Planète Web Sémantique

January 24, 2021

Karl Dubost

étoiles

Vue de l'horizon avec tours Kuala-Lumpur, Malaisie, 25 mai 2008

L'objet concret se caractérise par la connaissance de toutes les interactions dont il est le siège.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Quand il pleut, il faut regarder les étoiles et l'effondrement des confins avec une gravité nécessaire.

sur le bord du chemin

January 24, 2021 02:59 PM

January 23, 2021

Karl Dubost

sous la pluie

Encens brûlé Kuala-Lumpur, Malaisie, 25 mai 2008

Est naturel, au contraire, ce qui est autonome, ce qui peut avoir sa vie propre, ce qui échappe à la domination humaine.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Quand il peut, il faut regarder sous les volcans pour y sentir l'encens.

sur le bord du chemin

  • Revolution and American Indians: “Marxism is as Alien to My Culture as Capitalism”
    So what you read here is not what I've written. It's what I've said and someone else has written down. I will allow this because it seems that the only way to communicate with the white world is through the dead, dry leaves of a book. I don't really care whether my words reach whites or not. They have already demonstrated through their history that they cannot hear, cannot see; they can only read (of course, there are exceptions, but the exceptions only prove the rule). I'm more concerned with American Indian people, students and others, who have begun to be absorbed into the white world through universities and other institutions. But even then it's a marginal sort of concern. It's very possible to grow into a red face with a white mind; and if that's a person's individual choice, so be it, but I have no use for them. This is part of the process of cultural genocide being waged by Europeans against American Indian peoples' today. My concern is with those American Indians who choose to resist this genocide, but who may be confused as to how to proceed.
  • apprendre AWK
  • The Mike Taylor method™ of naming git branches. Je fais de même depuis que nous avons travaillé ensemble sur le projet webcompat.
  • Le logo d'une marque de somen : Ibo no ito logo de somen
  • Histoire du « dépanneur » aux États-Unis à travers l'optique de 7-11.

January 23, 2021 02:59 PM

January 22, 2021

Karl Dubost

risques et circonstances

Sanctuaire Fujisawa, Japon, 28 août 2016

Les artefacts sont des classes d'objets, définis par leur fonctionnalité, ou leur usage, mais ils n'ont pas de qualités propres dont on pourrait faire une étude scientifique.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Petit manuel des risques au Japon dans la région de Tokyo

  • Tremblements de terre
  • Tsunami (quand on vit près de l'océan)
  • Typhons (pic août/septembre)
  • Glissements de terrain (quand on vit sur une colline, souvent associés aux pluies des typhons)
  • Tsuyu - saison des pluies (mai à septembre). Champignons dans les placards sans absorbeurs d'humidité.
  • Moustiques (mai à septembre). Pratiquement impossible de rester dehors dans un jardin sans produits anti-moustiques.
  • Chaleurs humides (Juin à août) entre 30ºC et 40+ºC, 80% humidité.
  • Secs et froids (mi-décembre à début mars) entre -5ºC et 10ºC. maisons sans isolations, pas de chauffage central. Humidité entre 10% et 20%. La peau sèche et crevasse

Bien sûr, il y a des risques inexistants ou rares, comme les armes à feux, les feux de forêt (très rares), les accidents de train (très rares), etc. Et je ne mentionne pas là les aspects politiques et sociaux, qui représentent une autre part de risque : obédience, éducation, géopolitique corée-chine, corruption, etc.

sur le bord du chemin

  • Site interventions and automated testing

  • On weathering

    On Weathering illustrates the complex nature of the architectural project by taking into account its temporality, linking technical problems of maintenance and decay with a focused consideration of their philosophical and ethical implications.

  • Spicy and Tingly Beef

  • the fun in function pointers

  • rêver peut-être (via François Bon)

  • Voici un message clair de Justin Trudeau au Canada. Le Japon est en ce moment particulièrement déprimant dans son manque d'affirmation.

    Let me be very clear: Nobody should be taking a vacation abroad right now. If you’ve got one planned, cancel it - and don’t book a trip for spring break. We need to hang on and hold tight for the next few months, and get through to the spring in the best shape possible.

    Une jeune fille de 10 ans a été infectée localement par la variante UK du virus. L'homme qui lui a transmi a lui-même été infecté localement. Les trois jeunes qui sont rentrés d'angleterre avec cette variante et à qui ils avaient été demandé de s'isoler pendant 14 jours… ne l'ont pas fait et sont allés manger avec un groupe de 15 personnes. Les mesures sanitaires sur les entrées et sorties ne sont pas assez strictement observées. On ne pourra jamais s'en sortir avec tant de négligences. Résultat des courses, le système médical est surchargé et c'est tous les autres soins qui en pâtissent.

January 22, 2021 02:59 PM

January 21, 2021

Karl Dubost

mousse de forêt

Mousse La Saussaye, France, 13 juillet 2019

[Robert Elliot] compare les efforts de restauration visant à restituer, à l'identique, des espaces naturels dégradés (par exemple par une exploitation industrielle) au travail du faussaire qui cherche à faire passer pour authentique son imitation frauduleuse d'un Vermeer. De même que le faux tableau est sans valeur en comparaison du vrai, il n'y a pas de commune mesure entre la nature et son imitation. À supposer même que l'on ne parvienne à imiter parfaitement la nature originelle, on serait dupé.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Parfum de fougères, je flotte sur la fraîche mousse. Les yeux ouverts, je m'endors protégé par la forêt. La sérénité se trouve là entre le nadir et le zénith de la cime.

sur le bord du chemin

  • Précarité au Japon
  • Une série d'émissions des chemins de la philosophie sur France Culture : Végétal. L'invitée de la première est un peu trop défensive La deuxième et la troisième sont formidables. Je n'ai pas écouté encore la quatrième. La troisième me permet de découvrir James C. Scott entre les évocations à Deleuze. Le passage sur le nomadisme et le mouvement immobile donnent envie d'explorer un peu plus cette partie de Deleuze..
  • Interview avec James C. Scott
    What I learned is that centralised revolutionary movements have almost always resulted in a State that was more oppressive then the ones they aimed to replace. In other words, when the revolution becomes the State, it becomes my enemy again. That is why it matters greatly which methods are used in order to achieve power.

January 21, 2021 02:59 PM

January 20, 2021

Karl Dubost

poussent les rêves

plante et porte verte Rouen, France, 12 juillet 2019

Pour Michel Serres, la question à résoudre est : « Comment dominer notre domination, comment maîtriser notre maîtrise ? »
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Du bout des mes doigts, je voudrais enfoncer toutes les graines des fruits et légumes que je mange dans chaque petit coin de terre de la ville.

Du bout de mes doigts, je voudrais voir l'abondance avaler la ville et donner le sourire aux enfants.

sur le bord du chemin

  • Le bonheur des graines
    “Seeds are so powerful, so vital to life, but the range and variety of seeds that the big companies provide are very narrow,” says Josie Cowgill, one of the Stroud seed bank’s 30-strong growers and seed-savers. “In our small way, we are trying to, in each of our gardens or on the land that we grow food on, increase the biodiversity within our plots and within Stroud.”
  • ‘Mind-boggling variety’: the food crusaders preserving India’s heritage
    “Over the last decade, I have stabilised (genetically and environmentally) about 200 seeds from the 600 that I collected. It takes three to four years to stabilise one seed variety, a process which makes it ready for use and distribution,” he explains.
  • Misanthropes heureux, gardons nos distances.

January 20, 2021 02:59 PM

January 19, 2021

Karl Dubost

immeuble miniature

bois mangé par les insectes La Saussaye, France, 13 juillet 2019

Rien dans la nature, n'échapperait désormais à l'intrusion de l'artifice.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Sous chaque ronce, j'admire la civilisation des feuilles mortes, des troncs abandonnés, et des terres aromatiques. L'humus est mon chemin. La chlorophylle est ma substance.

sur le bord du chemin

January 19, 2021 02:59 PM

January 18, 2021

Karl Dubost

plante à deviner

graines de plantes Zushi, Japon, 17 janvier 2021

La présentation des envahissements comme des catastrophes montre à quel point la temporalité de nos sociétés ne correspond pas à celle des dynamismes naturels : nous évaluons sur le temps bref de la chronique, tandis que les processus naturels se développent sur un registre de temps plus long.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Est-ce que quelqu'un reconnaît cette plante ? Elle est grimpante. Il semble que ce soit l'enveloppe des graines. Et les surfaces chatoient selon l'angle de vue. Elle poussait dans une semi-forêt en s'accrochant dans les petits arbres.

sur le bord du chemin

January 18, 2021 02:59 PM

David Larlet

Textcasts

It’s like podcasts — but for reading.

Free and Open Source RSS Reader for Mac and iOS (cache)

C’est assez marrant qu’un agrégateur que j’utilise depuis avant l’apparition des podcasts puisse se définir ainsi. Et justement, je rêve d’un agrégateur qui me permette de m’abonner à un podcast et d’en recevoir la version texte. J’ai essayé pas mal de pistes. Il y en a des payantes qui supportent plus ou moins bien le français. J’ai aussi tout un fil où je tente de le faire avec des outils open-source (notamment Deepspeech et Vosk) sans arriver à quoi que ce soit de potable.

Si jamais vous avez le même problème et une solution utilisable-mais-pas-trop-chère, je prends. Il faudrait que je fasse un comparatif des différents services payants trouvés. Ça pourrait même faire un chouette épisode de podcast #ohWait.


Réagir ?

January 18, 2021 11:00 AM

January 17, 2021

Karl Dubost

vélo, machine à mémoire

citrus et maison Zushi, Japon, 17 janvier 2021

Toute espèce, autochtone ou exotique, est potentiellement invasive.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

34km… pour aller à Higashi-Zushi et en revenir avec les vélos. J'aime la liberté du mouvement et de l'arrêt qu'ils offrent. Une voiture ne permet pas de s'arrêter quand bon nous semble, alors que le vélo permet à la poésie du paysage de trébucher sur nos respirations. Le pied à terre, il suffit de les accompagner au lieu des souvenirs sereins et curieux.

sur le bord du chemin

January 17, 2021 02:59 PM

David Larlet

Finesse

Une espace fine insécable est un caractère typographique dont l’espace est un peu plus fine que l’espace insécable (une espace que l’on intercale entre deux parties qui ne doivent pas être séparées par un éventuel retour à la ligne automatique). Le code typographique français recommande une espace fine insécable devant les signes de ponctuation doubles sauf deux-points (point-virgule, point d’interrogation, point d’exclamation), et à l’intérieur des guillemets français pour les séparer du texte mis en exergue. Pour les nombres de quatre chiffres, l’espace fine insécable est préférable. On ne sépare pas les chiffres en tranches de trois pour un ordinal ou un numéro.

Espace fine insécable, sur Wikipedia

Il y a depuis peu des espaces insécables fine sur cet espace (en plus des insécables classiques lorsque j’y pensais). C’est un détail mais j’arrive à faire la distinction entre les deux maintenant que j’ai pris conscience de cette différence.

Un petit pas de plus dans ma compréhension de ce domaine. Limite snob mais j’assume. Le plus difficile étant de faire la part des choses entre les différentes ressources à ce sujet qui ont tendance à se contre-dire (et je ne parle même pas des différences au sein de la francophonie…). Des choix — futiles donc indispensables — à faire, des affirmations à défaire, des raisonnements à refaire. C’est peut-être la définition de mon activité !

L’hypothèse selon laquelle le fonctionnement d’un système peut être amélioré par une intervention brutale sur ses éléments conscients traduit une dangereuse ignorance. Cette attitude fut trop longtemps celle des esprits qui se qualifient des épithètes de « scientifique » et de « technologues ».

Le Jihad Butlérien, par Harq al-Ada (Dune III. Les enfants de Dune)


Réagir ?

January 17, 2021 11:00 AM

January 16, 2021

Karl Dubost

marche à trois

chaises roses et table Singapour, 18 janvier 2015

De nombreuses espèces migrent déjà — et migreront plus encore et plus nombreuses dans les prochaines décennies — et envahissent des territoires où elles étaient inconnues. Lutter contre cette invasion d'animaux et de plantes non autochtones serait entraver leur adaptation au changement climatique.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Marcher tous les trois ensemble, construire un barrage immense comme un tas de feuilles mortes, rêver de longues distances dans nos pas courts autour de la maison.

sur le bord du chemin

  • Making things fast
    In short, it felt like how I learned carpentry from my dad when I was a kid. He'd let me try out tools, always watching safely to make sure I didn't cut my fingers off or glue my hands together or something. But nothing got me up to speed quicker than tearing apart some existing piece of furniture and then trying to reassemble it, or use it as a model for my own version. It's still something magical, like instantly upgrading your brain.
  • StaffEng
    The StaffEng project aims to collect the stories of folks who are operating in Staff, Principal or Distinguished Engineer roles. How did you get there? What were your lucky breaks? How did you learn to be effective? As more of these stories are collected, I hope to build a dataset that helps folks draw their own map to Staff Engineer.
  • Python for Feature Film
  • A Sustainable Internet for All
    But if the Internet is going to help liberate us from the overheated morass of 21st century capitalism, it, too, will need to evolve. While borne out of ideals of equity and knowledge sharing, today’s web mirrors the realities of a world dominated by Kochs and Bezoses: It disproportionately benefits the wealthy and privileged while treating the rest of us as monetizable commodities, encouraging mindless consumption from an endless buffet of digital information. Hosted on servers and transmitted via networks that are powered by fossil fuels, our use of the Internet makes a significant contribution to the climate crisis—one that is rarely acknowledged and largely unknown.

January 16, 2021 02:59 PM

David Larlet

Bouc émissaire

And so naturally, we apply our view of the world, our values. If you view your users with contempt, then the reason behind why people don’t like complicated products is because they are stupid and lazy. If, on the other hand, you respect your users, you might view things differently.

Disrespectful Design-Users aren’t stupid or lazy (cache)

Deux articles qui invitent à revisiter notre rapport aux utilisateur·ice·s et à la responsabilité que l’on peut avoir dans leurs désarrois face à nos productions. Il est assez aisé d’éprouver de l’empathie pour ses pairs. En revanche, lorsqu’il s’agit de personnes très différentes, il est beaucoup plus difficile de se mettre à leurs places. Et c’est là où réside l’enjeu d’une approche qui a l’intention d’être inclusive.

This shouldn’t be about shaming individual habits, it’s counter-productive to data shame users. Those of us designing and building these digital products and services should be the ones taking responsibility for ensuring that they’re fit for a more sustainable world.

Designing Branch: Sustainable Interaction Design Principles (cache)


Réagir ?

January 16, 2021 11:00 AM

January 15, 2021

Karl Dubost

ville écologique

Port et nuages Singapour, 30 mai 2013

pour habiter la nature sans lui nuire, il faut se roder à des procédures démocratiques.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Régulièrement, nous pouvons voir une annonce de ville nouvelle entièrement écologique, durable, mais je me demande souvent si plutôt que de construire des villes durables, il faudrait construire des villes avec des méthodes durables. Il est difficile de changer un système sans changer la méthode qui aboutit au système.

sur le bord du chemin

January 15, 2021 02:59 PM

David Larlet

Artfevre

En Février il y a 28 Jours. On vous propose d’utiliser chacun d’entre eux pour créer — de manière intensive et sans jugement — hors de notre zone de confort, et avec des contraintes imposées.

Un février artistique ! (cache)

Je ne sais pas dans quoi est-ce que cela pourrait me mener et c’est ce qui m’intéresse. J’ai plein d’idées et je vais apprécier de me laisser guider par les thèmes et l’envie du moment. Merci Alexis pour l’invitation.

J’avais notamment été impressionné par le résultat de l’expérience d’Antoine :

L’idée était venue presque par hasard. Profiter de deux mois dans une autre ville pour produire quelque chose. Avec une contrainte à s’imposer, et une certaine dimension de régularité. Le carnet comme support. Même si l’exploration de l’intime est souvent attirante l’écriture n’était pas une option viable à ce moment-là. Apprendre à dessiner. En deux mois. Chaque jour. Projet saugrenu dont il était facile de se détacher, au besoin.

Épuiser la pratique (cache)


Réagir ?

January 15, 2021 11:00 AM

January 14, 2021

Karl Dubost

incertitude

Graffiti éléphant sur un tapis volant Bangkok, Thaïlande, 23 décembre 2018

On ne saurait se donner pour but de protéger la biodiversité sans cultiver la diversité des comportements individuels, des pratiques sociales et des cultures techniques locales.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

L'incertitude est l'éveil face à l'oubli que la trajectoire n'a jamais été stable.

sur le bord du chemin

  • kotatsu. Le kotatsu est un chauffage sous le plateau de la table avec une sorte de futon qui garde la chaleur sous la table. Ainsi les jambes restent au chaud. Kotatsu, illustration de livre.
  • Fin de vie pour Flash.
  • The allure of Proxima Centaury
    Unlike its two sibling stars in Alpha Centauri, Proxima is not like the sun. It is smaller, cooler, and dimmer. But it does have at least two planets. One of them, known as Proxima c, orbits farther from the star, like a miniature Neptune. The other, Proxima b, is closer in—so close that its year lasts only 11 days. Proxima b is rocky, about the same size as Earth, and within the star’s habitable zone, a region where temperatures might allow water to flow on its surface.
  • Your (company) culture is the behaviors you reward and punish.
    Now, imagine I’m a new hire, a protégé of yours, and I show up in your office on my first day of work, and I ask you ‘So what should I do to get ahead at VMware? What makes people successful here? What made you successful?’”
  • Tous les contextes changent le monde. Voici un titre de travail qui m'a donné envie de sourire : Director of remote work
  • Les résidents étrangers qui brisent le requis de quarantine à leur retour au Japon perdront leur statut de résidents.
  • Pas de tuk-tuk sans autorisations.
  • Voyage pour raisons professionnelles de nouveau bloqué.
  • L'état d'urgence est étendue mais toujours très peu de mesures claires de la part du gouvernement japonais, ainsi les gens ne respectent pas les invitations à rester chez eux, mais surtout les entreprises ne mettent pas en place les mesures nécessaires pour permettre aux employés de travailler à distance (autour de 30%). Échec sur échec. Les erreurs s'accumulent. Quelques personnes sont mortes à domicile parce qu'elles n'ont pas trouvé d'hôpital pour les accueillir bien qu'il y ait encore des lits disponibles. Et le gouvernement essaie de mettre en place des pénalités pour les personnes qui refusent l'hospitalisation.
  • instrumenting arbitrary WebAPIs
    The aim of my bachelor’s thesis is to introduce a new service into Firefox that allows instrumenting arbitrary WebAPIs to track with which parameters and in which context they are called.
  • Python - Resist the Any type
    Use TypeVar to express that a single unknown type will appear multiple times in the same context
  • How python attributes work

January 14, 2021 02:59 PM

David Larlet

Parler

Avertissement : je n’ai jamais utilisé cette application et je n’apprécie pas la nature des échanges nauséabonds qu’il semblait y avoir dessus.

If one were looking for evidence to demonstrate that these tech behemoths are, in fact, monopolies that engage in anti-competitive behavior in violation of antitrust laws, and will obliterate any attempt to compete with them in the marketplace, it would be difficult to imagine anything more compelling than how they just used their unconstrained power to utterly destroy a rising competitor.

How Silicon Valley, in a Show of Monopolistic Force, Destroyed Parler (cache)

Je n’avais pas envisagé cette histoire sous cet angle là. Et s’il s’agissait « juste » de bâillonner un concurrent, business as usual ? J’ai presque envie de me raser avec :

Ne jamais attribuer à une quelconque éthique ce que le capitalisme suffit à expliquer.

Les seuls outils qui seraient autorisés à concurrencer de tels monopoles seraient forcément décentralisés. C’est bien la raison pour laquelle ces plateformes sont contre le Web, il ne peut en être autrement car leur survie en dépend. Est-ce que Parler utilisant Secure Scuttlebutt aurait continué à fonctionner ? (Pour rappel.) Probablement, en tout cas le bâillon n’aurait pas été aussi simple à nouer. Espérons (presque, dans un tel contexte) que ma conclusion tienne toujours : un tel réseau est trop beau pour percer.

On ne soulignera jamais assez que la révolution ne sert à rien si elle n’est pas inspirée par son idéal ultime. Les méthodes révolutionnaires doivent être en harmonie avec les objectifs révolutionnaires. Les moyens utilisés pour approfondir la révolution doivent correspondre à ses buts. En d’autres termes, les valeurs éthiques que la révolution infusera dans la nouvelle société doivent être disséminées par les activités révolutionnaires de la période de transition. Cette dernière peut faciliter le passage à une vie meilleure mais seulement à condition qu’elle soit construite avec les mêmes matériaux que la nouvelle vie que l’on veut construire. La révolution est le miroir des jours qui suivent ; elle est l’enfant qui annonce l’Homme de demain.

My Desillusionment in Russia, Emma Goldman


Réagir ?

January 14, 2021 11:00 AM

January 13, 2021

Karl Dubost

éphémère

Structure d'une maison en bois, torchis Charpente de La Grange et torchis

Préserver, dans la biodiversité, la capacité évolutive des processus écologiques implique souvent de maintenir certaines pratiques ou d'en développer de nouvelles, mieux adaptées.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

David partage les belles étapes de construction japonaise d'une structure en bois. Bien sûr, je ne peux m'empêcher de me souvenir de la construction de La Grange (la vraie, pas ce journal). Un jour il me faudra trouver le temps et l'énergie de plonger dans les photos et d'en raconter l'histoire, enfin celle dont je me souviens et qui est probablement différente de celle de mes parents.

Éphémères semblent nos technologies modernes face aux techniques de constructions d'une maison. Mais nous oublions que ces technologies perdurent par la transmission et pas tant par la documentation. Cette transmission est orale, mais peut-être encore plus manuelle. Nous pouvons réaliser car nous voyons se réaliser et que l'habitude d'un autre humain devient la nôtre.

La documentation est précieuse quand le lien humain de la transmission du geste, de la manufacture, du faire à la main est perdue. Elle est là pour assurer un bon entre deux falaises de chaque côté d'un oubli. Et malheureusement, ces documentations oublient souvent le geste. Elles documentent l'objet mais peu le comment de l'objet.

Ce « comment » se mesure dans la douleur du muscle, dans les coupures, les ongles brisés, la peau cornée et la répétition pour ajuster, polir, déterminer. Pour comprendre, la longueur du temps est nécessaire. Pour comprendre, les échecs et les erreurs définissent le chemin d'une qualité.

Le torchis n'est pas né torchis dans la main d'une personne. Le torchis s'est réalisé de la boue et du foin par les mains de générations cherchant de meilleures agencements des matériaux. Le pisé, la bauge tout participe à l'évolution de techniques sur le long cours de notre humanité. Ces évolutions ne sont pas documentées. Elles ne sont pas transmises. Certaines techniques ont disparu. Oubliées dans les absences de mains et de corps, oubliées dans les améliorations.

sur le bord du chemin

  • Plus d'électron

    We almost migrated each one of our tools out of Electron, it took a while but was well worth it.

  • World's oldest known cave painting found in Indonesia.

    Archaeologists have discovered the world’s oldest known cave painting: a life-sized picture of a wild pig that was made at least 45,500 years ago in Indonesia.

    Comme d'habitude avec ses nouvelles, c'est le résultat de la publication d'une découverte réalisée il y a bien longtemps.

    Co-author Maxime Aubert, of Australia’s Griffith University, told AFP it was found on the island of Sulawesi in 2017 by doctoral student Basran Burhan, as part of surveys the team was carrying out with Indonesian authorities.

    Et pas de lien ou de références exactes… Cherchons un peu plus de détails.

    The finding described in the journal Science Advances on Wednesday provides the earliest evidence of human settlement of the region.

    Et voilà : Oldest cave art found in Sulawesi

    Indonesia harbors some of the oldest known surviving cave art. Previously, the earliest dated rock art from this region was a figurative painting of a Sulawesi warty pig (Sus celebensis). This image from Leang Bulu’ Sipong 4 in the limestone karsts of Maros-Pangkep, South Sulawesi, was created at least 43,900 years ago (43.9 ka) based on Uranium-series dating. Here, we report the Uranium-series dating of two figurative cave paintings of Sulawesi warty pigs recently discovered in the same karst area. The oldest, with a minimum age of 45.5 ka, is from Leang Tedongnge. The second image, from Leang Balangajia 1, dates to at least 32 ka. To our knowledge, the animal painting from Leang Tedongnge is the earliest known representational work of art in the world. There is no reason to suppose, however, that this early rock art is a unique example in Island Southeast Asia or the wider region.

  • The ODB Editor Suite. Cette API était très pratique dans l'univers de Apple. Elle permettait de déporter l'édition vers un éditeur extérieur. Comme j'aimerais qu'il soit possible dans les <input type='text'>, <textarea> et contenteditable de pouvoir ouvrir un éditeur externe afin d'éditer le texte, comme il est possible de le faire par exemple avec le terminal pour les messages de commit avec git en utilisant $EDITOR. En cherchant, j'ai trouvé ce bug de 2018, mais qui surtout celui-ci de… 1999.

January 13, 2021 02:59 PM

David Larlet

Long terme

So I wonder about the long-term effects not of lockdown itself, but the continuous risk of lockdown. Like, will you book a holiday for 6 months time, or will you book simply the option to go somewhere? Would you ever start a business that had a reliance on in-person meetings, or a supply chain that wasn’t tolerant to an unexpected 3 month stop? Of course not. How do you invest in friendships? Do you ever move far away from ageing parents if there’s a risk that planes won’t fly – or does distance no longer matter when you wouldn’t be able to meet in person anyway?

Some rambling thoughts about the stuttering end of the last ice age and what lockdown means (cache)

Je me faisais cette réflexion dernièrement que les symptômes grippaux n’auront plus jamais cette signification quasi-bénigne à laquelle nous étions habitu·é·es. Il y aura toujours la crainte d’une mutation, d’un nouveau variant, d’une n-ième transmission à l’humain, d’une complication imminente.

Sous un autre angle, comment va-t-on vivre avec les personnes présentant des séquelles à long terme de la Covid ? Perte de mémoire, de concentration, fatigue chronique, aphasie, etc., nous découvrons peu (cache) à peu (cache) les conséquences neurologiques à long terme.

De quelle solidarité va-t-on faire preuve auprès de ces survivant·e·s ?

“People seem to be going home, getting long-term effects, coming back in and dying. We see nearly 30 per cent have been readmitted, and that’s a lot of people. The numbers are so large.

“The message here is we really need to prepare for long Covid. It’s a mammoth task to follow up with these patients and the NHS is really pushed at the moment, but some sort of monitoring needs to be arranged.”

Almost a third of recovered Covid patients return to hospital in five months and one in eight die (cache)


Réagir ?

January 13, 2021 11:00 AM

January 12, 2021

Karl Dubost

vivre différemment

feuilles de ginko, céramique bleue Tsujido, Japon, 26 décembre 2020

Si l'on juge de la pertinence d'une action par son incidence en matière de diversité biologique, certaines activités humaines se révèlent favorables à la nature.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Ce billet sur le travail disconnecté expose les différentes techniques pratiques que ce couple a mis en place afin de pouvoir travailler tout en étant mobile (sur un bateau).

Les sujets traités sont le logiciel, le matériel, les stratégies de rythme de vie en fonction des conditions climatiques. Le soleil fournissant de l'électricité définit des limites sur la possibilité de travailler. Et quand les ressources sont limitées, il est nécessaire de repenser son action sur le monde : réparer le bateau ou bien lire des tweets. La contrainte permet de réinjecter du sens pratique dans le quotidien. Une autre personne à laquelle je pense est Maciej.

Bien sûr, ces choix de vie sont toujours difficiles dépendant des circonstances personnelles. La vie que nous vivons actuellement, les transitions possibles, les différentes opinions d'une famille sur le choix de vie, les conditions économiques, etc. David récemment pointait qu'il est beaucoup plus facile de faire des choix différents lorsque l'on ait déjà privilégié et que l'on a une certaine latitude financière et intellectuelle pour faire ces choix.

Ceci est une auto-critique. J’ai bien conscience d’être un privilégié climatique.

sur le bord du chemin

  • Info on school jobs in Japan to be opened to companies. Les mots me manquent. Il y a probablement des personnels navigants qui sont compétents pour l'enseignement. Mais je vois déjà le scénario, « Please kids, fasten your seat belt. »
    The move came after education minister Koichi Hagiuda announced last month a plan to create such a job-matching system, apparently having in mind the possibility of the system being used for flight attendants from Japanese airlines, which have been particularly hard hit by the pandemic. At a news conference Friday, Hagiuda called on schools to actively use the initiative, saying, "The system will provide good opportunities for utilizing know-how and expertise accumulated by companies for school education."
  • Je découvre aujourd'hui le noël russe grâce à des collègues roumains.
  • Jouets à découper
  • Milk Tea Alliance
    The Milk Tea Alliance is an online democratic solidarity movement made up of netizens from Hong Kong, Taiwan, and Thailand. It originally started as an internet meme, created in response to the increased presence of Chinese trolls and nationalist commentators on social media and has evolved into a dynamic cross-national protest movement pushing for democracy and human rights.

