Planète Web Sémantique

April 06, 2021

Karl Dubost

graine d'extra-terrestre

sora mame Tsujido, Japon, 4 avril 2021

Maintenant, on parle moins, car il y a l'électricité.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Dimanche, en mangeant des sora-mame, j'ai réalisé qu'ils pourraient être utiles comme personnages de films de science fiction. Nous avons tous les trois comparés le caractère de nos acteurs tout en les dévorant après chaque scène.

April 06, 2021 02:59 PM

David Larlet

Antilivre

L’antilivre n’a pas de forme, son impermanence dispose de toutes les formes, il se transforme sans cesse, et son information brute ne connaît aucune fixité, aucune frontière, elle fragmente son essence, distribue le commun, déploie sa liberté au-devant de nos singularités cybernétiques. Son identité fuit l’identique, sa norme la normalité, son extravagance n’image de mouvement qu’au travers de la nécessité de son partage.

Antilivre (cache)

Se définir en « anti » n’est-il pas déjà donner une légitimité à l’existant et une faiblesse à la création ?

Il y a (et il y a eu) de très nombreuses initiatives pour tenter de rendre numérique un livre — ou plutôt sa lecture. Or ce besoin de transposition est un non-sujet : le Web est autre chose, incomparable si ce n’est par l’attention — et donc le temps — que l’on peut lui accorder. Il n’y a guère que les maisons d’édition qui tentent de conserver cette dichotomie, le plus souvent pour des enjeux financiers. Libérons les textes. Et les têtes. Pour penser de nouvelles formes.


À l’échelle mondiale, est-ce que davantage de personnes allouent du temps à lire des livres ou des pages web dans une journée ? Dans quelle proportion ?


Réagir ?

April 06, 2021 11:00 AM

April 05, 2021

Karl Dubost

attendre le radis

deux pieds et radis rouge écrit sur la terrasse à la craie Tsujido, Japon, 4 avril 2021

La réalité s'efface, et il ne reste que l'oubli. Oublier sa bouche, ses lèvres, sa langue. Garder seulement des empreintes sur une mémoire lointaine et floue. Interrogé sur son œuvre, le compositeur Trinh Cong Son a répondu : « Je ne sais pas. Je ne peux pas répondre. Je cultive l'oubli. »
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

J'ai planté mon pouce dans la terre humide en lignes espacées de 3 cm. Il a placé ensuite les graines dans le trou, et ensemble la paume des mains sur la terre, nous avons rebouché et finalement arrosé. Hier, dimanche, nous lançions le compte à rebour. Sur le paquet, la promesse d'un goût dans 20 jours.

sachet de graines de radis Tsujido, Japon, 4 avril 2021

Je les ai achetés pour revenir sur une histoire d'enfance. Quand ils on acheté le petit morceau de forêt où La Grange a été mise, ma mère avait acheté des radis rouges de 18 jours. Elle les a plantés dans l'argile grasse et humide. Près de 45 ans plus tard, les semis n'ont pas encore germés. La patience est essentielle avec le jardinage. Probablement un jour.

Ici nous avons triché. Notre sachet nous donne deux jours de plus.

Secrètement, j'ai presque envie qu'ils ne poussent pas. Pour que la rêverie de l'attente des radis puisse se transmettre de génération en génération. C'est ainsi que les mythes germent.

April 05, 2021 02:59 PM

David Larlet

Honte

D’autre part, lorsque j’ai commencé, je n’avais aucune formation de développeur : Je me suis formé sur le tas, et je n’étais de toute façon pas suffisamment assuré de mon code pour le mettre en licence libre (j’aurai trop honte qu’un vrai développeur vienne regarder le code de mes premières productions !). Je suis enseignant, pas développeur !

J’enseigne, je code et je partage - EP 02 : Christophe Auclair (cache)

Cette remarque m’attriste car je sais qu’elle n’est pas isolée. Même parmi les développeur·euses, il y a cette crainte que le code publié soit analysé et serve à établir un certain jugement sur la personne.

Je vais vous faire une confession : je publie du code depuis des dizaines d’années et il est loin d’être propre, ni même parfois présentable selon les standards en vigueur. Mon premier constat, c’est que pas grand monde ne prend le temps d’aller voir ce que vous avez partagé (et/ou de vous notifier). Même dans le cadre d’un recrutement, j’ai l’intuition qu’aucune des personnes avec lesquelles j’ai interagi n’a consulté la moindre ligne de code, que ce soit sur Github ou ailleurs.

C’est pourtant une source d’information intéressante, pas pour le code produit en lui-même mais pour la façon dont il est produit et la nature des interactions qu’il occasionne. Pour savoir si je peux travailler avec un·e pair, j’ai davantage besoin de voir ses commentaires récents lors d’une pull/merge-request que ses dernières 10 000 lignes de code…

Cela étant exprimé, je considère que publier du code (sans la façon de travailler qui va avec) s’apparente à la publication d’idées sur cet espace. Des petits cailloux stimulants pour aider d’autres à bâtir — et éventuellement partager — d’autres choses. Et à ce niveau, vous ne savez jamais quelle ligne va potentiellement être une aide pour un contexte donné. Vous ne savez même pas si plus il y a de lignes plus la personne a des chances de rencontrer la bonne.

Le partage n’est qu’un espoir… mais quel espoir !


Réagir ?

April 05, 2021 11:00 AM

April 04, 2021

Karl Dubost

sous la misère

misère vue par dessous Tsujido, Japon, 4 avril 2021

Rien ne paraît naturel, et pourtant un jour sans effort apparent, le son s'échappe et s'envole.
— L'écho des rizières - Anna Moï, urn:isbn:2-87678-663-X

Sous la misère, les rêveries d'ascension sont immenses.

  • Le lamier pourpre pousse dans le jardin.

    La plante entière est astringente, sudorifique, diurétique, purgative et styptique. Une décoction de la plante est particulièrement utile pour contrôler tout type d'hémorragie, tandis que les feuilles fraîches meurtries peuvent être appliquées sur des coupures et des plaies externes.

    lamier pourpre

  • 1981 - Tokyo

  • How much plastic are you eating?

  • Logo de caisses de fruits. J'ai toujours une fascination pour ses images publicitaires de produits alimentaires. Les boites de camembert, les packs de lait, les sardines en conserves, etc. orange sur fond vert

April 04, 2021 02:59 PM

David Larlet

Échappatoire

Souvent dans un lieu quand j’ai la pensée lente, j’imagine le grand tremblement de terre et le tsunami éventuel. Que dois-je faire ? Dans quelle direction courir, dans quelle émotion, dans quelle angoisse ? Avant de mettre le pied sur la plage, instinctivement, je marque dans ma mémoire le lieu du bâtiment le plus haut.

avant le tremblement (cache)

C’est l’une des raisons pour lesquelles je ne suis pas resté au Japon. Je n’ai pas supporté de vivre avec cette attention de tous les instants, à la fois si hypothétique et si réelle (ça tremblait pas mal fin 2011…). J’ai conscience que c’est aussi ce qui donne un angle tout à fait singulier à la culture locale : on n’a probablement pas la même attitude lorsque l’épée de Damoclès est aussi visible. Cela forme une sorte de solidarité non-dite et diffuse mais néanmoins palpable. On sait qu’à un moment on va avoir besoin des autres et on espère qu’ils répondront présent de la même manière que l’on s’y prépare soi-même.

Transformant le Big One évènement en One Big nation.

(Je suis d’humeur lyrique ces derniers jours.)


Réagir ?

April 04, 2021 11:00 AM

April 03, 2021

Karl Dubost

hibachi

Two irori Kamakura, Japon, 3 avril 2021

Le chant n'est pas une histoire de voix, mais de souffle.
— L'écho des rizières - Anna Moï, urn:isbn:2-87678-663-X

Dans un vieux musée désert entre Ofuna et Tsujido, les outils historiques de la production du riz sont en exposition, accompagnés de quelques objets de la vie quotidienne. Il remarque une vieille machine à écrire noire en fonte et du haut de ses 5 ans dit « Un ordinateur ! »

Tous les trois, nous faisons chacun un choix : si il y a un seul objet de ce musée que l'on pouvait ramener lequel serait-il. J'ai choisi le hibachi en faïence bleue.

Come la journée s'étendait par hasard sur les pensées d'une vie évanouie dont les artefacts survivent rouillés dans nos mémoires, nous croisons un nouveau magasin qui vend tous les accessoires pour la pratique du kyūdō. Deux personnes à l'intérieur tendent les arcs pour savoir si l'équilibre leur convient. Il a les yeux écarquillés.

April 03, 2021 02:59 PM

David Larlet

Bernaches

Le retour des bernaches est un moment de joie qui annonce le printemps. Elles sont la sonalité de la sai·sonnalité, le balancier de la pendule annuelle, le grand « V » de la Vie dans le ciel.

Une bernache le long de la rivière Une bernache le long de la rivière Cette bernache a fait plus de kilomètres que moi cette dernière année.

Réagir ?

April 03, 2021 11:00 AM

April 02, 2021

Karl Dubost

debout

sakura Tsujido, Japon, 2 avril 2021

J’ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité.
Est-il encore temps d’atteindre ce corps vivant
et de baiser sur cette bouche la naissance
de la voix qui m’est chère ?
J’ai tant rêvé de toi que mes bras habitués en étreignant ton ombre
à se croiser sur ma poitrine ne se plieraient pas
au contour de ton corps, peut-être.
Et que, devant l’apparence réelle de ce qui me hante
et me gouverne depuis des jours et des années
je deviendrais une ombre sans doute,
Ô balances sentimentales.
J’ai tant rêvé de toi qu’il n’est plus temps sans doute que je m’éveille.
Je dors debout, le corps exposé à toutes les apparences de la vie
et de l’amour et toi, la seule qui compte aujourd’hui pour moi,
je pourrais moins toucher ton front et tes lèvres que les premières lèvres
et le premier front venu.
J’ai tant rêvé de toi, tant marché, parlé, couché avec ton fantôme
qu’il ne me reste plus peut-être, et pourtant,
qu’à être fantôme parmi les fantômes et plus ombre cent fois
que l’ombre qui se promène et se promènera allègrement
sur le cadran solaire de ta vie.
— J'ai tant rêvé de toi - Robert Desnos, urn:isbn:978-2-07-030085-4

Pour écrire aujourd'hui, il me fallait écrire aujourd'hui. Je suis debout.

Aujourd'hui, nous avons pour la première fois fait une balade ensemble à vélo. Sur son vélo rouge qu'il maîtrise suffisamment pour tenter la route, nous avons parcouru les chemins de Tsujido, de la maison et par hasard jusqu'à l'hôpital et puis l'océan et de retour à la maison.

Il me dit « Prend en photo les sakuras et pour lui montrer quand nous rentrons. » et puis il ajoute, « Regarde c'est comme la neige. C'est beau ! »

J'ai pensé « Oui, c'est beau d'être debout sous les pétales avec toi. »

April 02, 2021 02:59 PM

April 01, 2021

Karl Dubost

pain lent

Atelier de boulangerie Tsujido, Japon, 30 mars 2021

Dimanche. Un clou dans la tête.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

La nuit commence. L'atelier de la boulangerie a été nettoyé. Tout est prêt. Demain le nouveau pain. Il me faudra un jour découvrir à quelle heure ils commencent à travailler. Ils ouvrent leur porte à 8h00, ce qui est très tôt. Au Japon, le pain est lent, car il n'est pas consommé le matin avant de partir travailler. Ainsi les boulangeries ouvrent rarement avant 10h ou 11h.

Quelques boulangeries que j'aime dans le coin.

  • David parle d'entraide en reprenant un article de Lara Hogan What does sponsorship look like?. Dans le passage cité, il y a cette phrase :

    I find that people who believed that they were promoted because the system is meritocratic react the hardest when they start to see the systems of privilege and unconscious bias are real (and that meritocracy is a myth).

    C'est une notion que le monde opensource a beaucoup de mal à se décrotter. L'ethos du départ est puisque le code source est ouvert et que chacun peut contribuer, la reconnaissance par ses pairs se fait grâce au mérite de la contribution. Ce que la méritocratie cependant est incapable de voir pourtant, c'est que l'idée de départ repose sur un groupe extrêmement homogène partageant les mêmes valeurs et compétences. La méritocratie est juste un système valorisant ceux qui sont déjà comme les pairs. La phrase la plus connue étant dans le domaine : « Créer un patch ! » balayant du revers de la main que les personnes peuvent avoir des besoins

    1. sans nécessairement avoir les compétences pour effectuer ce besoin
    2. ou même avec les compétences, ne pas avoir les opportunités de pouvoir le faire. (Par exemple une personne avec les compétences vivant dans la rue à cause des circonstances de la vie et de ce fait incapable de décrocher un nouveau job avec une qualification pointue parce que pas d'accès à un moyen d'être contacté, de se rendre présentable, etc.)
  • Calendrier chinois

April 01, 2021 02:59 PM

March 31, 2021

Karl Dubost

avant le tremblement

Couche de café Tsujido, Japon, 31 mars 2021

Il n'y a rien de plus ennuyeux qu'un journal de bord de navigation. On y consigne des faits insignifiants. Quand les choses se corsent, on n'a pas le temps d'écrire. Et lorsqu'elles deviennent vraiment dramatiques, on ne retrouve pas le manuscrit.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Le temps s'écoule en couches de café. Entre chaque marque, quelques pages de lecture. Souvent dans un lieu quand j'ai la pensée lente, j'imagine le grand tremblement de terre et le tsunami éventuel. Que dois-je faire ? Dans quelle direction courir, dans quelle émotion, dans quelle angoisse ? Avant de mettre le pied sur la plage, instinctivement, je marque dans ma mémoire le lieu du bâtiment le plus haut. Les pensées déjà emportées, je reprends une gorgée de café et je me coule dans la lecture.

  • Tech's hottest job title in 2021? 'Head of remote work'. J'ai souri. La dilution de tout sens.

    Remote work is here to stay. Post-pandemic, many companies will let employees work remotely some or all of the time.

    Attendons la fin de la pandémie quand les entreprises vont commencer à rappeler leurs travails dans leurs cages à poules… parce que le fascisme économique aime le contrôle. Certainement certaines compagnies feront la transition. Mais attendons le retour de balancier.

March 31, 2021 02:59 PM

David Larlet

Formes

Or rather, as a knowledge base or wiki develops, it should - just like a real city - encourage its users to gravitate towards these different fundamental elements. A page that starts to function a little bit like a road should transform into a slick navigation element, available on all its linked pages. A page which is functioning like a landmark should start being visible from two hops away.

It would be interesting to investigate exactly what the minimal level of physical appearance is required to trigger the automatic behaviour of loading/resetting human memory and associations.

Like, following a hyperlink might not activate the neurological automation.

Clues for software design in how we sketch maps of cities (cache)

Donner une forme aux agencement du Web, matérialiser les relations, prendre conscience des changements d’espaces. Combien d’années, décennies, siècles, seront nécessaires pour que notre cerveau s’adapte à ces nouvelles représentations ?

Si ce site avait une forme, quelle serait-elle ? Et quelle fonction aurait-il dans un village ? Suis-je en train de crier dans une ruelle que je rêverais d’être un pont ? #ContrePèterie


Réagir ?

March 31, 2021 11:00 AM

March 30, 2021

Karl Dubost

nuit libre

Garage la nuit Tsujido, Japon, 30 mars 2021

Incapables d'oublier, les ordinateurs ne savent pas pardonner.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

La nuit offre l'opacité suffisante de ma liberté. C'est un pas d'encre sur du papier buvard où les rêves boursouflés s'épuisent.

Je replonge dans le livre de poésie de 1885. Incertidudes du voyage, incertitude de soi.

Partir avant le jour, à tâtons, sans voir goutte,
Sans songer seulement à demander sa route ;
Aller de chute en chute, et, se traînant ainsi,
Faire un tiers du chemin jusqu'à près de midi ;
Voir sur sa tête alors s'amasser les nuages,
Dans un sable mouvant précipiter ses pas,
Courir, en essuyant orages sur orages,
Vers un but incertain où l'on n'arrive pas ;
Détrempé vers le soir, chercher une retraite,
Arriver haletant, se coucher, s'endormir :
On appelle cela naître, vivre et mourir.
La volonté de Dieu soit faite !
— Le voyage - Jean-Pierre Claris de Florian

  • Betty
    Betty generates generates a static site from your genealogy records. This means that once your site has been generated, you will not need any special software to publish it. It's fast and secure.

March 30, 2021 02:59 PM

David Larlet

Timelapse

J’ai enfin pris le temps d’aller me geler deux heures un soir pour faire une vidéo de 20 secondes. C’est le principe de la… timelapse ! Et le pire, c’est que vous n’êtes jamais sûr·e d’y aller un soir où le ciel va être conciliant. Apprentissages de la patience et de la contemplation nous voilà :-). Normalement vous avez déjà vu le résultat car j’ai mis des sons d’oiseaux par-dessus qui avaient été précédemment captés.

J’ai choisi de faire une photo toute les 10 secondes et de laisser l’appareil en automatique, ce que je ne fais jamais mais je ne savais pas comment m’adapter au cours de la prise de vue sans faire des paliers et/ou tout faire bouger… 500 photos (et 10 Go) plus tard, j’ai décidé que ça suffisait et en fait c’était limite pour en faire une vidéo à part entière. Mais bon je suis toujours dans l’exercice et je me force à publier mes erreurs aussi… #thérapie

Je n’ai pas encore tenté d’animer la prise en combinant avec la gimbal mais je vois déjà que ça me prend une bonne partie d’une batterie aussi ça m’inquiète pour des situations où j’ai des contraintes fortes à ce niveau. Au passage, je me demande comment font celleux qui réalisent des timelapses d’aurores boréales, il doit falloir un générateur à côté de l’appareil 😅.

Un truc que je n’avais pas anticipé, c’est que je peux récupérer parmi toutes les prises de vues celles que j’ai envie de garder sous forme de photos. J’en ai gardé 3 pour l’occasion :

Coucher de soleil 1 Coucher de soleil 1 Coucou les bernaches, merci de nous annoncer le printemps <3.
Coucher de soleil 2 Coucher de soleil 2 Le ciel, aussi rouge que le bout de mon nez.
Coucher de soleil 3 Coucher de soleil 3 Le ciel s’éteint et la rivière s’illumine.

En revenant à la maison, de nuit :

— Je pensais que tu nous avais abandonnés. Parce que je fais trop de bruit.

Il va falloir encaisser ça et travailler cette insécurité, à la fois pour le fils… et le père !


Réagir ?

