kinopio is like a digital version of that A3 sheet of paper. It doesn’t force any kind of hierarchy on your raw ingredients. You can clump things together, join them up, break them apart, or just dump everything down in one go. That very much suits my approach to preparing something like a talk (or a book). The act of organising all the parts into a single narrative timeline is an important challenge, but it’s one that I like to defer to later. The first task is braindumping.

September 22, 2020 02:59 PM

September 21, 2020

Karl Dubost

poussière d'anarchisme

livre sur l'anarchisme Chigasaki, Japon, 19 septembre 2020

In the cities, silence mutters smokily.
— Orpheus Emerged - Jack Kerouack, urn:isbn:0-7434-3483-6

Dans une brocante sous une pile de livres poussiéreux, un livre sans couverture avait voyagé loin de son lieu d'impression. Comment est-il parvenu là ? Quel est le voyage de ce lecteur anarchiste ? 1912. De retour à la maison, j'ai cherché le texte. Modern Science and Anarchism, Pëtr Kropotkin.

sur le bord du chemin

  • Ukyoe de papier (images un peu lourdes, un passage à ImageOptim peut aider.)
  • Londres en couleurs - 1924. Et celle-ci avec une ambiance Proust sur la côte normande.
  • Très intéressant de découvrir qu'il n'y a pas vraiment d'outils opensource pour prendre des fichiers ics et le transformer en quelque chose un peu similaire à ce graphe de timeline.
  • Quand il n'y a que deux partis d'opinions largement majoritaires, la politique s'enfonce lentement mais sûrement dans un débat binaire d'opposition. La nuance n'a plus de place.
  • scriv est une application pour maintenir les logs d'un projet informatique. Chaque bug devient l'occasion d'ajouter une explication et lorsque une nouvelle version est publiée, il compile toutes les entrées précédentes.
  • À travers une discussion sur IRC, nous nous souvenons du duplicateur à alcool des salles de classe. L'imprimante n'existait pas. La photocopieuse non plus. Cette odeur d'alcool, je m'en souviens encore, et la couleur violette.

September 21, 2020 02:59 PM

September 20, 2020

Karl Dubost

lentement

rideau et plante Tsujido, Japon, 20 septembre 2020

Mind the basis of Eternity.
— Orpheus Emerged - Jack Kerouack, urn:isbn:0-7434-3483-6

Tout est lent.
Le pas, la pluie, les pensées, les envies, les couleurs, le vent, le temps.

sur le bord du chemin

September 20, 2020 02:59 PM

September 19, 2020

Karl Dubost

yabusame, samukawa

femme de dos portant des flèches Samukawa, Japon, 19 septembre 2020

What can I find out about myself, for instance, hey? Plenty, plenty. But I refuse to find out! —it would ruin me, I would no longer contain dark secrets, and nightmares, and dualisms, and thrilling conflicts. No, I would ne left completely cleaned out of all my poetic equipment, and I would have to say, in a broad sweeping voice, "Now—I begin anew!"
— Orpheus Emerged - Jack Kerouack, urn:isbn:0-7434-3483-6

Archer sur un cheval au pas Samukawa, Japon, 19 septembre 2020

Aujourd'hui, au sanctuaire de Samukawa, il y avait un événement de yabusame plus ou moins interdit au public pour raison de covid. Il n'y avait donc pas grande monde. Et au loin à travers les arbres, nous avons pu voir les chevaux lancés à vive allure.

Archer sur un cheval au galop Samukawa, Japon, 19 septembre 2020

Je préfère celui de Zushi qui se déroule sur la plage, bien que le soleil soit trop fort.

Archer sur un cheval au galop Zushi, Japon, 17 novembre 2019

Ce fût aussi aujourd'hui l'occasion d'apprendre à mieux découper notre trajet en étapes qui soient moins fatigantes pour l'enfant et plus agréables pour tout le monde. Un petit voyage sur les routes de Kanagawa à vélo.

sur le bord du chemin

  • Nombres en python, parce que les nombres en informatiques ne sont pas les nombres des mathématiques. Ils sont contraints par les limites physiques de la machine.

  • Un bug webcompat un peu spécial. Mike Taylor, manager de l'équipe webcompat, quitte Mozilla. Je reprends le management en intérim. Encore des traces.

  • Et donc je me replonge dans les notions d'organisation du travail. L'autonomie est une valeur importante.

    In an all-remote organization, we want each team member to be a manager of one. A manager of one is an attribute associated with our Efficency value. To be successful at GitLab, team members need to develop their daily priorities to achieve goals. Managers of one set the tone for their work, assign items and determine what needs to get done. No matter what role you serve, self-leadership is an essential skill needed to be successful as a manager of one.

    L'autonomie signifie être responsable de ce que l'on fait, de vivre avec les conséquences de ces choix.

September 19, 2020 02:59 PM

September 18, 2020

Karl Dubost

traces

Prune mordue Tsujido, Japon, 18 septembre 2020

There was a silence during which nothing further needed to be said.
— Orpheus Emerged - Jack Kerouack, urn:isbn:0-7434-3483-6

Traces d'une morsure. Traces d'une graine. Traces d'un goût. Traces du plaisir. Traces d'une course. Traces d'un rire. Traces d'un matin. Traces du soleil. Traces de l'immensité.

pas dans le sable Tsujido, Japon, 18 septembre 2020

sur le bord du chemin

  • Misère de misère
  • Noyé dans le réseau. Microsoft met un ensemble de serveurs sous l'eau et après deux ans regarde les effets sur le matériel.
  • 15 ans de blogging
  • 15 years of blogging (and 3 reasons I keep going)
  • Protocol, How Control Exists after Decentralization. Pas lu, mais semble intéressant.
    Is the Internet a vast arena of unrestricted communication and freely exchanged information or a regulated, highly structured virtual bureaucracy? In Protocol, Alexander Galloway argues that the founding principle of the Net is control, not freedom, and that the controlling power lies in the technical protocols that make network connections (and disconnections) possible. He does this by treating the computer as a textual medium that is based on a technological language, code. Code, he argues, can be subject to the same kind of cultural and literary analysis as any natural language; computer languages have their own syntax, grammar, communities, and cultures. Instead of relying on established theoretical approaches, Galloway finds a new way to write about digital media, drawing on his backgrounds in computer programming and critical theory. "Discipline-hopping is a necessity when it comes to complicated socio-technical topics like protocol," he writes in the preface.
  • Ce billet à propos de unitest.mock m'a permis de réaliser un déclic sur le fonctionnement de ce module que je n'avais pas encore réalisé alors que je l'utilise. Il faudra que j'en parle plus longuement.

September 18, 2020 02:59 PM

September 17, 2020

Karl Dubost

passage à niveau

Passage à niveau Tsujido, Japon, 16 septembre 2020

Oh, this waste of time!! People waste all their time. They're alive just so long, and they waste their time on recriminations and retributions and all such nonsense.
— Orpheus Emerged - Jack Kerouack, urn:isbn:0-7434-3483-6

Le passage à niveau… quel objet étrange de l'espace urbain.