January 12, 2021 02:59 PM

January 11, 2021

Karl Dubost

trajectoire

Traces de pas dans la neige Montréal, Canada, 9 janvier 2011

La bonne nouvelle de l'écologie contemporaine est de réinscrire les hommes et leurs activités dans la nature et de montrer qu'il n'y a pas nécessairement contradiction entre les besoins et aspirations des humains et de leurs environnement naturel. On peut donc s'acheminer vers une façon d'habiter la nature sans la détruire.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Dans l'absence d'un soir, je regarde la projection des brouhahas de la mémoire. Il y a dix ans dans la coupure de l'hiver à Montréal. Il y a vingt ans, le 11 janvier sur une plage près de Cannes.

Maintenant dans une immobilité indéterminée. Que sera-t-il de 2031 ? Ce que nous sommes, ce que la machine à histoires submerge. Savoir flotter sur le flux pour éviter les rochers. Être dans le mouvement pour être dans le repos de l'équilibre.

sur le bord du chemin

January 11, 2021 02:59 PM

David Larlet

Marche ou trêve

L’engouement de nos sociétés pour la marche témoigne de cette volonté de s’arracher aux routines de la vie personnelle pour quelques heures ou davantage et devenir anonyme sur les chemins, sans plus avoir de contraintes d’identité. Le marcheur est libre de ses mouvements, de son rythme, il ne doit plus rien à personne, et nul ne vient le rappeler à ses responsabilités. Il est ailleurs, nul ne sait qui il est ni où il va. Il noue des relations provisoires ou durables avec les autres, mais à son gré. Sur les chemins de traverse, le sentiment de soi se dénoue, les exigences de la vie sociale se relâchent. La marche est un exercice ludique et contrôlé de disparition, une réappropriation heureuse de l’existence.

Disparaître de soi, David Le Breton

Il est très surfait de faire une ode à la marche. Et pourtant, c’est là où je me sens le plus « blanc » et je regrette parfois d’avoir commencé à filmer ces moments. L’impression de perdre une partie de l’intimité que me procurent ces balades en forêt. De tenter de disparaitre en revenant avec un pancarte « J’existe ! » (en 4k s’il vous plait). Une incohérence de plus…

J’ai transformé un moment de trêve avec moi-même. Un moment où je mettais en pause mon envie d’exprimer des émotions et des réactions pour mieux les ressentir. Un moment où les seules techniques étaient celles me permettant de (sur)vivre. Et cela s’est transformé en une mise en scène et une attention au partage. Une chorégraphie malaisante de ma personne dans un moment où je pouvais enfin l’oublier.

Peut-être que les limites matérielles auxquelles je me heurte sont le signe qu’il faut que je laisse le corps en paix dans ces moments là.

En cet âge où les humains disposent de moyens de transport capables de traverser les profondeurs de l’espace-temps ou de survoler des surfaces planétaires virtuellement infranchissables, l’idée d’entreprendre de longs voyages à pied semble étrange. Pourtant, la marche demeure le premier moyen de locomotion sur Arrakis. On attribue ce fait aussi bien à un choix délibéré qu’aux rudes traitements que cette planète réserve à toute espèce mécanique. Dans les rigueurs d’Arrachis, la chair de l’homme est le recours le plus durable et le plus sûr du Hajj. Peut-être est-ce la conscience implicite de ce fait qui explique qu’Arrakis soit l’ultime miroir de l’âme.

Guide du Hajj, Dune III. Les enfants de Dune


Réagir ?

January 11, 2021 11:00 AM

January 10, 2021

Karl Dubost

connaître sa longitude

Dessin sur la plage Tsujido, Japon, 10 janvier 2021

L'adoption de la biodiversité comme norme invite tous ceux qui sont concernés par la conservation de la nature à sortir de la protection du « remarquable » et à se préoccuper de nature ordinaire, celle que les hommes côtoient au quotidien, mettent en valeur et parfois altèrent ou détruisent. — Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

De longues balades à vélo dans les petites rues vides de Shonan. Nous jouons, dessinons, rêvons aux rythmes des géographies semi-urbaines.

Le soleil de Tsujido au Japon (35.3312649, 139.4540544) est le soleil de Sidi Ahmed Drouni en Algérie (35.3390, -0.0369). Même latitude. On comprend mieux son ensoleillement dans la longitude où l'on a grandi.

sur le bord du chemin

January 10, 2021 02:59 PM

David Larlet

Biologeek

I’ve never come across a subject so fractal in its complexity. It reminds me of computing that way. A day of programming might involve constructing an elaborate regular expression, investigating a file descriptor leak, debugging a race condition in the application you just wrote, and thinking through the interface of a module. Everywhere you look—the compiler, the shell, the CPU, the DOM—is an abstraction hiding lifetimes of work. Biology is like this, just much, much worse, because living systems aren’t intentionally designed. It’s all a big slop of global mutable state. Control is achieved by upregulating this thing while turning down the promoter of that thing’s repressor. You think you know how something works—like when I thought I had a handle on the neutrophil, an important front-line player in the innate immune system—only to learn that it comes in several flavors, and more are still being discovered, and some of them seem to do the opposite of the ones you thought you knew. Everything in biology is like this. It’s all exceptions to the rule.

I should have loved biology (cache)

Il y a un engouement certain pour la biologie en ce moment et ça me fait plaisir de retomber dans ce domaine en mettant à jour de vieilles connaissances. Constater les avancées scientifiques en fonction de ses anciennes croyances. Se dire que tout cela est encore bien vivant… et inconnu !

Quelques articles particulièrement didactiques :

Bonnes lectures !

Avant tout chose, le mentat doit être un généraliste, et non un spécialiste. Il est sage que, dans les moments importants, les décisions soient supervisées par des généralistes. Les experts et les spécialistes vous conduisent rapidement au chaos. Chasseurs de poux vétilleux, ils sont une source intarissable de chicaneries inutiles. Le mentat-généraliste, d’un autre côté, doit apporter un solide bon sens à ses décisions. Il ne doit pas se couper du courant principal des évènements de l’univers. Il doit être capable de déclarer : « Pour le moment, il n’y a pas de vrai mystère. Ceci est ce que nous voulons maintenant. Cela peut paraitre faux plus tard, mais nous ferons les corrections nécessaires quand le moment sera venu. »

Le mentat-généraliste doit comprendre que tout ce que nous pouvons identifier comme étant notre univers fait simplement partie de phénomènes plus vastes. L’expert, au contraire, regarde en arrière, dans les catégories étroites de sa propre spécialité. Le généraliste, lui, regarde au loin ; il cherche des principes vivants, sachant pertinemment que de tels principes changent, qu’ils se développent.

Le mentat-généraliste regarde les caractéristiques du changement lui-même. Il ne peut exister de catalogue permanent pour de tels changements, aucun traité ou manuel. C’est sans préconception qu’il faut les regarder, tout en se demandant : « Que fait cette chose ? »

Le Guide du Mentat, Dune III. Les enfants de Dune


Réagir ?

January 10, 2021 11:00 AM

January 09, 2021

Karl Dubost

apprendre à coder

Château de sable Tsujido, Japon, 1er janvier 2021

il est plus aisé d'interdire une action que de discuter des objectifs à poursuivre en matière de diversité biologique (et donc du choix des critères) et d'anticiper l'impact de l'action concernée sur le critère choisi. — Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Nous avons tous juste commencé ensemble Swift PlayGrounds. Je lis les instructions et j'accompagne. Il vient tout juste de prendre 5 ans. Le premier chapitre est fini. Il doit choisir des instructions pour qu'un personnage progresse sur un élément 3D. Sans la lecture maîtrisée, il doit probablement reconnaître globalement les mots des fonctions ou peut-être leur position. J'aime qu'il donne des instructions afin de faire sortir le personnage du cadre, car cela permet de créer des réactions comiques du personnage. Le prochain sera sur les fonctions. Et si cela n'aboutit, ce n'est pas grave, on mettra de côté quand il aura envie de reprendre à sa demande.

sur le bord du chemin

January 09, 2021 02:59 PM

David Larlet

Science-F(r)iction

La ministre des Armées Florence Parly a profité du Forum innovation défense vendredi 4 décembre pour lancer officiellement la Red Team. Derrière ce nom anglais, dix auteurs de science-fiction qui ont été recrutés pour imaginer les futures crises géopolitiques et ruptures technologiques impliquant les militaires.

[…]

D’après les scénarios, […] l’idée est d’anticiper des situations permettant à la France de conserver une autonomie stratégique et opérationnelle aux horizons 2030 et 2060. Ascenseur spatial, nation pirate ou encore réchauffement climatique se mêlent dans les textes

Qui sont les dix auteurs de SF de la « Red Team » du ministère des Armées ? (cache)

Comment ne pas penser à cette intervention d’Alain Damasio dans un moment pareil. Se faire accaparer l’espace de l’imaginaire par la ministre des Armées, les survivalistes « durs » n’attendaient que ça…

Quel récit commun se raconter ? Est-ce que la pandémie en est-un ? Et si oui, quelles histoires avons-nous à écrire à ce sujet qui ne soient pas individualistes ? Comment souhaiterions-nous vivre la prochaine ? Si nous avons vécu le scénario du pire, quel serait celui du meilleur ?

Et pendant ce temps-là, des robots guerriers font des pirouettes…

Je crains alors ainsi que le clic du pétitionnaire, l’indignation partagée sur les réseaux sociaux, et même le panier acheté à l’Amap, pour être louables et sincères, s’ils ne sont pas reliés et vertébrés par un projet, ne fassent partie d’un monde où l’avenir de l’écologie oscille encore entre capitalisme vert, restrictions individuelles et survivalisme. Où l’oligarchie stocke et s’organise pendant que les actes isolés peinent à faire masse.

Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce, Corinne Morel Darleux


Réagir ?

January 09, 2021 11:00 AM

January 08, 2021

Karl Dubost

tataouine

Dune et Fuji Tsujido, Japon, 8 janvier 2021

Évaluer la biodiversité est tout sauf trivial. — Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Le vent d'hier a poussé la plage dans les chemins. Le vélo et le chariot pour aller à l'école doivent être poussés dans les rires, la respiration haletante et les rêves d'aventurier. La plage est un désert. Tataouine est notre terrain d'histoires.

sur le bord du chemin

  • PresQuotidien. ❤️
    Une tentative de réacquérir mon temps (et le vôtre ?), encore une fois. Ménager des espaces de réactions et d’autres de créations. De l’éphémère et du permanent. De l’immédiat et de l’expérimental. Des espaces pour soi, d’autres en commun.
  • Sinkhole à Naples, cette fois-ci
  • Algorithme pour le Node.insertBefore du DOM.
  • J'ai bien l'impression que le succès partiel des newsletters est la recherche de l'intimité d'une lecture pour l'auteur. Ce n'est pas tant les lecteurs qui désirent des newsletters que les auteurs qui préfèrent partager de cette façon. De rétablir une forme de contrôle (ou au moins son illusion) sur le partage et la surface du partage, de pouvoir limiter l'audience, de pouvoir ralentir le rythme.
    Some newsletters convey intimacy, in the language of psychotherapy and self-help, but their style is more polished and structured than that of the looser, rangier blogs of the early two-thousands. “Maybe Baby,” for all its vulnerability, is also aware of itself as a commodity, dialled in to its audience. Still, it’s nice, from time to time, to receive a chatty, engaging, personable e-mail from someone who doesn’t expect a response.
  • TIL : Dans ma lecture du moment j'apprends qu'un « chablis est un arbre déraciné, soit sous l'effet d'un facteur extérieur (tempête, tornade, foudre) soit par vieillissement et dépérissement. »

January 08, 2021 02:59 PM

David Larlet

Holisme écologique

Il devint clair pour moi que c’était l’unité de mes opinions — leur holisme écologique, pas seulement leurs composantes individuelles — qui leur donnait une force radicale. Qu’une société soit décentralisée, qu’elle utilise l’énergie solaire ou éolienne, qu’elle cultive biologiquement ou qu’elle réduise la pollution : aucune de ces mesures à elle seule ou même en association limitée ne fait une société écologique. Pas plus que des étapes fragmentaires, même bien intentionnées, ne résolvent même partiellement des problèmes qui ont atteint un caractère universel, global et catastrophique. Au contraire, des « solutions » partielles servent seulement de cosmétique pour dissimuler la nature profonde de la crise écologique. Elles détournent ainsi l’attention publique et la connaissance théorique d’une compréhension adéquate de la profondeur et de l’étendue des changements nécessaires.

L’écologie sociale, Murray Bookchin

Suite de mes aventures pour réduire ma consommation d’animaux tués pour mon plaisir. Pour essayer de former un tout cohérent dans mes comportements autour du vivant. Il me reste encore quelques points de friction tenaces :

  1. Réduire ma consommation d’œufs : difficile pour l’instant car c’est ma principale source d’acides aminés essentiels et j’ai la croyance que je n’ai pas trop à me soucier de prendre des compléments dans cette situation. À creuser, c’est probablement faux et j’ai peut-être d’autres carences comme la vitamine B12 même si je fais attention.
  2. Statuer sur la laine et la fourrure/cuir : il faudrait que je fasse un article complet sur les bienfaits de la laine lorsqu’on passe du temps en forêt et la fourrure est culturellement très ancrée par ici. Je m’auto-convaincs que l’utilisation des chutes issues de la chasse par les Premières Nations est un moindre mal mais ça ne va pas tenir bien longtemps.
  3. Et la pêche ?! Ce qui est rassurant c’est que je n’ai pas réussi à me nourrir de plus de 5 poissons depuis que je suis au Canada :D. Et je dois avouer que la mise à mort de ma dernière « prise » a été difficile à accepter. Suffisamment pour que le doute se fasse de plus en plus insistant. J’ai maintenant une autre source d’occupation.

Pourquoi en parler aujourd’hui ? Rien à voir avec une éventuelle résolution mais la conjonction de plusieurs lectures simultanées :

  1. Le fait que la Covid a probablement pour origine les élevages produisant de la fourrure (cache) ce qui m’a renvoyé vers ce document (cache, 6Mo) expliquant la situation en Chine. Au passage, on s’éloigne du récit du pauvre chinois qui est obligé d’aller chasser des animaux sauvages pour manger et qui transmet la maladie ainsi. Dans ce scénario, l’origine de cette maladie devient encore une fois… les riches.
  2. Le fait que l’on soit en train d’abattre des centaines de milliers de canards dans le Sud-Ouest français après les avoir torturés afin de lutter contre la « nouvelle » grippe aviaire (il y en aura d’autres, comme les covids). Quel massacre inutile.
  3. Mon dégoût de plus en plus prononcé pour la chasse et les pratiques odieuses (cache) des chasseurs. De ce besoin de domination de l’homme sur l’animal et en fait sur tout autre être vivant.

Merci aux personnes qui m’ont fait évoluer au fil des années sur le sujet sans que je sois suffisamment réactif de mon côté, notamment Emmanuel. C’est par petits coups de rame successifs que j’arrive à réajuster le cap. Et par petits exemples que je montre un autre cap possible aux suivant·e·s.

Rentré au lac, j’attrape mon premier poisson à cinq heure le soir. Un deuxième trois minutes plus tard et un troisième une heure et demie après. Trois ombles vif-argent, électrisés par la colère, luisent sur la glace. La peau est traversée d’impulsions électriques. Je les tue et regarde la plaine en murmurant ces mots de gratitude que les Sibériens adressaient autrefois à la bête qu’ils détruisaient ou au monde qu’ils contribuaient à vider. Dans la société moderne, la taxe carbone remplace ce « merci — pardon ».
Le bonheur d’avoir dans son assiette le poisson que l’on a pêché, dans sa tasse l’eau qu’on a tirée et dans son poêle le bois qu’on a fendu : l’ermite puise à la source. La chair, l’eau et le bois sont encore frémissants.

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson


Réagir ?

January 08, 2021 11:00 AM

January 07, 2021

Karl Dubost

vent et sable

Arbre coupé avec un motif Tsujido, Japon, 26 décembre 2020

— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

À Tsujido, le vent arrache le sable et le jette dans le ciel. Dans les plus fortes bourrasques, la maison tremble. Je respire lentement au rythme serein du monde qui s'agite.

sur le bord du chemin

  • testing the tests coverage of a Python library
  • Je n'aime pas la méthode DOM insertBefore. Elle se définit ainsi parentNode.insertBefore(newNode, existingNode);. J'aurais trouvé cela plus logique que ce soit : existingNode.insertBefore(newNode), puisque de toute façon il est nécessaire de savoir précisément le DOM Node existant devant lequel on veut ajouter. Mais après discussions, Imaginons si on a <img/> appelé imgNode et que l'on fait: imgNode.insertBefore(newNode) on se retrouve avec deux éléments côte à côte sans racine, donc pas d'arbre (DOM Tree) avec un élément racine.
  • état d'urgence déclaré au Japon dans la grande région de Tokyo à partir de demain matin… enfin… une blague car le gouvernement encourage les personnes à avoir un comportement plus responsable, mais sans réelles contraintes et pendant ce temps le nombre de morts augmente lentement et surement.

January 07, 2021 02:59 PM

David Larlet

Blancheur

Maints moments du quotidien pourvoient également un retrait hors des exigences de la communication sociale : rêverie, méditation, lecture, écoute de la musique, sommeil, etc., conduire sur une longue distance, effectuer un travail répétitif… mille activités sont propices à un relâchement intérieur susceptible de se rompre instantanément en situation d’alerte. Echappées belles hors du quotidien et de ses mailles qui enserrent dans des rôles malaisés à quitter mais lourds à assumer plus longtemps. Cette dissociation est une donnée élémentaire de la vie courante, un bref oubli de l’environnement et une plongée dans l’intériorité aboutissant à une sorte de détente de la volonté, un flottement de soi pour rompre l’ennui d’une tâche et/ou trouver une diversion. Nul n’est jamais tout à fait présent à ce qu’il fait.

Au fil de ce livre, j’appellerai blancheur cet état d’absence de soi plus ou moins prononcé, le fait de prendre congé de soi sous une forme ou sous une autre à cause de la difficulté ou de la pénibilité d’être soi.

Disparaître de soi, David Le Breton

Le terme choisi est ambigu et c’est dommage mais alors le simple passage du Seuil de ce livre a été douloureux de réalité. J’hésite à rentrer plus avant, ce qui donne une consistance toute particulière à l’intitulé de cette introduction. Il faut parfois savoir renoncer pour ne pas se faire trop mal. Ou au moins attendre de se trouver dans un équilibre psychologique moins instable.

À ce sujet, j’ai de plus en plus envie d’aller construire des cabanes dans les bois. Il y a tellement de belles choses à (re)faire (les sous-titres sont pertinents).

If we gave up, this experience would only show us another thing we didn’t want to do with our lives. Or worse: that maybe our jobs hadn’t been the problem, but we were; that the empty feeling that had been bubbling up inside us at our nine-to-fives would follow us wherever we went. We’d get over the money we’d lose, but the dream would be harder to let go of. The cabin fantasy had buoyed our spirits through all those years behind a desk. If we quit, we’d would lose our vision of another, happier life.

We Quit Our Jobs to Build a Cabin-Everything Went Wrong (cache)


Réagir ?

January 07, 2021 11:00 AM

January 06, 2021

Karl Dubost

tatami en atelier

Atelier de tatami Tsujido, Japon, 2 janvier 2021

Il s'agit donc d'éviter aujourd'hui de contraindre les relations futures à la nature et à la technique. L'approche patrimoniale relève alors d'une éthique qui consiste à « placer au premier rang de ses préoccupations le souci constant de préserver la liberté de choix de ceux qui succèderont ».
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

J'aime les ateliers. Les poussières de l'activité humaine y résonnent. Dans celui-ci visible de la rue, on y fabrique des tatamis.

sur le bord du chemin

  • Un 747 avec ce design. Peut-être Air New Zealand serait ouvert à la proposition.
  • Quelques astuces bash (merci Pierre)
  • aquarelles japonaises (merci… Pierre, bis repetita)
  • Coupe de cheveux aujourd'hui chez le coiffeur après 3 ou 4 mois. J'ai gardé le masque. Le coiffeur avait son masque. C'est un salon, où je vais pour la deuxième fois, qui ne prend qu'un seul client à la fois. Le salon précédent avait 10 sièges et de nombreux clients en même temps. Mais c'était pre-covid. Les habitudes et les tolérances changent en fonction des contextes. Ce qui crée des opportunités économiques à un endroit en détruit à d'autres. Les changements rapides entrent en collision avec les infrastructures définies sur le long terme. Flexibilité, précarité, continuité, résistance, instabilité, pérennité. De nombreuses articulations pas toujours faciles à harmoniser.
  • Fun with IP address parsing
  • node.example.com Is An IP Address
  • Subfilter for Netflix. Je n'ai pas Netflix mais cela peut servir à d'autres.
  • Suite au billet précédent, Subscribe to Email Newsletters in Feedbin. (merci Anthony)
  • Écrire des fonctions en bash. Suite à une discussion précédente. J'utilise de temps en temps et cela rend les scripts shells beaucoup beaucoup plus clairs.

January 06, 2021 02:59 PM

David Larlet

Clown d’État

I, for one, believe Facebook charted a course around this election primarily with Facebook’s continuing addictiveness in mind. But I know that whatever the reasons, they were ultimately determined by one person. That’s quite a thing.

Facebook’s Unknowable Megascale (cache)

Les voisins américains sont toujours aussi surprenants. Aujourd’hui, ils s’étaient donné rendez-vous au Capitole pour une petite party à base de drapeaux des États confédérés d’Amérique et de suprématie blanche. On peut difficilement faire plus équivoque pour une sortie de mandat.

Le rôle des GAFAM+ dans tout ça est documenté (cache) mais c’est toujours grinçant d’en faire les frais. Je regardais hier une vidéo du gouvernement français sur la vaccination et je me retrouve avec des suggestions pleines de Raoult, de conspirationisme et d’antivax. À part des captures d’écran de peu de valeur, je n’ai aucun moyen de demander des comptes à ces plateformes (Google Youtube en l’occurence). Le fait que le gouvernement soit obligé de déposer des vidéos là-bas est une autre histoire.

En mettant bout à bout ces deux faits récents, imaginez si les personnes à la tête des GAFAM+ étaient politisées.

Mais comment pourraient-elles ne pas l’être ?

Dans un mouvement pendulaire, je me demande s’il ne faudrait pas (ré)investir ces réseaux. Les abandonner n’a fait que laisser plus de place à la haine. Les fenêtres ouvertes vers l’extérieur se sont peut-être tellement réduites qu’il ne reste plus qu’une vaste chambre d’écho…

Dans un ermitage, on se contente d’être aux loges de la forêt. Les fenêtres servent à accueillir la nature en soi, non à s’en protéger. On la contemple, on y prélève ce qu’il faut, mais on ne se nourrit pas de l’ambition de la soumettre. La cabane permet une posture, mais ne donne pas un statut. On joue à l’ermite, on ne peut se prétendre pionnier.

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson


Réagir ?

January 06, 2021 11:00 AM

January 05, 2021

Karl Dubost

cher vous

objets dans un garage Tsujido, Japon, 2 janvier 2021

parler de patrimoine, c'est considérer chaque génération comme l'usufruitière d'un bien dont ell a hérité, avec obligation de transmettre quelque chose d'équivalent afin de garantir les conditions de vie de ses successeurs.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Robin Rendle a écrit un essai à propos des newsletters. Depuis quelques temps, de plus en plus d'auteurs se tournent vers la newsletter pour communiquer avec une communauté. Je ne suis abonné qu'à une seule newsletter : Roden de Craig Mod.

Robin explique que l'attraction pour les newsletters tient à trois paramètres :

  1. Elles sont faciles à publier
  2. Elles arrivent directement dans la boite aux lettes
  3. Les auteurs peuvent être payés.

Alors pourquoi cela fonctionne par mail et cela ne fonctionne pas sur le Web. Robin pense que la technologie est là mais n'est pas déployée : flux RSS ou Atom dans le navigateur (Firefox a récemment enlevé le détecteur RSS plutôt que de l'améliorer, malheureusement) et W3C Payment Request API. Certes cela peut aider. J'utilise NetNewsWire pour mon lecteur de flux et ne pas avoir à visiter les sites. C'est un système de pull.

L'email est un système de push et cela change beaucoup de choses. Il y a une notion d'intimité qui est importante et qui définit un plus grand contrôle. La newsletter n'atteint pas potentiellement tout le monde, uniquement ceux qui ont voulu s'inscrire (et potentiellement payer). Créer un site Web intime, c'est à dire gérer le contrôle d'accès est plus difficile.

Type Auteur Vers Lecteurs
Web One ⬅︎ Tout le monde
Newsletter One Quelques personnes

Je pense que toutes les pièces sont là pour en effet permettre un système similaire aux newsletters d'exister mais en effet il faut que les navigateurs et les propositions de services est un scénario simple pour le micropaiement et le contrôle d'accès.

Peut-être un système mélangeant Payment Request API avec « Atom as notifications. » Mais les notifications ne gèrent pas l'archivage de celles-ci, ni le navigateur, on en revient à Browser Tabs Time Machine.

sur le bord du chemin

  • J'ai travaillé récemment sur ce bug (la PR avance bien) de la librairie HTMLParser.

      data:text/html,<!doctype html><div class=bar ,baz=asd>text</div>
    

    était sérializé par les navigateurs en

      <div class="bar" ,baz="asd">text</div>
    

    alors que HTMLParser allait en erreur. Mais j'ai trouvé un autre bug pendant la discussion.

      data:text/html,<!doctype html><div class="bar" class="foo">text</div>
    

    est sérializé par les navigateurs en

      <div class="bar">text</div>
    

    mais HTMLParser donne:

      <div class="bar" class="foo">text</div>
    

    J'ai ouvert un nouveau bug sur le projet. Il y a d'autres bugs intéressants pour HTMLParser. Probablement aussi, le HTMLParser est plus un tokenizer qu'un parser html.

January 05, 2021 02:59 PM

David Larlet

Statu quo

Le statu quo n’a rien de passif. C’est même très actif. Dire “c’est comme ça”, “on n’y peut rien” ; c’est faire un choix actif en se protégeant, par la validation d’une norme, d’un regard silencieux qui cautionne ce choix actif.

Statu quo (cache)

Précieux rappel de Thomas. J’associe le statu quo à l’expression de la culture locale. On peut l’accepter, la quitter ou être en opposition. Il s’agit bien souvent d’une combinaison des trois qui s’exprime et s’étouffe en chaque individu. Une fois que l’on a mis le doigt dessus, c’est difficile à ignorer.

C’est comme lorsqu’on m’indique qu’un outil (technique) est a-politique. Rarement, toutes nos productions et nos usages sont politiques. Le gain de notre attention est politique. Un format et un protocole sont politiques (cache). Dès que vous êtes en capacité d’inclure/exclure quelqu’un, vous êtes dans une in·action politique.

La technique moderne est insécable ; il est devenu impossible de parler de bonnes ou de mauvaises techniques, puisque qu’il existe une interdépendance entre les différents processus qui rendent possible l’existence des objets qui nous entourent.

C’est pourquoi il nous est désormais impossible de considérer les objets techniques, les machines produites par l’industrie comme des moyens. À vrai dire, aucune d’entre elles ne peut être isolée et détachée de l’ensemble du système des machines produites de manière industrielle. On a toujours affaire à des produits et à des objets techniques qui n’ont aucune existence indépendante, qui ne sont pas des objets insulaires, ni des outils neutres.

L’emprise de la machine : une critique décroissanciste de la domination technique (cache)


Réagir ?

January 05, 2021 11:00 AM

January 04, 2021

Karl Dubost

ménage numérique

sundubu et riz Tsujido, Japon, 4 janvier 2021

Il ne suffit pas de se soucier des ressources et des services écologiques que la biodiversité offre aux sociétés humaines ; il faut encore, dans la logique du développement durable, se préoccuper de transmettre aux générations futures un patrimoine naturel capable de satisfaire leurs aspirations et leurs besoins.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Il y a quelques années, je faisais régulièrement (une fois par an ou tous les deux ans) une « clean install » de mon ordinateur. Cela consistait à faire :

  1. Un backup de tous mes documents
  2. Formatter l'ordinateur au complet
  3. Réinstaller le système
  4. Recopier les documents depuis le backup
  5. Réinstaller les applications dont j'avais besoin uniquement au moment où je faisais la réinstallation (et n'ajouter que les applications suivantes au fur et à mesure du besoin)

Je l'ai fait avec mon changement d'ordinateur récemment en 2020. Mais je le fais moins régulièrement. Ironiquement, la facilité du système Time Machine de Backup progressif et la prise en charge de la mobilité facilite tellement l'opération que je ne prends plus le temps de cette « clean install. » Peut-être que le système pourrait également vérifier la fréquence d'utilisation des applications. « Vous n'avez pas utiliser cette application depuis 1 mois alors que vous l'utilisiez tous les jours. Voulez-vous la garder ? »

D'ailleurs si vous désirez vous débarasser d'une app sur macOS, je recommande AppCleaner.

fenêtre de l'application AppCleaner Appcleaner et la liste des choses enlevées

Cela élimine tous les fichiers périphériques, ce qui est pratique pour garder ~/Library/ un peu plus propre.

sur le bord du chemin

  • La droite politique ne supporte pas le corps de la femme. L'artiste brésilienne Julia Notari a réalisé un vagin géant. Les personnes de l'extrême droite sont en colère. Tout comme le travail de Megumi Igarashi et ses troubles avec la justice japonaise pour avoir réaliser des modèles 3D de son vagin.