March 30, 2021 11:00 AM

March 29, 2021

Karl Dubost

temps des azalées

Azalée Tsujido, Japon, 29 mars 2021

Réfléchir à ses blessures, penser ses plaies.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

La première azalée de la saison, une émotion à fleur de peau, une réflexion sur une année. Un voyage en apnée sur la ligne du temps, l'attente d'une veine bleue, je vais, incertain, vers le puits d'un jour de calendrier.

  • Walking Banana par Yaya Sung

    The skin of a banana represents a terminology she encountered in an English-speaking newspaper during a visit to Shanghai: ‘banana men’, which refers to Chinese descendants who were born and raised in western countries (in especially America). Since western culture – with its stereotype of being ‘white-skinned’ – have become so ingrained in them, they are likened to a banana: white flesh, with a yellow skin. This shows that one of the main problems that Yaya probes into is the idea about cultural identity. As a Chinese descent who was born and raised in Jakarta, how should she position herself in an identity-map that is made up of two wholly difference cultures? For Yaya, the question of “who am I” always brings with it a sense of unease, for the two cultures that are supposedly ‘hers’ in fact feel foreign and unfamiliar.

    Banane sur un visage

  • Que veut dire “habiter” à l’heure du numérique ?

  • Thoughts on Setting Up a Blog

    You need a place for your thoughts to call home. You need a place to write, and grow and focus more on what you want to say about life and what you study or what you work at, or the portfolio/showcase of thoughts you will slowly build.

  • Réchauffement climatique et routes arctiques pour les conteneurs

    While the route is significantly shorter than going via the Suez Canal, it has not yet proven to be commercially viable for container shippers.

    Juste libre pendant 3 mois de l'année, mais si le réchauffement climatique se poursuit, on peut s'attendre à un développement du trafic. D'ailleurs la Russie se prépare :

    Russia is building new roads and a railway and overhauling its ports in an expansion of its freight capacity to prepare for a potential increase in shipping traffic along its Arctic coast.

March 29, 2021 02:59 PM

David Larlet

Évaluation

Alas, many developers don’t build with this mindset. I mean, I understand why: it means thinking about users with the most boring, least powerful technology. It’s simpler and more exciting to assume that everyone’s got a shared baseline of newer technology. But by doing that, you’re missing out on one of the web’s superpowers: that something served up at the same URL with the same underlying code can simultaneously serve people with older technology and also provide a whizz-bang experience to people with the latest and greatest technology.

The principle of most availability (cache)

Pensée du jour suite à un retour interne (merci !) relatif à mon non-recrutement. Comme un besoin de déconstruire le refus pour pouvoir me reconstruire…

Lorsqu’on est évalué pour un nouveau poste, on essaye de connaître la situation technique la plus complexe à laquelle on a été confrontée. Et cela a tendance à me rappeler d’une certaine manière le Principe d’Aurélien. Ce qui me semblerait intéressant serait d’évaluer les choix qui ont été réalisés pour ne pas arriver à ce niveau de complexité.

Comment est-ce que vous avez réussi à garder une équipe à taille humaine ? Quelles mesures avez-vous mis en place pour conserver un ensemble technologique cohérent, compréhensible et maintenable ? Quelles sont les plus faibles compétences requises pour modifier les données sur ce produit ? Qu’est-ce qui a été automatisé et délégué, pourquoi ? Seriez-vous à l’aise pour transmettre cette application, à qui ? Qu’est-ce qui vous empêche de dormir la nuit à son sujet ?

Il est certain qu’en créant une usine à gaz on acquiert tout un lot de compétences. Mais ce ne sont pas celles qui m’attirent (et je ne parle même pas d’humain). Il est des moments où relire ses archives fait du bien.

Je vous développe une application complexe parce que je n’ai pas l’expérience pour en écrire une moins sophistiquée.

Blaise Pascal fait du développement web, Les dépendenciales (2021)


Réagir ?

March 29, 2021 11:00 AM

March 28, 2021

Karl Dubost

toujours donner

Représentation du bateau Ever Given Tsujido, Japon, 28 mars 2021

J'observe deux éphémères qui se frottent les antennes : font-elles des projets ?
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Nous avons parlé du grand bateau coincé dans le canal de Suez. Nous avons parlé du chemin autour du cap sud de l'Afrique, du trajet qui prend deux semaines de plus. Nous avons discuté de comment dégager le bateau. Et puis j'ai peint le bateau avec les conteneurs coincés dans le canal. Nous allons l'envoyer à quelqu'un loin de l'autre côté de l'océan.

Le voyage continue.

  • A user manual for me

    Sometimes you just learn to work together through doing and getting on with stuff but there are some basics that it is probably helpful for everyone to know. I’ve created a user manual about myself

    Une idée intéressante. Deux éléments à résoudre pourtant : comment les règles peuvent-elles évoluer et s'ajuster au contexte du travail ? Ou même de la personne individuelle avec laquelle nous interagissons. Nous ne travaillons pas de la même façon avec toutes les personnes d'une même entreprise. Quelles sont nos propres biais de description quand nous pensons vouloir travailler d'une certaine façon mais que dans la réalité quotidienne, nous réalisons autre chose. Ah ! et peut-être aussi… Avec quelle flexbilité ces règles sont adjustables ?

March 28, 2021 02:59 PM

David Larlet

Smolstack

The “smol” net is the “small” net. It’s small because it is build for friends and friends of friends. It doesn’t have to scale to millions of people because those millions should build their own local small nets.

CommunityWiki: Smol Net (cache)

On me demandait récemment si je me considérais comme étant un développeur fullstack. Avec le recul, cette question m’a permis d’affiner ce que j’entends par ce terme et pourquoi je ne veux pas l’être. Je me suis aussi replongé dans mes archives car le sujet n’est pas nouveau mais j’ai besoin de le revisiter régulièrement.

Ce que l’on entend traditionnellement par le terme fullstack me semble aller de l’orchestration de containers (incluant sécurité, disponibilité, redondance, etc.) à l’interface utilisateur·ice et à son expérience que l’on espère la plus pertinente possible (incluant l’accessibilité, les performances, etc.) en passant par le backend et le frontend qui apportent leur lot de connaissances à maîtriser et maintenir à jour. Mais ce n’est pas tant le périmètre en lui-même que l’appétence que l’on peut avoir pour l’ensemble de ce spectre qui est une attente qui m’est irréaliste.

Je vais maintenant essayer de définir ce que j’entends par smolstack, c’est brouillon et je vais probablement avoir besoin de plusieurs itérations :

  • vérifier la pertinence des fonctionnalités avec des tests utilisateur·ices ;
  • réduire les dépendances au maximum et être guidé par le besoin plus que par la tendance actuelle ;
  • prendre le temps de faire le ménage à tous les niveaux : nouvelles attentes, évolution de dépendance, retrait de fonctionnalités, etc. ;
  • faire en sorte que les données soient accessibles au plus grand nombre (je vais avoir besoin de préciser ce point) ;
  • privilégier le statique tant que c’est possible, il n’y a rien qui soit plus performant et polyvalent ;
  • arbitrer la complexité vis-à-vis de l’impact que cela va avoir sur les utilisateur·ices mais aussi la maintenance, la fiabilité et la légèreté du produit ;
  • documenter les choix techniques ainsi que les joies/échecs associés (journal d’équipe ?) ;
  • envisager l’essaimage plutôt que le passage à l’échelle.

Je vais m’arrêter là pour ce soir, je n’ai pas l’ambition d’en faire un manifeste, ni la prétention d’en faire un terme consacré. Je le vois plus comme une ébauche inspirante et vivante. C’est incomplet à dessein. Et ce sera obsolète dès demain.

Keep smoling! 😀

That last bit is a bit of a concern as ageism is already strong enough in web development for 30 to be considered old. The last thing I want is to be labelled a conservative old fogey in an industry dominated by novelty-seeking. Mostly because it really isn’t accurate. I really do enjoy some of the new developments in the field. So much so that I constantly have to fight the urge to start building projects using the latest bit of shiny.

Which type of novelty-seeking web developer are you? (cache)


Réagir ?

March 28, 2021 11:00 AM

Christian Fauré

Que veut dire “habiter” à l’heure du numérique ?

Pour tenter de répondre à cette question, je vais passer par les travaux de l’architecte Christopher Alexander qui a tant inspiré le monde du logiciel :

  • d’abord avec son concept de pattern, qui se défini comme une configuration (ou motif) reliant une solution à un problème dans un contexte,
  • puis avec son obsession pour les structures émergentes qui imposent un Design récursif dont les démarches agiles ce sont largement inspirées.

Voici la vidéo de mon intervention avec les discussions qui en ont suivies :

by Christian at March 28, 2021 09:52 AM

March 27, 2021

Karl Dubost

auteurs cachés

vieux livre, dos défait Tsujido, Japon, 27 mars 2021

Tout y est absurde et important.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Un vieux livre oublié des classiques français de 1885 sur mes étagères, le dos de la couverture est tombé aujourd'hui. Ronsard et Rousseau s'y cachaient. Le relieur a utilisé le vieux papier d'un autre livre. Saint-Évremond, Sorel, …

Dos du livre Tsujido, Japon, 27 mars 2021
  • A Year Without Books

    I haven’t read a book all year. During the course of the pandemic I haven’t been able to focus enough to get through anything longer than a blog post or a newsletter. Typically I’ll start reading something, the novelty will wear off, and then I’ll have no interest in pushing forwards. It’s like I can’t hold all the pieces of the story in my mind right now — the plot either gallops off leaving me behind or it’ll freeze in its step and I suddenly find myself begging to speed things up.

    Très similaire pour moi. La lecture se fait lente et douloureuse. Si lente que l'on veut accélérer et parfois abandonner. Cela reviendra. Retrouver l'équilibre.

  • Bricoler une recherche full-text

  • Préparer le départ d'une personne dans une équipe, car on parle bien souvent du recrutement et de la mise en selle (onboarding) mais peu du départ.

March 27, 2021 02:59 PM

David Larlet

Immersion

J’ai un micro fabuleux depuis Noël (merci !) mais je n’avais encore jamais pensé à m’en servir en combinaison avec une paire de jumelles. C’est à mi-chemin entre la réalité virtuelle et les capacités de super-héros. Je m’explique.

En reliant le micro à un casque, j’arrive à percevoir des sons bien au-delà de ma portée actuelle, c’est limite choquant d’arriver à écouter distinctement une conversation qui est à plusieurs dizaines de mètres. Si j’ajoute des jumelles, j’ai l’impression d’être à côté de l’oiseau en observation et d’entendre chacun de ses mouvements. Au printemps, c’est fabuleux.

Je vais essayer de vous partager le son, j’aimerais bien le combiner à une timelapse que j’espère faire dans la semaine. Il faut vraiment que je m’entraine, la dernière tentative j’étais resté en mode vidéo et ça m’a fait 300 vidéos d’une seconde… qui en plus était en cours de mouvement par la gimbal. #n00b

Mise à jour : la combinaison des deux s’intitule Timelapson, il faut que je trouve comment rendre le son plus net en enlevant la fréquence de la voie rapide dans le fond.

Écouté depuis : Le Vanuatu en son 3D, merci f6k (cache) !


Réagir ?

March 27, 2021 11:00 AM

March 26, 2021

Karl Dubost

chaos. HK.

Intérieur de magasins Kowloon, Hong-Kong, 13 octobre 2007

Dire « non » lorsque l'on pense « peut-être » : cela dégage du temps.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Chaos. Hong-Kong. Il y a le chaos qui libère les envies d'escalier sur les collines, les plats de nouilles au milieu de la nuit, l'odeur des égoûts humides mélangés à l'encens, la grande fête visuelle du bazar et les rêveries de graisses et poussières.

Chaos. Hong-Kong. En 2007, la ville nous donnait l'envie du départ. Aujourd'hui, que reste-t-il ?

March 26, 2021 02:59 PM

David Larlet

Stimulant

J’ai évité d’écrire un livre qui mastique toutes les pensées possibles en rapporte avec les questions soulevées dans les pages suivantes. Je ne voudrais pas livrer ces pensées comme une bouillie prédigérée à un lecteur passif. La tension dialectique que j’apprécie le plus se situe entre le lecteur d’un livre et l’écrivain : les indices, les suggestions, les pensées inachevées et les stimuli qui encouragent le lecteur à penser par lui-même ou elle-même. En ces temps qui connaissent de telles fluctuations, il serait arrogant de présenter des analyses et des recettes finies ; je considère plutôt qu’il est de la responsabilité d’un travail sérieux de stimuler la pensée dialectique et écologique. Pour une œuvre si « simple », si « claire » et si peu partagée — en un mot, si élitiste — qu’elle ne nécessite aucune modification, le lecteur devra regarder ailleurs. Ce livre n’est pas un programme idéologique ; c’est un stimulant de la pensée — un ensemble cohérent de concepts que le lecteur ou la lectrice devra achever dans l’intimité de son propre esprit.

L’écologie sociale, penser la liberté au-delà de l’humain, Murray Bookchin

Un bon résumé de ce que j’aimerais que cet espace de pensées soit, devienne, vive, inspire, respire.


Réagir ?

March 26, 2021 11:00 AM

March 25, 2021

Karl Dubost

désordre

Magasin de vaisselle Shin-Okubo, Japon, 20 avril 2007

Si l'on reproche à ce bloc-notes d'être décousu, je brandirai les notes du poète belge Norge : « On lui a demandé de remettre de l'ordre dans ses idées. à présent il a beaucoup d'ordre, mais plus aucune idée. »
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Dans le chaos, il y a les chemins incertains des extases de la rêverie.

  • Le contrôle des communications. Je ne sais pas comment interpréter. Est-ce cité hors contexte mais cela laisse un arrière goût pas terrible ?
    Often in businesses, Slack Chief Product Officer Tamar Yehoshua said, "all these out-of-band communications like WhatsApp and text, your administrator in a large company doesn't see and doesn't have access to them." She said Connect DMs have resonated with CIOs who like the idea of being able to control more information flow.
  • Lisibilité du code et recrutement
    We thought it would be impossible to hire local talent and onboard them to develop the app over there. […] The codebase we had was impossible to develop on. At least that’s what we thought. First of all, it was in Japanese.

March 25, 2021 02:59 PM

David Larlet

Sponsor

When members of overrepresented groups begin to see the systems of bias and privilege, their first instinct typically is to mentor those who haven’t benefited from the same privilege. This is understandable—they want to help them grow, get promoted, or become better engineers, to help balance out the inequity that pervades our industry.

But at its core, this instinct to mentor plays into the idea that minoritized people aren’t already skilled enough, smart enough, or ready for more responsibility or leadership.

What members of underrepresented groups in tech often need most is opportunity and visibility, not advice.

What does sponsorship look like? (cache)

Un article qui me fait progresser dans mon cheminement autour du mentorat et sur ce qu’il serait pertinent de rendre disponible. Merci aux personnes qui prennent le temps de documenter leurs connaissances et leurs raisonnements sur ces sujets. Ma route est encore longue…

It’s upsetting to realize that there are people who aren’t in that rank who are more qualified than you, but who haven’t benefited from the same privilege you did. I find that people who believed that they were promoted because the system is meritocratic react the hardest when they start to see the systems of privilege and unconscious bias are real (and that meritocracy is a myth).

Ibid.


Réagir ?

March 25, 2021 11:00 AM

March 24, 2021

Karl Dubost

parfois

Magasin avec le mot parfois Jujo, Japon, 8 avril 2007

Les lieux ont une mémoire.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

mais j'ai oublié pourquoi.

March 24, 2021 02:59 PM

David Larlet

Rareté

Voilà pourquoi les NFT affolent et agitent autant les internets en ce moment. Parce que chacun voit bien qu’il ne vont rien changer en surface, tout en changeant possiblement plein de choses en profondeur. Parce que de la même manière que le capitalisme linguistique s’était attaqué à la langue en tant que bien commun, cette nouvelle forme de capitalisme de la copie (« copytalism » diraient nos amis anglo-saxons s’ils avaient inventé ce terme avant moi) s’attaque aux biens numériques en tant que possibles appropriations communes.

NFT : l’original et l’acopie (cache)

J’observais récemment des enfants jouer dans la cour et j’étais frappé par le produit de la rareté. Un simple glaçon* devenait alors le centre de l’attention (et de la convoitise) du fait de son unicité. Cet objet — auquel des esprits toujours libres eurent tôt fait de donner des vertus quasi-magiques — était l’objet d’une controverse quant à sa destinée. Les un·es voulaient le râper pour en faire de la glycérine (véridique !), les autres comptaient le mettre au sommet de leur château. Cette différence de points de vue a fait l’objet d’une longue négociation qui faisait sourire les parents (enfin je crois, pas facile avec les masques) mais surtout qui établissait des relations sociales.

De cette anecdote est sorti de mon esprit — un peu moins libre — l’idée que la rareté était peut-être importante pour générer des liens sociaux. Et que le capitalisme était notre outil inter-générationnel pour conserver ces liens. Je suis rentré à la maison sur mon vélo en essayant de me fatiguer le plus possible…

* Ce bout de glaçon était en somme le contraire d’un marché liquide. Tadum kshh.


Réagir ?

March 24, 2021 11:00 AM

March 23, 2021

Karl Dubost

poussières d'étoiles

mur Shimokitazawa, Japon, 8 octobre 2006

Rien ne meurt, rien ne change, mais tout passe.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Nous sommes tous des poussières d'étoiles. Et nous portons l'univers dans nos rêves, dans nos émotions, dans nos rêveries.

March 23, 2021 02:59 PM

David Larlet

Recrutement

À chaque étape la ques­tion est essen­tiel­le­ment « Est-ce qu’on veut travailler ensemble  ? pourquoi  ? qu’est-ce qui pour­rait coin­cer  ? ». À l’en­tre­tien tech­nique on peut éven­tuel­le­ment ajou­ter « Où posi­tion­ner le candi­dat par rapport aux sala­riés actuels au niveau compé­tences et rému­né­ra­tion  ? ». Le reste c’est de la litté­ra­ture.

