Planète Web Sémantique

August 02, 2022

Christian Fauré

Faut-il encore produire ?

Dusan Kazic a publié une partie de son travail de thèse sous le titre « Quand les plantes n’en font qu’à leur tête. », avec pour sous-titre : « Concevoir un monde sans production ni économie. »

Il a mené son travail en recueillant la parole de paysans qui ne sont pas dans des logiques d’agriculture industrielle et intensive, et en les interrogeant sur les relation qu’ils ont avec les plantes qu’ils cultivent (les éleveurs ne font pas partie de son panel). La ligne directrice des discussions est portée par la question : « est-ce que tu parles à tes plantes ? ».

Alors, oui, ils parlent tous avec leurs plantes, même si c’est souvent à des rythmes, des modalités et des fréquences différentes. Qu’est-ce que cela dit ? Essentiellement qu’ils ont des relations de sujet à sujet et non de sujet à objet ; dit autrement, ils ne sont pas dans un rapport de production.

Cultivateurs de fruits, légumes, céréales, mais aussi pépiniéristes, l’ensemble des témoignages convergent vers l’idée que le fruit de leur culture n’est pas un produit et qu’ils ne sont pas dans un rapport de production avec le vivant. La phrase mise en incipit du livre dit tout cela de façon très juste :

« La production permet de tenir le vivant à distance, elle l’écarte tout le temps.

Rachel Berlier, paysanne. »

Quand les plantes n’en font qu’a leur tête.

Si la production est ce qui permet de tenir le vivant distance, quel paradoxe que d’appliquer des logiques de production au vivant ! On peut dire que cela remonte aux premiers économistes que furent les physiocrates. Le premier objet de l’économie a été le monde agricole, l’économie est née du champ de l’agriculture. Ayant fait ses armes sur les sujets agricoles, elle s’est ensuite déplacée vers d’autres terrains : la manufacture, l’industrie, la finance, les services, et ainsi de proche en proche, tout est devenu économique, c’est à dire que tout est appréhendé sous le registre de la production :

 » En élargissant la notion de production à d’autres activités, faisant d’elles également des «secteurs productifs pour la richesse des nations », Adam Smith valide l’épistémè physiocratique, l’idée selon laquelle la société repose sur la production et qu’elle doit produire pour s’enrichir. » p.80.

A partir de là se pose la question : que faire ? Car si l’on passe son temps à critiquer l’économie capitaliste, comme a pu le faire Marx, il n’en reste pas moins qu’on maintient l’hégémonie de la production. On fait le jeu de ce que l’on critique si on ne s’attaque pas à la racine de cette science de la production qu’est l’économie.
C’est le rapport au vivant qui nous révèle à quel point ce dernier a été ignoré et occulté, pour pouvoir mieux être liquidé. Maintenant que la liquidation est effective : disparition des paysans au détriment d’exploitants, mort des sols, pollution et tous les problèmes environnementaux et sanitaires qui vont avec, maintenant donc, nous ouvrons les yeux et nous nous demandons : mais alors que faire ?

Certainement pas basculer dans une rhétorique de la décroissance selon Dusan Kazic :

 » Le lecteur pourra tirer la conclusion lui-même: les théoriciens de la décroissance sont pris au piège de la production et de l’économie. Ils croient comme tes autres qu’il est impossible de vivre sans. C’est la raison pour laquelle ils ne peuvent pas dire que la décroissance est une diminution de la production car ils restent dans l’épistèmê économique. Ils tournent en rond en parlant décroissance, a-croissance, post-croissance, restant en surplomb quand ils disent ce que l’on doit produire et consommer, c’est-à-dire ce que sont la bonne production et la bonne consommation protégeant l’environnement. Les théories de la décroissance sont une voie théorique et politique qui ne mène nulle part; le débat «croissance vs décroissance» est piégé : on reste à la merci de deux économies. »

p. 360.

Le livre ne va pas beaucoup plus loin, si ce n’est qu’il répond à la question « que faire ? » en disant qu’il faut — à côté du travail critique — faire jouer l’imagination non pas pour changer le monde mais pour changer de monde grâce à de nouvelles histoires et de nouveaux récits « afin de contourner les récits physiocratiques » (p. 363).

Il reste encore du travail pour concevoir un monde, pas simplement celui de l’agriculture, qui soit sans production et sans économie. Mais j’aime cette idée que c’est dans l’agriculture que les choses vont se jouer, où plus exactement se rejouer, puisque c’est le match retour qui fait suite à celui qui a été plié par ces proto-économistes qu’étaient les physiocrates vers 1750 en posant que la richesse découle de la production.

by Christian at August 02, 2022 08:14 AM

July 23, 2022

David Larlet

Origines

À date fixe, il faut défricher, labourer, semer, désherber, biner, couper, lier, battre, sécher, trier, moudre… Là où le chasseur-cueilleur jonglait avec les rythmes différents des multitudes d’organismes vivants dont il se nourrissait, l’agriculteur est enchaîné par des « routines méticuleuses », qui donnent naissance peu à peu à des rites, des fêtes, des cultes… Pour James Scott, tout ce processus a ouvert l’espace social où a pu s’installer l’État.

Car le premier acte d’un État, c’est de lever un impôt. En Mésopotamie, c’était souvent un cinquième de la récolte, et, pour le receveur des impôts qui sillonnait la campagne, le blé et l’orge constituait une base fiscale idéale. Scott y voit la véritable raison de leur succès par rapport à d’autres plantes aux qualités nutritives comparables. Le blé pousse à la vue de tous, contrairement aux pommes de terre ; et ses épis se récoltent tous en même temps, contrairement aux légumineuses. La surveillance est donc aisée. Le produit de la récolte prend la forme de graines faciles à compter, à transporter et à stocker. Recenser, mesurer, arpenter furent les principales activités des États mésopotamiens, et l’écriture elle-même fut à l’origine un outil de contrôle fiscal. Les premières tablettes administratives d’Uruk, vers 3300-3100 av. J.-C., sont « des listes, des listes et encore des listes, principalement de céréales, de main-d’œuvre et de taxes ».

Comment le blé a piégé l’humanité, Penser le vivant

Je suis en train de lire Homo Domesticus (Against the grain en anglais) de James C. Scott qui explore la naissance des premiers États et c’est fascinant à plus d’un titre. Merci à toutes les personnes qui me l’on suggéré.

Creuser l’anarchisme, c’est à un moment se demander comment est-ce que l’on en est arrivé à une telle délégation/acceptation, quelle histoire a été racontée pour que l’on accepte que certaines personnes aient plus de pouvoir que d’autres, qui a domestiqué qui et pour quels bénéfices.

J’apprécie d’avoir pu balayer pas mal de mes croyances sur les formations humaines initiales et leur rapport à l’agriculture ainsi qu’à l’élevage. Mais aussi à notre transformation potentielle en tant qu’espèce au cours de ce processus de sédentarité :

Le physique et le culturel sont étroitement liés. Faut-il croire, par exemple, qu’à l’instar de leurs animaux domestiqués, les être humains devenus sédentaires, cultivateurs de céréales et habitants de la domus, ont connu un déclin comparable de leur réactivité émotionnelle et sont moins sur leurs gardes au sein de leur environnement immédiat ? Dans l’affirmative, est-ce lié, comme dans le cas des animaux domestiques, à des changements du système limbique, dont on a vu qu’il régit la peur, l’agression et les réflexes de fuite ? Aucun élément de preuve concernant directement cette question ne semble avoir été apporté et l’on ne voit guère pour l’instant comment elle pourrait être traitée de manière objective.

Homo Domesticus, James C. Scott

Autres pensées du moment

📱 Hardt doesn’t have data yet, but believes, “the cost of this might be an enormous increase in dementia. The less you use that mind of yours, the less you use the systems that are responsible for complicated things like episodic memories, or cognitive flexibility, the more likely it is to develop dementia. There are studies showing that, for example, it is really hard to get dementia when you are a university professor, and the reason is not that these people are smarter – it’s that until old age, they are habitually engaged in tasks that are very mentally demanding.”

Is your smartphone ruining your memory? A special report on the rise of ‘digital amnesia’ (cache)

😮 Ok so there’s noticeable cognitive impairment on complex decision making when CO2 levels are much higher – but is even this 25% atmospheric uplift dinging my IQ? […]

But, being more specific, what lead is dinging isn’t just IQ – I seem to remember that lead affects impulse control? And CO2 affects “complex strategic thinking” so that’s an attentional thing, maybe?

I am suuuuuuper out on a limb here, but: smartphones? What if this century’s rise of short-attention-span casual games, attentional disorders, etc, is not to do with too much screen-time at all, but is a symptom of growing up under increased atmospheric CO2?

Training my sense of CO2 ppm (cache)

🙇 When you are talking to a person in a ring smaller than yours, someone closer to the center of the crisis, the goal is to help. Listening is often more helpful than talking. But if you’re going to open your mouth, ask yourself if what you are about to say is likely to provide comfort and support. If it isn’t, don’t say it. Don’t, for example, give advice. People who are suffering from trauma don’t need advice. They need comfort and support. So say, “I’m sorry” or “This must really be hard for you” or “Can I bring you a pot roast?” Don’t say, “You should hear what happened to me” or “Here’s what I would do if I were you.” And don’t say, “This is really bringing me down.”

How not to say the wrong thing (cache)

🕯 In this day and age, good storytelling is more necessary, but riskier, than ever before, particularly when it comes to science. Science informs medical, environmental, legal, and many other public decisions, as well as our personal opinions on what to be wary about and how to lead our lives. Important societal and individual actions depend on our best understanding of the world around us—now more than ever, with the plague in all our houses, and the worst yet to come with climate change.

It is time to subject our Populist Prophet, and others like him, to serious scrutiny.

[…]

Harari’s speculations are consistently based on a poor understanding of science. His predictions of our biological future, for instance, are based on a gene-centric view of evolution—a way of thinking that has (unfortunately) dominated public discourse due to public figures like him. Such reductionism advances a simplistic view of reality, and worse yet, veers dangerously into eugenics territory.

The Dangerous Populist Science of Yuval Noah Harari (cache)

🔗 I do touch upon a lot of different disciplines and I am a professional amateur. I’m not an expert in anything. I never fully know my field, but I try to make connections between fields and between people without being a wanker, without appropriating someone else’s work, but by clearly building on top of what’s there, acknowledging what others have do. I love bringing people together, be it in space or on the pages of a magazine, that’s why I love being a curator. I don’t pretend to invent anything. I think everything’s been said and done anyway. More often than not, it’s about rediscovering the past.

The connection of disciplines, is something that’s very important for me. What connects them all is me. Why do I do all this stuff? Because my brain tells me that that it will be fun, and that’s probably why I go there.

Justinien Tribillon (cache)

😱 Under assault by these flesh-eating monsters, the human race almost went extinct. Only by becoming an apex predator ourselves did we survive. We became the greatest killers the world has ever known, because if we hadn’t, we’d have died out.

When Orcs were Real (cache)

⭕️ Within bonfire, you now have the possibility to define circles and boundaries: a way to privately group some of your contacts and then grant them permissions to interact with you and each piece of content you share at the most granular level. […]

People don’t fit in binary boxes labeled “follower” or “friend”. Circles and boundaries are a way to empower us to come up with our own groupings and sets of permissions.

Introducing circles and boundaries (cache)

💩 Est-ce que vous êtes tous fiers de chier dans de l’eau potable ?

Toilettes sèches à litière (théorie et pratique) (cache)


Réagir ?

July 23, 2022 11:00 AM

July 14, 2022

David Larlet

Vingt

Si je pouvais passer 10 minutes en ta compagnie, je te dirais que je t’aime. Je te dirais de ne pas avoir peur, parce que c’est le genre d’amour qui ne veut rien dire et qui n’a besoin de rien. C’est le genre d’amour qui est juste là et qui enveloppe qui tu es ou qui tu as envie d’être. Il ne demande rien. Il ne s’achète pas. Il ne menace personne d’autre qui tu aimes. Il ne gâche rien. Il est loyal. Il est prêt à se faire mal. Prêt à exister selon une formule changeante. Prêt à rester malgré tout. Il ne veut pas. Il est juste là. Juste là et doux et donné librement, colmatant humblement les trous parce que c’est la seule chose à faire. Il y a un grand espace qui l’entoure, et l’espace brille de tous ses feux.

On se perd toujours par accident, Leanne Betasamosake Simpson

  1. Comme une exception contemporaine.
  2. Comme une envie de se co-naître.
  3. Comme une fossette estivale.
  4. Comme une nouvelle vie à prendre soin.
  5. Comme une envie d’ailleurs.
  6. Comme une définition de l’amour qui s’invente à deux.
  7. Comme une estime de toi.
  8. Comme une déconstruction partagée.
  9. Comme une tisane à la bonne température.
  10. Comme une impression de jamais vu.
  11. Comme une image agréable qui ne devienne pas un cliché.
  12. Comme une beauté humble et discrète pour ne pas réveiller le destin.
  13. Comme une bifurcation, récurrente.
  14. Comme une acceptation de nos atypies respectives.
  15. Comme une aventure avec lendemains.
  16. Comme une complémentarité sans perte de saveur.
  17. Comme une cordée qui s’attache sans s’étouffer.
  18. Comme une façon de penser l’immonde et de panser le monde.
  19. Comme une joie de vieillir ensemble.
  20. Comme une histoire que l’on n’écrit pas mais à laquelle on sourit.

Vingt ans de vie commune ❤️.

(Et de blagues pas drôles.)


Réagir ?

July 14, 2022 11:00 AM

July 08, 2022

David Larlet

LudoviCovid

But life is short and who knows what is going to happen tomorrow? I caught myself asking multiple times if I was being overly cautious and paranoid. Would I regret all these restrictions if I get cancer tomorrow? Perhaps. But would we regret if we opt for a few days of fun and then suffer life long repercussions? To be honest I have no clear answers. We can only keep doing this fine-balancing act.

Why are we being so cautious? I guess I have come across too much information that any naivety with regards to covid is lost. Since many people don’t come across the information I do, I thought I could document and share it here.

assessing the risk of getting covid (cache)

Samedi 2, 9h : je me fais une trop longue sortie vélo pour ma forme actuelle mais j’ai beaucoup de plaisir à regravir « La Montagne » et à découvrir de nouveaux quartiers de Montréal.

Samedi 2, 15h : je vais nager quelques longueurs pour voir si j’arrive encore à enchaîner un peu. Je précise ce contexte car je sais qu’après une grosse journée d’effort mes défenses immunitaires sont très basses, ce qui a peut-être joué pour la suite.

Dimanche 3, 18h30 : on arrive dans le hall de la salle Wilfried Pelletier, on est les premiers et on se permet un verre de vin non masqués, la clim est vraiment froide.

Dimanche 3, 19h00 : on remet nos FFP2 et on entre dans la salle qui est immense, je compte le nombre de masques croisés sur les doigts d’une main, tristesse. Surtout que le public de Ludovico Einaudi n’est pas vraiment le moins à risque…

Dimanche 3, 22 h ? : on sort du concert, je suis en état de choc émotionnel, ce qui revient à dire que c’est indescriptible. Je suis fan et je ne suis pas déçu, c’est exceptionnellement rare et précieux. Il nous fait entrer dans sa forêt avec lui, nous impose la répétition de sa marche et de sa création, j’ai des frissons lors de Elegy for the Arctic, la larme à l’œil aux premières notes de Nuvole Bianche et la reprise d’Experience est inédite et spectaculaire. Merci l’artiste, je suis comblé et subjugué, bravissimo!. Je me dis littéralement que la prise de risque est justifiée et que je suis près à mettre un Covid en jeu (sic). L’euphorie et la confiance dans mon FFP2 me font perdre toute humilité et je vais m’en mordre les doigts…

Lundi 4, soir : j’ai la gorge qui commence à gratter et je maudis la climatisation qui me provoque parfois ces angines d’été.

Mardi 5, soir : arrivée du beau-père de France, j’ai toujours la gorge qui gratte mais je ne m’en inquiète pas plus que ça, on plaisante presque à ce sujet (erreur n°1).

Mercredi 6, matin : j’ai mal dormi et je sens que ça progresse de la gorge vers le nez, ça ne ressemble plus vraiment à une angine, je vais acheter des pastilles pour la gorge et je m’isole un peu physiquement du reste de la famille. Au détour d’une conversation, j’apprends que le beau-père a eu la Covid en mai, une appréhension de moins à gérer.

Mercredi 6, après-midi : je fais une sieste pas réparatrice du tout, je me réveille en ayant mal partout, ça commence à pas sentir très bon cette histoire. On décide quand même de dormir ensemble car c’est juste « un rhume d’homme, à t’écouter tu as déjà eu la covid 3 fois » (erreur n°2). Je prends exceptionnellement 500mg de Paracétamol.

Mercredi 6, nuit : entre la toux et les courbatures, cette nuit est très agitée et vraiment pas un bon moment, je me sens de plus en plus faible. Je n’ai même pas la force d’aller m’hydrater en pleine nuit.

Jeudi 7, 8h : cette fois je suis convaincu que ça n’est pas une petite grippette et je fais un auto-test. Il est négatif. Je vais passer toute cette journée là au lit dans un piteux état à me demande ce que serait la Covid si ça n’est pas ça ! Je prends 1g de Paracétamol, je mange un peu à l’écart, de toute façon j’ai très peu d’appétit. On dort encore une fois ensemble, je n’ai toujours pas porté de masque (erreur n°3) malgré une aération forte de l’appartement.

Vendredi 8, 8h : après la nuit que je viens de re-passer (maudit bulldozer) je n’ai plus de doute, aussi je refais un auto-test et cette fois il sort immédiatement positif. Mélange d’émotions entre soulagement de connaître un minimum son corps, culpabilité d’avoir mis en danger d’autres personnes tout ce temps, dépit vis-à-vis de ma nonchalance après avoir accumulé autant d’informations sur le sujet… Je m’isole pour de bon avec masque mais je me doute que le mal est fait. Deux ans et demi d’attention pour se faire avoir au premier concert, rhâ.

Vendredi 8, soir : après toute une journée de repos, ça va mieux, je dois toujours me forcer à manger et à boire par contre et j’ai les poumons/trachée qui brûlent lorsque je tousse.

Samedi 9, matin : je me réveille en ayant l’impression d’aller beaucoup mieux, le bulldozer n’avait plus d’essence et j’ai l’espoir d’avoir passé le plus difficile. On va faire une petite balade dans le parc adjacent avec l’enfant et je suis tellement content de retrouver l’extérieur !

Samedi 9, après-midi : je m’autorise une petite sortie à vélo pour voir ce qu’il en est niveau essoufflement et à part une petite fièvre classique dans l’effort post-maladie j’arrive à pédaler. En rentrant, je vérifie si j’arrive encore à faire des problèmes d’échecs. Avec l’âge, cette anxiété liée à l’incapacitation devient de plus en plus prégnante et le Covid Long est l’une de mes craintes depuis le début de la pandémie.

Samedi 9, soir : j’ai du mal à m’endormir, le cerveau tourne à plein régime et je ne sais pas si je dois essayer de le contrôler ou au contraire lui laisser apprécier cette nouvelle énergie :

  • Je me demande pourquoi il n’y a pas d’initiatives citoyennes pour que les personnes immunisées post-covid puissent aider aux endroits critiques pendant un mois (urgences, stands de tests, maisons de retraite, etc). Peut-être parce que les initiatives citoyennes numériques ont été produites par des hommes et qu’il est plus facile d’afficher de jolis graphes que de mettre en relation de l’humain ?
  • Je suis toujours dans l’incompréhension de ce qui se joue à certaines échelles de cette pandémie, il est tellement facile de faire du profit sur le dos de la confusion et la population est vraiment mal équipée pour déchiffrer de telles règles pipées. Combien de conférences gesticulées seraient nécessaires ?
  • Je me dis que sur de tels événements il y aurait tellement de données à récolter pour comprendre la transmission de l’épidémie et rien n’est fait, ne serait-ce que pour analyser la propagation du virus sur un tel évènement. Le site de déclaration volontaire d’un test rapide positif ne permet pas de proposer le contexte de transmission afin d’identifier d’éventuel clusters passés et mettre en place des politiques publiques cohérentes.
  • J’essaye bien sûr de repasser chaque moment pour identifier où ça a pu se produire, est-ce qu’au moment où tout le monde exprimait sa joie il y a eu un écart dans le masque et la personne de derrière a craché dedans ?! Est-ce que le métro/la salle étaient à 12000ppm et j’étais de toute façon condamné ? Est-ce que ça s’est passé 24 heures avant et c’est juste dans mon angle mort ?

Bref, ça mouline et je perds des heures précieuses de sommeil.

Dimanche 10, matin : excrétion par le nez, par la toux, l’organisme fait le ménage sur le champ de bataille, c’est pénible et je suis encore un peu faible mais je suis bien content que personne d’autre dans la famille ne semble présenter de symptômes jusque là 🤞.

Dimanche 10, soir : la boucle est bouclée, je rédige ce journal en écoutant Ludovico, je suis encore assez faible avec de brefs épisodes fiévreux mais globalement ça va mieux. La sieste me sauve. Je suis content de voir le bout du tunnel en espérant qu’il n’y ait pas eu trop de dégâts internes qui se révèleraient plus tard. J’ai conscience d’avoir été triplement chanceux.


Mais au fait, pourquoi est-ce que je me/vous raconte tout ça ?

  1. Pour en garder une trace personnelle et fraîche (des fois que je doive partir sur un journal plus long…).
  2. Pour me rappeler que le biais de connaissance est à double tranchant. Arrogance, arrogance.
  3. Pour montrer qu’il suffit d’un empilement d’erreurs pour que ça dérape. Ou pas.
  4. Pour témoigner du fait que les nouveaux variants sont peut-être contagieux à un point non endigable ??
  5. Pour donner un peu d’espoir aux personnes qui en sont à greloter de fièvre sous leur couette.

My reaction to having gotten and gotten over Covid isn’t, Great! Everyone should just get it done with. But rather: Wow, how do we do better to keep fewer people from having to be exposed? And: I’d prefer to not get that again, thanks.

I don’t know what the “correct” solution is. But the trip made me grateful I had been in Japan for the last two and a half years. Returning made me feel that more acutely than ever. In many ways Japan feels sane. Not perfect, just sane.

[…]

The romantic ideal of travel is to leave as one version of yourself and return another, changed, “better” of yourself. This trip changed me, but not in the ways you might classically expect. I’ve returned suspicious of travel, more confused than ever about why so many people travel. Unsure if most travel of the last few decades makes sense, or has ever made sense or justified the cost.

Covid. - Roden Newsletter Archive (cache)

Devant cette politique de santé publique en miettes, et ce depuis le début de la pandémie, il nous faut construire par en-bas l’auto-défense sanitaire, à force de diffusion d’une information plus honnête et plus sûre que celle des autorités ou des officines libertariennes, à force de concertation dans les lieux autogérés ou faisant l’objet de pratiques démocratiques. Pour revenir à la comparaison avec la qualité de l’air, c’est comme de lutter contre le changement climatique avec la sobriété volontaire : quand les connards qui nous gouvernent décident qu’on vivra avec des infections régulières au Covid, il reste néanmoins difficile de choisir seul·e ou avec quelques camarades de ne pas cracher ses poumons pour la croissance.

Face aux politiques sanitaires inconsistantes, l’autogestion ? (cache)


Réagir ?

July 08, 2022 11:00 AM

July 06, 2022

David Larlet

Regard

And, as many of my students have told me, their lives seem richer because they are seeing better and seeing more. It’s helpful to remember that we don’t teach reading and writing to produce only poets and writers, but rather to improve thinking.

The New Drawing on the Right Side of the Brain, Betty Edwards

Si la photographie m’a permis d’être attentif à la composition, à la couleur, au mouvement, à l’émotion, le dessin me fait regarder d’autres choses comme les ombres, les textures, l’in·attention aux détails, le choix de représentation. Une autre forme — non pas de capture — mais de témoignage du monde, une forme de souvenance non-écrite dont on retient la finalité mais aussi le contexte de sa production.

Je n’ai pas l’impression de savoir mieux dessiner aujourd’hui (en dépit du temps passé à faire des exercices) mais je sais probablement mieux regarder ce qui m’entoure. L’important n’étant pas de voir la matrice dans laquelle nous évoluons mais d’être en capacité de la re·créer.

Merci à Antoine pour l’inspiration il y a quelques années… et à tou·tes les autres le long du chemin.

Ça se passerait ailleurs. Si tant est que la création soit une quantité d’énergie disponible. Alors allons voir ailleurs plutôt que rien du tout. Hésiter, c’est vraiment rater. L’échec est un bel essai. Il faut négocier avec l’univers créé. Celui-ci n’est pas détaché du reste. S’il y a un reste. Tout se réagençait déjà. Les carnets cachaient les métamorphoses à l’œuvre. L’urgence de s’écouter.

Épuiser la pratique (cache)

🤗 Je n’ai pas d’objectif noble, ni de message à transmettre. J’ai un besoin égoïste de collectionneuse. Peu importe le médium s’il permet de capturer au mieux ce que je sens et ce que je ressens. Je n’ai pas peur des accidents dans mon processus, ils expriment le jeu du hasard dans la vie. Les accepter transforme mon travail en pratique spirituelle.

Pourquoi je dessine ? (cache)

🙇 I feel like most of my life I spent learning how to use my mind, now I am learning how to use my hands, my body, my senses. It makes me feel more present compared to living perpetually on the internet. I’m grateful to have the time and opportunity to learn how to cook. It feels like something that I can be learning for a very long time, and still not be very good at it. Which is a great choice of skill to develop to experience the joy of learning, in my opinion. It can be really easy with the right tools, and as difficult as we want it to be.

what deepened my joy in cooking (cache)

🖐 Pour penser le geste dans son rapport au corps et à ce qui peut être projeté d’expression sur ce dernier, les créations devaient décliner les rencontres entre plusieurs niveaux de matière et donc, pour faire chair, de visibilité.

Scanner à genoux (cache)

🙆 L’art est ce qui donne un sens humain au travail. Il est même, selon la version morrissienne du socialisme, « une nécessité de la vie humaine », « la finalité de la vie », parce qu’il permet, seul, « l’emploi agréable de nos énergies ». Ce que Morris appelle « l’idéal socialiste de l’art », c’est que « l’art doit faire partie intégrante de tous les objets manufacturés possédant une forme bien précise et destinés à durer. » Pour lui, les hommes se nourrissent d’art comme producteur et comme consommateur, puisqu’ils ne peuvent exprimer la plénitude de leurs facultés que dans un travail créatif et qu’ils ne peuvent trouver de plaisir dans l’usage d’objets que si ceux-ci suscitent de l’admiration et du respect.