  • Dans la série, les hommes (du Japon) ne supportent pas le pouvoir des femmes, le premier ministre Suga a mentionné que la succession impériale ne devait se faire que par la lignée masculine. Le système impérial devrait disparaître ainsi que la misogynie des personalités politiques japonaises.

  • La face cachée des énergies vertes

    il y a un intérêt économique très fort à renouveler des millions de véhicules dans le monde — c’est comme la 5G et les terminaux téléphoniques.

    En fait cela va plus loin, en faisant partie de l'obsolescence programmée. Avant même de se poser la question sur toute technologie que nous utilisons, il y a la question de la durabilité et de cette pression au renouvellement. Les exemples courants sont l'ampoule électrique et le bas nylon. Mais celle-ci ne s'applique pas uniquement aux objets. Elle s'applique au mode culturel de la consommation des objets : « être tendance » ou « être à la mode » participe de la même volonté de faire tourner les machines économiques.

  • HTML+CSS pour du Web durable qui consomme moins d'énergie et est résilient.

    The best tool is no tool, the best build step is no build step, the best update is no update. HTML gives us all that, and more.

  • Tomomi respire à Tokyo

    We’ve had glorious cold and sunny days here in Tokyo, a combination that makes you breathe deeply to catch the crispness of the air and stop for long moments to bask in the sunlight.

  • GGP, EGP and 25 years of BGP: a brief history of internet routing. Quelques épisodes fascinants de modification des standards pour répondre aux besoins matériels pré-existants.

    However, now a new network wouldn’t add a single entry for a class B block to the BGP routing table, but 16 class Cs. So the routing tables started to grow very fast and quickly started becoming too large for the routers of the day. This issue was solved in BGP-4 in 1994 (RFC 1654, later RFC 1771 and then RFC 4271). BGP-4 adds the notion of classless inter-domain routing (RFC 1519), which removes the notion of having the IP address space separated into three classes.

  • The Guardian change sa façon d'évaluer les gadgets en accordant des points négatifs pour un produit qui ne respecte pas des critères de maintenance.

    But these are just baby steps and there is a long way to go. So starting from January 2021, our assessment criteria for sustainability will be flipped from positive to negative. If a product does not meet a certain threshold for progress on the sustainability front it will lose marks, meaning that rather than the good products being awarded more, the bad products will be marked down.

January 04, 2021 02:59 PM

David Larlet

Webing-lists

Newsletters killed blogs because…

  1. They’re impossibly easy to publish.
  2. Your inbox is a notification stream.
  3. Writers can actually, ya know, get paid.

Alternatively, websites today…

  1. Are difficult to make.
  2. Can’t notify people of new work.
  3. Aren’t able to pay writers easily.

Newsletters (cache)

Il y a de petites graines dans ces réflexions. Ce qui est ironique c’est que les raisons évoquées sont d’ordre technique alors que techniquement elles ont été — plus ou moins bien — résolues. C’est l’usage qu’il manque. Et l’effet de mode (les deux étant liés de toute façon). Dans une liste de diffusion, il y a justement… la liste qui donne une métrique permettant à l’auteur·ice d’avoir un semblant de contrôle sur qui lit. Avec un flux RSS, il est de plus en plus difficile de savoir qui lie* tellement tout cela se passe dans les boîtes noires que deviennent les réseaux sociaux.

* on a là une différence importante également, l’impossibilité de lier vers un contenu qui a été envoyé par courriel, les listes de diffusion ne disposant pas toutes d’archives web.

Aussi, mon navigateur est équipé d’extensions me permettant de bloquer l’enregistrement des mes actions relatives à une page. Ce n’est pas le cas de mon client email. C’est la raison pour laquelle je me désabonne de beaucoup de listes de diffusion qui contiennent des liens destinés à me tracer. J’aimerais pouvoir dire à une personne que je l’ai lue et écoutée sans alimenter pour autant une usine à collecte de données personnelles. C’est peut-être là que réside l’innovation…

Karl en parle aussi, le lendemain (des bienfaits d’une publication décalée 🙂) :

L’email est un système de push et cela change beaucoup de choses. Il y a une notion d’intimité qui est importante et qui définit un plus grand contrôle. La newsletter n’atteint pas potentiellement tout le monde, uniquement ceux qui ont voulu s’inscrire (et potentiellement payer). Créer un site Web intime, c’est à dire gérer le contrôle d’accès est plus difficile.

cher vous (cache)


Réagir ?

January 04, 2021 11:00 AM

January 03, 2021

Karl Dubost

ipomée volubilis

Graines d'ipomées dans un bol Tsujido, Japon, 3 janvier 2021

Décrire et étudier la biodiversité, c'est donner des raisons de la respecter et inviter à se soucier de son érosion.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Nous avons récolté les graines d'ipomée (volubilis) afin de pouvoir les replanter au mois de mars. Nous rêvons déjà des fleurs du printemps et de l'été.

Ipomée Volubilis Tsujido, Japon, 26 septembre 2020

sur le bord du chemin

January 03, 2021 02:59 PM

David Larlet

Vaccina(c)tion

Il existe une limite à la force que les plus puissants eux-mêmes ne sauraient atteindre sans se détruire. L’art véritable de tout gouvernement est d’évaluer cette limite. Le mauvais usage du pouvoir constitue le péché fatal. La loi ne peut être un outil de vengeance, pas plus qu’un otage ou une barrière contre les martyrs qu’elle a pu créer. On ne peux menacer un individu et se soustraire aux conséquences.

Muad’Dib et la Loi, extrait des Commentaires de Stilgar (Dune II. Le messie de Dune)

J’ai les yeux rivés sur les courbes de vaccination et j’ai beau refaire mes calculs il n’y a aucune chance que le « retour à l’anormal (cache) » soit pour cet été. Après une année de pandémie, je suis dans l’incompréhension totale. Il suffisait pourtant de regarder Contagion

Puisque le gouvernement ne fait clairement pas le boulot, voici quelques sites permettant de vous y retrouver au niveau de la vaccination :

Je ne sais pas comment est-ce que l’on peut en arriver à une telle incurie. C’est sidérant. Et triste, tellement triste.

When systems are built to last for decades, we often don’t see the disaster unfolding until the people who cared for those systems have been gone for quite some time. The blessing and the curse of good infrastructure is that when it works, it is invisible: which means that too often, we don’t devote much care to it until it collapses.

Built to Last (cache)


Réagir ?

January 03, 2021 11:00 AM

January 02, 2021

Karl Dubost

zénith

Agrumes devant maison bleue Tsujido, Japon, 2 janvier 2021

La wilderness est un modèle qui ne met en rapport la nature et la société que par l'intermédiaire des individus et au regard duquel toute intervention sociale collective ne peut être que destructrice. Nous avons besoin d'une autre écologie, qui rende compte des rapports collectifs des sociétés à leur nature. La biodiversité devrait nous permettre d'accéder à cette pénétration du naturel dans le social.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Le long de la rivière Hikiji, les jambes allongées dans l'herbe, les yeux au reflet bleu, nous avons regardé les avions qui passaient à notre zénith. Kumamoto, Fukuoka, Kobe, …

Les goélands nous accompagnent dans nos rêves d'ailleurs en attendant de savoir si une miette de notre repas pourra les satisfaire. Maîtres du ciel mais tout de même les pattes sur terre et l'estomac dans les serres.

sur le bord du chemin

  • mashups Edward Hopper et Star Wars

  • Wuhan a year after Covid struck: 'Everyone wants to reset 2020'

    It is like we've been cut, and left with a scar. Though it doesn't hurt much now, the scar will always be there.

  • TabFS

    TabFS is a browser extension that mounts your browser tabs as a filesystem on your computer.

    Tant de choses intéressantes dans cette idée. Je l'ai vu partagé sur plusieurs canals autour de moi. Les onglets (tabs) sont sous-imaginés chez tous les fabricants de navigateur, Mozilla y compris. C'est bien dommage.

  • Sur-optimisation des images. Dans ces listes de techniques, ce qui est important est de savoir 1. pourquoi l'optimisation est réalisée 2. Quel gain réel est apporté. Bien souvent, les efforts d'optimisation ressemblent à une recherche de performance esthétique, plutôt qu'à une amélioration « performative. »

  • À propos des systèmes d'apprentissage par flashcard et temporisation.

January 02, 2021 02:59 PM

David Larlet

Gentrification climatique

If, because of what we learned in the Covid Pandemic, a good job no longer requires someone to live in a low lying flood-prone city like Miami or NYC or a city that is burning like SF or LA, we will see many people in the US choose to leave those places and adopt new homes that are less impacted by the climate crisis.

What Is Going To Happen In 2021 (cache)

Les riches vont continuer à fuir les conséquences de leur train de vie en regardant des séries Netflix. Les pauvres n’auront qu’à écoper et faire des barbecues, tout en livrant des menus végétariens à base d’avocats le midi et des colis Amazon remplis de produits jetables le soir.

Ceci est une auto-critique. J’ai bien conscience d’être un privilégié climatique. D’avoir pu choisir le Canada comme destination aussi pour des raisons d’ordre écologique. Et d’être parmi les personnes qui polluent le plus, ne serait-ce que par mon revenu — et ma nationalité — qui me permettent entre autres de prendre l’avion. Il serait déplacé de dire que j’en souffre.

Le luxe n’est pas un état mais le passage d’une ligne, le seuil où, soudain, disparaît toute souffrance.

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson


Réagir ?

January 02, 2021 11:00 AM

January 01, 2021

Gautier Poupeau

Des supports pour former à la question de la donnée

Nouvelle année que je vous souhaite excellente après cette année 2020 si particulière à tant d’égards et nouvelles perspectives... Cela fait maintenant six ans que je travaille à l’Institut national de l’audiovisuel ;  six années qui ont été l’occasion de mener un magnifique projet de déploiement d’une infrastructure technique de stockage et traitement des données et d’outils de fouille de données et de textes, de modélisation et refonte des données de gestion des collections et de développement d’une culture de la donnée partagée au sein de l’établissement ; six années dont on voit aujourd’hui un premier aboutissement.

Ces six années de développement et de réflexion ont aussi été l’occasion pour moi de donner de très nombreuses formations initiales et continues autour de la question de la donnée dans différents établissements : bien-sûr l’organisme de formation de l’INA, l’ENSSIB et l’Ecole nationale des chartes. Au départ, elles étaient orientées autour des technologies du Web sémantique et elles ont peu à peu évolué vers la question des données en général pour essayer d’embrasser aujourd’hui toutes les composantes de la gouvernance des données.

J’apprécie énormément d’enseigner, de former, de partager mes réflexions sur les sujets sur lesquels je travaille, cela permet de formaliser les idées et de les mettre en ordre. Malgré tout, même si je pense que la formation fait partie intégrante de mon travail, elle n’est pas mon activité principale. Comme j’ai la chance de pouvoir choisir (mesdames et messieurs les enseignantes et enseignants, je vous admire !!), que je ne souhaite pas ressentir de la lassitude, que je souhaite que cela reste un plaisir, j’ai décidé pour cette nouvelle année de faire une pause et de laisser peu à peu la place aux personnes que j’ai formées, qui m’ont accompagné dans cette aventure des dernières années et/ou que j’ai pu croiser, à toi lecteur, peut-être !

Mais, avant de passer la main (au moins pour un temps ?), je vous propose deux choses :

  • tout d’abord, je place en licence CC-BY tous mes supports de formations, vous les trouverez tous dans ce répertoire partagé sur Google drive : https://drive.google.com/drive/folders/1Uk-p8JYGDeEFAcOW9Qom-bj0p_-0Z7-d?usp=sharing N’hésitez pas, c’est là pour ça ;-) Dans la suite de ce billet, je détaille rapidement ces différents supports ;
  • par ailleurs, sur une idée d’Emmanuelle, je vous propose d’organiser sous l’égide de l’Ina, une session (gratuite, évidemment…) de formation de formateurs autour de la donnée, je ne sais pas bien à quoi ressemblera cette journée, à celle qu’on souhaitera : des échanges, des présentations de supports et des objectifs pédagogiques, de la mise au point de formations… En échange, il est possible que vous soyez sollicités par les responsables de formations de l’Ina pour assurer des formations sur le sujet, en particulier par Christine Braemer avec qui nous avons mis au point un cycle de formation continue sur la question (dans la partie “Gestion des données”) et que je remercie ici pour la confiance qu’elle m’a faite ces dernières années. Si cela vous intéresse, vous pouvez me contacter par mail (gautier.poupeau@gmail.com) ou via twitter pour vous manifester. Dès que les conditions sanitaires le permettront à nouveau, nous vous contacterons pour choisir une date et mettre au point le programme de cette journée.
<!--break-->

Présentation des différents supports

Afin de vous aider à vous y retrouver dans cette profusion de supports, je vous propose quelques repères. Ils sont organisés en trois répertoires :

Formation continue

Les formations continues sont de deux types :

Les formations de sensibilisation ont eu deux origines différentes :

  • une demande interne à l’INA dans le cadre d’un cycle de formation sur les nouvelles pratiques documentaires donné à un public de documentalistes (Intro-Data-nv-pratiques-documentaliste.ppt) sur une demi-journée et de catalogueurs  sur une journée (mise au point initialement avec ma collègue, Jeannette Pichon ; Intro-Data-TGCM.ppt). Cette formation vise à donner des définitions (donnée, donnée vs document, Open data, Linked data, big data, data mining), à montrer comment nous sommes passés d’un intérêt centré sur le document à celui sur la donnée et de repositionner ces deux éléments (pas question de nier le document ;-) ) et enfin de repositionner ce changement de paradigme par rapport aux développements en cours à l’INA. Nous avons ensuite ouvert à tous et adapté cette formation sur une journée (data-une-journee.ppt).
  • dans le même temps, l’ENSSIB a sollicité Emmanuelle pour faire une formation sur le Web sémantique. Mais, cela nous a, dès le départ, semblé important d’élargir à tous les aspects de la donnée ce qui a permis la naissance de la formation “Les nouveaux horizons des données de bibliothèque”. La session que je présentais (enssib-data-septembre2018.ppt) s’organisait en deux parties : une partie définition et contexte qui reprend peu ou prou les éléments de mes formations de l’Ina avec une partie spécifique sur la modélisation des données et une seconde partie axée sur la réutilisation des données en allant de la récupération (Open Data, APIs) à la visualisation en passant par le traitement des données.

Outre la formation sur le Web sémantique sur laquelle il ne me semble pas utile de revenir, je vous propose aussi les supports d’un cycle de formation organisé à l’Ina : “Gérer, organiser, enrichir et exploiter les données” (niveau 1 et niveau 2). L’objectif de ce cycle de formations est de donner les moyens à des professionnels de l’information de mettre en œuvre les différents éléments de la gouvernance des données. Je n’assure pas toute la formation mais, dans le répertoire, vous trouverez donc :

Ce cycle est complété par une session sur les référentiels, une session de présentation des outils de fouille de textes et de données et une session sur la visualisation des données. Nous n’avons pas encore eu l’occasion de faire le niveau 2. Ce sera la dernière formation que je vais préparer.

Formation initiale

Module “données” du master TNAH de l’Ecole des chartes

Je n’avais pas forcément prévu à mon arrivée à l’INA de me lancer dans la formation, comme je l’ai fait et ce n’est d’ailleurs pas par l’INA que j’ai commencé à le faire, mais à l’Ecole des chartes. Sur une idée d’Antoine Courtin, Jean-Baptiste Camps (Merci à vous deux), alors responsable pédagogique du master TNAH, m’a sollicité pour donner des cours sur le Web sémantique au sein de TNAH. Comment refuser, alors que cette institution en général et cette formation en particulier m’étaient si chères ? Peu à peu, avec l’aide de Jean-Baptiste puis de Thibault Clérice (et de quelques étudiantes qui se reconnaîtront ;-) ), nous avons ajouté des cours pour arriver à un module complet autour de la donnée.

L’objectif de ce cycle est de présenter aux étudiants les enjeux de la donnée mais aussi de faire de la pratique autour des technologies du Web sémantique, d’une part et du traitement de la donnée, d’autre part. Ce module se conclut par la mise au point en groupe d’un mashup de données avec le logiciel Dataiku valorisé par quelques visualisations réalisées avec Palladio, Tableau software ou tout autre logiciel au choix des étudiants. Un de mes objectifs principaux avec ce cycle est de permettre aux étudiants de comprendre les différents modèles logiques pour stocker la donnée : la table, l’arbre et le graphe et de comprendre dans quelles circonstances utiliser chacun de ces modèles.

Dans le répertoire (que je complèterais au fur et à mesure, l’année n’est pas terminée ;- ), vous trouverez donc :

  • un cours d’introduction donnant des définitions de la donnée, de la gouvernance des données et une partie consacrée à la modélisation des données, l’objectif étant d’aider les étudiants à toucher du doigt cette problématique de la modélisation
  • un cours théorique sur l’écosystème de la donnée : Open Data (Origines, principes, cadres juridiques, problématique technique et présentation des portails), le big data pour aborder de manière théorique la question de la scalabilité et le text et data mining. Si vous vous intéressez uniquement à cette dernière partie, c’est globalement la présentation que j’avais faite l’an dernier à la journée d’études de l’ADEMEC et que vous retrouverez sur YouTube : Panorama de l’intelligence artificielle et de ses outils.
  • Un cours théorique sur les bases de données document et les moteurs de recherche dont l’objectif est de donner des bases sur le fonctionnement de ces outils et les raisons de leur utilisation.
  • trois sessions autour des technologies du Web sémantique : une pour présenter les enjeux et les limites de ces technologies et donner les bases du modèle RDF, une pour approfondir avec les sérialisations et les ontologies en se basant sur data.bnf.fr et une dernière sur SPARQL
  • deux sessions sous la forme d’un pas à pas sur le logiciel Dataiku pour donner aux étudiants des repères sur le traitement de la donnée.

J’ajouterai au fur et à mesure des cours les supports manquants (mais comme tous mes anciennes étudiantes et anciens étudiants des 6 promos précédentes ont ces supports, je suis sûr qu’ils doivent déjà traîner dans différents endroits dans différentes versions dont on devrait pouvoir dresser la tradition :-D).

Module “données” du master Patrimoine audiovisuel de l’Ina

Ce module est différent du précédent dans la mesure où la pratique numérique ne tient pas une place centrale au sein du master Patrimoine audiovisuel d’InaSup. Il s’agit donc de proposer une introduction, un peu de pratique mais surtout de faire intervenir des professionnels sur cette question. C’est pourquoi les supports mis à disposition ne constituent pas une cohérence comme c’est le cas pour le module précédent :

  • le cours d’introduction (Cours1-introduction.ppt) qui reprend les éléments de la formation continue sur le changement de paradigme que constitue la donnée
  • deux cours sur Open Refine (Cours2-OpenRefine.ppt et Cours3-OpenRefine-Viz.ppt complétés par deux fichiers txt qui donnent le détail des différentes manipulations proposées), plus facile d’accès que Dataiku pour permettre aux étudiants d’appréhender les enjeux de traitement de la donnée
  • une intervention sur la fouille de texte et de données (Cours6-TDM-ina.ppt)

Visite guidée au pays de la donnée

Si vous ne souhaitez pas fouiller dans tous les supports précédents, vous les trouverez tous remis en cohérence dans cette série de cinq supports intitulés “Visite guidée au pays de la donnée” dont l’origine remonte, si mes souvenirs sont bons, à une sollicitation de Jean-Michel Salaün sur Twitter :

  • partie 1, introduction et tour d’horizon : problématiques et définitions, comment la donnée est-elle devenue un actif indépendant du SI ? et le tour d’horizon de la gestion des données
  • partie 2, du modèle conceptuel au modèle physique : typologie, flux, structure et sémantique des données et sérialisation et stockage des données (ce support reprend tous mes cours sur la modélisation, les bases de données relationnelles, les bases de données document, les moteurs de recherches et les technologies du Web sémantique….)
  • partie 3, acquisition et gestion des données : un des 2 supports que je n’ai jamais terminés et auquel il faudra que je m’attaque un jour, mais vous y retrouverez les éléments sur le traitement des données et le pas à pas sur Open Refine
  • partie 4, traitement automatique des données ou pour l’appeler autrement, “Panorama de l’intelligence artificielle et de ses outils” (cf. ci-dessus)
  • partie 5, exploitation et visualisation des données : le second support en friche, j’avais l’intention d’aborder la question des APIs, de l’interopérabilité (d’où la présence des technologies du Web sémantique) et de la dataviz (dont je ne suis pas du tout un spécialiste).

Et, avec cette visite guidée, s’achève cette présentation des différents supports. En guise de conclusion, je voudrais remercier toutes les personnes qui ont pu assister à ces différentes formations. Cela a toujours été un réel plaisir de partager tout cela avec vous tous, vous m’avez toujours aidé à m’améliorer, à repenser les choses, à faire évoluer les idées. Vous en êtes aussi les autrices et les auteurs d’une certaine manière. Vous m’accompagnez au quotidien dans mon travail ! Merci encore à vous ! Et, comme vous le savez, je ne suis jamais loin, toujours disponible sur Twitter ou par mail (et souvenez-vous, si je ne vous réponds pas, recommencez à envoyer le mail ;-) ).

by got at January 01, 2021 09:05 PM

Karl Dubost

saut

saut au dessus de l'horizon Tsujido, Japon, 1er janvier 2021

Affirmer son individualité, c'est être capable de se mettre à l'écart des relations humaines. La nature fournit le contexte, ou le cadre d'une telle affirmation.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Avec joie, de l'envol et du désir, un bon dans 2021.

sur le bord du chemin

  • Before They Closed, Restaurants Opened Doors for Us

    And yes, it was the best gig, and not just because of all I ate. What is food without the story of its making; what is a city without its people?

  • Jeremy a publié la mesure de son activité en 2020 (pour un certain critère de mesure) et il partage ses « 1,139 contributions on Github » alors je me suis demandé qu'elles ont été mes contributions sur la prison github en 2020. Surprise des deux trous béants.

    commits sur github

    Je conclue alors que le management est une maladie. Il y a bien longtemps que j'avais envoyé un patch à cpython. Je vérifie la liste des issues faciles. Je clone de nouveau ma « fork » en relisant le guide de contribution. Je choisis la première disponible : 25479 - Increase unit test coverage for abc.py. Je mets à jour avec le upstream et puis je « convertis » le patch pour en faire un pull-request GitHub. ./python.exe -m test. Les tests sont en train de tourner. 32 78 minutes plus tard. J'envoie un pull request. Rien de bien sorcier, mais c'est bien de convertir des vieux patchs pour se dévérouiller. Et puisque je suis un peu débloqué, j'en ai converti un deuxième issue 4643 avec cette PR.

  • Je ne suis pas allé voir le premier rayon de soleil (6:51) cette année 2021. Je voulais éviter la foule qui s'accumule le long de la plage. Je passerai plus tard sur la plage pour donner un clin d'œil au Mont Fuji. Mais le premier rayon de soleil sur les fenêtres est venu frapper à 8h40. Nous avons déjà gagné 4 minutes depuis le 21 décembre 2020. Les jours s'allongent au rythme de quelques secondes par jour. Le maximum sera 2m14s chaque jour au mois de mars.

  • Manipulation sur la cuisson au gaz

    The gas cooking Insta–trend is no accident. It’s the result of a carefully orchestrated campaign dreamed up by marketers for representatives with the American Gas Association and American Public Gas Association, two trade groups that draw their funding from a mix of investor- and publicly owned utilities. Since at least 2018, social media and wellness personalities have been hired to post more than 100 posts extolling the virtues of their stoves in sponsored posts.

    Donc le gaz est poussé depuis longtemps comme ultime système de cuisson. Je préfère la cuisson au gaz plutôt que la cuisson sur les ronds électriques du Canada. Mais je n'ai pas de compétences sur l'induction électrique. Et cela joue probablement un rôle sur les adoptions, les habitudes et la culture sont souvent plus fortes que les comportements rationnels.

  • Can Chefs Learn to Love Cooking Without Fire?. Est-ce le lobby de l'induction électrique ?

    For a long time, the only alternative to this open flame style of cooking was a conventional electric range, whose coils take a while to heat up and cool down, to the frustration of cooks. Induction ranges have been available for decades, but have been slow to take off in the United States. The technology heats a pan up faster even than a gas flame, and can be tempered or shut off just as instantly. It uses a magnetic field to heat up the pan, so the pan itself becomes the heat element—meaning no wasted heat to turn a kitchen into an inferno. Induction ranges are thus more efficient than their gas rivals, requiring about 25 percent less energy to boil an equivalent amount of water.

  • Rennes

    IN PARTS OF the world where we’ve grown distant from the sources of our food, much has been made in recent years of the idea of nose-to-tail eating: of not just taking what we want and discarding the rest. If one of the precepts of sustainability is wasting as little as possible, few animals have been honored so completely, and for so long, as the reindeer. Its bones litter campsites from 12,000 years ago along the river Seine, just south of Paris.

January 01, 2021 02:59 PM

David Larlet

PresQuotidien

L’expression convolutée des légalismes se développe autour de la nécessité de nous masquer à nous-mêmes la violence dont nous usons envers les autres. Entre le fait de priver un homme d’une heure de sa vie et celui de le priver de la vie, il n’existe qu’une différence de degré. Dans l’un comme dans l’autre cas, nous usons de violence, nous consommons son énergie. Des euphémismes élaborés peuvent dissimuler nos intentions meurtrières mais tout usage de puissance à l’encontre d’autrui se traduit par l’ultime assomption : « Je me nourris de votre énergie. »

L’Empereur Paul Muad’Dib : Ordre aux Conseils (Addenda) (Dune II. Le messie de Dune)

J’avais envie de retourner à une publication quotidienne pour 2021 après du quasi-hebdomadaire en 2019 et 2020. Les agrégations n’ayant pas toujours un lien entre elles, je me retrouvais à chercher des transitions pas terribles parfois. J’ai publié 300 fragments en 2020, on s’approche de réflexions/réactions quotidiennes.

L’originalité que j’aimerais explorer cette année est de retarder la publication d’une semaine. Je commence avec ce tampon et il évoluera peut-être au cours de l’année. Je m’autorise à ne pas publier pendant certains jours et à « dépublier » si je trouve après la durée tampon que ça n’a plus grand intérêt. Cela ajoutera peut-être de la profondeur à ce qui est publié… ou alors ça me démotivera complètement (la publication instantanée est ma petite dose d’adrénaline post-écriture). On verra bien, les règles du jeu restent ouvertes.

Une tentative de réacquérir mon temps (et le vôtre ?), encore une fois. Ménager des espaces de réactions et d’autres de créations. De l’éphémère et du permanent. De l’immédiat et de l’expérimental. Des espaces pour soi, d’autres en commun.

Pour un web diversifié… et nourrissant.

Digital nutrition is about developing and implementing cognitive skills and creating new habits to help us stay in control of our technology consumption.

The world needs a tech diet; here is how designers can help (cache)


Réagir ?

January 01, 2021 11:00 AM

December 31, 2020

Karl Dubost

vachement

Vue de l'océan avec Enoshima et Fuji Katase-Enoshima, Japon, 31 décembre 2020

Il ne s'agit pas tant d'abandonner la distinction entre nature et culture que d'en recomposer les rapports, en les concevant comme des rapports de participation, non d'exclusion. Substituer la notion de biodiversité à celle de wilderness va dans ce sens, car cela permet d'inclure les activités humaines.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Non pas un bilan de l'année 2020, mais je tentais de retrouver certains points de l'année pour m'éveiller à mes sens et mes souvenirs.

  • Retour de Singapour le 1er janvier 2020. Dernières vacances.
  • Berlin - dernier vol international 31 janvier 2020, dernier voyage pour Mozilla.
  • Refaire les shojis de la chambre
  • Mi-février, début du port systématique du masque dès que nous sortons.
  • Début mars ils ont coupé les deux camphriers massifs d'um jardin du voisinage. Profondément triste. La maison a été vendue. Le jardin va être remplacé par un immeuble.
  • Cette année, nous faisons toujours les gyozas tous les trois ensemble tout en discutant.
  • Il fait pousser ses propres graines, plante ses fleurs, et attrape les crabes sur la plage.
  • Chirurgie pour le Méningiome en urgence.
  • Arrêt du basket-ball
  • Pris quelques kilos… J'ai besoin de retrouver une activité régulière.
  • Commencement du kayak en mer
  • Plantaison et récoltes (maigres mais heureuses) de légumes dans le jardin
  • Déterrer des pommes de terre dans un champs avec les enfants
  • Danser sous la pluie
  • Capturer des chenilles et les voir se transformer en papillon
  • Visite d'un tanuki blessé pendant quelques jours
  • Explorer (encore plus que d'habitude) le local à pied et à vélo
  • Depuis février, mars, j'ai pris le train et le bus moins de dix fois (au Japon !)
  • Son premier passeport français
  • Première fois que nous montons en haut du phare de Enoshima
  • Plus de lectures dans les cafés, à l'exception de deux fois à la terrasse d'un café vide en un an.
  • Mes lectures ont pris un sacré coup de frein. Meilleure lecture cette année : Tchevengour.
  • Pas pris de vacances
  • Aucun film en salle de cinéma (dernier film vu en décembre 2019 pour le dernier de Star Wars)
  • J'ai toujours un boulot, ce qui est rassurant étant donné les événements de l'année. Un nouveau rôle temporaire (je l'espère), manager de l'équipe webcompat.