Longueur du processus de recrutement (cache)

Ma ligne de temps pour une candidature au CDS-SNC :

  • 22 janvier : Yannick poste un lien (cache) sur le chat interne de Scopyleft ;
  • 25 janvier : j’applique (en bon québécois) après 5 années d’hésitations pour de nombreuses raisons — je suis rappelé dès le lendemain ;
  • 27 janvier : rencontre avec la personne dédiée à mon recrutement (30 min), on échange un peu sur mon parcours et sur ce que je pourrais faire au CDS-SNC, je me rends compte que je n’ai jamais passé d’entretien de recrutement à proprement parler — je suis rappelé le 2 février ;
  • 4 février : rencontre en anglais (1 h) avec deux personnes sur les Core Values, j’apprécie beaucoup que ces sujets soient abordés avant même de parler de technique, on parle d’humanité, d’empathie, d’inclusion — je suis rappelé le 16 février ;
  • 17 février : rencontre en anglais (1 h 30 min) avec deux personnes sur les Technical Skills, je raconte certaines expériences, on évoque des scénarios, c’est relativement équilibré comme discussion et je ne peux m’empêcher de voir des parallèles avec ce qui se fait (ou pas) chez betagouv — je suis rappelé le 1er mars ;
  • 10 mars : rencontre en français (1 h 30 min) avec deux personnes sur les Technical Skills encore une fois, j’apprécie le fait que ce ne soit pas un test technique (cache) mais un échange horizontal sur des situations plus ou moins fictives et les pistes de résolution associées ;
  • 23 mars : courriel m’indiquant que je ne suis finalement pas retenu.

Ce qui n’est pas explicite avec ces dates, c’est le stress diffus avec de gros gros pics sur une période de plusieurs mois. C’est l’incapacité à travailler lorsque j’ai un entretien dans la journée. Ce sont les doutes entre chaque session avant d’attendre un retour qui arrive plusieurs jours après. Ce sont les questionnements au moment de la préparation, les remises en question de mes capacités.

Je comprends l’intérêt de tester la motivation dans la durée mais je me demande aussi si un tel processus ne ferme pas la porte à des personnes moins privilégiées, moins en confiance, dans une situation moins stable.

Au cours de ce processus, la série de billets de Jacob m’a été d’une grande aide. Le guide de 18F m’a beaucoup rassuré aussi pour avoir une idée du potentiel enchainement au complet. Et bien sûr, le Technical Playbook (version française) du CDS-SNC lui-même.

Sur une note positive, j’aurais beaucoup appris au cours de ce parcours, surtout sur moi. La relation au stress, à la confiance en moi mais aussi des réflexions sur le plus long terme. Ce que je suis prêt à changer dans ma vie, la dose de liberté que je peux/veux réduire, les libérations et les contraintes que cela m’apporterait. Au fil du temps, j’ai pu affiner mes questions/attentes aussi, afin de mieux connaître la structure et les façons de fonctionner. Je suis reconnaissant des personnes qui ont pris le temps de s’intéresser à ma candidature et qui ont été vraiment bienveillantes durant ce parcours.

En bonus, je crois que ça me permet de travailler mon acceptation de l’échec… et du contentement. J’espère néanmoins que ce sera le premier et le dernier parcours de recrutement de ce type que j’aurais à faire dans ma vie. Sans aigreur, ce n’est pas un processus qui me semble être adapté à ma façon de rejoindre une structure/équipe. Je crois que j’ai besoin de faire et d’être avec les personnes car l’hypothétique résiste rarement à l’épreuve du réel. Mais peut-être que cette démarche prend trop de temps ?

How many hours does it take to hire someone, from approval of the open position to their first day? It takes about 100 person-hours, and that’s about a best-case scenario.

How Long Does It Take to Hire Someone? (cache)


Réagir ?

March 23, 2021 11:00 AM

March 22, 2021

Karl Dubost

« te »

Graffiti: Je te veux Shimokitazawa, Japon, 7 octobre 2006

Jules Renard dans son journal à la date d'avril 1898 : « N'écris que lassé d'observer. »
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Un graffiti en français sur un mur de shimokitazawa. Une langue familière dans un lieu loin de la langue. Un « te » signifiant l'objet d'un désir, une personne, une idée ? qu'est-ce que te ? Où la bête voulait signifier le mur ?

« te » cet inconnu.

  • Cette nuit, panne de courant pendant 3 heures dans tout le quartier à cause d'un nid de corbeaux. Peut-être que je n'avais pas vécu cela depuis mon enfance.

  • Sushi marketing gimmick? Big news! The Indigenous reaction? Ignored by the media.

  • What’s up with these new not-open source licenses?

    The goal of these new licenses is to continue to capitalize on the widespread availability of the software and its source code to gain future customers while shutting out competing SaaS services based on the same code.

    Je me demande si les licences devraient limiter l'usage de façon inversement proportionnel à la puissance de la compagnie qui en fait l'usage. Votre chiffre d'affaires fait déjà des millions, vous ne pouvez pas développer un service commercial avec, vous êtes un simple développeur et vous voulez fournir un service payant avec, pas de problèmes.

  • Reconciling Causality and Statistics

    First, it could be that discovering a correlation between two type of events has value in its own right. For instance learning that users who bought product A are also likely to buy product B can provide some insight into a population of customers. The important point is that any subsequent action driven by such a correlation based prediction should not retro-act in any way on the measured variables.

March 22, 2021 02:59 PM

David Larlet

JavaScript-less

With a few minor omissions and links, you can create a site that works great in modern browsers with ES6+ and acceptably in browsers without JavaScript. This approach is more sustainable for teams without the resources for extensive QA, and more beneficial to users of nonstandard browsers. […]
The best way to help your IE11 users is to provide a great experience for your non-JS users and share that experience with them, instead of sending them an untested and buggy experience that also slows the experience of users with modern browsers.

Dropping Support For IE11 Is Progressive Enhancement (cache)

Je trouve cette approche particulièrement pertinente, un peu difficile avec une SPA sans serveur tout de même. Et encore, il y aurait des choses à expérimenter : on peut potentiellement aller très loin en CSS uniquement avec des :checked par exemple. À voir à quel point est-ce que ça endommage l’accessibilité par ailleurs… les défis techniques hypothétiques sont parfois de fausses bonnes idées pour des usages qui sont eux bien réels.

Les tests utilisateur·ices sont une source intarissable de découvertes impensables. Qu’il faut pourtant panser.


Réagir ?

March 22, 2021 11:00 AM

March 21, 2021

Karl Dubost

mémoire quantique

Allée entre les maisons Tokyo, Japon, 22 juillet 2006

Un écrivain, le jour de son arrivée en Inde, se déshabilla sur une plage pour plonger dans les vagues, revint sur le sable, se rendit compte qu'on l'avait dévalisé et loua alors les dieux d'éprouver sa capacité à la bienheureuse indifférence.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

J'ai une fois effacé quelques mois de photos numériques par erreur. Une mauvaise manipulation de sauvegarde où je pensais effacer un disque externe alors que j'étais en train d'effacer les originaux non sauvegardés. Les photos entre le 22 juillet 2006 et le 5 octobre 2006 sont perdues. Il reste quelques miniatures de certaines photos utilisées sur ce carnet. La photo de cette rue, le 22 juillet, est la dernière qu'il me reste de cette journée. Le reste est une ablation un saut quantique au bout de la rue jusqu'à cette photo du 5 octobre.

Bocaux dans un restaurant Shimokitazawa, Japon, 5 octobre 2006

Mais j'ai depuis une certaine satisfaction d'avoir réaliser que tout cela n'est pas si important. La catastrophe m'a grandi.

  • Rui Carmo « réinvente » le défunt Yahoo! Pipes en utilisant Node-Red

    Node-RED is a programming tool for wiring together hardware devices, APIs and online services in new and interesting ways.

    It provides a browser-based editor that makes it easy to wire together flows using the wide range of nodes in the palette that can be deployed to its runtime in a single-click.

  • TIL: Il est possible d'utiliser Full-Text Search dans SQLite avec le module fts

  • Dropping Support For IE11 Is Progressive Enhancement

    The first step is to decide what your organizational priorities are. These days most software engineers are familiar with the concept of the minimum viable product. What’s the minimum viable experience that you’re willing to deliver to IE users? Maybe you’re not ready to write them off completely and just deliver a broken page and a “Best Viewed in Chrome” icon. But you may be willing to say that as long as they view your ads, you don’t care if they can bypass the paywall or can’t comment on articles. In my case, I want Internet Explorer using readers to be able to read my articles and to show up in my analytics. Everything else, I’m willing to cut or sacrifice in the name of freeing up the resources for creating a better no-JS experience. If that’s my minimum viable experience, I am going to create it and test that it actually works, and then stop iterating, so that I don’t accidentally break it with my future changes to the enhanced, modern browser experience.

    Une partie de moi pense que cette version no-js est probablement la meilleure expérience.

March 21, 2021 02:59 PM

David Larlet

Gimbal

J’ai finalement opté pour une gimbal (rotule fluide ? cardan ?) car malgré mes exercices je n’arrivais pas à stabiliser suffisamment mes prises de vues. En plus de la stabilisation, je vois plusieurs avantages :

  1. pouvoir lui demander de me suivre : pour l’instant je m’en tiens à du recadrage dynamique en post-production mais ça laisse relativement peu de possibilités ;
  2. pouvoir me passer d’un rail pour faire des travellings ou d’une rotule dédiée pour faire des vues panoramiques ;
  3. pouvoir faire des prises de vues avec des angles différents (plus proches/éloignées du sol par exemple) ;
  4. pouvoir faire des timelapses dynamiques (tout un domaine à explorer) ;
  5. pouvoir me servir de mon téléphone indispensable comme d’un écran externe : c’est quand même bien plus simple pour se filmer en étant seul !

Je suis allé m’entraîner dans mon jardin et je suis assez satisfait du résultat, surtout compte-tenu des conditions de déplacement assez difficiles (neige molle/fondante). Il me reste beaucoup à pratiquer pour me familiariser avec la bête mais les premiers tests sont concluants. Joie.


Réagir ?

March 21, 2021 11:00 AM

March 20, 2021

Karl Dubost

poussières d'herbes

Volcan de sable Tsujido, Japon, 20 mars 2021

… la géographie d'enfance (la constellation des lieux où l'incroyable intérêt du monde extérieur nous est apparu violemment)
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Il vit son enfance près de l'océan. Il construit son imagination sur le sable, le bois échoué et les coquillages, son horizon comprend un volcan immense, le Fuji. Alors aujourd'hui quand nous sommes allés tous les deux sur la plage, il a décidé de créer un volcan en éruption comme son enfance.

  • Green Gold - Documentary by John D. Liu. 2012. Il y a presque dix ans.
  • Restoring Large Scaled Damaged Ecological Systems
    We aspire to a beautiful, fully functional, peaceful, abundant, biologically diverse Earth brought about through collaborative efforts to restore ecological function and regenerate degraded lands.
  • Turning desert to fertile farmland on the Loess Plateau
    Around 3,000 years ago, farmers settled on the fertile Loess Plateau in western China, a region about the size of France. By the 7th century, the rich soils were feeding about one quarter of the Chinese population. But intense pressure on the land eroded the soil. By the 20th century, desertification had condemned the remaining population to poverty. “It was a desperate place,” says Juergen Voegele, an agricultural economist and engineer at the World Bank who first visited the region in the mid-1980s. But that would soon change. Voegele returned in the 1990s to lead a major 12-year World Bank project to help restore dirt to healthy soils on a vast scale. “This was absolute desert. A few years later the whole thing came back,” he says. “We saw birds, butterflies, insects – the whole ecosystem began to recover. Even after hundreds of years of complete devastation, the seeds were still in the ground and things began to happen very quickly. We did not expect that.”
  • Why Senior Engineers Hate Coding Interviews
  • Forêt

March 20, 2021 02:59 PM

David Larlet

Manuel

I’ve created a user manual about myself and I’d love to hear what other questions people think should be included in something like this. I also think there should be a caveat that this is done knowing that not all your needs and preferences can be met, but there is still value in making them explicit for those you work with.

A user manual for me (cache)

Je découvre cet article via le SNC (cache) qui propose la version traduite suivante :

  • les conditions dans lesquelles j’aime travailler ;
  • les heures et les moments de la journée pendant lesquels j’aime travailler ;
  • les meilleures façons de communiquer avec moi ;
  • les façons dont j’aimerais recevoir des commentaires ;
  • les choses dont j’ai besoin ;
  • les choses avec lesquelles j’ai de la difficulté ;
  • les choses que j’aime ;
  • les autres choses à savoir à mon sujet.

J’aime le fait de pouvoir afficher cela de manière aussi explicite dans son équipe. Je vais essayer de rédiger mon propre manuel.


Réagir ?

March 20, 2021 11:00 AM

March 19, 2021

Karl Dubost

année scolaire

plante en fleurs Tsujido, Japon, 19 mars 2021

Lorsque l'on contemple un paysage à travers le calque des souvenirs, on pratique la « géographie intérieure. »
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Une année scolaire de plus se termine aujourd'hui (Au Japon, l'année scolaire débute en avril et se finit en mars). Bientôt la dernière année de l'équivalent de la maternelle. Et les questions hantent le quotidien… et dans un an… quelle école pour quelle identité ?

March 19, 2021 02:59 PM

David Larlet

Support

Yes, not only that, also just experience with selling very low priced products and how that’s incompatible with the kind of companies that we run and the kind of service we want to offer. So we have a relatively large support department who spend a lot of time being very diligent and careful with all the customers they interact with. And the math on that is that like someone writes us an email and it costs about five bucks, you take all the costs involved with running support department. It costs about five dollars to answer an email.

If you lower your price to the point where one email essentially put you under water on a on a customer relationship, you end up in a place where you don’t want to talk to your customers.

Small Is Beautiful livestream #7 (cache)

Il y a beaucoup de choses intéressantes dans cette discussion, je remercie Laura et Aral d’avoir pris le temps de faire un transcript de l’échange qui me permet non seulement de le lire à mon rythme mais en plus de l’archiver (bon et bien sûr de le rendre accessible aux personnes en ayant davantage besoin).

J’apprécie particulièrement cette partie relative au support, qui lui donne un coût permettant d’arbitrer une intention. Lorsque l’on crée une chose, on y place un espoir dont on essaye de s’approcher. La difficulté est de continuer à partager cet espoir et/ou de le faire évoluer sans renier totalement les conditions de son accession.

Cette difficulté est un travail quotidien.

We were about 45 people, I think, at the time. We had four major products that were all sort of succeeding and growing. And we looked at that and said, you know what? We can’t continue with four major products at the same time, if we’re staying at 45 people, we have to probably go to 150 because there’s these tipping points where once you install this layer of management, you need a bunch more people and so on. So if we’re going to run this whole thing, I can see a straight path to us being 150, maybe 300 people. And I looked at that and said, you know what, I don’t want to work there. I don’t want to work at a Basecamp of 300 people.

Ibid.


Réagir ?

March 19, 2021 11:00 AM

March 18, 2021

Karl Dubost

équilibre

Lions de bronze sur les piliers de temple Katase-Enoshima, Japon, 6 mars 2021

Dans une ville, chacun d'entre nous possède une cartographie tissée sur le métier de sa propre expérience.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Chaque fois que nous trébuchons, nous apprenons le chemin et comprenons notre équilibre.

  • Advocates, lawmakers demand end to anti-Asian hate crimes after Atlanta killings. Le monde découvre petit à petit l'étendue du problème. J'en ai parlé de temps en temps autour de moi sans que les gens comprennent ou acceptent. Mais au moins maintenant ça y est les gens depuis un peu plus d'un an commencent à en parler. Ces crimes là sont destructeurs et traumatiques. Ils renforcent l'isolement. Ils ne donnent pas envie pour les communautés affectées d'être dans un environnement où les micro-agressions sont ressenties au quotidien.

  • Why This Wave of Anti-Asian Racism Feels Different

    Hong: I don’t want to overcomplicate this. There are two ways of talking about this. The act of violence itself is wrong. You cannot excuse it. I think many Asian Americans have never talked about it, and so white people still don’t believe that Asian Americans face racism. Because we’re invisible, the racism against us has also been invisible. This is why it’s important that people are speaking up to show: “Actually, this has been happening, and there’s been a spike. But at the same time, this has been going on for a long time. We just haven’t really talked about it. And now we’re talking about it, and you have to pay attention.”

  • Fromage Sen creates a cheese that Japan can call its own Chiyo Shibata après des études en France voulait créer un fromage qui serait entièrement créé à partir des ingrédients trouvés localement. Elle fait face à quelques résistances :

    “It backfired,” Shibata says. “My experience was too impressive. They all thought I would be too expensive to hire. I was too strong in my field.”

    Dans de nombreuses industries, les employeurs sont parfois effrayés par le talent. Peut-être que cela tient au contrôle. Une entreprise est une machine à contrôler les capacités de travail d'une personne dans la réalisation de son objectif. Une personne hors-norme fait peur car elle échappe au contrôle.

    L'histoire de la découverte de sa bactérie sur le marché de poisson de Tsujiki est également formidable.

    Then, in 2013, Koshida Shouten, a dried fish maker, contacted Shibata, in need of her microbial expertise. Inspectors at Tsukiji Market, one of Koshida Shouten’s primary outlets, were concerned about the safety of their brine — used to flavor the fish — and wanted the company to add chlorine to sterilize it.

    Koshida Shouten hesitated. The company believed the brine, in use for over 50 years, was safe as well as key to the quality and flavor of their product. However, they also believed they couldn’t guarantee its safety without checking.

    Shibata took samples and made a surprising discovery. Microbes did live in the water, but these were Lactobacillus, a diverse bacteria used in food production the world over. They gave Koshida Shouten’s fish its quality and taste while also fending off bad bacteria that could result in illness or spoilage.

    “It was a completely different world in those barrels,” Shibata says. “There were bacteria from the sea, the forest, even the soil. It was a Japanese treasure.”

  • FORÊT, Identifier, cueillir, cuisiner. Merci David.

    FORÊT est un guide d'identification réinventé qui nous offre, dans un seul et même ouvrage, toutes les clés pour redécouvrir les trésors oubliés de ce formidable garde-manger que constitue notre terroir sauvage. Pratique et poétique, cette bible des plantes comestibles du Québec contient plus de 100 références magnifiquement illustrées et autant d'inspirantes recettes pour apprêter les délices forestiers.

March 18, 2021 02:59 PM

David Larlet

Fatigue

Bien au-delà de la fatigue, l’épuisement n’a plus l’issue du sommeil ou du repos, la dissolution dans l’absence par élimination de tout désir, de toute énergie. À son insu ou non, l’individu chercher à se soûler de fatigue pour s’affranchir de soi et interrompre le flux de la pensée. Sans l’activité de l’esprit l’individu se dissout. « Je suis mort », dit justement l’homme épuisé.

Disparaître de soi, David Le Breton

Dans une situation stressante, il est facile de se réfugier dans l’épuisement. Un corps fatigué pense moins. Mais attention aussi, un corps fatigué pense mal.

À travers l’engagement dans un effort durable et/ou par absence de repos, la fatigue est un état où disparaître, un effacement provisoire par lassitude, en se laissant doucement glisser dans un monde rétréci, même si les sensations ne sont pas heureuses. L’un des avantages est de rendre difficile la fixation de la pensée. Plus rien ne la retient, elle coule, trop lourde à porter. […] Elle est une excuse pour se lover en soi et diminuer ainsi l’intensité de la relation avec le monde. Moins attentif aux autres ou aux tâches à accomplir, l’individu n’est plus qu’à la surface de lui-même et possède une excuse sincère pour se détacher des impératifs du travail ou du lien social.