William Morris, penseur et artisan de l’autonomie et de la beauté (cache)

🔔 Quand vous lisez ce livre, quand vous méditez, ce n’est pas dans le but d’acquérir des notions ou des idées. En fait, c’est pour lâcher prise sur des notions et des idées. Ne vous contentez pas de remplacer vos notions et vos idées familières par de nouvelles. Cessez de courir après les notions de bonheur, les unes après les autres, remplaçant une idée par une autre.

Les bienfaits du silence, Thich Nhat Hanh


Réagir ?

July 06, 2022 11:00 AM

July 02, 2022

Karl Dubost

envie du chemin libre

Lumière du soleil couchant sur une maison. Tsujido, Japon, 2 juillet 2022

Le visage n'est pas une enveloppe extérieure à celui qui parle, qui pense ou qui ressent.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

18:00 à Tsujido, l'or adoucit les maisons. Délicate tension du crépuscule, nous marchons à travers les rues. Je vois déjà son pas indépendant, son hésitation entre la protection de l'adulte et l'envie du chemin libre.

July 02, 2022 02:59 PM

July 01, 2022

Karl Dubost

Dernier jour

Cours d'école. Takinogawa, Japon, 1 juillet 2022

Le CsO, c'est le champ d'immanence du désir, le plan de consistance propre au désir (là où le désir se définit comme processus de production, sans référence à aucune instance exté­ rieure, manque qui viendrait le creuser, plaisir qui viendrait le combler).
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Dernier jour d'école, fin d'un cycle scolaire. Dire au revoir à la cour de son cycle. Garder la mémoire des détails de la salle de classe, je prends des photos. Je n'ai pas beaucoup de photos des lieux de mes classes d'enfant.

Cours d'école. Les Sapins Rouen, France, 1 mars 2019

En mars 2019, je suis repassé près de mon école maternelle qui existe encore. J'ai peu de souvenirs de mes jeux dans la cour de récréation.



Jomon Pottery


More flowers, fewer cars: the rewilders turning parking spaces into parks

We found out from Dublin city council that no one had a claim to the land. People have been living on this street for 90-odd years, they knew nothing had been there, although cars randomly parked there. It took three months to complete; the plot is 2.5 by 5.5 metres and we were awarded €2,500 from the Ireland Funds. Everyone got together and did lots of different tasks. The goal was to get flowering perennials. It’s quite a shady spot so it will be challenging to see what grows – we’ve got foxgloves, campanula, jasmine, lavender and three cherry trees, which have just gone in with the help of a local builder who lent us his tools to break through the concrete. Everyone is pretty delighted, and it’s a symbol of what our community can do together – it’s so nice to see things grown rather than freshly dumped rubbish. One of the great things is that everybody knows each other better. I’ve lived here five years; I knew people a bit before but now I know them properly.

July 01, 2022 02:59 PM

June 30, 2022

Karl Dubost

Corps Sans Organes

Tombe avec la forme d'un visage. Cimetière de Somei, Japon, 30 juin 2022

Pourquoi cette cohorte lugubre de corps cousus, vitrifiés, catatonisés, aspirés, puisque le CsO est aussi plein de gaieté, d'extase, de danse ? Alors pourquoi ces exemples, pourquoi faut-il passer par eux ? Corps vidés au lieu de pleins. Qu'est-ce qui s'est passé ? Avez-vous mis assez de prudence ? Non pas la sagesse, mais la prudence comme dose, comme règle immanente à l'ex­ périmentation : injections de prudence. Beaucoup sont vaincus dans cette bataille. Est-ce si triste et dangereux de ne plus sup­ porter les yeux pour voir, les poumons pour respirer, la bouche pour avaler, la langue pour parler, le cerveau pour penser, l'anus et le larynx, la tête et les jambes ? Pourquoi pas marcher sur la tête, chanter avec les sinus, voir avec la peau, respirer avec le ventre, Chose simple, Entité, Corps plein, Voyage immobile, Anorexie, Vision cutanée, Yoga, Krishna, Love, Expérimentation. Là où la psychanalyse dit : Arrêtez, retrouvez votre moi, il fau­ drait dire : Allons encore plus loin, nous n'avons pas encore trouvé notre CsO, pas assez défait notre moi. Remplacez l'anamnèse par l'oubli, l'interprétation par l'expérimentation. Trouvez votre corps sans organes, sachez le faire, c'est question de vie ou de mort, de jeunesse et de vieillesse, de tristesse et de gaieté. Et c'est là que tout se joue.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

J'ai aimé ses grands yeux ahuris et ses longs cils végétals, son nez grave et scuptural, et sa bouche ouverte aux parfums de fin du monde.

June 30, 2022 02:59 PM

David Larlet

Valeur(s)

Texte rédigé dans le cadre d’un exercice sur les valeurs de Scopyleft.

Préparez-vous chaque fois à écouter et à recevoir le son de la cloche. Plutôt que de la « sonner », « invitez » la cloche à sonner. Considérez-là comme une amie, un être éveillé qui vous aide à vous éveiller et à revenir en vous.

Les bienfaits du silence, Thich Nhat Hanh

J’ai envie de prendre soin de cette invitation à faire des choses ensemble, à entamer un cycle de respiration en commun, quotidien et à plus long terme. En travaillant l’accueil et la co-exploration de nouveaux savoirs, de nouvelles expériences plus ou moins in·attendues. En acceptant que certains contextes n’y soient pas/plus propices aussi.

J’apprécie le respect mutuel qui s’installe dans ce collectif. Sa forme change mais ce qui reste au centre, c’est cette capacité à et cette envie de « faire groupe ». Pas dans une optique de résilience mais de reliance et de solidarité. Faire le tour de soi-même ce n’est déjà pas simple, faire le tour des autres c’est bien compliqué, mais alors laisser les autres faire le tour de soi c’est vertigineux. C’est dans ce tourbillon complexe que je trouve la valeur de Scopyleft.

J’aimerais continuer à rendre possible une forme d’impermanence (d’impertinence me propose mon auto-correcteur 💚). Avoir suffisamment d’aisance financière et de confiance en nous pour progresser, muer, papillonner, s’élever pour voir un peu plus loin et/ou pouvoir se poser tout près. Accepter les impasses et prendre le temps d’en comprendre le (non-)sens.

Nous étions des îles et nous avons eu besoin d’ailes pour créer du lien et nous transformer en un archipel où il fait bon vivre, naviguer et évoluer. Au-delà d’un cadre de travail technico-légal, cette SCOP est peut-être un outil de dialogue émancipateur et de construction d’un monde enviable que nous alimentons au quotidien. C’est précieux. Nous sommes 8 et en trouvant ensemble le bon angle cela nous offre des possibilités .

Au risque d’une réappropriation culturelle déplacée, je tenterais bien de paraphraser ce proverbe :

Il faut toute une coopérative pour élever une personne.

[…] l’éducation libératrice vise à changer les êtres humains en sujets de leur propre histoire, individuelle mais aussi et surtout sociopolitique.

La pédagogie des opprimé·es (Préface), Paulo Freire

Dans les épisodes précédents.


Réagir ?

June 30, 2022 11:00 AM

June 29, 2022

Karl Dubost

refroidir ensemble

Assiette de Katsuo. Komagome, Japon, 29 juin 2022

Il est non-désir aussi bien que désir. Ce n'est pas du tout une notion, un concept, plu­ tôt une pratique, un ensemble de pratiques. Le Corps sans Organes, on n'y arrive pas, on ne peut pas y arriver, on n'a jamais fini d'y accéder, c'est une limite. On dit : qu'est-ce que c'est, le CsO - mais on est déjà sur lui, se traînant comme une vermine, tâtonnant comme un aveugle ou courant comme un fou, voyageur du désert et nomade de la steppe. C'est sur lui que nous dormons, veillons, que nous nous battons, battons et sommes battus, que nous cherchons notre place, que nous connaissons nos bonheurs inouïs et nos chutes fabuleuses, que nous pénétrons et sommes pénétrés, que nous aimons.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Quand j'habitais à Shimokita (au fond à droite de cette rue), je faisais mes courses à Peacock, le petit supermarché du coin. J'ai découvert très tôt au rayon poisson, le katsuo no tataki (de la bonite légèrement saisie à la surface). À chaque fois que je mange avec des feuilles de chiso et du myoga (du gingembre japonais) et du shoyu, je me souviens de ces premiers moments où chaque soir, en rentrant de l'université de Keio, je passais par Peacock pour acheter à manger. Je n'avais pas de frigo. Le supermarché était mon frigo, un grand frigo collectif.


PyScript


Understand Sampling


‘Vedette’ Review: A Cow’s Trouble in Paradise


Moi, journaliste fantôme au service des lobbies…

Dès le lendemain, quand ce n’était pas quelques heures plus tard, je recevais une nouvelle commande de l’agence pour vanter le savoir faire d’EDF en matière d’énergie nucléaire, dénoncer la concurrence déloyale d’Airbnb face aux hôteliers ou encore souligner le laxisme de la France vis à vis d’un opposant au président kazakh. Peu importe le sujet  : ma plume était devenue aussi prolifique que tout terrain. En six années de collaboration avec « l’Agence », je leur ai pondu 595 articles. Cinq cent quatre vingt quinze. Près de deux par semaine, vacances comprises. Sur toutes les thématiques, certaines parfois dont je ne savais rien  : énergie, politique internationale, nouvelles technologies, santé, économie – et j’en passe. Ce n’était pas du journalisme, évidemment. Mais hormis un court syndrome de l’imposteur, pas de problème de conscience  : tant qu’on ne me demandait pas de nuire directement à quelqu’un, ou de faire l’apologie d’un criminel notoire... Il fallait bien gagner ma croûte. Et puis, si ce n’était pas moi, quelqu’un d’autre le ferait.

À lire l'article au complet, il fait mal ou plutôt du bien. Avec un petit côté, mise en doute de tout. Et maintenant comment juger de la véracité de l'article de Fakir, lui-même puisque la machine communicative est si dégradée de l'intérieur.


Maître-chanteur, agents de renseignement, écoutes téléphoniques : les secrets de "l’opération LVMH"


SPAs: theory versus practice


Le W3C va changer. Je me souviens encore de discussions avec Daniel Dardailler en 2001 ou 2002 sur précisément ce changement. 20 ans plus tard, cela se fait finalement. Probablement générateur d'angoisses pour l'équipes. Calins.

June 29, 2022 02:59 PM

June 28, 2022

Karl Dubost

Petits moments en haut d'une tour à bureaux

Camion de livraison de serviettes propres. Sugamo, Japon, 28 juin 2022

La pragmatique doit refuser l'idée d'un invariant qui pourrait se soustraire aux transformations, même l'invariant d'une « grammaticalité » dominante. Car le langage est affaire de politique avant d'être affaire de linguistique ; même l'apprécia­ tion des degrés de grammaticalité est matière politique.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Une fourmi sur la vitre à l'extérieur dehors au quarantième étage de la tour dans laquelle je suis à Tokyo. Comment est elle montée ici ? A-t-elle parcouru tout le chemin jusqu'à cet endroit ? Pourquoi est-elle ici ? Un désir d'aventure ? Une colonie de fourmi dans les hauteurs de la tour ?

Plus loin que la vitre, le Fuji n'est pas visible. Trop humide aujourd'hui.

Le café devrait toujours avoir les yeux verts.

Café avec des yeux verts dessinés sur le couvercle. Roppongi Hills, Japon, 28 juin 2022

Il mange une crème glacée 🍦 on lui dit de faire attention que cela ne dégouline pas sur son t-shirt blanc. Il répond que « c’est ok car c’est de la crème glacée au lait. » Logique !


The Magic Interview Question.


The King of Kowloon: my search for the cult graffiti prophet of Hong Kong

The secret message only appeared when the wall was drenched with rain. For weeks, I had been scouring Hong Kong for these misshapen Chinese characters, but the way they materialised out of nowhere was a shock. It was an unremarkable yellow-grey stone wall in the middle of Central, Hong Kong’s political and economic heart. The words were only revealed when the wall had been soaked; in this case after a downpour in July 2015, which left the wall darkened and damp. Suddenly it was possible to see spots where the dove-grey paint had flaked off, revealing traces of Chinese calligraphy. The writing, in clumsy, off-balance characters about 20cm high, was instantly recognisable for its lack of grace, elegance or learning.
I can’t remember the first time I saw characters like these. They were everywhere when I was growing up in Hong Kong in the 1970s and 80s, a feature of our city just as much as the bottle-green snub-nosed Star Ferry and the noisy trams. Their author was a fixture of the landscape as well: a filthy, toothless, often shirtless, rubbish collector with mental health issues. He called himself the King of Kowloon. Hopping on his crutches, with plastic bags swinging from the handles, his crablike, bow-legged silhouette was so distinctive that, if people saw him in the distance, they would cross the road to avoid him. As he passed, parents would shield their kids’ eyes from him and mutter, “Chi-sin a!” Crazy! He even became a playground taunt – “You’re the King of Kowloon!” – levelled at the slow kids, the weird ones, the poor ones, the outcasts.

Homme fumant près d'un poteau peint de caractères chinois dans une station de bus. Some of Tsang’s work at a Star Ferry pier in Hong Kong. Photograph: South China Morning Post/Getty Images

June 28, 2022 02:59 PM

June 27, 2022

Karl Dubost

tableau de bord

calendrier et papiers sur un mur. Sugamo, Japon, 27 juin 2022

Arrête ! Tu me fatigues ! expérimente au lieu de signifier et d'interpréter ! Trouve toi-même tes lieux, tes territorialités, tes déterritoriali­ sations, ton régime, tes lignes de fuite ! Sémiotise toi-même, au lieu de chercher dans ton enfance toute faite et ta sémiologie d'Occidental…
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Si je pratiquais la photographie en tant que métier, je réaliserai un reportage-documentaire sur les panneaux et murs des lieux de travail. Il y a une poésie particulière de tous ces murs qui gardent avec eux la marque du travail des mains et du temps qui épuise. Les pages cornées, les papiers jaunis, les restes de papiers collants de générations de travail.


Nouveau type de champignons, cette fois-ci dans le sol de la monstera qui ne grandit plus.

champignons jaunes minuscules


Mummified baby woolly mammoth found by gold miner in the Klondike

On June 21, 2022, a near complete, mummified baby woolly mammoth was found in the Klondike gold fields within Trʼondëk Hwëchʼin Traditional Territory. Miners working on Eureka Creek uncovered the frozen woolly mammoth while excavating through the permafrost. This is a significant discovery for Trʼondëk Hwëchʼin and the Government of Yukon. Trʼondëk Hwëchʼin Elders named the mammoth calf Nun cho ga, meaning “big baby animal” in the Hän language.

Ce n'est pas la première fois, il y a eu lyuba en 2007. Quand on lit les circonstances de ces découvertes, il n'est pas possible de ne pas se poser la question des millions de choses cachées dans le sol.

Mammouth et groupe de personnes autour

June 27, 2022 02:59 PM

June 26, 2022

Karl Dubost

ombre de l'aube

rideau et lumière du matin. Komagome, Japon, 26 juin 2022

Faire de la conscience une expérimentation de vie, et de la passion un champ d'intensités continues, une émis­ sion de signes-particules. Faire le corps sans organes de la cons­cience et de l'amour. Se servir de l'amour et de la conscience pour abolir la subjectivation : « pour devenir le grand amant, le magnétiseur et le catalyseur, il faut d'abord vivre la sagesse de n'être que le dernier des idiots » .
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

J'aime l'aube quand ils sont encore assoupis. Seul, j'explore les ombres de l'appartement sur la pointe des pieds de peur de faire fuir les ombres. J'attends leur soubresaut. Et leurs évasions dans les pleines clairières du matin.

chaise et porte et lumière du matin. Komagome, Japon, 26 juin 2022

June 26, 2022 02:59 PM

June 25, 2022

Karl Dubost

marchand de couleurs

Tubes de peinture. Ginza, Japon, 25 juin 2022

L'absolu de la conscience est l'absolu de l'impuissance, et l'in­ tensité de la passion, la chaleur du vide, dans cette redondance de résonance.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Chaque fois que je rentre dans un magasin de matériels pour l'art, je suis émerveillé par les couleurs. Tubes de peintures, aquarelles, crayons de couleurs, feutres, craies, je voudrais peindre la ville et tous les murs gris.


Can we enterprise CSS grid?


Ending Healthcare

The only moral solution is fighting hard for universal coverage, with urgency.

June 25, 2022 02:59 PM

June 24, 2022

Karl Dubost

mousse miniature et malaisie

Jardin de mousse miniature dans un bocal. Yurakucho, Japon, 24 juin 2022

En tout cas, la passion délirante du livre, comme origine et finalité du monde, trouve ici son point de départ. Le livre unique, l'œuvre totale, toutes les combinaisons possibles à l'intérieur du livre, le livre-arbre, le livre-cosmos, tous ces ressassements chers aux avant-gardes, qui coupent le livre de ses relations avec le dehors, sont encore pires que le chant du signifiant.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Il rêve de Stars Wars. La nouvelle série de Star Wars, Obi Wan Kenobi. Les bandes annonces sont diffusées dans le métro. Nous rêvons de jardins de mousse, un de mes échecs réguliers. Je n'ai pas encore trouvé la bonne recette.

Nous marchons longtemps dans les rues ensoleillées de Tokyo. Et puis au bord de l'épuisement quand la nuit balbutie, nous trouvons par chance un restaurant malaisien avec une terrasse dehors et pratiquement personne. Quel bonheur. Deux Teh Tarik pour finir et se souvenir du son de la pluie à Singapour.

Plats et restaurant malaisien. Otemachi, Japon, 24 juin 2022

📻 À la découverte de la flore et de la faune des villes


🩺 L'arnaque du triumvirat entreprise-assureur-cabinet médical…


June 24, 2022 02:59 PM

David Larlet

Bouddhisme

Beaucoup d’entre nous pensent qu’il n’y a pas de place dans leur vie pour cultiver la pleine conscience. En vérité, vivre en plein conscience consiste plus à changer de direction, à se souvenir de son intention véritable, qu’à caser une activité supplémentaire appelée « méditation » dans votre emploi du temps quotidien. Vous n’avez pas besoin d’être dans votre salle de méditation ou d’attendre d’avoir du temps libre dans votre emploi du temps pour pratiquer la pleine conscience, même s’il s’agit bien sûr de moments merveilleux dont je vous encourage à profiter chaque fois que c’est possible. N’importe quel moment peut être consacré à la respiration paisible et en pleine conscience. N’importe quel lieu peut être un lieu sacré, si vous êtes dans la détente et la sérénité, si vous suivez votre respiration et maintenez votre concentration sur ce que vous êtes en train de faire.

Les bienfaits du silence, Thich Nhat Hanh

J’ai essayé plusieurs fois le bouddhisme, j’étais toujours circonspect quant à la relation à la souffrance et à la mort. J’étais plein d’a priori sur la pleine conscience que je trouvais être une pratique assez perchée. Et puis, c’est le second livre que j’explore récemment sur le sujet et peut-être que c’est le bon moment personnel aussi. J’ai plusieurs choses qui font écho à des pratiques que j’ai adoptées ces dernières années autour de la respiration et de la marche, du mouvement à l’écoute, du ralentissement.

Mes balades thérapeutiques en forêt ressemblent de plus en plus à ça : se rendre à un endroit, essayer de réduire les besoins au maximum, se concentrer à ce moment précis sur ce que je suis.

Quand vous pratiquez la méditation marchée, soyez pleinement conscient de vos pieds, du sol, et du contact entre eux. Laissez votre respiration se dérouler naturellement ; accordez vos pas à votre souffle et non l’inverse. Faites quelques pas à chaque inspiration et quelques pas à chaque expiration. L’expiration a tendance à être plus longue, donc vous ferez avec elle plus de pas qu’au cours de l’inspiration. De temps en temps, en des endroits qui s’y prêtent, là où il n’y a pas trop de monde par exemple, vous pouvez marcher très lentement, faisant un pas sur l’inspiration et un pas sur l’expiration. À chaque inspiration ou expiration, dites en vous-même : « J’inspire », puis : « J’expire », ou « Je suis chez moi », puis « Je suis arrivé ». À chaque pas, vous arriverez alors à votre vraie demeure, dans l’instant présent.

Ibid.

Ailleurs

💯 No app I make or work on should prioritise collaboration and work over the well-being of others. The obscurity or lack of popularity of my software or yours should not be the only thing that prevents it from being used for abuse.

On online collaboration and our obligations as makers of software (cache)

🎯 Entrepreneurship is like one of those carnival games where you throw darts or something.

Middle class kids can afford one throw. Most miss. A few hit the target and get a small prize. A very few hit the center bullseye and get a bigger prize. Rags to riches! The American Dream lives on.

Rich kids can afford many throws. If they want to, they can try over and over and over again until they hit something and feel good about themselves. Some keep going until they hit the center bullseye, then they give speeches or write blog posts about “meritocracy” and the salutary effects of hard work.

Poor kids aren’t visiting the carnival. They’re the ones working it.

notacoward au sujet de « Entrepreneurs Aren’t a Special Breed – They’re Mostly Rich Kids », 2017

🗺 So here’s another fun problem: how do you do a “fourth dimensional” geo-tag (that is, adding a time system) without revealing all of the places a person’s been and when they were there? In other words, how do you do that without compromising privacy?

More on geo-tagging photos with a time element (cache)

⏳ Markwhen is a text-to-timeline tool. You write markdown-ish text and it gets converted into a nice looking cascading timeline.

Markwhen, live demo

💚 De toutes les couleurs, de toutes les formes, l’humanité de tous ces gens me frappe à chaque fois et me ravit indéfiniment.

Les pas perdus | nota-bene.org (cache)

🌱 Je suis distrait. Je suis tout à ma tâche de ne rien faire. Je suis un vagabon sur le rocher. Je regarde l’ombre des plantes. J’admire la délicatesse des tiges. Je ne fais rien. Tout est là.

entre l’ombre et la tige (cache)

Mots du moment :

  • auto-pelure-de-bananisations : vient du Québec et désigne le fait de se mettre soi-même la peau de banane sur laquelle on va glisser ;
  • Mamihlapinatapai : décrit « un regard partagé entre deux personnes dont chacune espère que l’autre va prendre l’initiative de quelque chose que les deux désirent mais qu’aucun ne veut commencer ».

Réagir ?

June 24, 2022 11:00 AM

June 23, 2022

Karl Dubost

Scooter gyro

Scooter à trois roues. Komagome, Japon, 23 juin 2022

Les signes ne font pas seulement réseau infini, le réseau des signes est infiniment circulaire. L'énoncé survit à son objet, le nom survit à son possesseur. Soit passant dans d'autres signes, soit mis en réserve un certain temps, le signe survit à son état de choses comme à son signifié, il bondit à la façon d'une bête ou d'un mort pour reprendre sa place dans la chaîne et investir un nouvel état, un nouveau signifié d'où il s'extrait encore 2 . Impression d'éternel retour. Il y a tout un régime d'énoncés flottants, baladeurs, de noms suspendus, de signes qui guettent, attendant pour revenir d'être poussés en avant par la chaîne. Le signifiant comme redondance avec soi du signe déterritorialisé, monde mortuaire et de terreur.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Au téléphone, je discute scooter avec elle. Quand un scooter tombe, il est parfois difficile de le relever sans l'aide d'une autre personne. Au Japon, il y a un scooter que je trouve formidable mais il n'est pas vendu en France. Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi.

L'offre en France semble être des scooters trois roues, avec uniquement un jeu de deux roues vers l'avant. Tous les modèles sont des grosses cylindrées avec un permis obligatoire et très chers.

Scooter trois roues jaunes

Au Japon, le Honda Gyro se trouve partout, vraiment partout. Tous les entreprises qui font de la livraison en possède. Il est léger, très stable. Il est tellement commun qu'il existe une page wikipedia. Leurs récents modèles sont même électriques et pour les essences, la cylindrée est 49CC, donc pouvant être conduit sans permis.


Notre visage, cet élévage

To better understand this relationship, Braig and his colleagues sequenced the genomes of D folliculorum mites, collected from a person’s nose and forehead using a blackhead remover – with each collection yielding about 40 mites.


Je suis à mon bureau en position debout haute (standing desk).
Elle dit : « You look like a DJ »
Je réponds : « You should see how bugs are raving when I'm at the keyboard. »


June 23, 2022 02:59 PM

June 22, 2022

Karl Dubost

printed matter

tampon printed matter sur papier kraft. Komagome, Japon, 21 juin 2022

Dans le mot d'ordre, la vie doit répondre à la réponse de la mort, non pas en fuyant, mais en faisant que la fuite agisse et crée. Il y a des mots de passe sous les mots d'ordre. Des mots qui seraient comme de passage, des composantes de pasage, tandis que les mots d'ordre marquent des arrêts, des com­ positions stratifiées, organisées. La même chose, le même mot, a sans doute cette double nature : il faut extraire l'une de l'autre - transformer les compositions d'ordre en composantes de pas­ sages.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Le ventre de Taipei. L'imagination douce. Le désir de voyage. Un peu de rêve entre les mains. Les totems de l'amitié.


poursuite des pensées amorcées il y a quelques jours sur les notions de temps dans les lieux géographiques.

So, not only is there some mapping going on, but the phone and the computers (both of them) are looking at two different sources of data. I have to assume the phone has it cached, while the Macs must have flushed it and picked up the new value in recent times.


The cost of JavaScript frameworks

June 22, 2022 02:59 PM

June 21, 2022

Karl Dubost

globalement

Mickey visible en transparence à l'entrée d'une maison derrière une fenêtre opaque. Nishigahara, Japon, 21 juin 2022

Former des phrases grammaticalement correctes est, pour l'individu normal, le préalable de toute soumission aux lois sociales. Nul n'est censé ignorer la grammaticalité, ceux qui l'ignorent relèvent d'institutions spéciales. L'unité d'une langue est d'abord politique. Il n'y a pas de langue-mère, mais prise de pouvoir par une langue dominante, qui tantôt avance sur un large front, et tantôt s'abat simultanément sur des centres divers.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Nous oublions souvent combien la globalité a pénétré chaque poussières de notre humanité. D'un côté les marqueurs d'une certaine universalité docile et obéissante permettent les communications distantes, aplanient les infractuosités de la ville. Et de l'autre ce vertige de l'uniformité poussée par les cavaliers de l'apocapitalisme, qui nous réduit dans nos dimensions.


étonnant. Tokyo mayoral win a ‘huge surprise’ for candidate lately arrived from Belgium


21 juin 2022. 14h34m38s. Le jour le plus long. Je me suis levé à 4h58. Naturellement. Sans réveil.