Je me précipite vers lui pour être sûr de passer avant le passage d'un éventuel train et de la fermeture des barrières. Les pieds plombés dans les pédales, le vélo accélère. Passé ! La joie d'avoir réussi laisse place rapidement à une douce amertume d'avoir manqué la machine lancée à vive allure sur les rails, hurlant le vent qui applatit les graminées d'automne, qui pousse l'humanité horizontalement en grande puissance. Le train proche nous éblouit de sa grandeur, de son éloquence.

Quand je suis bloqué par le passage à niveau fermé avec sa cloche qui ne cesse pas de sonner avant et après le passage, mon impatience grandit. J'aurais déjà pu être là-bas de l'autre côté de la voie sans contraintes dans ma trajectoire. Et puis voilà, le train passe, et tout est à nouveau serein.

sur le bord du chemin

  • Le recyclage ne sauve pas la planète (via Pierre). Pour faire suite au précédent article sur le plastique.
    Prenez un truc aussi simple qu’une bouteille de bière 25 cl. Ça représente 350 à 450 grammes de verre, disons une moyenne à 400 g. Vous la jetez : elle est récupérée, transportée, fondue, remoulée, retransportée. Le verre fond autour de 1300–1400°C, donc pour refaire une bouteille, il faut lui apporter au moins 480 kJ d’énergie thermique (enthalpie), soit 0,133 kWh (en supposant que le corps de chauffe soit parfaitement isolé, sans aucune perte thermique nulle part). En réalité, le chauffage du verre est généralement réalisé aux combustibles fossiles (50 % gaz, 50 % fioul lourd), et comme le verre est fondu deux fois (à la récupération/agglomération des bouteilles cassées, et avant le moulage des nouvelles bouteilles), on tourne à 4,75 kWh d’énergie thermique effective juste pour refondre une bouteille (transport exclus). On estime qu’une maison de 100 m² occupée par 4 personnes consomme environ 42 kWh/jour en moyenne. Le recyclage d’une bouteille de bière représente donc 10–11 % de la consommation électrique d’un foyer. En gros, avec 9 bouteilles, vous venez de doubler votre consommation énergétique domestique quotidienne. Aïe.
  • Reconstruction 3D de personnes à partir d'une image 2D
  • Je tweete dans mon fichier markdown. Et c'est la seule manière de ne pas être dépassé par la tâche de publier chaque jour.

September 17, 2020 02:59 PM

September 16, 2020

Karl Dubost

tranche de vie

titre de livre et tasse Tsujido, Japon, 16 septembre 2020

"Those books! If only I had time to read them, and more. This morning, after I lost my job, I went to the University Library itself, and do you know, there were hundreds of thousands of books there I honestly felt I should read! And the ideas that rush through my mind. The impatience I feel! The time running off like sand. Ah…"
— Orpheus Emerged - Jack Kerouack, urn:isbn:0-7434-3483-6

Je prends le pain. Je le pose sur une planche. Avec un grand couteau je coupe une tranche. Je mets du beurre dessus. Je ferme les yeux. Et je prends une grande bouchée.

Pain et beurre font partie de mon point d'équilibre. Il redonne de la stabilité au basculement du monde. Quand mon pas hésite, quand ma pensée trébuche, une tranche avec du beurre.

pain et beurre Tsujido, Japon, 16 septembre 2020

sur le bord du chemin

  • Recyclage du plastique ? Cela ne marche pas.

    All used plastic can be turned into new things, but picking it up, sorting it out and melting it down is expensive. Plastic also degrades each time it is reused, meaning it can't be reused more than once or twice.

    On the other hand, new plastic is cheap. It's made from oil and gas, and it's almost always less expensive and of better quality to just start fresh.

    All of these problems have existed for decades, no matter what new recycling technology or expensive machinery has been developed. In all that time, less than 10 percent of plastic has ever been recycled. But the public has known little about these difficulties.

    La solution ? Ne pas utiliser de plastique du tout.

  • Ne pas publier de photos de votre carte d'embarquement en ligne.

  • Un lecteur de ligne bleue pour détecter une grossesse.

September 16, 2020 02:59 PM

David Larlet

Coupable

Lorsque la coupe est pleine.

Anarchiste

Il n’y a pas de honte à défendre l’anarchie et à en défendre les principes car ses valeurs sont belles. Elles pourraient même se résumer en « Liberté, Égalité, Fraternité ». Mais « pour de vrai », comme disent les enfants. Les anarchistes se sont battus pour ces valeurs avec tellement d’acharnement que cela a toujours fait peur à la caste dirigeante, qu’elle se nomme noblesse, bourgeoisie, oligarchie ou soviet suprême. Alors, pour éviter à tout prix de partager les richesses à égalité entre des femmes et des hommes libres, il fallait empêcher que l’anarchie prenne racine, que ce mot fasse envie et redonne de l’espoir aux plus pauvres. Éviter que ces pauvres prennent conscience qu’avec leur nombre ils auraient pu la faire, la révolution, et la réussir. C’était d’ailleurs la devise de John David Rockfeller : « Ne pas leur laisser croire que la révolte ça peut marcher. »

Comment je suis devenue anarchiste, Isabelle Attard

C’est peu de dire que je me suis beaucoup retrouvé dans ce livre, autant dans mes propres expériences que dans mes lectures et mes espoirs. Je partage les désillusions du processus parlementaire, les frustrations d’une culture de la domination, les inspirations — de Murray Bookchin à Daniel Quinn, en passant par Kropotkine —, l’inévitable chemin sensé vers le véganisme, le constat d’une Histoire constamment réécrite, les prises de recul en parcourant la forêt. Je me sentais en terrain connu mais non conquis.

Et pourtant, j’ai toujours eu du mal à me revendiquer comme étant anarchiste, probablement par une méconnaissance du terme (maintenant comblée) mais aussi par l’image que cela pouvait donner pour les personnes n’ayant pas le même niveau de conscience du mot que moi. C’est peut-être ce que cet ouvrage va changer : prendre le temps de me ré-accaparer le mot et de transmettre mon interprétation aux autres.

Il me reste à accepter de faire partie d’une coopérative principalement financée par l’État. Ce qui est à la fois dissonant et la moins pire des solutions : piocher dans le gros pot commun pour alimenter un plus petit pot, commun aussi.

Je n’ai pas envie de capituler devant les préjugés d’un autre temps. Toutes celles et tous ceux qui se revendiquent anarchistes ne devraient plus jamais avoir besoin de taire leurs convictions.

Ibid.

Voyager

« voyager de nouveau un jour » est une incertitude. On and on. Ni défaitisme, juste de la prudence. Les conditions sanitaires, politiques et écologiques ne sont pas les plus favorables pour la catégorie de pays riches dont nous faisons partie. C’est bien pour cela que je ne veux pas arrêter en attendant l’après. Un après de quoi. Vivre chaque instant avec intensité et plénitude. On and on. Constant.

voyager (cache)

L’expatriation vient ajouter un nouvel élément au cocktail économico-climatique des allers-retours trans-atlantique : comment gérer l’éventuelle culpabilité de devenir le patient zéro de sa propre famille ?