Ibid.


Réagir ?

March 18, 2021 11:00 AM

March 17, 2021

Karl Dubost

épuiser le champs des possibles

sandales à une entrée Katase-Enoshima, Japon, 6 mars 2021

Et je vais, répétant comme un mantra tibétain ce vers de Pindare (Odes pythiques) : « N'aspire pas ô mon âme à la vie éternelle, mais épuise le champs des possibles. »
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Épuiser le champs des possibles est un programme de la réinvention et de l'éloquence du présent. Déplier les sens dans leur multitude pour se réjouir de chaque goutte d'eau d'une averse de printemps.

  • 'Sometimes the answer is to do nothing': unflashy French duo take architecture's top prize

    Their powerful rallying cry has become all the more urgent in light of the climate emergency: “Never demolish, never remove or replace, always add, transform, and reuse!”

    Ceci pourraît être appliqué au design de sites Web. Tant de sites sont refaits pour rien alors qu'il suffit de corriger certains éléments.

    “Demolishing is a decision of easiness and short term,” said Anne Lacaton. “It is a waste of many things – a waste of energy, a waste of material, and a waste of history. Moreover, it has a very negative social impact. For us, it is an act of violence.”

March 17, 2021 02:59 PM

David Larlet

Arrivant·es

Here’s the problem: how do you make a space that feels right for beginners when you have thousands of experts in the group who also want to join in?

[…]

Experts are very good at occupying these spaces. They are comfortable speaking, and eager to share their knowledge. How do we ensure that they don’t monopolize the discussion?

Beginners can be shy, and reluctant to speak. They may feel like they don’t know enough to even ask a question. They don’t want to appear dumb. They hear the experts around them, and feel even more certain that this is not for them.

The experts could have the best intentions: they want to help the beginners. They are interested in the subject, and have useful bits of information to contribute.

Beginners in a sea of experts (cache)

Trois nouvelles personnes sont arrivées au sein de Scopyleft ces derniers mois. J’apprécie le fait que l’on transmette les précédentes pratiques en précisant régulièrement que celles-ci peuvent être transformées par ce nouvel état. L’expérience permet bien souvent d’aller plus vite, mais potentiellement dans une direction qui n’est plus la bonne. Je trouve sain que la croissance ne soit pas synonyme d’accélération mais de transformation, ce n’est pas à l’arrivant·e de s’adapter mais à toutes les personnes du groupe d’accepter un nouvel équilibre.

J’aime me rappeler de cette métaphore technique :

Teams are immutable. Every time someone leaves, or joins, you have a new team, not a changed team.

Richard Dalton sur Twitter


Réagir ?

March 17, 2021 11:00 AM

March 16, 2021

Karl Dubost

sans précipitation

Fougères Katase-Enoshima, Japon, 6 mars 2021

Avant de se mettre en route à l'aurore, avant de partir pour un long voyage, avant une séparation difficile ou une courte absence, les Russes prennent l'habitude de s'asseoir quelques secondes en silence.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Je suis souvent en avance sur l'horaire optimum. Je veux laisser la possibilité de me glisser entre les doigts. Je ne veux pas avoir à précipiter la tranquilité et la sérénité du mouvement. Ce silence du départ où on a le temps du « ne rien faire » est un moment d'extase tranquille.

  • The Commute: Walking 90km to work

    I had more experiences in the last 48 hours than 10 years of driving.

    Mon style d'expérience ! Merci Daniel.

  • Solar Protocol

    Solar Protocol is a web platform hosted across a network of solar-powered servers set up in different locations around the world. A solar-powered server is a computer that is powered by a solar panel and a small battery. Each server can only offer intermittent connectivity that is dependent on available sunshine, the length of day and local weather conditions. When connected as a network, the servers coordinate to serve a website from whichever of them is enjoying the most sunshine at the time.

  • The Commute: Walking 90km to work

  • Designing calculator apps

    If you give important information to an information system and it disappears as soon as you enter it, you can’t check your work. You can’t catch mistakes.

    J'utilise souvent la recherche spotlight du finder pour calculer spécifiquement car je peux entrer des opérations et les voir.

    calcul dans spotlight

  • De nombreuses choses fabuleuses dans le fil de nouvelles de la mission perserverance. Ce rocher en couches (sédiments) notamment.

March 16, 2021 02:59 PM

David Larlet

Confort

Developers, particularly in Silicon Valley firms, are definitionally wealthy and enfranchised by world-historical standards. Like upper classes of yore, comfort ("DX") comes with courtiers happy to declare how important comfort must surely be. It’s bunk, or at least most of it is.

As frontenders, our task is to make services that work well for all, not just the wealthy. If improvements in our tools or our comfort actually deliver improvements in that direction, so much the better. But we must never forget that measurable improvement for users is the yardstick.

The Mobile Performance Inequality Gap, 2021 (cache)

Pour résumer, le budget réactualisé de la décence serait de ~100KiB (gzipped) of HTML/CSS/fonts and 300-350KiB of JavaScript on the wire (compressed). Un demi méga-octet transféré et si on a bien fait son travail on espère que ça ne donne pas une expérience trop fastidieuse en-deçà du 75e centile.

Je viens de vérifier et on est à 469 Ko sur MesConseilsCovid. On a dû faire des choix assez drastiques pour cela : pas de framework, des dépendances limitées, etc. Est-ce que c’est inconfortable pour autant ? Parfois, et dans ces moments je me rappelle que mon « inconfort » est au service de l’accessibilité du produit pour lequel je travaille.

Et j’y accorde davantage d’importance.

Getting there involves no small amount of class traitorship; the frontend community will need to value the commons over personal comfort for a little while longer to ease our ecosystem back toward health. The past 6 years of consulting with partner teams has felt like a dark remake of Groundhog Day, with a constant parade of sites failing from the get-go thanks to Framework + Bundler + SPA architectures that are mismatched to the tasks and markets at hand. Time (and chips) can heal these wounds if we only let it. We only need to hold the line on script bloat for a few years for devices and networks to overtake the extreme, unconscionable excesses of the 2010’s.

Ibid.


Réagir ?

March 16, 2021 11:00 AM

March 15, 2021

Karl Dubost

vers le temps du crépuscule

Marche d'accès à un temple Katase-Enoshima, Japon, 6 mars 2021

Le voyage ralentit, épaissit, densifie le cours des heures.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Un jour il faudra que le matin au lever du jour, je commence à marcher jusqu'à la tombée de la nuit dans la direction de Tokyo. La destination sera le temps, celui du crépuscule. Ainsi je découvrirais un lieu et une trajectoire.

  • TIL: Je découvre console.group(titre_groupe) et console.groupEnd(titre_groupe). Tous les console.log() seront envoyés dans un groupe qui peut se minimiser dans la console et qui aura le label titre_groupe.
  • Revealed: seafood fraud happening on a vast global scale
  • L'école suffocante. Black hair, white underwear: A battle resumes over Japan’s school rules
    “Schools just assume without any thought that all Japanese people have black straight hair and girls should act a certain way,” she said. “But Japan is not a single-ethnicity nation anymore. Schools don’t realize society has changed and that they are forcing an outdated ideal on students. This proves they have no intention or ability to teach about diversity.”

March 15, 2021 02:59 PM

David Larlet

Partage

80 emojis in, forking over money for a goat emoji domain name, you seriously start to question what you’re doing.

$1200 later, 150 emoji domains were mine.

I bought 300 emoji domain names from Kazakhstan and built an email service (cache)

J’aime lorsque des inconnu·es partagent leurs brins de folie.


Réagir ?

March 15, 2021 11:00 AM

March 14, 2021

Karl Dubost

éviter le zénith

Magnolia Fujisawa, Japon, 6 mars 2021

Se lever, souffler sur les braises, faire chauffer son thé, se mettre en route, …
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Quand les pétales du magnolia tombent, le ciel s'éloigne.

En dessous, l'ombre invite l'élan.

  • Automatic offline Twitter card images (og:image) generator for static sites

    My main problem with these services is somewhat philosophical. I don’t fancy the idea of having my website build / deployment process dependent on some third-party, online API. For me, one of the benefits of static site generators is that they can be used in air-gapped environment. This is important component of ensuring that website is fully reproducible.

    Chercher le bon équilibre entre son autonomie et sa capacité à agir.

  • CSSearchQuery

  • Forage

    Forage is a beautifully illustrated celebration of edible plants that can be found throughout the world. Anybody can enjoy the increasingly popular back-to-nature activity of foraging. In some countries these plants are now forgotten as food, but in others they are still celebrated for their value as nutritious, delicious ingredients and cooking with wild plants is increasingly being adopted by mainstream restaurants. Journeying through 50 globally populated edible plants, Forage explores the culture and history of our wild food.

    Les remèdes des champs, les mémoires oubliées de ce que nous pouvons manger au pied de nos randonnées.

March 14, 2021 02:59 PM

David Larlet

Impôts

Ironiquement, au moment où je me décide à essayer de mettre un peu d’argent de côté, l’Agence du Revenu du Canada et Revenu Québec s’associent pour m’indiquer qu’il serait plus pertinent de l’investir dans des mesures sociales.

Ça pique, à différents niveaux.


Réagir ?

March 14, 2021 11:00 AM

Christian Fauré

Interview de Kevin Kelly

Voici l’interview que j’ai pu faire de Kevin Kelly où l’on parle surtout de son livre ” What Technology Wants“.

Avec le chapitrage suivant :

00:00​ : “What technology wants”

02:30​ : “Technium” & “Technosphere”

08:07​ : “What evolution wants”

10:23​ : “Efficiency” & “Opportunity”

14:52​ : “Sentience”

18:03​ : “Entropy” & “Exotropy”

25:40​ : “Tendencies” & “Facts”

29:46​ : “What are you working on ?”

by Christian at March 14, 2021 09:43 AM

March 13, 2021

Karl Dubost

travailler l'épice

épices sur une planche de bois Tsujido, Japon, 13 mars 2021

voyager revient à prendre ses jambes à son cou pour échapper à la prison des habitudes.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

thé noir, anis étoilé, clous de girofle, gingembre, cannelle et des jolies tasses.

Depuis quelques semaines, je prépare notre chai latte en travaillant les épices, surtout les jours de pluies.

Aujourd'hui, il pleut.

  • Dawn Kwan: Forging Her Way in the World. Il existe parfois des événements qui sont des échecs mais qui créent suffisamment d'émotions qui nous incitent à les poursuivre.

    Dawn Kwan

    One of my friends asked if I wanted to try throwing, and she snuck me into the pottery studio during lunch time. It was then that I made my first piece, which was an utter failure despite my friend conveying what little knowledge she had to me. Despite how that turned out, I think there was something that clicked, and I felt that determination to try again. This process is super tedious and taxing and it’s very humbling, this whole experience of failing again and again – and this was just a glimpse of what was to come. So I went back to the studio the day after and the technician actually taught me how to throw better. I just kept going back during my lunch break whenever I had a chance. Even if I had just a half an hour break, I would go back. That’s when it all started.

  • Teens on a Year That Changed Everything

  • Néologisme. Formidable, dommage que ce ne soit pas en français.

March 13, 2021 02:59 PM

David Larlet

In·dépendance

I read a lot of other people’s code. I highly recommend it. One of my golden rules is that you shouldn’t blackbox things you don’t need to. I like to “use dependencies for efficiency, not ignorance.”

When I’m vendoring code - copying it into the project and making it pass my basic eslint & testing standards, I’ll do light rewrites and refactors of new code, allowing me to get a deeper understanding of how they work and where their limits lie.

[…]

And sometimes, sure - I’ll read through a dependency, start refactoring, and realize that it’s going to be simpler to write it myself, or I should find another option. It doesn’t matter if something is a dependency or my code: when you ship a product, it’s all your responsibility.

Vendor by default (cache)

C’est l’une des raisons pour lesquelles j’essaye d’aller le plus loin possible avec un produit sans avoir de système de dépendances JS autre que la récupération du build qui est présent sur le dépôt source (s’il n’y en a pas, tant pis…). Le fait de copier manuellement ce fichier sur mon propre dépôt donne du poids à la dépendance, ce n’est pas une simple ligne dans un fichier. Un effet de bord que j’apprécie beaucoup aussi est de pouvoir identifier et corriger les bugs localement plus facilement.

Cela me rappelle les pistes que j’explorais déjà il y a 5 ans, notamment la partie sur les budgets.


Réagir ?

March 13, 2021 11:00 AM

March 12, 2021

Karl Dubost

attendre l'avocat

Graine d'avocat Tsujido, Japon, 12 mars 2021

Sa certitude suffit à perpétuer le mythe.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

J'aime la graine d'avocat. Son contact lisse dans la paume et son temps allongé, étiré dans les semaines oubliées. Placé sur l'eau, la racine s'enfonce dans notre impatience, imperceptible. Il nous enseigne la persistence, la résistance face à nos distractions.

  • auto-regénération de limaces de mer
    The head wounds the sea slugs created during autotomy took only one day to heal. Organs such as the heart took an average of one week to regenerate. For most of the sea slugs, the regeneration process took less than three weeks to complete.

March 12, 2021 02:59 PM

David Larlet

Forêt

Depuis, le projet d’acheter des hectares par-ci par là commence à me trotter dans la tête. Les sortir des zones de chasse — un terrain privé d’une surface minimum donnée est chassable par défaut. Les sortir de l’exploitation forestière en monoculture. Y recréer des écosystèmes vivants, endémiques et/ou préparés au changement climatique. Envisager de l’habitat léger à toute petite échelle.

Acheter de la forêt (cache)

Je crois qu’avant même de vouloir construire une cabane sur un terrain, ce qui m’intéresse c’est cet aspect conservation. Pas forcément dans le sens sanctuaire mais dans le fait d’y cheminer/vivre de manière sereine. Un lieu discret, d’observation, d’apaisement. Un lieu où il fait bon être.

Je m’imagine naviguer d’îlot en îlot dans un archipel de forêts libérées. Si la propriété c’est le vol, j’ai envie de voler un bout du monde à la folie des humains. Orgueil déplacé ? Tant pis.


Réagir ?

March 12, 2021 11:00 AM

March 11, 2021

Karl Dubost

juste le contenu

Cloche de temple Katase-Enoshima, Japon, 6 mars 2021

La vie n'est que dévoration.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

J'aime beaucoup cette proposition

So I would propose to skip skip links. It makes much more sense to start each page with the content people expect on that page. Right? And if you really need navigation (which is terribly overrated if you ask me) you can add it in the footer. Which is the correct place for metadata anyway.

Il est très facile maintenant avec grid et flexbox de remettre les blocs visuellement dans l'ordre désiré. Mais en effet, il est plutôt rare que la première chose que je veuille faire sur une page est de partir ailleurs sans avoir lu le contenu. Et donc mettre la navigation à la fin plutôt qu'en haut devient tout de suite beaucoup plus judicieuse.

Et sur La Grange que se passe-t-il en ce moment ?

navigation du début de page

  1. Le titre du site avec un lien de navigation vers la page d'accueil.
  2. Un lien vers la vue globale du site
  3. Un lien vers le mois en cours
  4. Un lien vers l'année en cours
  5. Un lien vers le titre du billet précédent

Finalement le contenu avec le titre du billet. Peut-être devrais-je réarranger tout cela afin que même si visuellement équivalente, le contenu soit au tout début de la page.

Accessibilité vue par les devtools de la Grange

March 11, 2021 02:59 PM

David Larlet

Héros

What can you do to help? Number one, for all time, pay attention to the people in the room who may feel vulnerable and step in if they are being faced with any questionable behaviour. Passive-aggressive comments can often escalate into worse situations, don’t let it get there. Make sure people know when their behaviour is unacceptable, and take care of the person who had to deal with it, especially when they might be more vulnerable alone later on.

Ask someone if they need company getting to where they need to go, and help them find a safe route, or someone who is suitable to help them, well ahead of the time they need to leave. Realise that offering to take someone back to their accommodation can be perceived as a potential threat, so prioritise finding a person who will make them feel safe over being the hero yourself.

Safety at conferences (cache)

Le véritable héros est celui qui sait laisser sa place.


Réagir ?

March 11, 2021 11:00 AM

March 10, 2021

Karl Dubost

planter du béton

camphrier Tsujido, Japon, 21 janvier 2020

On y apprend des choses d'une cruauté sans nom.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Près de la maison il y avait deux géants, des camphriers. Je les appelais Ungyō et Agyō.

camphrier Tsujido, Japon, 6 mars 2020

En mars 2020, le camphrier assassiné, tronc, disparassait sous nos yeux attristés. À chaque fois que je passais devant, je m'inclinais et je pensais à lui. Et puis quelques semaines plus tard, ils ont fini de le débiter et de creuser pour enlever complètement la souche. Quel gâchis. J'avais compté les cernes entre 100 et 200 ans.

Aujourd'hui, c'est une autre verticalité ! Ils ont commencé les travaux, ils sont en train de planter du béton.

perforage sur un chantier Tsujido, Japon, 10 mars 2021

March 10, 2021 02:59 PM

March 09, 2021

Karl Dubost

printemps amer

Tsukushi Tsujido, Japon, 9 mars 2021

Le marcheur revient à sa nature profonde (la bipédie), s'emplit de la beauté du monde, ne laisse que l'empreinte de ses pas, apprend que ce qu'il ressent vaut mieux que ce qu'il possède.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Dans son sac, après une randonnée, il revient de l'école avec une poignée de tsukushi (la prêle des champs) que nous cuisinons.

Texture amère, goût du printemps.

  • site statique et résilience.
    If you can read this, then this site is now being statically rendered and served from Azure storage (all 8000-odd posts and reference pages in it, spanning around 16 years). […] Most importantly, there should be no broken URLs
  • This wall has more commits than you. C'est une station de Montréal. Et cela me donne envie d'avoir un thème dans ses dégradés.

March 09, 2021 02:59 PM

David Larlet

Fun

And there’s plenty of other backfill features, as we like to call them. The stuff you’re just supposed to do. The things people will ask for.

But people don’t ask for weird. They don’t ask for different. They even rarely ask for fun. Practical? Yup. Configurable? Definitely. Life is more than just that, though.

[…]

That’s why its our duty to stand up for weird/different/fun. Give it a seat at the planning table.

Keep HEY weird (cache)

C’est une des choses qui me titille avec les entretiens utilisateur·ices, les approches LEAN, etc. On obtient des produits plus pertinents, plus rapidement mais qu’en est-il de la partie fun ? C’est déjà très bien d’arriver à un outil fonctionnel mais comment le conjuguer à une « humanité » imparfaite et surprenante ?