Tableau des levers et couchers du soleil pour les jours autour du 21 juin


Érosion d’archives en Inde

Whether we preserve old objects, stones and crockery, or commission full-colour paintings to hang up somewhere in the belief they are permanent, whether we painstakingly collect every scrap of paper we have ever written anything on (I am one of those people) or trust naively in the endless capacity of photography and digital storage, the preservation of the past is, in truth, an impossible endeavour. Memory never leaves us much to hold on to.

June 21, 2022 02:59 PM

June 20, 2022

Karl Dubost

ce qui reste

Assiette avec un reste de peanut butter et des miettes de pain. Komagome, Japon, 20 juin 2022

L'agrammaticalité, par exemple, n'est plus un caractère contingent de la parole qui s'opposerait à la grammati­ calité de la langue, c'est au contraire le caractère idéal de la ligne qui met les variables grammaticales en état de variation continue.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Marché cette nuit dans les rues de Komagome, le monde porte un manteau différent : Travailleurs, ivrognes, prostituées, rabatteurs, promeneurs, une ville la nuit, tout ce qui reste du monde une fois les apparences de la consommation polie disparaît.


Jean-Louis Trintignant en photos.


NTT 30,000 en travail à distance. NTT est la compagnie principale de télécommnuications au Japon.

The new plan is part of the company's efforts to retain a talented workforce in the face of labor shortages by offering a flexible working environment. Some other Japanese companies are also introducing diversified working styles.

June 20, 2022 02:59 PM

June 19, 2022

Karl Dubost

marcher dans Tokyo

arbre dans l'ombre. Minami-Azabu, Japon, 19 juin 2022

C'est là que le style fait langue. C'est là que le langage devient intensif, pur continuum de valeurs et d'intensités. C'est là que toute la langue devient secrète, et pourtant n'a rien à cacher, au lieu de tailler un sous-système secret dans la langue. On n'arrive à ce résultat que par sobriété, soustraction créatrice. La variation continue n'a que des lignes ascétiques, un peu d'herbe et d'eau pure.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Après le vote—j'étais seul de l'entrée de l'ambassade jusqu'à la sortie—pause café avec le livre trop lourd dans le sac. Le lieu est caché dans une ruelle coincée entre le mur des maisons. Je suis le premier. Le lieu n'est pas ouvert. J'attends sur les trois marches dans l'ombre. Et puis il ouvre. Je commande et je retourne dehors sur le seul banc de la terrasse. Je tente toujours d'éviter les lieux intérieurs.

L’ombre du papillon sur le mur, un arbre à fleurs au dessus de ma tête, le vent sur mes chevilles. Je lis quelques lignes, distrait. Je perds le fil. Je reviens en arrière. Je relis. La lecture est lente mais sereine.

Puis je décide de les rejoindre à pied. La carte me dit un peu plus d'une heure. J'imagine qu'avec mes détours de papillon et les photographies, ce sera probablement deux heures. Je choisis la sinuosité. Je suis l'intime. Mon œil, ce compagnon, des heures longues sur les chemins.

Sudare, étente à linge et anti-moustique devant une fenêtre. Minami-Azabu, Japon, 19 juin 2022

June 19, 2022 02:59 PM

June 18, 2022

Karl Dubost

écrire ensemble

mousse entre les pierres. Totsukamachi, Japon, 18 juin 2022

Mais, plus encore, c'est le tempérament, le chromatisme tempéré, qui présente une autre ambiguïté : celle d'étendre l'action du centre aux tons les plus lointains, mais aussi de préparer la désagréga­ tion du principe central, de substituer aux formes centrées le développement continu d'une forme qui ne cesse pas de se dis­ soudre ou de se transformer.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Arbres luxuriants, fraîche humidité, écrevisses dans l’eau froide, mousses sur les pierres… les moustiques aiment la chaleur de ma peau.

Pas de porte, avec fleurs et plantes. Jingumae, Japon, 18 juin 2022

Longue randonnée à vélo dans Tokyo, de sugamo au parc de Yoyogi, tous les trois le long des chemins, nous construisons nos envies. À chaque age, la ville prend une géographie, des espaces, des dimensions différentes. Nous retrouvons des lieux oubliés, nous incorporons de nouveaux souvenirs. Nous malaxons l'histoire familiale main dans la main, pas dans les pas.


Un patrimoine normand en péril. Deux jours pour sauver les murs en bauge dans l'Eure


Burning planet: why are the world’s heatwaves getting more intense?

June 18, 2022 02:59 PM

June 17, 2022

Karl Dubost

poubelles d'opinions

poubelles et affiches politiques. Komagome, Japon, 17 juin 2022

Dans une même journée, un individu passe constam­ ment d'une langue à une autre.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Les élections sont saisonnières. Les poubelles quotidiennes.


Sujets de philosophie de cette année :

  • Dissertation 1 : L’homme est-il une exception dans la nature ?
  • Dissertation 2 : Toute prise de conscience est-elle libératrice ?
  • Un texte de TOCQUEVILLE à expliciter : « De la démocratie en Amérique (1840) ».

Je pense que j'aurais choisi le deuxième sujet sur la prise de conscience.


Histoire du papier marbré


Nationalités

Having to choose a nationality is like asking a child, ’Whom do you like better, your mom or your dad?’

June 17, 2022 02:59 PM

June 16, 2022

Karl Dubost

sentir le jardinier ; photographier le goût

Brouette dans une allée de cimetière et herbe coupée. Cimetière de Somei, Japon, 16 juin 2022

On peut jouer de tous ces facteurs, en retrancher ou même en ajouter. Ils tiennent pourtant tous ensemble, parce qu'on retrouve au niveau de l'un l'essentiel de tous les autres.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Avant de voir sa brouette, je pouvais sentir son travail flottant entre les allées du cimetière. Le jardinier coupait les herbes. Je m'ennivrais de leurs parfums.

Livre posé sur la table et feuilleté. Komagome, Japon, 16 juin 2022

Étranges coïncidences. Nous nous délections du goût du Japon. Aujourd'hui, dans la boîte aux lettres, c'est le plaisir de bouche qui nous vient de l'autre côté du Pacifique. Quelle délicatesse. Quelle beauté. Quels plaisirs. Merci !

repas de sardines grillées, soupe miso et salade. Komagome, Japon, 16 juin 2022

asdf on macOS


How To Build Your Own Bike (And Why You Should Do It). Cela me trotte dans la tête.

June 16, 2022 02:59 PM

June 15, 2022

Karl Dubost

goûter le japon

Plats sur la table, ozoni, riz, tofu et jus de prune. Komagome, Japon, 14 juin 2022

La question des invariants structuraux - et l'idée même de structure est inséparable de tels invariants, atomiques ou rela­ tionnels - est essentielle pour la linguistique.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Soupe ozoni, riz, tofu et jus de prune en préparation (ce sera dégustable dans quelques semaines). Petits bonheurs de la table.


CSS Custom Properties va bientôt être publié.


Place name mappings probably need a time dimension too

What happens in another couple of years when Meta is the next smoking crater in the tech landscape and then some other company tries to become the next unicorn in the mud flats of Menlo Park? Or how about a couple of decades past then when that whole area is underwater? Will my pictures say something like "San Francisco Bay"?

June 15, 2022 02:59 PM

June 14, 2022

Karl Dubost

penser comme le lierre

du lierre poussant sur les marches devant une porte d'entrée. Tsujido, Japon, 11 juin 2022

C'est le langage qui dépend de la machine abstraite, et non l'inverse. Tout au plus peut-on distinguer en elle deux états de diagramme, l'un dans lequel les variables de contenu et d'expression se distribuent suivant leur forme hétérogène en présupposition réciproque sur un plan de consistance, l'autre où l'on ne peut même plus les distinguer, parce que la variabilité du même plan l'a précisément emporté sur la dualité des formes, et les a rendues « indiscernables ». (Le premier état renverrait à des mouvements de déterritorialisation encore relatifs, tandis que le deuxième aurait atteint à un seuil absolu de la déterri­ torialisation. )
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Pensées aléatoires : le long des pas.

  • Si je plante un gland dans un champ, combien de temps faut-il pour qu'il devienne une forêt? 🌳
  • Le monde parle de communication sans contact. Et pourtant dans les films, le numéro de téléphone est très souvent écrit pour le communiquer.

Il faut penser comme le lierre dans le prolongement et l'étendue afin d'étendre l'horizon et déplier les terrains.


Broadly stated, a minka (also known as kominka) is any home that did not belong to the ruling class of the Edo Period (1603-1868). While their nature as vernacular houses — structures built without guidance or control from any professional authority — means variations abound, minka generally follow that rustic, unadorned aesthetic.
Each individual home’s structure might differ according to its specific purpose: nōka (countryside dwellings of farmers) might have high ceilings for crops to hang and dry within, while sanka (mountainside homes) often feature dramatically steep roofs to deflect heavy snows, rains and other inclement weather. The more urban machiya (traditional townhouse) with its narrow facade and deep, multistoried structure also reflect this function-inspired form.


manger une terre par seconde.


CSS card shadow effects par Chen Hui Jing. Différentes techniques avec leurs enjeux respectifs.


A New Definition of HTTP.

Seven and a half years ago, I wrote that RFC2616 is dead, replaced by RFCs 7230-5. Now, it’s those specifications’ turn to be retired. The RFC is dead; long live the RFC!

June 14, 2022 02:59 PM

June 13, 2022

Karl Dubost

prunes aux couleurs d'abricots

Prune japonaise du jardin. Komagome, Japon, 13 juin 2022

Expression et contenu, chacun des deux est plus ou moins déterritorialisé, relativement déterritorialisé d'après tel état de sa forme. A cet égard, on ne peut pas poser un primat de l'expression sur le contenu, ou inversement. Il arrive que les composantes sémioti­ ques soient plus déterritorialisées que les composantes matérielles, mais aussi bien l'inverse.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Nous avons cueilli dans le jardin de Tsujido des « prunes » qui sont en fait plus proche de la famille des abricots. L'un et l'autre se confondent dans la traduction, de « ume » à « prune » alors que l'abricot a une énonciation différente. Les sons jouent des tours à mon cerveau, qui se désoriente sur les chemins phylogénétiques.

Ils ont commencé à préparer du jus de fruits.


A tiny web app to create images from OpenStreetMap maps

June 13, 2022 02:59 PM

June 12, 2022

Karl Dubost

fleurs de persil

Fleurs de persil. Tsujido, Japon, 12 juin 2022

On ne peut même pas dire que le corps, ou l'état de choses, soit le « référent » du signe. En exprimant l'attribut non corporel, et du même coup en l'attri­ buant au corps, on ne représente pas, on ne réfère pas, on intervient en quelque sorte, et c'est un acte de langage. L'indé­ pendance des deux formes, d'expression et de contenu, n'est pas contredite, mais au contraire confirmée par ceci : que les expres­ sions ou les exprimés vont s'insérer dans les contenus, intervenir dans les contenus, non pas pour les représenter, mais pour les anticiper, les rétrograder, les ralentir ou les précipiter, les déta­ cher ou les réunir, les découper autrement.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Il faut parvoir laisser la nature dans son abandon. Elle fleurit. Sans l'abandon, je n'aurais pu découvrir la fleur du persil et la longue tige immense de la plante. Le persil que nous mangeons est du persil de lait, têtant encore le sein de la terre.


Il demande « Est-ce qu'il y a des pays sans lignes de train dans le monde ? »

Quelle question formidable… Et j'imagine déjà les rêves d'un enfant d'un tel pays. L'enfant regarde un film, lit un livre avec une scène de train et se dit : « un jour j'irais là bas pour prendre le train. » Pour ma part je me suis dis peut-être dans les émirats ou bien en Guyane, sans être vraiment sûr.

La liste des pays sans train est plus longue que je ne l'avais imaginée. Beaucoup d'îles, évidemment, mais aussi des surprises.

La liste des pays qui utilisent le plus le train est beaucoup plus évidente : Chine, Inde, Japon, Russie, France en nombre de passagers par km. En nombre de passagers absolus, le Japon est bien le pays du train loin devant tout le monde, 24.6 milliard de passagers en 2019 pour le Japon devant l'inde avec 8 milliard.


have you now or have you ever

Digital archiving is not a practice without risks or unintended consequences so it remains to be seen whether it has a thousand-year lifespan. My point is not that digital storage is the solution to all our problems. My point is only that where before there was only the gaping maw of nothing, of the past being obliterated by the negligence of the present or the malice of the victors or both, now there is something.

June 12, 2022 02:59 PM

June 11, 2022

Karl Dubost

badges

Badges alignés. Tsujido, Japon, 11 juin 2022

Si l'on distingue dans un champ social l'ensemble des modi­ fications corporelles et l'ensemble des transformations incorpo­ relles, malgré la variété de chacun, on se trouve devant deux formalisations, l'une de contenu, l'autre d'expression. Car le contenu ne s'oppose pas à la forme, il a sa propre formalisation : le pôle main-outil, ou la leçon de choses. Mais il s'oppose à l'expression, en tant qu'elle a aussi sa propre formalisation : le pôle visage-langage, la leçon de signes. Précisément parce que le contenu a sa forme non moins que l'expression, on ne peut jamais assigner à la forme d'expression la simple fonction de représenter, de décrire ou de constater un contenu correspon­ dant : il n'y a pas correspondance ni conformité. Les deux forma­ lisations ne sont pas de même nature, et sont indépendantes, hétérogènes.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Dans une vieille boîte, pleine d'années désordonnées et multiples, là où le chaos du monde s'enchevêtre et vos chemins se croisent sur une vieille carte écornée, il y avait des badges. Et bien que tout ceci ne représentait que si peu dans le moment de leur histoire, juste la jubilation d'être la petite partie d'un mouvement plus grand, ils sont maintenant devenus un repère. Les regarder, les prendre dans la main. La mémoire s'allume et révèle de nombreux souvenirs. Des tendresses, des rires, des tristesses, des joies.

Ne pas négliger les badges aux événements.


Petite histoire du sandwich


The Python GIL: Past, Present, and Future

The Python GIL, or Global Interpreter Lock, is a mechanism in CPython (the most common implementation of Python) that serves to serialize operations involving the Python bytecode interpreter, and provides useful safety guarantees for internal object and interpreter state. While providing many benefits, as the discussion below will show, the GIL also prevents CPython from achieving full multicore performance.

June 11, 2022 02:59 PM

June 10, 2022

Karl Dubost

usure

Typographie usée sur la devanure d'un magasin. Takinogawa, Japon, 9 juin 2022

Revenons à la question : en quoi une fonction-langage, une fonction coextensive au langage, est-elle ainsi définie ? Il est évident que les mots d'ordre, les agencements collectifs ou régi­ mes de signes, ne se confondent pas avec le langage. Mais ils en effectuent la condition (surlinéarité de fexpression)j ils rem­ plissent chaque fois la condition, si bien que, sans eux, le langage resterait pure virtualité (caractère surlinéaire du discours indi­ rect). Et sans doute les agencements varient-ils, se transforment-ils.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Combien de temps donne-t-on au signe ? Quelle est son opportunité d'être usé, de porter la marque du temps ? Et même usé de garder son élégance, son attrait ?

Comprendre l'usure du matériau d'un objet est tout aussi important que celle de son éclat au moment de sa création.


Mathematical notation for JavaScript developers explained


Raising exceptions or returning error objects in Python

June 10, 2022 02:59 PM

June 09, 2022

Karl Dubost

matelas

Vieux matelas et fenêtre. Takinogawa, Japon, 9 juin 2022

Ecrire, c'est peut­ être amener au jour cet agencement de l'inconscient, sélectionner les voix chuchotantes, convoquer les tribus et les idiomes secrets, d 'où j 'extrais quelque chose que j 'appelle Moi . JE est un mot d'ordre.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Il avait passé toute sa vie allongée. Dans un dernier ressort, il décida de vivre ses derniers moments debout !


The End of Localhost

One of the ironic tensions of humanity is that we say we want free will, privacy, self sufficiency and decentralization, but our actions tend toward the hive mind, convenience, interdependence and central infrastructure. My theory for this is that social psychology, economics and technology are very powerful centralizing forces.

ça gratte. Mon désir est localhost. Mes pratiques tendent à l'être aussi, mais la réalité du monde ne l'est que très peu même dans notre quotidien physique en dehors du code.

June 09, 2022 02:59 PM

June 08, 2022

Karl Dubost

un train passe

Un enfant regarde un train. Shibuya, Japon, 5 june 2022

C'est vrai aussi de « je t'aime », qui n'a ni sens ni sujet, ni destinataire, hors des circonstances qui ne se contentent pas de le rendre crédible, mais en font un véritable agencement, un mar­ queur de pouvoir, même dans le cas d'un amour malheureux (c'est encore par volonté de puissance qu'on obéit...).
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Ses parents l'attendaient, lui, ils voulaient regarder des trains. Et moi, je regardais l'enfant et les parents et le train, et tout le monde autour fixe dans la rotation de l'univers.


Photos de Belleville par Thomas Boivin.


Norman Conquest


Odeur préférée ?

La mousse, l'humus et les forêts humides de Normandie et de Malaisie.

June 08, 2022 02:59 PM

June 07, 2022

Karl Dubost

œufs

œufs d'insecte. Komagome, Japon, 7 juin 2022

Le langage n'est même pas fait pour être cru, mais pour obéir et faire obéir.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Des œufs ? Un insecte ? Une araignée ?

Étranges plaisirs de la nature.


Odeur préférée ?

La mousse, l'humus et les forêts humides de Normandie et de Malaisie.

June 07, 2022 02:59 PM

June 06, 2022

Karl Dubost

hordes non sauvages

étudiants sous les parapluies jour de pluie. Sugamo, Japon, 6 juin 2022

La maîtresse d'école ne s'informe pas quand elle interroge un élève, pas plus qu'elle n'informe quand elle enseigne une règle de grammaire ou de calcul. Elle « ensigne », elle donne des ordres, elle commande. Les commandements du professeur ne sont pas extérieurs à ce qu'il nous apprend, et ne s'y ajoutent pas. Ils ne découlent pas de significations premières, ils ne sont pas la conséquence d'informations : l'ordre porte toujours et déjà sur des ordres, ce pourquoi l'ordre est redondance. La machine de l'enseignement obligatoire ne communique pas des informations, mais impose à l'enfant des coordonnées sémiotiques avec toutes les bases duelles de la grammaire (masculin-féminin, singulier-pluriel, substantif-verbe, sujet d'énoncé-sujet d'énoncia­tion, etc.). L'unité élémentaire du langage - l'énoncé -, c'est le mot d'ordre.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Dans leurs uniformes tous les jours ils sortent en bande et marchent à l'unisson vers leur château scolaire.


Automating My Netlify “Public Folder” Workflow With macOS Shortcuts


Indépendance et complexité

But then I look at my site – this site, here – and it’s a struggle to get all the pieces working the way that I want, especially when it comes to syndication.

June 06, 2022 02:59 PM

David Larlet

Hommes

Finalement, la misandrie est un principe de précaution. Après avoir passé tant de temps à être au mieux déçues et au pire brutalisées par les hommes — d’autant plus après avoir absorbé la théorie féministe qui articule le patriarcat et le sexisme —, il est tout à fait naturel de développer une carapace et de ne plus donner notre confiance à n’importe quel type qui passe par là et qui nous assure que si si, lui il est gentil. […]

Je n’ai encore jamais rencontré d’homme se revendiquant lui-même misandre, mais je crois que ça me ferait le même effet qu’entendre un homme se proclamer féministe. Les militantes féministes ont d’instinct un mouvement de rejet et un regard suspicieux à l’égard de ceux-ci. Nous sommes nombreuses à penser que les hommes ne peuvent pas être féministes, qu’ils n’ont pas à s’approprier un terme forgé par les opprimées. […]

Parce qu’il n’y a pas beaucoup d’autres solutions, et parce qu’en ayant ouvert les yeux sur la profonde médiocrité de la majorité des hommes, il n’y a plus vraiment de raison de les apprécier par défaut. […]

moi les hommes, je les déteste, pauline harmange

J’ai laissé passer la vague de critiques au sujet de ce livre court mais très dense. Je partage quelques extraits sans (trop de) commentaires.

Je constate que, derrière chaque homme un peu conscient de son privilège masculin, il y a plusieurs femmes qui ont beaucoup travaillé pour l’aider à ouvrir les yeux — et ça, ils ne sont pas nombreux à le reconnaître. Et je constate qu’il y a encore trop d’hommes dont les yeux sont désespérément, obstinément clos. […]

Si la misandrie a une cible, elle n’a pas de victimes dont on égraine le compte morbide chaque jour ou presque. […]

Les hommes qui choisissent le terrain de la raison, par opposition aux émotions, se placent dans une position d’autorité. Il n’y a que les dominants qui peuvent se permettre d’être raisonnables et calmes en toutes circonstances, car ce ne sont pas eux qui souffrent. Ne pas entendre les émotions d’un interlocuteur est un choix. Celui de ne pas vouloir comprendre leur origine, et refuser d’envisager qu’on puisse en être responsable. […]

Ce sont nos colères qui tiennent les hommes pour responsables de leurs actes et qui donnent de l’élan à toutes nos révolutions. […]

Ibid.

Je réagis tout de même à la note ci-dessous car c’était l’objet d’une discussion récente sur mastodon. J’aimerais tellement que l’on remplace l’expression « éduquez vos fils » par « comportez-vous en pères ». Ce que l’on montre est ce qui sera reproduit, n’essayons pas de reporter ce changement sur la génération suivante.

Il est possible d’agir ici et maintenant.

[Note au sujet de l’expression : « on n’est pas sa mère »] C’est marrant que cette expression revienne si souvent dans les récits de relations hétérosexuelles. C’est le cri du cœur de femmes qui font face à des hommes-enfants, incapables de se prendre en charge tout seuls, le rejet de ce rôle maternel qui n’a pas lieu d’être entre adultes mais que tant d’hommes recherchent. Mais c’est aussi une manière de reporter la faute sur la mère, qui aurait dû faire un meilleur boulot d’éducation. Quid du père ? Quid de l’homme adulte qui a les capacités de prendre des responsabilités ? […]

Les hommes voudront m’apporter des solutions, régler tous mes problèmes, rationaliser mes peines, quand bien souvent je n’ai besoin que d’une oreille bienveillante et d’une épaule sur laquelle pleurer. Je me demande parfois si cette tendance masculine à se poser en pourvoyeur de solutions — en sauveur — n’est pas une tentative, toute inconsciente qu’elle soit, de me faire taire. […]

Quand ils s’indignent de nos réunions féministes en non-mixité, ce qu’ils nous reprochent vraiment, c’est de nous regrouper en un corps politique où il n’ont pas voix au chapitre. Ce n’est en effet pas tant qu’on se rassemble entre femmes qui les choque : quand ce sont des clubs de tricot, des associations de mères ou des réunions Tupperware, rien ne pourrait moins les intéresser. Ce qu’ils ne supportent pas, ce qui les effraie même, c’est qu’on s’organise, qu’on s’assemble et qu’on forme une masse politique d’où émerge des idées et des plans d’action. Et qu’on ne leur accorde aucune importance.

Ibid.

Je pense que cette lecture est utile pour les hommes, quel que soit leur niveau de dé·construction. D’autant plus si le titre a pu vous choquer.

PS : j’ai trouvé très distrayante la ligature entre le « s » et le « t » sur l’édition par le monstrograph. Un exemple des ligatures discrètes dans les photos par ici (merci emmanuelc pour la référence).


Réagir ?

June 06, 2022 11:00 AM

June 05, 2022

Karl Dubost

de la parole au texte

boitier électrique sur un mur de carreau. sugamo, Japon, 5 juin 2022

Quelle curieuse déterritorialisation, remplir sa bouche de mots plutôt que d'aliments et de bruits .
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Je marchais dans la rue et j'avais envie de prendre une note rapide. Je sortais de l'ambassade de France à cause des élections législatives. Un café avait un groupe de français parlant ensemble de relations culturelles entre la France et le Japon.

Je lance le logiciel de dictée et j'énonce.

« Français dans le café s’il te plaît dis se rencontrent discute te sucer interculturel la France et le Japon vivre à l’étranger c’est aussi reconstruire du sens créer du sang définir des nouvelles de Venus pour la pensée »

Interprétation intéressante de mes mots. Peut-être n'avais je pas régler le mode français, il faudra que j'essaie de nouveau.

Une autre difficulté, penser à voix haute est un exercice beaucoup plus difficile que celui d'écrire. Ma pensée écrite semble plus fluide que ma pensée parlée.


Le premier bug informatique


Digital mapping reveals network of settlements thrived in pre-Columbian Amazon


Jour 7. Champignon 4

Et voici le suivant.

champignon. komagome, Japon, 5 juin 2022

La reproduction des champignons

June 05, 2022 02:59 PM

June 04, 2022

Karl Dubost

prendre racine

rocher vert d'humidité avec des plantes qui courrent dessus. takaomachi, Japon, 4 juin 2022

La main ne doit pas être considérée ici comme un simple organe, mais comme un codage (code digital), une structuration dynamique, une formation dynamique (forme manuelle ou traits formels manuels). La main comme forme générale de contenu se prolonge dans des outils qui sont eux-mêmes des formes en activité, impliquant des substances comme matières formées ; enfin, les produits sont des matières formées, ou des substances, qui servent d'outils à leur tour. Si les traits formels manuels constituent pour la strate une unité de composition, les formes et les substances d'outils et de produits s'organisent en para­strates et épistrates, qui fonctionnent elles-mêmes comme de véri­tables strates et marquent les discontinuités, les cassures, les communications et diffusions, les nomadismes et sédentarités, les seuils multiples et les vitesses de déterritorialisation relatives dans les populations humaines.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Sur les chemins de montagne de Takao, l'humide règne chatoyant et ennivrant. Je laisse ma main sur le sol. Je rêve mes doigts qui s'enfoncent, qui prennent racines. Je suis forêt. Je suis mouvement.

statue de pierre couverte de mousse représentant le haut d'un bâton de pélerin. takaomachi, Japon, 4 juin 2022

Champignon 3. Jour 6

Le matin. 4h40

champignon. komagome, Japon, 4 juin 2022

Le soir. 16h24

champignon. komagome, Japon, 4 juin 2022

Un robot créatif

June 04, 2022 02:59 PM

June 03, 2022

Karl Dubost

lessive de vélo

lessive séchant sur un vélo. komagome, Japon, 3 juin 2022

Mais maintenant l'expression devient indé­ pendante en elle-même, c'est-à-dire autonome.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Le quotidien s'expose dans les rues. Vie privée, vie publique. La nature de ce que nous exposons relatifs à la mémoire et au partage.