Le fuji, la baie de Sagami et Enoshima, cet après-midi vers 16h. Une dernière vue avant de passer à 2021. Cette année, on dira au revoir sans regrets à 2020, mais on ne plongera pas dans l'euphorie d'une nouvelle année qui s'annonce déjà très difficile : 1337 Tokyo, 4500+ Japon

Nous entrons dans l'année de la vache. Cela devrait me convenir.

Souris et vache Tsujido, Japon, 26 décembre 2020

sur le bord du chemin

  • Situer le numérique
    Situer le numérique est un manuel pédagogique qui permet d’introduire et de comprendre les enjeux environnementaux du numérique. Ce manuel peut servir à former les personnes qui souhaitent travailler sur les impacts environnementaux du numérique et sur l’écoconception web, quelque soit leur niveau sur le sujet.

December 31, 2020 02:59 PM

December 30, 2020

Karl Dubost

arbre

ombre d'un arbre sur le béton Oba, Japon, 27 décembre 2020

L'expérience de la wilderness est solitaire en un second sens : elle est purement occidentale. Dans ce qui est perçu comme wilderness, il y a toujours déjà eu d'autres hommes. Val Plumwood le montre bien : il faut décoloniser la wilderness. « Votre nature, c'est notre culture » : on pourrait ainsi résumer l'adresse des Aborigènes expulsés de Tasmanie aux colons australiens. Cela fait de la protection de la nature une question anthropologique.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Construire un nichoir à quatre mains, imparfait mais personnel, avec les morceaux de bois de la rénovation de la maison.

Pendant le chantier de la rénovation de la maison, tous les jours, je venais observer l'avancement des travaux et tous les jours je trouvais des chutes de bois dans les poubelles du chantier. Alors quotidiennement, je sortais le bois de la poubelle et le mettait dans la remise. Pour un jour prochain, pour plus tard, pour quelque chose, pour une idée.

Depuis j'ai réalisé la jardinière, une fusée, un bateau et cette fois-ci un nichoir. Les jours viennent toujours.

Jeter le bois me torture. Je pense toujours à l'arbre.

sur le bord du chemin

  • #tuto | publier un livre en impression à la demande

    Nous sommes de plus en plus nombreux à utiliser l’impression à la demande. Des machines ultra-perfectionnées, avec une logistique informatique puissante, qui permettent la fabrication automatisée de livres : pour les éditeurs, la possibilité de transférer en Print On Demand l’ensemble de leurs titres à rotation pas trop forte (moins de 1000 exemplaires par an, par exemple). Pour des fonds comme Gallica, la possibilité de réimprimer des titres surgis du fond des siècles. Pour nous auteurs, la possibilité d’un labo pour tous nos travaux non susceptibles de large diffusion commerciale, la reprise à notre compte d’ouvrages que leur éditeur initial a laissé s’épuiser, ou — en mettant la barre encore plus haut — de rester totalement maître de nos travaux de création, et en assurer nous-mêmes la diffusion.

  • cartographie en ligne

    The trouble is, Google isn’t the only game in town anymore. If they keep alienating their customers and pursuing a proprietary data strategy at all costs, they’re going to continue to lose ground to competition while spending more than ever just to tread water.

  • Emissions Gap Report 2020

    CO2 emissions could decrease by about 7 per cent in 2020 (range: 2–12 per cent) compared with 2019 emission levels due to COVID-19, with a smaller drop expected in GHG emissions as non-CO2 is likely to be less affected. However, atmospheric concentrations of GHGs continue to rise.

    Il y a une inertie. Pour pouvoir changer réellement les choses pour le climat, il serait nécessaire que cela dure plus longtemps.

  • Global Carbon Project: Coronavirus causes ‘record fall’ in fossil-fuel emissions in 2020

  • Mapbox GL JS devient propriétaire pour la V2.

    mapbox-gl-js is no longer under the 3-Clause BSD license. By upgrading to this release, you are agreeing to Mapbox terms of service. Refer to LICENSE.txt for the new licensing terms and details. For questions, contact our team at https://support.mapbox.com.

  • Autorisation vs Identification. Un article sur les différents modes d'identification sur le Web, mais qui commence avec cette simple distinction pour comprendre le périmètre.

    • Authentication: Who are you?
    • Authorization: What can you do?

    L'article couvre de HTTP Basic Authentication à OTP et OAuth. Cela pourrait devenir le contenu d'une conférence.

  • New Kilauea Eruption Reaches One Week, Lava Cascades Continue (Dec. 28, 2020)

  • 30 ans de python

  • Le futur : être exterminé au son du rock'n roll

  • An unethical optimization principle. L'efficacité du calcul est ce qui détermine le résultat de la programmation du choix. L'éthique est probablement conçu comme un argument plus faible dans le calcul. Nous oublions bien souvent que nous encodons des systèmes primitifs d'efficacité dans les algos d'intelligence artificielle.

    If an artificial intelligence aims to maximize risk-adjusted return, then under mild conditions it is disproportionately likely to pick an unethical strategy unless the objective function allows sufficiently for this risk. Even if the proportion η of available unethical strategies is small, the probability pU of picking an unethical strategy can become large; indeed, unless returns are fat-tailed pU tends to unity as the strategy space becomes large. We define an unethical odds ratio, Υ (capital upsilon), that allows us to calculate pU from η, and we derive a simple formula for the limit of Υ as the strategy space becomes large. We discuss the estimation of Υ and pU in finite cases and how to deal with infinite strategy spaces. We show how the principle can be used to help detect unethical strategies and to estimate η. Finally we sketch some policy implications of this work.

December 30, 2020 02:59 PM

December 29, 2020

Karl Dubost

paume sur le tronc

bol de riz Tsujido, Japon, 29 décembre 2020

En nous et hors de nous, le sauvage et la liberté se font écho.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Lorsque je touche le tronc d'un arbre avec la paume de ma main, des morceaux microscopiques s'accrochent aux rainures de ma peau. Je ne m'essuie pas tout de suite la main, je garde sa présence avec moi pour quelques pas ou quelques heures.

Qu'ai-je laissé de mon corps à l'arbre ?

sur le bord du chemin

December 29, 2020 02:59 PM

December 28, 2020

Karl Dubost

essentiel

bol de riz Tsujido, Japon, 28 décembre 2020

S'il n'est de nature que sans hommes, protéger la nature, n'est-ce pas, du même coup, la détruire ? Le paradoxe est une conséquence du dualisme constitutif de la notion de wilderness.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

L'essentiel existe dans ce bol noir en bois léger. Mon nouveau bol de riz depuis le 25 décembre 2020.

sur le bord du chemin

  • Week 51, 2020 - Breaking away

    A series of events this spring/summer, both pandemic-induced and not, caused an ongoing state of upheaval that really depleted my confidence tank. One of the consequences was not being able to make decisions or take action after I’d made them. Rendering choices through action, no matter how small, generates energy and I haven’t been able to do enough of it in the past few months. The bicycle is one of the simpler examples.

  • Affordance trompeuse : REST API, RESTful

  • Les longues habitudes

    Here’s how I think about it. First you cope and then you adapt. The kicker: once you adapt, you may not want to go back.

    C'est une discussion que j'ai eue avec L. au téléphone au tout début des contaminations et des actions mises en place par les gouvernements. Nous échangions sur le changement des comportements et des modifications de la société. Rappelez-vous du début des différents confinements à travers le monde, la pléthore d'article sur le renouveau de soi à la maison, sur les animaux réinvestissant les espaces abandonnés, etc. J'avais dit si la crise sanitaire que nous vivons en ce moment et qui est relativement bégnine dure assez longtemps, la société changera profondément. Les nouvelles modalités deviendront des habitudes, les habitudes des normalités.

    Le processus est à peu près similaire à celui d'un déménagement vers un autre pays, un autre lieu. Au début, nous remarquons les différences, nous nous en extasions ou nous résistons. Les bâtiments, les rues semblent différentes, les gens et puis un jour, nous ne remarquons plus car nous faisons partie du paysage autant que le paysage fait partie de nous.

December 28, 2020 02:59 PM

December 27, 2020

Karl Dubost

Fujisawa sur Risle

Fermes et route Fujisawa, Japon, 27 décembre 2020

Ce sont les terres habitées qui importent, pas seulement les espaces vides d'hommes.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Nous avons trouvé un petit coin de Fujisawa, inconnu jusqu'alors coincé entre plusieurs routes connues et épuisées. Et j'ai eu cette impression dans les croisements de routes étroites en virage avec les fermes de chaque côté de me sentir du côté de la vallée de la Risle.

Bien sûr l'architecture, la signalétique et les essences des arbres sont différentes. Et pourtant, la tâche du papier buvard sur l'encre d'un ailleurs donnait le temps absorbé d'une familiarité.

route en descente Fujisawa, Japon, 27 décembre 2020

sur le bord du chemin

  • Everything You Need To Know About Getting Back Into Tumblr

    I will also say upfront that I will not be sharing my own URL here! My current blog is also hidden from Google. I have a few people I talk to on there, but, for the most part, I like my anonymity on the site. It’s my zen garden of internet content where I don’t have to worry about metrics or engagement. Although, I am responsible for, I think, two 1-million note posts, so you might see something I made floating around, but who knows!

  • eNoël 2020 sans postillons

    Quelle n’est pas notre surprise de constater l’état d’arriération mentale des Français ! Le poisson pourrissant d’abord par la tête, les discours anti-masques et, pour tout dire, menaçants de Castaner, Ndiaye, Philippe, Macron et al. nous laissent pantois ; nous savons que c’est à cause de la pénurie à laquelle ils ont contribué… Pire : sortant avec un masque dans Paris, nous risquons d’être pris à parti par n’importe qui, y compris la maréchaussée. On n’en porte donc pas. On ne va plus volontiers qu’à la forêt. Lorsqu’on veut en offrir à nos amis, à qui nous n’avons ni serré la main ni fait la bise, ils les déclinent avec une aversion que masque leur politesse.

    C'est un peu ce que j'ai ressenti quand je suis revenu de Berlin en janvier 2020. Tout le monde dans les aéroports de Berlin et Bruxelles me regardaient avec des yeux étranges.

December 27, 2020 02:59 PM

December 26, 2020

Karl Dubost

ombre bleue

Ombre d'un arbre sur un mur en bois peint bleu Tsujido, Japon, 26 décembre 2020

Les parcs américains sont clos (« fenced off »); ce qui était censé les protéger des interventions humaines joue contre eux : dans des espaces trop restreints (comme îles, ou les parcs), la disparition des espèces est plus rapide, la superficie ne permettant pas le maintien des espèces (et encore moins de nouvelles spéciations).
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Les ombres de la maison bleue, je les regarde souvent quand je passe à côté. Il y a là un vieil homme qui, dès que le soleil masse le bois de son engawa en lents craquements, emploie son temps dans des activités de toutes sortes . Je ne l'ai jamais vu inactif. Pourquoi se poser la question du temps quand on réalise ?

sur le bord du chemin

  • La pêche à la coquille Saint-Jacques à la main

  • Exceptionally well-preserved snack bar unearthed in Pompeii

    The Thermopolium of Regio V at what was a busy intersection of Silver Wedding Street and Alley of Balconies was the Roman-era equivalent of a fast-food snack stall. A fresco bearing an image of a Nereid nymph riding a seahorse and gladiators in combat had been unearthed previously.

    Année après année, les découvertes de Pompeii

  • Tout le monde programme

    I get asked a lot about learning to code. Sure, if you can. It's fun. But the real action, the crux of things, is there in the database. Grab a tiny, free database like SQLite. Import a few million rows of data. Make them searchable. It's one of the most soothing activities known to humankind, taking big piles of messy data and massaging them into the rigid structure required of a relational database. It's true power.

December 26, 2020 02:59 PM

December 25, 2020

Karl Dubost

trois roues

Tricycle Kamakura, Japon, 20 décembre 2020

Préserver l'expérience de la Frontière traduit à ses yeux une passion élitiste pour la solitude et la vie sauvage.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Les véhicules à trois roues me fascinent (Tuk-Tuk, Trishaw, etc.). Si la rouille s'y invite, mon bonheur en décuple. Celle-ci est un trike avec un moteur électrique, Hallo (ES38V), sortie en novembre 1974. Je ne connais pas les modèles mais j'aime leur esthétique. Celui-ci semble être à essence.

Tricycle jaune dans une pub Vieille publicité

sur le bord du chemin

December 25, 2020 02:59 PM

December 24, 2020

Karl Dubost

déconstruire l'assemblage

Assemblage lego et livre Tsujido, Japon, 24 décembre 2020

Ce livre met à mal l'idée reçue d'une nature vierge, découverte par les colons. Cronon a explicitement formulé cette critique dans un article (« The trouble with wilderness, or getting back to the wrong nature »), défendant l'idée que la wilderness a une histoire, qui nous en dit beaucoup sur la culture et les mentalités américacines et fort peu sur la nature. C'est en ce sens qu'il peut dire que la wilderness est un produit de la colonisation américaine, moment très particulier de l'histoire humaine. Il distingue alors trois composantes de cette passion pour la wilderness : une conception du sublime, un primitivisme antimoderne et un élitisme.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Nous regardons un livre d'architecture ensemble, Shelter. Un livre très similaire que le catalogue des ressources, qui a occupé nombre de mes heures d'enfance. Nous regardons les assemblages de poutres. Il ne comprend pas très bien. Je prends ses legos et j'illustre la taille du bois et l'assemblage.

Je me demande ce que serait la forme moderne du catalogue des ressources ? Le Web ?

sur le bord du chemin

December 24, 2020 02:59 PM

December 23, 2020

Karl Dubost

raboter le bouillon

Rabot et katsuobushi Tsujido, Japon, 23 décembre 2020

La wilderness serait ethnocentrique, dualiste, et reposerait sur une vision statique de la nature.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Pour réaliser un bouillon (dashi), on peut utiliser du katsuobushi. Il peut s'acheter en flocon ou bien en bloc dur comme du bois. Pour obtenir des flocons, il faut donc le raboter. Ma technique n'est pas encore bonne. Tout s'apprend. Mais mes flocons se sont améliorés au fur et à mesure. Le bouillon était délicieux et la soupe ozoni était délicieuse.

L'autre bol est du riz surmonté d'un mélange de shirasu, myoga et d'huile de sésame.

soupe ozoni et bol de riz Tsujido, Japon, 23 décembre 2020

sur le bord du chemin

  • N'utilisez pas AMP
  • Hong Kong migrations. Ma dernière visite à Hong-Kong était en octobre 2007. 13 ans déjà.
    Britain estimates that 5.4 million Hong Kongers are eligible for BNOs and that as many as 322,000 will move to the country between 2021 and 2025, according to a Home Office study. From January 2021, BNO holders will be eligible to stay in Britain for five years, at which point they can apply for settlement if requirements are met and, eventually, citizenship.
  • Un an de thèse. Antoine parle de son parcours en thèse au Québec.
    Quoi qu’il en soit je prends conscience que pour moi écrire signifie bricoler continuellement l’outil d’écriture et de publication, les deux sont liés — et l’un motive l’autre, une forme de programmation éditoriale.
  • Improving Cross-Browser Testing, Part 1: Web Application Testing Today

December 23, 2020 02:59 PM

December 22, 2020

Karl Dubost

Saturne et Jupiter

Saturne et Jupiter Tsujido, Japon, 22 décembre 2020

Dans tous les cas, la wilderness n'est pas protégée pour elle-même, mais comme un moyen au service des Américains qui peuvent la visiter : sa valeur est instrumentale.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Ce point brillant est en fait deux points brillants étalés sur quelques pixels. Deux planètes, Saturne et Jupiter, en conjonction.

Saturne et Jupiter Tsujido, Japon, 22 décembre 2020

sur le bord du chemin

  • Hua Yang De Nian Hua, des chutes de film sélectionnées par Wong Kar-Wai. Le court métrage a été diffusé en 2001.
  • The dead professor and the vast pro-India disinformation campaign
    Last year, the researchers uncovered 265 pro-Indian sites operating across 65 countries, and traced them back to a Delhi-based Indian holding company, the Srivastava Group (SG). Wednesday's report, titled Indian Chronicles, reveals that the operation, run by SG, is spread over at least 116 countries and has targeted members of the European Parliament and the United Nations - raising questions about how much EU and UN staff knew about SG's activities, and whether they could have done more to counter those activities, especially after last year's report.
  • Chai Masala
  • Tandoori Chicken

December 22, 2020 02:59 PM

December 21, 2020

Karl Dubost

rencontre

ombre d'arbre sur un sudare Kamakura, Japon, 20 décembre 2020

La route est la porte par laquelle entre tous les maux : elle fragmente les habitats, sert de corridor à l'invasion d'une faune ou d'une flore étrangères.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Ce soir Jupiter avait rendez-vous avec Saturne. Immédiatement visible dans la beauté de la nuit précoce, deux compagnons de trajectoires optiques.

sur le bord du chemin

  • Styling console.log() Output Formatting With CSSs

  • Dans le débat sur la publicité en ligne, le combat n'est pas le même pour touts.

    1. La publicité comportementale (comme envahissement de la vie privée)
    2. La publicité contextuelle (afficher des publicités d'hôtels locaux sur une page Web parlant d'une destination précise)
    3. La publicité aléatoire
    4. Pas de publicité du tout

    De nombreux organismes se battent contre la publicité comportementale, y compris Mozilla. Pour ma part je suis partisan de pas de publicité du tout qui est considéré par de nombreuses personnes comme une position intenable. Je ne crois pas au soi-disant motto de la publicité ethique. Cela m'hérisse le poil.

  • Time for some home truths about deforestation

    Starting in the 1930s, colonialists created national parks to protect the forests from the locals who were supposedly destroying them as their populations grew. But the hypocrisy is double-barrelled, because by then it was the colonialists who were responsible for large-scale destruction. Between 1850 and 1920, across Africa and Asia, Europeans and their descendants cut down 95m hectares of forest to make way for their farms – between four and five times more than was destroyed in the previous century.

  • Taux de visiteurs au Japon cette année 2020 comparé à l'année 2019.

  • Ces dernières années, le pantalon commence à être autorisé pour les filles au Japon dans les collèges et lycées. Pratiquement toutes les écoles publiques du secondaire imposent l'uniforme.

    Kyodo News surveys of education boards found that more than 600 prefecture-run schools in at least 19 of Japan’s 47 prefectures have relaxed restrictions regarding uniform dress codes, such as permitting girls to wear trousers instead of skirts.

  • Tokyo area international schools tuition and fees 2019

](https://www.reddit.com/r/japanlife/comments/e6t8wb/tokyo_area_international_schools_tuition_and_fees/)

  • Oblivious DOH
    Today we heard an announcement that Cloudflare, Apple, and Fastly are collaborating on a new technology for improving privacy of DNS queries using a technology they call Oblivious DoH (ODoH). This posting examines the technology in more detail and looks at some of the challenges this will need to overcome before it can be deployed more widely.

December 21, 2020 03:59 PM

David Larlet

Livres

Une page regroupant les livres éclairants de 2020.

Esprit zen, esprit neuf

Shunryu Suzuki, de la lignée du Zen Soto, était un descendant spirituel direct du grand Dogen. En 1958, à cinquante-trois ans, maître zen déjà profondément respecté au Japon, Suzuki-roshi vint aux États-Unis et s’installa à San Francisco. Ceux qui voulaient se joindre à sa pratique firent éclore sous sa direction le groupe de méditation dit Zen Center qui a essaimé en sept centres, y compris le Zen Mountain Center, premier monastère zen hors d’Asie. Il était sans conteste l’un des plus influents maîtres zen de nos jours. Ce livre est né d’entretiens familiers, en Californie.

Esprit zen, esprit neuf, Shunryu Suzuki

Une introduction au bouddhisme, avec des choses qui me grattent, d’autres qui me (ré)confortent, certaines qui me donnent envie d’essayer des choses. C’est déjà pas mal.

À côté de nous le déluge

Révélateur du fait que ce n’est pas d’abord un manque de savoir qui soutient la société d’externalisation au jour le jour, mais bien un « ne-pas-vouloir-savoir » généralisé, un refus de savoir, composé d’un mélange indéfini de confort et de malaise, d’insouciance et de surcharge, d’indifférence et de crainte. Et ce, autant à petite qu’à (particulièrement) grande échelle. Nous ne voulons pas entendre parler du coût de la grande vie que nous menons : de ce qui doit être sacrifié pour nous, des endroits où on y travaille, de l’identité de ceux qui paient à la fin. Mais surtout, nous ne voulons pas vraiment connaître les principes profonds à l’œuvre, nous ne voulons pas remettre le système en question.

À côté de nous le déluge, Stephan Lessenich

Ce livre décrit avec précision et sources à l’appui la société d’externalisation dans laquelle je vis. Attention, si vous n’êtes pas prêt·e cela peut être assez violent de premier abord, mais probablement moins que cette violence systémique si vous en avez déjà conscience.

La cosmologie du futur

— S’il fait un temps pareil dimanche, on ne va pas pouvoir aller voter, hein…
— Le « vote »… j’ai lu des trucs à ce sujet… je crois me souvenir que c’est un rite au cours duquel est désigné un chef de guerre… Y aurait-il une expédition guerrière en préparation ?
— Ah ça, c’est sûr, avec ce soleil ça va pas être possible !
— Il y aurait donc une forme de contradiction entre le choix d’un chef de guerre et la présence du soleil ? Peut-être la redite de la rivalité entre Apollon et Athéna…
— À moins que le soleil ne soit simplement une divinité pacificatrice, qui occuperait le rôle, ici laissé vacant, que les chefs jouent dans de nombreuses autres cultures…
— Ça va plutôt être pêche au gardon pour tout le monde, obligé !
— Quoi ?! Le soleil réclamerait des offrandes sacrificielles de poissons ?!

La cosmologie du futur, Alessandro Pignocchi

Fabcaro m’avait permis de prendre conscience de mon attrait pour l’absurde avec ce chef-d’œuvre qu’est Zaï zaï zaï zaï. Ici je suis resté un peu sur ma faim, ou peut-être ma fin. L’épilogue rompant avec le narratif.

Pincez-moi, je suis en train de décrier un angle politique. Absurdité quand tu nous tiens…

Pour un aperçu du style sur l’actualité, vous pouvez consulter Relance 1, 2 et 3.

Le Petit traité d’écologie sauvage et La recomposition des mondes semblent être en accès libre.

Pouvoir de détruire, pouvoir de créer

Les textes réunis ici, majeurs dans l’œuvre de Bookchin, exposent son écologie sociale, dans sa théorie comme dans sa pratique « municipaliste libertaire », qui passe par la démocratie directe et la reprise en main de nos conditions d’existence. Ils déploient aussi toutes les implications éthiques et même esthétiques de ce projet politique, depuis la respiritualisation du travail jusqu’à l’établissement d’une nouvelle sensibilité et d’une nouvelle façon de vivre, un apprentissage continuel de la vertu et de la décence pour résister à la corruption sociale, morale et psychologique exercée par le marché et son égoïsme débridé.

Pouvoir de détruire, pouvoir de créer, Murray Bookchin

Les réflexions de cette personne m’intéressaient alors je me suis dit qu’une compilation serait une bonne introduction. Il y a effectivement des textes qui après 50 ans n’ont pas pris un ride.

C’est peut-être ce qui est le plus déstabilisant d’ailleurs.

La nature est un champ de bataille

Face à la catastrophe écologique annoncée, les bonnes âmes appellent l’humanité à « dépasser ses divisions » pour s’unir dans un « pacte écologique ». Cet essai s’attaque à cette idée reçue. Il n’y aura pas de consensus environnemental. Loin d’effacer les antagonismes existants, la crise écologique se greffe au contraire à eux pour les porter à incandescence. Soit la localisation des décharges toxiques aux États-Unis : si vous voulez savoir où un stock de déchets donné a le plus de chances d’être enfoui, demandez-vous où vivent les Noirs, les Hispaniques, les Amérindiens et autres minorités raciales. Interrogez-vous par la même occasion sur le lieu où se trouvent les quartiers pauvres…

La nature est un champ de bataille (cache), Razmig Keucheyan

Ce livre comporte trois parties très distinctes et c’est la première qui m’a le plus ouvert les yeux, notamment sur cette notion de « racisme environnemental ».

Merci à f6k de m’avoir pointé le texte intégralement disponible en ligne. La copie d’extraits papier est fastidieuse, merci aussi aux éditions La Découverte !

Écotopia

Presque toutes les rues de San Francisco sont plongées dans l’obscurité pendant la nuit — des mesures d’économie d’énergie ont manifestement supprimé l’éclairage nocturne. J’ignore pourquoi cela n’entraine pas la vague de criminalité qu’en pareilles circonstances on constaterait bien sûr chez nous. Quand j’ai demandé à des habitants de la capitale s’ils se sentaient en sécurité la nuit, ils m’ont répondu sans hésiter que oui — ils affirment y voir assez bien, puis ils détournent la conversation vers des détails ridicules : les phares des vélos trouant les ténèbres n’évoquent-ils pas des lucioles virevoltantes ? N’est-il pas plaisant de voir les étoiles même en ville ? Heureusement qu’ils n’ont pas de voiture, après tout : sinon, le nombre des accidents nocturnes serait effarant.

Écotopia, Ernest Callenbach

Cet ouvrage écrit en 1975 nous offre une utopie qui fait du bien. Sans surprise, certains examples sont un peu datés et paradoxalement d’autres sont encore tout à fait d’actualité ce qui rend ce récit toujours pertinent, si ce n’est plus !

Note : si vous lisez la traduction française effectuée par Brice Matthieussent, ne lisez surtout pas la préface ! Cela vous divulgâcherait de manière significative une bonne partie du livre. Incompréhensible…

Dans les forêts de Sibérie

La lumière lui taille des traits de fantassin héroïque. Le temps a sur la peau le pouvoir de l’eau sur la terre. Il creuse en s’écoulant.

[…]

Pendant cinq années, j’ai rêvé de cette vie. Aujourd’hui, je la goûte comme un accomplissement ordinaire. Nos rêves se réalisent mais ne sont que des bulles de savon explosant dans l’inéluctable.

[…]

J’archive les heures qui passent. Tenir un journal féconde l’existence. Le rendez-vous quotidien devant la page blanche du journal contraint à prêter meilleure attention aux événements de la journée — à mieux écouter, à penser plus fort, à regarder plus intensément. Il serait désobligeant de n’avoir rien à inscrire sur sa page de calepin. Il en va de la rédaction quotidienne comme d’un dîner avec sa fiancé. Pour savoir qui lui confier, le soir, le mieux est d’y réfléchir pendant la journée.

[…]

La pêche, ultime clause du pacte signé avec le temps. Si l’on revient bredouille, c’est le temps qui a tiré sa prise. J’accepte de rester des heures immobile. Et s’il n’y a rien, tant pis. Je n’en voudrai pas aux heures d’avoir trompé mon désir. Elles ne sont pas nombreuses, les activités, réduites à une vague espérance. Pour moi, qui ne crois plus aux Messies, il n’y a que les poissons dont j’espère la venue.

[…]

Les heures défilent lentement par la fenêtre. Je m’ennuie un peu. Cette journée est un robinet mal fermé, chaque heure en goutte. L’ennui est un compagnon passé de mode. On s’y fait, pourtant. Avec lui, le temps a un goût d’huile de foie de morue. Soudain, le goût se dissipe et l’on ne s’ennuie plus. Le temps redevient cette procession invisible et légère qui fraie son chemin à travers l’être.

[…]

Et je fixe ce point très précis où les étincelles du brasier, propulsées vers le ciel, pâlissent et brillent d’un dernier éclat avant de se confondre aux étoiles. J’ai du mal à me convaincre de gagner ma tente, je suis comme un gosse qui ne veut pas couper la télévision. De mon duvet, j’entends crépiter le bois. Rien ne vaut la solitude. Pour être parfaitement heureux, il me manque quelqu’un a qui l’expliquer.

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson

Ce livre est presque trop bien écrit pour réussir à entrer dedans, sans compter la romanticisation de l’isolement. C’est la première fois que cela m’arrive et c’est troublant. Peut-être que cela se produit lorsqu’on reste dans une cabane trop longtemps… à garder en mémoire.

Ou alors c’est de la jalousie déplacée. C’est beau.

Avoir ou être

Dans le mode avoir, il n’existe aucune relation vivante entre moi et ce que j’ai ; « ça » et « moi » sont devenus des objets, et j’ai ça parce que j’ai le pouvoir de le rendre mien. Mais il existe aussi une relation inverse : ça possède moi, parce que le sentiment de mon identité, c’est-à-dire de ma santé d’esprit, repose sur le fait que j’ai ça (et le plus de choses possible). Le mode avoir d’existence n’est pas établi par un processus vivant, productif entre le sujet et l’objet ; il « chosifie » à la fois l’objet et le sujet. C’est une relation morte, et non pas vivante.