Dans cet étau d’efficacité, on passe peut-être à côté de quelque chose d’important. On court après une recherche aussi rapide que celle de Google, un achat aussi 1-click que celui d’Amazon, une interface aussi simple que celle d’Apple mais les fois où j’ai des émotions c’est quand je me connecte au site même-pas-en-HTTPS de la ferme du coin pour commander des œufs et qu’ils me répondent manuellement pour me dire À dimanche !.


Réagir ?

March 09, 2021 11:00 AM

March 08, 2021

Karl Dubost

béton fade

Enoshima et immeubles Katase-Enoshima, Japon, 6 mars 2021

Le bunker, échec de l'architecture : une carapace de béton pour se protéger du ciel et une fente étroite pour surveiller l'horizon.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Les ukiyo-e parfois se détériorent avec le temps, les couleurs se perdent, les images deviennent un peu plus fades, le béton remplace les nuances. Nous avons entassé nos points de vue verticalement. Nous nous cachons tous la possibilité de l'horizon et nous l'avons remplacé par un canvas pointilliste de fenêtres préfabriquées et d'unité à air conditionné. Notre vie déjà sous le respirateur de nos illusions.

Il faut parfois fermer les yeux pour mieux les regarder et se souvenir du maître.

Peinture de Enoshima Enoshima in Sagami Province (Sôshû Enoshima), from the series Thirty-six Views of Mount Fuji (Fugaku sanjûrokkei)

sur le bord du chemin

March 08, 2021 02:59 PM

David Larlet

Vie

After more than six months of filming and countless tweaks, van IJken was able to shrink what would take around four weeks in nature down to just six minutes of otherworldly beauty.

Incredible time-lapse shows a single cell transforming into a salamander (cache)

On a beau envoyer la persévérance sur Mars et s’extasier sur des images désertiques uniquement peuplées de robots, la beauté de la vie est bien sur Terre.

Vouloir attribuer des règles à la création, cela revient à essayer de séparer l’esprit du corps.

Dune IV. L’Empereur-Dieu de Dune, Frank Herbert


Réagir ?

March 08, 2021 11:00 AM

March 07, 2021

Karl Dubost

soba après l'école

Plat de soba Tsujido, Japon, 7 mars 2021

On ne se bat plus contre la montagne, on fait corps avec elle.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Dimanche, il y a une réunion à l'école… une réunion pour les pères. Le sexisme ordinaire au Japon ne se regarde pas en face du miroir. Personne ne questionne l'incongruité de cet événement. Ce sera un de mes retours vers les enseignants, toutes femmes.

Heureusement le soba avec des aubergines vient apaiser mon trouble, une fois revenu à la maison.

sur le bord du chemin

March 07, 2021 02:59 PM

David Larlet

@World

When I write a certain kind of email — aka a blog post — why do I have to address it to someone? Why can’t I just address my thoughts to the world? Direct to the web for anyone and everyone? Rather than define the recipients, I just write and let the recipients find me.

[…]

This post you’re reading right now is the world’s first HEY World post. And I published it by simply emailing this text directly to world@hey.com from my jason@hey.com account. That was it.

"Hey, World!" (cache)

Plus que la publication via un courriel, ce qui m’intéresse(rait) dans cette approche c’est le fait de pouvoir faire une réponse à ce courriel en mettant le monde en copie. J’ai souvent des échanges privés qui pourraient être partagés et peut-être que si la barrière était un peu moins haute ça m’inciterait à la sauter.

Cela se rapproche d’une archive de liste de discussion qui sert de commentaires, ce que j’avais expérimenté il y a quelques années mais l’intégration était fastidieuse. Peut-être qu’en créant une boite IMAP dédiée cela pourrait aller plus loin qu’un générateur de blogs. Genre, des commentaires décentralisés. #RunningGag

J’ai besoin de laisser mûrir cette idée.


Réagir ?

March 07, 2021 11:00 AM

March 06, 2021

Karl Dubost

dragon bleu

plafond peint Katase-Enoshima, Japon, 6 mars 2021

Je préfère éteindre la télé et allumer le monde autour de moi.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Sous le plafond bleu, j'ai senti le dragon bleu.

sur le bord du chemin

March 06, 2021 02:59 PM

David Larlet

Pistage

Quant à le définir : d’abord il faut comprendre que le pistage est pour moi complètement désarticulé de la chasse : cela n’a rien à voir. Le « pistage philosophique » qui m’intéresse est plutôt de se rendre sensible à la manière dont les autres vivants habitent avec nous ce monde, pour inventer des formes de cohabitation plus riches et plus vivables pour tous. Je le définirai donc comme une manière renouvelée d’être attentif aux vivants. […] Ce que j’aime dans cette affaire, c’est qu’il s’agit d’une pratique dans laquelle on est sorti de l’opposition entre pensée et sensibilité, entre théorie et pratique : dans le pistage, pour interpréter les indices laissés par un cerf, une panthère des neiges ou un loup, on tisse de manière très serrée les sens, l’intuition, l’imagination, et le raisonnement, le tout pour chercher un état d’attention très aiguisé, vibratile, à ce qui se passe autour.

Baptiste Morizot : « L’animalité est constitutive de notre identité dans ce qu’elle a de sain » (cache)

C’est une piste que j’aimerais suivre : être en capacité d’apprendre de simples traces, d’imaginer des interactions, des scénarios à partir des éléments laissés, remonter un cheminement pour tenter d’en comprendre les intentions. C’est ce que j’avais commencé à faire avec les Programmes Coyote mais ils sont maintenant un peu trop éloignés (sans compter que c’est compliqué en ce moment…). Or, c’est un apprentissage qui demande à être accompagné — à moins peut-être d’habiter la forêt à plein temps.

Encore et toujours une question de temps.


Réagir ?

March 06, 2021 11:00 AM

March 05, 2021

Karl Dubost

mots de la forêt

Chevreuil Tsujido, Japon, 5 mars 2021

Le moine Dōgen Zenji, au XIII<sup>e</sup> siècle, errait sur les chemins lorsqu'il rencontra un vieillard qui s'épuisait à quelque tâche agricole. « Pourquoi ce travail harassant ? Laisse faire les autres », dit le moine. Le vieux lui lance : « Les autres, ils ne sont pas moi. »
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Quand nous échangeons des mots entre océan et forêt, entre Pacifique et Manche, je m'évade sur les rêveries d'humus et de lychens. Elle me dit les mots des animaux ; mes doigts, posés sur le crayon, imaginent les visiteurs de La Grange.


Définir son propre chemin dans les ronces et les orties, dans le parfum des écorces, dans le corps engagé, debout et en mouvement.

sur le bord du chemin

  • Lillian
    He suggests Russia is the new Land of Opportunities and advises her to go back to her home country. … After Lillian finds a map of North America in an empty weekend home, her endeavor gradually takes shape. She seems determined to walk across the North American continent and to reach Russia via the Bering Strait.

March 05, 2021 02:59 PM

David Larlet

Grand Nord

Je lis ces jours-ci avec grand intérêt les aventures de David Larlet dans « le Grand Nord ». Bon, en réalité je ne sais pas s’il est vraiment dans le « Grand Nord » canadien lors de ses sorties pédestres, mais pour l’européen que je suis, dès qu’il y a trois montagnes, un lac, de la neige partout, et pas un troquet à l’horizon, c’est la représentation que j’en ai — bref.

log : vol. 11, num. 1, vendr. 5 mars 2021, réveil (cache)

Au risque d’être déceptif, la latitude de Montréal est comprise entre Bordeaux et Lyon (pour un référentiel français). Et lorsque je vais vers le Nord pour rejoindre des contrées à plus faible densité, ça doit faire du 100-150 km plus haut tout au plus.

En parlant de densité, autres chiffres intéressants : la densité du Canada est de 4 habitant·es au km2, sachant que la population se concentre dans les agglomérations (cache, source) du Sud, ça donne une densité encore plus faible dès qu’on en sort. À titre de comparaison, la moyenne de la France est à 107 hab./km2, celle du Japon à 332 hab./km2.

Bon et maintenant que le décor est planté, est-ce que j’ai envie d’aller dans le Grand Nord ? :-)

Il y aurait un avantage à potentiellement croiser moins de machines récréatives bruyantes (été comme hiver). Ça signifie également que les secours sont plus éloignés, la famille aussi… Sous un autre angle, cela me gêne pas mal de griller de l’essence de façon encore moins raisonnable pour mon petit plaisir. Peut-être que si un jour j’habite plus au Nord, cela me motivera pour explorer plus avant la forêt boréale, sans dépasser la limite où je commence à me faire chasser par les ours blancs. Pas vraiment envie de devoir me balader avec un fusil, je risquerais de croiser un chasseur.


Réagir ?

March 05, 2021 11:00 AM

March 04, 2021

Karl Dubost

chantier et authenticité

Chantier dans la rue Tsujido, Japon, 3 mars 2021

ces touristes quittant un endroit prestigieux, persuadés d'avoir été les derniers à en goûter l'authenticité. Après eux, ces lieux dénaturés seraient bons à être jetés en pâture aux visiteurs indignes.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Depuis quelques jours, ils fabriquent un mur d'enceinte pour les plantes d'une cité d'immeuble le long de la route principale. Le chantier est propre. Chaque objet, outil, matériau prend sa place dans un protocole bien établi. On peut y voir l'amour d'un travail bien réalisé ou bien la suffocation d'une obédience à l'autorité. Peut-être un mélange des deux. Dépendant de notre propre humeur, on penchera d'un côté ou de l'autre de l'interprétation.


Il y a probablement quelque chose qui tient du rêve de l'explorateur de vouloir se croire le premier à éprouver l'authenticité d'un lieu. Et pourtant notre visite n'est pas plus authentique que les milliers de visiteurs passés avant nous depuis déjà des siècles. Le visiteur veut préserver l'authenticité de son expérience bourgeoise du local (sans se sâlir) pour ne pas abîmer son propre souvenir. « Ce n'est plus comme avant. » ou « c'est les dernières années pour le découvrir. » Le visiteur oublie le temps et l'histoire, le visiteur a oublié sa propre authenticité dès qu'il revient chez lui.

sur le bord du chemin

March 04, 2021 02:59 PM

David Larlet

HTML-over-WebSockets

But this wasn’t terribly easy for many developers to grok at first. I sure didn’t. And the benefits weren’t exactly clear either. After years (decades, even) of wrapping our heads around the HTTP request cycle, to which all server-handled features must conform, adopting this WebSocket tech layer required a lot of head scratching. As with many clever new technologies or protocols, we needed a higher-level abstraction that provided something really effective for getting a new feature in front of a user, fast.

The Future of Web Software Is HTML-over-WebSockets (cache)

En ce moment, ça me gratte justement bien la tête. Je me retrouve davantage dans cette approche (cache) et j’ai presque du plaisir à utiliser Stimulus, ça semble être le niveau de structuration et de non-abstraction dont j’ai besoin. J’ai aussi essayé Turbo (Frames) mais je n’ai pas été assez loin pour voir les avantages décrits dans l’article (et c’est trop jeune pour mon niveau de confiance) : j’ai fini par recoder juste ce qu’il me fallait avec Stimulus.

J’apprécie le fait que ces ré-explorations donnent lieux à de nouvelles initiatives comme Django-Unicorn ou Sockpuppet pour ne citer que les déclinaisons dans l’écosystème Django. J’ai l’impression que c’est le compromis acceptable pour le vieux développeur que je suis : de la réactivité au niveau de l’interface pour les utilisateur·ices, de la logique et de la stabilité côté développement pour ma sénilité d’esprit.

Attention si vous partez sur des WebSockets, j’ai récemment appris (cache) que les restrictions de type CORS ne sont pas du tout respectées.

Note : je suis surpris qu’il n’y ait pas encore un projet intitulé RESTream dans le domaine 🙃🚎.


Réagir ?

March 04, 2021 11:00 AM

March 03, 2021

Karl Dubost

rêverie de racines

daikon coupé et ses fanes Tsujido, Japon, 3 mars 2021

Si l'on veut se réconcilier (un peu) avec l'Homme, on songera que certains êtres (une infime minorité de génies, malheureux flambeaux de notre vaste nuit) sont capables de produire de la beauté. La beauté est cette voûte sous laquellle il fait bon se tapir pour oublier le reste.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Avant de la rencontrer, je ne le savais pas. Elle m'a ouvert les rêveries des secondes vies de légumes. Pour tous les légumes racines (carottes, daikon, navet, etc.) que vous cuisinez chez vous, lorsque vous coupez le haut de la racine, mettez là dans un peu d'eau.

Après quelques jours de nouvelles fanes commenceront à pousser. Dans le coin d'une cuisine, sur la table à manger et voici le repas qui pousse dans son élan végétal. Ici un daikon qui nous a surpris en produisant non seulement des feuilles vertes, mais également des blanches nacrées de parme.

daikon en fleurs Tsujido, Japon, 3 mars 2021

sur le bord du chemin

March 03, 2021 02:59 PM

David Larlet

Vivre avec

Chaque jour de « vivre avec », les différents variants du virus circulent. Plus ils circulent, plus la probabilité de nouveaux variants augmente. En décembre, quand les médias ont commencé à parler de variants, les bavards ont joué les étonnés : Des variants ? Il y a des variants ? Quelle surprise ! Bah oui ! Des mutations. Des branches. Des variétés. Biologie élémentaire. Plus on laisse tourner cette saloperie, plus on risque de voir émerger des variants. C’est ça aussi, le « vivre avec ». Ça veut dire jouer avec le feu. Ça veut dire laisser brûler un immeuble, puis un quartier, voire toute une ville, en espérant que le feu en se propageant ne va pas atteindre une bonbonne de gaz, un bidon d’essence, ou un entrepôt de produits chimiques.

Chaque jour de « vivre avec », la peur fait son chemin. Chaque jour de « vivre avec », les esprits sont usés par les situations absurdes, les mensonges officiels, les injonctions contradictoires. Chaque jour de « vivre avec », les habitants de ce pays prennent conscience qu’ils ne peuvent plus compter sur leur pays. Chaque jour de « vivre avec », on rend les gens un peu plus fous – y compris l’auteur de ces lignes.

Vivre avec les fléaux (cache)

Je ne vous cache pas qu’il m’est de plus en plus difficile de communiquer/implémenter quotidiennement la doctrine gouvernementale. Faire un tel suivi me met chaque jour depuis 9 mois aux premières loges des incohérences et autres revirements de situation. Le pire étant de faire le constat de l’accouchement, en un mot : douloureux. On attend toujours les doses de péridurale…

J’ai vraiment de l’empathie pour les 68 millions de français·es qui n’y comprennent rien aux directives et c’est la raison pour laquelle je continue à faire mon travail de vulgarisation/simplification mais je sais que je suis en train d’y laisser des plumes. Ne serait-ce que par le fait de vivre avec ce doute oppressant : suis-je vraiment en train de faire le moins de dégâts possible ?!


Réagir ?

March 03, 2021 11:00 AM

March 02, 2021

Karl Dubost

gorfou rouillé

Fuji Tsujido, Japon, 2 mars 2021

Ils sont un peu comme leur itinéraire : à contre-courant.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Sur la plage, dimanche dernier, je trouve une pièce de métal rouillée qui ressemble à un gorfou.

Sous le soleil, les doigts brûlés par le souvenir de la glace.

sur le bord du chemin

  • Travail des infirmières autour de patients atteints de COVID-19 avec deux caméras montées sur les infirmières aux États-Unis.
  • Boulot en Remote, OR
  • DJI Mini 2. De temps en temps, je regarde les progrès des drones. Celui-ci 4K, 10km, 31 minutes d'autonomie pour 230g. Impressionnant. Je pense aux aventures de David dans la forêt, mais les drones font toujours un peu de bruit.

March 02, 2021 02:59 PM

David Larlet

Dépression

Mais je ne suis pas à l’arrêt en ce moment : je me lève tous les matins, je travaille, j’agis, je ne suis pas effondré toute la journée. Les vagues déferlent les unes après les autres, et puis entre les vagues je surnage. Les apparences sont presque sauves. C’est pour ça que je ne peux pas me considérer vraiment comme dépressif. C’est pour ça que je me soupçonne parfois de n’être qu’un imposteur, un faux-dépressif, un simulateur, un enfant gâté qui fait son intéressant, et toutes ces sortes de choses. Je ferais mieux de me taire : tout ça c’est dans ma tête, juste dans ma tête.

L’asymptote du dépressif (cache)

J’ai lu ce texte au réveil, il y a quelques jours, et il ne cesse de tourner en fond dans un coin de mon cerveau. Pour ma part, la situation liée au Covid aura eu l’effet inverse de ce qui a pu se passer chez pas mal de personnes. J’ai pu me rendre compte que je n’étais pas fou, que ce que j’entrapercevais était possible et conduit à une chaîne de réactions relativement logiques.

C’est loin d’être enthousiasmant mais cela m’a bizarrement permis de me rassurer sur mon état de santé mentale. Et c’est déjà pas mal.

Elle dresse le tableau de la crise climatique et de la décimation du vivant pour poser cette question, celle d’un médecin : comment aider ces « personnes rationnelles et lucides dans un monde qui ne l’est pas » à ne pas rester tétanisées et honteuses de leurs pensées dépressives ? Comment contourner, par exemple, « l’hubris impuissante », cette tentation d’avoir l’idée géniale pour tout changer d’un coup, tentation qui, en se heurtant au mur de l’abstraction, vous renvoie direct au néant et à vos passions tristes ? Comment quitter la sidération et la prostration pour vivre et pour être capable d’agir collectivement, politiquement, face au désastre qui monte ?

L’écoanxiété nous détourne de l’action collective (cache)


Réagir ?