Champignon 3 - Jour 5

croissance de champignon. komagome, Japon, 3 juin 2022
croissance de champignon. komagome, Japon, 3 juin 2022
croissance de champignon. komagome, Japon, 3 juin 2022
croissance de champignon. komagome, Japon, 3 juin 2022
croissance de champignon. komagome, Japon, 3 juin 2022
croissance de champignon. komagome, Japon, 3 juin 2022
croissance de champignon. komagome, Japon, 3 juin 2022
croissance de champignon. komagome, Japon, 3 juin 2022

Et on peut voir en bas champignon nº4 commençant sa croissance.

About remote work.

June 03, 2022 02:59 PM

June 02, 2022

Karl Dubost

Champignons jour 4

Champignon émergeant. komagome, Japon, 2 juin 2022

On pouvait même atteindre à l'absolu par des phéno­ mènes de lenteur ou de retard relatifs. Par exemple, des retards de développement.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Hier, rien suite à la poussée rapide d'avant-hier, mais aujourd'hui, pas plus grand qu'une graduation sur la règle, haut et fort de un millimètre, voilà un nouveau candidat à l'émerveillement et aux yeux ébahis de ses fidèles spectateurs, alors que les pieds des champignons précédents n'ont pas encore finies de se décomposer.


Pendant ce temps, encore des délicatesses… (j'ai oublié de noter les noms).

Mochis et manjus. komagome, Japon, 2 juin 2022

supertag

Supertag is a tag-based file system, written in Rust, that provides a unique view of your files by removing the hierarchy constraints typically imposed on files and folders. In other words, it allows you to think about your files not as objects stored in folders, but as objects that can be filtered by folders.


WorldWideWeb, Part II

June 02, 2022 02:59 PM

June 01, 2022

Karl Dubost

durabilité de vélo

ombre de vélo. komagome, Japon, 30 mai 2022

Tantôt la machine abstraite au contraire traversait toutes les stratifications, se développait unique et pour elle-même sur le plan de consistance dont elle constituait le diagramme, la même machine travaillait aussi bien l'astrophysique et le micro­ physique, le naturel et l'artificiel, et pilotait des flux de déterri­torialisation absolue (certes, la matière non formée n'était nulle­ ment un chaos quelconque).
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Presque 9 ans déjà, j'hésite en ce moment à chercher un nouveau vélo, soit un vieux vélo d'occase pour Tsujido et garder mousse à Tokyo. Ou bien… remettre mousse à Tsujido et acheter un nouveau vélo avec un cadre un peu plus grand. Si je faisais cela, je pense que je ferais de nouveau le voyage de Tokyo à Tsujido à vélo.

Les vélos sont admirables. J'ai changé les pneus quelques fois, le système de frein à l'avant a cassé une fois. J'ai changé la selle et les poignées, un cable de frein… et c'est tout. Avec de l'entretien (et le mien est minimum), les vélos peuvent pratiquement durer plusieurs générations. Je me dis parfois que cela devrait être presque un requis de l'âge adulte. Vous avez fini votre croissance, voilà un vélo pour le reste de votre vie.

Ah oui, je n'ai pas de voitures depuis… 20 ans, probablement en 2001 ou 2002. Je ne me souviens plus de la date exactement.


Retrofuturism

The future cannot be controlled, but it can be shaped. Our predicament is not a question of living in a simulation versus living in the past, but rather about living in a reality designed through past simulations of the future. The mechanics of this permanent state of retrofuturism are simple: if you have access to detailed data about the behaviour of people, editorial control over what information people receive (as social or search recommendation engines), and the means to nudge people using designed affordances then you have the power to shape people’s behaviour. The process is then to use data from past behaviour to predict future outcomes given editorial and design interventions.


The text-to-image revolution, explained

These tools represent a massive cultural shift because they remove the requirement for technical labor from the process of image-making. Instead, they select for creative ideation, skillful use of language, and curatorial taste. The ultimate consequences are difficult to predict but — like the invention of the camera, and the digital camera after it — these algorithms herald a new, democratized form of expression that will commence another explosion in the volume of imagery produced by humans.

Une dizaine d'années avant le premier court-métrage généré par ordinateur juste à partir d'un script ?


The ‘Form’ Element Created the Modern Web. Was It a Big Mistake?

Pas certain qu'un read only Web soit la solution.

June 01, 2022 02:59 PM

May 31, 2022

Karl Dubost

champignons jour 2

deux champignons. komagome, Japon, 31 mai 2022

Il n'y a pas de doute que les particules physiques folles, dans leur précipitation, percutaient les strates, les traversaient en laissant un minimum de trace, échappaient aux coordonnées spatio-temporelles et même existentielles pour tendre vers un état de déterritorialisation absolue ou de matière non formée, sur le plan de consistance.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Nous poursuivons notre aventure inattendue de champignons.

5h43… je me rue vers le bureau. Premier cliché.

7h37 ils sont matures.

deux champignons. komagome, Japon, 31 mai 2022

9h30… houla ils ont pris un coup de vieux

deux champignons. komagome, Japon, 31 mai 2022

10h42… ça sent le roussi.

deux champignons. komagome, Japon, 31 mai 2022

12h02… c'est l'épitaphe.

deux champignons. komagome, Japon, 31 mai 2022

Merci à ces deux champignons pour ce moment de bonheur.


L'uterus des femmes sous la domination des hommes. Envie de balancer les tables.

May 31, 2022 02:59 PM

May 30, 2022

Karl Dubost

promesse de mousse

Mousse et plantes dans une assiette. komagome, Japon, 30 mai 2022

Assurément il ne fallait pas confondre ces mouvements relatifs avec la possibilité d'une déterritorialisation absolue, d'une ligne de fuite absolue, d'une dérive absolue.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Près de la rivière, hier, j'ai récupéré un peu de mousse avec une misère qui poussait dedans et quelques feuilles de trèfles. J'ai mis ce petit morceau de terre dans une assiette.

4h42… Je me lève avec le soleil et les oiseaux. Je prends une photo de l'assiette. Je pense que peut-être je vais en parler ce soir sur La Grange.

Les aiguilles font leur chemin sur le cadran de l'horloge alors que j'use mes yeux sur quelques lignes de code.

20h42… Je regarde mon assiette… Quoi ? Formidable !

Deux champignons. komagome, Japon, 30 mai 2022

Deux champignons ont poussé.

23h01… Ils sont maintenant un peu plus grands.

Deux champignons. komagome, Japon, 30 mai 2022

J'ai envie de le réveiller pour qu'il puisse voir cela. Je reprends une photo. Je dois aller me coucher c'est dommage.


Orc en Seine

May 30, 2022 02:59 PM

David Larlet

Méditation

J’ai récemment demandé à la bibliothécaire qui vit avec moi un livre sur le bouddhisme, elle est revenue avec celui-ci. ❤️

Nous avons besoin d’une pause entre la journée d’action et la nuit de repos. Le temps que nous consacrons à la méditation répond à ce besoin. C’est une période où nous sommes seuls avec nous-mêmes — un temps propice à la guérison. À défaut de nous accorder une telle plage de temps, nous devrons nous rabattre sur le temps consacré au sommeil pour diriger notre regard vers l’intérieur, en toute tranquillité, sans aucune distraction. Ces trois conditions sont aussi celles de la méditation.

Si nous ne pratiquons pas la méditation, le temps du sommeil devra également répondre au temps de réflexion. Mais sans les qualités qui font de la méditation une activité liée à la guérison, il est probablement que ce temps de réflexion tourne vite à la rumination, aux regrets, aux inquiétudes et contribue à nous garder éveillés. Dans la méditation, nous devons d’abord calmer l’esprit en nous concentrant sur la respiration. Ce qui nous permet de mettre les choses en perspectives. Nous pratiquons la liberté.

En pyjama avec Bouddha, Joseph Emet

Je note ici les 7 exercices proposés par le livre (un par semaine) car j’ai besoin de les consigner quelque part pour pouvoir y avoir accès facilement. Leur valeur réside surtout dans l’accompagnement que constitue le livre que je recommande si ça attise votre curiosité.

L’auteur habite à Montréal, peut-être qu’une occasion de le rencontrer arrivera ?

For payment, please make an appropriate donation to Greenpeace at https://greenpeace.donorportal.ca/

Private Coaching

1. Calmer l’esprit

Lisez le texte qui suit lentement en observant une courte pause entre chaque consigne.

Le passé n’est plus et le futur est à venir. Je me concentre, serein, heureux et libre, sur l’instant présent.

Je me concentre et prends conscience de chaque respiration. J’accompagne la respiration lorsqu’elle débute et que l’abdomen commence à se dilater. Je porte toujours attention alors que mon ventre se gonfle et se dégonfle à chaque respiration, comme l’enfant sur la balançoire qui s’élève et s’abaisse.

Comme une balançoire, mon souffle ralentit à la fin de chaque mouvement. Je l’accompagne pendant qu’il ralentit et recommence.

Je veille sur ma respiration avec le plus grand soin, comme une mère tenant dans ses bras son enfant. Je ne veux pas laisser tomber le bébé. Les pensées demeurent en arrière-plan.

J’aime la sensation rythmique de mon ventre qui s’élève et s’abaisse ; j’aime être dans l’instant présent. J’ai cessé de courir devant et derrière.

Mon esprit continue à produire des pensées ; c’est sa nature. Je ne suis pas mes pensées. Je me concentre sur ma respiration.

Je suis confortable et à l’aise. À chaque respiration, je laisse tomber une tension quelque part dans mon corps et dans mon esprit.

Je suis conscient que les pensées provoquent des tensions sur mon visage. Après chaque respiration, je relaxe mes muscles faciaux et je souris.

J’éprouve des sensations dans mon corps, je les accepte. Je suis conscient de ma posture. Je suis conscient de l’air qui pénètre dans mes narines en inspirant.

S’il y a des sons, je n’y réagis pas. Je les remarque et je laisse aller. Je continue à respirer calmement et avec plaisir.

Un torrent de sentiments et de pensées se répand, mais je ne m’y noie pas. La concentration sur la respiration est comme l’ancre qui empêche le bateau de dériver.

La concentration sur la respiration m’empêche de me perdre dans mes pensées. Je remarque les sons et les sensations sur ma peau sans y réagir.

Je souris aux dérangements comme les souvenirs, les petites démangeaisons et les bruits. Sourire me détend et me donne un sentiment de contentement.

Après chacune de mes respirations, je m’installe dans l’instant présent. Je suis assis bien droit, respirant avec aisance.

Mon esprit est tranquille, mon corps est sans tension. Je suis calme et reposé. Je me sens libre. Je me sens chez moi.

2. Dompter l’esprit

Avec chaque respiration, je détourne mon attention de mes pensées et la reporte sur ce que je ressens dans mon corps. Avec chaque respiration, je laisse le monde des pensées et rejoins celui des sensations.

Je suis dans l’instant présent lorsque je me concentre sur ma respiration et sur l’expérience que je vis.

Je me concentre sur les sensations et non sur la personne ayant ces sensations.

Je me concentre sur les sensations et non sur les sentiments que j’ai à propos de ces sensations. Pour le moment, ni le bien ni le mal, ni aucun jugement n’existent.

Mes sens saisissent l’instant présent. J’accepte ce qui me vient par mes sens.

J’accepte le monde tel qu’il est. En inspirant et en expirant, je demeure dans ce monde chaleureux de l’acceptation.

En inspirant et en expirant, je suis satisfait de ce qui est en cet instant présent. Je ne lutte pas pour que les choses soient autrement.

Rien à critiquer, rien à évaluer, ce ne sont que des pensées. Je ne fais que prendre connaissance de ce qui me vient de mes sens.

Je m’estime heureux et j’envoie des vagues de contentement à toutes les parties de mon corps. Mon corps est un miracle.

Les pensées vont et viennent comme les bruits qui m’entourent. Je suis concentré sur ma respiration.

En inspirant et en expirant, je demeure ouvert sans faire d’effort.

Je ne maîtrise pas le flot de la connaissance, je ne suis que maître de mon ouverture.

Mon esprit est-il libre en ce moment ? Je prends une respiration avec liberté. Puis une autre.

J’inspire, je me sens frais et dispos. J’expire, je suis toujours ici.

3. Explorer le corps

Assis confortablement, je laisse tomber toutes les tensions. Je prends lentement cinq respirations profondes, en me concentrant sur les sensations physiques de la respiration, sur l’air qui s’engouffre dans mes narines quand j’inspire et sur mon abdomen qui se gonfle d’air. Mon attention reste fixée sur la respiration durant les cinq cycles complets : inspiration, ralentissement en fin de course, expiration, ralentissement, brève pause et reprise du cycle.

Pendant les cinq prochaines respirations, je détends mon esprit. En ce moment, il n’y a rien à faire et nulle part où aller. Aucune obligation. Je suis assis, détendu et parfaitement moi-même.

Le visage est le miroir de l’esprit. Un visage serein est le miroir d’un esprit en paix. Mon visage reflète mon sourire intérieur. Je détends les muscles de mon visage et de mon front, puis les muscles des yeux et des joues. Je détends ensuite les muscles autour de ma bouche et sous le menton pendant cinq respirations.

Je trouve une position confortable pour mon menton qui n’est ni trop haut ni trop bas. Pendant les cinq prochaines respirations, je me concentre sur mon menton et mon cou. Je m’assure que ma tête est dans le prolongement de ma colonne vertébrale et que mon cou est détendu.

En descendant un peu plus bas, je me concentre sur les épaules et les bras, en m’assurant qu’il n’y a pas de tensions dans les épaules. Mes mains se touchent et elles touchent mon abdomen. Avec mes mains, je sens mon abdomen qui se dilate et se contracte. J’accompagne l’ondoiement de mon ventre pendant les cinq prochaines respirations.

Durant la posture de méditation, les muscles de mon dos sont engagés. Ils me soutiennent afin de rendre possible la respiration abdominale. Mon ventre est souple et mon dos, ferme. Je respire pendant cinq cycles en gardant le dos immobile et l’abdomen ondoyant.

Je vois mentalement mes muscles dorsaux jusqu’au bas de mon dos. Ma posture est assurée par les muscles qui vont de mes épaules au bas du dos. J’ai une posture stable et mon ventre ainsi que chaque côté de ma cage thoracique se dilatent et se contractent à chaque respiration. Mon torse au complet respire.

Pendant les cinq prochaines respirations, je me concentre sur le bas de mon corps. D’abord, je porte attention à la sensation du coussin, du banc ou de la chaise sous mes fesses. Suis-je en parfait équilibre ? Si nécessaire, j’apporte les ajustements pour un meilleur équilibre ou confort.

Ensuite, je porte mon attention à tout inconfort ressenti dans les jambes. Qu’est-ce que je ressens exactement ? J’inspire et j’expire en prenant conscience de cette sensation.

Pendant les cinq prochaines respirations, je me concentre sur mes pieds. Sur quoi reposent-ils ? Est-ce que je ressens de la chaleur ou du froid ? Est-ce la même sensation dans les deux pieds ? À quel endroit cette sensation est-elle le plus intense ? Qu’en est-il de mes chevilles ?

Enfin, je sens la complétude de mon corps, de la tête aux pieds. Je sens que mon corps est un tout organisé.

Et maintenant, j’écoute. Y a-t-il une partie quelconque de mon corps qui aurait quelque chose à me dire ? Peut-être qu’un de mes pieds est inconfortable et se plaint tout haut. Une de mes épaules vient de se contracter. Je relâche mes muscles. Puis j’écoute encore.

4. La méditation de l’amour bienveillant

Assis confortablement, je prends quelques respirations profondes. J’entre en contact avec les sentiments récurrents qui m’habitent et je les remplace consciemment par des pensées bienveillantes.

Je remarque qu’il existe une certaine coloration émotionnelle à l’évocation de chaque personne connue. Alors que les souvenirs de certaines me fait sourire, d’autres me font me contracter.

J’inspire et j’expire, je remplace consciemment ces sentiments qui émergent spontanément envers chacune de ces personnes par des sentiments de bonté et de générosité.

Je refais cette substitution encore et toujours. Aussitôt qu’un visage ou qu’un nom me revient en mémoire, je pense à cette personne avec chaleur et bonté. Ces sentiments sont les miens. Mes sentiments ne sont pas commandés par les autres. Je suis responsable de mes sentiments.

Je bénéficie aussi de ces sentiments de bonté et de générosité. La malveillance, la colère et la rancœur sont source de tensions.

Je ne fais pas de favoritisme. Je ne suis pas avare de mes pensées bienveillantes. La bonté est comme le soleil. Tout le monde en a besoin. Le soleil brille pour tous et pas seulement pour les gens parfaits. Ma bonté s’attache à chaque personne, moi y compris.

Je me revois à l’âge de cinq ans, innocent et magnifique. J’ai été cet enfant. Je mérite l’amour et la bonté que je me porte. Je mérite les sentiments d’amour que j’ai envers moi-même.

Beaucoup de prisonniers ont été victimes de violence durant leur enfance. Ils ont aussi besoin de bonté. La bonté guérit tout. Je laisse s’épanouir mes sentiments de bonté.

Je n’ai pas à être mesquin parce que quelqu’un d’autre l’a été. Je suis la personne que je suis. Je m’adonne sans réserve à la bonté et à la générosité par ce que je me sens bien lorsque je le fais et parce que cela aide les autres à mieux se sentir.

Je revois en pensée les gens que je connais. À l’évocation de certains, aucun sentiment particulier ne me vient en tête. Ma bienveillance et ma générosité sont des cadeaux que je leur offre en toute amitié.

J’inspire et j’expire, je me concentre sur le flot de cette énergie positive qui circule dans mon corps. J’explore chacune des parties de mon corps et je m’applique à leur transmettre mes pensées les plus aimantes.

J’envoie des pensées aimantes vers le cœur, le foie, l’estomac et les autres organes. Ils travaillent sans relâche à me garder en vie et en bonne santé. Je leur promets en retour d’être attentif à leur santé et bien-être lorsque je me nourris et me désaltère.

En ce moment, je suis libre de tensions. Avec chaque respiration, j’envoie des vagues de bons sentiments vers moi-même et les autres. Je suis détendu et accueille avec plaisir ces bons sentiments.

5. Le moment présent

Assis confortablement, je me libère de mes pensées. Je laisse tomber le stress et la tension et je concentre toute mon attention sur ma respiration.

Rien ne compte que la respiration. Rien d’autre n’existe que la respiration en ce moment.

Le temps n’existe pas en dehors de la respiration. La respiration est le temps. Lorsque mon attention est totale, je goûte la vie dans sa plénitude.

Le temps n’existe qu’au présent. Le passé n’est pas le temps. Le passé a déjà été le présent, mais il n’est aujourd’hui que pensées et idées.

Je ne peux vivre qu’au présent. Ce que je pense du futur n’est pas le temps, c’est un agrégat d’attentes et d’espérances.

Le passé et le futur existent dans le présent. Ils existent sous forme de souvenirs, d’habitudes, d’idées et d’attentes.

Les fleurs qui ont fleuri hier nous ont laissé leur parfum. Ce parfum existe encore aujourd’hui.

Les graines du futur sont aussi avec nous au présent. Plusieurs de ces semences sont sous terre et me sont invisibles.

Le temps est enchâssé dans ma vie et dans ma respiration. Lorsque je ne fais qu’un avec ma respiration, je vis ma vie pleinement et non de manière abstraite.

Lorsque je ne fais qu’un avec ma respiration, je suis toujours dans l’instant présent. Je vis dans un climat de printemps éternel où tout est nouveau et frais.

Je ne suis pas coincé dans un passé fait de représentations. En me libérant de mes idées, le passé n’est plus ce qu’il était pour moi.

Je suis reconnaissant d’être en vie. Je vois les gens à travers l’esprit de l’amour. Je respire avec gratitude pour tous les êtres qui ont contribué à soutenir ma vie et à enrichir le monde.

Le stress ne fait pas partie du futur. Mes attentes ne font pas partie du futur. Elles sont l’expression de mes habitudes mentales. Je me défais de ces habitudes afin de vivre avec ouverture, en toute liberté.

Le bonheur est dans l’instant présent. Le bonheur est impossible à tout autre moment. Il n’y a pas d’autre temps.

Je ne fais qu’un avec ma respiration et avec les sensations de mon corps. Je respire, le cœur tranquille.

6. L’observation de la respiration

Je suis assis, le dos droit, la tête dans l’axe du dos, les jambes confortables et les muscles de mon visage, détendus. Si nécessaire, j’ajuste ma posture pour être plus à l’aise.

Je me concentre sur les sensations de la respiration. J’accompagne le souffle qui entre par les narines et gonfle les poumons avant d’expirer et de marquer une pause.

Je ne cherche pas à dominer la respiration ou à m’interposer. Je reste dans un état d’attention tranquille, en observant la respiration naturelle du corps.

Lorsque mon souffle est court et superficiel, je prend acte de mon souffle court et superficiel. Lorsqu’il est lent et profond, je prends acte qu’il est lent et profond.

Mon corps sait quand inspirer et expirer. Je n’interviens pas, je ne fais qu’observer.

Lorsque je suis en proie à des émotions ou à des rêvasseries, ma respiration suit la cadence de mon imagination. En ce moment, j’ai l’esprit calme et ma respiration suit un rythme naturel.

Chaque inspiration et expiration est suivie d’une brève pause. J’attends que la respiration reprenne son cours.

À la pause, je résiste à l’impulsion d’inspirer ou d’expirer volontairement. J’attends que la respiration reprenne d’elle-même.

Le souffle possède le rythme naturel des vagues. Observer le rythme de la respiration ressemble à observer les vagues de la mer.

Le « je » qui effectue la respiration n’existe pas. Je ne suis pas l’instigateur de celle-ci. Je demeure un observateur désintéressé.

À la fin de chaque expiration, j’attends avec curiosité l’instant où débutera la prochaine inspiration. Le corps inspire lorsqu’il est prêt.

J’apprécie cette conscience sereine de mon souffle. Comme les vagues de la mer, mon souffle possède un rythme naturel qui lui est propre.

Mon esprit ressemble à la flamme constante d’une chandelle lorsqu’il n’y a pas de vent. Mon esprit a une conscience tranquille, non seulement de la respiration, mais aussi des bruits, des sensations de chaleur ou de froid sur la peau.

Je note toutes les sensations de lumière et d’ombre, de confort et de malaise avec la même attention détachée. Elles vont et viennent, je ne fais qu’observer.

J’observe l’état d’esprit dans lequel je suis présentement. Est-ce un état d’esprit joyeux, triste, craintif ou autre ?

J’examine l’état mental que me réserve habituellement mon esprit. Est-il teinté d’inquiétude, d’impatience, de regret, d’envie ou autre émoi ?

Mon esprit a ses habitudes. Grâce à la concentration, je deviens conscient de mes habitudes mentales.

7. L’esprit est un peintre

Assis confortablement, je prends plaisir à respirer alors que mon abdomen se dilate et se contracte rythmiquement.

En respirant paisiblement, des images des gens et des endroits que je connais me viennent à l’esprit.

Je m’en tiens à ma respiration. Je sais que ces images sont une création de mon esprit. Les gens dans mes pensées sont des personnages fictifs, bien qu’ils ressemblent aux gens que je connais.

Je suis détendu et conscient que mon esprit est en train d’élaborer, à partir de ces images, un ouvrage de fiction, une bande dessinée. Je vois que mon esprit en dispose au gré de ma fantaisie.

En inspirant, je souris à ces personnages. En expirant, je sais qu’ils ne sont pas de vraies personnes. Les vraies personnes ont une profondeur que les personnages de bande dessinée n’ont pas.

L’œuvre de fiction dans ma tête coule comme une rivière. La conscience de la respiration est mon ancrage. Elle empêche le courant de mes pensées de m’emporter.

Mon esprit est ancré et lié à mon corps. Je ne suis pas entraîné par les courants de la rivière.

Je suis bien dans mon bateau qui me berce doucement au gré des vagues de mon souffle. J’aime voir les pensées et les images qui défilent. Je garde en tête que ce sont mes créatures.

Mon esprit est un bon artiste. Ses peintures des gens et des lieux sont très vraisemblables. Elles sont très crédibles. Je respire et je souris.

Ces images ne sont que des images. Tous les sentiments que j’ai envers ces images, comme de l’amour, de la haine, de la colère ou de la peur, ne sont que des sentiments à l’égard des images.

Mon esprit me distribue des images comme dans une partie de cartes. En m’en tenant à ma respiration, j’observe le jeu. Je n’ai pas choisi les cartes que j’ai eues.

J’observe ma main et je respire. Je suis à l’aise et détendu. Je ne prends pas ce jeu trop au sérieux. J’éprouve de la satisfaction.


Réagir ?

May 30, 2022 11:00 AM

May 29, 2022

Karl Dubost

entre l'ombre et la tige

ombre d'une plante sur un rocher. takinogawa, Japon, 29 mai 2022

Codes et territo­ tialités, décodages et déterritorialisation, ne se correspondent pas terme à terme : au contraire, un code peut être de déterritoriali­sation, une reterritorialisation peut être de décodage. Il y a de grandes béances entre un code et une territorialité. Les deux facteurs n'en ont pas moins le même « sujet » dans une strate : ce sont les populations qui se déterritorialisent et se reterrito­rialisent, non moins qu'elles se codent et se décodent. Et ces facteurs communiquent, s'entrelacent dans les milieux.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Sous le soleil, je lis mille plateaux au bord de la rivière. J'entends les enfants courrir après les lézards. Je regarde les futons accrochés aux balcons. Je suis distrait. Je suis tout à ma tâche de ne rien faire. Je suis un vagabon sur le rocher. Je regarde l'ombre des plantes. J'admire la délicatesse des tiges. Je ne fais rien. Tout est là. Le monde déplié, le monde enfoui, le monde des mots et des soupirs, le monde des croissances silencieuses, le monde imprévisible de la graine et du pollen. Je suis là et très loin dans les cavités rebouchées de mon cerveau. Je ressens et j'apprends.

ombre d'une plante sur un rocher. takinogawa, Japon, 29 mai 2022

May 29, 2022 02:59 PM

May 28, 2022

Karl Dubost

terreau de complexité

Homme assis sur le bord d'un trottoir. kanamecho, Japon, 28 mai 2022

L'anneau central n'existe pas indépendamment d'une périphérie qui forme un nouveau centre et réagit sur le premier, et qui essaime à son tour en épistrates discontinues.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

La complexité n'est pas une cage. Elle est l'agitation du monde, qui enrichit nos pensées, qui lève notre pied pour enjamber l'obstacle, la main qui pousse la fougère haute dans le sous-bois, l'ouie qui détermine les conversations dans le brouhaha d'une foule. L'ébulition de nos chemins, de nos rêveries agite, éveille nos désirs. Je pense donc je germe.