Those who survived the peak of the outbreak in March and April are now negative. The virus is officially gone from their systems.

“But we are asking: Are you feeling cured? Almost half the patients say no,” said Serena Venturelli, an infectious-disease specialist at the hospital.

Italy’s Bergamo finds covid-19 leaves long-term effects for some (cache)

Culpabilité

I have made countless decisions in this vein – from Iraq to Indonesia, from Italy to El Salvador. Individually, the impact was likely small in each case, but the world is a vast place. Although I made the best decision I could based on the knowledge available at the time, ultimately I was the one who made the decision not to push more or prioritize further in each case, and I know that I have blood on my hands by now.

Whistleblower Says Facebook Ignored Global Political Manipulation (cache)

Une suite à mes interrogations sur la conscience des personnes en charge de ces choses là. C’est tout un pan de la pyramide qui est concerné mais une seule qui se retrouve avec les mains sales. Il est plus que temps d’éclabousser tout ce beau monde de leurs immondices calculatoires et calculées.

Dans un tout autre domaine mais finalement pas tant — car il faudra que l’on arrive à mettre des bâtons légaux dans les roues des GAFAM+ qui tournent à l’open-source — je tombe aussi sur :

Climate Strike Software is software that uses the Climate Strike License, a software license that developers can use to prohibit the use of their code by applications or companies that threaten to accelerate climate change through fossil fuel extraction.

Climate Strike License

Qui ajoute ces lignes pour la licence MIT par exemple :

The Software may not be used in applications and services that are used for or aid in the exploration, extraction, refinement, processing, or transportation of fossil fuels.

The Software may not be used by companies that rely on fossil fuel extraction as their primary means of revenue. This includes but is not limited to the companies listed at https://climatestrike.software/blocklist

Je salue l’initiative et je me demande à quel point cela reste extrêmement interprétable. Si je suis constructeur de voitures, puis-je utiliser un outil protégé par cette licence ?

Péché

Que les lois soient oppressives ou libérales n’a que peu d’importance, pas plus que les moyens qui sont utilisés pour les faire appliquer, si on tient compte du point principal : le peuple doit apprendre à craindre l’autorité et pas seulement en la personne des « représentants de l’ordre » parce qu’ils portent des armes. Pour que l’État fonctionne convenablement, cette peur n’est pas une sauvegarde suffisante ; le citoyen doit encore intérioriser cette peur et transformer l’obéissance en une catégorie morale et religieuse : le péché.

Les gens respectent la loi non seulement parce qu’ils ont peur mais aussi parce qu’ils se sentent coupables de désobéir. Ce sentiment de culpabilité peut être surmonté grâce au pardon que seule l’autorité peut accorder. Les conditions d’un tel pardon sont les suivantes : le pécheur se repent, il est puni et, en acceptant la punition, il se soumet à nouveau.

Avoir ou être, Erich Fromm

Au-dessus du péché, la conscience ? Cette petite voix que l’on ne peut faire taire ni combattre. Celle qui nous pousse à l’action tout en nous tétanisant. Celle qui prend soin de nous et nous ronge de l’intérieur.

Citation de la semaine potentiellement liée :

Le fascisme n’est pas le contraire de la démocratie mais son évolution par temps de crise.

Brecht

Masques

Officially, we may be wearing our masks to protect others, but it sure does feel appropriate to hide our faces when we’re engaging in so many self-interested, survivalist activities in the light of day — leveraging whatever privilege we may enjoy to stock and equip our homes so they can serve as makeshift bunkers, workplaces, private schools, and hermetically sealed entertainment centers.

The Privileged Have Entered Their Escape Pods (cache)

Douglas Rushkoff tape juste, là où ça fait mal. Encore une fois. Le positionnement du masque est lié au niveau de richesse de son porteur : le prolétaire le porte sous le menton, le privilégié sur les yeux et le richissime s’en fait un parachute… doré.

Lego

So my little mashup, which was supposed to be just 3 technologies ended up exposing me to ~20 different technologies and had me digging into nth-level dependency source code after midnight. If there’s an allegory for what I don’t like about modern day web development, this is it. You want to use three tools, but you have to know how to use twenty tools instead.

The tangled webs we weave (cache)

Si vous pensez que cela est caricatural, ça n’est malheureusement pas le cas. J’aurais du mal à faire une métaphore pour voir ce que ça pourrait donner dans une autre profession tellement cette situation est follement intenable. J’arrive à relativement m’en protéger mais alors bon courage aux prochaines générations…

Jumelles

Je peux me balader rien qu’avec mes jumelles et là je suis heureux. Je me sens tout nu sans ça. Un appareil photo ce n’est pas nécessaire, pas tout le temps.

[…]

Parfois la photographie peut m’ennuyer, le fait de photographier, parce que ça peut te casser ton émotion. C’est de la technologie qui vient comme une barrière entre l’animal et toi et ça peut te gâcher l’émotion. Faut rien louper c’est tellement rare.

L’extraordinaire photographe animalier Vincent Munier

Merci à Vincent Munier (et indirectement Maïa) de m’avoir motivé à acheter des jumelles. Se promener avec un 400mm autour du coup pour moins d’un kilogramme va probablement m’aider à ralentir encore davantage tout en restant à l’affut. Non pas du cliché à ramener mais de la situation à vivre.

Observer pour comprendre, comprendre pour faire partie.

Modestie

— Pourquoi tu veux tout savoir tout le temps ?
— Parce que je veux être le maître du monde et pour ça il faut tout savoir.

C’est beau l’enfance. #EnTouteModestie


Réagir ?

September 16, 2020 11:00 AM

September 15, 2020

Karl Dubost

marche de nuit

Entrée de maisons Tsujido, Japon, 15 septembre 2020

Tout homme a les principes de la chose qu'il possède.
— L'Obsolescence de l'homme - Günther Anders, urn:isbn:978-2-910386-14-6

Dans les rues de Tsujido, la nuit, j'avais besoin de marcher pour respirer, pour souffler, pour donner de l'élan au changement. Les rues sont calmes. Je peux entendre le soupir des habitants. Les maisons s'enveloppent d'une sombre chaleur. Être discret avec les pas pour ne pas troubler la surface du moment. Je commence le retour vers la maison. Une réunion d'équipe à 22h.

sur le bord du chemin

  • feux dans le Mato Grosso
  • Manufacture des mensonges. Hannah Arendt
    The moment we no longer have a free press, anything can happen. What makes it possible for a totalitarian or any other dictatorship to rule is that people are not informed; how can you have an opinion if you are not informed? If everybody always lies to you, the consequence is not that you believe the lies, but rather that nobody believes anything any longer. This is because lies, by their very nature, have to be changed, and a lying government has constantly to rewrite its own history. On the receiving end you get not only one lie—a lie which you could go on for the rest of your days—but you get a great number of lies, depending on how the political wind blows. And a people that no longer can believe anything cannot make up its mind. It is deprived not only of its capacity to act but also of its capacity to think and to judge. And with such a people you can then do what you please.
  • Bugs and garbage wins
  • le népotisme ce n'est pas qu'aux États-Unis. Aussi Finlande 1 - 0 Japon

September 15, 2020 02:59 PM

September 14, 2020

Karl Dubost

voyager

New York vue d'avion New-York, États-Unis, 24 juin 2009

Sans doute un certain « désir d'infini » se manifeste-t-il toujours— il pourrait d'ailleurs facilement tourner à l'épidémie —, mais ce n'est pas une survivance de l'ancien, c'est un nouveau désir d'infini qui commence seulement à naître …
— L'Obsolescence de l'homme - Günther Anders, urn:isbn:978-2-910386-14-6

Je lui demande par quel livre veux tu commencer ce soir ? Il choisit The Journey par Francesca Sanna. L'histoire parle de la guerre, de la perte d'un perte, d'une famille qui fuit son pays pour trouver un meilleur endroit pour vivre. Le voyage est long, périlleux. Le voyage des migrants qui perdent de nombreuses choses sur le chemin.