March 02, 2021 11:00 AM

March 01, 2021

Karl Dubost

travailler pour les ados

Fuji Tsujido, Japon, 27 février 2021

Des êtres sont capables de s'enfouir dans leur cabinet pour dévorer des livres jusqu'à tuer leurs yeux. Ils ont conscience du monde extérieur, nourrissent des pensées universelles sans quitter la pénombre de leur bibliothèque.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Il y a quelques semaines, j'ai participé à un forum professionnel en ligne pour les étudiants du lycée français de Tokyo. Nous étions plusieurs professionnels dans la salle virtuelle Informatique. J'ai noté les questions posées par les élèves :

  • Quelle est la quantité de travail personnel à fournir ?
  • Combien d'années d'études avez-vous fait pour ce métier ?
  • Le titre de chercheur requiert combien d’années d’études ?
  • Combien d’heures travaillez-vous en moyenne par semaine ?
  • Pouvez-vous nous donner un exemple de travail?
  • Quel est l'esprit à avoir pour exercer votre métier?
  • Quelles études faut-il faire pour votre métier?
  • Monsieur Dubost travaillez vous au quotidien chez vous ou dans un bureau ?
  • Bonjour, M.Fréderic et M. Karl, pourriez-vous nous décrire une journée type ?
  • J'ai une question pour Karl Dubost: Est-ce que Mozilla participe activement à l'écologie ?
  • Quelle est l'évolution du salaire ?
  • J'ai une question pour tout les professionnels : Comment est-ce que la crise sanitaire a impacté votre secteur ?
  • M. Dubost : pourquoi ce glissement de l'astrophysique à l'informatique ?
  • Est-il possible de pouvoir aider à la recherche gratuitement ?
  • Tous : Est-ce que vous travailllez en groupe ou tout seul ?
  • M.Andres, pourriez-vous approfondir sur la recherche que vous faites ? Au quotidien ?
  • quel serait un conseil que vous donneriez à des futurs ingénieurs/chercheurs ?
  • Mr Andres, pourquoi avoir choisi le japon ? Y a-t-il des pays qui seraient plus favorables pour travailler dans l'informatique ?
  • Comment voyez-vous vos metiers dans 20 ans ?
  • Vous travaillez à l'international, est-ce utile de connaître une langue autre que l'anglais ?
  • Quels outils numériques utilisez-vous le plus?
  • Pour M. Bruyere et M. Andres : qu'est-ce qui vous a pousse a choisir une voie theorique plutot qu une voie pratique pour l'informatique ?
  • Est ce que il a les avantages ou les deavantage de travailler au Japon ou en France ? Et quels sont les changements notables que vous avez rencontrés en changer d'environnement de travail ( france -japon)
  • ( cela peut sembler un peu vaste mais ) Est il préférable de faire une license ou une école d'ingénieur en informatique ?
  • Aviez-vous des idées pour votre avenir pendant votre scolarité ?
  • Aviez-vous des conseils qu'on peut déjà pratiquer pour nous préparer ?

C'était une expérience intéressante. Très surprenant aussi de repenser à comment nous imaginions le monde du travail quand nous étions au lycée.

sur le bord du chemin

  • J'aime comme le premier jour du mois est un lundi premier. À quoi ressemblerait notre calendrier si tous les débuts de mois commençait par un lundi.
  • Le clavier un outil qui s'apprend.
  • Penser à une ville où nous sommes allés dans le monde et s'interroger s'il existe un sentiment de nostalgie pour un lieu, un objet, une personne.
  • Un article qui illustre le problème soulevé par certains pour la nouvelle (future, python 3.10) possibilité de pattern matching.
    However, the proposed match statement can not only check patterns, i.e. detect a match between the value of a variable and a given pattern, it also rebinds the variables that match the given pattern.
  • Intelligence artificielle pour animer une vieille photo de famille. Très proche de la « uncanny valley. » Il y a probablement quelque chose qui tient de la mythologie avec la création d'un semblant de vivant qui n'a jamais existé. Et par extension, cela pose la question de la mémoire et des images video que nous enregistrons aujourd'hui qui sont un point de vue médiatisé par l'outil d'un moment vécu et définitivement différent de ce qui s'est passé. Les frontières de l'intelligible et de la sensibilité se déplacent. Une version opensource de la même idée. Et bientôt sur les appels videos, une version plus jeune, mieux rasé, plus présentable de votre personne. On the Internet, nobody knows you're a dog
  • La meilleure façon de continuer à écrire est de ne pas savoir que personne ne vous lit.
  • Un des pneus du chariot a crevé, trop usé. Je me suis dit que ça allait arriver la semaine dernière. Je vérifie la taille des pneus et je découvre l'usine. Mes pneus ont été fabriqués là-bas près de la rivière Qiantang à Hangzhou. Il y a un grand mascaret sur cette rivière. Image satellite de Hangzhou

March 01, 2021 02:59 PM

David Larlet

Responsabilité

La technique rend les hommes irresponsables. Les manifestations principales du développement de la technique sont le gigantisme, la concentration et l’abstraction. Cet état de fait aboutit à une dispersion des effets de l’action : à l’ère technique, l’identification et la responsabilité des acteurs est devenue problématique, voire impossible : « Dans une telle société, le type de l’homme agissant consciemment disparaît. » L’action morale est donc impossible puisque l’homme ne peut pas se représenter les effets de son action.

[…]

Une des idées fondamentales de Charbonneau et d’Ellul est de mettre radicalement en question l’idée de la neutralité de la technique : plus qu’un progrès, elle engendre le développement de la puissance. Loin de permettre l’émancipation, la puissance engendre des déséquilibres et devient incontrôlable, car elle appelle nécessairement la concentration et le gigantisme.

Nous sommes des révolutionnaires malgré nous, Bernard Charbonneau, Jacques Ellul, introduction de Quentin Hardy

Plus j’explore la vie et les écrits de ces deux personnes et plus je me rends compte qu’il est possible d’anticiper l’évolution technique. Ce qui est plus difficile c’est d’identifier les moments de rupture, ces instants où il y a la formation d’un contre-pouvoir de la part des humains, un contre-vouloir lorsque les soupapes ne suffisent plus. Peut-être que l’on s’en approche, j’ai l’intuition que ces retours de flammes peuvent être relativement brutaux. Peut-être que l’on en est encore très loin car la technique procure un confort incroyable aux oppresseurs.

C’est même peut-être sa véritable définition…


Réagir ?

March 01, 2021 11:00 AM

February 28, 2021

Karl Dubost

ce que nous laissons

Saut Tsujido, Japon, 28 février 2021

le corps est bien là, allongé dans la cellule mais l'esprit, lui, chevauche, libre, dans les prairies de la suggestion mentale.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Sur la plage, dans le sable entre les morceaux de plastique et les bouts de bois et de bambous, il y a des petits bouts de métal rouillé qui piquent sous la plante des pieds. Ce sont les restes des cables utilisés pour retenir le sable des dunes qui bougent avec le vent.

Quand nous construisons notre monde, nous pensons rarement à son usure. Quelle serait notre éthique de production si à chaque fois que nous construisons quelque chose, nous pensions au futur déchet que cet objet deviendra.

Et un peu plus loin, que deviendrait notre idée de la construction et de la conception de façon à ce que nous puissions abandonner les objets plutôt que de « gérer les déchets » c'est à dire entraînant une rapide bio-dégradabilité.

Produire avec les priorités dans ce sens :

  1. Bio-dégradable
  2. Recyclable
  3. Inoffensive permanence

sur le bord du chemin

February 28, 2021 02:59 PM

Christian Fauré

I know “Dactylography”

Jusqu’à aujourd’hui je n’avais jamais appris à écrire au clavier. Aucune formation suivie durant mon cursus  scolaire, aucune formation pendant ma vie professionnelle non plus. Or je passe ma vie devant un clavier. Comment expliquer ça ?Forcément, je sais taper au clavier, en utilisant 6 ou 8 doigts qui se baladent et en combinant mémoire visuelle et musculaire. Mais le confinement ayant encore plus renforcé le tête à tête permanent avec l’ordinateur, couplé avec l’utilisation d’un écran externe au lieu de l’écran de l’ordinateur portable, ont progressivement rendu insupportable mon ignorance dactylographique.J’ai même eu le sentiment de m’être trahi moi-même : comment quelqu’un qui prône une forme de matérialisme et l’importance des objets techniques peut-il être passé à côté de quelque chose d’aussi énorme ? Comment ai-je pu devenir un prolétaire du clavier pendant toutes ces années ?

Pourquoi maintenant ?

Comme je l’ai dit, cette prise de conscience a été progressive, il aura fallu une année de confinement et de télétravail pour que les choses se mettent en place. Voici rétrospectivement les étapes de cette prise de conscience :

  • Le passage au télétravail, avec ses visio-conférences et ses appels téléphoniques,  ne doit pas masquer le fait qu’on passe en réalité d’une culture de travail orale à une culture de travail écrite : on écrit beaucoup, mais vraiment beaucoup plus en télétravail.
  • Durant l’année écoulé, chez OCTO, nous sommes passé à une organisation de type sociocratique avec des cercles qui prennent des décisions et dont un membre doit être le secrétaire : étant moi même le secrétaire d’un cercle , forcément il faut prendre des notes .
  • Par ailleurs, j’ai profité du premier confinement pour commencer l’écriture d’un troisième volume des Digital Studies, ce qui m’a encore plus cloué devant mon clavier.
  • Mais je dirais que les choses ont commencé à vraiment changer avec l’envie de ne plus utiliser le clavier du Macbook que je ne supportais plus avec ces maudites touches papillons…qui fonctionnaient encore moins après avoir renversé du Cacolac dessus (c’est aussi ça le télétravail).
  • L’achat d’un clavier externe m’a progressivement fait plonger dans le monde des claviers mécaniques qui avaient disparus de ma vie depuis une bonne vingtaine d’années.
  • Télétravail oblige, on est vite limité quand il faut animer des ateliers d’Event Storming avec Miro et un écran 13″ de Macbook, et j’ai vite compris que le passage à un écran externe était plus que nécessaire pour travailler efficacement (je vous raconterai mon expérience avec un écran SAMSUNG 49″ une autre fois).
  • L’évolution de mon SetUp – comme disent les jeunes – a progressivement éloigné mon ordinateur portable de ma vue et de mes mains pour n’être plus qu’une simple unité centrale reléguée dans un coin de table.
  • De fait, le modus vivendi que j’avais en tapant au clavier était largement chamboulé car l’écran externe s’est éloigné du clavier. Aussi, j’ai commencé à me rendre compte — surtout ma nuque — à quel point mon regard  faisait des aller-retours incessants entre le clavier et l’écran et cela devenait assez pénible.
  • Je me suis alors imaginé maitrisant la frappe à dix doigts à l’aveugle avec une rapidité de frappe qui me ferait gagner à la fois en bien être et également en productivité : pensez donc, 8 heures de saisies par jour divisées par deux ou trois ce n’est pas rien !
  • Au delà de la productivité et du confort, ce qui m’a motivé c’est la perspective de confier la frappe des touches uniquement à la mémoire musculaire, et d’expérimenter ce flow d’écriture où on ne fait que regarder son texte apparaître sous ses yeux en oubliant que ce sont nos propres doigts qui font le travail.

En même temps que l’évidence d’apprendre la dactylographie s’imposait, j’ai tout de suite regretté de ne pas l’avoir fait plus tôt. Je crois que les élèves américains apprennent la saisie au clavier à l’école et je ne sais pas ce qu’il en est en France aujourd’hui mais je suis sûr que jusqu’à encore récemment ce n’était toujours pas le cas. Avant de devenir une start-up nation, on devrait peut-être apprendre a écrire au clavier à nos enfants.


Toujours est-il que j’ai commencé avec typingclub.com  puis keybr.com à désapprendre la manière dont je tapais au clavier pour en même temps tout réapprendre. A raison d’au moins une heure tous les jours (et aussi peut-être jusqu’à 3 heures les jours de week end), j’ai pu faire la bascule en 2 ou 3 semaines. La bascule étant ce moment où on tape à dix doigts à l’aveugle et où n’utilise plus son ancienne technique. Là où il est recommandé de faire des exercices réguliers de quelques minutes seulement tous les jours, je dois dire que j’y suis allé comme un forcené parce que je ne voulais pas rester trop longtemps au milieu du gué en utilisant à la fois l’ancienne et la nouvelle technique.

Est-ce que j’en ai chié ? Oui, j’en ai chié mais, en variant les exercices et surtout en ayant toujours en tête cette motivation de me libérer de mes chaînes, cela n’a pas été douloureux. J’avais vraiment cet état d’esprit de l’esclave ou du prisonnier qui veut être libre à tout prix, et tant pis s’il faut creuser un tunnel à la petite cuillère pour ça !  Il reste encore certainement beaucoup chemin à faire avant que je puisse expérimenter cet état de flow dont je rêvais. Aujourd’hui, après 3 semaines donc, je plafonne à 30 mots par minutes avec un succès de frappe à 96%, et je ne suis à l’aise qu’avec les touches alphabétiques, quelques caractères spéciaux les plus courants et j’ai fait l’impasse sur les chiffres. Si vous me donnez un texte avec énormément de ponctuations, caractères spéciaux et chiffres (par exemple des lignes de code), là je n’y arrive pas encore. Tout ça pour dire que vous ne me verrez pas encore battre des records à plus de 150 mots par minutes sur play.typeracer.com.

Nouveau regard sur les claviers

En m’exerçant à la dactylographie, je me suis rendu compte à quel point les claviers peuvent influer sur nos capacités . Il y a bien sûr la disposition des touches, AZERTY, QWERTY, BéPO, DVORAK, etc. Pour ma part j’ai décidé de rester sur AZERTY pour ne pas trop prendre de risques (je fais partie de ceux qui ont essayé une fois ou deux BéPO un weekend pour rapidement revenir à AZERY le lundi suivant), mais alors il faut oublier la joie des claviers customs parce que trouver de quoi faire un clavier en ISO FR avec un layout Mac est mission impossible, le marché des pièces détachées est quasi exclusivement ANSI. Mais il n’y a pas que le layout du clavier : il y aussi l’alignement des touches, car travailler sa mémoire musculaire avec des claviers classiques qui ont des touches décalées est quand même assez aberrant, il me semble que l’alignement vertical des touches est quand même plus adapté à nos mains.

Voici une video qui présente le sujet  :


Autre dilemme auquel l’apprentissage de la frappe à l’aveugle nous confronte est le nombre de touches des claviers : en effet, plus le clavier a de touches, plus il est difficile de ne pas faire appel à la vue pour repositionner ses doigts après avoir tapé quelques nombres où s’être déplacé avec les touches de direction. Si la clé de l’apprentissage de la frappe à l’aveugle est dans la position de base des doigts, pourquoi se retrouve-t-on si souvent forcé de quitter cette position pour aller chercher quelques touches éloignées ?  J’ai donc commencé à chercher des claviers soit TKL,  soit 65%. Mais quand je voyais certains clavier 40% je me demandais comment les gens faisaient pour taper avec des claviers aussi petits ? Et là je dois dire qu’une video m’a particulièrement marqué par sa clarté et sa pédagogie :

Ce slogan “Move the keys to your hands, not your hands to the keys” m’a particulièrement marqué et m’a convaincu de passer à un clavier 40%, ce qui suppose un clavier programmable et avec l’utilisation de layers. Une des références Opensource en la matière étant le clavier Planck :

Il ne manque plus qu’une chose, c’est d’avoir une position plus ergonomique des touches avec inclinaison des parties droites et gauches du clavier pour ne pas avoir à “casser” ses poignets, surtout pour quelqu’un comme moi qui a de très larges épaules. C’est d’ailleurs cette évolution que retrace Troy Fletcher qui s’est mis à concevoir des claviers pour arriver au design de son Signum :

Pour ma part, mon choix s’est porté sur le Ergo Dox EZ que j’ai commandé et espère recevoir d’ici 2 ou 3 semaines :

Voilà, si ce post pouvait inciter certains d’entre vous à apprendre la dactylogaphie, alors il n’aura pas servi à rien. Et il n’est pas nécessaire de changer son clavier pour autant, moi je n’ai pas pu résister à la perspective de peut-être me faire un clavier custom d’ici quelques temps.

by Christian at February 28, 2021 01:11 PM

David Larlet

Constance

L’une des choses que me procure l’écriture quotidienne (et que j’avais oubliée) c’est de réduire drastiquement la pression au niveau de la qualité de ce qui est partagé. Sur un tel flux, il y a forcément des inégalités de pertinence et je ne peux que l’accepter — ou renoncer. C’est un excellent moyen de lâcher prise sur l’un de mes principaux blocages liés à l’écriture, en ajoutant ce qu’il faut de bruit je me crée un espace vivant, en retranchant ce qu’il faut d’attention pour ne pas créer une bulle mortifère.

Dans une telle cacophonie informationnelle qui nous plonge, bon gré mal gré, dans une situation de cocktail mondial, qu’est-ce qui va retenir notre attention ? Quelles sont les propositions qui vont capter notre précieux temps de cerveau disponible ? Quels sont les produits cognitifs qui auront un avantage concurrentiel sur ce marché de l’information devenu métastasé ?

Bonnes feuilles : « Apocalypse cognitive » (cache)


Réagir ?

February 28, 2021 11:00 AM

February 27, 2021

Karl Dubost

le monde en dessous

Saut Tsujido, Japon, 27 février 2021

Je fais toujours très attention aux derniers mots de mes interlocuteurs quand ils me quittent. C'est important les derniers mots. En cas de malheur, c'est l'ultime trace que l'on conserve de quelqu'un. Voilà pourquoi il faut soigner ses sorties.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Sauter par-dessus les montagnes et le soleil quand on le peut encore. Sauter pour la joie, pour l'élan, pour l'envie, pour la chute, pour la suspension. Sauter parce que le monde s'élève avec soi.

sur le bord du chemin

  • Abstract Syntax Trees in Python
  • lambda function en python. Je ne sais pas trop bien pourquoi mais je ne trouve pas la syntaxe des functions lambda très élégantes. Mais cet article aide à comprendre un peu mieux.
  • Streams—The definitive guide (JavaScript)
    The Streams API allows you to programmatically access streams of data received over the network or created by whatever means locally and process them with JavaScript. Streaming involves breaking down a resource that you want to receive, send, or transform into small chunks, and then processing these chunks bit by bit. While streaming is something browsers do anyway when receiving assets like HTML or videos to be shown on webpages, this capability has never been available to JavaScript before fetch with streams was introduced in 2015.

February 27, 2021 02:59 PM

David Larlet

Culpabilité

Une mentalité hiérarchique favorise le renoncement aux plaisirs de la vie. Elle justifie le labeur, la culpabilité et le sacrifice des « inférieurs », et le plaisir et la satisfaction indulgente de presque tous les caprices de leurs « supérieurs ». […] Cette mentalité imprègne nos esprits individuels sous une forme cumulative jusqu’à aujourd’hui — non seulement sous la forme du capitalisme, mais aussi en tant que vaste histoire de la société hiérarchique depuis ses débuts.
Si nous n’explorons pas cette histoire, qui vit activement en nous comme les phases précédentes de notre vie individuelle, nous ne seront jamais libérés de son emprise. Nous pouvons éliminer l’injustice sociale, mais nous ne parviendront pas à la liberté sociale. Nous pouvons éliminer les classes et l’exploitation, mais nous ne serons pas épargnés par les entraves de la hiérarchie et de la domination. Nous pouvons exorciser l’esprit de profit et d’accumulation de nos psychés, mais nous seront toujours accablés par la culpabilité, le renoncement et une croyance subtile dans les « vices » de la sensualité.