Recherche de la mémoire, mémoire de la recherche

May 28, 2022 02:59 PM

May 27, 2022

Karl Dubost

après la pluie

Après la pluie, rue avec feuilles et branches sur le sol. komagome, Japon, 27 mai 2022

Entre le contenu et l'expression, il n'y a jamais correspondance ni conformité, mais seulement isomor­phisme avec présupposition réciproque. Entre le contenu et l'ex­pression , la distinction est toujours réelle) à des titres variés , mais on ne peut pas dire que les termes préexistent à la double articulation. C'est elle qui les distribue suivant son tracé dans chaque strate, et qui constitue leur distinction réelle.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Après la pluie et le vent, il y a l'abandon. Les branches, les feuilles et les pensées.


Tableau de bord des congestions des ports dans le monde.


Platforms change but cool URIs don't.

For folks who invest a great deal of time into creating content online, I think this ultimately means that you need to own your content, own your DNS records that connect readers to your content, and own your mailing list. As long as you control those interfaces, you can move platforms without impacting discoverability. Sure, it’s a bit of work, but this blog has moved five times, from Dreamhost to Linode to AWS to GCP to Github Pages, over the past 15 years and as far as I am aware all the URIs still work. If I’d routed folks directly to Medium or to a Github page on the Github domain, I wouldn’t have been able to do those migrations cleanly (incidentally those platforms didn’t exist when I started writing, but that’s not really the point here).

Oui !

May 27, 2022 02:59 PM

May 26, 2022

Karl Dubost

porosité des univers de travail et personnel

avocat coupé en deux avec la graine. komagome, Japon, 25 mai 2022

On appelait matière l e plan de consistance o u l e Corps sans Organes, c'est-à-dire le corps non formé, non organisé, non stratifié ou déstratifié, et tout ce qui coulait sur un tel corps, particules submoléculaires et subatomiques, intensités pures, singularités libres préphysiques et prévitales . On appelait contenu les matières formées, qui devaient dès lors être considérées de deux points de vue, du point de vue de la substance en tant que telles matières étaient « choisies », et du point de vue de la forme en tant qu'elles étaient choisies dans un certain ordre ( substance et forme de contenu ) . On appellerait expression les structures fonctionnelles qui devaient elles-mêmes être considérées de deux points de vue, celui de l'organisation de leur propre forme, et celui de la substance en tant qu'elles formaient des composés (forme et substance d)expression).
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Deux contextes. Gérer deux ordinateurs séparés, deux contextes, l'un de travail, l'autre personnel révèle plein de zones grises, de complexités difficiles à cerner. Il y a de la porosité entre nos vies. Nous y pensons rarement, mais cette symbiose démarre dans le langage corporel, les souvenirs, les habits que nous portons dans les deux contextes, les transitions de l'un à l'autre des environnements. Dans le monde du travail avec les technologiques s'ajoutent le compte GitHub, le compte Twitter, les courriers (c'est à dire la mémoire) des employeurs précédents.

Dans la série télévisée « Severance » (je n'ai vu que le premier épisode pour l'instant), le personnage sépare ses souvenirs sa mémoire entre son lieu de vie et son lieu de travail. La contrainte était un élément de la signature de son contrat. Lorsqu'il rentre dans son entreprise tous les éléments de sa vie personnelle sont effacés et remplacer par les éléments de sa vie professionnelle et vice versa. Un système hermétique entre les deux mondes est établi.

Il y a également des avantages. Le vendredi soir quand je ferme le laptop de travail, je sais que je vais l'ouvrir de nouveau uniquement le lundi matin. Peut-être aurais-je pu faire ce système en prenant un ordinateur et deux comptes séparés sur le même ordinateur. Mais il y a toujours le risque de débordement ou d'activités légales dans un contexte mais pas dans l'autre.

Une des contraintes les plus pressantes pour l'instant du monde travail vers le monde personnel est de gérer la transmission de pensées et de liens pour le contexte personnel pendant la journée de travail.

La contrainte inverse est celle de retrouver une information professionnelle du passé stockée sur l'ordinateur personnelle qui serait utile dans un contexte professionnel.

Peut-être qu'il serait intéressant d'avoir la machine personnelle agissant comme une virtual machine et en controllant les informations à distance. Remote Desktop ?

Je continue l'expérience. J'observe où elle me mène.

May 26, 2022 02:59 PM

May 25, 2022

Karl Dubost

ne pas parler de la maison

mochi et manjus. komagome, Japon, 25 mai 2022

Personne ne fait l'amour avec amour sans constituer à toi tout seul, avec l'autre ou les autres, un corps sans organes. Un corps sans organes n'est pas un corps vide et dénué d'organes, mais un corps sur lequel ce qui sert d'organes (loup, yeux de loups, mâchoires de loups ?) se distribuent d'après les phénomènes de foule, suivant des mouvements brownoïdes, sous forme de multiplicités moléculaires. Le désert est peuplé.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Il y a l'histoire d'une maison que je dois raconter. Une histoire de voisinage et de relations à travers les siècles, une curiosité brûlante. Mais à la place je mange des mochis.


How to use different git emails for personal and work repositories on the same machine.

J'ai pour ma part complètement séparé mon travail de mon activité perso, sur deux machines différentes.

May 25, 2022 02:59 PM

May 24, 2022

Karl Dubost

Les cyclopes se marrent

planche de tombes au dessus d'un mure avec un immeuble dans le fond. sugamo, Japon, 24 mai 2022

Un rhizome ne commence et n'aboutit pas, il est toujours au milieu, entre les choses, inter-être, intermezzo. L'arbre est filiation, mais le rhizome est alliance, uniquement d'alliance. L'arbre impose le verbe être, mais le rhizome a pour tissu la conjonction et... et... et...
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Les cyclopes se marraient bien depuis leurs tombes en pierre. Ils se moquaient du monde dans ces cercueils verticaux. Boites carrées, empilement d'humanité, eau et gaz à tous les étages.


Absolument nécessaire

May 24, 2022 02:59 PM

May 23, 2022

Karl Dubost

jardin intime

plante verte en tige longue avec feuilles minuscules. komagome, Japon, 23 mai 2022

Chaque plateau peut être lu à n’importe quelle place, et mis en rapport avec n’importe quel autre. Pour le multiple, il faut une méthode qui le fasse effectivement ; nulle astuce typographique, nulle habileté lexicale, mélange ou création de mots, nulle audace syntaxique ne peuvent la remplacer. Celles-ci en effet, le plus souvent, ne sont que des procédés mimétiques destinés à disséminer ou disloquer une unité maintenue dans une autre dimension pour un livre-image. Techno-narcissisme.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Encore une plante récupérée dans la rue entre deux morceaux de goudron. Ses tiges étaient longues de 2cm quand je l'ai récupérée et maintenant, elles font plus de 5cm. Elle a l'air de se plaire sur mon bureau pour l'instant dans ce petit pot de quelques centimètres, petit oasis de bonheur.

Mes jardins intimes sont immenses.


Il était une fois…

Users can vary their browser window size anywhere from 640 pixels to more than 2000 pixels wide, so the design must be flexible and unbreakable.

Et

The site was designed to appeal to a target audience of decorating enthusiasts in Australia using Netscape 1.1 via 14.4 modems.

Il faut que je prenne le temps de remettre l'ensemble de cet article en une seule page HTML. Il y a des merveilles dedans.

Leave an image size unspecified, and the user won't see anything until everything has loaded!

May 23, 2022 02:59 PM

May 22, 2022

Karl Dubost

rêverie derrière le portail

Grand portail de maison en bois et forêt. koishikawa, Japon, 22 mai 2022

Résumons les caractères principaux d’un rhizome : à la différence des arbres ou de leurs racines, le rhizome connecte un point quelconque avec un autre point quelconque, et chacun de ses traits ne renvoie pas nécessairement à des traits de même nature, il met en jeu des régimes de signes très différents et même des états de non-signes. Le rhizome ne se laisse ramener ni à l’Un ni au Multiple. Il n’est pas l’Un qui devient deux, ni même qui deviendrait directement trois, quatre ou cinq, etc. Il n’est pas un multiple qui dérive de l’Un, ni auquel l’Un s’ajouterait (n + 1). Il n’est pas fait d’unités, mais de dimensions, ou plutôt de directions mouvantes, Il n’a pas de commencement ni de fin, mais toujours un milieu, par lequel il pousse et déborde, Il constitue des multiplicités linéaires à ndimensions, sans sujet ni objet, étalables sur un plan de consistance, et dont l’Un est toujours soustrait (n - 1). Une telle multiplicité ne varie pas ses dimensions sans changer de nature en elle-même et se métamorphoser.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Derrière les grands portails, il y a notre fantasme des histoires mystérieuses, des secrets étouffés, des rêveries d'exceptionnelles. Le portail est un appel au désacrement, à la révolution, aux troubles. Les émotions et les idées bouillonnent. L'envie de l'histoire s'éveille.


manju vert et mochi violet. komagome, Japon, 21 mai 2022
  • Matcha kuzu manju (gauche)
  • Ajisai mochi (droite)

L'esclavage de Haïti par la France, un article du New-York Times en français.

le manque à gagner pour Haïti est stupéfiant, de l’ordre de 115 milliards de dollars, soit huit fois la taille de son économie en 2020.
En d’autres termes, et d’après l’étude récente d’une équipe internationale d’universitaires, si Haïti n’avait pas eu à indemniser ses anciens maîtres, son revenu par habitant en 2018 aurait été près de six fois plus élevé — et comparable à celui de la République Dominicaine voisine.

Mais j'apprends aussi que le CIC (Crédit Industriel et Commercial) en France est la banque qui est en partie responsable de l'asphyxie de Haïti.

De ce passé, on ne trouve pratiquement plus de traces. Selon les chercheurs, la plupart des archives du CIC ont été détruites. Haïti n’apparaît pas dans l’historique que la banque utilise pour promouvoir son ancienneté. En 2009, lorsqu’elle commande une histoire officielle pour commémorer son 150e anniversaire, Haïti y est à peine mentionné. Le CIC est “une banque sans mémoire”, affirme Nicolas Stoskopf, l’universitaire qui a rédigé cette histoire.

et

Haïti, en revanche, reverse le gros de son impôt sur le café à la France, d’abord à ses anciens esclavagistes, puis au CIC.


May 22, 2022 02:59 PM

May 21, 2022

Karl Dubost

réveil de mousse

un mur en brique dominé par le feuillage abondant et un panneau pour avertir du passage des écoliers. parc de riguki, Japon, 21 mai 2022

C’est curieux, comme l’arbre a dominé la réalité occidentale et toute la pensée occidentale, de la botanique à la biologie, l’anatomie, mais aussi la gnoséologie, la théologie, l’ontologie, toute la philosophie… : le fondement-racine, Grund, roots et fundations. L’Occident a un rapport privilégié avec la forêt, et avec le déboisement ; les champs conquis sur la forêt sont peuplés de plantes à graines, objet d’une culture de lignées, portant sur l’espèce et de type arborescent ; l’élevage à son tour, déployé sur jachère, sélectionne des lignées qui forment toute une arborescence animale. L’Orient présente une autre figure : le rapport avec la steppe et le jardin (dans d’autres cas, le désert et l’oasis), plutôt qu’avec la forêt et le champ ; une culture de tubercules qui procède par fragmentation de l’individu ; une mise à l’écart, une mise entre parenthèses de l’élevage confiné dans des espaces clos, ou repoussé dans la steppe des nomades.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

L'humide saison a réveillé les mousses et mon bonheur.

mousse dans le bas d'un mur. parc de riguki, Japon, 21 mai 2022

Laissez des chevaux icelandais répondre à vos emails quand vous êtes en vacances. Il s'agit en fait d'une campagne marketing de l'Islande, mais je trouve que l'idée pourraît être intéressante d'envoyer un auto-reply basé sur un paramètre plus ou moins aléatoire.

On pourrait imaginer détecter l'adresse IP de l'expéditeur et chercher le temps qu'il fait à l'endroit où ils sont. S'il y a du soleil, il serait possible de répondre quelque chose comme : « Salut, je suis absent jusqu'au 6 juin. Allez vous promener, il y a un beau temps ensoleillé chez vous. » ou une variation sur « Bon courage pour la pluie, cela ira mieux bientôt. Voici une recette de chocolat chaud. »


Une bonne piqure de rappel sur l'utilité de faire des rapports de bug.

During my five years working at Mozilla, I’ve been known to ask people to file bugs when they encountered an issue. Most of the time, the answer was that they didn’t have time to do so and it was useless. I think it is actually very valuable. You get to learn from that experience: how to file actionable bugs, getting deeper knowledge into a specification, maybe a workaround for the problem.


Petit rappel de l'histoire du Web


Vu ! Everything Everywhere All at Once 🤯 Formidable et avec une affinité très proche de Mille Plateaux que je suis en train de lire.


Dis tonton, pourquoi tu tousses chiffres ?

May 21, 2022 02:59 PM

May 20, 2022

Karl Dubost

tomber dans le futur

pile de livres liés par une corde dans la rue pour être jeté. takinogawa, Japon, 20 mai 2022

Beaucoup de gens ont un arbre planté dans la tête, mais le cerveau lui-même est une herbe bien plus qu'un arbre.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

sinkhole guanxi. Un biotope en semi-isolation se développe au fond de ce trou. Ce qui y tombe et bien y survit devient sa propre colonie, son nouvel eldorado. Les générations futures oublient qu'elles sont tombées là il y a très longtemps.

D'où somme nous tombés ?


Principled Privacy par Robin Berjon.


Tiny programs de Julia Evans


Pensées Philosophiques par Tristan

Peut-être est-ce ce terme qu’il faudrait conserver pour désigner ce qu’on perdrait en cas d’effondrement climatique, notre prospérité, telle que Tim Jackson la définit ?


Stéphane se lance dans une nouvelle aventure. Formidable !

Au premier juin prochain, la moitié de mon activité, en tandem avec une collègue très dévouée, sera de gérer des dossiers de salariés, dans le cadre de l’intégration et du maintien dans l’emploi des salariés en situation de handicap. L’autre moitié sera de participer à la coordination de l’accessibilité immobilière et du SI, vu du point de vue de la Mission Handicap.

May 20, 2022 02:59 PM

May 19, 2022

Karl Dubost

sourire du rêveur

Statue d'enfant assis sur une fleur de lotus devant un arbre. Cimetière de Somei, Japon, 18 mai 2022

La carte ne reproduit pas un inconscient fermé sur lui-même, elle le construit. Elle concourt à la connexion des champs, au déblocage des corps sans organes, à leur ouverture maximum sur un plan de consistance. Elle fait elle-même partie du rhizome. La carte est ouverte, elle est connectable dans toutes ses dimensions, démontable, renversable, susceptible de recevoir constamment des modifications. Elle peut être déchirée, renversée, s’adapter à des montages de toute nature, être mise en chantier par un individu, un groupe, une formation sociale. On peut la dessiner sur un mur, la concevoir comme une oeuvre d’art, la construire comme une action politique ou comme une méditation.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Quand les enfants prennent la rue… la spontanéité donne le sourire aux rêveurs de passage.

Dessin d'enfants dans la rue avec de la craie. sugamo, Japon, 19 mai 2022

Nouveau boulot, nouvelle page. Dans mon configuration nginx, je garde la trace des anciennes pages. Par exemple, quand j'ai déménagé vers le Japon (le serveur était sous Apache à l'époque).

# From 2013-12-20
# changing location to Japan
# RewriteRule ^index\.html$ /2013/12/20/karl.html [L]

Donc maintenant sous nginx.

# 2022-05-16 changing to apple
location /karl/index {
  rewrite ^/karl/index\.html$ /2022/05/16/karl.html break;
}

Trouver des chaises de bureau à Tokyo :

Je suis allé tester pendant plus d'une heure et j'ai enfin compris pourquoi la chaise Aeron d'Herman Miller (je l'ai donnée à un ami) me faisait mal aux fesses et hanches.

  • Toutes les chaises à Mesh me font mal au bout d'un certain temps. Mes os touchent à un moment ou un autre le cadre en métal qui tient le mesh. Donc ce sera coussin.
  • Le dossier de la chaisse doit être très droit pour moi pourqu'il soit d'une quelconque utilité et avec un support qui pousse sur le bas du dos.
  • Les repose-têtes sont totalement inutiles à cause de la forme de mon cou qui est un peu en avant à l'exception d'un seul modèle.

Les deux chaises qui étaient confortables pour moi (c'est vraiment personnel).

Réflexion : Il devrait y avoir un service où on peut louer des chaises à l'essai pendant une semaine pour savoir si cela fonctionne.

May 19, 2022 02:59 PM

May 18, 2022

Karl Dubost

encore un bug

Insecte (?) orange avec des tâches noires sur une feuille verte. nishigahara, Japon, 18 mai 2022

Un livre n’a pas d’objet ni de sujet, il est fait de matières diversement formées, de dates et de vitesses très différentes. Dès qu’on attribue le livre à un sujet, on néglige ce travail des matières, et l’extériorité de leurs relations.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Sur le chemin de l'école, nous avons aperçu ce visiteur de feuilles de rosier. Je n'ai pas encore trouvé quel était son nom ?


Turing Pi 2 Cluster Computer

The Turing Pi 2 is a 4-node mini ITX cluster board with a built-in Ethernet switch that runs Raspberry Pi CM4 or Nvidia Jetson compute modules in any combination. It's like a data center server rack but compact, noiseless, and highly energy-efficient. It’s perfect for building your own Homelab, self-hosting, running the cloud-native stack (e.g. Kubernetes), and machine learning 24/7. The use cases are limited only by your needs and imagination.

May 18, 2022 02:59 PM

May 17, 2022

Karl Dubost

laboratoire de chimie

Tube de chimie, pince. Komagome, Japon, 17 mai 2022

Et puis parce qu’il est agréable de parler comme tout le monde, et de dire le soleil se lève, quand tout le monde sait que c’est une manière de parler. Non pas en arriver au point où l’on ne dit plus je, mais au point où ça n’a plus aucune importance de dire ou de ne pas dire je. Nous ne sommes plus nous-mêmes. Chacun connaîtra les siens. Nous avons été aidés, aspirés, multipliés.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Il y a quelques semaines, il me disait le rêve du chimiste. Il utilisait les mots des mélanges et des expériences. Il envisageait la découverte et l'éblouissement du laboratoire.

Ce matin, il le mentionnait encore.

Je me suis souvenu de mes moisissures de yaourt dans le placard. La mémoire vive de la destruction du laboratoire du vieil hôpital (en briques rouges) de Rouen est un émerveillement et une douleur. Tout le matériel de labo, les béchers, les éprouvettes, tout y était détruit. Quelle tristesse. Une mère infirmière, un accès semi-légal au chantier—vivent les années 70— et nous avions récupéré du matériel avec lequel je jouais dans ma chambre. Je ne travaille pas dans un vieil hôpital. Je ne n'ai pas accès à un chantier de démolition. Mais Tokyu Hands à Shibuya a du matériel pour chimistes en herbe. La semaine dernière, j'ai acheté quelques éprouvettes et matériel.

Alors ce soir en surprise avant son retour de l'école, je l'ai sorti. Il peut commencer ces propres rêves de chimistes.


Encore un beau billet de Pirijan à propos du logiciel « bio » il se plaint que de nombreux modèles d'affaires sont basés sur le créé pour mourir

Funding models explain why it’s so hard to rely on software services long-term. Not because of technical problems like crashes, but because they’re often built to die.

il finit son billet avec trois principes pour le logiciel « bio »

  1. Are not funded in such a way where the primary obligation of the company is to 🎡 chase funding rounds or get acquired (so bootstrapping, crowdfunding, grants, and angel investment are okay)
  2. Have a clear pricing page
  3. Disclose their sources of funding and sources of revenue

Japon : Sans Masque, Cent masques

La recommandation du gouvernement pour les masques à l'extérieur a été enlevée (et ce n'était qu'une recommandation) et tout le monde porte encore le masque. Ce qui conduit à des scènes comiques, dans un restaurant près duquel je passais, tout le monde était sans masque alors que tout le monde attendant à l'extérieur portait un masque.


Pierre me demande comment je fais pour changer le style de Otsukare maintenant que je travaille chez Apple, tout en conservant le style de Mozilla. Otsukare est géré avec Pelican. Il est possible d'utiliser les métadonnées des articles pour définir une variable. Je l'ai appelé shoebox (boîte à chaussures), comme c'est boites en carton où l'on place tous les souvenirs d'un certain contexte. Dans mon cas :

shoebox: apple

ou précédemment

shoebox: moz

Et puis il est possible de réutiliser cette variable ensuite dans un gabarit html pour la génération du contenu. L'appel se fait simplement avec

{{ article.shoebox }}

J'ai placé une condition supplémentaire pour vérifier que le type existe et que la valeur est définie.

{% if article and article.shoebox %}{{ article.shoebox }}{% endif %}

May 17, 2022 02:59 PM

David Larlet

Outils

As Henry Ford once put it, “If you need a machine and don’t buy it, then you will ultimately find that you have paid for it and don’t have it.” Thinking on a marginal basis can be very, very dangerous.

Clayton Christensen’s “How Will You Measure Your Life?” (cache)

Cette citation m’a inspiré cette paraphrase :

Si tu as besoin d’un outil et que tu ne le construis pas, tu vas finir par comprendre que tu l’as quand même construit mais de manière non pérenne/soutenable.

En ce moment, je prends soin des processus et outils autour de l’activité de scopyleft. Et puis, quand je tombe sur une bonne idée (cache) ou une techno que je veux explorer, je tente des petites choses autour.

Le dernier en date est un générateur de PDF à partir d’un fichier markdown et d’une feuille de style CSS. La principale contrainte étant de le rendre aussi accessible à des personnes qui sont peu familières des environnements techniques. De cette contrainte née la créativité d’utiliser l’intégration continue de Gitlab pour générer le PDF. Ainsi, il « suffit » d’éditer le fichier source.md, de faire une merge-request et l’artéfact est produit auto-magiquement.

Pour un usage plus avancé, il est possible de modifier la CSS pour le rendu et/ou de le faire tourner en local sans être dépendant·e de Gitlab.

Caisse

🔬 All in all I think I found my cure for javascript fatigue as well as a preferred way to do new projects going forward.

How I fell in love with low-js (cache)

⚖️ I suppose another way of putting this position is that excellence requires a mix of arrogance and humility; arrogance as to your capabilities, humility toward the work. Arrogance says that you can and will accomplish your desires; humility understands that a greatness that transcends excellence, let alone survives, is not actually in your hands. You have to submit: to the truth, to the real, toward the bends and knots of what is coming to be through you.

It’s Very Unlikely Anyone Will Read This in 200 Years (cache)

💯 And the fact that these technologies have shipped in stable browsers means they’re vetted. They’ve been through a rigourous testing phase. They’ve effectively got a seal of approval from each individual browser maker. To me, that seems like a much bigger signal of trustworthiness than the popularity of a third-party library or framework.

So I’m kind of confused by this prevalent mindset of trusting third-party code more than built-in browser features.

Trust (cache)

✍️ Uncurled - everything I know and learned about running and maintaining Open Source projects for three decades.

I have been actively involved in Open Source development since the early 1990s when I discovered the phenomenon of people writing source code they give away freely for others to use and modify under a certain license.

Uncurled

🌳 Occlusion Grotesque is an experimental typeface that is carved into the bark of a tree. As the tree grows, it deforms the letters and outputs new design variations, that are captured annually. The project explores what it means to design with nature and on nature’s terms.

Bjørn Karmann › Occlusion Grotesque (cache)

💚 Chaque organisme est unique, mais je crois que nous partageons tous certaines tendances communes. Cela signifie que nous pouvons apprendre et réapprendre les uns des autres, et travailler ensemble pour établir des milieux de travail plus sains pour les gens de toute identité de genre. Nous en sommes au début de ce projet et nous ferons sans doute des erreurs en cours de route.

La masculinité positive ou toxique : Comment les hommes peuvent transformer la culture organisationnelle (cache)


Réagir ?

May 17, 2022 11:00 AM

May 16, 2022

Karl Dubost

histoire de cidre

Home sur un vélo avec un chapeau et un parapluie vu de dos. cimetière de Somei, Japon, 16 mai 2022

Comme chacun de nous était plusieurs, ça faisait déjà beaucoup de monde. Ici nous avons utilisé tout ce qui nous approchait, le plus proche et le plus lointain.
— Mille Plateaux, Gilles Deleuze, Félix Guattari, urn:isbn:978-2-7073-0307-3

Ma nouvelle aventure parle de cidre.


Recherche d'étranges structures géométriques dans le désert d'Algérie. (via Anthony)


Le cidre à l'ancienne ou c’ment on faisint l’bon cit’ dans l’temps…


Éclipse de lune

carte d'une éclipse de lune


Principles of Color? Going Beyond sRGB

Les écrans sont devenus tellement denses que l'œil ne peut plus percevoir la différence. Quand un outil atteint une limite de notre corps, l'innovation doit se déplacer sur d'autres territoires, en ce moment celui de la profondeur des couleurs. Quand je parcours les allées des marchands d'électro-ménager, je note deux choses : le gigantisme de la taille des écrans et… la profondeur des couleurs. Avoir de nombreux écrans en face de soi permet de remarquer les différences de tonalités, de noir, de saturation.

May 16, 2022 02:59 PM

May 15, 2022

Karl Dubost

demain

livre ouvert avec les mots : the space of two frames. komagome, Japon, 15 mai 2022

Maybe he was right. Fly from the path.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Demain.


Plantes de lune


Leaky Forms: A Study of Email and Password Exfiltration Before Form Submission


Écouté : Épisode 3/4 : Aux origines de l'écologie

Au XIXème siècle, d'Emerson à Thoreau, la pensée américaine développe une conscience écologique, faisant évoluer la nature d’une figure mélancolique à un vaste espace à découvrir mais aussi protéger… Les Etats-Unis sont-ils à l'origine de l’éthique environnementale moderne ?

C'est une redifusion du 26 novembre 2018.

Les thèmes proposés par l'invité—Son livre est de 2010— sont très proches d'un autre livre que j'avais lu à propos de l'idée américaine de la nature et de la « Wilderness »… Ah oui le livre « Penser et agir avec la nature » de Catherine Larrère, Raphaël Larrère, publié en 2015 et lu ici en février 2021. Et je les avais découvert justement en écoutant une autre émission des Chemins de la philosophie Épisode 4/4 : La nature est-elle un sujet de droit ? qui faisait partie de la même série d'émisssions sur la Philosophie de l'écologie.