Ce soir, je lui demande pourquoi il aime beaucoup ce livre. Il en demande souvent la lecture.

Il dit qu'il veut voyager loin, qu'il veut prendre l'avion, qu'il veut aller voir la maison de L. « La Grange. » Je lui dis qu'on voyagera de nouveau un jour. Le voyage, les aéroports, les avions faisaient déjà partie de ses habitudes. Ils nous parle souvent de Singapour, de la Malaisie, de la Thaïlande, de Taïwan, de la France. Il veut aller au Vietnam parce qu'il aime les nems. Il veut aller à New-York pour voir les nuages de l'empire state building.

« voyager de nouveau un jour » est une incertitude. On and on. Ni défaitisme, juste de la prudence. Les conditions sanitaires, politiques et écologiques ne sont pas les plus favorables pour la catégorie de pays riches dont nous faisons partie. C'est bien pour cela que je ne veux pas arrêter en attendant l'après. Un après de quoi. Vivre chaque instant avec intensité et plénitude. On and on. Constant.

sur le bord du chemin

September 14, 2020 02:59 PM

September 13, 2020

Karl Dubost

sfc

Arrêt de bus et quelques bus Shonandai, Japon, 13 septembre 2020

Celui qui est rejeté sur une terra incognita ne commencera pas par en établir le relevé topographique et en dresser la carte. Il s'abandonnera d'abord au hasard, il se laissera conduire et partira à la dérive.
— L'Obsolescence de l'homme - Günther Anders, urn:isbn:978-2-910386-14-6

Nous avons pris nos vélos et nous sommes partis à l'aventure des chemins et des routes vers le nord. Nous avons senti les champs, vu les chataîgners, découvert une boulangerie avec des croissants au beurre délicieux, fait la course avec les vélos avec lui riant aux éclats tout en simulant l'intensité d'un suspens. Nous nous sommes essouflés dans les montées, délivrés dans les descentes le vent dans le visage et les désirs d'envol. Nous avons traversé les petits bois et les cimetières, cotoyé les carrières abandonnées et les maisons rouillées. Nous avons vu un homme avec une pastèque dans la main debout dans son champs le sourire sur le visage. Nous avons aperçu des fermiers en pleine discussions autour d'une table. Nous avons survolé une rizière, car les rizières se survolent toujours du regard en été, douces et carressantes. Et nous sommes allés jusqu'à l'arrêt de bus de l'université de Keio de Shonan Fujisawa Campus. Nous voulions lui montrer le début d'une épopée, lui raconter l'amour et l'étincelle qui a donné son existence. Mais le campus était fermé. Le gardien sérieux et souriant : Co. ro. na. Alors nous avons trouvé un parc autour et nous avons mangé. Et nous avons pointé du doigt ce que les arbres et les collines cachaient pour qu'il imagine. Nous reviendrons à un moment plus propice.

sur le bord du chemin

September 13, 2020 02:59 PM

September 12, 2020

Karl Dubost

poubelle informelle

paquet de cigarettes dans le trou d'un mur Tsujido, Japon, 12 septembre 2020

S'il n'oublie pas, en chemin, quel était son but, assurément il le perdra de vue.
— L'Obsolescence de l'homme - Günther Anders, urn:isbn:978-2-910386-14-6

Il n'existe pas un lieu sur terre où les trous ne sont pas utilisés comme des poubelles. Une étude systématique de ces trous et de leur contenu serait probablement intéressante. Les trous dans les murs, dans les arbres, dans une forêt, dans la route, dans un poteau, le fond de l'océan, tous ces endroits qui permettent de cacher la fainéantise et l'absence de respect. La cavité est l'entre-deux entre la goujaterie (jeter parterre à la vue de tous) et la responsabilité (rapporter le déchet chez soi). La personne a voulu se débarasser de l'objet mais a suffisament de culpabilité ou de honte pour le cacher dans un interstice.

Quels sont ses objets que nous laissons donc ici et là ? Aujourd'hui ce paquet de cigarettes, cet autre jour, un récipient de boisson, ici un mégot, et là bas un chewing gum. Une archéologie descriptive de nos déchets de consommation de l'instant nous interroge.

sur le bord du chemin

  • Une carte postale de 1920 dans la boîte aux lettres.

  • How Conspiracy Theories Are Shaping the 2020 Election—and Shaking the Foundation of American Democracy

    Democracy relies on an informed and engaged public responding in rational ways to the real-life facts and challenges before us. But a growing number of Americans are untethered from that. “They’re not on the same epistemological grounding, they’re not living in the same worlds,” says Whitney Phillips, a professor at Syracuse who studies online disinformation. “You cannot have a functioning democracy when people are not at the very least occupying the same solar system.”

    Au risque de vexer mes lecteurs croyants, s'il y en a, comment voulez-vous qu'une population profondément religieuse comme les États-Unis (démocrates et républicains), qui a un sens profond de dieu comme une existence réelle, qui vivent leur foi comme si elle émanaient d'une réalité physique — comment voulez-vous donc — qu'elle ne soit pas facilement attirée et convaincues des théories farfelues. Le modèle religieux (et l'éducation qui l'accompagne) repose sur une croyance infaillible émanant d'une vérité incontestable. Apprendre à douter c'est apprendre à raisonner. Il y a tout un appareil cognitif qui vient avec la notion du doute (scientifiquement parlant). Mais le doute des adeptes du complot est du domaine de l'absolue vérité, car c'est le seul outil qu'ils ont dans les mains pour lire le monde autour d'eux. Et ainsi tout argument rationnel (c'est à dire un argument qui n'érige pas des vérités mais qui se construit à partir de faits tangibles pouvant éventuellement être revisités quand des faits plus tangibles viennent modifier le modèle accepté) est voué à l'échec car la grille de lecture et les outils intellectuels ne sont juste pas là.

    Je n'ai aucune raison de penser que les prochaines élections aux États-Unis donneront un résultat différent de celui de 2016.