Avoir ou être, Erich Fromm

Le sous-titre du livre d’Erich Fromm me faisait un peu peur : « Un choix dont dépend l’avenir de l’homme » mais c’est finalement lisible sans trop déprimer. Enfin presque.

Comment je suis devenue anarchiste

Si ce mot est devenu aussi sulfureux, c’est parce que le système auquel ce courant de pensée s’oppose a tenté de le museler en le diabolisant. Dans l’inconscient de la plupart d’entre nous, ce mot, anarchie, est devenu symbole de chaos, d’attentats, ou tout du moins d’un désordre absolu. Or, c’est tout le contraire !

Comment je suis devenue anarchiste, Isabelle Attard

Un témoignage comme une invitation d’Isabelle Attard à se revendiquer anarchiste. J’ai accepté :-).

Nos cabanes

Or c’est bien pour ça que l’on fait des cabanes : pour prendre soin de ce qui mérite que l’on y tienne, que l’on s’y tienne, et dire ce que l’on a besoin de protéger pour préserver notre amour de la vie.

Nos cabanes, Marielle Macé

Un style plein d’énergie, peut-être un peu trop parfois pour mon mode de lecture. Je le vois comme un paquet de graines qui est semé à la rasbaille. Rattrape qui pourra. J’ai réuni quelques jolies graines, on verra bien ce qui poussera.

Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce

S’il n’existe plus de géographie du refuge hors l’exil, et que l’on veut continuer à vivre en société, parce que chacun n’a pas la possibilité de s’échapper en mer ou vers les sommets, alors il faut trouver ailleurs, en soi, la manière de s’extraire de la Machine et de faire corps avec le monde vivant contre le Monstre.

Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce, Corinne Morel Darleux

Livre de Corinne Morel Darleux en cours de lecture. Ça fait partie des petits livres que je déguste.

Dune

Quand la loi et le devoir ne font qu’un sous la religion, nul n’est plus vraiment conscient. Alors, on est toujours un peu moins qu’un individu.

Extrait de Muad’Dib Les Quatre-vingt-dix-neuf Merveilles de l’Univers, par la Princesse Irulan (Dune)

Frank Herbert pose la question du choix que l’on fait de mettre au monde et d’entraîner un Kwisatz Haderach. #EnTouteModestie

Puis du poids qui lui incombe de s’imaginer un monde dans lequel il a lui-même des choix à faire qui lui semblent plus ou moins inéluctables compte-tenu de son héritage.


Ce que je retiens surtout de toutes ces lectures, c’est que ça n’est pas la taille qui compte. J’ai lu beaucoup de petits livres (merci Thomas !) qui renfermaient de véritables pépites. Cela me motive pour écrire quelque chose d’un peu plus consistant un jour, sans pour autant avoir la pression de la taille.


Réagir ?

December 21, 2020 11:00 AM

December 20, 2020

Karl Dubost

lire pour vivre

livre et pain Tsujido, Japon, 20 décembre 2020

Pourquoi s'obstine-t-on à sauver le sauvage ?
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Parfois, le livre ouvre tous les chemins. Parfois le « bon » livre donne l'envie de la pensée et de la rêverie. Parfois, il faut savoir en abandonner un pour en prendre un autre. L'autre reviendra quand nous serons dans une meilleure disposition.

chemin feuilles mortes entre les bambous Kamakura, Japon, 20 décembre 2020

Le chemin est sec. Le parfum est subtile. Six pieds sur les feuilles mortes, trente doigts sur les tiges de bambous, tout est « ébleui » d'un soleil d'acier. Sur le sommet de la montagne, nous attendons l'heure creuse de la pente où la fatigue nous laissera glisser sur les racines des sugi et des hinoki. Une femme sarcle son jardin, un enfant joue avec l'eau abandonnée par une source qui a oublié son origine.

sur le bord du chemin

  • Je me souviens
    Aujourd’hui je tente de reprendre l’écriture non plus pour me souvenir, mais pour poser les souvenirs de demain. Petits cailloux.
  • L'appel de la forêt
    Si je croise un loup, je lui demande des allumettes.

December 20, 2020 02:59 PM

December 19, 2020

Karl Dubost

plaisirs opaques

Maison abandonnée Tsujido, Japon, 19 décembre 2020

… la wilderness est une création humaine, typiquement américaine, plus précisément blanche, mâle et raciste. La wilderness est tout sauf naturelle, tout sauf sauvage : elle a une histoire, elle est le produit d'une civilisation.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Ensemble, nous allons déposer une enveloppe dans la boîte aux lettres. Sur la pointe des pieds, il glisse l'enveloppe dans la fente. Le geste du courrier est un geste que j'aimerais faire plus souvent, car il y a tant de bonheur à le recevoir. Il me redonne le goût de l'envoi.

sur le bord du chemin

  • Giant A-68A iceberg loses chunk of ice. L'iceberg est massif. Environ 140 km de long et à la dérive. Carte de l'iceberg

    Probablement encore plus impressionnant est la rapidité de la progression. Carte de progression de  l'iceberg.

    Grand comme certains départements, j'imagine une carte où les terres sur lesquelles nous vivons sont mobiles et entrent en collision à l'échelle d'une vie humaine. Quels types de sociétés seraient engendrés par cette géographie mobile complexe.

  • How to Pretend You’re in Singapore Tonight et il y a probablement un peu de cela dans tous nos rêves de voyage priviligiés et pollueurs. Nous prétendons la découverte pour échapper à notre quotidien. Et probablement si nous pouvons de nouveau circuler un jour, nous reprendrons nos habitudes de poinçonneur de la couche d'ozone. Se regarder en face.

December 19, 2020 02:59 PM

December 18, 2020

Karl Dubost

abandon

Maison abandonnée Tsujido, Japon, 18 décembre 2020

Tel est bien le paradoxe de la wilderness : s'en occuper (ne serait-ce que pour la protéger), c'est la détruire en tant que nature extérieure à l'homme. Si le débat a ainsi révélé la fragilité de la notion, il a aussi montré à quel point on pouvait y être attaché, et vouloir sauver le sauvage, alors même que l'on en constate l'inexistence.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

J'hésite souvent quand je vois les espaces abandonnés. J'y vois la chance de notre humanité dans une forme de reconquête des éléments animaux et végétaux sur notre activité. Les maisons se détériorent, les insectes prennent leur place, les végétaux y prennent leur place.

Pourrions-nous créer des nano-parcs nationaux de nos urbanités tout en comprenant les reconquêtes locales du vivant ?

sur le bord du chemin

  • This used to be our playground

    A personal site is all about energy and identity. What’s more, personal sites don’t need to announce themselves as big design statements, and mine — the site of a designer — is a case in point. I’m more of an archivist, so I choose to express myself in words and be quietly daring with the design that backgrounds everything (although both the previous and current versions caught the attention of many). Regardless, what I do at my domain doesn’t prevent me — after twenty years working in all sorts of situations and with all kinds of people — from asking questions and offering critique about designers and the design industry as I see it.

    Le design de la page d'accueil est à base de listes et de flexbox. Plutôt bien fait.

  • No cookie for you

    At GitHub, we want to protect developer privacy, and we find cookie banners quite irritating, so we decided to look for a solution. After a brief search, we found one: just don’t use any non-essential cookies. Pretty simple, really. 🤔

  • Découverte de Hiroshi Yoshida à travers cette chute d'eau.

    chute d'eau

    Et de nombreuses autres à découvrir.

December 18, 2020 02:59 PM

David Larlet

Arrakice

Un mauvais jeu de mot pour une fraîche sortie.

Silence

Des arbres à perte de vue. Le sable blanc crisse sous les pas et oblige à adopter cette démarche qu’on les icemens, ce pas cassant qui permet de ne pas attirer les humains, de se fondre dans les dunes de neige. Les sinus gelés laissent une trainée blanche sur la barbe, caractéristique de ces régions froides. Je réajuste mon tour de cou et j’adopte un allure qui me permet de ne pas perdre cette précieuse eau liquide.

Rien ne bouge dans ce désert blanc, même les gerbilles locales sont allées se mettre à l’abri du froid. À intervalle régulier, un corbeau vient vérifier que la masse mouvante que je représente est encore en état de se défendre, de conserver son eau et sa chaleur. De loin en loin, le martèlement des pics nous rappelle qu’il y a de la vie. Et des prédateurs. Je ne suis plus qu’à une dizaine de marteleurs de la chaleur du Sietch.

Des pas dans mon dos, un rythme de prédateur alpha qui se dépense sans compter. Je fais appel à mon enseignement prana-bindu pour réchauffer mes zygomatiques et me préparer à l’échange. La litanie m’apaise encore un fois :

Je ne connaîtrai pas la peur car la peur tue l’esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l’oblitération totale. J’affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu’elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n’y aura plus rien. Rien que moi.

Et un maudit coureur.

Perdu

Le besoin pressant d’un univers logique et cohérent est profondément ancré dans l’inconscient humain. Mais l’univers réel est toujours à un pas au-delà de la logique.

Extrait de Les Dits de Muad’Dib, par la Princesse Irulan (Dune)

J’étais parti pour dormir dehors. Puis la veille, je me rends compte que ça va vraiment piquer (genre inférieur à -20°C). Pas encore bien acclimaté et conscient d’être proche du solstice, je n’avais pas envie de passer 15h dans un duvet à attendre le soleil. J’ai déjà fait et c’est pas plaisant. Surtout à mon âge. Aussi, je décide de me rabattre sur un refuge inconnu…

(Mal)Heureusement, arrivé sur place, un avertissement indique que les refuges ont été placardés (!) pour cause de COVID avec photos à l’appui. Je comprends et j’ai un peu de mal à l’accepter, d’autant que par ces températures ça me semble être une structure de sécurité plus qu’un potentiel cluster mais soit. J’enlève finalement le duvet du sac et me voilà parti pour une balade à la journée.

Et finalement, j’ai bien fait car… je me suis retrouvé à gravir la mauvaise montagne (plusieurs fois) car ma carte était incomplète. Au moment où j’ai retrouvé mon chemin intentionnel, il devenait limite de rejoindre le refuge avant que la nuit ne tombe et j’ai pu faire demi-tour sans me mettre en danger. Ce n’était pas le moment de réquisitionner les secours. Ni de perdre des doigts.

Pro-tip : toujours faire une photo de la carte des sentiers affichée au début du chemin qui est davantage à jour/exacte.

Loup

En cas de rencontre, on m’a conseillé de m’accroupir et de regarder le loup dans les yeux en lui faisant face, d’autres m’ont dit de me faire la plus grande possible pour lui faire peur. D’autres m’ont adjurer de ne jamais regarder un loup dans les yeux. Mais tous ont un conseil commun : « fais un feu ». Je suis satisfaite de cette dernière technique qui semble simple et logique. Petit problème pourtant. Il n’y a pas ou peu de bois dans ces steppes.

Sauvage par nature, Sarah Marquis

Je repense souvent à cet extrait lorsque je suis dans la forêt l’hiver. Faire un feu par des températures très négatives est loin d’être trivial. Le bois est gelé et difficile à trouver, les doigts n’ont plus la même dextérité et les briquets perdent en efficacité, le feu coule littéralement si la plateforme n’est pas suffisamment épaisse sur la couche de neige, les équipements doivent être à la bonne distance pour ne pas geler mais ne pas non plus brûler. Et quand enfin ça prend… vous n’êtes pas à l’abri que la neige située sur une branche au-dessus un peu réchauffée ne vienne réduire vos efforts à néant.

Si je croise un loup, je lui demande des allumettes.

Limites

Le concept de progrès agit comme un mécanisme de protection destiné à nous isoler des terreurs de l’avenir.

Extrait de Les Dits de Muad’Dib, par la Princesse Irulan (Dune)

Par -15°C, j’ai rapidement atteint les limites de ce que pouvait produire un téléphone. J’essayais de protéger la batterie au maximum mais c’est le capteur (ou le processeur ?) qui étai(en)t à la peine pour enregistrer des vidéos en 4K. Du coup, je perdais des frames au cours du temps d’exposition au froid, ce qui est visible… et frustrant.

Aussi, j’étais limité à une seule prise sans pouvoir faire aucun réglage (à la fois pour la batterie mais aussi pour mes doigts !). Cela explique l’exposition fluctuante et les erreurs de mise au point. En cours de route, je me suis rapidement rendu compte que c’était mon outil de sécurité que j’hypothéquais en faisant des vidéos. La logique qui me semblait bonne de « je l’ai toujours sur moi » m’avait presque fait oublié le pourquoi.

Même la batterie de rechange dans une pochette dédiée avec une chaufferette à main n’arrivait plus à recharger quoi que ce soit. Et je ne parle même pas de la télécommande bluetooth qui devait m’éviter de quitter les gants et qui a refusé dès la première prise de vue de me suivre dans mes délires.

Toutes ces choses considérées, il serait tentant de céder encore une fois à davantage de matériel. Ça permettrait aussi de récupérer les surexpositions en post-traitement.

Ou s’abstenir de faire des vidéos en hiver.

Fléaux

Réflexion de forêt : nous ne traversons pas/plus(?) des crises mais des fléaux. La différence entre les deux c’est que l’ont peut sortir des premières et que l’on doit composer avec les seconds.

On ne sort pas d’une crise écologique qui génère des millions de migrants climatiques. On ne sort pas d’une descente énergétique qui génère des pertes de « confort » substantielles. On ne sort pas d’une pandémie qui est la double conséquence de la déforestation et de la mobilité humaine.

On s’adapte et on apprend à vivre avec.

En acceptant les fléaux, je regarde les choses avec plus d’humilité. Quelles attitudes solidaires adopter pour traverser ces fléaux ensemble ? Quelles relations et initiatives éviter qui essayent de sortir d’une crise ?

Peut-être que la différence entre les deux a aussi à voir avec une question de revenus… et de privilèges associés.


Réagir ?

December 18, 2020 11:00 AM

December 17, 2020

Karl Dubost

imaginer le futur

feuilles d'automne Tsujido, Japon, 13 décembre 2020

La séparation ontologique entre deux substances distinctes — la nature et la société humaine — ne saurait plus tenir.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Penser le long terme est penser au delà de nos cendres. Est-ce la trajectoire que l'on veut définir ou bien la possibilité des pas ?

sur le bord du chemin

December 17, 2020 02:59 PM

December 16, 2020

Karl Dubost

soir, matin

Ombre de pin sur le sudare Tsujido, Japon, 16 décembre 2020

La crise environnementale, c'est le naturel qui fait irruption dans le social (nos problèmes environnementaux sont des problèmes sociaux) et le social qui s'imprime sur le naturel (ce sont certaines activités de notre vie sociale, notamment depuis l'âge industriel, qui dégradent la nature). — Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Du soir au matin, ma respiration bascule avec le soleil.

Je mets en pause le livre de Stiegler qui bloque mon écriture. Trop de fatigue. C'est le petit grain de sable qui bloque l'ensemble. J'ai donc besoin d'une matière plus accessible que le granit. Nous passons à l'argile.

Yuzu à travers une fenêtre Tsujido, Japon, 16 décembre 2020

sur le bord du chemin

December 16, 2020 02:59 PM

December 15, 2020

Karl Dubost

prendre le temps

Ciel et plage Chigasaki, Japon, 15 décembre 2020

Mettons nos connaissances en veilleuse, allons méditer sur l'opportunité de leur utilisation. Reconsidérons les éléments primordiaux de notre existence.
— Savoir Revivre - Jacques Massacrier

Prendre le temps d'être libre, voilà ce moment que je veux chérir.

sur le bord du chemin

  • Bye bye amazon
    Il y a pourtant une solution assez simple qui permet de pallier cette situation et d’éviter que le diffuseur-distributeur ne soit confronté à un problème juridique de « refus de vente » dans le cas où un éditeur voudrait se passer de tel ou tel espace de ventes : le code-barre du livre. Comme l’a relevé avec sagacité notre confrère belge des éditions Vies parallèles, le fait de ne pas mettre le code-barre à l’extérieur du livre le rend inexploitable par (les robots d’) Amazon. Zones sensibles a donc décidé de placer ce code-barre en deuxième de couverture, au bas du colophon qui se trouve sur cette page, et ce à partir de notre prochaine parution, Généalogie de la morale économique de Sylvain Piron, prévue pour le 20 novembre. Il en sera de même pour tous nos ouvrages à venir. Cette simple et élégante solution — qui permet par ailleurs d’éviter de ruiner le graphisme de certaines couvertures en raison de l’inélégance du code-barre — fait que nos ouvrages ne seront donc plus commercialisés par Amazon.
  • How to create a client-serverless Jamstack app using Netlify, Gatsby and Fauna Pour moi, JAMStack est exactement l'opposé de la résilience, de l'indépendance et de la maîtrise de l'objet que l'on produit. La dépendance a ces services fragilise le contenu et le processus de création.
  • Goodreads ferme son API
    In news that surprises nobody, Goodreads last week quietly announced the deprecation of their public APIs. And I mean really quietly – the only people who were told about this were those unfortunate enough to have their existing API keys disabled without warning.
  • if then else
  • Les feux et les séquoias
  • fin d'une époque
  • Back to Basics: Event Delegation

December 15, 2020 02:59 PM

David Larlet

Vidéos

Une page regroupant les vidéos inspirantes regardées en 2020.

American Dream

Dans ce documentaire Noam Chomsky décrit les 10 principes de la concentration de la richesse et du pouvoir :

  1. Réduire la démocratie
  2. Former l’idéologie
  3. Redessiner l’économie
  4. Déplacer le fardeau
  5. Attaquer la solidarité
  6. Gérer les législateurs
  7. Manipuler les élections
  8. Maîtriser la populace
  9. Fabriquer le consentement
  10. Marginaliser la population

Requiem for the American Dream, Noam Chomsky

Je retiens notamment de ce documentaire — monté un peu trop lent à mon goût mais le contenu est éclairant — que l’on subit encore le retour de flamme des efforts démocratiques des années 60 qui ont été à l’origine d’une énorme offensive coordonnée du monde des affaires.

Sous cet angle, je comprends un peu mieux les ficelles ayant pu mener à la situation actuelle. On pourrait facilement crier au complotisme et en même temps, en prenant un peu de recul, ça semble si facile à mettre en place lorsqu’on est un minimum privilégié.

J’ai apprécié aussi le fait d’énoncer que la société actuelle ne soit pas capitaliste, auquel cas ce ne seraient pas les contribuables qui renfloueraient les banques en cas de krach boursier.

Franck Lepage

Interview été 2019 (sur invidio.us) sous la forme d’une playlist Google Youtube. J’aimerais pouvoir lier à un endroit autre mais tout de même pérenne, pas facile.

Un montage suivant des grands concepts, ça reste léger et pourtant tout y est. C’est tranquille dans son moulin et ça change de l’ambiance des Thinkerviews. Voir aussi ce qu’il disait sur le mépris de classe.

Citizenfour

J’ai longtemps reporté le moment de consultation de ce documentaire pensant plutôt bien connaître le sujet et en fait l’intérêt n’est pas celui auquel je m’attendais. C’est assez incroyable d’avoir des rushs des jours qui ont changé le monde et de voir l’intégrité et le courage d’une personne.

Edward Snowden est un héros. Il a même une cape.

Je renouvelle ma question : où sont les lanceurs d’alertes des GAFAM+ ?

Minimalism

Love people and use things because the opposite never works.

Minimalism: A Documentary About the Important Things

Un documentaire sur des personnes riches qui décident de ne plus posséder de nombreuses choses. En passant un peu à côté de ce que cela requiert par ailleurs et de la nécessité d’accumuler lorsqu’on est pauvre.

Il y a pas mal de jolies phrases à écrire sur des murs… tout blancs.

The Game Changers

Documentaire assez controversé sur le véganisme et son impact sur le corps, notamment dans le sport de haut niveau. Je suis loin d’être vegan, notamment car je consomme encore pas mal d’œufs et de fromage, et j’ai pu observer des transformations sur mon corps mais le contexte était tellement changeant qu’il est difficile d’arriver à la moindre conclusion personnelle.

Ce qui me semble assez clair par contre c’est qu’il s’agit d’un levier important pour moins détériorer la planète. Et ce, pour un inconfort quasi nul. Je ne sais pas si c’est bon pour l’organisme mais ça soulage déjà mon cerveau !

Jean-Marc Jancovici

Jancovici a répondu à nos questions en pleine crise du coronavirus (sur invidious, audio sur soundcloud) et cela me donne un autre regard sur la situation pour mon état actuel (19 mars) de conscience sur le sujet.

J’apprécie notamment qu’il s’interroge dès maintenant sur le moment où l’on va devoir arbitrer entre le confinement de toute la population et la survie des boomers qui ont mené à cette situation avec la spéculation infinie (notamment immobilière) et le plein emploi (qui est en fait la pleine énergie).

Mon côté misantro-anthropo-socio-éthologue suit cela à la fois avec détachement et grand intérêt.

Jancovici a répondu à nos questions en plein confinement (sur invidious, audio sur soundcloud) c’est la suite ( visionnée le 19 avril) et ça aborde pas mal de sujets que j’ai en tête à ce moment sur le monde qui s’en vient.

Contagion

Visionner ce film de 2011 en plein début de crise du Coronavirus (25 mars) rend cette fiction un peu trop réaliste à mon goût ! Pourtant tout y est : la propagation rapide depuis l’Asie, la transmission depuis une chauve-souris (!), les loupés/mensonges de l’administration, le besoin d’un vaccin, les complots faciles sur Internet, le souvenir de la non-panique du H1N1, etc.

Divulgâcheur

Ils finissent par trouver un vaccin, ce qui pose un autre problème qui est celui de sa diffusion sans panique/émeute. On aurait peut-être des choses à apprendre sur le sujet…

Jusqu’au déclin

J’avais besoin de me changer les idées alors pourquoi pas un film sur le survivalisme qui allait forcément être caricatural ?

Et puis finalement, pas pire. J’ai apprécié le contexte vu que je vois peu de films québécois. Le scenario comporte des rebondissements assez inattendus ce qui rend le truc difficilement crédible mais c’est ce dont j’avais besoin.

Cerise sur le gâteau, je me rends compte que j’étais sur le pont de la dernière scène il y a un mois (4 mars).

La forêt me manque.

Vue depuis le pont qui enjambe la rivière Ouareau. Photo prise depuis le pont.

The Last Dance

J’ai finalement vu ce documentaire où des millionnaires parlent d’autres millionnaires. J’ai joué au basketball pendant ces années là, beaucoup, vraiment beaucoup. J’avais le maillot de Jordan et ses chaussures. Aussi, difficile de ne pas s’y retrouver et tout est fait pour ça. Une chose qui m’a marqué dans je ne sais plus quel épisode, c’est de montrer que Nike est devenu la marque actuelle en grande partie grâce au concours de Mickael Jordan à cette époque.

Au vu de la popularité sur Netflix, ça me donne une bonne idée du pourcentage de la population des abonné·e·s (cache) qui a mon âge… good shot!

The Queen’s Gambit

Je n’arrivais pas à trouver ce qui me gênait dans cette série (à part le nom en français), je supposais que la raison était d’ordre esthétique avec quelque chose de trop bien ficelé. Je retrouvais ma réticence à plonger trop profond dans ce monde là fut un temps, par peur de m’y perdre. En jouant une partie d’échecs, j’ai l’impression de caresser la folie. Et tou·te·s les co-habitant·e·s de chats le savent : à trop caresser on finit par se faire mordre.

Et puis je suis tombé sur cet article (attention, ça divulgâche pas mal) :

The Queen’s Gambit is marked by both misogynoir and biphobia, as Jolene and Cleo operate as stereotypical plot devices that bolster up the straight/white power of chess prodigy Beth Harmon.

‘The Queen's Gambit’ Uses Blackness and Bisexuality To Serve White Heterosexuality (cache)

Et je crois que ça alimentait un partie de mon malaise.

Alain Damasio

C’est hyper précieux car ça ancre en toi une forme de vécu. Quand tu lis un roman que tu as adoré, quand tu vois un film qui t’a énormément touché, tu as l’impression d’avoir vécu ce film. Parce que t’es rentré dans le vaisseau identificatoire du personnage et t’as vécu avec lui tout ce qu’il s’est passé. Et du coup, ça crée cette mémoire personnelle en toi et ça prépare en quelque sorte des frayages neuronaux qui font que tu vas réagir dans le futur à des situations proches de la même façon que ce que tu as vu dans le film ou que tu as vu dans le roman.

Je n’arrive pas à lire ses livres mais son intervention « Des GAFA à GAÏA » sur la politisation des imaginaires m’a permis de faire le lien entre la science fiction, le post-apocalyptique et l’implication politique à raconter les histoires que l’on veut pouvoir vivre.

Ces réflexions m’inspirent pour réaliser mes propres vidéos.

Ama

Ama est un film sans parole qui raconte une histoire que chacun peut interpréter à sa manière, selon son propre vécu, tout est suggéré, rien n’est imposé.
J’ai voulu mettre dans ce film ma plus grande douleur en ce monde. Pour qu’elle ne soit pas trop crue je l’ai enrobée de grâce. Pour qu’elle ne soit pas trop lourde je l’ai plongée dans l’eau.
Je dédie ce film à toutes les femmes du monde.

Il y a une telle émotion dans ce film. Merci aux personnes qui arrivent à partager des choses aussi émouvantes. Merci Julie Gautier.


Note : je regarde aussi des navets beaucoup moins avouables, je suis même allé au bout de la première saison de « The Witcher », c’est dire ma résistance à la nullité.


Réagir ?

December 15, 2020 11:00 AM

December 14, 2020

Karl Dubost

Becoming You

Sanctuaire dans la forêt Tsujido, Japon, 13 décembre 2020

Allons plutôt réapprendre à vivre en se passant du produit de ces industries et retrouvons au contact de la nature les bases d'une véritable échelle des valeurs devant le merveilleux équilibre biologique nous pourrons mesurer l'immensité du désordre de notre société.
— Savoir Revivre - Jacques Massacrier

Becoming You est une série de « documentaires » réalisée par Wall To Wall Productions et tournée par Tom Barbor-Might. Je ne suis pas sûr qui est responsable pour le script du film, si c'est une idée de l'assistante de production, ou des recherchistes, mais il y a un sérieux problème.

La série commence sur la narration d'un enfant âgé de trois ans qui est envoyé seul dans les rues de Tokyo pour aller acheter des sushis. On nous montre l'enfant prenant l'ascenseur, traversant une intersection avec un feu rouge, passer sous un long tunnel piéton, traverser le passage à niveau d'une ligne de chemin de fer pour finalement acheter des sushis et revenir chez lui. La narration explique que c'est une grande étape dans la vie des enfants japonais, une sorte de rite pour leur apprendre leur indépendance.

Quel est le problème ? Ce n'est pas vrai. Tout d'abord, le documentaire est réalisé avec une caméra accompagnant l'enfant en permanence jusqu'à sa destination finale. Il n'était donc pas seul. Et non, ce n'est pas une tradition des parents japonais d'envoyer un enfant de trois ans seul dans les rues de Tokyo.

Il existe bien en revanche une émission télévision qui « Hajimete no Otsukai » où des enfants très jeunes sont envoyés en mission pour aller acheter quelque chose pour les parents seuls. Mais cette émission de divertissement est très très encadrée. Et il y a toujours des personnes étrangères à l'enfant pour l'encadrer pendant son chemin. Il ne s'agit pas d'une tradition, mais ceci n'est pas expliqué dans la série documentaire.

Malheureusement cette simple séquence de début remet en cause la crédibilité de l'ensemble de la série. Ces enfants de Borneo commencent ils à nager seuls sans surveillance des parents ou du reste de la communauté. Cet enfant de Mongolie prend-il vraiment des portraits de tout son environnement tout le temps, etc. etc.

sur le bord du chemin

  • Pourquoi acheter des services, plutôt que les construire soi-même, a parfois des répercussions inattendues.

    Something to pay attention to when making a build v.s. buy decision is the impact that billing models will have on your usage of a tool.

  • Why I Built My Own Shitty Static Site Generator

    While working on it, I discovered some of the deeper motivations that drove me to undertake this project. On the surface it would seem an odd thing to do, because it takes a lot of time and it appears to offer little benefit.

    oui mais

    It does not have many features. It is riddled with bugs and edge cases that it can’t handle. But that is not important. It works for my problem. If I don’t like something, I can fix it. If bug doesn’t bother me, I’ll let it be. Like all creative endevours, it is important to just start and get it out. You can always improve it later.

    le point principal est un outil intime qui nous permet de réaliser ce que l'on veut même imparfait. C'est aussi une autre façon de se créer une limite technique.

December 14, 2020 02:59 PM

December 13, 2020

Karl Dubost

bambou

Tsujido, Japon, 13 décembre 2020

#include <stdio.h>
— The C language - B.W. Kernighan, D.M. Ritchie

Les bambous me donnent toujours le désir de voler. Je n'ai jamais bien compris pourquoi, peut-être, il n'est pas nécessaire de comprendre, mais plutôt d'embrasser cette verticalité flottante.

sur le bord du chemin

December 13, 2020 02:59 PM

David Larlet

Publications

L’espace et le temps.