Tout est logique.


L'océan mange la plage et les maisons en Caroline du Nord. Immobilier, être immobile en face de la mobilité imposée par la nature. La rapidité avec laquelle on peut imaginer la forme de son futur définit les contraintes ou avantages (selon l'endroit où l'on envisage cette discussion) d'un mode de vie.


This rickshaw driver is keeping customers cool with a roof of lettuce and tomatoes


Kustosz, un nouveau lecteur de feed.

May 15, 2022 02:59 PM

David Larlet

Rédemption

Si tu donnes une aumône, n’est-elle pas le fruit de tes rapines cruelles, n’est-elle pas grosse des malheurs, des larmes, des soupirs d’autrui ? Si le pauvre savait l’origine de cette aumône que tu lui offres, il ne l’accepterait pas ; il lui semblerait qu’il va goûter à la chair de ses frères et au sang de ses proches ; mais il te tiendrait ce langage plein d’une noble liberté : Ô homme, ne me nourris pas des larmes de mes frères ; ne donne pas au pauvre ce pain, fruit des gémissements de ses compagnons de misère ; remets à ton semblable ce que tu as injustement exigé de lui, et je te rendrai grâce. Que sert-il que tu consoles un malheureux, si tu en fais mille ?

Grégoire de Nysse (330-395), évêque et théologien mystique, citation issue de La pédagogie des opprimé·es, Paulo Freire

En travaillant avec un État, on peut être facilement tenté de jouer les Robin des bois ou de devenir la main active de l’impôt.

Je ne me sens pas très à l’aise avec cette question en ce moment. Difficile de faire la part des choses entre la légitimité (🤔), la construction d’un réseau de privilégié·es, la chance et la reproduction sociale.

Inspirations

💰 Tous les ans, Code Lutin consacre une partie de son chiffre d’affaires au financement du Logiciel Libre via des dons directs ou des souscriptions au gré des financements participatifs. Le projet qui bénéficiera de notre financement est déterminé collectivement. Il s’agit parfois de remercier, ou de récompenser les efforts des équipes qui réalisent des projets qui nous ont été utiles mais aussi d’encourager des initiatives ou des projets dont l’aboutissement pourrait être un avantage stratégique pour Code Lutin.

Nos Contributions (pas de lien vers le second onglet)

🌱 Vous pouvez bifurquer maintenant.

Appel à déserter - Remise des diplômes AgroParisTech 2022

🎯 You went into tech because you didn’t like politics. Now you have two problems.

Robin Berjon sur Twitter

🧑‍🏫 Si selon Freire la conscientisation peut jouer un rôle dans l’émancipation, c’est parce qu’il n’adhère pas à une vision strictement déterministe de l’être humain. Se situant dans la continuité de l’existentialisme, il considère que l’être humain est conditionné socialement, mais pas déterminé. De ce fait, la prise de conscience n’est pas un simple épiphénomène. Dans la conception de Freire, si les opprimé·es ne mettent pas en œuvre une transformation sociale, c’est que la bourgeoisie développe une série de mythes qui visent à décourager d’agir. Le rôle d’une pédagogie libératrice est donc de déconstruire et de dépasser ces empêchements d’agir. Parce que l’être humain est un être conscient de son historicité, il peut réfléchir à sa condition et imaginer d’autres possibles. Il ne se contente pas de vivre, il fait l’expérience subjective de l’existence.

La pédagogie des opprimé·es, Paulo Freire


Réagir ?

May 15, 2022 11:00 AM

May 14, 2022

Karl Dubost

cabine téléphonique

cabine téléphonique et personne à l'extérieur téléphonant avec un smartphone. sugamo, Japon, 14 mai 2022

This, however, was not a challenge. It was an offering, and yet one I knew I would not/could not accept.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Combien reste-t-il de cabines téléphoniques à Tokyo ? Existe-t-il une carte des cabines dans Tokyo ? Aussi comment superman fait-il pour se changer si les cabines disparaissent ? Ou encore est-ce que les cabines ressentent de l'abandon quand une personne téléphone avec leur mobile tout près d'elles ? Est-ce que les gens utilisent les cabines comme des abris contre la pluie et le vent ? Est-ce que l'on est plus suceptible d'être écouté dans une cabine ou sur son téléphone portable ? Qu'est-ce qui a changé dans notre attente de la vie privée que nous sommes passés du besoin d'un endroit clos comme la cabine à toutes personnes parlant au téléphone dans la rue ? Qui fabrique les cabines téléphoniques ? La disparition des cabines est-elle accérélée si la demande n'est plus assez forte pour maintenir la construction du mobilier urbain qui abrite le téléphone. Combien d'enfants aiment jouer avec les portes accordéons de ces cabines (J'adorais cela. Il adore cela.) ? Qui a créé le design du téléphone à l'intérieur de la cabine ? Qui fabrique ces gros téléphones dans les cabines ? Et pourquoi sont-ils toujours aussi gros (pièces de monnaie) ? Est-ce qu'il y a des cabines que l'on peut payer avec sa suica (carte de train, devenue carte de paiement) ? Comment sont décidés les emplacements des cabines dans la ville ?

Inépuisable…


Je découvre que les cabines téléphoniques servent aussi de hotspots gratuits pour le wifi. Utilisation du service.


Je pensais que cela allait être terrible aujourd'hui.

carte satellite de pluie au dessus du Japon

Et puis finalement… non.

Panorama du port à Tokyo. Kaigan, Japon, 14 mai 2022

May 14, 2022 02:59 PM

May 13, 2022

Karl Dubost

les idées de la marche

fenêtre et ronces. sugamo, Japon, 13 mai 2022

Time has accelerated and I've done nothing to mark its passage.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Marcher ouvre la possibilité de la bifurcation pour les idées. Je rentre ce matin en marchant sous la pluie après l'avoir accompagné à l'école en métro. Mon pas s'accélère, se ralentit, se détourne, traverse la route, prend ce chemin ou le rebrousse, ici je m'arrête. Je prends une photo. Nombre de fois, mes yeux absorbent les façades humides. La capillarité de mes émotions cheminent lentement pour définir la forme d'une image, d'une idée. Cinq, dix peut-être, mètres se sont déjà écoulés, mais je peux revenir sur mes pas rapidement, avec flexibilité et sans contraintes. Et voilà je prends un autre moment de ma pensée.

Le vélo va déjà trop vite. Il étend l'horizon, mais il évapore ce brouillard que la marche, elle, conserve.


Noraly, hollandaise, voyage en moto de la Patagonie (Amérique du Sud) jusqu'en Alaska. J'admire le courage, l'endurance physique et surtout la compétence. Je me demande ce qu'elle va faire pour le Mexique. Dans Long Way Up, Erwan McGregor et Charley Boorman ont dû sauter des tronçons du Mexique car trop dangereux.


Pas entièrement convaincu par le billet mon site est un binaire. Je comprends tout à fait l'idée de réaliser son site Web sans dépendances de librairies externes. Je fais exactement cela pour ce blog (plus ou moins). Mais son résultat est très nu (par choix) donc c'est en effet plus "facile" de l'implémenter.

Par exemple, ses billets ne contiennent pas de liens. Il faut que la personne copie-colle le texte du billet vers la barre d'url du navigateur pour que cela fonctionne. (via Antoine)

Il ne gère pas non plus le cache du tout. Chaque requête génère un code HTTP 200.

HTTP/1.1 200 OK
Content-Type: text/html; charset=utf-8
Date: Fri, 13 May 2022 02:41:35 GMT
Transfer-Encoding: chunked

Ah et tiens dans mon agrégateur, encore un autre… shinobi website. Quoi ?

A shinobi website is a text-based, RSS focused blogging "system". I put the word system in quotes since it's really just a simple bash script that converts plain text files into an RSS feed. So, it isn't an actual blogging platform or website in the traditional sense.


Umbellata et les acariens. J'ai nettoyé les feuilles aujourd'hui avec de l'eau à défaut de trouver du purin d'ortie.


Convoi saisonnier de moutons à travers une montagne, la région des Monts Zagros en Iran. Un autre article sur ce sujet avec quelques photos : Passage Through the Zagros. Et dans cette vidéo, toujours en Iran, le transport d'aliments à dos de mule.

May 13, 2022 02:59 PM

David Larlet

Aurore

Les pensées sont faites d’une sorte d’électricité mentale ; elles sont comme les aurores boréales qui vont et qui viennent, changent de forme et disparaissent.

En pyjama avec Bouddha, Joseph Emet

J’aime cette métaphore et je vais essayer de refaire des photos plus régulières de ces aurores boréales par ici.

Toujours cet attrait pour la lumière 🦋.

Ne pas chercher à être premier et partir en éclaireur

☕️ Journal : Des contradictions qui n’en sont pas (cache)


Réagir ?

May 13, 2022 11:00 AM

May 12, 2022

Karl Dubost

bug fermé et bug oublié

porte d'entrée avec une plante en pot. daikan-yamacho, Japon, 7 mai 2022

What follows here is hopelessly incomplete.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Laissez ouvert ou fermé un bug qui traîne.

Low-quality feature requests can be even harder to tackle, and can be broadly split into three buckets. The first bucket holds feature requests that simply make no sense, or else would have actively harmful impacts – these can be fairly easily closed. The second bucket holds feature requests that would add maintenance costs, but would realistically add little value to end users. These can often lead to tiresome back-and-forths – something one person may see as a large problem in a piece of software may, ultimately, cause few problems for the majority of users.

et puis

The feature requests that can linger on an issue tracker for twenty years, however, are usually those in the third bucket: features that everybody can agree might be nice if, in an ideal world, they were implemented – but that nobody, ultimately, has the time or motivation to work on.

Le projet python tente de trouver une solution en changeant le cadre de la question :

Instead of asking “Why should we close this?”, we should instead ask, “Why should we keep this open?”

Je comprends cela, souvent laisser ouvert un bug est un évitement. On ne veut pas avoir à gérer la discussion que cela va générer, alors on laisse le bug ouvert qui sera toujours dans la même poussière 30 ans après.

Arguing that maintainer time is “the most valuable resource” in open-source software, Salgado said that the easiest option was often just to leave it open.

Dans les bugs trackers, il y a une notion d'affect qui semble être très proche du fermé == jeté à la poubelle. Alors que je le vois plutôt comme un mise en archive. Je n'efface pas mes mails, je ne les lis pas tous, spécifiquement ceux du travail, mais en revanche ils sont marqués comme lus tous les jours. Si je dois y répondre, je peux mettre un drapeau, label. Si je dois trouver une information, je peux utiliser la recherche. Il en est de même pour les bugs.

Peut-être faut-il une autre dénomination pour les bugs que ceux de fermé/ouvert ?


Invitation du gouvernement du Japon à ne pas utiliser le masque si on peut garder des distances raisonables. Ce matin tout le monde avait toujours son masque dehors.

Japan’s top government spokesman said Wednesday that people don’t need to wear masks outside provided they’re taking proper distancing precautions, after a top medical expert floated the idea that face coverings were no longer necessary in outdoor settings.

En revanche, cette semaine deux étasuniens rigolaient à voix haute dans le wagon du métro sans masques. Ils étaient les seuls à ne pas porter de masques.


markDoc

Markdoc is a Markdown-based document format and a framework for content publishing. It was designed internally at Stripe to meet the needs of our user-facing product documentation. Markdoc extends Markdown with a custom syntax for tags and annotations, providing a way to tailor content to individual users and introduce interactive elements.


regex a du caractère: [,-.]

$ man ascii
...
       054   44    2C    ,
       055   45    2D    -
       056   46    2E    .
...

Centre de la galaxie

image reconstruite d'un anneau orange avec un centre noir

May 12, 2022 02:59 PM

May 11, 2022

Karl Dubost

temps du mochi matcha

mochi plat sur une planche en bois. komagome, Japon, 11 mai 2022

Is it possible to think of that place as "unshaped" by human perceptions?
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Une simple feuille de riz au matcha très légèrement saupoudré de cannelle au sucre. L'un de mes préférés, qui vient de Kyoto, je crois. On le retrouve aussi dans une forme triangulaire avec de la pâte de haricots rouges sucrés à l'intérieur.


Écouté : Épisode 33/80 : Brice Matthieussent, traducteur : "Tout texte est intraduisible, mais il faut quand même tout traduire !"

"Je suis convaincu qu’il faut tout traduire, tout, mais que rien ne peut être traduit… pour des raisons simples : les mots n’ont pas les même sens dans deux langues différentes. Mais tous les textes devraient être traduits, y compris ceux dont on dit toujours qu’ils sont intraduisibles comme "Finnegans Wake" de James Joyce ou des poésies hermétiques !"

Peut-être poursuivre avec Traduire : qui, quoi, comment, pourquoi ?


@font-face fun times par Hui Jing.


AgroParisTech 2022 - Discours de la remise des diplômes bouturé en pousse imaginative.


La carte du système de couleurs COPIC dont j'avais parlé en octobre dernier, ainsi que la liste de toutes leurs couleurs.

J'ai cerclé tous ceux que j'avais et j'ai remarqué que je n'avais inconsciemment presque rien pris dans les tons violets. En revanche, j'ai une collection étendue de tons verts et terre, mais ça c'est compréhensible.

Charte de couleurs circulaire


Pour comprendre les mathématiques combinatoires des codes PIN de sécurité.

May 11, 2022 02:59 PM

May 10, 2022

Karl Dubost

état de manque

Immeuble avec balcon et linge. minami ikebukuro, Japon, 10 mai 2022

Strangely then, the best argument for fact is the absolute unaffordability of fiction.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

J'erre dans les magasins de plantes. Le frisson et la sueur sur les tempes. Je veux la forêt. Je veux l'humide débordement de chlorophylle. Chaque feuille, une carresse. Chaque tige, un désir d'exploration dans la verticalité.


🤩 Crêpes du monde


Nouvelles probabilités d'un gros tremblement de terre au sud du Japon (entre Kyushu et Okinawa) dans les 30 prochaines années.

May 10, 2022 02:59 PM

May 09, 2022

Karl Dubost

les plantes parlent

café sur une table en bois en contre jour. minamiayoma, Japon, 9 mai 2022

I write now not really even understanding though liking the sound of it just the same.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Au cœur de Tokyo, nous découvrons un magasin de plantes spacieux. Nous repartons avec de la sauge, du fenouil, une fougère, de la citronelle, un bégonia… les plantations m'apaisent. Faut-il rempoter celle-ci ? Quel ensoleillement pour celle là ? Il faut au moins une année pour apprendre la « climatologie » d'un appartement, pour y comprendre le rythme des jours, là où les plantes se plaisent et là où elles rechignent. C'est un dialogue, je pose les gestes, aide le mouvement de la plante. Elle répond par sa contenance. Feuilles jaunies, feuilles qui pâlissent. Parfois, on ne se comprend pas du tout, parfois on est en phase.


TIL : git switch et git restore


Marcos Carceres rejoint Apple pour travailler sur les normes Web. Je l'ai rencontré pour la première fois quand j'étais au W3C. Puis nous avons travaillé à Opera et Mozilla dans les mêmes périodes de temps. Il travaillait dernièrement pour le W3C. Mais le W3C est en crise en ce moment.

May 09, 2022 02:59 PM

May 08, 2022

Karl Dubost

envers du décor

Unités d'air conditionné accrochées à un immeuble. Shibuya, Japon, 7 mai 2022

That was all. One word to pretty much sum up the whole of all we cared about. Week in, week out.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Être au chaud ou au froid, air conditionné à tous les étages, notre architecture énergétique et écologique se cache derrière les immeubles. Pays chaud, pays froid, pays tempéré, poil sur le corps, vêtement léger, fourrure, nos modes de vie semblent être en porte-à-faux.

Plus on avance dans le livre House of Leaves et plus nous descendons dans une folie intérieure. Je pense au livre de Nabokov, Pale Fire, mais avec une hypertextualité sous acides. Cela ressemble beaucoup à notre rapport à la nature, au climat. Le livre me repousse, le livre me brûle, le livre m'attire. J'ai envie de le dévorer et de l'abandonner en même temps. Ou peut-être le dévorer permet de l'abandonner. Schyzophrénie d'une lecture. On trébuche sur les lignes. Nos idées basculent. Le texte et le commentaire, les notes et l'architecture graphique. Brouillard. Le fond de la rivière, les galets roulés par la tempête, la jubilation de la forêt tropicale.


The Tattoos that Marked the Criminals of the Edo Period

May 08, 2022 02:59 PM

May 07, 2022

Karl Dubost

pendant la pluie

toris et fontaine sous la pluie. roppongi, Japon, 7 mai 2022

Wen I finally walked outside, I had no idea where I was, orange lights burning like sunspots, initiating weird riots in my head, while in the ink beyond a chorus of coyotes howled, or was that the traffic? and no sense of time either.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

La pluie soudaine pousse le marcheur imprudent sous le toit d'un sanctuaire. Le semi-publique des bâtiments religieux comme espace de refuges pour les intempéries soudaines ou pour s'abriter de la chaleur ou encore pour juste se reposer après une longue marche. Il n'existe plus beaucoup d'espaces dans les lieux urbains où la présence n'est pas questionnée par un garde ou un propriétaire inquisiteur.

insecte blanc minuscule avec des poils blancs. roppongi, Japon, 7 mai 2022

Pendant la pluie, je cours vers un café. Sur la table en bois, un compagnon à 6 pattes s'est aussi réfugié de la pluie. Il est tout couvert de poils blancs et minuscule (environ 2mm). Probablement enoki wata abura mushi qui est de la famille des pucerons (Aphidoidea). Le nom en japonais est peut-être 雪虫 (insecte neige). Je trouve un autre nom : Shivaphis celti, également Asian woolly hackberry aphid.


Un mochi fait avec de la pâte de riz mais qui a la texture d'un marshmallow et comprenant des haricots rouges à l'intérieur.

Mochi dans une coupe. komagome, Japon, 6 mai 2022

How To Give Effective Feedback Remotely

Before we continue, let’s discuss what I mean by being kind. I don’t mean that you should go around giving empty compliments to people or avoiding telling them things that aren’t quite right — both of these are ultimately harmful. What I intend by saying “be kind” is that you are direct with the other person. You have hard, direct conversations because you care. That’s true kindness. (And of course, be polite.)


Impact of workplace displacement during a natural disaster on computer performance metrics: A 2-year interrupted time series analysis

Remote working may enhance company resiliency during natural disasters and other events causing workplace displacement. Despite a transient period of reduced activity during closure of the workplace building, productivity returned to normal prior to the employees’ return to a commercial workspace. The ability to work remotely may improve resiliency of employees to perform workplace tasks during events causing workplace displacement.

May 07, 2022 02:59 PM

May 06, 2022

Karl Dubost

Yasuyuki Inoue

Mannequin de magasin sans bras, et la perruque posée sur une chaise. Sugamo, Japon, 6 mai 2022

if the work demanded by any labyrinth means penetrating or escaping it, the question of process becomes extremely relevant.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Fabuleuse exposition sur le travail de Yasuyuki Inoue au musée d'art contemporain de Tokyo. Des centaines d'esquisses, de commentaires et de storyboard, des idées et explorations cinématographiques. Je ne suis pas un fan de toute la série des vieux godzilla japonais, mais cet aperçu sur le travail de création des films donne à imaginer.

Personnes en face d'un décor de cinéma d'une ville miniature. Miyoshi, Japon, 6 mai 2022

Peinture d'un décor lunaire.

Storyboard

Godzilla mangeant un train au dessus d'une ville.

Godzilla, Ishiro Honda, 1954 - Tanks Attack Godzilla


TIL : zsh undo avec ^_


Contextual Spacing For Intrinsic Web Design


Japanese firms turn to four-day week to improve work-life balance

A growing list of Japanese companies have opened the door for employees to work four days a week, instead of five, offering them more flexibility so they can improve their work-life balance to meet responsibilities at home or acquire new skills outside of their workplace.

mais

A survey by job information provider Mynavi Corp. released in February found that 78.5% of workers between their 20s and 50s said they would not want to take three days off if their pay was cut.

et

Furthermore, 60.1% of the 800 respondents said it was impossible to introduce a four-day week at their workplace. Their reasons varied from already being understaffed to the workload being too great.

May 06, 2022 02:59 PM

May 05, 2022

Karl Dubost

temps vacant

Rue avec signes commerciaux et néons la nuit. Sugamo, Japon, 5 mai 2022

Though if he did say it no one there ever heard him.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Le moment de la respiration, du repos, de l'oubli, des chemins épuisés. Le moment de retrouver la douceur, l'ébullition calme des rues la nuit, de se glisser dans l'ombre des fractures et de jubiler en pensant aux nouveaux projets. Le temps vacant est un abandon délicieux.


La vie est un jeu


My Static Blog Publishing Setup: Part 2


Heureusement que les SPA (Single Page Application) existent.


Datasette Lite: a server-side Python web application running in a browser

Datasette Lite is a new way to run Datasette: entirely in a browser, taking advantage of the incredible Pyodide project which provides Python compiled to WebAssembly plus a whole suite of useful extras.


Notes on debugging

May 05, 2022 02:59 PM

May 04, 2022

Karl Dubost

Dernier jour à Mozilla

Immeubles et Enseigne lumineuse de Mozilla. San Francisco, États-Unis, 11 juin 2018

Time passes. There are long conversations, there are long silences.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Dernier jour à Mozilla. Après 8 ans et 10 mois, je pars de Mozilla après une magnifique aventure. Il y a quelques mois, on m'a demandé si je voulais joindre une autre aventure et après longues réflexions et de nombreux emails et video calls avec des employés de cet endroit, j'ai décidé de postuler. Et j'ai signé le 27 avril 2022.

Les accès ont été coupés à 21h, heure du Japon.

Il y a de nombreuses raisons de quitter un endroit ou de joindre un autre, certaines peuvent être publiques, d'autres resteront du domaine de conversations intimes avec des amis, d'autres seront toujours profondément personnelles.

Et la nouvelle destination ? Bientôt dans quelques jours.


J'ai parlé de cette liste il y a quelques jours, voici une autre liste d'articles intéressants quand on quitte une équipe.


Being friendly: Friendly forks 101 et Being friendly: Strategies for friendly fork management

It is important to note that not all forks can be considered friendly. There are also divergent forks, which are typically created due to insurmountable disagreements in a community caused by disparate goals or personality conflicts. Divergent forks often become so different from their upstream repositories that sharing code becomes difficult, if not impossible. While it is good to know that divergent forks are a thing you may encounter in the wild, we emphatically believe in the power of the friend zone and will center our focus for the rest of this series on getting and keeping forks there.


The cashmere trail: On the road with the Mongolian nomadic community

In Mongolia, you can visit any nomadic family on the road; their welcome and hospitality are legendary. The concept within the nomadic community is that humans face nature, so humans are allies. In nomadic culture, and not just among Mongolian nomads, people are very hospitable and spending time with them becomes an organic process.


Web Scraping via Javascript Runtime Heap Snapshots

puppeteer-heap-snapshot is a Node.js module that, given a Puppeteer browser page, can capture and parse a heap snapshot and deserialize objects that contain a set of properties. It comes with a nifty CLI tool too so we can quickly prototype scrapers from our terminal.


Les nuits échouées. #627

Et si je recommençais à écrire. Comment j’ai arrêté ? Me souviens plus du jour. Certitude que ça fait (très) longtemps. Plusieurs années. Il y a bien parfois une bouffée de mots qui perçait, de temps à autre, un éclair de lucidité dans ce monde parodique. Mais aucune écriture sur la durée. Aucune pratique assidue. Des relectures pour se duper, procrastiner, mais ne pas s’être confronté à une voix en devenir depuis une éternité.

May 04, 2022 02:59 PM

May 03, 2022

Karl Dubost

précipitation

May 03, 2022 02:59 PM

May 02, 2022

Karl Dubost

sento

Entrée d'un bâtiment avec une cheminée et un pin. Tsujido, Japon, 30 avril 2022

Everything falls apart.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Le sento de Tsujido ferme.


Sans supervision parentale, à quel age laisseriez-vous votre enfant aller acheter quelque chose dans un magasin proche ? 5 ans ? 6 ans ? 7 ans ? Je crois me souvenir que ma dernière année d'école maternelle, j'allais seul à l'école. L'école primaire dès le CP, certainement. Il n'y avait dans les deux cas aucune grande route à traverser. Est-ce que parents nous sommes plus terrorisés aujourd'hui ? Est-ce que le monde est devenu plus dangereux ?


NASA’s Webb In Full Focus, Ready for Instrument Commissioning

images de champs d'étoiles.


Catch a failing star: the tense wait for a supernova


Buy used books. They have the same words as the new ones. Also libraries.


Est-ce que les androides rêvent de train ?

Androide de la taille d'une machine sous une ligne électrique de train.

May 02, 2022 02:59 PM

May 01, 2022

Karl Dubost

prendre de la hauteur

Persil qui a beaucoup poussé. Tsujido, Japon, 1 mai 2022

"nothing visible to the eye provides a reason"—a fitting phrase for what's happened.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Hier de loin j'avais pensé qu'une plante sauvage avait poussé dans le pot de persil. Et puis aujourd'hui j'ai réalisé que le persil avait poussé énormément. Quelle beauté ! La dernière fois que nous étions venu, je l'avais coupé complètement pour cuisiner un plat. Cela l'a motivé apparemment.


EXCERPT: The Unburied Sounds of a Troubled Horizon (2022)

The Unburied Sounds of a Troubled Horizon, 2022, is a single-channel video installation by Tuan Andrew Nguyen that explores the ways in which material contains memory and holds potential for transformation, reincarnation, and healing. The project is inspired by the people of Quang Tri, on the North Central Coast of Vietnam, which was one of the most heavily bombed areas in the history of modern warfare. For multiple generations, its residents have lived with the physical residue and lingering trauma of war. Since the end of the Vietnam War in 1975, thousands of farmers have died from UXO (unexploded ordnances) and approximately 80 percent of Quang Tri is still contaminated by undetonated mines and explosives. In the face of this grim reality, the ongoing recovery and creative repurposing of these ordnances is a testament to the perseverance of the local community, which Nguyen observed firsthand during his time spent in the region. They have used these remnants of destruction as raw materials with which to build and rebuild their lives, for uses as varied as building materials, tools, craft, and currency.