    Je me souviens d'une discussion avec des collègues japonais à propos des élections en 2016. « Why do you care? » (Pourquoi es-tu concerné ?). Je me moque que la démocratie américaine s'écroule ou du moins cela me concerne autant que tout autre pays au régime fascite. Mais, les États-Unis ont un pouvoir et une influence non négligeable sur le reste du monde et donc oui, cela me concerne, car les répercussions peuvent être catastrophiques internationalement. De même qu'un pays pollueur n'a pas de frontières pour sa pollution à l'échelle planétaire.

  • été indien moins romantique et très chaud. Oui, le climat change. La fonte des glaciers est immense. De nombreuses espèces disparaissent. Mais surtout ce que l'on oublie, c'est que la Terre ne va pas en mourir. En revanche, pour l'humanité, cela deviendra certainement beaucoup plus difficile avec probablement des années très difficiles au devant de nous ou les générations futures. Migrations massives, famines, guerres pour les ressources, accentuation des féodalismes. Les pays « riches » se préparent. Soit en se repliant sur eux-même, soit en préparant leur appareil de conquête des territoires.

  • wandaland

  • shelfish

September 12, 2020 02:59 PM

September 11, 2020

Karl Dubost

toboggan

détail de toboggan Tsujido, Japon, 11 septembre 2020

La vie devient un passe-temps.
— L'Obsolescence de l'homme - Günther Anders, urn:isbn:978-2-910386-14-6

Les matins en pente, en longues glissades avant d'aller en classe. Rire avant de retrouver ses amis. Rire pour oublier les petites peurs.

sur le bord du chemin

  • Diana Rigg. Les bottes de cuir sont définitivement rangées.
  • San Francisco 2049
  • écrire les tests dont vous avez besoin
    Write your test code with the functions/methods/classes you wish existed, not the ones you’ve been given.

September 11, 2020 02:59 PM

September 10, 2020

Karl Dubost

maison abandonnée

bureau abandonné sous un auvent Tsujido, Japon, 25 juillet 2020

Les résistances sont aujourd'hui devenues des produits.
— L'Obsolescence de l'homme - Günther Anders, urn:isbn:978-2-910386-14-6

À Bihorel, il y avait une maison abandonnée. J'avais moins de dix ans et je vivais aux Sapins. Je ne sais plus comment nous avions décidé de traverser la route interdite, car de nombreuses voitures y circulaient. Mais un jour nous y sommes allés. Nous sommes rentrés dans la maison. Personne ne nous a vu. Il y avait de nombreux objets couverts de poussières. Il y avait aussi d'intenses hésitations, des peurs incontrôlables de l'espace interdit, peut-être dangereux. Nous ne sommes pas restés longtemps mais suffisament longtemps pour explorer plusieurs pièces. Si seulement j'avais eu déjà la maturité de la photographie à ce moment là. Je n'y suis allé qu'une seule fois et je ne me souviens plus de qui m'accompagnait. J'imagine que c'était S.

Nous avons retraversé la grande route. Il serait aisé de dessiner le périmètre de mon territoire autour de l'immeuble Forest. Le terrain était vaste pour un enfant loin des yeux des parents. Il y avait un terrain vague entre les immeubles et l'école, nous y jouions souvent. On l'appelait « le petit champs », notre terrain de cabane, de picnic, de bataille de pirates, de cueillettes de fleurs, loin des yeux des parents. Avions-nous plus de liberté parce que c'était moins dangereux ? Ou la conscience du danger était moins présente, moins médiatisée ?

sur le bord du chemin

September 10, 2020 02:59 PM

September 09, 2020

Karl Dubost

fourche

deux chemins en fourche Tsujido, Japon, 25 juillet 2020

Cette seconde aliénation du travail par rapport à ses « fruits » est la véritable souffrance que nous inflige notre pays de cocagne. — L'Obsolescence de l'homme - Günther Anders, urn:isbn:978-2-910386-14-6

L'hésitation est intéressante. Elle me trouble. Elle vient remuer certains démons. La possibilité d'un choix est toujours exceptionnelle. Elle mérite une réflexion mature.

À suivre.

sur le bord du chemin

  • processus créatif de l'écrivain en bulles.

  • csvz

    A csvz file is literally just a bunch of csv files, in a zip file, that has been renamed to have a ".csvz" file extension.

  • AVIF has landed

    AVIF is a new image format derived from the keyframes of AV1 video. It's a royalty-free format, and it's already supported in Chrome 85 on desktop. Android support will be added soon, Firefox is working on an implementation, and although it took Safari 10 years to add WebP support, I don't think we'll see the same delay here, as Apple are a member of the group that created AV1.

  • httpstat

    httpstat visualizes curl(1) statistics in a way of beauty and clarity.

  • Les interruptions brutales de services en ligne (mise au rebut) sont comme les morts par accident, celles annoncées par notification sont comme les cancers.

    What is genuinely disappointing to me, though, is the fact that the API methods were disabled without any notice or warning. We have grown accustomed, in the last decade, to the practice of companies and platforms changing or disabling their services with little or no regard to the external users of their services. One only has to look at the flip-flopping around who can use which parts of the Twitter API, and under what conditions, since it was first launched in 2006.

    Les deux questionnent notre capacité à se redresser et à gérer l'urgence et la douleur.

    Best practice dictates that you should always write your programs defensively when using third-party APIs, assuming for one reason or another that they will eventually fail.

    Avons-nous besoin d'une « Deprecation API » un vocabulaire normalisé que les services répondent au cas où ils décident d'annuler une méthode d'API ou un service au complet à une date certaine ? Exemple : Deprecation Info API de ElasticSearch. Il existe un blog dédié pour les mises au rebut d'API (à noter qu'en français déprécation est une prière pour implorer le pardon). Je me demande quand le terme a été utilisé par l'industrie informatique pour signifier l'abandon de maintenance, la mise au rebut. Un peu de contexte dans ce commentaire.

  • We Don’t Know How to Warn You Any Harder. America is Dying.

    This is not a joke. This is not a drill. When we survivors of authoritarianism experience, as a group, a class, a cohort, something that we never, ever should — the horrific deja vu that the horrors of our childhoods, that our parents knew, are happening, all over again, here, something is much, much more wrong than you know.

  • cool… mais étrange. Un programme pour ouvrir les applis le matin au début de la journée de travail. La question ne se pose pas pour moi. Je ne les ferme pas à la fin de la journée.

  • Horloge analogue 24h avec une carte stylisée du monde.

September 09, 2020 02:59 PM

September 08, 2020

Karl Dubost

l'attendre

Ciel, nuage et gare de Fujisawa Fujisawa, Japon, 8 septembre 2020

Ceux qui sont conditionnés ont été préparés à l'être.
— L'Obsolescence de l'homme - Günther Anders, urn:isbn:978-2-910386-14-6

18:00 et déjà le ciel s'abandonne à l'or rose et le parfum de la myrte fantôme d'une traîne de typhon. Respirer, à pleins poumons, l'annonce de l'automne pour sentir son corps libéré de l'étuve. Écoutez. Écoutez tous la chanson du vent et du craquement des feuilles. Imaginons déjà la laine, la morsure des joues, la buée du bout des lèvres.