Gemini

Gemini is a new application-level internet protocol for the distribution of arbitrary files, with some special consideration for serving a lightweight hypertext format which facilitates linking between files. You may think of Gemini as “the web, stripped right back to its essence” or as “Gopher, souped up and modernised a little”, depending upon your perspective.

Project Gemini FAQ (cache)

Sur le fond, c’est assez fabuleux de voir des personnes œuvrer pour simplifier des choses dans ce domaine. Il y a clairement un espace pour cette forme d’expressivité et je m’en réjouis.

Mais alors sur la forme…

Le rapport avec la convivialité est que cela implique que les logiciels libres sont, d’une certaine manière, plus égoïstes que les logiciels fermés (CSS). Une démangeaison personnelle implique de concevoir des logiciels pour ses propres besoins. Les exigences explicites sont donc moins nécessaires. Au sein d’un logiciel libre, ces exigences sont ensuite partagées avec une communauté de même sensibilité et l’outil individuel est affiné et amélioré pour le bénéfice de tous – au sein de cette communauté.

La facilité d’utilisation des logiciels open source (cache)

Je crois que je suis de plus en plus sensible à cette forme d’ascendance de la technique sur l’utilisabilité et ce protocole semble en être le parfait exemple avec des techniciens qui s’en gargarisent et des clients tous plus inutilisables les uns que les autres. (Et hideux.)

Cela m’attriste et ne m’incite guère à rejoindre une petite bulle élitiste. Le choix des espaces que l’on occupe est plus politique que jamais (cache).

La bionique consiste à s’inspirer des inventions de la biologie pour les appliquer à la technique. Il faudrait fonder l’école de l’éthobionique. On s’inspirerait du comportement animal pour conduire nos actes. Au moment d’agir, au lieu de demander conseil à nos héros — qu’auraient décidé Marc Aurèle, Lancelot ou Geronimo — on se dirait : « Et maintenant, que ferait mon chien ? Et un cheval ? Et le tigre ? Et même l’huître (modèle de placidité) ? » Les bestiaires deviendraient nos livres de conduite. L’éthologie serait promue science morale.

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson

Qu’en penserait un criquet ?

Couleur Science

Les pneus sont en caoutchouc et le caoutchouc réagit à la température : il présente une température de transition vitreuse au-dessous de laquelle il devient particulièrement dur et cassant.

Pourquoi y a-t-il des pneus été et des pneus hiver ? (cache)

À chaque article de Timo j’apprends de nouvelles choses. Parfois, il s’agit de lointaines questions qui restaient irrésolues et soudain tout s’éclaire. Merci.

Code-barrière

Comme l’a relevé avec sagacité notre confrère belge des éditions Vies parallèles, le fait de ne pas mettre le code-barre à l’extérieur du livre le rend inexploitable par (les robots d’) Amazon. Zones sensibles a donc décidé de placer ce code-barre en deuxième de couverture, au bas du colophon qui se trouve sur cette page, et ce à partir de notre prochaine parution, Généalogie de la morale économique de Sylvain Piron, prévue pour le 20 novembre. Il en sera de même pour tous nos ouvrages à venir. Cette simple et élégante solution — qui permet par ailleurs d’éviter de ruiner le graphisme de certaines couvertures en raison de l’inélégance du code-barre — fait que nos ouvrages ne seront donc plus commercialisés par Amazon.

Bye bye Amazon : “Il en va de la responsabilité de chaque éditeur” (cache)

Je trouve fascinante cette lutte contre une forme de singularité par la bêtise. On finira par donner la possibilité aux robots de lire une deuxième de couverture mais en attendant on se retrouve avec cette toute petite longueur d’avance qu’il va falloir cultiver.

Medium

The real reason for all this work is that I think that a personal site should be personal and to make it personal, one should solely be guided by one’s intuition and not by the mental models of available tools and the restrictions they impose on your thoughts.

Why I Built My Own Shitty Static Site Generator (cache)

Je me faisais la réflexion récente de faire beaucoup moins de liens vers la plateforme Medium et je m’en réjouis. J’ai la flemme de faire des statistiques mais 2020 semble vraiment être un tournant à ce niveau là. Peut-être que davantage de personnes sachant aligner des balises HTML ont pris le temps pendant cette pandémie de s’aménager un espace. En tout cas c’est très encourageant !

My favorite aspect of websites is their duality: they’re both subject and object at once. In other words, a website creator becomes both author and architect simultaneously. There are endless possibilities as to what a website could be. What kind of room is a website? Or is a website more like a house? A boat? A cloud? A garden? A puddle? Whatever it is, there’s potential for a self-reflexive feedback loop: when you put energy into a website, in turn the website helps form your own identity.

My website is a shifting house next to a river of knowledge. What could yours be? (cache)

Moderne

What? I just want to get my blog online. When did this become rocket science? I am done for the night. Going to bed. I will try again tomorrow.

Publishing a Website the Modern Way (cache)

On pourrait croire que cette description est caricaturale et pourtant elle rejoint pas mal de mes expériences avec de tels outils. J’apprécie le fait de lancer une seule commande compréhensible pour déployer cet espace. Cette commande se lance grâce à minicli dont je peux rapidement lire le code s’il y a un bug. Une fois sur le serveur, ça fait git archive --remote={repository} master | tar -x -C larlet-fr avec repository qui est le chemin local vers un des dépôts git qui me sert à versionner ce site. C’est probablement optimisable mais pour une publication hebdomadaire c’est bien suffisant.

S’il y a un souci, je peux me connecter à la main sur le serveur en SSH pour tenter de comprendre ce qu’il se passe, il n’y a aucune action automatique réalisée sur l’ordinateur de quelqu’un d’autre. Si c’est hors de mes compétences, je peux me faire accompagner sur IRC par le support AlwaysData qui est toujours présent et efficace. C’est certain qu’un bucket S3 est moins cher mais en vrai — en tranquillité d’esprit et en simplicité — je gagne tellement que ça équilibre très largement.

Pour rendre les choses encore plus légères et flexibles, je pourrais m’astreindre à un dépôt par an. C’est en cours de réflexion pour 2021.

Gaz

J’écrivais récemment :

L’humain est un gaz : il prend tout l’espace disponible.

Et je tombe hier sur cette citation dans les annexes de Dune :

Au-delà d’un point critique dans un espace fini, la liberté décroît comme s’accroît le nombre. Cela est aussi vrai des humains dans l’espace fini d’un écosystème planétaire que des molécules d’un gaz dans un flacon scellé. La question qui se pose pour les humains n’est pas de savoir combien d’entre eux survivront dans le système mais quel sera le genre d’existence de ceux qui survivront.

Pardot Kynes, Premier Planétologiste d’Arrakis (Dune)

Je crois que c’est la raison pour laquelle j’aime autant cette série : les épigraphes sont aussi intéressantes que l’histoire. Si ce n’est plus, surtout pour une relecture.

Réponses

Chez Thomas (cache) tout d’abord :

Lire de vieux livres me rappelle que le monde existait, vivait et souffrait avant même ma naissance. Ça me rappelle que la construction de ma compréhension du monde s’est faite dans ce même monde qui se construit.

Puis chez Karl (cache) :

Changer le monde sans le détruire prend beaucoup de temps.

Je continue de publier pour cette qualité d’échanges. Merci. Partager une partie de son monde permet de faire pivoter celui du voisin ou de la voisine. J’en profite pour remercier les personnes qui continuent à échanger avec moi par courriel en dépit de mes réponses qui prennent parfois de longs mois…

Journal

Je rédige des sortes de journaux privés (et partagés avec l’équipe) pour mes travaux facturés. Je ne sais plus de quand date exactement cette pratique, au moins 5 ans je pense. Cela me sert de mémoire mais aussi de comptabilité des jours travaillés, ce qui me permet d’établir des factures à la fin du mois grâce à des data-attributes et quelques lignes de JavaScript.

Mais au-delà de la technique, cette routine me permet de prendre du recul sur ce que je fais, ce que ça vaut, où on va ensemble. Dans un contexte de distance forcée, je trouve cela d’autant plus pertinent. Je peux y partager une humeur, un questionnement a posteriori, ce qu’il me reste à faire pour démarrer la fois suivante, synthétiser mon souvenir d’une discussion, faire des blagues, partager des liens à moitié innocents, etc.

Je ne me souviens plus si c’était difficile au début mais aujourd’hui je pourrais difficilement m’en passer. Écrire du code n’est qu’une petite partie de mon récit quotidien.


Réagir ?

December 13, 2020 11:00 AM

December 12, 2020

Karl Dubost

tour de france

Jeu dans le sable Tsujido, Japon, 12 décembre 2020

Quand, parfois, sans te voir, ta jeune voix m'arrive,

Disant des mots confus qui m'échappent souvent,
Bruit d'une eau qui se perd sous l'ombre de sa rive
Chanson d'oiseau caché qu'on écoute en rêvant ;

— Au bord de la mer - Victor Hugo

  1. Du sable ou de la terre
  2. Trois billes de couleurs différentes
  3. Un parcours dessiné avec des bords, des vallées, des tunnels, des montagnes
  4. des objets trouvés ça et là abandonnés par les marées pour réaliser des obstacles.
  5. Une ligne de départ et une ligne d'arrivée
  6. On tire au sort celui qui commence
  7. Une pichenette sur sa bille
  8. Une sortie de route et on passe son tour

Voici la recette du bonheur sur la plage

PS: Ce jeu, je le redécouvre au sein des épaves de ma mémoire cette année. Je ne me souvenais plus du nom : « Le tour de France. » Nous y jouions avec mes copains dans l'un des bac à sables de la cité d'immeuble où je vivais aux Sapins.

sur le bord du chemin

  • Tour de France
  • Design Pattern in Python : Observer
    Observer pattern is used when there is one-to-many relationship between objects such as if one object is modified, its dependent objects are to be notified automatically. Observer pattern falls under behavioral pattern category.
  • Porting a 100% local app to the web
    Then I realized how important mobile is, and that most people don't want to worry about losing their data if they drop their computer in the ocean. A syncing engine was born, and desktop and mobile apps have happily synced their data ever since. A copy is kept on a server so users can login and easily view their data, and if they worry about privacy they can enable end-to-end encryption.
  • Logging of massive, ancient cedars in Caycuse watershed signals urgent need for provincial action and funding for old-growth. Quelle tristesse. Avant et après.
    Old growth forests are integral to British Columbia for ensuring the protection of endangered species, climate stability, tourism, clean water, wild salmon, and the cultures of many First Nations. At present, over 79% of the original productive old-growth forests on BC’s southern coast have been logged, including well over 90% of the valley bottoms where the largest trees grow. Only about 8% of Vancouver Island’s original old growth forests are protected in parks and Old Growth Management Areas.
  • Jerrell Gibbs. Son travail sur son site.
    I’m from Baltimore, Maryland. Art first entered my life when I was a child. I use to draw cartoon characters and pictures of my favorite athletes, more specifically Allen Iverson. I didn’t start actually painting until 2014, my wife bought me an easel for fathers day and I never stopped painting since that day.
  • Jerrell Gibbs’ Tender Paintings Breathe Life Into Everyday Family Moments

December 12, 2020 02:59 PM

December 11, 2020

Karl Dubost

kim ki-duk

graffiti Séoul, Corée du Sud, 12 novembre 2019

Improbable, paradoxale est donc la pure nature de l'homme, vouée à la fiction, à l'artifice.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

zut

sur le bord du chemin

December 11, 2020 02:59 PM

December 10, 2020

Karl Dubost

tokyo

passage piéton traversant la rue Tokyo, Japon, 27 novembre 2008

Quel pouvoir avons-nous la puissance ?
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Ces jours de Tokyo sous la pluie… était-ce un rêve ?

sur le bord du chemin

  • Clean advertising. Il n'y a pas de publicité propre. C'est une sorte d'oxymoron.
  • Transitioning from Docker to Podman
    Podman is an excellent alternative to Docker containers when you need increased security, unique identifier (UID) separation using namespaces, and integration with systemd. In this article, I use real-world examples to show you how to install Podman, use its basic commands, and transition from the Docker command-line interface (CLI) to Podman. You’ll also see how to run an existing image with Podman and how to set up port forwarding.

December 10, 2020 02:59 PM

December 09, 2020

Karl Dubost

konnyaku

racine Tsujido, Japon, 5 décembre 2020

Reste que la systématicité de la technique, qui exclut qu'elle ne soit qu'un moyen, date d'avant la technique moderne, étant constitutive de toute technicité.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Et c'est ainsi que l'on fait du konnyaku. Faire soi-même pour comprendre. Je mange du konnyaku, notamment dans les oden depuis longtemps. Tout cela semble si artificiel par sa texture caoutchouteuse. Comprendre qu'il s'agit juste d'une racine coagulée de même que l'on fait du yaourt est surprenant et déstabilisant.

fabrication du konnyaku Tsujido, Japon, 5 décembre 2020

sur le bord du chemin

  • Creativity Bootcamp and the Long Walk. La marche comme source de bonheur.

    But why do this? First, it’s fun. It’s hard, but it’s fun. At least, it is in hindsight. In the moment, it’s often grueling and/or exhausting but there isn’t a day in the past five weeks I regret.

  • What do I care the open web is dying?

    I hang out in two circles. Open web enthusiasts that are lamenting its demise, and regular users who are happy with their fast snappy apps and couldn't care less.

    Je fais partie du 3eme cercle, celui des enthousiastes de l'open Web qui ne pensent pas que le Web soit menacé. Et ces articles me fatiguent. Les gens confondent l'utilisation du mobile et des applications natives sur les mobiles comme une menace pour le Web. L'unique menace de l'open Web est créée par ceux qui veulent empêcher la publication sur le Web. Tant qu'il sera possible de publier du contenu sur un nom de domaine sans l'assentissement d'autres personnes, l'open Web n'est pas menacé.

  • Recette testée de pain avec bons résultats.

  • Python Type Checking

December 09, 2020 02:59 PM

December 08, 2020

Karl Dubost

intime soleil

Passage illuminé par le soleil du matin Tsujido, Japon, 8 décembre 2020

Un système technique constitue une unité temporelle.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Je devais rentrer et pourtant je voulais rester. Je ne sais pas si c'était les ombres ou le soleil que je recherchais. Je voulais juste rester, mais je suis rentré.

sur le bord du chemin

  • Les carnets d'Ozu ont été publiés de nouveau en français ! Formidable. Toujours par Josiane Pinon-Kawatake. Il semble que maintenant ils ont été étendus jusqu'en 1966.

December 08, 2020 02:59 PM

December 07, 2020

Karl Dubost

réduire

Parc fait avec des legos Tsujido, Japon, 6 décembre 2020

Toute la question est de savoir comment se décide une évolution du système : c'est le problème logique de l'invention.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

J'aime les legos car ils permettent avec un ensemble restraint de briques de produire des espaces pour l'imagination et le rêve. Ils ont la même propriété que les mots, des grammaires particulières, pour raconter des histoires.

Dans cette histoire, avec lui, il y avait un parc, un bac à sable, des fleurs, un toboggan, une balançoire à bascule, des arbres, et une table pour manger tous ensemble. Et puis avec les éléments, il a écrit sa propre histoire.

sur le bord du chemin

  • Jupiter and Saturn Head for Closest Visible Alignment in 800 Years. Ajustez vos calendriers. 21 décembre 2020, une conjonction entre Saturne et Jupiter près de l'amas M75.
  • Kimchi: from field to lunch – in pictures
  • The Voyagers Found a Small Surprise in Interstellar Space
  • The future of work is written
    Writing, though, offers us possibilities far beyond meeting documentation. When we write, we get to freeze ideas: They stop evolving and become accessible to others to establish a consensus or working frame, which later can be collaboratively reshaped. Documents can be replicated cheaply or freely and then shared, modified, edited, and revised. Texts are an age-old microcosm of what we consider open source—and collaborative writing can facilitate the convergence of an understanding.
  • Guido van Rossum: King's Day Speech
    In reality, programming languages are how programmers express and communicate ideas — and the audience for those ideas is other programmers, not computers. The reason: the computer can take care of itself, but programmers are always working with other programmers, and poorly communicated ideas can cause expensive flops. In fact, ideas expressed in a programming language also often reach the end users of the program — people who will never read or even know about the program, but who nevertheless are affected by it.
  • Apple ne comprends pas le partage familial dans un contexte multiculturel.

December 07, 2020 02:59 PM

December 06, 2020

Karl Dubost

suivre le radis noir

Radis noir Tsujido, Japon, 5 décembre 2020

Abandonnons pour le moment la question de savoir si la nature de l'homme est menacée d'altération, voire de disparition : il faudrait d'abord savoir s'il y en a jamais eu une.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Au marché de Kamakura, il y a quelques jours, j'ai acheté un radis noir. Un couple japonais demandait à l'agriculteur comment le manger. Je me suis mêlé à la conversation—Coupez une tranche fine du radis noir crû, mettez du beurre dessus, un peu de sel et mangez le comme cela.

Les radis noirs sont le souvenir de la main de Jean plongeant son corps vers la terre de son jardin, entourant la base des tiges et en remuant pour libérer la racine du sol. Sur son visage fleurissait les expressions. Il y avait la fierté et la délicatesse du jardinier qui dans son exhubérance de gestes et de mots aimait partager le travail de sa bêche.

Des images de mon grand-père naissent dans mes souvenirs souriants.

Je réalise très rarement des videos. L'idée de la gestion de gros fichiers sur le long terme me retient toujours. Aujourd'hui, après avoir regardé les quelques videos prises depuis une vingtaine d'années, j'ai trouvé deux videos de dialogues avec Jean. Puis, J'ai réalisé que je n'avais pratiquement aucune vidéo de mon père. Pourquoi décide-t-on d'enregistrer certains éléments de notre vie ? Nous ne sommes pas des archivistes, ni des documentalistes, mais nous avons tous nos préférences sur la manière d'enregistrer notre présent et se souvenir de notre passé. Les mots, la mémoire et les photos sont les miens.

Et puisque je pensais à Jean. Je me souviens de ses films super 8. Les fins de semaine où toute la famille était réunie, il prenait sa caméra et nous filmait. Sur ces films que nous regardions aux réunions de noël, il y a des images de mon père. Je dois essayer de savoir ce que sont devenues les bobines pour en réaliser une copie.

sur le bord du chemin

December 06, 2020 02:59 PM

December 05, 2020

Karl Dubost

pétrichor

souche en sous-bois La Saussaye, France, 8 mai 2015

Le jour, je m’égarais sur de grandes bruyères terminées par des forêts. Qu’il fallait peu de chose à ma rêverie ! une feuille séchée que le vent chassait devant moi, une cabane dont la fumée s’élevait dans la cime dépouillée des arbres, la mousse qui tremblait au souffle du Nord sur le tronc d’un chêne, une roche écartée, un étang désert où le jonc flétri murmurait !
— René - Chateaubriand, urn:isbn:978-2218962288

Les plages de galets n'ont pas le même parfum que les plages de sable. L'algue et le crustacé vivent sous les roches rondes et donnent le parfum vivifiant de l'océan. Mais je suis un enfant de la forêt normande. Martelé dans les creux de mes souvenirs sous la voûte arborescente, la forêt humide est mon refuge.

Le lieu sûr de mon apaisement et de mes rêveries sereines est l'effluve de l'humus. Sous le crachin, les gouttes peinent à applatir l'intoxication qui vous baigne à chaque pas. L'œil mi-clos, le corps oublié, les pensées s'envolent dans l'élan de la marche. Ici l'armillaire, là une mousse, plus loin encore le tronc pourri d'un arbre quand le houppier est venu poser son regard sur les fougères, chaque saison, chaque variation, chaque géographie donne la fragrance unique dont on ne voudrait jamais oublier la sauvage délicatesse.

bambous et mousse Kyoto, Japon, 11 septembre 2004

Quand les mots restent collés dans la résine du travail, quand le carcan du quotidien étouffe, le petrichor sylvestre est mon exil, ma condamnation au plaisir.

sur le bord du chemin

  • l’odeur de la terre humide après la pluie – petrichor par François Bon. Quelques pensées sur le doute pour de longues rêveries du soir avec le parfum de l'humus. Et François me demande comment prononcer « ペトリコール » en japonais. Traduit approximativement en sons en langue française : « Pé-tori-koreu »

December 05, 2020 02:59 PM

December 04, 2020

Karl Dubost

ombre de joie

Ombres de 3 personnes Oiso, Japon, 21 novembre 2020

La vie est conquête de la mobilité.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

À l'ombre de nos joies, le bonheur coulait à flot.

sur le bord du chemin

  • auto-citation de tweets

    One other weird idea would be to tweet lots of IDs with timestamps from a good bit in the future—maybe a month or a year from now—and see the reactions when people realise they were quote-tweeted a year before they actually sent the tweet! Heck, why limit ourselves to such short-termism? There's enough room in these timestamps for almost 70 years of milliseconds. This means we could actually quote-tweet someone before they've even been born! Now that would be something.

  • Think local about the digital divide

    On a recent Monday, workers bolted an internet antenna — a flat, rectangular-shaped box fitted onto a metal pole — to the side of the rooftop of a Catholic school in the South Bronx. It beams free wireless internet to people who live in the immediate area. About 38 percent of Bronx residents don’t have home internet, even higher than the 29 percent for all of the city.

    L'article souligne l'importance des petits projets même si imparfait. Pour moi, il y va du bricolage maison, ou même de nos blogs personnels. Ils ne sont pas parfaits, mais ils donnent suffisamment de satisfaction et répondent à un besoin réel. Je crois également que les petits projets permettent plus d'accessibilité au bricolage (hackabilité). Et cette notion de réutilisation facile est tout aussi essentielle que celle de la disponibilité.

December 04, 2020 02:59 PM

December 03, 2020

Karl Dubost

mur du temps

galets Tsujido, Japon, 22 novembre 2020

Passer le mur du temps
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Sur la plage à Oiso, quelques galets avec quelques lignes, j'en prends quelques un. Quand je suis assis sur les plages de galets ou de sable, je ne peux m'empêcher de me plonger dans la diversité de leurs formes. J'aimerai pouvoir les regarder un à un. La plage est grande.

sur le bord du chemin

  • Démarcher un emploi en binôme
  • Ne pas dormir pour regagner du temps
    “People are stuck in a Catch-22 when they don’t have time to detach from their work before they go to sleep, it is likely to negatively affect their sleep,” says Kelly. The real solution, she suggests, is to ensure that individuals are allowed time to engage in activities that provide this detachment. However, this is often not something employees can achieve by themselves.
  • TIL: De nombreux sites de journaux commencent à bloquer le contenu plus agressivement en faisant disparaître avec JavaScript une partie du contenu de l'article pour les non abonnés. J'ai trouvé une technique pour cela sans bloquer JavaScript. Aller dans les outils développeurs, dans l'onglet Network/Réseau, chercher la ressource HTML de l'article et sélectionner HTTP Response Preview. L'article est là en entier et lisible. Bien sûr plus facile est de bloquer JavaScript.
  • énergie solaire moins chère que le nucléaire en 10 ans. S'il était encore en vie, il serait excité pour son programe d'écologie réaliste. (sourires).
  • Ne pas dormir pour récupérer les contraintes de la journée
  • Réparer les nerfs abimés de la vision
  • Anne Sylvestre, chansons de mon enfance. C'est un veau.

December 03, 2020 02:59 PM

December 02, 2020

Karl Dubost

activisme quoté en bourse

Goéland mort sur la plage Tsujido, Japon, 23 novembre 2020

La technique évolue plus vite que les cultures.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Est-il possible pour un conglomérat capitaliste d'avoir un message social positif (et même engagé) ? Une publicité récente au Japon pour la marque Nike fait beaucoup de bruits. Appelons un chat, un chat. C'est bien une publicité pour Nike.

Les images condensent le parcours de trois jeunes femmes dont une coréenne au Japon, une autre mixte japonaise et noire. Elles sont victimes de harcèlement et de racisme. La vidéo joue sur les ressorts affectifs habituels et fonctionnent bien avec les gens déjà convaincus du problème ? Et en effet génère de la couverture de presse et de la discussion.

Les commentaires sur YouTube et sur twitter montrent bien le problème de la société japonaise face à la diversité et au harcèlement. Certains approuvent le message, d'autres la tête dans le sable ignorent en disant que cela donne une mauvaise image du Japon, d'autres encore disent que le harcèlement n'existe pas au Japon. — Pourquoi tu tousses tonton ? J'envoie un ami qui répond en autre :

Mais c’est une putain de multinationale qui fait un message de culture pour vendre des godasses.

Oui exactement. Mais l'idée a continué à me trotter dans la tête pendant la soirée. Est-il possible pour un conglomérat capitaliste d'avoir un message social positif (et même engagé) ? Et si ce n'est pas possible quel est alors le chemin pour ces entreprises ? Des affaires sans scrupules où elles doivent assumer le rôle du méchant ou bien disparaître ? Cette question se répète souvent. Google, Apple, etc.

Le faux activisme des marques est un argument commercial comme un autre.

In fact, a 2018 survey found that 64 per cent of consumers would reward brands that partake in some form of activism, so it stands to reason that there’s now a huge cash incentive for brands to be seen as politically engaged. But how do we tell the difference between brands who are actively trying to use their platforms for good, and those who are purely virtue signalling to boost their own profits?

Donc il y a bien de l'argent à gagner dans le message. Mais soit pourquoi pas, car nous l'avons dit au départ de toutes façons, ce sont des conglomérats capitalistes de grande envergure et donc abusif par leur nature et structure même.

However, even Nike are not without criticism. It was revealed in in 2019 that less than 10 per cent of Nike’s 300-plus vice-presidents worldwide were black. The difference, is that unlike other brands who are sometimes quick to shirk responsibility, Nike responded openly and have since taken accountability by issuing its annual Nike Impact Report in which they fully disclose their progress. This willingness to accept criticism and work to rectify situations is what sets Nike apart from other brands — systematic racism isn’t something which can be fixed overnight, so brands need to be transparent and accepting of their own failures and how they plan to move forward. Mistakes happen, but it is how brands handle the fallout that matters the most.

Et on revient à la discussion sur la lenteur des changements et des contextes de ces changements.

Pas d'illusions sur la démarche commerciale, mais le message peut avoir un impact sur la discussion. C'est un début, pas une solution. L'enjeu probablement est que souvent ces campagnes dans le même temps réduisent la complexité du débat à un format défini par l'annonce.

Un jour, je vais devoir parler du marketing de Mozilla.

sur le bord du chemin

  • Faire pousser la viande

    Cultured meat, produced in bioreactors without the slaughter of an animal, has been approved for sale by a regulatory authority for the first time.

    Et pour le marché de l'horreur de notre sur-consommation humaine.

    Dozens of firms are developing cultivated chicken, beef and pork, with a view to slashing the impact of industrial livestock production on the climate and nature crises, as well as providing cleaner, drug-free and cruelty-free meat. Currently, about 130 million chickens are slaughtered every day for meat, and 4 million pigs. Of all the mammals on Earth, 60% are livestock, 36% are humans and only 4% are wild.

    Donc 36% des mammifères mangent 60% des mammifères tout en détruisant l'écosystème du 4% restant.

  • Emmanuel recommence à écrire plus régulièrement et c'est bien !

  • Scraping is not a crime

December 02, 2020 02:59 PM

December 01, 2020

Karl Dubost

lentement le bouillon du quotidien

Boite aux lettres rouillée Kamakura, Japon, 28 novembre 2020

Chaque jour apporte sa nouveauté technique et le lot d'obsolescences et de caducités qui l'accompagne inévitablement : obsolescence des techniques existantes ainsi dépassées, caducité des situations sociales qu'elles avaient rendues possibles : hommes, régions, professions, savoirs, patrimoines de toutes natures qui doivent s'adapter ou disparaître.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

David dans Contre-société

Lire de relativement vieux ouvrages a cet inconvénient de donner le sentiment d’être dans un monde qui n’évolue que très lentement. Les espérances et utopies d’aujourd’hui étaient déjà celles d’hier et d’avant-hier. Comment continuer à y croire ?

Thomas répond :

Un jour j’ai arrêté de me dire “mais à quoi bon ?”, quand j’ai arrêté d’avoir “l’attente d’un monde meilleur”. Quand j’ai arrêté de vouloir le changer à un niveau qui me dépasse. Quand je me suis focalisé sur ce que je donne autour de moi (géographiquement parlant), et comment ce bout s’intègre dans d’autres mille-feuilles (administratif, historico-culturel). Quand j’ai commencé à dédier du temps et de l’argent à des choses qui ont trait à la vie, au vivant.

Et il poursuit avec :

Choisir son combat est aussi un truc bourgeois — au sens où j’en ai le choix, que je n’en hérite pas, et qu’y mettre de l’énergie m’emmènera peut-être “plus loin dans ma vie”. Un combat qui n’est pas choisi permet à peine de s’en dépêtrer. C’est celui que je vis avec la catastrophe écologique de notre société.

Devons-nous sentir une forme de découragement face à la lenteur ? Et sans lenteur, et avec le pouvoir d'aligner le monde à nos croyances, nous nous précipitons dans chute autoritaire, celle de la dérive de la pensée rigide, celle du couteau, de la bombe, de la coupe blanche.

Bien sûr, ce n'est pas là le fil de pensée de David.

Changer le monde sans le détruire prend beaucoup de temps.