L’écologie sociale, Murray Bookchin

Ce n’est pas la première fois que l’on me fait la remarque que mes écrits sont empreints de culpabilité. Et c’est vrai. Je ne sais pas à quel point cela est lié à ma culture (mes cultures ?) et j’admire les personnes qui sont capables d’accepter leurs privilèges sans ressentir de culpabilité. Peut-être que le partage et la diffusion sont une forme d’acceptation ? Ou au moins une intention de rééquilibrage.

Est-ce que les privilèges peuvent véritablement ruisseler ? À quel point est-ce que parler de ces choses-là me met une fois de plus en avant ? Comment faire pour que mon bruit ne rendent pas silencieux·ses celleux qui ont besoin de faire entendre leurs voix ?

J’ai lu pas mal de messages contradictoires à ce sujet. D’un côté, il y a des militant·es qui demandent à ce que l’on ne s’empare pas des oppressions dont on ne fait pas soi-même l’expérience, pour ne pas faire d’ombre aux personnes concernées, dont les voix ont déjà du mal à porter.

D’autres militant·es estiment au contraire que c’est aux personnes détentrices d’un privilège d’éduquer leurs pairs, afin de soulager la charge mentale des personnes concernées, fatiguées de devoir faire ce travail pédagogique permanent.

J’ai encore du mal à trouver l’équilibre. Amplifier la voix des personnes concernées me semble indispensable, et j’ai l’impression de le faire quand je partage des contenus qu’elles ont créés.

Mais, malgré ma volonté de multiplier les points de vue et les représentations, il y a un paquet d’angles morts dans ce que je choisis de partager.

Émois en photos : année blanche, année noire - 2 : distance (cache)


Réagir ?

February 27, 2021 11:00 AM

February 26, 2021

Karl Dubost

musique hostile

Guitares Hanoi, Vietnam, 21 janvier 2007

… la municipalité a décidé de diffuser du classique dans les parkings pour lutter contre la délinquance.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

La musique est utilisée parfois comme une technique d'attaque, voici un sujet bien déconcertant. Un morceau de Bach contre les jeunes, je ne sais pas ce qui m'échauffe le plus : l'intention « faire fuire les jeunes » ou bien la réduction intellectuelle « jeune n'aime pas Bach. »

Je réfléchis à musique comme hostilité par un pouvoir. Je pense tout de suite à la séquence de Apocalypse Now et des hélicoptères wagnériens. Mais il y a aussi la musique utilisée comme instrument de torture que ce soit à Guantanamo ou Abu Ghraib. Et puis récemment, nous entendons parler d'un policier aux États-Unis qui joue de la musique pendant ses interventions filmées par les personnes. Le but étant que les programmes informatiques de détection des droits d'auteur détruisent les vidéos en temps réel.

Musique hostile… quel monde.

sur le bord du chemin

  • Are we spending too much time fighting Ads and tracking instead of creating ways for people to make money with their content through the browsers?

  • Before the purge: when the avant garde swept Georgia – in pictures

  • Georgia's Fantastic Tavern

    Georgia is a country in the southern Caucasus mountains where Europe meets Asia, with a Black Sea coast, ancient vineyards and its own language and alphabet. Yet this legendary home of Medea and the Golden Fleece is also the little-known site of Europe’s first nationwide experiment in democratic socialism: the Republic of Georgia of 1918-21 This was a brief moment of independence from Tsarist Russia and it coincided with a starburst of literary and artistic modernism.

  • Optimisation

    Sur un de mes produits actuels, je me suis rendu compte aujourd’hui qu’en le rendant plus « propre » je l’ai aussi rendu moins convivial (au sens d’Illich) pour les personnes qui vont devoir le reprendre. Les concepts utilisés sont un peu plus complexes, les versions un peu plus modernes, autant de marches qui m’ont semblées petites mais qui mises bout à bout rendent le produit moins accessible.

    C'est pour cela que bien souvent dans mes discussions à propos de l'architecture du code. Je démarre toujours avec le filesystem et les données au format texte. Les gens pensent souvent que je suis archaïque, moi je pense à la longévité et la simplicité. À partir de quand a-t-on vraiment besoin d'une base données et dans le cas d'application Web avec peu de trafic, en fait pas souvent.

    Et un cran plus loin pour les projets personnels. Ai-je besoin d'un ordinateur avec un clavier pour ce projet… ou ai-je besoin d'un simple carnet de notes avec un stylo ? Les données collectées sont elles uniquement pour moi ou pour partager ? Quel sera le moyen de partage ?

Le retour de finger. Ce fût mon premier outil de communication sur les terminaux de l'université de Montréal, accompagné de talk

February 26, 2021 02:59 PM

David Larlet

Disponibilité

Thinking about how I can be a helpful person in the world, as well as the sorts of folks who do and don’t think to ask for help, I wanted to take some time to explicitly write down ways that I’m available to help folks on the internet that I don’t have a preexisting relationship with. This is an initial list that I’ll have to think about expanding over time.

Ways I’m available to help. (cache)

Je découvre cette page via Jacob qui a également rédigé la sienne (cache). J’aime le fait que ce soit une proposition, une porte entrouverte sans grande garantie mais assortie d’une intention d’être utile à d’autres personnes moins privilégiées.

Je vais prendre le temps de rédiger la mienne. Peut-être l’occasion de proposer un peu plus que de la technique (cache). Dans un accompagnement, j’ai de plus en plus le sentiment que l’écoute (est une compétence mais) n’a pas besoin d’être assortie de compétences pour être utile.


Réagir ?

February 26, 2021 11:00 AM

February 25, 2021

Karl Dubost

faïence du matin

Repas Chinois Tsujido, Japon, 20 février 2021

Dans ce pays, on aime débattre sur fond de Devoir de mémoire. Le rouge au front, on étudie nos taches noires. […] les victimes éternelles, silencieuses, celles qui n'ont pas de chantres, qui n'en n'auront jamais, sont les femmes.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Il existe au moins deux endroits où nous demandons parfois des livraisons, un restaurant de sushi et un de cuisine chinoise. Un appel téléphonique et une heure plus tard, un livreur du restaurant apporte le repas dans du bois laqué et de la faïence. Nous payons et il nous donne l'heure à partir de laquelle il passera le lendemain matin. Le restaurant de sushi passe un peu plus tôt autour de 8h, le restaurant chinois après 10h.

Après le repas, nous nettoyons les plats et les essuyons. Puis nous plaçons une feuille de papier à l'entrée de la maison sur laquelle nous empilons les plats. Dans la matinée, les plats disparaissent comme par enchantement. Si vous vivez en immeuble, c'est le même processus.

Pas de conteneurs en polystyrène à usage unique, de la faïence livrée et reprise.

Repas de sushi Tsujido, Japon, 13 février 2021

sur le bord du chemin

February 25, 2021 02:59 PM

David Larlet

Stabilisation

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage, vingt fois sur le métier stabilisez votre ouvrage.

Nicolas Boileau fait des vidéos

Suite à mes récents déboires, j’ai décidé de m’entrainer dans mon jardin (le parc à 250 mètres de chez moi). Je constate qu’en captant des vidéos à 60 images par seconde puis en réduisant la vitesse en post-production à 24, cela me permet d’avoir un mouvement plus rapide et donc plus fluide. C’est une astuce connue mais je voulais vérifier les effets de bord, je vois deux inconvénients :

  1. Devoir penser à définir une vitesse d’obturateur de ~1/120 sec (contre ~1/48 sec à 24 images/sec) pour avoir des mouvements plus réalistes.
  2. Perdre le son, ça n’est pas critique pour un panoramique par exemple mais c’est à garder en mémoire selon la situation, avoir un capteur externe pourrait être pertinent mais la synchro sera de toute façon un problème.

Aussi, pour cet exercice j’ai ajouté deux poignées et collé le boitier à mon corps afin d’augmenter la stabilité. En ajoutant encore un peu de poids, je pourrais probablement gagner encore un peu.

C’était aussi l’occasion de tester un nouvel objectif grand angle totalement manuel, dédié à la captation cinématographique. Cette focale (~17 mm) semble me convenir pour ce type de prise de vue.

Le résultat sur Vimeo : Stabilisation. Je vais essayer de publier mes entraînements sans prétention, ça me force à fluidifier ma chaîne de traitement.


Réagir ?

February 25, 2021 11:00 AM

February 24, 2021

Karl Dubost

la main et l'objet

étrier de vélo Tsujido, Japon, 20 février 2021

Un peu de dicipline et d'altruisme aurait sauvé ces malheureux. Le vrai naufrage est celui de la confiance qu'on pouvait accorder encore à la grandeur de l'homme.
— Géographie de l'instant - Sylvain Tesson, urn:isbn:978-2-266-24134-2

Le vélo a été réparé. 15 minutes, 1890 yens, chez un petit marchand de vélo. Il a aussi fixé deux autres petites choses, un axe de roue un peu desserrée. Il a fallu changer tout l'étrier car la rouille du ressort avait mangé un peu l'étrier, le décaper auraît pris beaucoup de temps. C'est peut-être là l'illustration de l'absurdité de notre monde. Le ressort coûte 50 yens (~50 cents), mais le temps de travail pour enlever toutes les parties rouillées, nettoyer, et remettre un nouveau ressort en place prendra probablement beaucoup plus de temps. Alors changer est plus simple et rentable que de travailler la matière.

sur le bord du chemin

  • Cookie Total Protection. Très cool.

    Any time a website, or third-party content embedded in a website, deposits a cookie in your browser, that cookie is confined to the cookie jar assigned to that website, such that it is not allowed to be shared with any other website.

    mais, ceci m'inquiète

    In addition, Total Cookie Protection makes a limited exception for cross-site cookies when they are needed for non-tracking purposes, such as those used by popular third-party login providers.

    ce qui me fait dire que les gros ids providers facebook et google vont juste changer leur stratégie de tracking. Ou peut-être je ne comprends pas assez le problème.

  • Je redécouvre aujourd'hui le mot bloc-note suite à une lecture. Le terme est approprié pour les carnets Web (blog) en général.

  • Pattern matching en python, normalement pour 3.10

  • Ce qui manque sur les images de l'approche de Perseverance du sol martien est une barre d'échelle pour mieux comprendre la taille des reliefs que l'on voit. Quand le nuage de poussières commence, j'ai cru que nous étions beaucoup plus haut. Comme si la géométrie était fractale.

February 24, 2021 02:59 PM

David Larlet

Précipitation

Après beaucoup d’hésitations à le publier, voici finalement le résultat de ces deux jours dans la forêt. Le montage n’aura pas été facile mais à force de tâtonner j’ai l’impression de trouver aussi ce que j’ai envie de partager et la façon dont j’ai envie de le faire. Cette exploration sera manifestement assez longue et ça n’est pas pour me déplaire, j’espère ne pas vous faire endurer des images trop douloureuses d’ici là 😅.

La vidéo sur Vimeo : Précipitation (il faudra que je tente un lite embed à un moment).


Réagir ?

February 24, 2021 11:00 AM

February 23, 2021

Karl Dubost

reste des heures

Ombre d'un arbre Tsujido, Japon, 21 février 2021

Je pars et ne sais
où vont me porter mes pas
mon chemin errant
de la sorte dans le ciel
va s'en aller au hasard
— Le dit de Heichu - anonyme, urn:isbn:978-2-86432-738-7

Sur le mur, l'ombre d'un arbre. Sur le chemin du retour, le reste des heures pour m'en souvenir.

sur le bord du chemin

  • Anthony partage cette solution de blog par email. Cela existe déjà bien sûr sur d'autres plateformes. Je suis un fan du « email to blog. » Mais surtout j'aimerais que mail.app soit mon client de blog posts. Commencer son mail en draft dans un dossier imap afin de pouvoir le modifier à loisir afin de le publier plus tard selon un certain critère. Pourquoi pas un mot clé dans le titre.

  • pensée du matin - code review sur les projets personnels comme source de tutorat (mentor). Je pensais les bouts de code, de scripts que l'on fait pour soi, mais qui pourrait bénéficier d'une conversation autour d'un pull request. Anthony enrichit avec « ou d'un petit feu de bois. » Oh oui un petit feu de bois. David avait proposé cela dans le passé mais cela n'avait pas pris. Je ne code pas souvent sur mes projets persos en ce moment, mais quand cela viendra en python, je penserai à mettre David pour une review. Peut-être une bourse à review serait nécessaire. Dans une communauté donnée, avoir une page Web qui accumule les PR et le langage de programmation. "PR open for reviews". et les reviewers décident. David propose « mais décentralisé. »

  • Patching .emlx files. Cela ne doit plus être vraiment possible probablement avec le nouveau format de Apple pour conserver les mails. À vérifier.

  • comptabilité. Je ne sais pas si David parle de la journalisation

    Je me rends compte que j’ai de plus en plus envie/besoin de compter ce que coûtent certaines choses.

    ou de la représentation

    Je suis confronté à des soucis techniques avec ces représentations. Je pourrais mettre ça dans une feuille de calcul mais ça serait me trahir un peu. Les tableaux en HTML c’est quand même pas terrible en terme d’édition/visualisation et en markdown ça demande d’avoir recours à des outils externes également pour que ça reste lisible.

    Peut-être regarder du côté de Plain Text Accounting

  • Daft / Punk. 1993-2021

February 23, 2021 02:59 PM

David Larlet

Montage

Deuxième soirée à essayer d’assembler des morceaux de vidéos tous plus instables et flous les uns que les autres. J’aurais beaucoup appris pendant cette sortie. Je voulais voir ce que ça donnait du format V-LogL en qualité 10 bits (4:2:2 disent les pros), et bien c’est puissant en post-production lorsqu’on maîtrise ses outils mais lorsqu’on n’arrive pas à avoir le bon contenu dans le cadre ça ne sert pas à grand chose… Une telle qualité d’image pour un si piètre résultat c’est assez rageant.

Les pistes d’améliorations :

  1. Plus jamais jamais jamais d’auto-focus.
  2. Apprendre à me servir du matériel existant avant de me retrouver dans des conditions qui ne me permettent pas de prendre le temps.
  3. Investir dans un écran externe car sur l’écran d’un DSLR on n’y voit rien, surtout s’il faut faire du focus manuel, si possible avec une capacité d’enregistrement afin de faire d’une pierre deux coups.
  4. Envisager un rail et/ou une tête de trépied permettant de faire des travelling/panoramas décents, j’aurais pu tenter des choses avec le traineau mais je manquais de temps…
  5. Trouver un moyen de limiter l’enregistrement lors du retour pour aller chercher la caméra, mine de rien ça me prend la moitié de l’espace de stockage pour rien !
  6. Abandonner tout ce qui est pris à main levée, surtout lorsqu’il faut faire des grands pas dans la neige, je n’ai pas envie de me trimbaler avec une gimbal (et encore moins un drone).
  7. Prendre le temps de maîtriser le logiciel avant d’enregistrer en qualité extrême, de toute façon ça ne m’apporte que des frustrations en post-production.
  8. Ne plus développer la couleur le soir alors que j’ai f.lux d’activé, j’ai lutté contre les LUTs de manière assez risible…
  9. Rester léger — dans tous les sens du terme — malgré tout (oui ça vient contredire tout ce qui précède).

Note : la partie montage me donne toujours mal à la tête (littéralement), je n’arrive pas à savoir si c’est le niveau de concentration requis ou le focus à répétition sur les couleurs/l’exposition. Il faut que je tente un montage itératif par petites séquences.


Réagir ?

February 23, 2021 11:00 AM

February 22, 2021

Karl Dubost

bobine de pirate

Corde de chanvre Tsujido, Japon, 21 février 2021

Dans votre jardin
débris jetés balayés
doivent s'entasser
feuilles mortes mes paroles
que personne ne veut lire
— Le dit de Heichu - anonyme, urn:isbn:978-2-86432-738-7

Dans une rue de kugenumema, il y a une quincaillerie toute petite, avec deux allées serrées. Spéléologues des rêveries, on ne peut y marcher qu'en se faufilant. Je prends une bobine accrochée tout en haut. Lui, il a les yeux gourmands des dimanches sur des îles de pirates. Je lui dis c'est une grotte pleine de trésors. Une vieille femme aussi petite que sa boutique nous dit le prix. Je paie et nous rentrons à la maison avec notre découverte et nos rêves de nœuds.

sur le bord du chemin

  • J'avais lu cet article, le mois dernier et je me suis dit un outil de plus donc une dépendance de plus. Et puis Anthony le partage et le remet devant mes yeux. You don't really need a virtualenv. Pour l'instant, ma façon de fonctionner est la plus simple possible pour éviter trop de dépendances sur les outils de gestion (en plus des dépendances du projet).

      python -m venv env
      . env/bin/activate
      # requirements.txt est importé par requirements-dev.txt
      pip install -r requirements-dev.txt
    

    Je lis la documentation de pdm

    pdm add can be followed by one or several dependencies, and the dependency specification is described in PEP 508. There are two groups of dependencies: packages will be added to project.dependencies by default or project.dev-dependencies if -d/--dev option is passed to the pdm add command.

    They can also exactly fix the version. mat va être content.

    exact: Save the exact version specifier: ==2.21.0.

    J'aime le rendu de pdm list qui montre un peu mieux les dépendances. Cependant, j'aime la relative simplicité de venv même avec ses défauts.

  • Introduction de Patterns, Predictions, and Actions. A story about machine learning.

    Halley had stumbled upon the fact that prediction requires no physics. Unknown outcomes, be they future or unobserved, often follow patterns found in past observations. This empirical law would become the basis of consequential decision making for centuries to come.

  • Police de caractères causant des problèmes de compréhension.

  • Quand on plante des graines, des plantes, on apprend pas seulement la récolte, on apprend aussi l'imperfection et les échecs comme partie naturelle du processus. Il y a peut-être là matière à développer pour les ingénieurs en informatique. Mao : Les ingénieurs aux champs ! pour mieux comprendre les aléas de la nature. Il y a ce livre admirable de Ben Shahn, <cite>The Shape of Content</cite> qui m'avait été recommandé par Aaron (il y a 17 ans déjà) :

    Attend a university if you possibly can. There is no content knowledge that is not pertinent to the work you will want to do. But before you attend a university work at something for a while. Do anything. Get a job in potato field; or work as grease-monkey in auto repair shop. But if you do work in a field do not fail to observe the look and the feel of earth and of all things that you handle—yes, even potatoes! Or, in the auto shop, the smell of oil and grease and burning rubber.

  • demoshell

    demoshell avoids this problem by always keeping the command prompt at the top of the screen and showing the output of commands below, pushing older commands off of the bottom of the screen to make space for newer text.