PyScript: Python in the browser

PyScript is a framework that allows users to create rich Python applications in the browser using a mix of Python with standard HTML. PyScript aims to give users a first-class programming language that has consistent styling rules, is more expressive, and is easier to learn.

aussi Welcome to the world PyScript

May 01, 2022 02:59 PM

April 30, 2022

Karl Dubost

ce que l'on détruit

Fenêtre avec des papiers entourés de lierre. Tsujido, Japon, 30 avril 2022

And where there is no Echo there is no description of space or love.
There is only silence.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Dans le jardin de la maison de papier à Tsujido, le printemps a pris sa place. Les graminées de toutes sortes et plantes sauvages ont envahi tous les endroits. Je commence à nettoyer un peu. J'ai toujours ce sentiment ambigu quand j'arrache ces plantes là. Je veux la sauvagerie et l'ébullition de la nature, mais je sais aussi que si je laisse faire les choses le jardin ne sera plus accessible du tout, que la maison donnera l'impression d'un abandon qui génère tout un autre ensemble de problèmes de voisinage. Entre ce jardin dont on veut l'exhubérance et ce jardin dont on veut pouvoir y vivre.

Et pourtant… sentiment de culpabilité… j'ai l'impression depuis les deux dernières années que le nombre d'insectes s'est écroulé dans le jardin. Cycle naturel ? Réalité ? Perception ? Mon nettoyage ? Ce n'est pas scientifique, pas mesuré, juste ressenti, un étrange sentiment. Et depuis le mois d'août, nous ne sommes que là sporadiquement, cela n'aide pas à détecter les changements.

Lierre sur un panneau ondulé métallique vert. Tsujido, Japon, 30 avril 2022

Ocean Beach in Eight Panels (2021-2022)


TIL : git init --bare

Initialize an empty Git repository, but omit the working directory. Shared repositories should always be created with the --bare flag

et

The --bare flag creates a repository that doesn’t have a working directory, making it impossible to edit files and commit changes in that repository. You would create a bare repository to git push and git pull from, but never directly commit to it. Central repositories should always be created as bare repositories because pushing branches to a non-bare repository has the potential to overwrite changes. Think of --bare as a way to mark a repository as a storage facility, as opposed to a development environment. This means that for virtually all Git workflows, the central repository is bare, and developers local repositories are non-bare.


Fin d'une épopée.

April 30, 2022 02:59 PM

April 29, 2022

Karl Dubost

A4

Panneau d'information d'une sortie du métro avec le code A4. sugamo, Japon, 29 avril 2022

Find those pockets without sound. That's where it is. Right at this moment. But don't look. Keep your eyes here. Now take a deep breath. Go ahead and take even a deeper one.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

En sortant du métro, je remarque aujourd'hui A4 mais en y pensant comme au format du papier plutôt que la référence de la sortie du métro.

Le ratio du A4 est 1.41

Le ratio de ce panneau est 1.6

Sortie mensongère ? 📐


Les cables internet, ça se coupe.

La piste d'activistes politiques n'est pas exclue, selon les informations de franceinfo, même si, à ce stade, aucune revendication n'a été retrouvée par les gendarmes qui ont effectué les constatations sur les différents sites visés. "Cette opération nécessite une bonne connaissance technique", note une source du renseignement interrogée par franceinfo.

Des installations technologiques semblent plus ou moins anodines sans modèles de vulnérabilité, jusqu'à ce que l'installation devienne essentiel avec un scénario de dépendance forte. C'est à ce moment que commence la spirale de la protection. Je me souviens de mes années étudiants au Québec, il y a 30 ans maintenant. Les compagnies d'assurance de voiture commençaient tout juste à créer des campagnes pour inciter les propriétaires de voiture à fermer à clé leur voiture à cause de la montée des vols. Même chose pour les maisons où la porte ouverte au voisinage était relativement commune (hors de la ville).


Le voyage continue.

Voyage au centre de la Terre - Jules Verne

Couverture de 3 livres de Jules Verne.

April 29, 2022 02:59 PM

April 28, 2022

Karl Dubost

ne pas tout dire

statue de moine riant. Kuala-Lumpur, Malaisie, 25 mai 2008

You know this is still the simple answer.
I guess the complicated one I don't feel like getting into.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

La dernière phase de l'exercice est de préparer les annonces. On ne peut pas donner de réponses qui puissent satisfaire tous. On ne peut pas répondre à tout. Les affinités sont importantes. Les changements sont générateur d'émotions.


Python 3.11 Preview: Task and Exception Groups


Add additional attributes to enum members in Python


Hasui Kawase, the Season of Prints


The Easiest Way to Create an Interactive Dashboard in Python


A tiny CI system


The lost thread

Arguing about the future of Twitter is a loser’s game; a dead end. The platform’s only conclusion can be abandonment: an overdue MySpace-ification.

April 28, 2022 02:59 PM

April 27, 2022

Karl Dubost

sur le chemin

Tableaux de pommiers dans une prairie normande. Rouen, France, 20 juillet 2019

What can I say, I'm a sucker for abandoned stuff, misplaced stuff, forgotten stuff, any old stuff which despite the light of progress and all that, still vanishes every day like shadows at noon, goings unheralded, passings umourned, well, you get the drift.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Finalement…

Les chemins ont été longs, plein d'embûches et d'inconnus, mais ils ont été des chemins. Et d'un chemin à un autre, il y a toujours la jubilation d'une nouvelle aventure.

April 27, 2022 02:59 PM

April 26, 2022

Karl Dubost

voyage au centre de l'imagination

Laboratoire avec de nombreux livres et produits chimiques façon 19e siècle. Urayasu, Japon, 26 avril 2022

Probably not even real.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Enfant, je rêvais d'aller aux États-Unis pour aller à Disneyland (Californie) et puis Disney World (Floride). La première fois que j'ai finalement mis les pieds aux États-Unis fût finalement New-York… Octobre 1992. En bus de nuit depuis Montréal où j'étudiais, un voyage de trois jours dont je me souviens vivement.

La première fois que j'ai finalement découvert un aspect de Disney World fût à cause d'une conférence XML en décembre 2001 qui se déroulait dans un des hôtels de Disney, le pays triste. Je ne suis pas allé dans le parc, mais je m'étais promis de ne pas y retourner. Et pourtant… j'y suis retourné deux fois (décembre 2015, décembre 2018) même hôtel, même type d'endroit pour les rencontres des employés de Mozilla. J'ai finalement pu accéder au parc.

Cette année, cela fait partie de ses rêves d'enfant. Et bien que j'ai une forme de répulsions pour l'endroit, je comprends son rêve. Alors aujourd'hui nous avons découvert Dysney Sea près de Tokyo. Il a été pirate, aventurier, scientifique, rêveur, escaladé un château, fatigué, 12 heures de marche et 17km dans les jambes. Deux attractions fonctionnent sur les thèmes du « Voyage au centre de la Terre » et « Vingt mille lieux sous les mers » avec des décors inspirés de l'univers des livres. Cela nous a offert un brin pour tisser notre imagination autour de l'œuvre originale. Je lui explique le livre original, il me demande si je peux lui lire. Voilà quelquechose avec lequel nous pouvons rêver ensemble.

le sous-marin Nautilus. Urayasu, Japon, 26 avril 2022

Jules Verne, Voyage au centre de la Terre : science et fiction


Decoding a city in a bottle


Legacy String Methods for Generating HTML


Revisiting Rock Paper Scissors in Python

April 26, 2022 02:59 PM

David Larlet

R&Day

The beauty is the build process works like progressive enhancement in the browser: the core experience is functional and accessible, then the build process enhances whatever you want to add by injecting those enhancements to the original, accessible HTML documents […]

The build process is a progressive enhancement to the core content of your website. Whether it runs or not, your site remains accessible and deployable at any point in time.

Progressively Enhanced Builds (cache)

Cet article m’a fait explorer l’usage (cache) de la propriété white-space puis le retrait potentiel (cache) de balises fermantes pour alléger la charge codale (?!) du texte, ce qui semble être historiquement pertinent (cache).

Et puis en parallèle, ça fait un moment que je regarde ce qui peut être fait avec des composants web comme details/summary (cache) pour apporter une couche d’amélioration progressive (cache). Mais alors que se passe-t-il lorsqu’on essaye de combiner les deux ? Ce code est probablement bien plus important à comprendre que les frameworks JS à la mode (en bonus, essayer de décrypter les module shims).

Pour avoir récemment proposé un format Frontmatter en YAML histoire d’avoir la lisibilité du Markdown tout en ayant des méta-données, je me rends compte qu’une en-tête HTML pourrait être tout aussi (?) accessible. En revanche, on perd le rendu lisible en tableau depuis l’interface du dépôt git, ce qui est non négligeable.

Pour un usage un peu plus technique/personnel, je vois bien comment itérer à partir de cette base de réflexions. Ça rejoint un peu l’idée que le HTML d’une publication est son format pérenne (cache), ce que j’applique déjà par ici d’une année sur l’autre. De simples fichiers textes (cache) en somme.

Il y a des jours comme ça… et je ne vais pas m’en plaindre. Une façon de partager ma propre amélioration progressive 🤷.


Citation du moment :

C’est une erreur de croire que les bottes sont dangereuses, ce sont les pantoufles qui le sont.

W&Lit

🏰 Looking at how we responded to the virus I am not optimistic at all. Nobody wants to believe or know that things will be bad, so we’ll all try to live life as normally as possible, whatever normal means. Prevention is better than cure, but prevention is also a lot of hard work.

Unlike my younger self I don’t blame people for wanting to stay in their made-belief Disneyland while fire is burning outside. Even without all the issues we face, life is inherently difficult. I think we have limited emotional and psychological capacity.

bearing witness (cache)

🦋 Un·e charmant·e amoureux·se.

Révolution typographique post-binaire

🛠 With version 2 of pandoc came a new option: --pdf-engine. That option lets you specify which tool to use when doing a conversion to PDF. While you can still use LaTeX (and a few other tools) to do the deed, you don’t need to bother with all that bulk.

Creating a Nice-Looking PDF with pandoc (cache)

🗳 Le fait que GvoT soit un logiciel libre ne protège pas de tous les risques de manipulation.

Considérations générales sur le vote en ligne (cache)

🤹 Mais surtout, la notion de capital numérique évite les termes d’inclusion/exclusion. Il faut bien admettre qu’on peut faire le choix de ne pas développer de capital numérique, parce qu’on n’en voit pas l’intérêt, qu’on ne développe pas d’appétence numérique. Et il faudra bien finir par accepter que tous les citoyens ne sont pas intéressés par les technologies numériques, n’en déplaise à certains politiques ou champions de la tech.

Du concept de « fracture(s) numérique(s) » à celui de capital numérique ? (cache)

😔 Une femme a très peu de chances de parvenir à quitter un conjoint maltraitant tant qu’elle reste convaincue d’avoir la possibilité de l’amener à changer. Et, tant qu’elle restera à ses côtés, il aura tout le loisir de continuer à la meurtrir, en instaurant une escalade graduelle de la violence qui aura pour effet de resserrer de plus en plus sur elle l’étau de l’attachement traumatique, caractéristique des situations d’emprise.

Un homme peut-il être un conjoint violent malgré lui ? (cache)

💪 Ma devise, c’est “Tout est possible”. Quand j’ai commencé le chantier, se souvient-elle, on me disait que je n’y arriverais pas. Les gens rêvent puis crèvent sans avoir pris de risques, assis sur leur canapé. Moi, j’ai le soleil dans la tête. La peur m’est étrangère. Je risque quoi ? Ce ne sera jamais un échec, j’aurai appris.

La maison en A, plan B des « fauchés » (cache)


Réagir ?

April 26, 2022 11:00 AM

April 25, 2022

Karl Dubost

reliefs d'histoire

Algues dans un lac. Parc Inokashira Onshi, Japon, 25 avril 2022

Take the scars for instance.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Lui, dans ses rêveries de Laputa.

Moi, dans des rêveries de profondeurs aquatiques, je flotte entre rhume, souvenirs et l'éblouissement des motifs d'algues.

Je glisse le doigt sur l'une de mes cicatrices. Je ne sais jamais trop si c'est pour me souvenir de la douleur ou me reconnecter à un autre lieu, moment de mon existence. De même avec les souvenirs, je prends toutes les petites infractuosités, les irrégularités. Elles suspendent la respiration. Elles plongent le cœur dans le bain vibrant et piquant des émotions.

Grande statue du personnage de robot du film Laputa. Parc Inokashira Onshi, Japon, 25 avril 2022

Four Eras of JavaScript Frameworks

April 25, 2022 02:59 PM

April 24, 2022

Karl Dubost

sous le vent (kaze)

affiche de renard rose et rideaux métalliques. sugamo, Japon, 21 april 2022

In fact it is rare to behold such radiant optimism in anything these days, let alone in films, each frame so replete with promise and hope.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

KO. Dormi toute la journée. Toux. Douleurs dans le corps.

Le son « kaze » est utilisé pour

  • 風 : vent
  • 風邪 : rhume et grippe. vent + mauvais
  • 風の子 : littéralement enfant du vent, mais qui signifie un enfant qui aime jouer dehors quelquesoit le temps.

Je rêve de muguet et de son sourire. Demain.

muguet. komagome, Japon, 24 april 2022

plastique de kappabashi

April 24, 2022 02:59 PM

April 23, 2022

Karl Dubost

diy pirate

Chapeau de pirates et œilleton. komagome, Japon, 23 avril 2022

Even if there is no sound, the weight of a hundred seconds always turns her head.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Elle a créé le chapeau avec du feutre noir. Il a crée le design de la tête de pirates et nous l'avons découpé dans du feutre blanc. J'ai réalisé l'œilleton avec une barquette noire de légumes et les boutons d'une vieille chemise. Son costume était prêt.

Maintenant j'ai envie de faire des autocollants avec son design de pirates. 🏴‍☠️


Diversité du sakura


Déjà passé pour moi


Building a JavaScript Bundler

April 23, 2022 02:59 PM

David Larlet

Quarantaine

Chaque fois que j’accède à une nouvelle connaissance, qu’un nouveau savoir irradie le reste de la journée, les limites de mon ignorance se repoussent d’autant plus. Lorsque j’hésite sur l’empreinte d’une loutre dans la neige, sur celle d’un ours dans la boue ou sur le nom d’une fleur dans les parage ; lorsque je découvre une cascade, une nouvelle sente dans les collines, un nouvel éboulis dans la montagne, comme lorsque je rencontre un aspect inédit de ma nature au détour du chemin, je sonde indirectement l’ampleur de mon innocence et comprends qu’il est souhaitable de ne pas tout savoir.

Dans les forêts de l’ours, Rémi Huot

À l’intersection de la citation de papillote Révillon™, de positions paternalistes ascendantes et d’une suite d’aphorismes condescendants. Faute conscientisée, à moitié acceptée ? Une bonne partie a été écrite en marchant dans la forêt, ce qui explique la prédominance de la bouffe.

  1. La seule légitimité à avoir déjà fait le chemin est de savoir là où tu n’aurais pas voulu aller à l’époque.
  2. Les instincts… et les intestins savent, encore faut-il apprendre à les écouter.
  3. Un pantalon devenu trop petit ne sera plus utilisable. Jamais.
  4. Ta réalité est la stabilité nécessaire à ta survie dans un monde chaotique. Lorsque tu t’identifies à une représentation du monde, tu finis par créer les illusions te permettant de vivre dans ce monde là.
  5. On prend de mauvaises décisions lorsqu’on a faim. Mais aussi lorsqu’on n’a pas assez faim.
  6. Un bon matériel déçoit rarement. Il génère parfois une autre forme de déception. La sienne.
  7. Les pieds sont bien plus importants que ce que veut bien nous laisser penser la tête.
  8. On n’a qu’un seul corps. Et qu’un seul cœur. Un cœur ne sert pas à alimenter qu’un cerveau.
  9. La communication est si difficile que l’on a eu besoin d’inventer l’écriture.
  10. Accepter l’inacceptable est la seule façon de ne pas devenir fou.
  11. Expatriation, colonisation et intégration forment un triangle dont il est difficile de s’extraire.
  12. Les échecs sont un excellent moyen de trouver ses limites.
  13. L’argent nous fait croire qu’il y a un sommet à la chaîne alimentaire. La richesse se trouve dans l’écosystème.
  14. Si tu ne fais pas d’erreurs, tu n’es pas en train d’apprendre au rythme optimal. Et ce n’est pas si grave.
  15. Si tu vois le verre à moitié vide, tu as le pouvoir d’en changer la taille.
  16. Le talent, c’est ce que les hommes de pouvoir veulent bien te laisser exprimer.
  17. Si tu peux choisir un minimum tes insomnies, c’est pas mal.
  18. La gratitude n’est pas une attente de gratitude réciproque. C’est un don.
  19. Le beau n’est pas inclusif. On ne tire pas la gaussienne par un bout mais en poussant toute la cloche.
  20. Une lame mal affûtée est plus dangereuse qu’une lame bien affûtée, mais ça dépend surtout de qui s’en sert.
  21. Toujours se méfier des personnes proposant des solutions techniques à des problématiques humaines. Elles sont rapidement dangereuses.
  22. Lorsqu’on marche, on a moins conscience du bruit de ses propres pas.
  23. Dans chaque perle d’enfant il y a un grain de sable qui gratte.
  24. En mettant la barre trop haut, on a du mal à manier le gouvernail.
  25. Il n’y a pas de plus grand privilège que de pouvoir priver quelqu’un de son propre privilège.
  26. Partir en expédition sans connaître les forces et faiblesses de son matériel est hasardeux.
  27. Prendre des risques sans connaître les remèdes et poisons de son environnement est hasardeux aussi.
  28. Avancer ensemble, ce n’est pas forcément être côte à côte mais avoir la promesse de se retrouver à un moment.
  29. Si tu te préoccupes de ce que tu fuis ou de ce que tu tentes de rejoindre, tu perds l’intérêt du chemin.
  30. Dis-moi comment tu cuisines et je te dirai comment tu codes.
  31. Tu ne peux pas économiser pour ton voisin mais tu peux montrer une autre façon de vivre.
  32. Mieux vaut un chocolat de qualité qui soit aussi en quantité.
  33. Tu doutes de tout mais qui doute de toi ?
  34. La chance est une notion très relative qui nourrit le discours des envieux.
  35. Tu ne peux pas te rendre compte de la chaleur d’un feu avant de l’avoir quitté.
  36. Si tu es témoin du passage d’un pic, tu as probablement été acteur de son déclin.
  37. L’intelligence ce n’est pas d’empêcher l’accident mais d’éviter le sur-accident.
  38. Courir te permet de connaître ton corps. Marcher d’accepter ta tête. Arpenter d’apprivoiser ton âme.
  39. Ne pas terminer c’est une invitation à contribuer.

Et si c’était maintenant ?


Et Aurélien de m’envoyer il y a quelques jours :

L’aphorisme, c’est le cache-sexe de l’absence de pensée. Quand on a un grand vide en soi […], quand on a une grande confusion d’esprit et une grande absence et de conviction et d’opinion et d’intelligence du regard sur les choses, et bien on masque cette abîme par des formules.

Quel genre de science est la géographie, selon Sylvain Tesson

Vieilleries

🤔 If other people’s creative work happens because they stand on the shoulders of others, then kicking away your work just because you don’t like it any more is a fundamentally selfish act. And I find that a little more worthy of shame than most people’s old blog posts.

Shame. - Dirty Feed (cache)

🏠 Je suis contraint par ce système (contrainte choisie, heureuse) : c’est pour moi la seul façon d’avancer dans ce monde d’abondance apparente… Cela me permet de toucher du doigt la finitude des choses.

Si j’applique ce principe d’auto-contrainte à l’habitat c’est avant tout sur la surface et non sur la composition des murs que ça se joue.

Ode aux petites maisons : C’est la taille qui compte ! (cache)

🙇 I really appreciate you taking the time to read this — but I am only one Autistic voice. What I hope you’ll walk away with is an understanding that every Autistic person you interview will give you a unique perspective into what Autism is, how it manifests and what kinds of challenges it’s associated with. Each of these perspectives is as valid as any other.

[…] Nobody can prove their Autism to you. Nobody can take a blood test and say “Yep, Autistic!” Autism is a purely subjective experience that can manifest in many very different ways, and only some of those ways are medically recognized as “Autism”. It’s important to understand that unless you are Autistic you simply Will Not Understand Or Relate To certain Autistic experiences. That’s okay. We don’t understand or relate to all of yours. Embrace the chaos and allow us our truths!

How To Talk About Autism Respectfully (cache)

✍️ Just like programming, writing requires a lot of context that you hold in your short term memory. You need to recall a lot of details about the topic you are writing about, as well as your punch-line and the current state of the document. All this state takes time to load into memory, and is easily lost by distractions or context switching.

Writing for Engineers (cache)

💯 Don’t attach your identity to your code. Don’t attach anyone’s identity to their code. Realize that people are separate from the artifacts they produce. Don’t take code criticism personally but be very careful when criticizing others’ code.

My guiding principles after 20 years of programming (cache)


Réagir ?

April 23, 2022 11:00 AM

April 22, 2022

Karl Dubost

attendre sucré

trois types de mochis. komagome, Japon, 21 avril 2022

On a purely symbolic level, they afford a vast potential for examination: the compression of space, the power of the imagination to decompress that space, the house as trope for the unlimited and the unknowable etc., etc.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Je me demande si ma consommation de sucreries vient compenser les angoisses de l'attente. Le processus approche les 8 mois. Quel étonnement de se voir déplier cette infinie complexité en d'étranges origamis que l'on déplirait sans fin.

En attendant, nous mangeons…

Dragon fruit coupé en deux. komagome, Japon, 22 avril 2022

Art bits from Hypercard


Bien utiliser les Web Components


Un autre aspect peu souvent traité dans le retour du travail en présentiel dans un bureau : Le coût !


Hasui Kawase, the Season of Prints

April 22, 2022 02:59 PM

April 21, 2022

Karl Dubost

nudité de la poubelle

poubelles dans la rue avec des piles de livres d'art. Komagome, Japon, 21 avril 2022

Then a new voice: "I'm lost. Out of food. Low on water. No sense. Oh god…"
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Nous nous jetons tous les jours dans une représentation pseudo-anonyme. Nos poubelles sont étranges. Elles se débarrassent de ce que nous avons consommé, de ce que nous avons vu et lu, de ce que nous avons porté. Il y a là le mouvement de l'humanité au quotidien. La poubelle a une diversité géographique. Elle a une diversité culturelle. Elle permet de mettre à nu nos personnalités, nos catégories socio-professionnelles. Elle est l'ombre de nos parcours quotidiens. Tout comme nos interactions médiatiques sont le délaisssement de nos productions de pensées, la poubelle devient le testament d'une assise sociale et intellectuelle. Voilà encore un espace qui n'a pas encore été investi par le marketing cynique. Jeter pour montrer.


Manger du poulet


A list of new(ish) command line tools


Celebrate tiny learning milestones

Goals can be useful, but a lot of the time I actually find them stressful and not that helpful.

En effet.

But in this post I want to talk about milestones in the sense of its etymology – stones placed every mile on a highway, so that you can track your progress along a path.

Il s'agit plus d'une question d'échelle qui rend les objectifs mesurables et compréhensibles.

April 21, 2022 02:59 PM

April 20, 2022

Karl Dubost

océan d'assiette

étale de poissons et coquillages. Ueno, Japon, 20 avril 2022

As he himself says, "… all this, don't take it as anything else but this. And if one day you find yourself passing by that house, don't stop, don't slow down, just keep going. There's nothing there. Beware."
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Quand on aime les produits de la mer, trouver un bon poissonnier est essentiel. Le marché au poisson Yoshiike est une mine de diversité océanique. Ici des algues, là bas des poissons pour sashimi, là des crustacées, et des poissons à cuire au four, à griller, des coquillages impressionnants.

J'aime le parfum. Je me souviens des poissonneries de mon enfance que ce soit à Caudebec-les-Elbeuf, ou bien à Rouen. Je pense aux coquilles Saint-Jacques de Dieppe, aux plateaux de fruits de mer (qui n'existent pas au Japon).


conserver le raisin dans un moule en argile. L'ouverture ressemble à celle d'un œuf à la coque.


San Francisco 1906 (New Version) in Color [60fps, Remastered] w/added sound. J'aime le trafic complètement désorganisé et naturel. La circulation lente permet à tous de co-exister. Certains discutent au milieu de la chaussée. Très peu de voitures garées le long des rues. Les chariots avec la largeur des voies exactement ou utilisant une des rainures pour garder le cap.


Understanding The Web Security Model, Part IV: Cross-Origin Resource Sharing (CORS)

Much of the job of evolving the Web platform consists of looking at people do with the Web in a hacky way and designing better mechanisms that (1) does what people want and (2) is convenient, or at least more convenient than whatever they are doing now (3) doesn't create new risks. If this is done right, the new mechanism will gradually replace the old hacky one and the Web gets a little better.


Une longue liste d'articles pour ceux qui se préparent à devenir manager.


Quand les insectes créent des structures avec les matériaux environnants.

April 20, 2022 02:59 PM

April 19, 2022

Karl Dubost

vivre authentiquement la forêt

Vélo de livreur de paquets avec une boîte et un plateau à roulettes. nishisugamo, Japon, 19 avril 2022

While enthusiasts and detractors will continue to empty entire dictionaries attempting to describe or deride it, "authenticity" still remains the word most likely to stir a debate.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

J'aime les livreurs de paquets à vélo. Il s'agit là d'une des grandes compagnies de livraisons du Japon. Ils ont des bureaux un peu partout dans Tokyo. Une maison réformée, un petit hangar de quartier stockent les paquets. Les camions livrent dans ces petits entrepôts et les livreurs à vélo prennent le relais pour les livraisons locales. La boite verte pour protéger la pluie, le plateau à roulettes pour transporter les paquets un peu plus lourds ou nombreux dans les immeubles. On peut tout livrer au Japon. On peut tout recevoir.


La vie de Geoffroy Delorme dans la forêt de Bord, pas très loin de La Grange. Je me suis promené de nombreuses fois dans cette forêt. C'est aussi la forêt qui annonce mon arrivée proche de La Grange quand je prends l'autoroute de Paris jusqu'en Normandie après le long voyage en avion. Son livre a été traduit en anglais.

A couple of months later, I’m walking with Daguet. Summer is well advanced. It is warm, the sky is deep blue and the sun is blazing. After eating some fruit, I lie down in a clearing. Daguet joins me and the strangest thing happens: he curls up with his head on my knee. A moment later, he lifts his head slightly, yawns, looking at me, then rests it against my thigh, near my hand. I stroke his cheek with my thumb. He seems to like that. I withdraw my hand gently to put it on his back. I stroke him for a long time. He is sleeping deeply, because I feel the weight of his body getting increasingly heavy against me.

couverture de livre avec un cerf et un homme


🤞🏻

Let web3 die in a flaming ball of fire.