Je t'attends.

sur le bord du chemin

  • Financement au travail a-localisé.

    Honda ~5300 yens/mois : Against this backdrop, Honda Motor Co. plans to provide ¥250 per day to teleworking employees from October to help them pay related expenses.
    Fujitsu 5000 yens/mois : Starting later this month, it will no longer pay for employee commuter passes but will instead offer ¥5,000 per month for employees to set up environments for remote work, including equipment purchases, and to offset communication fees.

  • mémoire de ville : Moscou par François. Pour définir le merveilleux de son existence, il faut avoir su se perdre dans des lieux lointains, oublier nos certitudes du quotidien et laisser la poésie des fractures nous grandir.

    Les livres, ça se perd. […] Qu'est-ce que c'est « raconter une histoire » ? Je ne le sais même pas.

  • L'introduction de cette information de Reuters, publiée semble-t-il par l'OCDE, dit :

    a 1.5% drop in global economic output for the rest of this century

    On parle ici de l'effet de la pandémie sur l'éducation et la première chose que l'on cite, c'est le manque de profitabilité pour l'économie mondiale. Au secours, je veux sortir. Le rapport (PDF) dit :

    Hanushek and Woessman have used historical growth regressions to estimate the long-run economic impact of this loss of the equivalent to one-third of a year of schooling for the current student cohort. Because learning loss will lead to skill loss, and the skills people have relate to their productivity, gross domestic product (GDP) could be 1.5% lower on average for the remainder of the century. (Hanushek E and Woessman L, forthcoming).

  • Pas encore écouté mais… une série d'émissions sur les hommes de guerre. À découvrir pour moi l'objecteur de conscience.

September 08, 2020 02:59 PM

September 07, 2020

Karl Dubost

pain noir

Pain noir Tsujido, Japon, 7 septembre 2020

Avant quand nous étions incapable de saisir ou d'interpréter tel ou tel fragment du monde, c'était parce que l'objet nous échappait ou nous opposait une résistance que nous ne pouvions pas vaincre.
— L'Obsolescence de l'homme - Günther Anders, urn:isbn:978-2-910386-14-6

Les rêveries du matin sont de pain noir. Les pensées perdues dans les lambeaux de la nuit embrument les espaces.

sur le bord du chemin

  • Peu de villes asiatiques et africaines dans cette cartographie des villes du monde à travers les siècles. Dans les cartes, il était courant de mettre des villes fantômes afin de débusquer les copies illégales. Quelques exemples supplémentaires de cartes de ville anciennes y compris en Asie.
  • Puisque nous parlons des villes… En Inde, la nouvelle technique pour exproprier les paysans ? Les rendre actionnaires de la ville qui va se construire sur leurs terrains. Quelle tristesse.
  • Quelques réflexions sur le processus de design de visualisation de données. Avec un passage sur les prisons culturelles…
    Unfortunately, I think a conundrum that tends to happen in any creative industry, is that our work tends to be seen by our peers, more so than our target audience. Data visualization is no exception. On Twitter, data visualization people follow me. On Instagram, it’s designers. As creators, we rarely get followed by people who could be potential clients. It’s usually peers who follow us because they are interested in our process and techniques.
  • La femelle kabutomushi est morte aujourd'hui. Ce qui signifie qu'il y a probablement des œufs dans le sol, qui deviendront larves plus tard. Le mâle probablement ne devrait pas tarder à mourir aussi. Ils ne vivent que 4 mois sous forme de coléoptères et meurent généralement à la mi-septembre.
  • visages de sable

September 07, 2020 02:59 PM

David Larlet

Rappels

Quelques trucs (pessimistes) à ne pas oublier.

Pays étranger

After all, in the past, pretty much everything was worse. But with the world now changing faster than ever, the past seems more remote from us, too. There’s a growing gulf between us and that alien world — a world we can barely comprehend. “The past is a foreign country,” a novelist once wrote: “they do things differently there.” […]

The past teaches us a simple but crucial lesson: Things could be different. The way our world is organized is not the result of some axiomatic evolution. Our current status quo could just as easily be the result of the trivial yet critical twists and turns of history.

Utopia for realists, Rutger Bregman

Il ne tient qu’à nous de rendre le passé — ce que nous venons de vivre — d’autant plus étranger que le présent nous est intolérable.

Écologie

Enfin, et c’est peut-être le point le plus important, la pandémie va permettre de développer le discours que j’évoquais plus haut, en parlant d’Act Up : on va enfin pouvoir dire sans passer pour un illuminé que quiconque ne s’emploie pas à « aplanir la courbe » en matière de climat, comme on le dit aujourd’hui de l’épidémie, n’est pas seulement un idiot, un sceptique ou un endormi, mais bel et bien un meurtrier. On va enfin pouvoir dire ces mots que l’écologie a tant de mal encore à prononcer. On va enfin pouvoir nommer un ennemi. Tout le monde va comprendre ça : qu’il y a un danger, une courbe exponentielle de risque, des moyens de l’arrêter, et que si les responsables ne se donnent pas ces moyens de l’arrêter, ils en sont les complices. Cette pédagogie de la guerre est, à mon sens, ce que le virus va nous laisser de plus précieux, après avoir causé tant de dévastation et de peine.

Mark Alizart : « Le climato-scepticisme doit se comprendre comme un fait politique, non comme une opinion » (Coup d’état climatique) (cache)

Rappelez-vous des espoirs d’avril dernier, de ce que la pandémie et le confinement allaient réveiller en nous.

Le réveil est long. Limite grasse mat’…

Écotopie

Il nous faut voir en face cette rude évidence qu’il est nécessaire de détruire ce système et de le remplacer par une société qui rétablisse l’équilibre entre le monde humain et le monde naturel — une société écologique qui devra commencer par ôter le bandeau des yeux de la Justice et substituer à l’inégalité entre égaux l’égalité entre inégaux. Cette société écologique, je l’ai appelée ailleurs anarcho-communisme ; dans mon prochain ouvrage, je la désigne comme « écotopie ». Chacun l’appellera comme il voudra. Ce qui compte, et c’est le sens des observations que j’ai présentées jusqu’ici, c’est de bien voir que la tentative de dominer la nature découle de la domination de l’homme par l’homme ; qu’une harmonie ne s’établira pas dans notre relation avec le monde naturel que si l’harmonie règne dans la société.

Entretien dans la revue Philosophica, vol XIII en 1974, extrait de Pouvoir de détruire, pouvoir de créer, Murray Bookchin

Cinquante ans plus tard, ce besoin de domination ne semble pas avoir diminué plus que ça malgré le confort qu’a pu procurer la mise à sec des réserves énergétiques de la planète. Je doute de plus en plus qu’une harmonie soit possible dans des conditions plus restreintes. Si les futures générations doivent se souvenir d’une chose relative à notre hubris : abondance et équité ne vont pas de pair.