    Très intéressant. Je me demande combien de temps cela prendrait pour s'habituer à un mode de lecture de son shell avec la dernière commande toujours en haut.

February 22, 2021 02:59 PM

David Larlet

Jour 2

Sans avoir nécessairement connu une histoire douloureuse, d’autres ont choisi la discrétion, la solitude, le « recours aux forêts » ou au wilderness pour trouver un apaisement que le lien social ne leur donnait pas. Ils ne sont pas misanthropes, mais leur goût du silence, de l’intériorité, de la sobriété l’emporte sur les avantages du lien social.

Disparaître de soi, David Le Breton

Je me réveille sans un seul flocon, la météo s’était une fois de plus trompée, yay! Je ne fais quand même pas trop le malin car je sens que ça arrive, je suis relativement protégé sous les arbres mais je me dépêche d’allumer un feu et de ranger mes affaires. Note pour plus tard : mettre son pantalon sur ses chaussures pour ne pas qu’elles se remplissent de neige est une bonne idée, mais des chaussures en cuir mouillées et tordues, une fois gelées c’est moins pratiques à enfiler le matin venu…

Je me rends compte en démontant le camp qu’il y aurait des choses à montrer : orientation, arrimage, aplanissement, stratégie de lutte contre le froid, etc. La gestion du bois/feu est importante aussi, surtout lorsqu’il s’agit de faire fondre de la neige pour pouvoir boire. Je garde ces idées en tête pour une prochaine sortie. Si vous avez d’autres suggestions/questionnements n’hésitez pas.

Au moment du départ, ça se met à tomber assez dru, je suis bien content d’avoir finalement opté pour un boitier à l’épreuve des éléments. Par contre, le seul objectif que j’ai emporté ne l’est pas et se rempli assez rapidement de neige/glace, surtout que chaque prise de vue est doublée le temps de faire l’aller-retour. Aussi, je suis impressionnée par la batterie qui a tenu 24 heures sous des températures négatives. Ça ouvre des perspectives.

Je souris en marchant sous la tempête de neige, c’est humide mais pas froid, surtout dans l’effort. Je reviens sur mes pas, il me reste 40 secondes de film disponibles sur la carte mémoire. Une bien belle sortie. C’est rare que tout se déroule aussi bien en hiver, j’apprécie.


Réagir ?

February 22, 2021 11:00 AM

February 21, 2021

Karl Dubost

semis

Semis en cours Tsujido, Japon, 21 février 2021

Moi qui lors me sens
brin d'herbe ployant au gré
du souffle du vent
veuille à la minuit rosée
ne me laisser altérée
— Le dit de Heichu - anonyme, urn:isbn:978-2-86432-738-7

C'est au creux de la paume que l'idée de la fleur commence.

sur le bord du chemin

February 21, 2021 02:59 PM

David Larlet

Jour 1

S’enforester (pronominal) :

  1. Se couvrir de forêt.
  2. Entrer en forêt.

Sur le wiktionnaire

Je me réveille avec un beau soleil, motivé pour enfin aller dormir dans la forêt. J’aime ce milieu d’hiver lorsque le corps est acclimaté et les jours se rallongent. Malheureusement, arrivé sur place le parking municipal n’est pas déneigé et il y a plus d’un mètre de neige. Je me replie sur celui situé à trois kilomètres de là, un bon échauffement, surtout que ça monte !

Le chemin à proprement parler commence par une autoroute à motoneiges/quads qui requiert mon attention sur les premiers kilomètres, il y au moins un avantage à cela : la neige a été tassée. J’en profite pour me demander encore une fois comment on peut prendre du plaisir à être aussi bruyant tout en cramant des énergies fossiles. Me rappeler que je suis arrivé jusque là en SUV qui consomme 12 L/100 km… et je ne compte même pas le nombre d’esclaves qu’il a fallu pour construire mon équipement.

J’arrive enfin à l’endroit où je voulais bifurquer pour traverser le lac et rejoindre l’emplacement repéré cet été en raft. La bonne nouvelle c’est que la glace est solide… la moins bonne c’est qu’il y a bien 60 cm de neige très poudreuse par-dessus ! Même avec des raquettes extra larges c’est limite avec mon chargement. Je m’amuse à faire des prises de vue sans rien voir sur l’écran à cause de la réverbération. Je vais apprendre au montage ce que l’on appelle un focus breathing et me jurer de ne plus jamais me mettre en auto-focus pour faire des vidéos. Apprentissage.

Arrivé à l’emplacement, je suis mouillé. Notamment car les conditions font que l’arrière de mon pantalon noir faisait fondre la neige au cours du cheminement en raquettes dos au soleil (dommage lorsqu’on a des guêtres dans le sac). Je me dis qu’il va falloir faire un feu pour sécher tout cela, d’autant que j’ai oublié de prendre mon vêtement coupe vent pour la soirée (un changement de plan au moment du départ… un peu trop précipité). J’arrête de faire des vidéos car j’ai trop besoin d’être efficace avant la nuit, le campement et la sécurité avant les petits plaisirs.

Le soirée est relativement chaude pour la saison, ça ne descend pas en-dessous des -10 °C, la lune est pleine et le silence est incroyable. Je me sens à la fois petit et vivant. Je m’endors en regardant crépiter le feu et en espérant ne pas me réveiller avec une montagne de neige sur le tarp.


Réagir ?

February 21, 2021 11:00 AM

February 20, 2021

Karl Dubost

attendre la chute

Fleurs de prunier Tsujido, Japon, 20 février 2021

Cet homme encore, au premier jour de la première lune, était assis là à regarder tomber la pluie battante… — Le dit de Heichu - anonyme, urn:isbn:978-2-86432-738-7

Le printemps a commencé et j'attends la chute d'un pétale.


Un freinage sec avec mousse. Le ressort (rouillé) de mon frein étrier est tombé. Brisé, cassé. Sept ans à ronger sa contradiction physique.

J'ai appris que c'était un étrier à tirage latéral. Je ne m'étais jamais soucier de la diversité des modèles de freins de vélos.

J'aimerai ne changer que le ressort. Est-ce possible ?

Le premier magasin, une chaîne locale de vélo qui existe un peu partout au Japon, où je m'arrête, ils me disent qu'il faut tout changer, que cela va prendre deux semaines. Pas envie d'attendre deux semaines pour une simple réparation.

Je vais demander à un magasin tenu par un vieux monsieur près de la gare de Tsujido. Il a un magasin comme celui que la famille Allain avait à Elbeuf (Pas de photos sous la main). Un grand bazard mais au moins des personnes qui réparent et qui ne changent les pièces que si nécessaires. Il pourra me dire s'il faut vraiment tout changer.

sur le bord du chemin

  • The Gateway

    The Gateway will be an outpost orbiting the Moon that provides vital support for a sustainable, long-term human return to the lunar surface, as well as a staging point for deep space exploration. It is a critical component of NASA’s Artemis program.

  • Première photo en couleurs du véhicule autonome Perseverance.

    This is the first high-resolution, color image to be sent back by the Hazard Cameras (Hazcams) on the underside of NASA’s Perseverance Mars rover after its landing on Feb. 18, 2021.

    Photos de l'horizon martien

  • intéressant mais… dangereux ?

  • Je viens de remarquer que Simon Willison modifient ces liens de feed pour qu'ils contiennent #atom-everything, un fragment identifier. Mais les serveurs ne peuvent pas voir ça. Alors cela doit être tracé du côté client. Cherchons.

      window.dataLayer = window.dataLayer || [];function gtag(){dataLayer.push(arguments)}; gtag('js', new Date());gtag('config', 'UA-1090368-1', {send_page_view: false });
      (function() {
          var m = /#atom\-(\w+)/.exec(location.hash);
          if (m) {
              gtag('event', 'page_view', {dimension1: m[1]});
              history.replaceState && history.replaceState(null, '', location.href.split('#')[0]);
          } else {
              gtag('event', 'page_view');
          }
      })();
    

    donc c'est cela il détecte les liens côté client venant des lecteurs de flux et ils les envoient à Google Analytics.

  • Quand le Fuji va se réveiller, cela entraînera probablement une catastrophe majeure. La dernière éruption était en 1707.

February 20, 2021 02:59 PM

David Larlet

Apaisement

Ma conviction est également que ce n’est pas au plus fort de l’urgence, dans un contexte de pénurie et de violence, que l’on organise des réseaux d’entraide, qu’on conceptualise un horizon de société, qu’on trouve un sursaut de dignité et qu’on se fixe des principes politiques. La solidité de l’organisation collective et des réseaux de solidarité dépendra de la fiabilité des ressources appelées à remplacer l’industrie agroalimentaire et pétrolière, et celles-ci ne s’inventeront pas quand il s’agira de survivre. C’est aujourd’hui que l’après se construit.

Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce, Corinne Morel Darleux

On me demande souvent pourquoi est-ce que je suis au Canada (venant autant de français·es que de québécois·es). Et c’est une réponse difficile. J’ai du mal à décrire l’« ambiance » d’un lieu de vie. Pour les personnes le partageant, elle est difficile à rendre tangible tant elle semble naturelle. Pour les personnes distantes, c’est tout de suite l’exotisme et ses clichés. J’avais la même difficulté — si ce n’est plus — pour le Japon.

Je crois que la prochaine fois, je répondrai que ce lieu me procure une forme d’apaisement. Je ne sais pas comment justifier une telle émotion et j’ai bien conscience qu’il y a une attente de cet ordre lorsqu’on me pose cette question. Tant pis pour la curiosité.


Réagir ?

February 20, 2021 11:00 AM

February 19, 2021

Karl Dubost

yeux clos

Maison close Zushi, Japon, 17 janvier 2021

Passer de la wilderness à la biodiversité, ce n'est donc pas renoncer au sauvage et au modèle de liberté dont il est porteur, c'est apporter une autre référence positive : la diversité des formes de vie, végétales, animales et humaines, celle des associations dans lesquelles elles se réalisent. C'est donc passer de l'individuel au collectif. — Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Invisible flotte dans le vent le pollen du sugi.
Yeux irrités, rhinites infinies, corps absorbé.
Même la patience est inutile.

sur le bord du chemin

February 19, 2021 02:59 PM

David Larlet

Optimisation

But when you increase complexity in order to optimise, demand never really goes down. The optimisation becomes an opportunity to do more, and so the complexity gets locked in – there will never be the chance to remove it.

And that compounding complexity, layers upon layers of it, a nest of interlocking feedback loops, increases the risk of fatal, emergent complexity quakes.

All of which colours my approach to everything from how I architect my code, to how I organise my finances, to what government policies I like.

Anxious feelings about optimisation through complexity (cache)

Je réfléchis beaucoup à ces choses là en ce moment. Sur le fait d’ouvrir des portes que l’on ne peut plus refermer ensuite. Chaque porte étant en fait sur un palier qui demande aux autres de passer une marche de plus, ce qui n’est pas forcément dans les moyens de la majorité.

Sur un de mes produits actuels, je me suis rendu compte aujourd’hui qu’en le rendant plus « propre » je l’ai aussi rendu moins convivial (au sens d’Illich) pour les personnes qui vont devoir le reprendre. Les concepts utilisés sont un peu plus complexes, les versions un peu plus modernes, autant de marches qui m’ont semblées petites mais qui mises bout à bout rendent le produit moins accessible.

À méditer… ne plus oublier le 10e principe :

Design mediates so much of our realities and has tremendous impact on our lives, yet very few of us participate in design processes. In particular, the people who are most adversely affected by design decisions — about visual culture, new technologies, the planning of our communities, or the structure of our political and economic systems — tend to have the least influence on those decisions and how they are made.

[…]

Before seeking new design solutions, we look for what is already working at the community level. We honor and uplift traditional, indigenous, and local knowledge and practices.

Read the Principles - Design Justice Network (cache)


Réagir ?

February 19, 2021 11:00 AM

February 18, 2021

Karl Dubost

interminable

Affiche Tsujido, Japon, 26 décembre 2020

la justice proposée ne répond pas à l'injustice éprouvée.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Poursuivons la descente aux enfers…

Hier, Seiko Hashimoto, une femme, a été nommée pour remplacer Mori suite à ses propos sexistes. Hier, le LDP (parti au pouvoir) organise un coup publicitaire et s'enfonce un peu plus.

Aujourd'hui, Wataru Takeshita décide de commenter sur le choix de Seiko Hashimoto, je suppose, en voulant faire un compliment et dire que c'était le bon choix, qu'elle avait « la personnalité d'un homme. »

Allez je vous en donne une autre du mois de Mai 2019.

Yoshitaka Sakurada, ex ministre, commente à propos des femmes au Japon

While attending a gathering hosted by another LDP lawmaker in Chiba Prefecture on Wednesday, Sakurada addressed the problem of the nation’s shrinking population in a speech where he reportedly urged the audience there to tell their children and grandchildren to “give birth to at least three kids,” according to domestic media.

Il demande durant un discours d'encourager les enfants et les grand-enfants de donner naissance à au moins trois enfants.

Un des problèmes probablement c'est que ces allusions sont appelés des gaffes dans le jargon des médias et des politiques. Ce ne sont pas seulement des gaffes, ce sont des révélateurs juste à la surface de ce que les femmes doivent endurer au Japon quotidiennement.

sur le bord du chemin

February 18, 2021 02:59 PM

David Larlet

Castors

Construire soi-même sa maison, quand on n’est pas du métier, cela peut sembler mission impossible. Et pourtant, c’est ce qu’ont fait des milliers de Français dans les années 1950, avec le Mouvement des Castors. Des agriculteurs, des cheminots, des ouvriers… sont devenus des autoconstructeurs.

Ils sont même allés encore plus loin : plutôt que se concentrer sur leur maison individuelle, ils se sont regroupés pour construire ensemble des quartiers entiers. « Les gens qui travaillaient sur les maisons ne savaient pas si c’était la leur ou celle du voisin, une fois qu’elles étaient terminées, elles étaient tirées au sort », explique Eric Tortereau, co-président de l’association des autoconstructeurs Castors Rhône-Alpes.

Ils construisaient leurs maisons tous ensemble puis les tiraient au sort : l’histoire des Castors (cache)

Je me surprends parfois à rêver d’un tel avenir post-Covid. J’imagine que ça n’est pas (encore ?) suffisamment dévastateur pour que l’on en arrive à une telle solidarité. Peut-être à la prochaine marche de notre descente énergétique ?


Réagir ?

February 18, 2021 11:00 AM

February 17, 2021

Karl Dubost

sois belle et tais toi

Affiche Tsujido, Japon, 26 décembre 2020

Le fossé que l'on constate entre la justice à laquelle aspirent les victimes de l'injustice et la justice que proposent les nantis semblent tenir à la mauvaise foi (parfois même au cynisme) de certaines parties prenantes.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Se taire pendant le meeting du cabinet du LDP.

Toshihiro Nikai, the party’s 82-year-old secretary general, said on Tuesday that he heard criticism that the party’s board is male-dominated, but added that the board members are elected.

But it is important for the party’s female members to “look” at the party’s decision-making process, he said.

“It is important to fully understand what kind of discussions are happening. Take a look, is what it is about,” Nikai said at a news conference late on Tuesday.

Those female observers can’t speak during the meetings, but can submit opinions separately to the secretariat office, the daily newspaper Nikkei reported.

Oui vous avez bien lu, et ça juste quelques jours après les propos sexistes du comité olympique.

sur le bord du chemin

  • Aucune église ne mérite de nos jours d'abattre des chênes centenaires pour sa reconstruction.
    Last July, Macron announced the spire would be reconstructed exactly as it was. This is expected to require up to 1,000 oaks aged between 150 and 200 years old. The trees must be straight, 50-90cm (20-36in) in diameter and between 8 and 14 metres tall. They must be chopped down by the end of March before the sap rises, otherwise the wood will be too humid. Before being cut into beams, the trunks will be allowed to dry for up to 18 months.
  • WebKit quirks

February 17, 2021 02:59 PM

February 16, 2021

Karl Dubost

sento

Entrée du Sento dans la rue Tsujido, Japon, 23 janvier 2021

Les inégalités écologiques recoupent les inégalités sociales.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Je suis passé devant l'entrée du sento, le bain public. Il était ouvert. Je me demande qui va dans le bain public en période de COVID, surtout celui-ci qui est tout petit. Et puis je me souviens, que c'est là le lieu essentiel et unique pour certains de pouvoir se laver. Des appartements sans bains réels sont encore nombreux.

sur le bord du chemin

February 16, 2021 02:59 PM

David Larlet

Éponge

Papa, tu as toute la vie pour apprendre !

C’est toujours surprenant de retrouver ses propres mots.

J’aime ce moment de l’apprentissage où des pans entiers de technique et de savoir-faire s’ouvrent à moi. Je ne cesse de découvrir de nouvelles choses à faire autour de la vidéo, il y a une complexité délirante au cours de toute la chaîne de capture mais aussi de montage. L’avantage du domaine, c’est qu’il existe beaucoup de… vidéos pour apprendre à faire des vidéos !

C’est une absorption à double-tranchant, trop importante et j’explose, trop faible et je ressens un manque.

Lecture inspirante du jour :

In the spirit of “this might be useful to someone else” but also, more so, with the goal of putting some low level peer-pressure on myself, I thought I’d share how I’m trying to structure 2021. Because I like alliterations and repeating things, but also simply because of our calendar, I call it the Four fours. Or 4x4x4x4.

  • Four solid hours of knowledge work a day.
  • Four work days a week.
  • Four things delivered each week.
  • Four projects a year.

Four fours (cache)


Réagir ?

February 16, 2021 11:00 AM

February 15, 2021

Karl Dubost

mourir en chaîne

Plans de construction dans la rue Tsujido, Japon, 7 février 2021

C'est parce que nous sommes tous, mais inégalement, affectés par notre environnement, que se posent des problèmes de justice environnementale.
— Penser et agir avec la nature - Catherine Larrère, Raphaël Larrère, urn:isbn:978-2-3480-3627-9

Mourir est une affaire commerciale. De nombreux endroits sont construits afin de permettre aux vieux d'être placés en attendant leur mort.

Détail du plan Tsujido, Japon, 7 février 2021

On nous y montre des vieux tous souriants avec des activités de sports, de musique, de pliage de papier. Cela pourraît être une école avec pensionnat. On nous montre la possibilité d'une déculpabilisation.

Chaque personne dans leur chambre cellulaire. On ne nous montre pas la mobilité difficile, la démence, la dépression, la vue sur un autre immeuble ou une autre maison par une petite fenêtre. On ne nous montre pas l'absence, le temps long, la solitude.

On ne nous montre pas la mort.

sur le bord du chemin

February 15, 2021 02:59 PM