Working From Home, Japan’s Corporate Warriors Rethink Their Priorities

Je me demande si tous ces articles à propos du travail au Japon sont en fait l'expression d'un désir de réforme plus que d'une réalité concrète et non épisodique.

April 19, 2022 02:59 PM

April 18, 2022

Karl Dubost

manufacture d'un enfant

Parapluies et balais contre un mur, tapis rouge en face d'un volet métallique. komagome, Japon, 17 avril 2022

Then no matter where you are, in a crowded restaurant or on some desolate street or even in the comforts of your own home, you'll watch yourself dismantle every assurance you ever lived by.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Années 70. Je me souviens enfant à l'école (maternelle ou primaire) avoir réalisé un cendrier (consternation) en glaise avec la forme de ma main pour la fête des pères et un miroir avec des coquillettes collées pour la fête des mères. Misère de misère.

Années 2020. Dans son école précédente, il y a 2 ou 3 ans, ils ont réalisé un projet d'envoyer un message à la créature cachée dans l'océan, le bonze marin. Les enseignants avaient préparé des bouteilles PET, les enfants ont mis des messages dedans. Il a créé un mini-scandale sur la plage en ne voulant pas jeter une bouteille plastique dans l'océan. Je pense qu'il avait raison. Cela aurait dû devenir une discussion avec les enfants sur l'écologie et le respect de l'océan.

PS : À partir de quand « les années 20 » devient une expression qui ne porte pas la confusion entre 1920 et 2020. Peut-être une fois que nous sommes dans la seconde partie du siècle entre 2050 et 2100.


Estampes de Osaka en 1925.

Tori avec des arbres 大阪風景, 織田一磨 画, 1925

Shenzhou-13 est revenu sur Terre. Une boite de métal dans le désert de Mongolie.

Capsule de descente pour les astronautes posée sur le sol.


Les nouvelles règles d'envoi des colis à l'international est une contrainte supplémentaire avec un enregistrement obligatoire.

Formulaire Web.


Rotomagus est le nom latin de la ville de Rouen. Ce site est dédié aux archives que l'on peut y trouver. La carte de Jacques Gomboust, 1655 donne les détails du mur d'enceinte de la ville et de toutes les portes. Je voudrais pouvoir parcourir les rues la carte en main. J'ai habité dans la rue le long de l'église Saint-Nicaise pendant mes deux années à l'Université de Rouen.

Détail de carte ancienne


How did Roman Aqueducts work?


Why algorithms are called algorithms | BBC Ideas


Chesterton’s Fence: A Lesson in Second Order Thinking

Chesterton went on to explain why this principle holds true, writing that fences don’t grow out of the ground, nor do people build them in their sleep or during a fit of madness. He explained that fences are built by people who carefully planned them out and “had some reason for thinking [the fence] would be a good thing for somebody.” Until we establish that reason, we have no business taking an ax to it. The reason might not be a good or relevant one; we just need to be aware of what the reason is. Otherwise, we may end up with unintended consequences: second- and third-order effects we don’t want, spreading like ripples on a pond and causing damage for years.

April 18, 2022 02:59 PM

April 17, 2022

Karl Dubost

choses japonaises

linge vert en face d'une maison avec des vélos garés. komagome, Japon, 17 avril 2022

You might try then, as I did, to find a sky so full of stars it will blind you again. Only no sky can blind you now.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Dans ce parc où nous passons, les arbres ont de petites plaques avec le nom et un code QR. Je prends la photo et le code me renvoie vers une page en négociation de contenu qui me renvoie la page d'explication en anglais de l'arbre. Il n'a déjà presque plus de fleurs.

plaque verte informative sur un arbre. komagome, Japon, 17 avril 2022

Encore un mochi différent avec du kinako (des graines de soja torréfiées en poudre) et du sirop de sucre noir. J'aime beaucoup.

mochi enveloppé de kinako et arrosé d'une sauce sucrée. komagome, Japon, 17 avril 2022

U+237C ⍼ RIGHT ANGLE WITH DOWNWARDS ZIGZAG ARROW

no one knows what ⍼ is meant to represent or where it originated from.

Un caractère décrit et recopié dans les standards sans en connaître la signification.


Introducing Chrome Dev Insider

Developers often tell us that it’s difficult to keep up with changes on the web and understand why these changes are happening. Today, we’re kicking off a new series called Chrome Dev Insider where we’ll share (1) What’s cool and newsworthy, (2) An insight into how we made a decision on a key topic (for example changing FLOC) or approach our work with the ecosystem (for example Interop 2022), and (3) any really important things that you need to know about (for example changes in user agent strings).

April 17, 2022 02:59 PM

April 16, 2022

Karl Dubost

forme des rues

rue sans voitures. honkomagome, Japon, 13 mars 2022

Over and over again, in one form or another, he returns to focus, tone, contrast, movement, rythm, perspective and composition.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Je parlais des rues de Tokyo, lundi dernier, voici un autre fil de discussions à ce propos.


Les résidences de style shuwa que l'on retrouve un peu partout dans Tokyo. Ce type de résidence a été construit par une compagnie au début des jeux olympiques de Tokyo de 1964. La première fut construite à Aoyama (maintenant démolie et en cours de remplacement par une tour de 26 étages). L'entreprise a fait banqueroute en 2000.

Aussi cet entretien de deux passionnées de ce genre de résidences.


À aller voir avec lui. The art of Special Effects Production Designer Yasuyuki “TAIKO” Inoue

Décor lunaire avec modules et fusée.


Le café olimpico s'est étendu dans Montréal. Trois lieux maintenant.

April 16, 2022 02:59 PM

April 15, 2022

Karl Dubost

8 milliards et moi

Homme marchant dans la nuit sur une route mouillée. Sugamo, Japon, 15 avril 2022

The thing became only a thing. So I took it home.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Les 8 milliards d'humains représentent 7% de la totalité des humains qui ont vécu sur terre.

They estimate that 109 billion people have lived and died over the course of 192,000 years.

Mais les prédictions annoncent que nous allons atteindre un plateau d'ici quelques années.

Au Japon les politiciens se plaignent souvent de la dénatalité. La décroissance de la population a commencé, il y a quelques années. Tous les discours se portent sur l'augmentation du nombre de naissances. Et pourtant la décroissance semble une belle opportunité étant donné la situation de la planète, certe difficile à négocier et humainement compliquée. Mais c'est bien ce que nous faisons nous les humains de tenter de trouver des solutions quand notre environnement est hostile. Nous l'avons toujours fait dans un esprit de croissance, pourquoi ne pas imaginer des solutions dans un esprit de décroissance.


Détecteur de veine pour aider les personnels soignants à trouver ceux qui n'ont « pas de veines. » Je n'ai jamais eu ce problème. Ce ne sont pas des veines, mais des pipelines pour moi.


Il chante la « chanson de pirate Yo Ho A Pirate's Life For Me » sous la douche. 🛀🏼 🏴‍☠️ 🎶 🤣


Olivia Cheng, a Love Letter to Asian American Women


Pratiquement personne ne porte le masque dans la rue ou dans les cafés à Paris ce mois d'avril.

À comparer avec Tokyo à Shibuya, ce mois d'avril.

April 15, 2022 02:59 PM

April 14, 2022

Karl Dubost

oubli

deux vieux fauteuils abandonnés contre un mur en brique dans la rue. Montréal, Canada, 11 mai 2005

Of course all of that's gone now. Long gone.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Il y a les villes qui s'oublient et celles qui disparaissent avant même qu'elles aient été connues. Existaient-elles vraiment ? Les volets clos, les arcades commerçantes et leur volets en métal rouillés baissés, l'urbanité a fermé ses paupières. Quand le sommeil est long, la typographie des enseignes prend l'allure d'autres siècles. La poussière est déshumanisée. Le balai est rangé. La mousse et les racines explorent les fractures. Le temps devient long. L'histoire s'écrie différemment. Les humains ont courbé les épaules. Les lumières des vitrines ne brillent plus. Le visage se tourne vers le sol. Séparés sans consentement, ils n'ont plus de mots. Il ne reste plus que les souvenirs qu'ils se pressent d'oublier.


I no longer grade my students’ work – and I wish I had stopped sooner

This system was widely adopted only in the 1940s, and even now, some schools, colleges and universities use other means of assessing students. But the practice of grading, and ranking, students is so widespread as to seem necessary, even though many researchers say it is highly inequitable. For example, students who come into a course with little prior knowledge earn lower grades at the start, which means they get a lower final average, even if they ultimately master the material. Grades have other problems: They are demotivating, they don’t actually measure learning and they increase students’ stress.

Et cela se perpétue après l'école ou les systèmes de notation se propage dans les administrations et également dans l'industrie privée avec le système de bonus attaché à une performance particulière. Certains managers comptent les contributions en lignes de code. 🙈

Et d'ailleurs voici ce qui se passe quand le système de valeurs est basé sur la note :

As for motivation, I asked them, What do you want to learn? Why are you here? Like most college professors, I teach classes across the curriculum, but I started my ungrading journey in classes that students were taking to fulfill basic graduation requirements. They were stopped short by the question. They wanted a good grade, and fair enough: That is the currency of the institution.

Les étudiants ne savaient pas se situer dans leur désir de grandir et d'apprendre. Ils étaient contraints, limités par l'objectif de remplir la condition du succès.


Realpython quand on bloque certains scripts avec uMatrix laisse dans un état où l'article ne peut pas être défilé verticalement. body.modal-open a la propriété overflow: hidden. J'ai installé Stylus et ajouté la règle body.modal-open {overflow: unset;}. Plus de problèmes.


Une des difficultés lorsque l'on réalise des surveys (des actions coordonnées sur une large échelle) est la duplication du travail. Par exemple, en webcompat, les initiatives de tests de sites Web en événement communautaire tournent vite au cauchemar car tout le monde se rue sur les même sites et même pages de ces sites. On se retrouve avec beaucoup de rapports de bug pour exactement la même chose.

Open Street Map utilise un Tasking Manager pour régler ce problème pendant les campagnes de cartographie. Le projet est développé en ligne avec le code source disponible. L'aire géographique est découpée en unités, chaque personne pouvant s'attribuer une aire de travail.


Question d'un recruteur aujourd'hui :

What kind of industry would you like to work for?

J'ai répondu que c'était plus facile de définir celles que pour lesquelles je ne voulais pas travailler : Military, Ads, Bitcoin/CryptoMoney, Automotive, Luxury, Facebook, Google (for a start).


Voyage au centre de la terre

Kola Superdeep Borehole, the deepest manmade hole on Earth and deepest artificial point on Earth. The 40,230ft-deep (12.2km) construction is so deep that locals swear you can hear the screams of souls tortured in hell. It took the Soviets almost 20 years to drill this far, but the drill bit was still only about one-third of the way through the crust to the Earth’s mantle when the project came grinding to a halt in the chaos of post-Soviet Russia.

Il y fait chaud.

Then it was the turn of the Kola Superdeep Borehole. Drilling was stopped in 1992, when the temperature reached 180C (356F). This was twice what was expected at that depth and drilling deeper was no longer possible.

À écouter également le son dans ses profondeurs finalement peu profondes.


Parfois sur YouTube, je cherche "POP music 2022" + un pays. Aujourd'hui, Mongolie. Cela permet d'explorer les tendances musicales ailleurs, de voir les tropes (au moins ceux que l'on arrive à détecter) des autres cultures.

Visage avec Tatouage Don Dior

Python Virtual Environments: A Primer

April 14, 2022 02:59 PM

David Larlet

Ressenti

As a result of these conversations, I have sometimes even wondered whether I should add some artificial delay in the comment application before responding with a success message to satisfy the expectations of people who are so used to the bloated web. Of course, I am not actually going to do that. I want to keep it simple. I do not like adding artificial restrictions to a simple piece of functionality.

Comfort of Bloated Web (cache)

Cela m’a rappelé une vieille discussion issue de ce PS :

Notez qu’en attendant j’ai mis une courte animation à l’affichage des pages car on m’a plusieurs fois fait la remarque que « les performances sont trop bonnes » pour identifier le changement de page (la première fois j’ai pris ça pour une blague mais il faut bien constater qu’il s’agit d’une expérience aux antipodes des pratiques sur le web…), j’ai aussi mis en relief les phrases en gras.

Qui avait généré quelques discussions chez Stéphane (cache), puis une clarification de ma part, et enfin chez Éric qui évoque la notion de ressenti (cache) plus que de performances.

Sans compréhension, la performance n’est rien pour paraphraser un slogan (d’un autre temps ?). Avec le recul, je prends davantage en considération les affordances — surtout dans le cas de l’article en anglais sus-cité — et ce n’est pas tout d’être rapide si certains patterns ne sont pas respectés. Auquel cas, l’utilisateur·ice n’en est que plus rapidement… désorienté·e. Les évolutions de ces façons d’interagir se font dans un temps et à une échelle qui ne permettent pas d’innover localement sans introduire quelques incompréhensions plus ou moins volontaires. Toujours ce curseur de l’acceptabilité.

It’s a good reminder that the answer is usually a mix: it’s not data over intuition, nor rationality over feeling. Argue the contraries and you’ll find wisdom in-between.

There’s More to Design Than Data and Rationality (cache)


Réflexion du moment : les développeurs sont des colonisateurs contemporains. Ils arrivent avec un saut technologique comparable à une arme à feu en d’autres temps. Cela leur procure un avantage déloyal et permet de faire fi de cultures numériques existantes.

En étant de l’autre côté du miroir, il faut faire preuve d’une bonne dose d’abnégation pour ne pas avoir envie de faire évoluer des situations qui génèrent des « erreurs » humaines.


Je me faisais la réflexion récemment que :

Vieillir, c’est passer par tous les personnages de Matrix.

L’ordre choisi/subi n’ayant que bien peu d’importance au final…


En parlant des sœurs Wachowski, j’ai enfin lu la bande-dessinée « V pour Vendetta », puis revu le film éponyme. (Oui, c’est l’effet que me font les élections.) Cela m’a permis de comparer plus facilement les angles des deux œuvres et d’en avoir d’autres lectures. Le manga n’est pas dans un style que j’affectionne mais je reconnais qu’il permet de se plonger dans une ambiance que je n’ai pas vraiment retrouvée dans le film. Classique.


Deux mots à explorer :

  1. Sprezzatura : cette faculté de donner une apparence de facilité, d’aisance et de naturel aux réalisations les plus ardues.
  2. Shibui : se réfère en japonais à la sensation subjective produite par la beauté simple, subtile, et discrète.

Encore

🗣 I mean, think of a sitting with friends round a dinner table. Two people, three people, four people, it’s one conversation. Five people, it’s still one conversation – just. At six it’s hard to maintain; the conversation often splits and oscillates between 4/2 and 3/3 modes.

The cognitive limit corresponds to how our ears and voices work. […]

“Comfortable” conversation means “background noise levels typical of both offices and city streets” – our normal voice levels, our normal hearing, our normal comfortable personal social distance, our normal width of shoulders all combine to produce conversional groups of… 5 people.

Dunbar’s number and how speaking is 2.8x better than picking fleas (cache)

⏳ J’aime les constructions de sable sur la plage. Il n’y a pas d’attente de durabilité, ni de perfection. L’espace est totalement libre. L’œuvre disparaîtra irrémédiablement. Mais le temps de l’élaboration nous construit poétiquement, amicalement, socialement. Nous sommes, dans ce moment là, existence.

désabler l’imagination (cache)

🤗 Some people tend to jump into problems and just start writing code. Other people tend to want to research and research and get caught in analysis paralysis. In those cases, set a deadline for yourself and just start exploring solutions. You’ll quickly learn more as you start solving the problem, and that will lead you to iterate into a better solution.

20 Things I’ve Learned in my 20 Years as a Software Engineer (cache)

🙈 Mais que faire alors du code existant ? Initialement, je pensais terminer Lessy proprement en n’ajoutant plus de fonctionnalités, mais en continuant de mettre à jour les dépendances logicielles afin d’éviter des failles de sécurité. Mais je dois vous avouer que je n’en suis plus capable. Les dépendances JavaScript sont une véritable plaie à maintenir avec des trucs qui pètent dans tous les sens à chaque mise à jour. C’est une charge que je n’ai pas envie de gérer.

Lessy est terminé (cache)

🤞 Imagine that, an industry that’s a little less reliant on libraries and frameworks because we invest time into discovering and cultivating patterns and principles. I believe that’s a future with less maintainer burnout, less breaking changes and better, more long-lived programs.

Innovating beyond libraries and frameworks (cache)

🗳 Voter, c’est abdiquer ; nommer un ou plusieurs maîtres pour une période courte ou longue, c’est renoncer à sa propre souveraineté. Qu’il devienne monarque absolu, prince constitutionnel ou simplement mandataire muni d’une petite part de royauté, le candidat que vous portez au trône ou au fauteuil sera votre supérieur. Vous nommez des hommes qui sont au-dessus des lois, puisqu’ils se chargent de les rédiger et que leur mission est de vous faire obéir.

Lettre à Jean Grave, par Élisée Reclus (Voter c’est abdiquer) (cache)

🕊 “Hope is a discipline,” prison abolitionist Mariame Kaba reminds us. It is not an emotion. It is not even as Gramsci put it simply “optimism” — a belief that things will get better. Hope is work. You have to put energy and time into it. You have to practice, repeatedly. You have to keep at it, keep moving, keep pushing. No one else will free you or fix you — except us, collectively through our power to imagine and build a better future.

Hope is not in technology. Hope is in our humanity.

Hope for the Future (cache)

🏠 Dans mon cas à moi, c’était aussi un moment où j’étais malheureux là où je travaillais ; mais j’hésitais à changer de boulot, et à devenir indépendant, un peu par peur d’une perte de revenus dans l’intervalle. Rien de très important – mais en regardant mieux, on s’est mis à voir autour de nous plein de situations comme ça, où des gens restent dans un travail qui les rend malheureux ou qui fait du mal au monde, pour une raison simple : la peur de ne plus pouvoir payer le loyer.

Colocation : contribuer au loyer en fonction de ses revenus (cache)

📚 Les Européens, et Christophe Colomb le premier, ont la conviction que la végétation luxuriante en Amérique est à l’origine d’une pluviométrie excessive : il faut donc déboiser pour « assainir » le climat. L’objectif est d’expliquer les différences climatiques entre l’Europe et l’Amérique à latitude identique, et en même temps de justifier la colonisation : pendant longtemps, celle-ci a été pensée comme une « normalisation climatique ». […]

Si les Caraïbes sont trop humides ou le Canada trop froid, c’est parce que les Indiens n’ont pas amélioré la terre : ce qui est une manière de dire qu’ils ne la possèdent pas vraiment. Au XVIIIe siècle, le discours sur le climat devient une manière de hiérarchiser les races : il y a les peuples amérindiens restés dans l’enfance d’un climat sauvage, les peuples européens producteurs du doux climat de leur continent, les peuples orientaux destructeurs et dégénérés. À l’époque, on pense les corps comme profondément influencés par l’environnement : changer le climat, c’est changer l’humain.

Penser le climat, article de Jean-Baptiste Fressoz intitulé « Comment l’occident a joué avec les nuages »


Réagir ?

April 14, 2022 11:00 AM

April 13, 2022

Karl Dubost

temps du mochi et des oubliés

Mochi coupé en deux avec la pâte de haricot sucré à l'intérieur. Komagome, Japon, 13 avril 2022

Where his things were concerned, they ran the spectrum: tattered furniture, unused candles, ancient shoes (these in particular looking sad & wounded), ceramic bowls as well as glass jars and small wood boxes full of rivets, rubber bands, sea shells, matches, peanut shells, a thousand different kinds of elaborately shaped and colored buttons. — House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Et aujourd'hui, nous dégustons des

  • Shio daifuku. Un mochi avec de la pâte de haricot sucré à l'intérieur et l'enveloppe en riz légèrement salé. Spécialité de sugamo, tout prêt de chez nous.
  • Mitarashi dango. Celui-ci est un peu plus spécial et pas mon préféré. Il s'agit de petites boules de pâte de riz sur un bâton enrobé d'une sauce de soja sucrée gluante.
Boules de mochi sur un bâton enrobé d'un sucre liquide. Komagome, Japon, 13 avril 2022

Dans A Web Renaissance, Anil dit :

Thanks to the mistrust of big tech, the creation of better tools for developers, and the weird and wonderful creativity of ordinary people, we’re seeing an incredibly unlikely comeback: the web is thriving again.

Je pense que le Web ne se développe pas de nouveau, mais que les médias portent leur attention ici et là. Surtout que l'exemple donné est Wordle.

So if we have the tech, then why hasn’t it happened already? The biggest thing that may be missing is just awareness of the modern web’s potential. Unlike the Facebooks and Googles of the world, the open, creative web doesn’t have a billion-dollar budget for promoting itself. Years of control from the tech titans has resulted in the conventional wisdom that somehow the web isn’t “enough”, that you have to tie yourself to proprietary platforms if you want to build a big brand or a big business.

Encore la machine media. J'ai toujours vu le Web comme un espace de création continue. Et si on ne se laisse pas éblouir par les soleils publicitaires, il y a de nombreuses étoiles au firmament ou même des astéroïdes poussiéreux et étranges même tellement poétiques.


Les perspectives que CSS Parent Selector ouvre pour la conception de sites Web sont plutôt cool.


L'évolution du vêtement traditionnel hanbok de la Corée.


Demolition of Tokyo’s iconic Nakagin Capsule Tower officially begins


Asia Welcomes Travelers, but Japan Says, Not Yet


Petite visite d'avril. De la pluie mais il est au large.

Image satellite d'un typhon

Cartographie d'un typhon

April 13, 2022 02:59 PM

April 12, 2022

Karl Dubost

22 ans de carnets Web

fleurs de cerisiers. Komagome, Japon, 12 avril 2022

As I discovered, there were reams and reams of it. Endless snarls of words, sometimes twisting into meaning, sometimes into nothing at all, frequently breaking apart, always branching off into other pieces I'd come across later—on old napkins, the tattered edge of an envelope, once even on the back of a postage stamp; everything and anything but empty; each fragment completely covered with the creep of years and years of ink pronouncements; layered, crossed out, amended; handwritten, typed; legible, illegible; impenetrable, lucid; torn, stained, scotch taped; some bits crisp and clean, others faded, burnt or folded and refolded so many times the creases have obliterated whole passages of god knows what—sense? thruth? deceit? a legacy of prophecy or lunacy or nothing of the kind?, and in the end achieving, designating, describing, recreating—find your own words; I have no more; or plenty more but why? and all to tell—what?
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

22 ans de La Grange. Le site a commencé avant, probablement dans les années 94. Mais le carnet Web a débuté le 12 avril 2000.


Notes on Long-Form Notes

Right now, there isn’t a clear winner, which is a tad frustrating. iA Writer is still the single best editor to begin drafting a long-form piece, and I’m pretty sure VS Code will keep being the one app where I finish them and publish them on most platforms, but everything else in between (from looking up references to managing fragments, possibly including syncing) is still up for grabs.


JavaScript function composition: What’s the big deal?


Rust for a Pythonista #1: Why and when?


Enquête ouvrière (1880) de Karl Marx. Une série de questions pour situer le travail.

April 12, 2022 02:59 PM

April 11, 2022

Karl Dubost

Tokyo sans arrêt

plan d'eau et reflet, et jambes croisées. Parc arisugawanomiya, Japon, 10 avril 2022

Not a soul in sight.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Cela vient de me frapper, je n'avais pas réalisé avant. Ou… j'avais oublié. La plupart des rues à Tokyo ? Au Japon ? n'ont pas de voitures garées pendant le jour et la nuit. Les rues sont aussi pour la plupart étroites. Et peut-être, inconsciemment, c'est une des raisons pour lesquelles j'apprécie de marcher et prendre des photos dans Tokyo.


En regardant les anciens billets, j'ai vu le menu cinéma dans la colonne à droite. Combien existe-t-il encore depuis 2002, il y a déjà 20 ans ?


Densité de population en Europe

également le cercle de Yuxi


Architecture isn’t just for humans anymore. Des architectures pour permettre aux animaux de survivre également.

Their winning proposal, “Lodgers,” selected among 185 entries and currently on view at the Weisner Student Art Gallery, asks how to design a structure that will accommodate not only the land’s human inhabitants, but also the over 100 plant and animal species that call the desert home. In other words, what would an architecture look like that centered not only human needs, but also those of the broader ecosystem?

D'autres dessins du projet.


April 11, 2022 02:59 PM

April 10, 2022

Karl Dubost

voter avec mousse

Tori entre les branches d'arbres et tombes. cimetière de Aoyama, Japon, 10 avril 2022

I'm so tired. Sleep's been stalking me for too long to emember. Inevitable I suppose. Sadly though, I'm not looking forward to the prospect.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

20 km pour voter avec mon fidèle destrier, mousse. La promenade dans Tokyo est beaucoup plus plaisante que l'idée de l'élection et des résultats possibles. Le futur sera… terne, même dans le moins pire des cas. Il nous restera bien les élections des députés.

Au moins, la traversée du cimetière de Aoyama fût un bonheur végétal et serein.

Vélo accroché à une barrière dans la rue. minami-azabu, Japon, 10 avril 2022

Hier shirahige-higashi et la banane, aujourd'hui je cherche et trouve : Falowiec, 850m. Mais… à Lutsk en Ukraine… Apartment house on Sobornosti av. and Molodi st.. 1750m.

April 10, 2022 02:59 PM

April 09, 2022

Karl Dubost

architecture écoulée

arbres et long immeuble dans le lointain. Parc shioiri, Japon, 9 avril 2022

This is not for you.
— House of leaves, Mark Z. Danielewski, urn:isbn:0-375-70376-4

Le long de la rivière Arakawa s'écoule un immeuble si long que l'on distingue mal sa fin. Je regarde sur une carte en rentrant, l'ensemble semble être long de 800 mètres à vol d'oiseau. L'ensemble s'appelle Shirahige-Higashi. Peut-on parcourir l'ensemble de l'intérieur ou est-ce inaccessible et cloisonné ? Là bas de l'autre côté de la rivière, je ne peux y aller aujourd'hui mais je suis fasciné par cette muraille dans la ville. Peut-être des réminiscences de la banane aux Sapins à Rouen. Toute horreur architecturale survivant assez longtemps devient le dépositaire d'une mémoire, d'une émotion dont la destruction posera un traumatisme.


Doit-on attendre plus de vingt ans avant de prendre un livre posé sur votre étagère ? De nombreux déménagements, la maison des feuilles a traversé les océans… House of Leaves.


Chaque jour, il regarde la boîte aux lettres en attendant la fin. Aujourd'hui, l'avant dernière est arrivée.

peinture d'une orchidée. Komagome, Japon, 9 avril 2022

April 09, 2022 02:59 PM