Perpétuation

Si nous voulons faire les choses correctement – et encore une fois, c’est une idée empruntée au mouvement pour l’abolition des prisons – nous ne pouvons pas simplement éliminer une partie du système pénal et chercher ensuite quelque chose pour la remplacer. Nous devons abolir tout le système pénal tel qu’il existe actuellement, et réimaginer de façon radicale ce que recouvrent les notions de justice et de sécurité publique. Et puisque (à mon avis) la véritable fonction du système pénal n’est pas la justice ou la sécurité publique, mais la perpétuation des inégalités, pour se débarrasser de ces institutions, nous devons en fin de compte restructurer notre société sur des bases plus égalitaires.

« D’une aspiration utopique à un programme réalisable » : Entretien avec Kristian Williams sur l’abolition de la police (cache)

Mes lectures actuelles oscillent entre utopie et dépression, pas facile de faire du yo-yo entre l’espoir et le renoncement.

Comment pouvoir se satisfaire d’un entre-deux ?

Justice

Je ne dis pas que les causes défendues ne sont pas justes. Je ne dis pas que les victimes n’ont pas toute légitimité à vouloir se défendre. Je dis que je n’ai pas (ou plus) ce tempérament de militante et que je me sens de plus en plus perdue dans tous ces clivages et ces termes guerriers.

Pourquoi tu milites ? (404 intentionnelle)

Au détour d’une discussion, je me suis avoué que j’avais besoin d’accepter l’injustice pour continuer à vivre dans un monde dont :

  • une moitié est sous-considérée sur des critères totalement arbitraires ;
  • un tiers ne mange pas à sa faim bien que l’on soit en capacité de les nourrir ;
  • un quart est réduit en esclavage pur et simple que l’on ne souhaite pas nommer ainsi.

La liste est beaucoup plus longue mais ces trois items suffisent à me haïr suffisamment pour qu’il devienne vital de me protéger. À quel point est-ce que mes tentatives de refus de commodité sont futiles en comparaison ?

Machine

J’ai entendu mon maître d’école dire que celui qui utilise une machine accomplit son travail machinalement. Celui qui fait son travail machinalement finit par avoir le cœur d’une machine et celui qui porte en son sein le cœur d’une machine perd sa simplicité. Celui qui a perdu sa simplicité devient incertain dans les mouvements de son âme. L’incertitude dans les mouvements de l’âme est une chose contraire à l’honnêteté. Ce n’est pas que je ne connaisse pas les choses dont tu me parles : j’aurais honte de les employer.

La Nature dans la physique contemporaine, Paroles d’un sage chinois rapportées par Werner Heisenberg, 1962

Une citation dont je dois me rappeler la prochaine fois que je lance un npm install. :troll:

Harcèlement

Not only was it possible that people in senior leadership positions at work had never been harassed, it was also possible that they didn’t even know what it looked or felt like.

Harassers are nice to me, and probably to you (cache)

Je plaide coupable, j’ai l’impression d’être dans un environnement sain et c’est probablement une vision optimiste des choses. Le biais des privilégiés.

Anarchisme

Alors qu’en Russie les bolcheviks furent incapables de résoudre la contradiction entre les campagnes et les villes, en Espagne la plus grande partie des terres furent socialisées, ce qui permit l’approvisionnement des villes. Sans l’organisation de masse d’un million d’adhérents que constituait la CNT, le fascisme se serait installé dans toute l’Espagne en juillet 1936. A ce moment-là, les effectifs communistes étaient insignifiants.

On peut disserter sans fin sur la question de savoir si l’échec de l’anarchisme espagnol est ou n’est pas dû à la nature intrinsèque de l’anarchisme. Pourtant, l’examen du contexte international d’alors est plus convainquant. Le cycle révolutionnaire qui avait commencé avec la fin de la Première guerre mondiale et la révolution russe s’achevait à la veille de la Seconde guerre mondiale. Or les anarcho-syndicalistes espagnols avaient à affronter beaucoup d’ennemis et ils n’avaient aucun allié.

Brève histoire de l’anarchisme pour les nuls en 44 pages, René Berthier, PDF complet, 461 Ko (cache)

Mon étude actuelle de l’anarchisme me permet d’avoir un autre angle de vue vis-à-vis de l’histoire. C’est chouette de réaliser à nouveau que l’Histoire… dépend de la personne qui la raconte.

Cristal

Pour Guédon, il faut au contraire remettre en question l’article et tendre vers des formats plus petits, afin de fluidifier « la Grande Conversation [scientifique] » telle qu’elle s’est institutionnalisée dans le format éditorial de l’article. Pour visualiser sa pensée, Jean-Claude Guédon introduit le concept de « cristal de connaissance », une forme éditoriale dynamique et éphémère, résultant de l’agrégation de formes courtes.

[…]

Il imagine ainsi que des fragments de connaissance soient entraînés dans un processus de cristallisation similaire à la fixation du discours scientifique, mais de manière temporaire ou transitoire. Associés ensemble de manière synchrone ou asynchrone, les fragments rentrent en conversation entre eux, pour produire autour d’une problématique donnée de nouveaux éléments de connaissance.

Thèse « De la revue au collectif » : La revue format (cache)

Nicolas m’invite à lire sa thèse et je prends du plaisir à me rappeler de moments comme les ENMI ou des choses plus anciennes (enfin presque (cache) !) mais cet extrait m’a en particulier interpellé, ayant démarré les publications de cette année sous le signe du fragment.

Parfois, le cristal de connaissance a besoin d’une pression extérieure pour se (dé)former.


Réagir ?

September 07, 2020 11:00 AM

September 06, 2020

Karl Dubost

Bún bò Huế

Bun bo hue Montréal, Canada, 4 août 2013

Les choses non fabriquées — c'est-à-dire les objets de la nature et tout particulièrement ces éléments naturels inexploitables rejetés par la production en série— ont aussi peu de dignité que l'exemplaire unique aux yeux de nos supposés ontologues de l'économie. Ils les considèrent comme des poids morts qui ne méritent pas mieux — puisque économiquement parlant, ils ne valent rien — que de ne pas être et qu'il faut donc anéantir effectivement. D'où le second axiome de l'ontologie de l'économie : « ce qui est inexploitable n'est pas ou ne mérite pas d'être. »
— L'Obsolescence de l'homme - Günther Anders, urn:isbn:978-2-910386-14-6

Les mémoires fantômes éveillent nos désirs du lointain. Aujourd'hui, c'est le goût. Les soupes Bún bò Huế de quelques restaurants vietnamiens de Montréal me rappellent la distance et le temps.

sur le bord du chemin

  • Git tricks
  • Travailleurs du code
    At almost 40, I realize that majority of us tech workers look nothing like what we aspire to: holding shares in a steadily growing company with a path to exit and a home. But, I feel like I’ve finally reached that: for the first time in my life, I was insured for a whole year. A few years ago, I reckoned that I’d have been better off if I had gone to work for a public company. A job with a few thousand shares of stock in a monoloith like Microsoft go a lot further on the NYSE than in the cap table of a Series A startup.
  • Au Sénégal, un prototype de mur pour un hôpital devient une école.
  • Les jeunes et l'éducation au Japon. La boucherie.
    Japanese children were rated as second-worst in mental well-being among 38 developed and emerging countries due to poor life satisfaction and suicides, a UNICEF report said Thursday.