Le potier dans son geste répété façonne la terre pour lui donner forme. La haie plantée prendra plusieurs années à quelques dizaines d'années pour que les champs soient protégés des vents, que la belette y trouve son espace intime, et que le rouge gorge y définisse un refuge. Et alors la haie est plus grande que nous. Elle n'est plus ce que nous avons créé. Elle devient le témoin de ces générations qu'elle engendre. La haie n'est plus le patrimoine du domaine, mais nous devenons membre de l'écosystème de la haie au même titre que tous les animaux et végétaux qui la cotoîe.

Alors moi-même, je me demande ce qui compte. Est-ce bien de changer le monde ou d'adopter des gestes, de malaxer les moments d'abandon pour y créer non pas du croire, mais pour se donner à la forme du participer en éveillant nos sens au monde. Nous composons avec chaque chose et avec nos propres contraintes individuelles. Nous n'existons pas dans la vacuité mais bien dans le bouillonnement du parfum de l'humus et les trajectoires désordonnées de la pluie.

Et cet ordinateur…

sur le bord du chemin

  • polices de caractères sur le Web. Comment cela fonctionne-t-il ?

  • Why is Apple’s M1 Chip So Fast?

  • Progrès social

    Unilever said all 81 staff members at its offices across New Zealand will be able to participate in the trial, which starts next week and will run for 12 months until December next year.

    Quand je travaillais à l'IUFM de Paris, j'avais négocié quelque chose un peu similaire. La différence de travailler 4 jours par semaine à la place de cinq est énorme en termes de qualité et de bien être (à condition bien sûr d'avoir un salaire décent, mais cela existe quelque soit le nombre de jours travaillés.)

  • Intéressant ?. A decentralized app for code collaboration. Une explication plus complète dans la documentation.

    The network is powered by a peer-to-peer replication protocol built on Git, called Radicle Link. Radicle Link extends Git with peer-to-peer discovery by disseminating data via a process called gossip. That is, participants in the network share and spread data they are "interested" in by keeping redundant copies locally and sharing, otherwise known as "replicating", their local data with selected peers. By leveraging Git's smart transfer protocol, Radicle Link keeps Git's efficiency when it comes to data replication while offering global decentralized repository storage through the peer-to-peer networking layer.

  • Whitewashing the Great Depression

    What’s my point? Each of the subjects in each of these pictures, produced by Farm Security Administration photographers, appears to be white. Although the photographers who worked for the FSA took many pictures of people of color—in the streets, in the fields, out of work—the Great Depression’s main victims, as Americans came to visualize them, were white. And this collective portrait has contributed to the misbegotten idea, still current, that the soul of America, the real American type, is rural and white.

December 01, 2020 02:59 PM

David Larlet

Compréhension

Un monde d’incompréhensions.

Contre-société

Les « Directives pour un manifeste personnaliste » (1935), « Le progrès contre l’homme » (1936), « Le sentiment de la nature, force révolutionnaire » (1937) et « An deux mille » (1945) réunis ici proposent un diagnostic sur les transformations fondamentales à l’œuvre dans les sociétés industrielles. […] Les quatre textes de ce recueil articulent très clairement le noyau dur de la pensée écologique : proposer un projet révolutionnaire qui ne passe pas par la prise de pouvoir, mais par l’affirmation d’un « style de vie » et la constitution d’une contre-société à partir de multiples communautés disséminées qui font sécession et affirment d’autres valeurs, privilégient d’autres pratiques, cultivent d’autres rapports humains […].

Nous sommes des révolutionnaires malgré nous, Bernard Charbonneau et Jacques Ellul

Lire de relativement vieux ouvrages a cet inconvénient de donner le sentiment d’être dans un monde qui n’évolue que très lentement. Les espérances et utopies d’aujourd’hui étaient déjà celles d’hier et d’avant-hier. Comment continuer à y croire ?

Voir les réponses de Thomas (cache) et Karl (cache) à ce sujet. Et ma réaction.

Chaque route que l’on suit exactement jusqu’au bout ne conduit exactement à rien. Escaladez la montagne pour voir si c’est bien une montagne. Quand vous serez au sommet de la montagne, vous ne pourrez plus voir la montagne.

Proverbe bene gesserit extrait de Muad’Dib, commentaires de famille, par la Princesse Irulan (Dune)

Consensus

Lorsque nous rejoignons un groupe, nous souscrivons à sa réalité consensuelle dans le cadre d’une compréhension commune de ce qui est vrai. S’identifier à un groupe ce n’est pas seulement déterminer notre place dans le monde, c’est choisir et affirmer le monde lui-même. C’est rendre le monde réel. En période de grande incertitude, notre besoin de rendre le monde réel et de savoir ce qui est vrai devient bien plus urgent… Pour satisfaire ce besoin, nous avons tendance alors à nous immerger dans des groupes offrant un consensus clair et faisant autorité.

Naviguer dans les ruines de la réalité consensuelle (cache)

Superbe article de Hubert Guillaud autour de nos croyances et (r)attachements en période de crise. Pouvoir décortiquer tout cela est d’une grande valeur pour ma compréhension (mon interprétation ?) des dynamiques en cours.

Discrédit

En fait c’est très simple : pourquoi les paroles institutionnelles s’effondrent-elles ? Parce que, dans le temps même où elles présidaient au délabrement de la société, elles auront, chacune dans leur genre, ou trop menti, ou trop couvert, ou trop laissé passer, ou trop regardé ailleurs, ou trop léché, que ça s’est trop vu, et qu’à un moment, ça se paye. Le complotisme en roue libre, c’est le moment de l’addition. Il faut vraiment être journaliste, ou expert de Conspiracy Watch pour ne pas voir ça. Trente ans de ruine à petit feu de l’autorité institutionnelle, et puis un beau jour, l’immeuble entier qui s’effondre : le discrédit. Mais normalement on sait ça : le crédit détruit, ne se reconstruit pas rapidement. Maintenant, il y a les ruines, et il va falloir faire au milieu des gravats pour un moment.

Paniques anticomplotistes (cache)

Un délire collectif est en train de se construire sur ces ruines et ils semblent avoir de quoi attirer pas mal de monde. C’est de plus en plus flippant cette histoire finalement.

Voisins

Eh bien ! non. Entre ses voleurs et ses bourreaux, il a des préférences, et il vote pour les plus rapaces et les plus féroces. Il a voté hier, il votera demain, il votera toujours. Les moutons vont à l’abattoir. Ils ne se disent rien, eux, et ils n’espèrent rien. Mais du moins ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera, et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que les bêtes, plus moutonnier que les moutons, l’électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des Révolutions pour conquérir ce droit.

La grève des électeurs, Octave Mirbeau, 1888

L’observation des seuls voisins du Canada ne cesse de me sidérer. Je serais quand même rassuré s’ils étaient un peu plus loin…

Bourgeoisie

Ces approches (joggeurs comme lecteurs) sont des activités de classe. De classe bourgeoise. Il y a toujours, toujours, dans nos postures, une dimension de classe. Qui n’est pas la seule perspective d’analyse et de compréhension possible mais qui ne doit pas pour autant être ignorée. Ceux qui courent sont des bourgeois. Ils l’ont toujours majoritairement été et le sont encore. Ceux qui lisent sont des bourgeois. Ils l’ont toujours majoritairement été. Et le sont encore. Il n’est essentiel de courir et de lire que quand tant d’autres essentiels ont été épuisés et comblés.

La bataille des livres, la bataille du jogging, la bataille des restaurants aussi, sont des batailles bourgeoises. L’essentiel des batailles médiatiques des confinements sont l’écho d’une société bourgeoise qui se regarde courant, se restaurant et lisant.

Du jogging et des livres. Les confinements de Maslow (cache)

J’aime me faire reprendre de la sorte dans mes privilèges. Cette pandémie aura eue au moins un avantage : rendre visibles les inégalités. On sait qu’elles existent, mais là difficile de nier avec le nez dessus. On a beau mettre des masques, ils ne cachent pas tout. Surtout pas notre attitude honteuse.

Cybernétique

Il faut bien un monde empoisonné pour réaliser ce nouveau rapport social. Pour qu’existe la monade cybernétique, il faut que chaque individu ne soit plus qu’un point de passage ou de retransmission de l’information centralisée. Ainsi la société devient cet ensemble de points qui ne communiquent pas, séparés par un environnement inhabitable mais tenus entre eux par l’informatique.

Le nouveau monde (cache)

Il est rare que je tombe sur une publication en appréciant autant la forme que le fond. Véloce en fait partie. J’ai particulièrement apprécié les thèses sur l’informatique et la poésie. J’apprécie (et j’envie) l’intemporalité des publications.

La confiance du peuple en son défenseur est toujours déçue mais toujours renouvelée. Peu importe les échecs manifestes du pouvoir : le problème, c’est que la population est encore trop libre, et l’État pas assez fort. Alors, comme le mal se cache dans ses rangs, elle se retourne contre elle-même, se soumet dignement et endure de bonne grâce les nouvelles restrictions qui accompagnent chaque défaite de son protecteur. Mais les états d’urgence n’y font rien. L’ennemi revient toujours.

Vivre dans la peur (cache)

Bide Sur

Chaque version de macOS me pousse un peu plus vers la sortie et c’est une bonne chose ! Ce coup-ci, c’est le lissage qui n’est plus disponible en passant par les préférences système. Il suffit d’ouvrir un terminal, de taper defaults -currentHost write -g AppleFontSmoothing -int 0, de fermer/rouvrir sa session et on se retrouve avec un écran 4K moins empâté. Moins iOS-isé en fait.

Je me réjouis qu’il existe des outils de montage vidéo qui soient disponible sur plusieurs plateformes. Une paire de menottes en moins.

Religion

Le caractère social a une fonction significative autre que celle de fournir à la société le type de caractère dont elle a besoin et de satisfaire la partie du comportement des individus conditionné par le caractère : le caractère social doit encore satisfaire les besoins religieux inhérents à tous les êtres humains. Pour que les choses soient claires, je précise que le mot « religion », tel que je l’emploie ici, ne se réfère pas à un système nécessairement en relation avec un concept de Dieu ou avec des idoles, ni même avec un système perçu comme religion, mais à n’importe quel système de pensée et d’action commun à un groupe, qui offre aux individus un cadre d’orientation et un objet de dévotion. En effet, dans ce sens large du mot, aucune culture du passé ou du présent et, semble-t-il, aucune culture de l’avenir, ne peut être considérée comme étant sans religion.

Avoir ou être, Erich Fromm

Cette formulation me pousse à me re-questionner là-dessus. À tenter d’identifier des patterns qui pourraient être les religions des cultures que je côtoie. À quoi est-ce que je me dévoue ? Quel cadre conduit mes pas ? Vers quelle étagère ¿

Une religion donnée, pourvu qu’elle motive efficacement le comportement, n’est pas une somme de doctrines et de croyances ; elle est enracinée dans une structure de caractère spécifique de l’individu et, en tant que religion de groupe, dans le caractère social. Ainsi, notre attitude religieuse peut être considérée comme un aspect de notre structure de caractère, car nous sommes ce à quoi nous nous vouons et c’est ce à quoi nous nous vouons qui motive notre conduite.

Ibid.

Experiences

Over the coming weeks I’ll be sharing opinions and stories from when a software decision backfired - or when one really paid off - so that you can keep them in your back pocket when the next time a similar decision has to be made. I’ll reflect on teams that I’ve worked on that have executed efficiently, and teams who have got bogged down in process, and everything inbetween. Think of this as a series where I share my experiences so that you can take them and use them to inform your decisions. There’s no lecturing here.

Learning from mistakes (cache)

Je parle beaucoup d’expériences en ce moment autour de moi et je sens qu’il y a des choses à transmettre. Profiter d’être isolés pour explorer de nouvelles formes de partage. J’aimerais tenter des choses et cela fera peut-être partie de mes motivations/intentions 2021.

Enseignement

La Discussion Agile n’est ni un débat, ni une réunion de paroles, ni une simple conversation. C’est un cercle de discussion pour résoudre un problème, approfondir une thématique, apprendre la lecture analytique.

Méthode Harkness, Spider Web Discussion, & Discussion Agile (cache)

Christian den Hartigh est en train de rédiger pas mal d’articles au sujet de l’enseignement qui sont inspirants et qui me donnent envie de faire des dessins de toile d’araignée en dehors de la salle de classe. J’aimerais voir ce que cela pourrait donner sur l’étude d’une session de visio-conférence par exemple. Peut-être que l’outil (me) permettrait de mieux identifier — de manière à la fois visuelle et analytique — les déséquilibres qu’il peut y avoir dans un groupe de parole. Un tournevis de plus dans ma caisse à outil de la prise de soin.

En fait, cette situation a surtout été nouvelle et déstabilisante pour moi, car je n’ai jamais vécu une telle qualité d’écoute dans une réunion avec des adultes. De plus, j’ai découvert encore une fois, comme l’écrit si bien Alexis Wiggins, que je ne suis pas si indispensable tout le temps dans la salle de cours au milieu des élèves. J’ai conscience que cet outil pédagogique ne peut pas être adapté à une enseignante/un enseignant qui ne pratique pas la pédagogie pendant ses cours. Dans cette situation, comme le dit si justement Katherine Kadwell, je suis payé pour apprendre et non plus pour enseigner.

Ibid.

Faire mes propres expérimentations dans le domaine me manque.

Apprendre

Moi j’apprends tout en ne parvenant pas, mais j’apprends quand même ☝️

Antoine sur mastodon

Cette petite phrase d’Antoine me hante depuis quelques jours tout en étant admiratif.

Je me rends bien compte que je suis incapable d’avoir cette démarche. Lorsque j’apprends un truc (au hasard la vidéo), je passe des jours et des jours à regarder des tutoriels, à choisir le meilleur matériel, à y penser la nuit, à tester ici et là, à vouloir partager des choses, etc. Mon refus de parvenir ne tient qu’un temps, je finis par céder à l’acceptation de parvenir.

Avec un relent d’amertume et de culpabilité.

À l’intention des autres, nous pouvons dire ici que Muad’Dib apprit aussi rapidement parce que le premier enseignement qu’il eût reçu était de savoir apprendre. Et la leçon première de cet enseignement était la certitude qu’il pouvait apprendre. Il est troublant de découvrir combien de gens pensent qu’ils ne peuvent apprendre et combien plus encore croient que c’est la chose difficile. Muad’Dib savait que chaque expérience porte en elle sa leçon.

Extrait de L’Humanité de Muad’Dib, par la Princesse Irulan (Dune*)

Daylight

La cabane est le wagon de reddition où j’ai scellé mon armistice avec le temps : je suis réconcilié. La moindre des politesses est de le laisser passer.

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson

J’ai publié une nouvelle vidéo intitulée Daylight, j’aime réussir à publier des choses que je trouve inachevée durant mon apprentissage. Je ne sais pas encore combien de temps cela va durer et j’en profite. Il s’agissait surtout de découvrir une nouvelle façon de monter en utilisant DaVinci Resolve, principalement pour la partie correction colorimétrique.

Ce sont des morceaux de vidéos issus d’un autre projet que j’ai ensuite assemblés sur une musique de Max Richter (dont je suis fan et pas sûr que ça lui fasse vraiment honneur). Je n’ai toujours pas de micro décent mais ça s’en vient et puis j’ai plein d’idées à ce sujet.

Aussi, un trépied ça change la vie pour faire des prises un peu stables !


Réagir ?

December 01, 2020 11:00 AM

November 30, 2020

Karl Dubost

silence numérique

Feuille et soleil Kamakura, Japon, 28 novembre 2020

Toute la question est de savoir si une belle distribution, où la technique ne se tiendrait que d'un côté, n'étant pas elle-même constitutive de l'individuation, ne reste pas elle-même « métaphysique. »
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Lundi est l'éveil. Nous sommes peu à Mozilla. Ceux qui travaillent du côté où le soleil se lève. Sur la côte normande, le soleil était un flirt du soir vers l'horizon humide. À Tsujido au Japon, le soleil est une attente de la révélation de l'océan. Le soleil émerge, flotte quelques secondes et laborieusement s'élève en effaçant les étoiles sur sa trajectoire.

Derrière mon clavier, il y a le silence numérique du monde. Tous les autres bureaux dorment encore ou sont encore dans le week-end. J'aime les lundis avant le brouhaha des échanges de code, une longue marée hebdomadaire.

sur le bord du chemin

  • Non colonial
    Small technology is made by humans for humans. They are not built by designers and developers for users. They are not built by Western companies for people in African countries. If our tools specifically target a certain demographic, we must ensure that our development teams reflect that demographic. If not, we must ensure people from a different demographic can take what we make and specialise it for their needs.
  • In Need of a Film About Romantic Possibility? Try ‘In the Mood for Love’
    Wong is less interested in settled incident than in keeping possibilities open. Nothing Mr. Chow and Mrs. Chan do is ever definitive, and their relationship, like Wong’s filmmaking, is based on steadily established rituals.
  • Une chose que je remarque. Je commence par les prises de notes dans « sur le bord du chemin » et si la note s'étend, je la remonte dans un article principal. Et c'est peut-être bien car quand je commence ici, il n'y a aucune pression d'être complet ou articulé. Les notes sont justes des réflexions, des idées courtes. Leur accumulation parfois révèlent un élément plus conséquent, comme hier.
  • Absurdité du jour : Le site Web de la marque Monoprix « n'est pas accessible depuis l'étranger », confirmé par le service client de Monoprix. Nous vivons une époque moderne et formidable.
  • pourquoi faut-il lire pas

November 30, 2020 02:59 PM

November 29, 2020

Karl Dubost

travail à distance, télétravail, travail alocalisé

Toris dans un sanctuaire Kamakura, Japon, 28 novembre 2020

Si la compréhension actuelle de la technique est encore largement déterminée par les catégories de fin et de moyen, dès la Révolution industrielle et les profonds changements sociaux qui l'accompagnent, la technique conquiert, avec l'évolution brutale qu'elle y amorce, une opacité nouvelle, dont les grandes partitions du savoir auront de plus en plus de mal à en rendre compte.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Éric publie un billet sur le télétravail qui est exact et dans la veine de la présentation de Paris Web 2018. Je commence par un élément de sa conclusion.

Bref, critiquer les entre­prises qui ne font pas leur révo­lu­tion en un claque­ment de doigts c’est espé­rer que ces entre­prises jouent aux appren­tis sorciers.

Exactement. Cela s'apprend.

  1. Apprendre
  2. Progressivement mettre en place
  3. Mesurer les progrès

Parfois les entre­prises ne savent simple­ment pas encore tout, et en ont conscience. Passer du présen­tiel au télé­tra­vail c’est quand même une sacré révo­lu­tion.

Oui, un des gros enjeux est de savoir travailler en mode alocalisé. Comme tout problème de ce genre cela peut se résoudre en investissant dans l'apprentissage. Il est probable qu'il soit nécessaire d'être accompagné, mais ce n'est pas obligatoire. Mais, et c'est une bonne nouvelle, le télétravail peut s'apprendre en présentiel. On peut transformer son entreprise progressivement en ayant tout le monde sur place. Le télétravail n'est pas une question de lieu (c'est bien pour cela que je n'aime pas le mot télétravail), c'est une technique d'échange et de gestion de l'information au sein d'une entreprise.

Et surtout l'objectif ne doit pas être le travail en équipe distribuée. L'objectif est de permettre à une entreprise de mieux travailler autour de la gestion de ses processus et ses communications qui la rende indépendante de la localisation de ces employés. Une fois que ce but est atteint, le télétravail va se déployer naturellement (quand l'activité même de l'entreprise le permet).

Et la question essentielle est une fois les techniques apprises et l'entreprise prête : Quel est le désir des employés face à cette technique de travail ? Certains voudront partir, certains voudront joindre.

sur le bord du chemin

  • commutative diagram editor for the web

    Commutative diagrams are a diagrammatic tool in mathematics used to express complex relationships between mathematical structures: in particular, commutative diagrams are used prolifically, and to great effect, in the field of category theory.

  • Le point de vue du grutier

  • No Jedi.

    I don’t know about other senior developers, but I can tell you about me. I have decades of experience and an amount of wisdom. I’ve written some bad, some good, and a couple great apps over the years. But I’m no Jedi.

    I can only say that I agree…

  • Automatic Syntax Error Recovery

    Programming is the best antidote to arrogance I've come across — I make so many errors that I am continually reminded of my own fallibility. Broadly speaking, I think of errors as severe or minor. Severe errors are where I have fundamentally misunderstood something about the system I am creating. Each severe error is a bespoke problem, often requiring custom tooling to understand and fix it. Minor errors, in contrast, are repetitive and quickly fixed. However, they’re also much more numerous than severe errors: even shaving a couple of seconds off of the time it takes a programmer to fix a class of minor errors is worthwhile when you consider how often they occur.

  • Comment penser son morceau de code JavaScript?

    I suspect it might be because my primary perspective for writing JS is that of a library author, where I do not control the host environment, whereas for most developers, their primary perspective is that of writing JS for a specific app or website.

    J'aime cette perspective. Nous pourrions la pousser un peu plus loin. Et si le code que nous écrivons, nous le considérions comme un outil pour le lecteur. Si je construis un vélo et que la personne est incapable de réaliser quelques réparations élémentaires c'est un problème. Beaucoup de développeurs Web prennent trop souvent l'optique que les lecteurs viennent chez eux pour utiliser le site Web, plutôt que le site Web est envoyé chez le lecteur qui le lira à loisir dans ses propres termes.

November 29, 2020 02:59 PM

November 28, 2020

Karl Dubost

trois sur le chemin

Chemin de forêt Kamakura, Japon, 28 novembre 2020

De là naît la technocratie, non pas le pourvoir des techniciens que les techniciens au service du pouvoir, le pouvoir par la technique à la fois comme efficience et source de légitimité, en tant que la technique est devenue indissociable des sciences, où l'efficience et les fins se confondent.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Je reprends le chemin « dans le nous ». Une version plus courte en se rapprochant du point de départ avec les vélos pour aller prendre le monorail de Enoshima à Fukasawa afin qu'il puisse marcher avec nous. De mes 16 km, nous réduisons cela à 8 km. Juste avant le départ du chemin de forêt, à Fukasawa, je découvre par hasard dans une ruelle un magasin de bagel : bagel montréal. Nous entrons.

Magasin de bagel Kamakura, Japon, 28 novembre 2020

La propriétaire du magasin a vécu à Montréal, rue Saint-Viateur, à une 100m d'où nous vivions. Elle a appris à cuisiner les bagels pendant son séjour à Montréal. Nous en avons acheté trois. Et révélations, oui, c'est bien le goût de Montréal qui se voit transporter à Kamakura.

Cette fois-ci le chemin est sec. Le soleil joue avec les nuages. Nous avons acheté des onigiris et des bagels que nous mangeons assis sur le bord du chemin.

Chemin sur le haut des collines Kamakura, Japon, 28 novembre 2020

Nous avons croisé peut-être dix personnes à la place d'aucune mercredi dernier. Sur le chemin, sous les gouttes des fougères et des bambous dégoulinants, je maudissais ce monde où une femme seule n'aurait pas la tranquilité d'esprit nécessaire à explorer ce chemin. Être une cible en permanence est épuisant.

Près de Kamakura, la ville, nous marchons sur les feuilles de gingko or.

Feuilles de Ginkgo Kamakura, Japon, 28 novembre 2020

sur le bord du chemin

  • Formidable illusion d'optique, même en plaçant une règle sur l'écran, l'illusion est visible pour les autres directions.

  • Artisans Japonais « sans frontières »

  • travailleur malléable. à propos de la fabrication des armées de robots qui s'engouffrent dans les bureaux du Japon pour la vie.

    Businesses employing regular workers right out of school like to argue, he said, that “we’re not hiring people with specialized knowledge and experience, but we’re hiring human capital that can be formed.” “They fear that somebody from the outside won’t be able to adjust to their particular company’s way of doing things even though, functionally speaking, it might not be that different,” he added.

    Et de la différence de statut social que cela entraîne pour ceux qui sont des employés en CDD.

    Regular workers, known as seishain, receive two annual bonuses, each typically worth at least one month’s salary and sometimes much more. They have benefits, which can include housing. They are nearly impossible to fire. And they get a generous pension plan. By contrast, nonregular workers can be fired much more easily. They are paid less, and employers are not required to provide them with the same level of benefits that their regularly employed colleagues receive.

  • Building a basic HTTP Server from scratch in Python

    This blog post shows how to build a barebones HTTP server from scratch and it is based on an exercise I gave to my MSc students. The only pre-requisite is a basic understanding of Python 3.

    simpliste, mais peut aider certaines personnes à comprendre HTTP/1.0. À noter que nous sommes déjà sur les rivages de HTTP/3.0 et que c'est beaucoup plus complexes.

November 28, 2020 02:59 PM

November 27, 2020

Karl Dubost

téléphone

Téléphone public vert Fujisawa, Japon, 27 novembre 2020

La rationalisation est un phénomène d'extension irrésistible des domaines de la société soumis aux critères de la décision rationnelle, et d'industrialisation corrélative du travail. Elle caractérise le capitalisme. Marcuse ajoute à cette idée que la rationalisation est en fait un système caché de domination.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

À chaque fois que je vois un de ces téléphones publics japonais dans un lieu public, sur le quai d'une gare, je me dis que tout n'a pas encore disparu.

sur le bord du chemin

November 27, 2020 02:59 PM

David Larlet

Perles

Vivre avec un enfant. Sept ans.

OK Google

[Un matin après avoir traîné dans le lit]
— OK Google, lève-toi !
— Gni ?!

Ce matin là, j’ai appris que les enfants de six ans canadiens ne jouent plus à « Jacques à dit ».

Je ne m’en suis toujours pas remis…

Empathie

— Tu vois si tu m’expliques ça me permet d’avoir de l’empathie pour toi.
— C’est quoi l’empathie ?
— C’est essayer de ressentir ce que ressentent les autres.
[Lâche un gros pet.]
— Mais c’est pour t’aider papa !

:facepalm:

Consentement

[Discussion après avoir vu un clip d’Angèle chez des amis, en particulier cette partie]
— Mais alors dans La Belle au Bois Dormant, le Prince il devrait demander à la Princesse avant de l’embrasser ?

#BalanceTonDisney

(Il n’a jamais vu le dessin animé, on le lui a raconté.)

Imagination

— C’est quoi un figurant ?
[Longue explication à base de films.]
— J’ai pas tout compris mais t’as l’air de bien t’éclater avec ton imagination Papa.

Un bon rappel que la réalité est notre réalité. Que l’imagination est importante. Que le rire est communicatif.

Et qu’un enfant m’est nécessaire.

Haine

[Discussion autour des commentaires suite à un gazouillis de la mairesse.]
— Il y a beaucoup de haine à Montréal en ce moment.
[Part en courant dans le salon pour vérifier un truc et revient aussi vite.]
— Mais non Papa, il n’y a qu’un « n » à Montréal !

Il y a un « m » dans humour.

Adieu

[Juste avant de partir dans la forêt.]
— Adieu Papa.
— Ah ?!
— Bin oui, je t’aime bien mais vu que tu vas aller en prison quand la police va te trouver dans la forêt…

La pression, quelle pression ?

Liberté

[Après lui avoir demandé de faire un truc.]
— Je suis libre, je ne suis pas un chien en laisse, je suis un loup !

Comment ne pas saccager l’innocence de l’enfance ? Comment partager le fait que l’autonomie est un moyen de couper la laisse ?

Modestie

— Pourquoi tu veux tout savoir tout le temps ?
— Parce que je veux être le maître du monde et pour ça il faut tout savoir.

C’est beau l’enfance. #EnTouteModestie

Raide

[En arrivant à un point de vue.]
— C’est vraiment raide ici.
— …
— Mais non c’est pas rouge !

Ta première blague bilingue :’)

Impatience

[En mangeant.]
J’ai hâte de savoir ce que je vais faire dans ma vie.

Parfois, la prise de recul est assez vertigineuse.


Réagir ?

November 27, 2020 11:00 AM

November 26, 2020

Karl Dubost

histoire de muscles

bambous debouts et coupés Kamakura, Japon, 25 novembre 2020

Parce que le produit technique n7est pas un être naturel, il n'a pas de cause finale en soi. La cause finale, apparaissant extérieure au produit, est située dans le producteur, qui devient, toute en étant cause efficiente, porteur de la cause finale, doté de la fin—l'objet n'étant plus que les moyens.
Or, en tant que production (poiésis), la technique est un « mode du dévoilement ». Comme poiésis, elle fait être ce qui n'est pas. — La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Le jour après la marche, les muscles vous racontent l'effort, dans leurs fibres, leurs lignes, la consistance des chairs. La mémoire se définit par l'existence de la courbature.

sur le bord du chemin

  • Une position plus sensée de Robin Berjon à propos de la position dominante de la Privacy Sandbox. Robin travaille en ce moment au journal New York Times (Ex W3C aussi).
  • En parlant d'analyses sur les thèmes des abus de la collection de données personnelles sur le Web : The Markup
  • TIL: Dans un Makefile pour associer une variable avec le contenu d'une commande bash il faut utiliser $(shell …). Dans mon cas je voulais créer une variable $DATE, donc DATE = $(shell date "+%Y-%m-%d").
  • La DSP2 telle qu'elle est implémentée en France est une barrière. Il est nécessaire d'avoir un numéro de téléphone mobile qui peut recevoir des SMS pour pouvoir activer/valider les services. Sans numéro de mobile, vous êtes coincés et ne pouvez plus accéder à vos comptes. L'authentification forte pas de problèmes, mais l'authentification forte par SMS non merci. Paypal France exige un numéro de mobile, ma banque, etc.
  • D'ailleurs si vous avez des idées de banques en ligne qui pratique l'authentification forte sans SMS, je suis à l'écoute. Je suis de plus en plus motivé à changer de banque.