September 06, 2020 02:59 PM

September 05, 2020

Karl Dubost

avant le typhon

Surfeur et Enoshima Tsujido, Japon, 5 septembre 2020

Sa vie ainsi reconstruite se compose presque exclusivement d'excursions et de voyages. Le reste ne paraît pas compter pour de la « vie », ou alors seulement de façon marginale.
— L'Obsolescence de l'homme - Günther Anders, urn:isbn:978-2-910386-14-6

Ce soir de grosses vagues s'écrasent sur la plage. Elles ne sont pas toutes grosses, mais de temps en temps en viennent certaines qui suspendent la respiration. Quand la plage est vaste, la perspective immense du ciel rende les vagues minuscules. Mais, quand le surfeur monte sur sa planche et que la vague est deux à trois fois plus grande que sa taille, nous comprenons alors son amplitude. Nous regardons tous les trois les longues descentes interminables du surfeur en chute élevée constamment.

Je crois que c'est la première année où je me rend si souvent près de l'océan. Il est dix heures ce soir. L'averse s'écrase sur le toit de la maison. Et la mémoire de la fin de journée auprès des vagues me hante. Paisiblement, la sédentarité forcée (toujours pas pris le train, bus depuis la fin février) ouvre le paysage local, déplie spontanéité, encourage l'intime périphérie.

Vagues et Enoshima Tsujido, Japon, 5 septembre 2020

sur le bord du chemin

  • le goût des parkings
    Mais on ne se reconnaît pas soi-même, enfin je parle pour moi, à ces murs qu’il faut violemment pousser rien que pour l’idée d’aller prendre un café en ville — je n’étais pas allé « en ville » probablement depuis janvier, pour je ne sais quelle nécessité.
  • collection de sons de forêts. Je pourrais contribuer, je fais régulièrement des captures sonores des lieux où je suis pendant une minute quand je suis suspendu dans le moment présent.

September 05, 2020 02:59 PM

September 04, 2020

Karl Dubost

oubli

Détail de la station, dragon sur des vagues Katase-Enoshima, Japon, 4 septembre 2020

Être, c'est seulement avoir été.
— L'Obsolescence de l'homme - Günther Anders, urn:isbn:978-2-910386-14-6

Le dragon s'est assoupi. Le typhon est passé. Le corps droit, l'envie de l'eau, dans la baie de sagami, le sel sur les mains, le clapotis et le roulement des ondes longues, j'apprends à traverser le temps dans son oubli.

sur le bord du chemin

  • Architecture du bloc de l'est : Cinémas
  • Tours du monde, tours du ciel diffusée en 1990~1991 était une série documentaire scientifique fabuleuse sur la compréhension du ciel à travers les instruments avec notamment Michel Serres et Pierre Léna. Je me souviens l'avoir suivie avant de partir étudier au Québec.
  • Un biais d'analyse existe-t-il sur le travail alocalisé ? C'est possible. Depuis que la pandémie a forcé de nombreuses entreprises a renvoyé les gens chez eux, j'ai découvert des voix que l'on entendait pas auparavant, celles de tous ceux qui ont besoin de la structure du bureau, du contact physique quotidien. C'est à prendre en compte.
    “There are tons of studies on the positive benefits of teleworking, but most of that research is interviews and surveys with people who have self-selected into remote work,” says Kati Peditto, an environmental-design psychologist at the U.S. Air Force Academy. Workers who value day-to-day flexibility in their schedules are ideal work-from-home candidates; those who like strict boundaries between their professional and personal lives, not so much. Career positioning also matters—people who have already built strong social and professional networks may not suffer much from the lack of face-to-face contact at the office, but for those still trying to make such ties, remote work can be alienating.

September 04, 2020 02:59 PM

September 03, 2020

Karl Dubost

chemin d'école

Hauts parleurs Tsujido, Japon, 3 septembre 2020

ce qui n'a lieu qu'une fois n'est pas.
— L'Obsolescence de l'homme - Günther Anders, urn:isbn:978-2-910386-14-6

Parfois si nous avons le temps, nous prenons le chemin le long de l'océan. Ce matin, je voulais voir les vagues. Trop hautes pour la pagaie, trop de roulis pour l'équilibre. Demain peut-être ?

vélo face à l'océan Tsujido, Japon, 3 septembre 2020

sur le bord du chemin

  • lambda functions
    The lambda keyword allows you to define a lambda function. This is a function that returns a single expression in one line. It’s like a shortcut for using def to create a normal function, which requires at least two lines.
  • RFC 8890 The Internet is for End Users
    Therefore, we have not only a responsibility to analyze and consider the impacts of the IETF's work, but also a responsibility to consult with that greater Internet community. In particular, we should do so when one of our decisions has a potential impact upon end users.
  • Leading in CSS avec un petit passage par les lettres de plomb.
  • Plotly
    When I create visualizations, I iterate through many different approaches before I find one that really works. It is important to me that I can easily switch visualization approaches with minimal code changes. The “API fit” likely varies by person but my experience is that Plotly Express fits my thought process. The Plotly Express approach is somewhat similar to seaborn. The function signature is pretty simple and powerful.

September 03, 2020 02:59 PM

September 02, 2020

Karl Dubost

contraste

Patate douce et citron Tsujido, Japon, 2 septembre 2020

Car nos besoins ne sont désormais plus que l'empreinte ou la reproduction des besoins des marchandises elles-mêmes.
— L'Obsolescence de l'homme - Günther Anders, urn:isbn:978-2-910386-14-6

Couper en tranches. Cuire la patate douce dans le jus du citron. Et oublier la brûtalité du monde dans cette bouchée sucrée-acide.

sur le bord du chemin

  • La rouille des fabriques
    Ainsi, plutôt que se concentrer sur la longévité d’une page web, il faudrait plutôt se concentrer sur les procédés qui permettent à cette page d’exister, et sur l’évolutivité de ces procédés.
  • Le sexisme ordinaire du Japon. Le message, la stupidité de la photographie, l'opération marketing, le rôle de l'homme et de la femme, la femme servant son mari. La connerie des riches (le tablier est Ralph Lauren). Tout est à vomir. Cela donne envie de brûler les torchons et renverser les tables.

September 02, 2020 02:59 PM

September 01, 2020

Karl Dubost

automne

Haut parleurs et érable Tsujido, Japon, 30 août 2020

Mais ce n'est pas tout. Car ce qu'on a, on ne se contente pas de l'utiliser ; on en a aussi besoin. Quand on est habitué à quelque chose, on ne peut plus s'en passer. On ne finit pas par avoir ce dont on a besoin : on finit par avoir besoin de ce qu'on a.
— L'Obsolescence de l'homme - Günther Anders, urn:isbn:978-2-910386-14-6

L'automne est une impatience. Une première journée sans cigales, une brise moins chaude annonce la libération.

sur le bord du chemin

September 01, 2020 02:59 PM