November 26, 2020 02:59 PM

November 25, 2020

Karl Dubost

de tsujido à kamakura

Chaussures Tsujido, Japon, 25 novembre 2020

le Dasein, « étant que nous sommes nous-mêmes », est le répondant de l'être en sa temporalité, qui est aussi sa vérité comme l'histoire de l'être. Quatre traits le caractérisent : temporalité, historialité, compréhension de soi et facticité.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

7:30 Départ de la maison à Tsujido. Je tourne le dos au Mont Fuji et je me dirige vers l'est. Il pleut. 10ºC. J'accélère le pas pour réchauffer le corps.

La destination ? Kamakura. Environ 12km sans compter les détours.

maison de bois, arbre d'automne Kamakura, Japon, 25 novembre 2020

Après un mélange d'urbain froid et gris, et de forêts humides et ennivrantes, je suis arrivé à la gare de Kamakura à 11h.

champ et yuzu Kamakura, Japon, 25 novembre 2020

Ce que j'aime en dehors du parcours, des pensées spontanées, des chemins barrés parce qu'il n'existe plus ou ne sont plus entretenus et des poésies de l'inutile, ce que l'on utilise pas mais qui pourtant existe dans le cœur des marcheurs de la poussière, est la suspension de la précipitation, de l'urgence, de l'immédiateté.

chemin en forêt Kamakura, Japon, 25 novembre 2020

En marchant, nous découvrons que ce qui nous semblait loin est finalement très proche. Trois heures de marches pour aller à Kamakura au rythme des libres penseurs du chèvrefeuille, alors que les moyens de transports locaux prennent entre 42 min et 1h, ce n'est pratiquement rien. Nominalement, cette marche en prenant les grandes axes routiers prendraient un tout petit peu plus de deux heures pour dix kilomètres.

Homme au parapluie dans un tunnel Kamakura, Japon, 25 novembre 2020

La seule différence, la sublime fatigue de l'effort, les yeux éblouis du voyage, la douceur des rêves à poursuivre. Car on ne voyage jamais qu'une seule fois, l'expérience éveille vos rêveries et vos pensées pour les jours à venir.

sur le bord du chemin

  • Tatsuya Tanaka est connu pour son calendrier miniature avec une scène par jour. Aujourd'hui. Sur YouTube, on peut aussi voir son atelier (impressionnant).

  • J'ai ri. Marketers for an Open Web (MOW). Les agences de pub n'ont pas peur du ridicule.

    The group, which is badging itself as Marketers for an Open Web (MOW), says it’s comprised of “businesses in the online ecosystem who share a concern that Google is threatening the open web model that is vital to the functioning of a free and competitive media and online economy”.

  • Dagster semble intéressant. Il s'agit d'un framework d'orchestration des données qui utilise Python.

  • Flaubert, confiné via Liliane.

    Achille étant parti en Italie et mon père ne voulant pas laisser faire sa visite par cette canaille de Leudet, nous voilà confinés pr deux mois dans cette huître de Rouen.

    J'aime beaucoup ce « huître de Rouen » voilà un qualificatif à redécouvrir pour ma ville normande. Le terme me fait penser à Lecuanet et toute la bourgeoisie des grenouilles de bénitier qui défilait dans les rues piétonnes de la ville.

  • Victor Hugo dans Solitude de M. Bienvenu. « Il restait seul comme un hibou, Toujours confiné dans son trou »

  • Ces sites Web que l'on cultive

    Growing—that’s a word I want to employ when talking about my personal sites online. Like a garden, I’m constantly puttering around in them. Sometimes I plow and sow a whole new feature for a site. Sometimes I just pick weeds. And sometimes I gather fertilizer (a.k.a. horse shit) from others online and try to grow something with it. My websites are my garden: a place to grow and experiment, to cultivate and nurture—the projects themselves, but also myself.

November 25, 2020 02:59 PM

November 24, 2020

Karl Dubost

yuzu

Yuzu Tsujido, Japon, 24 novembre 2020

La technicisation par le calcul engage le savoir occidental dans la voie d'un oubli de son origine qui est aussi l'oubli de sa vérité.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Marcher dans les rues de Tsujido juste avant l'aurore, ensemble, pour mieux écrire nos parcours.

Les orangers, citronniers, yuzu, pamplemousse sont chargés de fruits lourds dans les rues de Tsujido. Je m'étonne toujours de voir les agrumes en automne et en hiver. 11ºC et pour moi les agrumes sont le souvenir des saveurs des pays chauds. Une orange au moment de Noël, c'était le nord de l'Afrique qui s'invitait à table.

Elle partage avec moi les lieux de son enfance et les déserts qui n'ont plus le goût dont on se souvenait. La recette a-t-elle changé ou bien son goût a-t-il changé ? L'éclair au chocolat était presque inmangeable.

sur le bord du chemin

November 24, 2020 02:59 PM

November 23, 2020

Karl Dubost

comprendre les carottes

Carottes Tsujido, Japon, 23 novembre 2020

La technicisation de la science est son aveuglement eidétique. Comme projet de mathésis universalis, le déplacement de sens qui en résulte donnera lieu à une élaboration métaphysique méthodique.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Dans le jardin, il a tiré les carottes de la terre. Il a soulevé la botte au dessus de son rire, loin dans le ciel bleu. Nous les avons nettoyées. Nous les avons mangées cuites dans le beurre.

De la graine à la bouche, un voyage, une compréhension.

Carottes Tsujido, Japon, 23 novembre 2020

sur le bord du chemin

November 23, 2020 02:59 PM

November 22, 2020

Karl Dubost

lire avec un crayon

Lecture annotée Tsujido, Japon, 22 novembre 2020

C'est parce que la matière reçoit accidentellement la marque d'une activité vitale qu'une série d'objets fabriqués à travers le temps témoigne d'une évolution, et l'étant technique appartient essentiellement à la mécanique, témoignant sans plus du comportement vital dont il n'est qu'une trace dénuée d'épaisseur.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

La lecteur de « La technique et le temps » est dense et ardue. Je le lis avec un crayon et en recherchant les mots de vocabulaire qui me manque ou que je veus être sûr de comprendre dans le contexte dans lequel ils sont employés.

Mais je ne vois là que l'apprentissage d'un nouveau langage tout comme on le fait au début de l'apprentissage d'un langage de programmation. Au début, on accroche sur les termes et les concepts et petit à petit, en se familiarisant avec l'articulation des concepts, on peut de nouveau développer sa pensée.

sur le bord du chemin

  • I Traced My Covid-19 Bubble and It’s Enormous. L'ami de mon ami porte peut-être le virus. Et la question devient finalement quel est le proche que je vais contaminer et mettre en péril plutôt que de se mettre en péril soi-même.

November 22, 2020 02:59 PM

November 21, 2020

Karl Dubost

sur le chemin

Chemin dans la forêt Fujisawa, Japon, 21 novembre 2020

L'objet de cette ouvrage est la technique appréhendée comme horizon de toute possibilité à venir et de toute possibilité d'avenir.
— La technique et le temps - Bernard Stiegler, urn:isbn:978-2-213-70087-8

Dans la forêt, nous avons pris les chemins entre les sanctuaires et les camphriers, noble est la nature. Au dessus des racines, nos pas ont soulevé nos rêves et fatigué nos frustrations. Ici, vit notre respiration, dans le mouvement de nos corps comblés de rires et de beauté.

sur le bord du chemin

  • Kimchi Making at Home Was Going Out of Style. Rural Towns to the Rescue.
    Four years ago, a villager made a suggestion: Why not lead a kimjang workshop to give the village’s rapidly aging population extra income during the agricultural off-season and to help those who want to learn the art of making kimchi?
  • Coup d'état en cours aux États-Unis
    There’s a ticking bomb at the heart of your democracy now. Your government, the very idea of governance is fatally wounded. Chaos has been planted at its heart. I don’t know what this chaos will grow into, but I can promise you this. It won’t be good.
  • More people should write
    I have a selfish reason for my demand: I have a lot of friends who are thoughtful, but keep their thoughts to themselves. I imagine finding notebooks under their bed, tens of composition books packed with little print. I think about what sort of a treasure that would be.
  • Tentative de lecture. Je débute « La technique et le temps » Voyons si nous pouvons absorber les 876 pages.

November 21, 2020 02:59 PM

November 20, 2020

Karl Dubost

les mots qui piquent

mur et porte Fujisawa, Japon, 19 novembre 2020

Un être humain peut ressembler à l'impression qu'il se fait d'une petite partie de lui.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Que disent les mots ? Qu'entends je des mots ? Les pensées effilées, les brins débouclés, l'ébauche ne tient pas. Au travail de nouveau, reconstruire une trame solide, agiter la navette et tasser vigoureusement les lignes, il n'existe que cela. La fabrication est essentielle à la compréhension. Ainsi cent fois sur le métier, remettre l'ouvrage. L'épinceteuse retirera les chardons et la paille de cette histoire à bout de fil. Tissons.

sur le bord du chemin

  • Comment archiver un radio télescope

    they are under threat if the telescope structure collapses. That would bring the 900-ton instrument platform, suspended 137 meters above the 305-meter-wide dish, crashing down. Flailing cables could damage other buildings on the site, as could the three support towers if they fell, too. “There is a serious risk of an unexpected and uncontrolled collapse,” Gaume said. “A controlled decommissioning gives us the opportunity to preserve valuable assets that the observatory has.”

    D'une certaine façon, cela me fait penser à Fukushima. Impossible à réparer, difficile à démonter. Et je suppose que la décision de démonter Arecibo est aussi relative au coût d'entretien : « NSF now spends $8 million a year to run Arecibo, with NASA pitching in another $3.6 million. »

    Engineers are now working to quickly formulate a plan to demolish the telescope before it collapses on its own. Arecibo’s demise is a different fate than astronomers are used to. Hardware of all sorts ages and breaks—Hubble, another famed telescope, is operating with fewer working parts than it launched with 30 years ago. But it is unusual to wreck an observatory because you have no other choice, and so unexpectedly too.

  • Bureaux vides pour cause de pandémie

    She’s been reentering deserted offices and showing them to potential subtenants, and encountering some nasty vestiges of office life past. There’s the rotten milk in office fridges, half-eaten and now rotting snacks on desks, and moldy coffee cups, as well as sad tableaux of dead plants, disheveled desks, and paperwork abandoned mid-completion.

    Je vois là une opportunité de projets photographiques et archéologiques.

  • Réflexions sur l'enseignement. Bien souvent il manque le contexte historique de la science. Ne pas seulement expliquer pourquoi ceci et cela, mais comprendre par quels chemins nous sommes arrivés à cette loi, cette propriété, cette découverte. Cela permet aussi de comprendre que la science est un voyage et non pas un aboutissement.

  • Leaders' Pledge for Nature

    Political leaders participating in the United Nations Summit on Biodiversity in September 2020, representing 79 countries from all regions and the European Union, have committed to reversing biodiversity loss by 2030. By doing so, these leaders are sending a united signal to step up global ambition and encourage others to match their collective ambition for nature, climate and people with the scale of the crisis at hand.

  • Digital Garden. Chaque fois que je lis quelquechose à propos des bases de connaissances, j'en reviens toujours à l'idée que j'aimerais que l'OS me propose depuis son interface me permette de lier directement les objets entre eux. Reçu un email ? Pourquoi ne pas surligner une partie du texte pour le lier à un autre document, une photo, un texte, un contact dans le carnet d'adresse etc. Je ne veux pas recopier, je veux lier.

  • It's made of people. (Soylent Green)

    It is sometimes said that technology is the connective tissue that binds people. For example we are all able to gather here today because of tools like Zoom and Slack. At the same time people are the connective tissue that bind technologies.

November 20, 2020 02:59 PM

November 19, 2020

Karl Dubost

oralité et écrit

mur et herbe Fujisawa, Japon, 19 novembre 2020

Je vous le dis : il n'y a pas assez d'amour.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Oralité et écrit. C'est un bon rappel de Stéphane sur les différences de modalités de communication entre personnes.

Certaines pensées étaient en gestation depuis un moment, mais l’obligation pour tout le monde de ne pas se voir m’a fait avancer sur le chemin. Je me suis rendu compte comme jamais avant que pour certaines personnes l’écrit et la distance sont des freins à l’expression et à la compréhension, personnes pour qui le moyen de communication « naturel » est plutôt oral.

Je suis définitivement une personne de l'écrit bien plus que de l'oralité (sauf en mode présentation dans une conférence).

Et comme je travaille depuis des années en non-présentiel, je dois réaliser un effort supplémentaire pour ne pas oublier que certaines personnes préfèrent communiquer de vive voix. Il y a ceux aussi à l'écrit comme à l'oral qui sont terses (elle dirait « ce n'est pas un causeux. ») et d'autres qui sont absolument volubiles, parfois pour exprimer exactement la même chose, mais avec deux habitudes. Pour les volubiles, le contexte affectif est important. Pour les terses, le contexte éxecutable est important.

No one solution to the myriad ways of living is the way. Each is an approach to the problem.

sur le bord du chemin

November 19, 2020 02:59 PM

November 18, 2020

Karl Dubost

désobéissance

Autocollant Enoshima, Japon, 14 novembre 2020

— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Désobéir. Du fascisme des parents à celui des écoles, à celui des institutions gouvernementales, à celui de l'entreprise, chaque résistance, chaque autorité nous habite, nous bouscule. Un jour, sentiment d'être victime d'une logique autoritaire, un jour, sentiment d'être le principal instigateur de cette logique. Le fil est tendu. L'équilibre est précaire. Le souffle et le recul sont nécessaires pour mieux appréhender nos propres manquements à accepter l'autorité ou à commettre l'autorité.

Quand doit on briser les chaînes qui nous oppressent ? Quand doit on poser les limites du raisonnable ?

Jusqu'où ? Dans quelles proportions ?

sur le bord du chemin

  • iOS et « hackabilité » comprenant cette citation :

    What’s worse is that with Apple keep pushing into education market with iPad, the younger generation will no longer have a device that they can go in depth and explore behind the scene stuff… The hacking culture that makes computer fun is fading away quickly.

    La possibilité du bricolage, de la transformation est clé du développement créatif et de la construction du monde. Il en va de même des graines dans un jardin, de la possibilité de remixer la musique, de réinventer un texte publié.

  • Histoire d'une marque de craie. Des craies multicolorées.

    She said she wasn’t exactly sure how Hagoromo had become so beloved outside Japan. “I guess people who came to Japan just kept on bringing the chalk back to their home countries,” she said. “When my father was still running the company, he did not know about this huge following.”

  • Think Joe Biden's victory marks the end of rightwing populism? Think again

    We’ve heard this one before. In 2017, when Emmanuel Macron defeated Marine Le Pen in France and Mark Rutte defeated Geert Wilders in the Netherlands within the space of a few months, many a thinkpiece was written asking: are populism’s days numbered? I think we all know the answer to that, as do the likes of Narendra Modi in India, Viktor Orbán in Hungary and Jair Bolsonaro in Brazil.

  • COVID-19 and Walking Japan

    One odd dissonance is that I’ve noticed a few restaurants are taking names and phone numbers to help with contract tracing. (But why these few? And mandated by whom? And is this legal?) And yet, they pack the counter seats, no social distancing, plopping customers just inches apart from one another. I walked out of one because they insisted I sit at a packed counter because I was alone. No thanks.

    Similarly dissonant: Bicyclists wear masks on totally empty streets, folks strolling deserted outdoor shopping malls are tightly nose-and-mouth masked. But then you’ll look inside of the one hopping izakaya in town and there’ll be 50 people squished into a 30-square-meter space, nary a mask in sight, the chef with a plastic chin guard on as if that would make all the difference.

November 18, 2020 02:59 PM

November 17, 2020

Karl Dubost

pagode

Plafond peint et bois sculpté Enoshima, Japon, 14 novembre 2020

Le silence a aussi son bruit.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

S'allonger sous la pagode. Sentir les pierres plates et froides sous les omoplates. Clore les sons et se lancer vers le plafond bleu. Là dans les instants ébahis largement ouverts sur le silence des mots, là le flottement du monde existe. Et puis une mélodie assoupie ferme mes paupières, le vent dans les cils, je sens l'écorce, les feuilles et la mousse.

sur le bord du chemin

  • Have a Look at the Fabled Honey Forest

  • À propos du mentorat

    We’ve had positive experiences, too, mostly on the mentee side and in times long past. This made us more conscious of our own latent needs to be mentored. If we take the number of years as a shorthand for experience, 10-15 years is long enough to be considered “senior” in the industry. But for the longevity and health of our winding professional journeys, we will always be pursuing new directions in which we are inherently “junior”. Holding both postures in one body is a balancing act, especially when our primary professional role as consultants demands that we embody high-levels of expertise.

    Mentor était l'ami d'Ulysse dans l'Odyssée et le précepteur de Télémaque. La formalisation et la recherche de la relation avec un mentor est un trait que je vois beaucoup dans certaines cultures (par exemple, dans le milieu anglo-saxon), mais que je vois peu en France.

    La relation maître-apprenti est beaucoup plus contrainte par une forme de hiérarchie. Existe-t-il une notion (pas un mot) équivalente dans les comportements culturels en France qui ressemble à une forme de « mentorat » libre où la relation est construite sur l'échange et le respect de l'expérience d'un autre pour devenir libre soi-même sans tomber dans la panade du « coaching. »

    Et si cette situation n'existe pas en France que révèle-t-elle de nos transmissions de savoir ?

  • Art of Chording, soit apprendre la sténographie.

    Stenography is the fastest way to write on a computer. Court reporters have used machine stenography since the late 1800s to create written records of human speech in real-time.

  • La politique de gestion de crise japonaise face à l'épidémie de Covid-19 : un équilibre délicat entre liberté et sécurité

    En comparaison des politiques de lutte contre le virus, intrusives dans le domaine des droits et des libertés individuelles, la politique japonaise de gestion de crise sanitaire actuelle repose sur un équilibre délicat entre liberté et sécurité. Ce paradigme devient vulnérable dès que l’équilibre des responsabilités se détériore en conséquence de l’érosion de la capacité des institutions à absorber les risques.

  • Comprendre le code python. Cette série de billets sur la structure du code python est très intéressante. Brett Cannon décompile le code et nous permet de mieux comprendre ce qui se passe au niveau du code C.

November 17, 2020 02:59 PM

November 16, 2020

Karl Dubost

petites choses

Lumière sur la table Tsujido, Japon, 16 novembre 2020

Des rêves qui semblaient se figer, qui disparaissaient dans les rêves d'un autre.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Les petites choses, les moments insignifiants et essentiels qui ne durent que quelques secondes prennent toute la largeur des espaces de rêverie. Je déplie les frustrations chiffonnées et les ferraillent de la chaleur des tout petits riens.

sur le bord du chemin

  • J'ai croisé, ce matin, à vélo des queues dans tous les bureaux de poste.. Elles se déroulent dans la rue en longues lassitudes. Probablement entre une heure et deux heures d'attentes. Que se passe-t-il ? Je lui demande. Il s'agit d'un catalogue de coupons pour la ville de Fujisawa afin de relancer la consommation dans les commerces. Quelle tristesse. Que ce soit par manque de produits essentiels pendant les périodes de guerre ou bien dans ce cas pour l'empire de la sur-consommation capitaliste, les gens font la queue.
  • Comment sont faits les uniformes de vol de SpaceX Dragon ? Soichi Noguchi, l'un des astronautes de la mission d'aujourd'hui est de la ville de Chigasaki, juste à côté de Tsujido. La communauté local est en émoi.
  • An earth system model shows self-sustained melting of permafrost even if all man-made GHG emissions stop in 2020
    The possibility of points-of-no-return in the climate system has been discussed for two decades. A point-of-no-return can be seen as a threshold which, once surpassed, fundamentally changes the dynamics of the climate system. For example, by triggering irreversible processes like melting of the permafrost, drying of the rainforests, or acidification of surface waters. Recently, Lenton et al. summarized the global situation and warned that thresholds may be closer in time than commonly believed.
  • Beaucoup de personnes ne comprennent pas la notion de fils de discussions dans les logiciels comme Slack. Est-ce un problème de UI ou un problème de personnes ?

November 16, 2020 02:59 PM

November 15, 2020

Karl Dubost

ciel ouvert

Façade de commerce de laverie Penang, Malaisie, 29 mai 2008

Le chaos te frôle. Liberté totale.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Ah Tong Tailor, une maison à Penang. Un couple (David Hagerman, un photographe et Robyn Eckhardt, une journaliste) achète une vieille maison chinoise de commerce de Penang, probablement construite entre 1840 et 1890. Leur périple commence par la visite en septembre 2010.

But our house features some of the same elements, the most important of which is the interior airwell, a large rectangle in the center of the house, bordered by one wall, that’s cut from floor through the roof. It is this feature, more than any other, that endeared us to George Town’s shop houses. For us it’s an amazing thing to have the interior of your house open to the sky, to the elements, to air and to sun and to rain. Imagine having it rain inside your house.

La pluie dans la cour d'une maison est une fluidité de l'espace nécessaire. Les cours intérieures donnent l'espace confiné et aérien des méditations lentes. La résidence Cheong Fatt Tze à Penang a une de ses ouvertures sur les pensées qui flottent.

Cours intérieure d'une maison Penang, Malaisie, 29 mai 2008

Ils ont commencé à rénover la maison sur le long terme. Entre le moment où ils reviennent pour les travaux et la première fois qu'ils y sont rentrés environ 11 mois ont passé. Cette fin de semaine, le toit de la maison au dessus de mon bureau était refait. Et le soir, j'ai un peu discuté avec l'architecte en lui montrant des photos de La Grange originale dans son lieu initial avant qu'elle soit transportée dans la forêt. Entre le moment où mes parents ont acheté La Grange et le moment où nous y avons habité, environ dix années ont passé. J'ai la patine des rénovations longues. Je sens leurs marques en creux.

En 2018, ils décident de mettre la maison en vente. Je ne pense pas qu'elle soit déjà vendue car elle est disponible également sur AirBnb.

sur le bord du chemin

  • En dehors des grandes villes

    The next few blogs will look 'outside the large cities' at the demographic, economic and political and administrative importance of the tens of thousands of urban centres that are not large cities, and that include the very small – for instance those with a few thousand inhabitants.

    Tableau de répartition des villes entre continents

  • Ressources sur le patrimoine de Penang

November 15, 2020 02:59 PM

November 14, 2020

Karl Dubost

immense fuji

Fuji et horizon Tsujido, Japon, 14 novembre 2020

Qui ne rêvait pas d'être pur.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Depuis le sommet de Enoshima, le Fuji semble toujours plus petit et pourtant il est massif au dessus des montagnes posé sur l'horizon.

sur le bord du chemin

  • Europa’s Mysterious Glow
    The glow arises from the special nature of Europa’s cosmic home. Jupiter’s magnetic field is the largest of any other planet in the solar system, and the radiation within its boundaries is many millions of times more intense than the radiation near Earth. The high-energy particles constantly bombard Europa, a world slightly smaller than our moon, with a wispy atmosphere. And when those particles strike the moon’s ice-covered surface, a quirk of chemistry could make it glow in the dark.

November 14, 2020 02:59 PM

November 13, 2020

Karl Dubost

okura

Okura Tsujido, Japon, 11 novembre 2020

Une apathie qui me déchirait le corps car c'était ma propre voix.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Un. Unique fruit du labeur. Dans le jardin, des graines plantées pour les okura, plusieurs plants ont germés et fleurit. Mais un seul a vraiment donné un tout petit okura.

Le métier d'agriculteur s'apprend dans l'assistance. Une mauvaise récolte est synonyme de famine, si nous n'avons pas de stock. Et je me demande soudainement si de là viennent les notions d'héritages et de transmission. L'agriculture est différente du glanage car elle demande la planification. Et si l'on ne peut plus glaner, on dépend du succès de la récolte en cours… à moins d'avoir thésauriser pour les jours plus sombres.

sur le bord du chemin

  • Travail à distance taxable

    Economists at Deutsche Bank have proposed making staff pay a 5% tax for each day they choose to work remotely. They argue it would leave the average employee no worse off because of savings made by not commuting and not buying lunch on-the-go and fewer purchases of work clothing. Alternatively, the report suggests the tax could be paid by employers who do not provide their workforce with a permanent desk.

    Je ne suis pas sûr de comprendre la logique dans cette proposition d'impôts. L'achat de vêtements me fait bien rire notamment. Je m'habille pareil à la maison et au bureau quand j'y allais.

  • Il semble que j'ai parlé trop vite, puisque le nombre d'infections au Japon est en cours d'explosion.

    On Wednesday, Japan reported a near-record 1,547 cases nationwide, the highest level since early August, amid signs of what some health experts say is a "third wave" of infections as cooler temperatures arrive and people spend more time indoors without adequate ventilation.

  • Expressions, mots et photographies de Gabrielle Roy par François Bon, toujours à la recherche des vibrations subtiles du monde.

  • Toujours François, Baudelaire : « tous les photographes ont des manies ridicules »

    Rouvrir le livre sur l’histoire des fantômes au XIXe siècle de Daniel Sangsue : pour Nerval, Gautier, Baudelaire et les autres, l’image photographique matérialise et emporte une instance réelle de ce qui est notre totalité visuelle. Distendu et démultiplié par toutes les symétries de l’image, l’ovale indistinct du visage de Mme Aupick sur sa terrasse n’en est pas moins dépositaire d’une part de sa véritable matérialité, une attestation de réalité.

  • macOS Big Sur n'est pas totalement prêt. Il y a de nombreuses choses qui ne fonctionnent plus correctement. Je suppose que les correctifs vont venir, mais c'est quand même délicat pour certaines choses.

November 13, 2020 02:59 PM

November 12, 2020

Karl Dubost

ce que l'on cache

Pile de pneus de vélo Tsujido, Japon, 11 novembre 2020

Il tourna ma tête vers le récif noir et je vis qu'il grouillait de serpents.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Derrière un magasin de vélo, des vieux pneus et des chambres à air s'accumulent en tas. Seront-ils recyclés ? Il y a tout ce que l'on oublie vite, tous ces mécanismes qui cachent la montagne d'immondices que nous créons au quotidien.

sur le bord du chemin

  • Opportunités de carrières
  • WikiSync
    WikiSync is a Google Docs Add-on which allows you to extract Markdown and simple HTML in order to store the content in a more permanent location.

November 12, 2020 02:59 PM

November 11, 2020

Karl Dubost

mémoire de béton

Entrée d'un immeuble Tsujido, Japon, 11 novembre 2020

Qui es-tu ? Je ne sais plus.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

J'ai une affection particulière pour l'esthétique des cités d'immeubles. Elles font partie de mon histoire, de ma mémoire.

sur le bord du chemin

  • Présidence. Les rôles d'autorité devraient en effet être définis par les responsabilités définies par la société. Être au dessus de certaines lois n'est pas un bon départ.
  • Monde (devenu) absurde : Lufthansa qui, tous les mois, m'envoie ma quantité de « Miles »

November 11, 2020 02:59 PM

November 10, 2020

Karl Dubost

structure d'une connaissance

Livre et petit déjeuner Tsujido, Japon, 31 octobre 2020

Nous entrons et sortons à travers les rêves et les désirs à moitié commencés de notre vie.
— La parole du désert - Göran Tunström, urn:isbn:2-7427-2381-1

Continuons une partie du chemin découvert hier, Boris me fait découvrir indirectement evergreen notes. L'auteur d'ailleurs compare evergreen et Zettelkasten. Le site de Andy est une mine d'information sur l'organisation de la connaissance bien plus que l'accumulation de la connaissance.

In terms of technology, what matters is not “computer-support note-taking” but “computer supported thinking.”

Le Daily Working log ressemble beaucoup à mon « sur le bord du chemin » mais que je ne concrétise pas plus tard sous forme de notes plus précises. Je n'en sens pas non plus la nécessité. Et je sens qu'il y a une certaine forme de coût humain à vouloir le transformer de nouveau en matière plus concrète.

Mais j'aime beaucoup cette partie

But I’m sharing them publicly as an experiment (Work with the garage door up). If a note seems confusing or under-explained, it’s probably because I didn’t write it for you! Sorry—that’s sort of an essential tension of this experiment.

sur le bord du chemin

  • Generators vs lists

    The problem is that a list is evaluated as soon as it is created (opposite to lazy evaluation). Thus, if it's a list of method calls, all the calls will be performed.

    Mais avec un generator

    (call(user_email) for call in calls) evaluates to a generator (not a fully built list), which is then used by any. any(...) will iterate over the generator elements evaluating one at a time.

  • Un outil pour écrire des tweets en nombre

November 10, 2020 02:59 PM